PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#1 30/11/2022 12h49

Membre (2022)
Réputation :   6  

Bonjour,

Nouveau sur le forum je voulais vous faire partager mon PEA qui compose l’essentiel de mon patrimoine boursier.

Avocat fiscaliste spécialisé en finance j’ai depuis l’ouverture de mon PEA la performance de Mme Michu.

La bonne nouvelle c’est qu’à date je n’ai pas perdu d’argent.

La mauvaise c’est que depuis 5 ans ma PV latente n’est que de 2 000 euros pour des apports atteignant les 62 000 euros au 30 novembre 2022.

Certes le gros des apports est récent mais quand même…

D’abord basé sur les actions à dividendes j’ai diversifié par des ETF et les actions du Luxe.

J’estime avoir aujourd’hui de belles valeurs à une deux exception près. Aujourd’hui le portefeuille est censé générer 2000 euros de dividendes par an.

Mais j’ai fait les erreurs classiques de l’investisseur greedy : Eutelsat, Orpea, Valneva, Air France, Rallye, Orchestra comptent parmi mes gros gadins.

Je vous partage mon portefeuille actuel





La stratégie est de l’alimenter d’environ 500 euros par mois et de renforcer soit un ETF ; soit l’action qui me parait le plus décoté.

Je suis tenté de vendre les valeurs avec les plus grosses PV mais ce sont de belles valeurs que je compte garder long terme (LVMH; AXA…).

Donc à ce stade pas de vente en vue. C’est un peu une stratégie à la Scipion pas de vente.

L’idée est d’alimenter le PEA jusqu’au plafond en réinvestissant les dividendes avec l’idée de se verser un complément de salaire d’ici 10 ans.

Plus de prise de risque inutile, je vais profiter des creux pour renforcer à la baisse mes large caps et DCA sur les ETF.

Si vous avez des remarques ou des conseils je suis preneur.

Dernière modification par Taxheaven (30/11/2022 15h18)

Mots-clés : dividende, etf (exchange traded funds), pea (plan d'epargne en actions), portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 01/12/2022 09h54

Membre (2022)
Réputation :   6  

Près de 3000 euros de PV latentes ce matin grâce au Rallye de fin d’année et à la remontée du Nasdaq.

Merci Powel….

Le portefeuille retrouve des couleurs.

Le Nasdaq remonte mais mes bancaires repartent dans la direction opposée.

C’est le problème de la diversification. Quand un secteur remonte, un autre descend…

Je suis sans doute trop exposé aux bancaires du fait de mon précédent métier (avocat spécialisé en finance) : près de 25% du portefeuille sur le secteur financier incluant AXA et Amundi.

Je devrais sans doute réduire ma position sur SG mais hors de question que je vende en MV. J’estime que 26,50 de prix de revient c’est pas si mal. Elle finira un jour par remonté à 30 et en attendant j’encaisse les dividendes…

Dernière modification par Taxheaven (01/12/2022 09h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 21/12/2022 11h10

Membre (2022)
Réputation :   6  

Petit point au 21 décembre 2022


Apports de 3 000 euros en décembre en plus des coupons reçus de Total, Orange, GTT et LVMH.

Un aller et retour sur Kering en raison de la volatilité.

Achats de GTT, Kering, AXA, Sogé, Engie et CW8.

Après la remontada d’octobre et novembre, le CAC rebaisse après les annonces des banques centrales.

Le portefeuille perd 13% YTD soit moins bien que les principaux indices CAC à -9,82% ; CW8 - 8,76% mais mieux que le Nasdaq - 32%.

La performance est donc très médiocre mais toujours pas catastrophique.

Mes versements totaux atteignent les 65 000 pour une valorisation de 65 400 euros.

Le portefeuille verse 2 300 euros de dividendes annuels.

Pour 2023 je compte renforcer les actions Value, hausse des taux oblige : donc renforcement des bancaires, des pétrolières voire du secteur de la santé.

