PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+1]    #676 26/06/2022 20h47

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   413  

J’espere vraiment que vous aurez raison sur le net zero en 2036 et les champs de petrole a valeur nulle a cette date, mais premièrement vous vous etes completement et constamment trompé sur le petrole et la valeur des actifs petroliers, ce qui montre le peu de valeur de vos predictions sur le sujet.

Egalement si je me fie a quelqu’un que je trouve basé sur la science et la physique comme Mr Jancovici, cela sera quasi mission impossible de faire du net zero avant bien longtemps.

De la a parler de bulle sur les hydrocarbures, c’est manquer les valorisations infiniment plus faibles que les entreprises vertes (encore aujourd’hui) et les contraintes physique de notre mode de production. Ou alors vous n’avez pas regardé les valorisations mais juste les cours de bourse? Cela est surprenant.

Les depreciations d’actifs de BP et Exxon ne sont rien que des manipulations comptables.

Le faible prix du petrole est la majeure partie du sous investissement de la decenie, mais l’ESG a aussi une part importante en stigmatisant ces entreprises et les forcant a investir dans des energies renouvellables, ou en leur donnant des notes negatives lorsqu’elles investissent dans le fossile, en manifestant devant leurs bureaux et en annulant les pipelines.

Je vous ramène a mon post de 2020
https://www.investisseurs-heureux.fr/p441944#p441944
et votre réponse
https://www.investisseurs-heureux.fr/p441984#p441984

CroissanceVerte a écrit :

@Nemesis et @BulleBier

Bien sur que la consommation de pétrole va reprendre après la crise !  Mais elle va diminuer par rapport à l’avant crise selon les majors elles-mêmes, voir les projections de BP que je reproduis dans mon message
Ce qui fait que l’on ne manquera pas de pétrole et que ce secteur ne me semble pas un investissement d’avenir. Les chinois et indiens ont bien compris le sens de cette histoire puisqu’ils investissent plus encore que nous dans les EnR pour leurs croissances…

CroissanceVerte a écrit :

Pour ce qui est de la valorisation du secteur, je ne vois pas comment, avec ces perspectives de croissance forcée et cet afflux de capitaux directs et par siphonnage des EnF, elle pourrait ne pas continuer à augmenter sur quelques années, quitte a malmener quelques peu la logique des équilibres comptables, qui finiront ensuite bien sur par reprendre leur droit.

Oil Market Report - June 2022 ? Analysis - IEA

IEA a écrit :

World oil demand is forecast to reach 101.6 mb/d in 2023, surpassing pre-pandemic levels. While higher prices and a weaker economic outlook are moderating consumption increases, a resurgent China will drive gains next year, with growth accelerating from 1.8 mb/d in 2022 to 2.2 mb/d in 2023. In contrast to 2022 when the OECD led the expansion, non-OECD economies are set to account for nearly 80% of growth next year.

Neanmoins un net zero en 2036 serait formidable et je le souhaite comme vous.

Et le prix du Solaire remonte, car il est fait avec des mineraux et envoyes avec des bateaux, tout cela qui tourne au petrole.

https://www.cnbc.com/2022/03/10/solar-c … rices.html

Dernière modification par BulleBier (26/06/2022 20h48)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #677 27/06/2022 07h36

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   613  

INFJ

Bonjour @BulleBier

J’espere vraiment que vous aurez raison sur le net zero en 2036 et les champs de petrole a valeur nulle a cette date, mais premièrement vous vous etes completement et constamment trompé sur le petrole et la valeur des actifs petroliers, ce qui montre le peu de valeur de vos predictions sur le sujet.

Egalement si je me fie a quelqu’un que je trouve basé sur la science et la physique comme Mr Jancovici, cela sera quasi mission impossible de faire du net zero avant bien longtemps.

En fait j’essaie de ne pas faire de prédiction mais de relayer les projections réalisés par divers organismes ou entreprises bien plus spécialisés et informés que moi. Je reconnais néanmoins avoir un biais positif d’optimisme (de plus en plus forcé) qui me fais espérer que les promesses de décarbonation vont être tenues. Ces « prédictions » sont assez systématiquement tenues en échec, je vous le concède volontiers… Mais quand une major comme BP faisait une analyse contre son camp, j’étais tenté d’y croire !

