PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#976 02/07/2022 13h57

Membre (2018)
Réputation :   93  

Bonjour MrDividende,

Dans le cas où les ETFs sur la suisse vous intéresserez, vous avez le iShares Core SPI (CH) qui a les frais les plus bas du marché UCITS, à 0,10%, et la plus grosse capitalisation à plus de 2 milliards de CHF. ISIN CH0237935652.

Un autre ETF intéressant est le iShares Swiss Dividend, CH0237935637. Ces ETFs ne sont pas visibles lorsqu’on met JustEtf en français (il faut mettre le site sur la Suisse).

Par contre tous les ETFs intéressants sur les actions Suisse sont distribuants. Ils sont très concentrés, Nestle, Roche et Novartis représentent un peu moins de 50% du SPI. Mais avec autant de consumer staple et de healthcare, cela en fait un indice plutôt défensif.

Concernant Roche, vous indiquez préférer J&J et Merck. Je n’ai pas creusé le sujet mais j’ai entendu ou lu plusieurs reprises des intervenants dire que Roche Holding est la plus belle pharma du monde. Par exemple un intervenant sur la chaîne youtube Synapse il y’a quelques semaines (la correction que Roche a subit suite à l’échec de phase 3 d’un traitement aurait ramené le cours vers des niveaux intéressants).

Ne connaissant pas le sujet, je serai intéressé d’avoir votre avis concernant la raison pour laquelle vous préférez J&J et Merck à Roche.

En ligne En ligne

 

#977 02/07/2022 14h35

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3889  

 Hall of Fame 

INTJ

MrDividende a écrit :

Donc quitte à passer par un CTO, je trouve quandmême la qualité de ces entreprises un cran en dessous des US (il y a biensur des exceptions, je parle ici en généralité).

J’avais déjà eu la même réflexion en 2012 : Actions américaines vs Actions françaises en bourse

Par contre, difficile de faire l’impasse sur le PEA tant les avantages fiscaux sont nombreux.

Mais ensuite, à fiscalité équivalente, autant aller voir ailleurs.

Sur l’USD, c’est à double-tranchant. L’USD est une devise risk-off, donc elle a tendance à monter quand la bourse baisse.

Mais il est probable que quand les choses s’amélioreront (moins d’inflation, fin de la guerre en Ukraine, etc.), l’USD baissera.

Je trouve cet effet "amortissant" intéressant, mais du coup quand tout va bien, la performance en EUR d’un portefeuille surpondéré en USD est pénalisée.

En soi ça n’a pas grande importance, mais si vous vous comparez aux autres, vous aurez droit à des remarques. :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#978 02/07/2022 18h05

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bonjour IH,

Je suis d’accord avec vous concernant l’USD. C’est d’ailleurs l’objet de ma réflexion à la fin « je ne suis pas prêt à être 100% USD mais OK pour être 100% US ».

C’est la raison pour laquelle je me hedge actuellement sur mon ETF S&P500. Et dans le futur, au lieu de prendre un ETF Europe pour équilibrer ma devise, je garderai du S&P500 hedgé. Ça représentera ma poche en € (en plus de mes valeurs individuelles).

@Pancake : merci pour les références, j’irais regarder. Mais de mémoire en effet quand j’avais cherché à l’époque je n’avais trouvé que des ETF distributifs donc pénalisant fiscalement. Et comme vous le dites, les 3 premières lignes font la grosse majorité de l’encours : d’où mon questionnement de n’avoir que Nestlé (+ éventuellement Roche) à la place.

En terme de Pharma, c’était un avis global. JnJ est la plus diversifiée au monde car en gros son business est 1/3 pharma, 1/3 équipements médicaux et 1/3 soin et hygiène. Presque un ETF santé à lui seul. Elle a un excellent bilan, un payout ratio très safe, et une strike de 60 ans de versements croissants.

Ensuite j’aime beaucoup Merck qui ne fait que de la pharma mais qui a un beau bilan, verse des dividendes croissants (avec un rendement très correct) depuis longtemps, et a une croissance intéressante pour le secteur (bien mieux que Pfizer par exemple en pur pharma, environ du même niveau que JnJ, la diversification en moins).

Pour Roche c’est du même niveau que Merck, voir un peu mieux car il y a la division diagnostic qui peut tirer la croissance, mais le précompte Suisse me rebute toujours. Pour cela que je reste dubitatif sur la Suisse.

Hors ligne Hors ligne

 

#979 12/07/2022 15h29

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   442  

L1vestisseur, le 30/05/2022 a écrit :

Je trouve dommage d’avoir vendu Hexatronic. La dernière publi a fait 119% de croissance des ventes au Q1,+200% sur l’EBIT et le RN, et les perspectives de rentabilité ont été relevées, donc gros levier opérationnel. Pour Swedencare forte croissance également, et le ratio de levier passera en dessous de 3 en 2022.
Le track record exceptionnel de ces deux valeurs me convainc que ce sont de très bons investissements à long terme.

Pour Hexatronic, je ne m’était pas trompé
Hexatronic reports preliminary Q2 figures, Access Evolution | TelecomTV


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#980 12/07/2022 15h46

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bonjour L1vestisseur

Vous avez eu raison pour Hexatronic (+20% aujourd’hui) mais tort pour Swedencare (-20% aujourd’hui) donc au global, un pile ou face aurait donné le même résultat wink

Il y a très peu d’analystes qui suivent ces valeurs, donc il faut prendre avec énormément de précautions les estimations de croissance.