Au niveau des revenus l’objectif est d’atteindre les 2 400 euros de dividendes annuels fin 2023. L’objectif est donc d’ores et déjà quasiment atteint.

Les apports devraient reprendre un rythme de croisière de 500 euros par mois en 2023.

Dernière modification par Taxheaven (21/12/2022 17h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 27/12/2022 11h29

Membre (2015)
Top 50 Finance/Économie
Top 50 SIIC/REIT
Réputation :   90  

Bonjour Taxheaven,

Je me permets de vous soumettre quelques pistes de réflexion mais bien souvent on doit faire notre propre cheminement pour "trouver sa voie".

> Si votre objectif est de faire la meilleure performance possible, pensez à surpondérer les USA. Pour vous en convaincre, vous pouvez regarder des graphs de comparaison de performance EUROPE vs US sur à peu près n’importe quel time frame > 2 ans. Ou vous pouvez lire Tocqueville "De la démocratie en Amérique" pour avoir davantage d’informations historiques expliquant leur "surperformance". Ou encore, vous pouvez vous intéresser à leur futur comme par ex:


> Si votre objectif est de soutenir les grandes entreprises françaises, souscrire aux fonds de MONETA peut être une bonne idée, sinon votre portefeuille est probablement assez bon bien que le secteur bancaire est muselé depuis 2008 et que certaines entreprises ayant ou ayant eu une relation avec l’Etat sous performent souvent. Quelques exemples ci-dessous:







> Si votre objectif est de soutenir les entreprises françaises en essayant de surperformer, il y a des personnes sur le forum ou ailleurs qui vous aideront à vous intéresser aux bonnes entreprises mais ce n’est pas facile. Exemple: Sword, Precia etc…

Je vous souhaite un beau parcours!


Employé, Assistant maternel, Commis de cuisine, Maraîcher, Investisseur

Hors ligne Hors ligne

 

#5 27/12/2022 15h53

Membre (2022)
Réputation :   6  

Merci pour votre réponse.

J’ai l’impression que 2022 est le contre exemple de la surperformance des marchés actions US.

A date mon ETF Panx perd presque 30% et mon CW8 perd 13,15%.

A contrario Orange perd seulement 0,81% et Engie gagne 3,81%.

Est-ce que le mouvement va se poursuivre en 2023 ?

Hors ligne Hors ligne

 

#6 27/12/2022 16h36

Membre (2015)
Top 50 Finance/Économie
Top 50 SIIC/REIT
Réputation :   90  

Bonjour,

Oui 2022 est une année de sous performance des US. C’est pour cela que je parlais de comparaison sur n’importe quel timeframe > 2 ans.

Selon moi (je peux me tromper), Orange & Engie ont assez peu d’intérêt pour un investisseur (ces titres n’ont pas vocation à superformer le marché à moyen terme) ou un spéculateur (ces titres n’ont pas vocation à faire de home run car titres matures).

Bonne chance!


Employé, Assistant maternel, Commis de cuisine, Maraîcher, Investisseur

Hors ligne Hors ligne

 

#7 30/12/2022 12h16

Membre (2022)
Réputation :   6  

Bilan 2022


L’année 2022 signe une performance médiocre de moins 12% sur mon PEA.

Le CAC perd environ 8,50%
Le Nasdaq perd 33,64%
Le CW8 perd 13,34%

La valorisation du portefeuille atteint le niveau des apports : 65 000 euros.

En 2021/2022 j’avais orienté mon portefeuille vers plus de valeurs de croissance et valeurs US. Mal m’en a pris.

Ce sont les vielles stars du CAC qui s’en sortent le mieux : LVMH, Total, AXA, SANOFI…

J’ai confiance dans mes valeurs bancaires pour 2023 et pour rapporter du gros dividende.

