PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+1]    #951 29/03/2022 08h05

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bonjour Piwai

Attention, ce n’est pas exactement ce que j’ai dit, pour le moment je ne change pas grand chose (surtout sur PEA) où je continue mes investissements actuels (croissance + ETF) et cela ne changera pas.

Il n’y aura donc pas ici de focus sur les entreprises Européennes à dividendes (sauf si je pense qu’elle peut mieux faire que le marché, comme LVMH par exemple, que je considère comme un investissement croissance et pas dividende d’ailleurs).

Concernant le CTO, je ne compte pas non plus changer et vendre mes actions de croissance qualitatives comme Google, Amazon, Adobe, Netflix… et souhaite même les renforcer quand les opportunités se présentent. Elles verseront peut-être un dividende un jour, ou pas. Je reste en capitalisation sur ces valeurs, car je pense que c’est ce qu’il y a le mieux à faire (surtour sur la tech, on peut clairement faire une exception). C’est surtout la poche small risquées et chèrement valorisées sur CTO qui a été arbitrée pour renforcer les valeurs les plus qualitatives. En cette période de remontée des taux, je suis plus à l’aise avec des bigtech comme les GAFAM et assimilées qu’avec des small tech peu rentables et très chères.

Concernant les actions à dividendes de croissance, j’en ai déjà quelques unes (Visa, Intuit, S&P, Microsoft, Nike…) et progressivement je continuerai de renforcer cette poche sur CTO en priorité car c’est aujourd’hui qu’il faut le faire si on veut que le dividende donne quelque chose d’ici 20 ans et plus. Je réintroduirai également des valeurs comme Abbott, Starbucks, Home Depot, Costco… et ce genre de profil, dans un futur proche.

Concernant les belles valeurs avec un peu moins de croissance (JnJ, Procter & Gamble, Mcdo…), elles re-viendront également c’est certain, mais dans un second temps, sûrement quand mon PEA sera totalement plein, d’ici quelques années. Les yields sont plus élevés donc elles sont moins prioritaires (besoin de moins de temps pour composer).

Concernant le rachat d’actions, je le vois comme un bonus supplémentaire, si fait lorsque le prix est intéressant. Quand je vois la valorisation actuelle de boites comme Facebook et Paypal, c’est maintenant qu’ils doivent racheter leurs actions…

Bien à vous

Dernière modification par MrDividende (29/03/2022 08h07)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #952 30/03/2022 20h11

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bilan du portefeuille Mars 2022 (49 ème mois de reporting)



Le mois de Mars poursuit comme Février a commencé, avec toujours en actualité principale la guerre en Ukraine.

L’inflation étant déjà fortement de retour avant cet événement, cela rajoute une grosse couche d’incertitudes, notamment sur les matières premières (surtout les minerais) et sur l’énergie.

Cette actualité prend tellement le dessus, qu’on ne parle plus beaucoup de la remontée des taux, pourtant toujours présente. Le 10 ans US à atteint à nouveau 2%, ce qui continue de peser sur les valeurs de croissance.

J’ai profité de toutes ces incertitudes pour faire un gros ménage de printemps sur mon portefeuille. J’ai continué la démarche de réduction du nombre de lignes pour me focaliser sur mes plus grosses convictions et les valeurs que je juge les plus solides.

J’ai donc exécuté 2 types différents de ventes / arbitrages ce mois-ci :

•    Quelques valeurs que j’apprécie de par leurs fondamentaux mais qui sont selon moi excessivement valorisées dans ce contexte de remontée des taux. Je les reprendrais certainement dans le futur quand leur valorisation sera normalisée (elles resteront dans le screener)

•    Des valeurs « secondaires », souvent des small mais pas que, que je juge trop spéculatives ou risquées

J’ai renforcé à la place des valeurs de croissance de qualité, qui malgré leur baisse, rebondiront je pense très vite quand la situation reviendra normale. Ce sont généralement ces entreprises qui remontent en premier.

Pour chaque entreprise vendue, j’ai essayé de renforcer avec l’argent récupéré ma plus grosse conviction dans le même secteur, de manière à ne pas déséquilibrer mes choix.

Pour terminer, j’ai également pris un petit pari sur l’évolution de l’eur/usd. Comme je le répète souvent, je suis à long terme largement convaincu de la hausse du dollar face à l’euro pour diverses raisons déjà débattues (stabilité économique, politique etc…).

Néanmoins, je pense qu’à court terme l’euro a vraiment dévissé fortement, notamment à cause de la guerre. Nous sommes probablement proche d’un point bas (je peux bien sur me tromper, en tout cas c’est un pari que je prends personnellement sur mon exposition indicielle en PEA). Je reste exposé au dollar via mon portefeuille CTO, mais j’ai choisi sur le PEA de vendre mes ETF S&P500 et d’acheter à la place du S&P500 hedgé (ETF P500H). Cela servira à court terme de couvrir le rebond de l’euro sur le dollar (qui peut facilement aller à 5%). Si ce scénario arrive, je repartirai ensuite sur l’ETF classique S&P500.




Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Genmab, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, ThermoFisher Scientific


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, EQT
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, S&P Global, Blackrock


Industrie :

🇫🇷 Schneider Electric
🇪🇺 IMCD, Sdiptech, Hexatronic, Linde, Trane Tech, Allegion



Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker
🇪🇺 ASML Holding, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Accenture
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Nvidia


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 Estée Lauder

Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, Harvia
🇺🇸 Nike, Copart


Energie :

🇪🇺 Alfen
🇺🇸 Tesla


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇺🇸 Realty Income, Agree Realty, Prologis, Alexandria Real Estate




----------------------------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 171 900€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Neoen, Grenergy : j’ai profité du très fort rebond de ces deux valeurs de l’énergie renouvelable après les tensions avec la Russie. L’Europe a enfin compris qu’elle devait être d’avantage dépendante en terme d’énergie, ce qui a bien fait grimper ces deux valeurs. Néanmoins, je préfère sortir de ces small qui sont très spéculatives actuellement et dont les résultats seront liées aux décisions des Etats.



Enphase Energy, Pro Medicus : à l’instar de Fortinet le mois dernier, je trouve les valorisations trop élevées dans ce contexte de remontée des taux.



Eastgroup Properties, Rexford Industrial : vente de ces deux REIT industrielles pour les remplacer par le leader du secteur Prologis qui a un meilleur track record et qui est la seule à être diversifiée hors US.



Taiwan Semiconductor : vente suite au risque qui plane sur Taiwan venant de la Chine



Chegg : je profite du rebond récent de 30% + de la hausse du dollar pour clôturer la position



Arbitrages divers pour renforcer mes valeurs favorites :

Diasorin, GN Store -> Sartorius

Titanium, Talenom -> Sofina

Instalco -> Schneider

Moncler -> LVMH

Soitec -> ASML

Nexus -> Teleperformance, Pharmagest

Prosus -> Dassault Systemes

Lululemon -> Estée Lauder

Pro Medicus -> Thermofisher

AMD -> Nvidia

Costar Group -> Intuit

GMRE, Sun Communities -> Realty Income




Arbitrages opportunistes : quand je vois les valorisations actuelles de certaines entreprises très qualitatives (Facebook et Paypal sortent vraiment du lot), je ne peux résister à cette opportunité en revendant quelques actions pour en profiter. Je cède donc quelques valeurs secondaires (soit encore trop chères, soit moins qualitatives)

Repligen, Trex Company, Fox Factory, Generac, Veeva, Yeti -> Paypal, FaceBook, Netflix, Adobe, Salesforce

ETF PEA S&P500 -> ETF S&P500 hedgé

 

Achats 


Estée Lauder, Prologis, Blackrock, Accenture, Linde, Trane, Allegion, Thermofisher, Blackrock, Nvidia



Renforcement



Sartorius, Sofina, Schneider Electric, LVMH, ASML, Teleperformance, Pharmagest, IMCD, Dassault Systemes, Intuit, Visa, Paypal, FaceBook, Netflix, Adobe, Salesforce, Microsoft

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2022 : -10.3%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2022 : -1.6%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2022 : -6.5%.



Le portefeuille reste à la traine depuis le début de l’année vs MSCI World (bien qu’il lui reprenne 2% sur le mois dernier).



Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).



Le portefeuille reste proche d’un point bas vs MSCI World.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 478€.

----------------------------------------------------------------------------------------------

A bientôt.

Hors ligne Hors ligne

 

#953 31/03/2022 20h45

Membre (2021)
Réputation :   1  

Quelle bonne idée concernant le SP 500:
- acheter des titres hedged quand l’Euro est bas,
- vendre les titres non hedged quand l’Euro est haut.
Reste à définir les niveaux. Au regard des 20 dernières années, on pourrait définir:
-niveau bas sous 1.10 $
-niveau haut au-delà de 1.20 $
Entre les deux, on achète 50 % hedged -50 % classique

Gibre

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #954 02/04/2022 09h07

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   442  

Bonjour M. Dividende,

Vous vous rappelez notre discussion sur l’éventuelle taxation des plus value à l’issue du futur split d’Alphabet sous forme de distribution de dividende exceptionnel faisant suite à l’article de la rédaction d’Investir. La déclaration d’impôt 2021 approchant, j’ai jeté un oeil sur mon rapport annuel 2021 fournit par Degiro, et j’ai regardé si les splits de Nvidia ou encore Costar avaient donné lieu à un gain réalisé. Il semblerait que cela ne soit pas le cas et donc que Degiro ne déclare pas de PV/MV réalisée à l’issue d’un split.
A vérifier l’année prochaine au sur le prochain rapport annuel pour Alphabet, mais il semble donc que Degiro fasse bien son travail et qu’il n’y a pas lieu de retraiter les informations fournies.

Bonne journée.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #955 04/04/2022 09h05

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Taxation dividendes entreprises US sur PEA


Bonjour à tous,

Pour infos, j’ai perçu récemment sur mon PEA (CA Investore Integral) des dividendes d’entreprises US dont le siège est en Irlande.