D’un point de vue scientifique, M. Jancovici tout comme les milliers de chercheurs qui participent au GIEC sont d’accord pour dire que l’on pourrait tout à fait atteindre le net zéro en 2050 comme c’est l’objectif affiché.
Ce sont le manque de volontarisme politique et d’acceptation sociale des conséquences économiques de cette trajectoire qui peuvent la retarder, éventuellement de beaucoup… Jancovici a l’honnêteté de dire que cela se fera au prix d’une baisse du PIB mondial à laquelle beaucoup voudront résister.

Si la trajectoire NZ2050 est suivie, alors les projections réalisées par les auteurs que je cite prévoient que cela passera par l’échouage de la moitié des actifs d’hydro-carbure d’ici 2036 (et bien plus d’ici 2050). Sinon ces échouages, que je pense inévitables, en seront retardés d’autant.

De la a parler de bulle sur les hydrocarbures, c’est manquer les valorisations infiniment plus faibles que les entreprises vertes (encore aujourd’hui) et les contraintes physique de notre mode de production. Ou alors vous n’avez pas regardé les valorisations mais juste les cours de bourse? Cela est surprenant.

Les dépréciations d’actifs de BP et Exxon ne sont rien que des manipulations comptables.

Pour ce qui est de la bulle fossile, je n’en prévois ni la taille ni la durée. Pour ce qu’on en sait, le pétrole peut aussi bien bien grimper jusqu’à 200 $ et y rester pendant 10 ans.

Cela dit, dans le court terme, je serais étonné que M. Biden mange son chapeau pour des prunes et fasse son voyage de Canossa à Ryiad sans obtenir de l’Arabie Saoudite (et des EAU, les deux seuls à en avoir les moyens) une augmentation de la production faisant baisser les prix… Mais à moyen terme, il peut encore se passer bien des choses.

Cependant à plus long terme, et dans l’hypothèse d’une trajectoire vers le net zéro (à laquelle je veux croire), il me semble clair par les analyses citées que la dépréciation à zéro de la moitié de leurs actifs font de la valorisation actuelle des entreprises pétrolières, quel que soit leur niveau actuel, des bulles qui vont éclater, mais cela peut prendre des années.

Les dépréciations d’actifs de BP et Exxon ne sont effectivement que des manipulations comptables, qui plus est d’une magnitude ridicule, mais c’est le discours qui les accompagne faisant référence à de potentiels actifs échoués qui me semble intéressant.

Je persiste au contraire à voir dans les perspectives de croissance forcée des EnR un fort potentiel de revalorisation sur les mêmes échéances longues. A court terme, j’espérais effectivement qu’elles seraient un peu plus résistantes aux fluctuations de marché, mais ce ne sont après tout que des entreprises, qui plus est avec encore peu d’actifs tangibles…

Le faible prix du petrole est la majeure partie du sous investissement de la decenie, mais l’ESG a aussi une part importante en stigmatisant ces entreprises et les forcant a investir dans des energies renouvellables, ou en leur donnant des notes negatives lorsqu’elles investissent dans le fossile, en manifestant devant leurs bureaux et en annulant les pipelines.

Non seulement la Cour des Comptes Européenne a montré que les subventions aux énergies fossiles n’ont pas faiblis ces quinze dernières années, mais jusqu’à aujourd’hui, un investisseur qui achète un produit ESG a de fortes chances d’aider Total !
Total, au lieu d’investir, est aussi de loin l’entreprise du CAC40 qui distribue le plus de dividendes et effectue le plus de rachats d’actions

Stigmatisations publiques et manifestations de rue n’ont strictement aucune influence sur la stratégie et les moyens des multinationales du pétrole, ni sur leur langue de bois.
Total dépense plus de 5 millions d’euros par ans en lobbying et ses actionnaires, année après année, votent largement contre les motions de contraintes vers plus de renouvelable.
Personne n’oblige Total a faire ses investissements renouvelables dont il se garde d’ailleurs soigneusement de donner la valeur (en les regroupant avec le gaz et l’électricité dans ses comptes). On a cependant pu calculer qu’en 2020 TotalEnergies avait produit une unité d’énergie renouvelable pour 447 unités d’hydrocarbures
L’annulation de Keystone XL pour des raisons écologiques a effectivement eu un effet sur l’entreprise qui l’avait en projet (TC Energy, qui demande d’ailleurs réparation) mais elle reste un des rares exemples concrets d’intervention étatique dans ce sens dans le monde…

Dernière modification par CroissanceVerte (27/06/2022 07h57)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#678 28/06/2022 19h26

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 50 Monétaire
Top 50 Finance/Économie
Réputation :   292  