Je continuerai de renforcer mes grosses valeurs pour faire baisser mes prix de revient : LVMH, Kering, Total, Sanofi, Axa et Air liquide.

L’année 2023 devrait être une petite année d’investissement pour le PEA je vais essayer de me tenir à 500 euros par mois (pas plus). J’ai le projet d’acheter une nouvelle résidence principale sur Bordeaux. Le gros de l’épargne servira à grossir l’apport.

Dernière modification par Taxheaven (30/12/2022 12h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 09/01/2023 14h39

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point 9 janvier 2022


Le début d’année affiche un hausse de plus de 5% sur la première semaine de l’année.

Le luxe et les financières montent en flèche.

Les US et le Nasdaq sont toujours à la traine. L’énergie commence à marquer le pas (Total, Engie, GTT). Le point haut est il atteint ?

CA est revenu au niveau de mon prix de revient. Sogé n’est plus qu’à 5% de MV contre presque 17% il y a un mois. BNP est en PV de 14%, AXA de 12% et Amundi de 17%.*

Le portefeuille affiche une PV globale de 3 000 euros contre 0 il y a 10 jours.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 27/01/2023 14h36

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point 27 janvier 2023


Le portefeuille gagne près de 9% depuis début janvier.

Apport de 1500 euros

La valorisation totale atteint les 72000 euros

La PV latente se monte à 5200 euros

Le portefeuille est tiré vers le haut par les bancaires et le luxe :
- LVMH atteint sont plus haut niveau historique (30% de PV), l’oreal pv de 17% et Kering se traine mais est en cours de rattrapage (j’ai fait plusieurs allers retours) ;
- BNP est en PV de 20%, CA et Société Générale sont enfin dans le vert (+3,80% et +0,21%).

L’énergie stagne (Total) ou est en net recul (GTT et Engie).

La seule valeur qui me déçoit est Sanofi qui est en lente baisse depuis plusieurs mois.

La Techno est encore bien à la traine Capgemini ne décolle pas et j’ai vendu Schneider en légère PV.

Les Valeurs US remontent mais sont encore à la traine par rapport au CAC.


Mouvements du mois


- Vente de Schneider qui stagnait
- Renforcement des ETF Nasdaq et S&P500 pour jouer la remontée des valeurs US courant 2023
- Renforcement de LVMH (790) ; Société générale à 24,40, Amundi
- Dividendes reçus de Total et de Kering

Stratégie 2023

Il est bien tentant de tout vendre au top du portefeuille boursier mais je me dis que ce serait dommage après avoir tenu lors des crises covid et période ukrainienne.

Je vais me repositionner sur les US tout au long de 2023. Je mise sur un redémarrage au S2 et un rattrapage.

J’ai du mal à voir le CAC monter beaucoup plus mais la plupart de mes valeurs versent de bons dividendes. Je n’ai aucun intérêt à vendre.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 07/02/2023 14h44

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point 7 février 2023


Le portefeuille a connu une hausse spectaculaire depuis le 1er janvier presque 12% toujours tiré par le luxe et les financières. La plus-value latente commence à être conséquente.

Le problème c’est que je ne sais toujours pas vendre. L’objectif est le long terme et la constitution d’une rente en dividendes.

Si j’étais adepte des allers retours je vendrai surement maintenant des valeurs telles que LVMH, l’Oreal, BNP pour revenir plus bas.

Mais ce sont des valeurs incontournables que j’aime avoir en portefeuille et je devrai payer des frais de transaction. Je préfère renforcer à la baisse pour faire baisser mes PRU. J’aurai d’autres occasions de vendre dans les 20 prochaines années…

Renforcement de LVMH et d’Amundi.

Les résultats de BNP sont bons, le dividende est relevé. Espérons que les résultats de la Société Générale et du CA seront au même niveau.

Portefeuille


Dernière modification par Taxheaven (07/02/2023 14h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 07/02/2023 14h50

Membre (2020)
Réputation :   57  

Bonjour,

Je trouve votre approche très cohérente avec votre horizon de placement!

