PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+1]    #1 16/06/2022 18h06

Membre (2022)
Réputation :   9  

Voilà mes portefeuilles, surtout orientés croissance.
Ils représentent l’intégralité de mon patrimoine.

Je renforce très progressivement avec la baisse actuelle, en douceur parce que je ne suis pas très optimiste a court-moyen terme.
Preneur de toute suggestion !

PEA (~200K) - grosses lignes sur mes principales convictions européennes

15% Total - Grosse ligne achetée au creux du covid, actuellement en belle plus-value. Je garde pour le rendement, la protection contre l’inflation et la tendance sur le prix du pétrole du fait des politiques ESG et de la baisse des investissements en exploration (cf. par exemple la these de Third Point sur Shell). Je suis meme tenté de renforcer vers les 50. Cela-dit je pense qu’il y a quand meme un risque politique non-négligeable.

10% ASML - Une des plus belles boites technologique au monde à mon avis (cf. par exemple les analyses de Baillie Gifford à ce sujet). Leurs produits sont vraiment fascinants techniquement, et ils sont en position monopolistique. La très forte croissance devrait être résiliente meme si la demande baisse, de par l’écart important offre-demande. Toujours en forte plus-value, je renforce petit à petit sous 450 euros.

10% LVMH - Compromis idéal croissance/value/defensive à mon avis, j’ai renforcé récemment vers 550. Bonne manière de profiter de la croissance de l’Asie sans une partie des risques associés. Relativement résilient à l’inflation et à la recession à venir en Europe.

10% Kering - Pareil, plus orientée value, avec un PER et un dividende actuel très attrayant, presque une action de rendement. Et le fait que je n’y connais rien en marques de luxe donc je diversifie.

10% Airbus -  reste d’une grosse ligne achetée au creux du covid (j’avais mis 50% de mon PEA dessus, j’ai progressivement vendu), j’en garde pour la remontée de long terme du trafic aérien et la position monopolistique.

9% Prosus - actuellement en moins-value de -30%, j’ai beaucoup renforcé sans succès, mais j’y crois toujours. Il y a un coté pari sur la politique chinoise qui est un peu risqué, mais je suis plutôt optimiste d’un point de vue économique. Et Tencent reste l’elite des ingénieurs chinois, avec de très beaux actifs dans des secteurs de croissance notamment dans les jeux vidéos et le cloud.

7% Thalès - ligne value achetée pendant le covid, bonne plus-value, bien montée depuis la guerre. Je suis plutôt en train de la vendre, j’aimerais limiter l’exposition à l’Etat français le plus possible.

Le reste, des petites lignes plus ou moins spéculatives à 1-3%: Eni, KGHM Polska, STMMicro, Infineon, Veolia, Ubisoft, Alstom, ou d’autres valeurs achetées pendant le covid type Safran, SMCP…

CTO1 (~40K) - actions US de croissance

50% Activision Blizzard - belle boite de jeu video, j’avais une grosse conviction, j’ai renforcé à la baisse puis ca a remonté avec le rachat par MSFT. Je garde comme du cash pour l’instant en vendant petit a petit.
20% NVIDIA - bonne conviction, toujours en plus-value correcte dessus, je renforce en ce moment
20% Invisalign - bonne conviction également, mais en forte moins-value. Je renforce doucement néanmoins.

CTO2 (~25K) - des foncières achetées pendant le covid, je garde pour le rendement sympathique

80% Altarea
20% Covivio
(il y avait aussi jadis du URW, vendu en panique au moment ou ca parlait AK)

CTO3 - un compte ou je reçois trimestriellent des actions de mon employeur actuel

Boite de tech software américaine à haute croissance (CA +30% par an), mais non rentable. Le cours a fait -70% cette année. Elle valait 100x le CA au coeur de la bulle tech covid haha.

Je suis quand meme plutôt à la vente. La société est forcé d’émettre massivement des actions pour satisfaire ses employés habitués à des larges salaires de stock-options ou RSU, il y a un gros turnover actuellement.

Cash ~15K
j’aurais probablement du en garder plus, étant depuis un moment convaincu de la crise à venir, mais d’un autre coté j’ai du mal avec l’idée de masser le cash en période inflationniste.

Dernière modification par bardamu09 (17/06/2022 11h30)

Mots-clés : croissance, pea, portefeuille, rendement

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 16/06/2022 18h42

Membre (2018)
Réputation :   13  

ENTP

Bonjour et bienvenue, pas d’obligations chinoise ou d’or ?