CroissanceVerte, le 26/06/2022 a écrit :

1) La taxation de leurs bénéfices exceptionnels actuels, contre laquelle ils luttent (et que l’Italie et la Grande Bretagne ont imposé)
             
2) À l’heure actuelle, alors que les prix du pétrole et du gaz atteignent des niveaux record ……..les sociétés pétrolières et gazières versent de splendides dividendes

3) Ce petit article de ZoneBourse (accès restreint mais facile)

La France demande à TotalEnergies de redoubler d’efforts face à la hausse des coûts du carburant

Humm… Quand les états (leurs dirigeants donc) commencent à s’en mêler…
Peut-être pourrait-il être perçu comme assez assez populaire, dans la situation actuelle, de s’en prendre à Total, non ?
Tout en se donnant, en plus, un petit air écolo ce faisant.

Donc, après avoir allégé vers les 56, j’ai profité des prix (de l’action) assez hauts (ATH dans la zone des 55/60) pour alléger de nouveau.
4) Je n’ose retranscrire ici ce qui peut m’aider à me décider, je parle bien d’aide à la décision pour trouver un point (d’entrée/sortie) intéressant/opportun.
(nous verrons donc à quel prix l’action ouvrira la séance demain pour ceux qui regardent les graphs)

Dernière modification par Aigri (28/06/2022 19h39)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#679 03/07/2022 16h52

Membre (2018)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Vivre rentier
Réputation :   143  

Que choisir vient d’envoyer à leurs abonnés un hors série spécial "Épargne  verte". Ils s’appuyent beaucoup sur les idées de Investir éthique.

Je trouve qu’il y a de bonnes idées, en particulier, des etf sont cités.

Votre son dd cloche m’intéresse.

🥀☀️☀️🥀

Hors ligne Hors ligne

 

#680 08/07/2022 18h56

Membre (2021)
Réputation :   6  

Après avoir abordé l’investissement sous un angle ESG (comme Flower, ce qui m’a assez vite amené au site investir éthique) j’ai commencé des recherches pour avoir un investissement ayant plus d’impact. Climatique dans un 1er temps. Puis j’ai voulu élargir le champ de recherche en explorant la thématique océan par le biais d’ETFs. C’est plus difficile à trouver aussi je me permet de partager  :
ma trouvaille. Ce site n’est sans doute pas parfait et il y a fort à parier que les ETFs citées ne soient pas éligibles à une AV (comme le demandait kiwijuice) mais, malgré le format blog qui ne facilite pas la lecture, ils ont au moins assez de jugeote, dans leurs recommandations sur les ETFs ciblées océan, d’éviter l’ETF OCEN que l’on retrouve massivement dans de multiples sites "spécialisés" en faisant cette recherche. C’est de bon augure.

En effet, avec des participations dans Nike, l’Oréal ou Intel, on se pose des questions sur l’impact réel que peut avoir l’ETF OCEN sur l’océan (à part s’engager à moins consommer comme cela est annoncé). La réponse est dans une des sociétés de cet ETF : Unilever… qui lave plus vert, c’est bien connu !

De nombreux articles sur d’autres ETFs "verts" sont bien sûr disponibles.

Dernière modification par Lamat (08/07/2022 19h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#681 14/08/2022 20h43

Membre (2019)
Réputation :   65  

Bonjour CV,

Cela fait un moment que l’on ne vous voit plus.

Depuis quelques mois, les secteurs biogaz, solaire, hydrogène, (quoique un peu plus timide pour le dernier) biocarburant repartent assez fort… Plug power, Emphase, Daqo semblent déchaînés.

Sur le secteur biocarburant, j’ai découvert en regardant Verbio et Everfuel une société canadienne (qui m’a fait pensé à une autre société canadienne, Greenpower) : Tidewater Renewables.

Il me semble que l’accélération des problématiques énergétiques tant en terme de surenchère du réchauffement climatique et de contexte géopolitique favorise ce regain d’intérêt… Il y a encore de la marge en termes d’upside et notamment via des holdings comme Transition Evergreen qui est pour moi l’équivalent de Prosus en terme d’énergie verte.

Il me semble opportun de renforcer sur ces secteurs au vue de ces contextes mais en étant assez exigeant sur la sélection même si des supers boîtes comme Daqo ont encore une belle marge de progression, le fort rebond récent est à considérer…

Le secteur éolien continue d’être boudé…

Êtes-vous toujours sur votre stratégie de diversification sur du value ?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+4]    #682 19/08/2022 10h20

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   613  

INFJ

I



Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#683 19/08/2022 11h17

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

J’aimerais bien pouvoir plusser ce magnifique post victorieux smile Félicitations pour cette superbe performance, surtout en cette année tumultueuse !