A quoi bon essayer de vendre une valeur de qualité quand on investi à long terme? J’ai essayé comme beaucoup d’autres de faire des allers-retours à mes débuts et la plupart du temps on rachète la même valeur plus chère que notre prix de vente car soit :

1- Il faut avoir de la chance dans le timing
2- Par impatience, on voit que ça continue de monter et on remonte dans le train
3- Par opportunisme : La valeur baisse et on veut l’acheter encore plus bas et finalement on ne passe pas à l’action.

Bref, beaucoup de soucis pour pas grand chose. Mieux vaut se séparer des actions qui performent moins et qui vont amputer nos performances sur du long terme. Je pense par exemple à Orange ou Rubis.

En effet il est souvent plus facile de vendre en plus-value plutôt qu’en moins-value. Mais pourtant, sur du long terme c’est bien ces dernières qui vont amputer notre performance!

Je pense que vous faîtes le bon choix !

Au plaisir,

Dernière modification par Sm1le22 (07/02/2023 14h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 27/03/2023 17h07

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point 27 mars 2023 : Il fallait vendre les banques


J’indiquais dans mon précédent point que je ne savais pas quand vendre des valeurs. Un mois plus tard la démonstration est faite.

La folie bancaire m’a fait perdre de belles pv latentes.

La peur d’une nouvelle crise financière a fait l’effet d’une bombe sur le secteur : SVB et Crédit Suisse n’existent plus. Le secteur bancaire perd entre 20 et 30% en 15 jours.

Je n’ai vendu aucune de mes valeurs. Je conserve tout en portefeuille. La peur semble se calmer ce jour.

J’attends patiemment la saison des dividendes en espérant que les régulateurs ne demandent un nouvelle fois aux banques de les couper en attendant que la crise passe.

Le portefeuille passe de 75k au point haut à 70,5k aujourd’hui :
- BNP passe d’une PV de 600 euros à une MV de 100 euros
- SG d’une PV de 400 euros à 1750 de MV
- CA d’une PV de 400 euros à 180 euros de MV.

Amundi et Axa ont bien baissé également.

Seul le luxe et les défensives (Sanofi ; Orange) se maintiennent.

La tech et le Nasdaq semblent aussi profiter d’un accalmie sur les taux.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 28/03/2023 00h18

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   187  

INTJ

Vos PRU ne sont pas importants.
(C’est long à comprendre, mais c’est une étape importante)
Ce qui compte c’est si aux cours d’aujourd’hui, vous pensez qu’il y a plus de chances qu’elles vous rapportent de l’argent plutôt qu’elles vous en fassent perdre.

Patience

Hors ligne Hors ligne

 

#14 20/04/2023 11h17

Membre (2022)
Réputation :   6  

point 20 avril 2023


Après la panique bancaire de fin mars le CAC 40 a retrouvé son sommet historique.

Le portefeuille retrouve ses plus hauts avec une valorisation de 75 000 euros; PV globale de 8 000 euros
par rapport aux sommes investies.

Les secteurs ne sont pas tous logés à la même enseigne :
- Le luxe est sur son plus haut niveau historique : LVMH, L’Oréal en profitent. J’ai racheté du Kering qui est encore à la traine en terme de PER ;
- Les valeurs technos remontent également à la faveur de davantage de visibilité sur la fin de la hausse des taux (seconde partie 2023) ;
- l’énergie stagne et remonte périodiquement aux annonces liés à la Chine ;
- les bancaires ont rattrapé une partie de leur chute mais restent à la traine. BNP, Amundi, CA et AXA sont de nouveaux en PV. SG reste en MV.

J’ai vendu mes titres Sanofi sur un point haut (autour de 102 euros).