Le taux de précompte à la source de ces entreprises est de 25% (donc pas top fiscalement). Au moins maintenant j’ai l’info définitive.

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #956 09/04/2022 13h15

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

TAXATION DIVIDENDES ENTREPRISES US SUR PEA V2


Bonjour à tous,

J’actualise le message d’au dessus car ça risque d’en intéresser plus d’un.

Je possède plusieurs boites US en PEA dont le siège est en Irlande.

J’ai reçu récemment le dividende de Allegion, avec un précompte à la source de 25% comme annoncé au dessus.

Étonnamment, j’ai reçu aussi celui de Linde, mais cette fois-ci le précompte à la source était nul (0%) !

J’ai l’impression que les courtiers appliquent la fameuse sur-convention France Irlande à 0% seulement sur certains titres ? En tout cas à 0%, c’est très intéressant.

J’attends encore des dividendes de Trane Technologies et de Accenture, ce qui permettra d’y voir un peu plus clair, je vous tiendrai au courant.

Dernière modification par MrDividende (09/04/2022 13h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#957 09/04/2022 13h48

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   206  

INTJ

Vous m’avez mis la puce a l’oreille et j’ai regarde ce qu’il en etait sur mon PEA Saxo : les dividendes Linde et Nexa Resources sont libres de retenue a la source alors que ceux de Eaton et Trane Technologies y sont soumis….comprenne qui pourra !

Vu les montants en jeu, je renonce a comprendre !

Hors ligne Hors ligne

 

#958 09/04/2022 13h56

Membre (2021)
Réputation :   45  

Bonjour,

Est ce du au fait que Linde est considérée comme comme germano américaine?
merci en tout cas de l’info, j’hésitais à la mettre dans mon PEA.

Hors ligne Hors ligne

 

#959 09/04/2022 14h26

Membre (2020)
Réputation :   9  

Bonjour,

Alors, pour résumer Linde PLC de la Bourse Xetra ainsi que Nexa resources à la NYSE sont libres de prélèvements à la source ? J’apprends que Nexa peut également se mettre en PEA.

Si le sujet vous intéresse, sachez que Deutsche Telekom est également "dividend free payout".

Bien, il ne me reste plus que l’info sur les actions finlandaises pour Sampo Oyj.

Merci pour ces révélations Emilien et Mr Dividende.

Dernière modification par SportyBookworm (09/04/2022 14h28)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #960 09/04/2022 16h19

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Pour la Finlande c’est 35%, c’est en tout cas le taux que j’ai eu sur mes derniers versements.

Pour Linde, rien à voir avec le fait que l’entreprise soit germanico-US, ce qui compte n’est pas la place de cotation mais le siège social (Irlande). Que vous achetez Linde sur Xetra (mon cas pour profiter des frais loi pacte) ou sur NYSE en PEA, la fiscalité des dividendes sera la même.

En réalité, je pense surtout que l’entreprise doit faire une déclaration spéciale pour que la fiscalité soit bien prise en compte (ou alors il faut demander à son courtier pour qu’il corrige sur l’action en question).

Concernant Deutsche Telekom, c’est différent : il ne s’agit pas d’un dividende, mais d’un remboursement de capital. Il n’y a donc pas de fiscalité qui s’applique dessus.

Dernière modification par MrDividende (09/04/2022 16h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#961 09/04/2022 20h58

Membre (2010)
Top 5 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 5 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   865  

 Hall of Fame 

OUI pour Deutsche Telekom pas de retenue a la source mais possible gain de capital plus élevé a la revente…
Pourriez vous me rappeler d’autres stocks dont le dividende est un remboursement de capital ? Thanks d’avance

Si on n’est pas taxe sur les dividendes … il est néanmoins important de ne pas avoir une trop grande retenue a la source puisque on n’a pas de credit pour le 15% voir plus pour les dividendes allemands, italiens ou français  - chez IB- … d’ou ma preference pour les stocks listes aux UK … certains CEFs et Preferentielles et certains etfs irlandais

Apres un peu de recherches sur le forum j’ai trouve Atrium aussi ..

La retenue belge est de 30% comme la France chez IB ?

Bref … a voir s’il ne vaut pas mieux vendre avant l’ex dividende si la retenue est élevée (pour moi plus de 15% c’est trop) - vu la baisse de l’action du montant total du dividende.

Ls services d’IB pour récupérer le trop de retenue sont trop chers a moins d’avoir une ligne énorme!

Hors ligne Hors ligne

 

#962 09/04/2022 21h24

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   206  

INTJ

MrDividende a écrit :

Concernant Deutsche Telekom, c’est différent : il ne s’agit pas d’un dividende, mais d’un remboursement de capital. Il n’y a donc pas de fiscalité qui s’applique dessus.