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#684 25/08/2022 13h50

Membre (2022)
Réputation :   1  

Impressionnant.
Je suis ce portefeuille depuis qqes mois et m’en suis inspiré une paire de fois sur mon PEA.
Travail impressionnant et passionnant à suivre !

Hors ligne Hors ligne

 

#685 10/11/2022 14h46

Membre (2022)
Réputation :   8  

Vu l’approche assez ciblée du portefeuille pourquoi ne pas se comparer au BN0 par exemple?

Hors ligne Hors ligne

 

#686 20/12/2022 20h06

Membre (2021)
Réputation :   6  

J’ai eu beau chercher je n’ai pas trouvé le BN0 (zéro ou la lettre O).
A quel indice faites-vous référence ?
Pouvez-vous donner un lien vers cette valeur svp ?

Hors ligne Hors ligne

 

#687 23/12/2022 13h44

Membre (2022)
Réputation :   8  

BNO sur le marché US
US91167Q1004

Hors ligne Hors ligne

 

#688 23/12/2022 14h13

Membre (2022)
Réputation :   20  

BNO, c’est - en bon français ;-)  - United States Brent Oil Fund….

Hors ligne Hors ligne

 

#689 09/01/2023 09h51

Membre (2020)
Réputation :   41  

Bonjour CroissanceVerte,
Une bonne année 2023 à vous! Un petit reporting 2022 dans les tuyaux?

Hors ligne Hors ligne

 

#690 09/01/2023 20h39

Membre (2021)
Réputation :   6  

Oui, la réponse que me donne Google c’est le Brent mais je pensais avoir fait une erreur parce que je ne voyais pas l’intérêt de comparer des valeurs vertes avec le Brent.
Maintenant que l’ambiguité est levée, je ne vois toujours pas l’intérêt. Ou alors en valeur inverse ?
Bref, je signale à l’attention de ceux qui s’interessent aux valeurs vertes l’existence de 2 livres assez opposés (mais justement c’est là que ce trouve l’intérêt) :
- La finance verte
- L’illusion de la finance verte

Chacun étant écrit pas des pontes dans leurs domaines

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+4]    #691 11/01/2023 09h55

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   613  

INFJ

                        PORTEFEUILLE CROISSANCE VERTE : BILAN 2022                     


                             CHUTE… 
                                               … VERTigineuse !                     

Le portefeuille vert CV100 a plongé de -27%, deux fois plus que l’indice monde (CW8 à -13.7%), et seulement devancé dans la chute par la technologie (NASDAQ100 à -33%).

Au delà de la baisse systémique macro-économique, on connait bien sur les raisons du surplus de baisse des valeurs vertes : sur-valorisation bullesque de 2020, forte exposition aux crédits et donc aux taux, beaucoup de valeurs jeunes et/ou non encore rentables, avec une surestimation des délais de déploiement de leurs technologies… Et plus prosaIquement, renfort des préoccupation court-termistes (je veux du gaz pour la fin du mois) sur les long-termistes (je veux ralentir la fin de notre monde).

Néanmoins, ma thèse d’investissement reste inchangée sur l’avantage fondamental des renouvelables qui offre des opportunités à moyen terme… même si, le temps passant et les prétextes à tergiversation s’accumulant, mes tristes anticipations géoclimatiques restent inchangées également)…
Pour en revenir à l’investissement vert de cette année écoulée, quelques perspectives et tendances me semblent mériter une attention plus spécifique .

PERSPECTIVE TRIENNALE :


Sur ses 33 mois d’existence, le portefeuille croissance verte CV100 garde une progression de +68%, et reste donc encore au dessus des indices monde ou nationaux : +36% pour le CW8, +45% pour le NASDAQ100, +54% pour le S&P500, +56% pour le CAC40. Mais l’écart se réduit.

Le portefeuille CV40 - qui a été intégré dans CV100 mais est (légèrement) plus ancien puisqu’il n’a pas démarré au creux parfait de mars 2020 mais en août 2019 - en est même encore à +88% contre + 36% pour le CW8, +39% pour le NASDAQ100, +29% pour le S&P500 et +22% pour le CAC40 sur 42 mois.