Stratégie pour la fin 2023


Depuis le début 2023 ma stratégie est de miser sur la fin de la hausse des taux et de réinvestir sur les valeur technos. Je vais donc profiter de la période des dividendes pour réinvestir dans mes ETF (Nasdaq, CW8) et sur les valeurs du luxe à l’occasion d’un éventuel repli.

J’allégerai peut être ma position dans les mois/années à venir sur le secteur financier et sur l’énergie : vente envisagées de CA, Engie, SG sur un point haut et GTT, Rubis, Orange… Tous ses titres qui sont assez volatiles et dont la performance est très moyenne.

Où alors je les garderai et me contenterai de réinvestir les dividendes dans d’autres secteurs.

Mais comme je l’ai dit je ne suis pas pressé. Je peux garder mes titres pendant des années et globalement la performance reste positive avec les dividendes. Mais c’est vrai que le potentiel semble limité sur ses valeurs et le risque d’une faillite jamais à exclure…

Dernière modification par Taxheaven (20/04/2023 11h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 22/04/2023 10h33

Membre (2021)
Réputation :   44  

Bonjour,
Je pense que c’est important de rentrer dans la performance individuelle de chaque titre les dividendes perçus.
Sinon, les actions à fort dividende(axa, banques, coface, orange… ) paraissent toujours moins performantes que les actions à faible dividende.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 02/06/2023 10h48

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point 1er Juin 2023


Le mois de mai a été l’occasion de l’encaissement de bons dividendes et notamment :
- SG pour 550 euros
- CA pour 400 euros
- BNP 200 euros
- AXA pour 200 euros
- Air Liquide pour 75 euros environ
- Engie 100 euros
- Amundi 175 euros.

Quelques ventes en mai (cac autour de 7400 points) après encaissement des dividendes :
- Vente de 10 LVMH à 850 euros
- Allégement Engie, Amundi, BNP après dividendes en légère pv.
- vente Sanofi à 101 euros

Réinvestissement des ventes et des dividendes fin mai/début juin (cac autour de 7150/7200)
- rachat de LVMH (PRU 830 euros)
- ETF World et Nasdaq
- rachat de BNP, Amundi, Engie à des PRU légèrement plus bas que mes PRU initiaux.
- Achat de quelques actions total et coface.

Conclusion


Le portefeuille remonte en valeur à son record annuel 76 400 euros ; soit 9 000 de PV par rapport aux versements cumulés.

Les multiples trades de mai n’étaient pas forcément utiles. Il suffisait d’attendre et de renforcer les valeurs baissières pour travailler les PRU plutôt que d’acheter/revendre (frais de transaction).

Disons que ça fait longtemps que cela me titillait de vendre quelques valeurs en belle PV mais je me rend compte que cela n’était pas forcément un coup incroyable sauf à patienter très longtemps et à attendre un éventuelle crack pour réinvestir mais clairement je n’ai pas la patience pour ça… Et timer le marché est la chose la plus dure à réaliser.

La stratégie de début d’année s’est avérée payante : Le world et le Nasdaq se rapprochent de leur point haut (encore un peu de travail pour le world. La remontée se poursuivra-t-elle en seconde partie d’année 2023 ou a-t-on atteint un nouveau point haut ?

Dernière modification par Taxheaven (02/06/2023 10h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 18/07/2023 16h19

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point 18 juillet 2023


Pas de gros mouvement et pas d’apports nouveaux à cause du paiement des vacances…

Le portefeuille fluctue légèrement à 77 500 de valorisation, soit 10k euros de PV globale.

Les ETF World et Nasdaq sont bien remontés.

Les actions de rendement ont légèrement baissé après les dividendes.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 01/08/2023 12h09

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point 31 juillet 2023


PEA


Le portefeuille a bien évolué.

Dividendes de Total touchés pour 63,64 euros.

Pas d’apport ce mois-ci départ en vacances oblige.

Pas de vente / pas d’achat

Le portefeuille gagne 20% YTD. Il fait donc mieux que le CAC 15,82%. La valeur globale atteint 80k euros pour 67,5k d’apports.