Concernant Hexatronic, elle est relativement exposée au prix des matières premières, donc cela me semble tout de même assez fragile à moyen terme.

Sur Swedencare, une grosse partie de la croissance s’est faite avec la dette. Avec la hausse des taux (et le free cash flow très négatif en 2022) cela me semble également un pari risqué.

Il y a actuellement des entreprises décotées, beaucoup plus sures et tout aussi qualitatives sur le marché. Je pense donc qu’il y a mieux à faire, mais ce n’est que mon avis.

Un Google ou Amazon (par exemple) sont sûrement des paris avec un meilleur taux de réussite.

Dernière modification par MrDividende (12/07/2022 15h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#981 30/07/2022 09h22

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bilan du portefeuille Juillet 2022 (53 ème mois de reporting)


La remontée des taux commence enfin à se calmer aux US, ce qui a enfin permis aux entreprises de croissance de commencer un léger rebond.

Personne n’a la réponse, mais je pense à titre personnel que le 10 ans US n’ira pas beaucoup plus haut, et donc que la remontée des taux est en partie finie, du moins aux US. Cela entrainerait donc un regain d’optimisme sur les marchés, malgré les différents problèmes actuels.

Du côté de l’Europe, la BCE a (enfin) annoncée une première remontée des taux de 0,5%. Tout ce bruit et toutes ces hésitations, pour au final faire comme aux US. La BCE perd actuellement beaucoup de crédibilité, ce qui n’est pas bon pour l’Euro.

Le gros problème est qu’un taux directeur unique met à mal l’Europe de par les inégalités entre les différents pays. C’est actuellement l’Italie qui risque de faire vaciller l’Europe.

D’un côté il faut remonter les taux pour contrer l’inflation, de l’autre nous ne pouvons pas le faire car nous n’avons pas la croissance économique des US, et que cela fragiliserait le système économique Européen si des pays n’étaient pas dans la capacité de rembourser leur dette…
Évidemment, cela n’est pas bon pour l’euro, et peut-être que la parité sera la nouvelle valeur long terme de l’euro.

Dans un objectif de fly to quality, j’ai continué la réduction du nombre de ligne du portefeuille. Ma capacité d’investissement est actuellement plus faible de par des dépenses personnelles, je me rends ainsi compte que je préfère avoir moins de ligne mais que j’apprécie réellement plutôt qu’une trop grande diversification, moins nécessaire avec la part grandissante d’ETF.

Cela me permet de me concentrer sur les entreprises que je préfère, qui me semblent plus solide, et que j’envisage sans sourciller de conserver longtemps et de renforcer si leur cours de bourse venait à baisser. Je me dis de plus en plus que si j’hésite à renforcer une entreprises, c’est qu’il faudrait potentiellement réfléchir à ne pas la conserver (sauf quelques tickets sur des small caps uniquement que je juge comme des paris de long terme).

J’ai donc fait quelques arbitrages qui me faciliteront la tache par la suite. Quelques entreprises sont également en voie de sortie, mais j’attends qu’elles retrouvent des valorisations plus raisonnables.




Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Genmab, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 ThermoFisher Scientific


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, EQT
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, S&P Global, Blackrock


Industrie :

🇫🇷 Schneider Electric
🇪🇺 Sdiptech, Linde, Trane Tech, Allegion



Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Esker
🇪🇺 ASML Holding, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Accenture
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Nvidia


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal

Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, Harvia
🇺🇸 Nike


Energie :

🇪🇺 Alfen
🇺🇸 Tesla


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇺🇸 Realty Income, Agree Realty, Prologis, Alexandria Real Estate



----------------------------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 170 300€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Arbitrage :

Idexx -> Thermofisher : l’un des équipementiers médical US qui avec la meilleure croissance et diversification tout en étant l’une des plus grosses BigCaps du secteur (avec Abbott que je pense aussi racheter)

MSCI -> S&P Global : fait également le business de construction d’indices qui est une activité concurrentielle mais avec énormément d’autres activités de qualité (notation de dette d’entreprises et d’Etats, information financière, analyse d’entreprises…)

Copart -> Nvidia : C’est une belle boite, rien de particulier à lui reprocher. Mais je m’aperçois que je ne la renforce jamais, donc finalement c’est qu’elle ne figure pas parmi mes favorites. J’ai renforcé Nvidia avec le résultat de la vente, qui a beaucoup baissé et qui me semble donc avoir un bon potentiel de rebond. Par ailleurs je ne suis pas assez positionné sur les semi-conducteurs et Nvidia est un incontournable.

Estée Lauder : L’Oréal qui est le leader du secteur me suffit au final

IMCD : la croissance ralentit et l’entreprise se paye relativement chère, elle n’a pas de moat particulier

 

Achats 


Rien



Renforcement



Thermofisher, S&P Global, Nvidia

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2022 : -14.6%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2022 : -4.7%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2022 : -8.3%.


Le portefeuille rattrape un peu de chemin ce mois mais reste en retrait vs le MSCI World sur l’année, principalement en raison de son exposition aux valeurs de croissance qui subissent la remontée des taux.



----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 457€.