La question stratégique à laquelle les mois qui viennent répondront est : Le rebond des valeurs vertes que je persiste à croire inévitable se produira-t-il avant que leur avance sur les indices acquise en 2020/21 n’ai totalement fondu, leur permettant de sur-performer définitivement ?

La question subsidiaire est le timing : à partir de quand la baisse énorme de certaines de ces valeurs va-t-elle les rendre de nouveau attractives ? Cette question ne concerne pas CV100 dont la constitution est immuable, mais plutôt mon portefeuille généraliste G100 en gestion active dans lequel j’ai racheté pour tester quelques valeurs renouvelables américaines (vendues au printemps) lorsqu’il est apparu cet été que l’inflation reduction act de Biden allait passer. Ce premier signe de rebond a fait long feu pour plusieurs de ces achats même s’il s’est révélé très judicieux pour d’autres (FirstSolar), contribuant un peu à en réduire la contre-performance 2022 (-4,6%), mais c’est surtout le fait d’être passé fortement en cash en avril qui l’a préservé.

POCHES :


Les 5 poches de CV100 sont en forte baisse en 2022… sauf ENER1 qui reste positif !
Les écarts entre poches dont la constitution est similaire illustrent le fait qu’en sortie de marché de croissance, la différentiation des entreprises peut devenir plus importante que les mouvements d’ensemble sectoriels.



Sur plus long terme, l’autre facteur important est néanmoins globalement une convergence des performances des sélections d’un même secteur



THEMATIQUES :


Le grand écart des sous-secteurs est plus conjoncturel encore (et se retrouve dans les performances variables des ETF phares des énergies renouvelables : ICLN n’a perdu que -6% mais PBW -46%) :



                      ENERGIES RENOUVELABLES :

Les plus mauvaises performances ont des raisons idiosyncratiques :

* Varta (-81%), seul représentant du stockage d’énergie dans le portefeuille, pâtit de son exposition à la consommation, l’essentiel de son activité concernant les piles bouton. Le cout des matières premières pèse également. Les avertissements sur résultat se sont donc succédés, ramenant les cours à des niveaux de 2018.

* L’isolation est handicapée par la hausse des matériaux et le ralentissement de la construction.

* L’hydrogène est en forte baisse. les délais de mise en place des projets, les incertitudes technologiques et l’usage encore très massif de gaz naturel pour la production découragent les investisseurs court-terme et les fonds se dirigent plus volontiers vers les énergies vertes déjà fonctionnelles que sont le solaire et l’éolien.

* Dans l’éfficacité énergétique, seul Ormat surnage à +9%.

Parmi les bons élèves, on peut citer :

* La bio-énergie emmenée par Envitec Biogas (+46%) et EO2 (+24%).

* Le solaire boosté par le plan vert ("anti-inflation") de Biden, avec surtout First Solar + 72% et Enphase +45%.

* L’éolien boosté par l’accélération renouvelable forcée de l’Allemagne emmenée par le champion 2022: PNE AG avec +153% ! Le cours du développeur de champs d’éoliennes allemand  a reçu une impulsion supplémentaire dans les dernières semaines à l’annonce de Morgan Stanley’s infrastructure investment, qui avait pris 40% de la société en 2020 lors d’une tentative d’OPA ratée, de la prochaine mise en vente de cet investissement (pas mauvais : un x5 en 2 ans…). Engie, le suédois EQT et Macquarie sont sur les rangs.

* Les producteur de renouvelable se maintiennent, bien aidé par le rachat d’Albioma par KKR (+47%) et la remontée du brésilien COPEL.

                          GESTION DE L’ENVIRONNEMENT

Ce secteur est plombé par la faillite de Xebec, et la mauvaise performance conjoncturelle des déchets spéciaux, seulement sauvés par le rachat de Sharps Compliance (+25%) par Aurora Capital. Les autres tournent autour des -45% (Perma-Fix, Derichebourg, Daiseki Eco, Tomra) pour des raisons variables, mais surtout pour le ralentissement industriel et le cout de l’énergie.

Pour les généralistes, le coup de mou de Veolia (-25%) est amplifié par la forte baisse de Saxlund (-75%) toujours aussi incompréhensible.
Les spécialistes de la gestion de l’eau ne sont pas très vaillants non plus, sauvés par la forte remontée du brésilien SABESP (+ 45%, effet Lula ?)

Par contre, la gestion des déchets généralistes s’est bien mieux comportée, emmenée par Pizzorno (+34%) et Séché (+25%) qui ont annoncé de fortes hausse des profits.