J’ai regardé sur mon PEA quelles étaient les valeurs qui avaient distribué du capital en 2021 plutôt que du dividende et cela ne va pas chercher bien loin :

- Prosus, une "mauvaise" valeur à mon avis…
- Aqualis Braemar, de loin la plus généreuse
- Hunter Group
- Vistin Pharma

Les 3 dernières sont des norvégiennes, ce qui permet d’échapper à l’énorme retenue à la source de ce pays….35% il me semble !

Le tout doit représenter environ 650€, que je n’ai pas encore mangés car ils sont dans mon PEA.

Hors ligne Hors ligne

 

#963 09/04/2022 21h32

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

OUI pour Deutsche Telekom pas de retenue a la source mais possible gain de capital plus élevé a la revente…
Pourriez vous me rappeler d’autres stocks dont le dividende est un remboursement de capital ? Thanks d’avance

Bonjour Sissi,

Je n’en connais pas beaucoup, je sais qu’actuellement Philip Morris le fait, ce qui est intéressant car le dividende est assez élevé.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #964 28/04/2022 19h36

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bilan du portefeuille Avril 2022 (50 ème mois de reporting)



Le mois d’Avril a continué sur la lancée des hausses des taux d’intérêts, ce qui a donné lieu à la poursuite de la baisse des marchés actions.

Le 10 ans US est légèrement sous les 3%, niveau qui était atteint en 2018. Ce n’est pas tant le niveau qui inquiète, mais la vitesse de remontée qui est assez inédite depuis plusieurs décennies (on est passé de 1,5% début 2022 à près de 3% actuellement).

Il en est de même pour la France avec un 10 ans à 1,3% qui est à un niveau qui date de 2014. Le 10 ans Allemand retourne en terrain positif, ce qui n’a pas été constaté depuis 2019.

Progressivement, on retrouve donc une politique monétaire qui revient à la normale, ce qui a des répercussions directes sur le marché action et les valeurs de croissance.

On constate néanmoins que ces anticipations de hausse des taux du marché sont validées aux US (la Fed a annoncé plusieurs hausses), mais toujours rien pour la BCE qui est à la traine. En conséquence, le dollar continue de fortement s’apprécier face à l’euro (le niveau de parité est presque sur un plus bas de 10 ans). La guerre en Ukraine joue également dans ce sens car l’Europe est fragilisée économiquement et politiquement.

C’est la raison pour laquelle il est toujours bon de mettre en valeur la diversification en devise. Certains voient le change comme un risque, je le vois plutôt comme une opportunité indirecte de fuir l’Europe et de se diriger vers des devises plus solides. Sur un an glissant, l’euro a tout de même perdu 13% face au dollar, ce qui n’est pas rien.

Toujours est-il, en terme de rendement réel, toutes ces obligations sont toujours en perte avec l’inflation, qui est estimée entre 4 et 5% en Europe pour 2022. On peut donc affirmer qu’actuellement, tous les actifs classiques sauf les actions fournissent des rendements sous l’inflation. On reste donc toujours dans le fameux TINA (there is no alternative) favorable aux actions.

En terme de transaction, le mois a été très calme de mon côté car je n’ai pas eu beaucoup de temps (contraintes perso). J’ai donc mécaniquement continué mes renforcements sur l’ETF S&P500, sans trop me poser de questions. Celui-ci est en baisse d’une dizaine de pourcents depuis le plus haut, ce qui n’a rien d’exceptionnel mais qui est intéressant.




Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Genmab, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, ThermoFisher Scientific


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, EQT
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, S&P Global, Blackrock


Industrie :

🇫🇷 Schneider Electric
🇪🇺 IMCD, Sdiptech, Hexatronic, Linde, Trane Tech, Allegion



Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker
🇪🇺 ASML Holding, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Accenture
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Nvidia


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 Estée Lauder

Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, Harvia
🇺🇸 Nike, Copart


Energie :

🇪🇺 Alfen
🇺🇸 Tesla


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇺🇸 Realty Income, Agree Realty, Prologis, Alexandria Real Estate




----------------------------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 166 300€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Rien
 

Achats 


Rien



Renforcement



ETF S&P500 Hedgé (P500H)

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2022 : -14.8%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2022 : -4.5%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2022 : -9.2%.


Le portefeuille est en fort recul vs le MSCI World, principalement causé par le vent baissier sur les techs lors des publications récentes.



----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 482€.

----------------------------------------------------------------------------------------------

A bientôt.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #965 06/05/2022 18h43

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Mise à jour Screener Mai 2022


Bonjour à tous, après la forte correction de ces derniers jours, je vous propose une mise à jour du screener.

Modification depuis dernière version


- Actualisation des fondamentaux de toutes les entreprises US suite aux dernières publications, la même chose viendra sur le PEA le mois prochain.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voir ce message pour comprendre comment tous les scores et indicateurs sont calculés.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie Europe :





----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie US :





----------------------------------------------------------------------------------------------

Bon WE à tous !