Hors ligne Hors ligne

 

#3 16/06/2022 20h26

Membre (2022)
Réputation :   9  

Je me demandais justement comment m’exposer à l’or en PEA.  Est-ce que vous auriez des suggestions ?

J’avais tenté par exemple une petite ligne KGHM Polska récemment pour l’argent mais je me suis rendu compte qu’en fait c’est surtout un mineur de cuivre, donc moins interessant à mon avis.

Dernière modification par bardamu09 (17/06/2022 11h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 16/06/2022 20h32

Membre (2018)
Réputation :   13  

ENTP

En PEA, à ma connaissance, ce n’est pas possible de s’exposer à l’or.
Après, en assurance vie  vous avez des ETFs et des certificats, mais pour les raisons qu’évoque Charles Gave et aussi la lenteur des arbitrages, j’évite les AV.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 16/06/2022 21h07

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

@Jaylis : Il y a tout de même quelques minières éligibles au PEA. Pour l’or, vous avez les suédoises Auriant Mining et Kopy Golfields (attention ! Small caps, mines en Russie !), la norvégienne Akobo minerals avec une concession en Éthiopie (attention, Small cap, ultra spéculatif !).

Quelques minières produisent un peu d’or avec d’autres métaux :
- Boliden : zinc/cuivre/plomb/nickel/or
- Sotkamo silver : zinc/cuivre/plomb/or

Et à Paris, Euro ressources que je déconseille mais me doit de mentionner par soucis d’exhaustivité.


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 17/06/2022 10h28

Membre (2021)
Top 50 Année 2022
Réputation :   123  

bardamu09, le 16/06/2022 a écrit :

Je me demandais justement comment m’exposer à l’or en PEA.  Est-ce que vous auriez des suggestions ?

Non. Dans le PEA vous n’aurez jamais autre chose que du papier (ou plutôt des titres de propriété électroniques).
Il vaut mieux détenir de l’or en physique dans un coffre à la maison, (protection contre la faillite du système financier), ou pas du tout.
Contrairement aux idées reçues, l’or ne protège pas toujours contre l’inflation (ex. depuis un an…).
L’or protège contre la baisse de la valeur de la monnaie, autrement dit contre la baisse des taux d’intérêt. Et comme actuellement les taux montent…
Il vaut mieux du franc suisse ou du dollar si on a des craintes sur l’euro (en placement monétaire court terme rémunéré quelques % quand l’or est rémunéré 0).
Côté minières je vous recommanderais plutôt celles qui produisent des terres rares : MP Materials aux US ou Lynas Corp en Australie, voire Bluejay (anglais, si vous êtes à l’aise avec l’exploitation du Groenland). Volatile évidemment comme tout ce qui est minier et en correction court terme, mais avec un trend qui battra celui de n’importe quelle autre matière première pour les 10 prochaines années. Rien dans ce domaine pour le PEA


« Celui qui croit en une croissance exponentielle dans un monde fini est fou, ou économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

#7 17/06/2022 10h41

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

rasmussen a écrit :

Rien dans ce domaine pour le PEA

Pas tout à fait : on peut s’y exposer de manière spéculative via des sociétés norvégiennes, par exemple :

https://www.nasdaq.com/articles/green-m … 2021-03-23

La Norvège semble favorable à l’exploitation des terres rares sur son territoire.


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 17/06/2022 12h44

Membre (2021)
Top 50 Année 2022
Réputation :   123  

@Doubletrouble intéressant en effet. Cependant il faut que ce soit divisé par 2 pour que j’achète, car payer plus cher qu’un placement privé fait à une époque où la monnaie ne coûtait rien…

@Bardamu par rapport au message1: vous avez de belles actions, mais l’idée de renforcer ne me semble pas la meilleure quand le nb de lignes est faible. Total a probablement mangé son pain blanc : le rendement est de moins en moins attractif à mesure que les taux montent (à peine 5 % sur les cours actuels). ASML, Activision et Nvidia sont déjà très chèrement valorisés. Le luxe français peut se voir couper l’herbe sous le pied à tout moment par la Chine…
Vous n’êtes par exemple pas encore exposés à l’électrification/optimisation : Schneider, ABB, Siemens (sans se presser…)


« Celui qui croit en une croissance exponentielle dans un monde fini est fou, ou économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

#9 17/06/2022 16h55

Membre (2022)
Réputation :   9  

@doubletrouble @rasmussen merci pour les idées interessantes au sujet de l’or. Effectivement, à l’heure actuelle je n’ai pas une opinion complètement tranchée sur le sujet, je pense en acheter physiquement mais pas en quantité significative pour l’instant. J’ai effectivement toujours tendance à préférer les actions, dont certaines devraient théoriquement pouvoir fournir d’aussi bonnes voire de meilleures protections contre l’inflation/la recession.
Concernant les minières en général, j’ai l’impression que la thèse d’investissement dans les minières de cuivre/nickel/zinc est très liée à deux points qui ne me convainquent pas: 1- la croissance économique, notamment de la construction  2- une transition énergétique massive, donc je n’y vais pas trop.