Les consultants en environnement sont en ordre dispersé, depuis AECOM (+10%) jusqu’à Sweco (-35%).
Les sociétés de controle et mesure de l’environnement ont eu une mauvaise année boursière sauf Groupe Tera dont les capteurs sont de plus achetés de par le monde et qui finit à +42% !

Dans les biomatériaux, une année décevante : neutre pour Carbios (-8%), elle a été cauchemardesque pour les début industriel de Métabolic Explorer (-82%) : baisse des ventes avec la grippe aviaire, dumping de la lysine chinoise, hausses des matières premières et de l’énergie. Elle a dû se refinancer fortement. Quand à Fermentalg il a perdu -51% malgré des ventes (en faible volume il est vrai) en forte hausse, le début de commercialisation d’un produit, et les bons résultats dans le captage de CO2…

                              CONSOMMATION

La pire performance de l’année, plombée par tous les sous-secteurs !

A commencer par la mobilité dont les représentants Tesla (-65%, handicapé par Musk, la Chine et les coût) et Nikola (-78%, handicapé par son historique ses dettes croissantes et le secteur hydrogène en panne) sont des cas extrêmes dans la baisse comme ils le furent dans la croissance.

A vrai dire la seule performance positive annuelle (+2%) dans cette poche est Verallia, en croissance malgré le prix du gaz !
Elle est suivie par seulement deux valeurs dont la baisse n’est qu’à un chiffre : Darling ingredients qui a de bonnes perspectives et Lucibel qui se recentre vers les musées et le luxe.

BONNE ANNÉE À TOUS !

Dernière modification par CroissanceVerte (11/01/2023 10h01)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#692 11/01/2023 10h15

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

Bonne année, @CroissanceVerte !

Très heureux de vous revoir parmi nous, j’apprécie particulièrement vos posts smile Je n’ai plus accès au bouton de plussage mais croyez bien que le cœur y est.

La période actuelle me semble idéale pour consolider ou constituer un portefeuille de valeurs vertes, le bon grain et l’ivraie ont été plus ou moins séparés par les conditions économiques houleuses de ces derniers mois, les prix me semblent proches d’un plus bas, les positions short semblent maximales, et "personne" ne s’y intéresse en ce moment, un peu comme la tech disruptive d’ailleurs.


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#693 03/07/2023 19h50

Membre (2018)
Réputation :   31  

Bonsoir CroissanceVerte,

Si vous passez par ici, cela peut-être une occasion de mettre à jour l’évolution de vos investissements boursiers arrêtés à la fin du premier semestre 2023 qui vient de s’écouler.

Vos posts étaient intéressants et pertinents;

Au plaisir,
Jeim

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #694 20/09/2023 06h13

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   613  

INFJ

I


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#695 20/09/2023 07h51

Membre (2023)
Réputation :   1  

ENTJ

Bonjour Croissance Verte,
Ravi d’avoir de vos nouvelles, j’espérais qu’il ne vous soit rien arrivé de grave. Je pense que nous sommes nombreux à être rassurés. Vos thèses sont une source de projection vers le futur et d’investissements pour nous tous, même si la bulle des ER a fait faire de sacrées montagnes russes aux investisseurs vous ayant suivi tôt.
Hâte d’en apprendre plus sur vos futurs investissements et thèses.

Dernière modification par Alaric13 (20/09/2023 16h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#696 20/09/2023 09h17

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

@CroissanceVerte : Très heureux de vous revoir ! Et belle performance, comme à votre habitude.


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#697 25/10/2023 18h55

Membre (2021)
Réputation :   6  

Comme tout le monde je me réjouis de votre retour et vous félicite pour vos résultats lors d’une année très difficile pour les valeurs vertes.
Cependant je m’interroge sur un point : vous annoncez votre PF comme buy and hold mais, comme à chaque fois, il y a des swaps (je ne parle pas ici des faillites).
Auriez-vous l’amabilité de partager ici les raisons (voire les règles) qui président à ces changements ?
Bien cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de croissanceverte”

Discussion Réponses Vues Dernier message
27 11 427 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 572 670 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de MrDividende  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 44 ]
1 091 513 757 01/06/2024 16h24 par KingFlan
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Lopazz  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 30 ]
725 380 598 11/06/2024 17h14 par KingFlan
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
758 290 170 29/05/2024 23h54 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 344 742 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal
Cette discussion est fermée
Discussion réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Miguel  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 45 ]
1 104 354 929 12/11/2021 04h54 par Miguel

Pied de page des forums