Hors ligne Hors ligne

 

#966 09/05/2022 11h50

Membre (2016)
Réputation :   10  

bonjour MrDiv,

je note dans votre screener que votre fair price pour prologis est assez proche de la valeur actuelle pourtant l’action est montée jusqu’ à 180 euros récemment .
Du coup la fréquence de mise à jour du screener a t’elle tenu compte du cours à 180 pour déterminer le fair price du screener ?

est ce qu’une colonne date avec la fréquence est pertinente ou pas ?

(excusez moi par avance si la remarque n’est pas justifiée…)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #967 09/05/2022 14h53

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bonjour Tof91,

Je ne comprends pas totalement votre question.

Ce qui joue sur le calcul du fair price :

- publication du CA, des BNA ou des cash-flow par action : cette donnée ne change pas tous les jours, mais principalement lors des publications avec actualisation des prévisions

- variation de la trésorerie  ou de la dette : idem

- variation du prix (donc seul critère non fondamental qui change à chaque actualisation) car je prends en compte le min/max 52s.

Comme j’ai actualisé ce mois tous les fondamentaux avec les prévisions, tous les prix ont changé.
Néanmoins je viens de voir que dans le cas spécifique de Prologis il y avait une erreur dans la dernière publication de Mars faite ici.

Pour conclure, le calcul des fair price est basé grossièrement sur les méthodes des ratios historiques, ce qui ne fonctionne plus vraiment actuellement en période de variation sur les taux, donc à prendre avec des pincettes et surtout à combiner avec les pastilles de valorisation pour savoir si une action est chère ou pas dans l’absolu.

Hors ligne Hors ligne

 

#968 30/05/2022 19h36

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bilan du portefeuille Mai 2022 (51 ème mois de reporting)


Le mois de Mai continue avec la dégringolade du Nasdaq et des valeurs de croissance. Ce qui est troublant, c’est que tout est jeté sans aucune considération de qualité ou de valorisation.

Que des boites peu profitables qui s’échangeaient à des PER de 50 continuent de chuter avec la remontée des taux, pourquoi pas, cela semble logique. Mais que des boites comme Google, PayPal, Facebook, Netflix et dans une moindre mesure Amazon (PER non pertinent sur cette valeur à cause des dépréciations d’entrepôts et de stocks) se payent à des PER de 20, il y a peut-être des limites.

Ces boites continuent toutes de croître, même si certaines peuvent être temporairement en difficulté, elles sauront trouver des solutions. Mais le marché les jette comme si elles ne gagneront plus d’argent, n’auront plus de croissance. Comme habituellement le marché est dans l’excès.

À l’inverse, des boites matures comme Pepsi, Procter & Gamble, Honeywell, McDonalds… qui ont beaucoup moins de croissance se payent à des PER supérieurs à 20. Je pense donc qu’il y a certaines incohérences dans le tech bashing du moment.

Évidemment le marché peut mettre du temps à le voir, mais quand ça sera fait le rebond arrivera (certainement dans l’excès d’ailleurs pour ne rien changer). Je conseille toutefois de garder des liquidités, car comme dit un vieil adage, le marché peut être dans l’excès plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable !

Bref tout ça pour dire, s’il y a bien un moment pour acheter de la tech c’est aujourd’hui, quand les valorisations sont au fond du trou.

Le Nasdaq porte actuellement beaucoup moins de risque que les investissements sur les smallcaps richement valorisées. On a ici des BigCaps de croissance, avec un business model déjà bien en place, qui se payent pour certaines à des PER inférieurs à 20…

Il est donc contre-productif de chercher à acheter actuellement des smalls peu rentables et plus risquées qui se payent à 40 ou 50x les bénéfices.




Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Genmab, ChemoMetec, Revenio, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, ThermoFisher Scientific


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, EQT
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, S&P Global, Blackrock


Industrie :

🇫🇷 Schneider Electric
🇪🇺 IMCD, Sdiptech, Linde, Trane Tech, Allegion



Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Esker
🇪🇺 ASML Holding, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Accenture
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Nvidia


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 Estée Lauder

Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, Harvia
🇺🇸 Nike, Copart


Energie :

🇪🇺 Alfen
🇺🇸 Tesla


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇺🇸 Realty Income, Agree Realty, Prologis, Alexandria Real Estate



----------------------------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 155 500€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 


Arbitrage : ETF Russell 1000 Growth -> Nasdaq-100

ETF Nasdaq 100 (PANX) : je pense que le Nasdaq est largement sous-évalué actuellement (facilement visible en étudiant les valorisations des GAFAM) et je pense donc que l’opportunité est très intéressante. Si quelqu’un doit acheter du Nasdaq un jour, c’est aujourd’hui (je ne dirais pas que le Nasdaq est value mais presque…).

Ce qui m’avait fait préférer le RUSG à l’époque était que je trouvais le Nasdaq trop exposé sur les GAFAM (bien que les 2 ETF soient relativement proches). Ce que je voyais comme un risque est maintenant vu comme une grosse opportunité. Les GAFAM (et assimilées) sont toutes en croissance, avec énormément de cash au bilan, et je ne comprends clairement pas leur valorisation aussi faible compte tenu de leurs fondamentaux. Je souhaite donc concentrer un ETF sur ces entreprises. Elles sont toutes largement sous leurs valorisations historiques, c’est une opportunité.