----------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------

Bon WE à tous

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #982 30/08/2022 11h13

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bilan du portefeuille Aout 2022 (54 ème mois de reporting)



J’ai eu peu de temps ce mois-ci pour suivre les marchés car je suis relativement occupé par des projets perso (mariage, qui s’est très bien déroulé 🙂 ).



Les indices poursuivent leur rebond (comme quoi je n’avais pas si tort que ça lorsqu’en Mai-Juin j’insistais sur le fait qu’il fallait profiter de la baisse des indices pour renforcer massivement) avec déjà quasiment un retour sur les plus hauts, soit par exemple plus de 15% de reprise sur le MSCI World.

En parallèle, l’euro continue de s’effondrer face au dollar, et a maintenant cassé la parité par le bas. Depuis un peu plus d’un an, l’euro a déjà perdu près de 20% de sa valeur. Voilà ce que cela coute de laisser son argent dormir sur des livrets et des comptes en euro…



En plus de cela, suite à différentes discussions, je réfléchis également à accélérer l’augmentation de mon exposition indicielle via les ETF sur PEA, qui est encore beaucoup trop éloignée de ma cible de 50%.

Je continue donc quelques arbitrages en sortant progressivement toutes les entreprises :



- Qui ont peu de chance de tenir tête aux indices, dans un niveau de volatilité similaire

- Qui sont trop spéculatives et volatiles, le facteur sleep well at night devient de plus en plus important pour moi, notamment de par les différents projets perso en cours 🙂

- Pour lesquelles je n’ai pas de grosse conviction, de plaisir spécifique à la détention (j’aime par exemple être actionnaire de LVMH, mais je me contrefiche de détenir du Esker)


Je reconstitue donc une petite poche de cash, qui servira à augmenter mon exposition indicielle. L’investissement de celle-ci sera sûrement lissé dans le temps, car entre le fort rebond des indices et la chute non négligeable de l’euro, le point d’entrée actuel est loin d’être idéal.




Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim
🇪🇺 Genmab, ChemoMetec, Revenio, Novo Nordisk, Icon plc, Steris
🇺🇸 ThermoFisher Scientific, Abbott Laboratories


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, EQT
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, S&P Global, Blackrock


Industrie :

🇫🇷 Schneider Electric
🇪🇺 Sdiptech, Linde, Trane Tech
🇺🇸 Air Product & Chemicals


Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance
🇪🇺 ASML Holding, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Accenture
🇺🇸 SalesForce, Adobe, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Nvidia


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal

Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, Harvia
🇺🇸 Nike, Home Depot, Starbucks


Energie :

🇪🇺 Alfen


Telecom :

🇺🇸 Netflix.


Immobilier :

🇺🇸 Realty Income, Agree Realty, Prologis, Alexandria Real Estate



----------------------------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 166 300€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Intuit : j’ai profité du rebond pour céder ma position. Je reste intéressé mais je trouve l’entreprise trop chèrement valorisée pour juste une activité dans les logiciels de comptabilité.



Tesla : j’ai profité du fort rebond pour céder ma position. L’entreprise se paye beaucoup trop cher à mon gout. Pour que la valorisation soit OK, il faudrait que la croissance soit de 50% par an sur les 5 prochaines années. Personnellement j’ai du mal à croire que cela puisse arriver, et je pense que les projections des analystes sont beaucoup trop optimistes.



Disney : je n’aime pas le côté spéculatif que prends l’action, sa volatilité devient proche de celle de Netflix



Esker : vente car je trouve l’entreprise vraiment trop chère, n’a aucun moat, et reste fragile de par sa petite taille vs une concurrence américaine bien plus forte



Eurofins Scientific -> Steris : depuis que la croissance externe via rachat d’entreprises à coup de dette s’est arrêtée, Eurofins n’a plus aucune croissance organique. C’est ce que le marché craignait il y a quelques années, et cela semble véridique. Je préfère profiter de l’éligibilité de Steris au PEA (car son siège est en Irlande), qui est une très belle entreprise US de croissance. Peu connue, peu volatile mais avec un beau business. Je profite de sa correction suite à des résultats en demi-teinte pour rentrer sur cette valeur, qui ne baisse que très rarement.



Admicom : j’ai profité du rebond d’une trentaine de pourcents de ces derniers mois pour céder ma petite position. Je ne comprends pas tout sur cette valeur qui n’a aucun moat et qui n’a fait que baisser depuis 2 ans et que j’aurais du revendre beaucoup plus tôt avec recul.



Allegion : peu de chance de faire mieux que les indices sur le long terme
 

Achats 


Steris



Abbott, Air Products & Chemicals, Home Depot, Starbucks : leaders mondiaux de leur domaine, belles entreprises de croissance pérennes à long terme qui versent en parallèles des dividendes croissants. Les points d’entrées sur ces valeurs sont intéressants donc j’en ai profité


Renforcement



Nike, Teleperformance

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2022 : -16.6%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2022 : -4.8%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2022 : -12.2%.


Le portefeuille reste en retrait vs le MSCI World sur l’année, principalement en raison de son exposition aux valeurs de croissance qui subissent la remontée des taux.



----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 468€.

----------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+3]    #983 01/10/2022 09h20

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bilan du portefeuille Septembre 2022 (55 ème mois de reporting)


Comme initié et annoncé ces derniers mois, j’ai continué le gros ménage dans mon portefeuille afin de réduire le nombre de lignes en direct et de valeurs plus ou moins spéculatives.