Le PEA génère 2750 euros de dividendes annuellement.

Les renforcements du CW8 et du Panx en début d’année ont été payants ces derniers étant revenus quasiment au plus haut.

Les valeurs financières sont également bien remontées. Société générale n’est plus qu’à un euros de mon prix de revient 24,50 contre 25,54. Avec les dividendes encaissés ces dernières années je suis largement bénéficiaire.

Stratégie 2023/2024


Je vais continuer à renforcer à coup de 500 euros par mois en moyenne avec un mix ETF / actions à dividendes.

J’ai toujours dans ma short list :
- les valeurs leaders du CAC : LVMH, L’OREAL, Hermes ;
- Les actions à plus de 6% de dividendes mais dans des sociétés fiables : BNP, AXA, Amundi, TTE, Engie ;
- Les ETF : CW8 et Panx.

Je renforce au gré des mois sur la valeur qui me permet de baisser mes PRU.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 23/08/2023 17h44

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point août 2023 : "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage"


performances


Le portefeuille ronronne en août 2023.

PV globale 11 500 euros / Performance YTD 18%

Opérations du mois


apport de 750 euros.

Achat d’une action LVMH à 816 euros
Vente de 9 GTT à 115 euros
Achat de mon premier LQQ à 691 euros

Secteurs


Les valeurs bancaires qui avaient connues un début d’année compliquée sont toutes revenus en territoire positif. Il est sans doute temps de vendre. C’est mon signal personnel : A chaque fois que ces valeurs sont revenues dans le vert, une chute a suivie quelques jours/semaines plus tard.

Je conserve néanmoins car les perspectives sont bonnes à mon sens : si les banques ont souffert au S1 2023 du fait de la brusque hausse des taux, elle devraient en 2024 profiter de ce nouvel environnement. Les résultats du S1 sont en baisse mais résistent mieux qu’attendu, le cout du risque est en baisse, l’épargne réglementée est plafonnée à 3%.

Bref ce n’est pas le moment de vendre au moment où l’amélioration des résultats est en ligne de mire.

De son coté les action du luxe baissent avec des craintes sur l’économie chinoise.

J’avais parié sur un rattrapage de Kering sur LVMH et Hermes. Le pari est perdant pour le moment. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? En cas de nouveau cycle haussier il est probable que LVMH profitera davantage d’une hausse…

Portefeuille




Hors ligne Hors ligne

 

#20 02/11/2023 10h27

Membre (2022)
Réputation :   6  

Point Octobre 2023


Le portefeuille a nettement baissé avec la baisse des indices avant de remonter fin octobre et les premiers jours de novembre.

On voit arriver la fin de la hausse des taux. La question est la durée du plateau. Je table sur encore 6 mois compliqués avant d’amorcer une baisse fin 2024.

Le Luxe a pas mal morflé dans ce contexte où la croissance commence à ralentir. LVMH perd 20% sur 6 mois. Je pense qu’il faut renforcer.

Sanofi s’est également pris une grosse claque (-20% en une journée) dans la lignée d’ATOS et de Worldline. Je reste confiant dans la solidité de cette valeur contrairement au deux autres citées. Cependant les investissements à consentir pour rester au top du secteur de la santé seront couteux et Sanofi n’est pas forcément au top de R&D comparé à ses concurrents. De plus la stratégie de scission du pôle grand public, pourtant salué par les analystes, ne me parle pas à titre personnel. EUROAPI a fait un flop je ne vois pas d’intérêt à continuer à désosser Sanofi. 

J’ai continué à renforcer les valeurs offrant un rendement solide : BNP, Coface et j’ai racheté du LVMH sur septembre/otobre.

J’ai vendu mes LQQ sur un point haut.

J’ai continué mes apports de 500 euros par mois.