Cela facilite surtout les renforcements vs RUSG, ce qui est l’un des plus gros avantages des ETF, car mon courtier me demandait de faire des ordres mini de 1500€ (et le RUSG n’est pas soumis à la loi PACTE comme coté à Londres, ce qui augmentait les frais). Cela me permettra donc de renforcer plus aisément si le marché venait à baisser d’avantage.

Hexatronic : j’ai profité du rebond en début de mois pour céder ma position. La valorisation est élevée pour une cyclique (bien qu’il y a largement pire) et les perspectives de croissance sont assez incertaines dans ce type de marché actuel.

Swedencare : prise de bénéfice après le rebond du début de mois car la valorisation est très élevée et qu’une grosse partie de la croissance récente s’est faite via de la dette et des acquisitions. La remontée des taux n’est donc pas vraiment favorable à cela.

Pharmagest : rien à reprocher à la valeur, mais je souhaite diminuer mon exposition à la France (ce qui représente la majorité de l’activité de l’entreprise). Elle n’a pas trop baissé pendant le mouvement récent, j’en profite donc pour renforcer l’ETF Nasdaq à la place. J’ai du mal à voir le moat de l’entreprise car les GAFAM sont clairement capable (à mon sens) de faire la même activité.
 

Achats 


ETF Nasdaq-100 (PANX)



Renforcement



ETF S&P500 hedgé (P500H), Realty Income, Visa, Microsoft, Blackrock

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2022 : -20.8%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2022 : -7.4%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2022 : -7.8%.


Le portefeuille est en fort recul vs le MSCI World, principalement causé par le vent baissier sur les valeurs de croissance lors des publications récentes.



----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 480€.

----------------------------------------------------------------------------------------------

A bientôt.

Hors ligne Hors ligne

 

#969 30/05/2022 20h18

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   442  

Bonjour M. Dividende,

D’accord avec vous sur les opportunités du moment sur le Nasdaq, même si l’on se rend compte que certains business affichent des signes d’essoufflement (Paypal, Meta, Netflix, Amazon). Il faut avoir en tête que toutes les entreprises ne survivrons pas, épuisées par la concurrence, dépassées par des game changer ou ruinées par des investissements hasardeux. Remember la pléthore de big cap du Nasdaq de la fin des années 90 qui n’existent plus aujourd’hui.

Je trouve dommage d’avoir vendu Hexatronic. La dernière publi a fait 119% de croissance des ventes au Q1,+200% sur l’EBIT et le RN, et les perspectives de rentabilité ont été relevées, donc gros levier opérationnel. Pour Swedencare forte croissance également, et le ratio de levier passera en dessous de 3 en 2022.
Le track record exceptionnel de ces deux valeurs me convainc que ce sont de très bons investissements à long terme.
Pour Pharmagest (Equasens) il y avait clairement une bulle fin 2020, la croissance trop faible ne justifiait pas une valorisation si élevée (encore aujourd’hui).


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#970 17/06/2022 14h14

Membre (2014)
Top 50 Expatriation
Réputation :   57  

MrDividende, le 19/03/2020 a écrit :

Bonjour à tous,

J’ai demandé un rachat partiel sur mon AV Mes-placements-liberté de Spirica depuis plusieurs jours, et je suis en statut « attente de validation premier temps ».

Quelqu’un sait-il combien de temps cela prend en moyenne (hors cas covid-19 bien sûr) ? Y-a t’il plusieurs étapes de validation ?

La VL de mes fonds immobilier a été donnée depuis 2 jours, j’ai du mal à comprendre en quoi ils doivent se poser 40 questions de validation…

Leurs lignes téléphoniques sont toutes saturées donc indisponibles…

Je reviens avec du retard sur ce point car je me trouve dans la même situation avec Linxea Spirit: "attente de validation premier temps".
Combien de temps cela a-t-il duré pour vous?
Dans mon cas, il s’agit de retrait sur fond euros.

Hors ligne Hors ligne

 

#971 17/06/2022 15h37

Membre (2020)
Réputation :   12  

Pour votre information, je suis dans le même cas sauf que pour ma part c’est un virement entrant. (2 jours)

Hors ligne Hors ligne

 

#972 17/06/2022 16h03

Membre (2014)
Top 50 Expatriation
Réputation :   57  

Je serais pas surpris qu’ils soient plus rapide à encaisser l’argent qu’à le laisser sortir 😊

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #973 02/07/2022 10h08

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bilan du portefeuille Juin 2022 (52 ème mois de reporting)



Les marchés poursuivent leur baisse courant Juin, toujours pour les mêmes raisons que précédemment (hausse des taux d’intérêt, inflation élevée, pénurie et problèmes d’approvisionnement…).

Les taux US sont autour de 3,5%, soit un niveau moyen retournant à 2011.