Il faut bien l’avouer, la performance jusqu’à maintenant de la part stock picking n’est pas bonne sur 2022. Un investissement en ETF aurait fait bien mieux.



Le portefeuille est toujours bien pénalisé par les tensions sur les taux d’intérêt, mais l’écart de performance vs les grands indices est important.



Je vais donc sur PEA continuer de faire grimper ma part indicielle au détriment d’actions secondaires. Cela me permettra de simplifier mes renforcements, et également de me concentrer sur mes valeurs préférées.



Pour résumer, mon PEA contiendra à terme une majorité d’ETF (World ou S&P500, à voir ce qu’il faudra pour équilibrer ma part US vs CTO) et quelques très belles entreprises de croissance en Europe (majoritairement des grosses capitalisations).

Je préfère donc m’arrêter là sur les small qui sont d’avantage volatiles et spéculatives, ce qui correspond moins à ce que je souhaite rechercher pour les années futures.

Avec la taille grandissante de mon portefeuille et mon changement progressif de situation familiale, je ressens le besoin de prendre moins de risque.



Mon CTO contiendra quant à lui majoritairement des Aristocrats US en croissance, en essayant de sélectionner les entreprises qui me semblent les plus solides au monde dans chaque secteur.



Mon PEA aura donc une vocation capitalisante avec objectif d’avoir une performance équivalente à celles des indices, alors que mon CTO aura pour objectif de préparer une poche distributive dans un futur lointain, en privilégiant des entreprises solides, résilientes, en croissance pérenne, et qui n’empêchent pas de dormir la nuit.



Je rappelle également que mon patrimoine est quasi totalement investi en bourse, d’où le besoin de recherche de sécurité aujourd’hui sur cette partie du portefeuille.



J’ai donc procédé à plusieurs ventes sur CTO de quelques valeurs de croissance de tech US (Meta, Netflix, Paypal, Nvidia, SalesForce, Adobe), je privilégierais un ETF Nasdaq sur PEA pour y investir. En effet, ces valeurs étant déjà bien pondérées dans un ETF Nasdaq, c’est suffisant et bien plus simple pour les détenir. Avec la baisse actuelle des marchés, je peux ainsi toutes les renforcer d’un coup, chose que je ne pourrais pas faire en les conservant en stock picking.

Le cash dégagé par ces arbitrages m’a donc permis de renforcer les ETF sur PEA, de renforcer quelques entreprises, et d’initier quelques positions sur des Aristocrats sur CTO.



Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim
🇪🇺 Novo Nordisk, Icon plc, Steris
🇺🇸 ThermoFisher Scientific, Abbott Laboratories, Johnson & Johnson, Merck


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen
🇺🇸 Visa, S&P Global, Blackrock, Intercontinental Exchange


Industrie :

🇫🇷 Schneider Electric
🇪🇺 Linde, Trane Tech
🇺🇸 Air Product & Chemicals, Honeywell, Lockheed Martin


Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance
🇪🇺 ASML Holding, Accenture
🇺🇸 Google, Apple, Microsoft, Amazon


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇪🇺 Nestlé
🇺🇸 Procter & Gamble, Mondelez

Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇺🇸 Nike, Home Depot, Starbucks


Energie :

🇪🇺 Alfen


Telecom :



Immobilier :

🇺🇸 Realty Income, Agree Realty, Prologis, Alexandria Real Estate, American Tower



----------------------------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 147 340€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Genmab, Revenio, Chemometec, EQT, Sofina, Sdiptech, Mips, Harvia, Evolution AB, NetCompany, QT group

Paypal, Netflix, SalesForce, Adobe, Meta, Nvidia
 

Achats 


Intercontinental Exchange, Honeywell, Lockheed Martin, American Tower, Johnson & Johnson, Merck, Mondelez, Procter & Gamble, Nestlé


Renforcement



Asml Holding, Schneider Electric, Euronext, Realty Income, ETF S&P500 hedgé (P500H), ETF Nasdaq (PANX)

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2022 : -26.1%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2022 : -11.8%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2022 : -17.9%.


Le portefeuille reste en retrait vs le MSCI World sur l’année, principalement en raison de son exposition aux valeurs de croissance qui subissent la remontée des taux.



----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 470€.

----------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------

Bon Weekend à tous

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #984 01/10/2022 15h12

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   442  

Bonjour M. Dividende.

J’ai commencé à vous suivre via votre blog début 2020. C’est d’ailleurs vous qui m’avez transmis ma passion pour la bourse.
A l’époque vous passiez d’une stratégie où vous privilégiez les actions à dividende à une stratégie orientée valeurs de croissance.
Un article que vous aviez publié à l’époque m’avait marqué : Ne jamais vendre les belles entreprises en bourse.
Ne pensez vous pas contrevenir à ce principe en cédant certaines belles valeurs de votre portefeuille ?


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#985 01/10/2022 15h40

Membre (2021)
Réputation :   45  

Un question, Mr Dividende :
Le fait de charger le CTO en valeur à dividende et le PEA en "capitalisant"  va  majorer le frottement fiscal comparé à faire l’inverse.
Vous ne trouver pas suffisamment de "bonnes actions" à dividende éligibles au PEA?

Dernière modification par toto27 (01/10/2022 15h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#986 01/10/2022 15h47

Membre (2020)
Top 50 Monétaire
Réputation :   14  

Bonjour et merci pour ce suivi détaillé.