Le portefeuille gagne 13% YTD contre 7% pour le CAC à 79 000 euros pour 70 500 euros d’apports.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 01/12/2023 13h31

Membre (2022)
Réputation :   6  

Novembre 2023


Portefeuille revenu à son ATH.
+5,91% sur novembre + 18,71% YTD.

Seul LVMH déçoit sur la période mais elle reste la plus belle société du CAC.

Apports de 550 euros ce mois.

Renforcement de 8 actions BNP à 56,10 euros principalement pour le rendement et le dividende. Je pense que les bancaires vont performer en 2024. Elles verront enfin l’effet de la hausse des taux sur leurs revenus.

Retour à une stratégie dividendes. Le portefeuille génère 2850 euros de dividendes annuel pour 71 000 euros investis. L’objectif est de d’atteindre les 3 500 euros de dividendes annuel fin 2024.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 28/12/2023 10h42

Membre (2022)
Réputation :   6  

Bilan 2023


L’année 2023 est de loin ma meilleure année en bourse malgré les événements macroéconomiques (guerres, inflation, doutes sur les bancaires).

C’est également l’année où j’ai pu en plus de mes apports mensuels pu réinvestir sur mon PEA environ 30 000 euros issus de la vente de ma RP.

Le portefeuille augmente de 23% là ou le CAC fait 16,90%.

Il atteint une valorisation totale de 86 000 euros pour 71 000 euros investis.

Les dividendes attendus pour 2024 se montent à 2 850 euros.

Objectifs 2024


En 2024, je prévois d’augmenter mes apports moyens pour attendre la somme de 750 euros par mois. Les dividendes seront bien entendu intégralement réinvestis. J’aimerai atteindre une valorisation de 100ke fin 2024.

Allocation 2024


Aucune vente n’est prévue à court terme.

J’allégerai peut être Société Générale si le cours de bourse remonte au dessus de mon PRU (25,50 euros) car c’est un grosse ligne de mon portefeuille. Cependant je crois toujours sur la remontée des bancaires en 2024 : baisse de l’inflation, effet de la hausse des taux, redémarrage des crédits immo…).

Pour les achats, je continuerai à arbitrer entre belles actions à dividendes (TOTAL, BNP, AXA, SANOFI, AMUNDI…) et ETF de croissance (CW8, PANX ou S&P500).

Opération du mois de décembre 2023


Coupons reçus de LVMH et ORANGE pour environs 110 euros.

Achat de 2 Air Liquide pour 350 euros.

Portefeuille fin 2023


Dernière modification par Taxheaven (28/12/2023 12h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 28/02/2024 14h30

Membre (2022)
Réputation :   6  

Bilan février 2024


Le portefeuille poursuit sa croissance en 2024. Cependant contrairement à 2023 je ne surperforme plus les indices.

+4,47% depuis le début d’année alors que le CAC 40 est à 5,37% et le CW8 à 6,96%

Apports

450 euros en janviers et 500 euros en février pour atteindre un apport total depuis le début du portefeuille de 72 000 euros.

Valorisation


La portefeuille atteint la valorisation record de 90 500 euros.

Achats et ventes

Achat de 9 BNP début février à 56 euros.

Achat de 2 Capgemini le 27 février pour 223 euros l’unité.

Stratégie


Devant la montée des valeurs technologiques et la performance impressionnante de NVIDIA j’ai tenté un début de virage dans ma stratégie (achat d’indices CWE et Panx et de valeurs solides à dividendes AXA, BNP…) avec l’achat de ces 2 Capgemini.

Je surveille par ailleurs Dassault Système, Schneider Electrique, STMICROELECTRONICS, ASML.

Toutes ces valeurs sont de bonnes valeurs mais j’ai cédé à la mode du moment et n’ai clairement pas le bon timing. Elles sont quasiment toutes à leur plus haut historique.

La poursuite de ma stratégie classique m’aurait conduit à renforcer Coface hier.