Pour la France, on est autour des 2%, soit un niveau atteint en 2014.


Le S&P500 est entré en bear market, avec une baisse de plus de 20% depuis ses plus hauts.

Comme je l’ai déjà évoqué récemment, les valorisations redeviennent réellement intéressantes et les marchés offrent des points d’entrée à ne pas manquer.

La stratégie de toujours « attendre le point bas » ne fonctionne clairement pas. De nombreux investisseurs ne veulent pas investir quand la bourse est haute, et disent qu’ils investiront quand les points d’entrée seront bas. Et maintenant que c’est bas, on entend que le risque est élevé, que ça peut descendre encore plus etc… cela entraîne la paralysie.

Il faut bien se dire que ce genre de biais humains arrive à chaque crise, avec énormément d’opportunités manquées.

Bref tour ça pour dire, chacun fait comme il le souhaite (attendre ou pas le timing parfait), mais c’est vraiment déconseillé, il vaut clairement mieux faire un investissement passif mensuel pour investir progressivement sur les points d’entrée actuels déjà intéressants.

De mon côté, je continue de renforcer les US, au détriment de l’Europe.

J’ai d’ailleurs cédé ce mois-ci mes positions sur l’ETF GWT (Europe Growth) au profit du S&P500 et du Nasdaq. Je garde le hedge sur le S&P500, pour me couvrir du potentiel rebond court terme de l’euro face au dollar. Je n’ai pas trouvé d’ETF hedgé sur le Nasdaq éligible au PEA, mais sinon j’aurais fait de même. Les perspectives de rebond et de performance long terme sont beaucoup plus favorables aux US.

Ma vente de GWT s’explique également par le fait que je veux de plus en plus fuir les investissements en Europe. Cette zone est totalement en déclin économiquement. Les désaccords politiques et commerciaux entre les différents membres sont de plus en plus forts, ce qui empêche complètement le continent d’avancer. La BCE est totalement à la traine, et ne fait au final que suivre la FED, mais toujours en retard. L’euro prend presque le statut de monnaie de singe actuellement, avec une baisse de 15% depuis la crise.

Pour tous ceux qui reste en cash en pensant bien faire, vous perdez donc en global macro les ~6-7% d’inflation + 15% de parité mondiale…

La position déclinante de la France dans tous les domaines et les mauvaises décisions des politiques empêchant toute possibilité de créer, d’entreprendre etc… me poussent également à réduire au possible mes investissements dans notre zone économique. C’est dommage, mais il faut arrêter de se voiler la face.

À part quelques pays Européens un peu marginaux (Scandinaves, Pays-Bas…), les US sont la seule zone réellement capitaliste.

Il nous reste quelques champions en Europe, mais je préfère au final détenir une dizaine de ligne en direct qui valent vraiment le coup plutôt que de les diluer à la baisse dans un ETF, même si celui-ci est déjà orienté qualité/croissance (je parle de quelques entreprises comme LVMH, Hermès, L’Oréal, ASML, Adyen, Dassault Systèmes…). J’exclue évidemment les smalls de cette logique, mais avouons-le, elles restent bien plus risquées et volatiles que les BigCaps, donc ne peuvent constituer la base ou le cœur solide d’un portefeuille.

Je pense dorénavant que pour constituer une poche indicielle non indexée sur le dollar, je privilégierais un ETF S&P500 hedgé plutôt que des indices Européens. Je ne suis pas prêt à être 100% dollar, mais serais prêt à être 100% US.




Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Genmab, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, ThermoFisher Scientific


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, EQT
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, S&P Global, Blackrock


Industrie :

🇫🇷 Schneider Electric
🇪🇺 IMCD, Sdiptech, Linde, Trane Tech, Allegion



Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Esker
🇪🇺 ASML Holding, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Accenture
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Nvidia


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 Estée Lauder

Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, Harvia
🇺🇸 Nike, Copart


Energie :

🇪🇺 Alfen
🇺🇸 Tesla


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇺🇸 Realty Income, Agree Realty, Prologis, Alexandria Real Estate



----------------------------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 144 400€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Arbitrage :

ETF Europe Growth (GWT) -> ETF Nasdaq-100 et ETF S&P500 hedgé (P500H)
 

Achats 


Rien



Renforcement



Nike, Alexandria Real Estate, ETF S&P500 hedgé (P500H)

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2022 : -26.5%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2022 : -14.3%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2022 : -15.8%.


Le portefeuille reste en retrait vs le MSCI World sur l’année, principalement en raison de son exposition aux valeurs de croissance qui subissent la remontée des taux.



----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 453€.

----------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------

jimbow, le 17/06/2022 a écrit :

Je reviens avec du retard sur ce point car je me trouve dans la même situation avec Linxea Spirit: "attente de validation premier temps".
Combien de temps cela a-t-il duré pour vous?
Dans mon cas, il s’agit de retrait sur fond euros.

Bonjour Jimbow, désolé du retard, je n’avais pas du tout vu les messages. Je suppose (et espère pour vous) que le problème est maintenant réglé et que vous avez reçu votre argent ?