L’évolution du portefeuille et de la rente mensuelle est très belle sur ces 4 ans. Avez-vous pour stratégie d’investir une somme fixe par mois (en dehors des ménages d’automne) ou cela se fait-il plus par "à coup" selon les entrées d’argent ou les convictions du moment ?


Sic itur ad astra

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #987 01/10/2022 16h48

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bonjour à tous

@L1vestisseur

Un investissement peut être amené à évoluer selon divers facteurs, notamment sa situation personnelle et les conditions de marché.

Je ne considère pas vendre « des entreprises exceptionnelles ». LVMH, ASMl, Google… le sont par exemple. Je les conserve bien au chaud.

Je ne suis pas certain que des entreprises comme Mips ou NetCompany le soient à l’inverse. Certes sur le papier les fondamentaux sont bons, mais ça reste très petit, très volatile, très incertain (et au global encore cher). En tout cas je dors moins bien avec elle qu’avec les valeurs citées bien au dessus.

En parallèle, les conditions de marché ont évolué. Les taux zéro, c’est fini. Les smalls sur-vitaminées et les tech non rentables vont mettre beaucoup de temps à se rétablir. Pour certaines, malgré la baisse, les valorisations restent toujours très élevées.

Je préfère maintenant avoir une performance proche de celle du marché, même si c’est « ennuyeux » plutôt que de prendre des risques, avoir un portefeuille très volatile, dans l’espoir (et non la certitude) de surperformer de quoi… 1%/ an sur le long terme ?

Concernant les actions à dividendes sélectionnées, j’essaye de ne pas faire d’erreur en faisant du yield chasing, mais plutôt de sélectionner les plus belles valeurs au monde (selon mon interprétation personnelle, c’est subjectif) sans considération de rendement, et bien évidemment avec de la croissance. Je préfère détenir une entreprise qui réalise par exemple une croissance pérenne de 7%/an relativement sûre plutôt que du 15% aléatoire et avec incertitude.

Je vois d’ailleurs que vous introduisez quelques une de ces valeurs dans votre portefeuille également wink


@toto27
Mon PEA est bientot plein, il faudra de toute façon passer par un CTO tôt au tard. Les valeurs à dividendes sur PEA ne sont en règle générale pas intéressantes, ce sont des erzatz de boites Américaines le tout en espérant payer moins d’impôts.

En parallèle, j’ai fait une analyse récemment avec des calculs, qui montre que sur le long terme, il vaut mieux payer chaque année des impôts sur les dividendes perçus (et jamais d’impôts sur les PV, c’est le but), plutôt que ine fine vendre toutes ses actions en PV pour racheter le moment voulu des entreprises à dividendes. L’impôt à ce moment sera bien plus élevé que le cumul des dividendes touchés.


@BuffetNY

Une grosse partie des achats ce mois-ci vient d’arbitrage. Mais au delà de cela, je fais des apports chaque mois (le plus possible) pour renforcer constamment les marchés. J’essaye si possible de renforcer les valeurs que je préfère si je trouve la valorisation intéressante, et si je n’ai pas d’idée il faut que je continue de renforcer ma poche d’ETF sur PEA.

Dernière modification par MrDividende (01/10/2022 17h56)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #988 01/10/2022 17h44

Membre (2020)
Top 50 Année 2022
Top 50 Vivre rentier
Réputation :   204  

MrDividende a écrit :

En parallèle, les conditions de marché ont évolué. Les taux zéro, c’est fini. Les smalls sur-vitaminées et les tech non rentables vont mettre beaucoup de temps à se rétablir. Pour certaines, malgré la baise, les valorisations restent toujours très élevées.

C’est effectivement ce que certains investisseurs doivent se dire ! Joli smile


"Il faut de la mesure en toutes choses" Horace.

Hors ligne Hors ligne

 

#989 16/10/2022 10h59

Membre (2013)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 50 Invest. Exotiques
Top 50 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 50 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1496  

 Hall of Fame 

ISTJ

J’ai donc procédé à plusieurs ventes sur CTO de quelques valeurs de croissance de tech US (Meta, Netflix, Paypal, Nvidia, SalesForce, Adobe), je privilégierais un ETF Nasdaq sur PEA pour y investir. En effet, ces valeurs étant déjà bien pondérées dans un ETF Nasdaq, c’est suffisant et bien plus simple pour les détenir.

Bonjour,

les valeurs vendues ne représentent qu’une part assez limitée du Nasdaq 100 (moins de 9%) :

- Meta : 3%
- Nvidia : 3%
- Paypal : 0,75%
- Netflix : 0,70%
- Adobe : 1,50%
- SalesForce : 0%

Renforcer mécaniquement un ETF Nasdaq vous amènera plutôt, je pense, à renforcer davantage les titres vifs en technologie que vous possédez déjà en direct :

- Apple : 12% (de l’indice)
- Microsoft : 10,50%
- Amazon : 6,30%
- Alphabet : 7%

TOTAL : presque 37% de l’indice pour ces 4 valeurs.

Valeur sur lesquelles vous avez déjà 0,48 + 2,73 + 5,45 + 3,98 = presque 13% de votre portefeuille US.
Ne croyez-vous pas ?