La sanction a été immédiate : Coface prend aujourd’hui près de 5%.

Néanmoins sur le long terme Capgemini devrait continuer à surperformer et je pourrais toujours renforcer à la baisse dans quelques mois car c’est une valeur solide depuis des années.

Côté valeurs à dividendes je surveille le comportement de la Française des jeux. 

Tops du début d’année


Air Liquide, LVMH et AXA continuent leurs progressions et font un excellent début d’année.

Flops du début d’année


CA, BNP et Sogé sont à la traine malgré des performances historiques. Quelques signaux d’alerte tout de même : Sogé réduit son dividende à 0,90 centimes et le profit du secteur semble être arrivé au pic.

Je conserve car je crois toujours à une hausse avant les dividendes de mai et je suis toujours positif en comptant les dividende perçus.

Dernière modification par Taxheaven (28/02/2024 16h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 27/03/2024 15h05

Membre (2022)
Réputation :   6  

Bilan Mars 2024


Le portefeuille bat ses records et atteint les 96,1 k euros.

Le portefeuille recommence à battre les indices de références : +9,70% YTD

CAC à 8,90%
CW8 + 7,66%

Seul le Nasdaq 100 fait mieux à 10,14% dans le sillage des valeurs de la tech.

Apports Mars


950 euros

Opérations Mars 2024


Achat de 15 Rubis à 32,38 euros
Achat de 34 Coface à 14,61 euros

Le virage de ma stratégie n’a pas été payant. Capgemini acheté le mois dernier perd 5% pendant que mes valeurs à dividendes remontent en flèche.

Grosse surprise sur Rubis où un dividende exceptionnel a été décidé afin de porter le dividende à 2,75 euros par actions. J’avais conservé ma ligne depuis 4 ans malgré la chute de la valeur pour le rendement et voyant la stratégie du groupe vers le renouvelable. La montée au capital de Bolloré à fait bondir le cours. Je suis revenu en PV et j’ai renforcé. L’objectif est toujours pour moi le bon rendement croissant (Rubis est l’un des trois aristocrates du dividende de la cote française).

J’ai également renforcé Coface pour son rendement qui devrait perdurer au vu de ses perspectives (CA croissant).

Je fais beaucoup plus attention à la sélection de mes valeurs à dividendes : le CA doit être en hausse, l’endettement de la société faible, et le dividendes versé depuis de nombreuses années.

J’hésite par exemple à renforcer Engie. Le rendement est bon mais le CA est en baisse.

BNP, Amundi, AXA, Total, FDJ voire Eurazeo et Tikehau sont toujours dans ma ligne de mire.

Valeurs technologiques


Je pense toujours que le Nasdaq et les valeurs de croissance devraient continuer à croitre pendant les 6 prochains. Au moins jusqu’à la première baisse des taux effective.

Je surveille Dassault Système, ASML, STMICRO, Capgemini…



Dernière modification par Taxheaven (27/03/2024 15h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 28/03/2024 15h11

Membre (2021)
Réputation :   44  

Salut Tax heaven,
Juste une remarque, car, comme vous, j’aime bien les actions à dividende :
Il y a souvent une saisonnalité dans le cours, avec une franche hausse pré dividende, et une tres franche baisse les mois d’apres .
Comptablement, même si on diminue le dividende reçu sur l’année en cours, il peut etre interessant d’acheter post dividende.
Je pense notamment à coface.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de taxheaven”

Discussion Réponses Vues Dernier message
27 11 002 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 564 994 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de MrDividende  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 44 ]
1 088 502 729 01/05/2024 10h05 par MrDividende
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Lopazz  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 29 ]
713 366 317 04/04/2024 23h10 par lopazz
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de CroissanceVerte  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 28 ]
696 312 167 25/10/2023 18h55 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
757 282 765 16/01/2024 19h27 par Ours
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 340 198 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.025 sec., 35 requêtes exécutées ]