J’avoue que je ne me souviens plus vraiment du délai de ce statut, de mémoire peut-être une semaine.

Néanmoins, depuis 2020 j’ai fait plusieurs autres retraits sur ce contrat (le dernier date de Mai 2022 donc il y a 2 mois seulement, toujours sur un fond immobilier d’ailleurs), et ça s’est bien passé, relativement rapidement (hormis bien sûr les 15 jours de délai de cotation des fonds immobiliers), et ce statut "attente de validation premier temps" n’est pas apparu. Mais c’était pour des petits montants, donc peut-être qu’il y a double check en cas de montant supérieur à xK€ potentiellement

Bien à vous, désolé pour la réponse tardive

Dernière modification par MrDividende (02/07/2022 10h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#974 02/07/2022 11h39

Membre (2018)
Réputation :   69  

Bonjour MrDividende,

Je partage votre avis sur l’UE, et sur la nécessité de surpondérer les US.

Je remarque que, comme moi, vous n’êtes pas (ou très peu) exposé à la Suisse ou au UK. Ne serait-il pas pertinent d’initier une exposition à ces deux pays? Le franc suisse constitue une très belle valeur refuge, et la faiblesse de la livre offre peut-être un point d’entrée intéressant?

Vous aviez, de mémoire, initier une watchlist pour ces deux pays. N’avez-vous pas envie de passer à l’achat?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #975 02/07/2022 13h09

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   775  

 Hall of Fame 

Bonjour Caine,

En effet, il y a quelques entreprises d’intérêt en Suisse (au UK j’ai du mal à trouver des BigCaps au dessus du lot, mais peut-être avez-vous quelques idées ?, hors smallcaps je veux dire).

Le problème, c’est que ces pays ne sont pas éligibles au PEA.

Donc quitte à passer par un CTO, je trouve quandmême la qualité de ces entreprises un cran en dessous des US (il y a biensur des exceptions, je parle ici en généralité). Et diversifier en devise pour 5 à 10% du portefeuille, c’est quandmême relativement peu visible, donc au final du travail pour probablement peu de résultat. Mais je pense tout de même qu’il y a quelque chose d’intéressant à faire, notamment pour le CHF (pour le GBP pas sur, je pense déjà que l’euro a un bon potentiel court terme de rebond avec probabilité élevé d’occurence).

Pour la Suisse, le problème vient aussi de la taxation des dividendes abusive (au total 50%) ce qui réduit la performance avec le frottement fiscal.

Et à part Nestlé qui est un vrai champion mondial, il n’y a pas grand chose (Roche et Novartis sont selon moi en dessous de Johnson & Johnson de Merck, ou même de Novo Nordisk).

En Midcap il y avait Lonza, Sika, Partners Group Holding, Straumann etc… et quelques autres noms qui m’intéressaient. Mais au final, il y a souvent un équivalent Américain tout aussi intéressant dans ces domaines.

J’ai pas mal travaillé en réflexion ces derniers mois sur la diversification. J’en arrive maintenant aux conclusions que :

1. J’ai des sommes d’argent mesurément  limitées à investir, donc je ne peux pas me permettre d’avoir un trop grand nombre d’entreprises si je veux faire des renforcements efficaces

2. Sur certaines entreprises, je renforce à la baisse facilement car suis très confiant dessus à long terme (GAFAM, ASML, Nike etc…) mais sur d’autres, je préfère ne pas y toucher. Cela signifie probablement je ne n’ai pas assez confiance en ces entreprises et donc qu’au final les posséder n’est pas nécessairement un impératif

3. Diversifier uniquement pour Diversifier n’a pas forcément beaucoup de pertinence à mon sens. Je me rends de plus en plus compte que je préfère par exemple 10 boites d’ultra qualité sur lesquelles je suis très serein, plutot qu’un mix de ces 10 boites + 10 boites moyennes ou spéculatives uniquement à but de diversification. Évidemment il faut maintenir un nombre minimum d’entreprises pour assurer la diversification, mais comme la part d’ETF est grandissante il serait sûrement plus judicieux de me focaliser sur les titres vifs qui ont ma préférence.

Mais en tout cas merci pour vos réflexions et sachez qu’en effet je réfléchis en parallèle depuis un moment à intégrer du CHF d’une façon ou d’une autre, je ne suis seulement pas encore passé à l’action. Peut-être que 5% du portefeuille sur Nestlé suffirait, car on peut presque considérer cette entreprise compe une obligation indéxée sur l’inflation, et libellée en CHF. À voir

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de mrdividende”

Discussion Réponses Vues Dernier message
38 11 720 26/12/2021 12h28 par MrDividende
27 11 366 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 571 731 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Lopazz  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 30 ]
725 379 275 11/06/2024 17h14 par KingFlan
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de CroissanceVerte  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 28 ]
696 317 471 25/10/2023 18h55 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
758 289 396 29/05/2024 23h54 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 344 426 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal

Pied de page des forums