Dernière modification par maxicool (16/10/2022 11h28)


Parrainages possibles :  Saxobank - Epargnoo - LINXEA - Boursorama (FRVE9093) - Fortuneo (12662218) - Assu prêt Zen'Up - Total Energie (114053388) - Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #990 16/10/2022 13h10

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bonjour Maxicool

J’en profite en effet pour renforcer également des boites comme Google, Microsoft et Amazon avec les achats d’ETF Nasdaq. D’une manière générale, la plupart des tech sont corrélées entre elles, donc le Nasdaq fait bien l’affaire.

J’ai actuellement très peu de cash disponible de par les dépenses élevées avec mon mariage récent + beaucoup de dépenses à venir prochainement avec les projets de famille en cours… (achat de matériel, changement de voiture…).

La part indicielle sur PEA et la réduction du nombre de titres me permet donc de renforcer le marché dans sa globalité même avec des apports beaucoup plus faibles, ce qui permet de simplifier la tâche, réduire le risque de mauvais choix ou de timing et surtout de ne pas être frustré.

Je peux ainsi suivre moins de lignes (ce qui libère aussi l’esprit) et me concentrer sur les valeurs que je préfère.

Je vois de plus en plus le stock picking non pas comme un moyen de tenter de battre le marché (clairement perdant pour le moment), mais plutôt comme un plaisir, une certaine stimulation intellectuelle, mais qui doit donc être contenu en terme de proportions dans mon portefeuille global.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (16/10/2022 13h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#991 16/10/2022 14h18

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Réputation :   276  

ISTJ

En utilisant un ETF Nasdaq pour se renforcer sur ces valeurs technologiques spécifiques, vous prenez le risque de très peu diversifier. Mais peut être est ce votre pari ?

En prenant un ETF SP500, vous détiendrez les même titres, dans une très grande proportion, puisque ces titres représentent une très grosse part de la capitalisation du SP500. Mais en plus vous aurez une poche de diversification en vous exposant à l’intégralité du SP500.

Après, c’est un choix.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#992 16/10/2022 14h50

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

C’est déjà ce que je fais, j’ai en majorité des ETF S&P500 (hedgé en PEA actuellement pour me couvrir d’un rebond de l’euro), mais je prends en parallèle une couche de Nasdaq pour surpondérer la tech US.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #993 29/10/2022 09h12

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bilan du portefeuille Octobre 2022 (56 ème mois de reporting)


Comme initié ces derniers mois, le ménage dans mon portefeuille continue sur les valeurs jugées non essentielles, de manière à renforcer la poche indicielle.



J’ai actuellement très peu de cash disponible et ne suis pas dans la capacité des faire des apports conséquents (et cela continuera dans les prochains mois) de par les dépenses élevées avec mon mariage récent + des dépenses importantes à venir avec les projets de famille en cours… (achat de matériel, changement de voiture …).

L’augmentation de part indicielle sur PEA me permet donc de renforcer le marché dans sa globalité même avec des apports beaucoup plus faibles, ce qui permet de simplifier la tâche, réduire le risque de mauvais choix ou de timing et surtout de ne pas être frustré à manquer des opportunités.
Cela me permet de suivre moins de lignes (ce qui libère aussi l’esprit) et de me concentrer sur les valeurs que je préfère. L’idée est de se dire par exemple, si je ne devais garder qu’une ou deux valeurs par secteur, voici les choix que je ferais (puis ensuite se forcer d’appliquer l’écrémage).



Il faut également préciser que la performance annuelle n’est clairement pas au rendez-vous, et que le « plaisir » du stock picking coûte de plus en plus cher avec la hausse de la valorisation du portefeuille.

Mon portefeuille sous performe nettement le MSCI World cette année d’une dizaine de pourcents. Sur l’ensemble de mon capital, cette sous performance m’a coûté environ 15 000€ à 20 000€ depuis le début de l’année.

Voici donc le coût du stock picking…

En 2021, mon portefeuille avait fait mieux que le MSCI World de 3% (donc maigre gain) mais avec une volatilité bien supérieure. Ma surperformance adimensionnée du risque n’était donc pas optimale.



Je prends donc conscience avec recul (il faut parfois essayer pour le comprendre pleinement et ne pas avoir de remords) qu’il est très complexe de faire mieux que le marché (du moins à niveau de risque et de volatilité équivalent).

Le stock picking restera donc pour moi un plaisir, une certaine stimulation intellectuelle, mais que je me forcerais à contenir en terme de proportion dans mon portefeuille global, pour ne pas m’éloigner de la performance des marchés. L’objectif futur ne sera donc plus d’essayer de faire mieux que les indices avec des prises de risque, mais simplement de les suivre.



Concernant le CTO, je continuerai en parallèle (bien que l’objectif principal est de faire grossir la poche ETF sur PEA) les investissements sur des Aristocrats US de qualité. L’objectif de cette partie du portefeuille ne sera pas nécessairement la performance, mais surtout la résilience, en surpondérant les secteurs défensifs et peu corrélés aux indices (pharma, consommation de base, utilities, REIT). Cela permet d’éviter les doublons avec la grosse partie indicielle qui sera détenue en PEA.

L’objectif de cette poche sera d’initier les revenus d’un demain lointain. Je la vois également comme ma poche de sécurité, plutôt que de bloquer de l’argent sur des SCPI, fonds en euro, je préfère investir sur des entreprises qualitatives, peu cycliques, en croissance modérée mais relativement prévisible.



Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim
🇪🇺 Novo Nordisk
🇺🇸 ThermoFisher Scientific, Abbott Laboratories, Johnson & Johnson, Merck


Finance :

🇪🇺 Adyen
🇺🇸 Visa, S&P Global, Blackrock, Intercontinental Exchange


Industrie :

🇫🇷 Schneider Electric
🇪🇺 Linde
🇺🇸 Air Product & Chemicals, Honeywell, Lockheed Martin


Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance
🇪🇺 ASML Holding, Accenture
🇺🇸 Google, Apple, Microsoft, Amazon


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇪🇺 Nestlé
🇺🇸 Procter & Gamble, Mondelez

Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇺🇸 Nike, Home Depot, Starbucks


Energie :

🇺🇸 Nextera Energy


Telecom :

🇺🇸 Comcast


Immobilier :

🇺🇸 Realty Income, Agree Realty, Prologis, Alexandria Real Estate, American Tower, Essex Property



----------------------------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 156 850€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Alfen, Trane, Steris, ICLR, Euronext
 

Achats 


Essex Property, Comcast, Nextera Energy


Renforcement



L’Oréal, American Tower, ETF S&P500 hedgé (P500H), ETF Nasdaq (PANX)

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2022 : -21.6%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2022 : -8.6%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2022 : -10.6%.


Le portefeuille reste en retrait vs le MSCI World sur l’année, principalement en raison de son exposition aux valeurs de croissance qui subissent la remontée des taux.



----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 457€.

----------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------

Bon Weekend à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#994 29/10/2022 14h54

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3889  

 Hall of Fame 

INTJ

MrDividende a écrit :

Voici donc le coût du stock picking…

Ce n’est pas nécessairement vos choix, mais simplement votre portefeuille a une orientation growth.

Ça a bien fonctionné en S2-2020 et en T1/2/3-2021, mais les excès de valorisation se sont et/ou sont en train de se purger, et cette année il vaut mieux être value.

Comme dans une optique buy & hold nous n’allons pas faire des rotations du portefeuille tous les quatre matins, la conclusion qui s’impose est donc d’avoir du growth et du value en portefeuille.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #995 29/10/2022 18h21

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   413  

Bonjour, Malgré les nombreux avertissements vous etes resté sur votre strategie croissance en Haut du cycle croissance.
Maintenant que le croissance chute, vous revendez des entreprises de croissance (moins cher) pour racheter des entreprises a dividendes cheres et a croissance faible.

Et en plus vous gardez certaines entreprises croissance, les plus chères (Steries Adyen Sartorius) et vendez les moins cheres (PayPal, Adobe, Meta). Bon vous vendez aussi Nvidia qui est chère.

En fait c’est tout avec un train de retard et c’est de la chasse au momentum. C’est tout ce qu’il ne faut pas faire. La prochaine etape c’est racheter de la croissance (PayPal, Adobe, Meta) quand elles auront remonté? Je le dis sans ironie mais plutot pour faire reflechir.

Ma conclusion c’est que si on a de la croissance dans le portefeuille, veiller a la valorisation et au business model rentable. Si on fait du buy and hold sur de la croissance, ayez un point d’entre a valorisation raisonnable pour prendre les -50% occasionnels comme des respirations normales.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #996 29/10/2022 20h54

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   442  

Bonjour M.Dividende.

Tout d’abord merci pour les reporting réguliers depuis 3 ans.
Je rejoins les commentaires précédents.
Beaucoup, comme vous et moi, subissons de plein fouet les contrecoups de la bulle spéculative 2021 sur les valeurs de croissance.
Je pense que vous devriez arrêter totalement le stock-picking. Il faut suivre les résultats trimestriels, l’actualité, cela prend du temps. Et surtout savoir tenir les positions.

Je pense que vous devriez désormais vous interdire d’acheter des actions de sociétés en direct (et également les ETF thématiques) et uniquement investir dans deux ETF indiciels (World et S&P 500).

Je ne me fais pas de soucis pour vous. Vous êtes jeunes, en couple et avec un bon salaire. Le plus important, c’est votre famille et la santé, la bourse c’est secondaire.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #997 29/10/2022 21h55

Membre (2022)
Réputation :   20  

« Malgré les nombreux avertissements vous etes resté sur votre strategie croissance ».

« Je pense que vous devriez arrêter totalement le stock-picking. Il faut suivre les résultats trimestriels, l’actualité, cela prend du temps. Et surtout savoir tenir les positions.
Je pense que vous devriez désormais vous interdire d’acheter des actions de sociétés en direct (et également les ETF thématiques) et uniquement investir dans deux ETF indiciels (World et S&P 500). »

Ces commentaires, même si leur fond a du sens, me semblent trop directifs. Il conviendrait sans doute de les rédiger de manière moins comminatoire.
Ce forum n’est pas un tribunal (« malgré les avertissements… »), il me semble que c’est un espace de discussion, de suggestions, où les assertions un peu brutales (« vous devriez vous interdire »… on n’est pas loin du « je vous interdis » !) devraient être évitées.
Chacun/chacune d’entre nous a ses choix et styles d’investissement, les présente avec plus ou moins de certitudes, à chacun de les respecter.
Les intervenants sur le forum ne sont pas des enfants, des élèves mal élevés ou des délinquants en puissance.

Hors ligne Hors ligne

 

#998 29/10/2022 22h36

Membre (2020)
Top 50 Année 2022
Top 50 Vivre rentier
Réputation :   204  

L1vestisseur, le 14/10/2022 a écrit :

Pour ma part j’ai 33 ans, je suis 95% actions depuis le printemps (déjà depuis la première baisse de 15% des indices).
J’ai perdu 120k€ de valorisation depuis les plus hauts de novembre 2021, soit environ les 2/5e de mon patrimoine de l’époque.
Malgré tout je garde le cap, j’ai des revenus salariaux et je touche des dividendes, je continue d’acheter des valeurs de croissance, de qualité, du bitcoin, de l’ethereum, j’amasse tout ce que je peux tant qu’il en est encore temps.
Même si il faut manger des pommes de terre sans viande tous les soirs, me priver de vacances ou encore de sorties, mon intuition me dit que c’est un sacrifice utile et que je serais gagnant sur le long terme.

Vous dites à Mr Dividende que la bourse est secondaire, pourtant elle a l’air de vous obnubiler bien plus que d’autres membres du forum !

Je rejoins Cyucyucan, nous sommes sur un forum d’échange et d’entraide où l’émulation intellectuelle qui se dégage des échanges sert à s’élever les uns les autres. On arrive tous sur le forum avec un bagage différent, une sensibilité à la volatilité qui varie au cours de la vie selon sa situation familiale et professionnelle, des moyens différents, un tempérament différent ; inutile de s’envoyer des recommandations de manière aussi directive !


"Il faut de la mesure en toutes choses" Horace.

Hors ligne Hors ligne

 

#999 29/10/2022 23h44

Membre (2020)
Top 50 Année 2022
Réputation :   109  

Radioinvest, je vous trouve injuste envers l’1vestisseur. Son message à Misterdividende est plein de bon sens. Pas besoin de lui rappeler le pire message qu’il ai écrit en deux ans, qui montre bien entre les lignes qu’oublier un peu la bourse serait sans doutes ce qu’il aurait lui aussi de mieux à faire.


Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1000 30/10/2022 00h03

Membre (2018)
Réputation :   99  

ISTP

Bonjour,

M. Dividende, vous apportez beaucoup au forum par votre activité, vos nombreuses recherches, votre partage de portefeuille, votre screener et  votre aide aux autres membres.
Aujourd’hui j’ai l’impression que vous tirez un bilan sévère de votre "courte" vie d’investisseur boursier. C’est courageux, direct mais je vous trouve assez sévère envers vous-même. Peut être que c’est seulement la déception d’avoir investi autant de temps et de réflexion pour au final perdre une bataille contre ce satané ETF World ?
Il est vrai que certains avertissaient dès janvier de la baisse probable des valeurs de croissance. Mais la bourse peut paraitre parfois tellement imprévisible et puis quand on passe autant de temps à créer son portefeuille ce n’est pas "forcement" pour le vendre à la première alerte. Si on écoute Robert Kiyosaki, il faudrait avoir tout vendu depuis des années et acheter de l’or et de l’argent à la place.

Je me permets de partager mon vécu de débutant (réel investisseur en bourse depuis la crise Covid) tout comme vous vous êtes ouvert à nous.
Je me suis beaucoup inspiré de vos articles et recherches pragmatiques, nous avons beaucoup échangé. Votre passion et votre capacité de travail sont impressionnantes.
J’ai essuyé un revers de 25% (tous mes gains post Covid) depuis janvier et cela m’a sonné d’avoir ce résultat par rapport à tout mon investissement perso. Depuis je n’ai plus posté mon portefeuille non pas par honte ou peur d’être dénigré mais simplement car je suis en pleine réflexion et que j’essaye de définir des objectifs plus clairs. Certains sur le forum ont beaucoup d’expérience et ont déjà expérimenté ce qui leur convient ou pas, certains suivent fidèlement une stratégie éprouvée sans la remettre en question et en y passant un temps réduit, certains sont des experts dans leur domaine et d’autres dont je fais parti viennent là pour échanger et apprendre de toutes ces personnes aux compétences multiples.

De mon coté je continue car j’aime apprendre, réfléchir et expérimenter. Je questionne beaucoup les membres et les remercient pour leur patience et leur bienveillance. J’essaye d’adapter mes objectifs financiers à mes compétences et mes objectifs perso.  Quand j’arriverai à combiner le tout je serai heureux comme IH smile car je me poserai moins de questions et appliquerai ma stratégie de manière automatique mais ce n’est pas encore gagné.

Quand c’est dur, une seule vidéo et ça repart. Rocky : Le discours motivant - YouTube

Je vous souhaite de garder votre énergie et votre motivation pour continuer à vous accomplir comme vous le faites.

Dernière modification par gandolfi (30/10/2022 00h28)


PARRAINAGE : IBKR, SAXO, DEGIRO, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de mrdividende”

Discussion Réponses Vues Dernier message
38 11 720 26/12/2021 12h28 par MrDividende
27 11 366 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 571 731 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Lopazz  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 30 ]
725 379 275 11/06/2024 17h14 par KingFlan
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de CroissanceVerte  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 28 ]
696 317 471 25/10/2023 18h55 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
758 289 396 29/05/2024 23h54 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 344 427 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal

Pied de page des forums