@rasmussen merci pour ce premier retour sur la composition de mon portefeuille. Effectivement, je renforce très peu pour l’instant.

Le portefeuille est volontairement très exposé à la Chine. Si elle envahit Taiwan, il ferait probablement un -40% immédiat. Mais c’est un risque que je suis prêt à courir, étant donné que la probabilité de cet événement me semble bien moindre que celle d’une crise/recession en Europe et peut être aux Etats-Unis. A part ce type d’événement extreme, le luxe me semble plutôt à l’abri. Des valeurs comme Prosus sont certes plus exposées aux aléas de la politique chinoise.

Pour ce qui est de la cherté d’actions de croissance comme ASML, je serais moins catégorique. Sa valorisation actuelle est bien en dessous des multiples historiques:



A titre de comparaison, son PER projeté 2023 est equivalent à celui d’un Coca-Cola ou d’un Nestlé (chiffres ci-dessous), pour un potentiel de croissance bien supérieur. Les chiffres de croissance à horizon 1 ans me semblent plutôt fiables. Donc pour un investissement à horizon 5-10 ans, le choix entre ces trois me semble facile.

[/url]

Dernière modification par bardamu09 (17/06/2022 17h00)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 29/06/2022 13h53

Membre (2022)
Réputation :   9  

Bonjour à tous,

Petit update sur les derniers mouvements sur mon PEA., s’inscrivant dans la continuité des idées précédentes (bearish sur la zone Europe à moyen terme):

Ventes:
- vente de la ligne Thales
- vente de petites lignes un peu speculatives Alstom, KGHM et Umicore

Les produits ont été réinvestis vers:
- ouverture d’une ligne sur ETF PEA Amundi Emerging Markets Asia , ~4% du PEA. Je vais renforcer progressivement sur les prochains mois et viser 8-10% du PEA.
- ouverture d’une ligne sur ETF PEA Amundi Emerging Markets Latin America , ~2% du PEA. Je vais aussi renforcer progressivement sur les prochains mois et viser 5-7% du PEA. Celle-ci m’intéresse pour l’exposition aux matières premieres (grosses pondérations sur Petrobras, Vale…) tout en étant relativement éloigné des grandes tensions géopolitiques.
- petits renforcements sur Kering vers 480 et LVMH vers 550.

J’ai également décidé de:
- ne pas renforcer ASML pour l’instant, après avoir lu plusieurs theses bearish qui ont un peu tempéré mon optimisme: par exemple celle-ci, et l’importante position short de Ray Dalio. Je vais donc plutôt attendre les 400 euros.
- ne pas renforcer Total, constatant une augmentation du risque politique: après de nombreux appels du coté NUPES, c’est maintenant meme le president qui parle de "profiteur de guerre". Je prends acte avec tristesse du fait que ces gens seraient bien capables de tuer l’un de nos rares fleurons industriels restants.

Je conserve cependant mes importantes lignes sur ces deux entreprises, restant optimiste à long terme.

Comme toujours j’accueille avec plaisir vos idées, critiques ou suggestions.

Dernière modification par bardamu09 (30/06/2022 15h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 21/07/2022 15h10

Membre (2022)
Réputation :   9  

Bonjour à tous, voici la mise à jour de mon PEA, qui est toujours mon principal portefeuille:

[url=]PEA[/url]

Mouvements notables:
- Belle remontée de Prosus, valeur toujours très volatile, j’en ai profité pour légèrement m’alléger.
- J’ai orienté l’essentiel de mes renforcements vers Kering et les ETF Emerging Markets.
- Ouverture d’une ligne Besi, déjà en belle plus-value.

Je vais bientôt arriver à la limite des 150k de versements sur mon PEA.
Du fait de la parité euro/dollar je pense orienter mes futurs flux d’épargne en euros vers mon PEA-PME qui est pour l’instant vide. Pour ce support je m’intéresse actuellement à des valeurs comme Séché Environment, Derichebourg, Lumibird ou Maisons du Monde.

Dernière modification par bardamu09 (21/07/2022 15h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 21/07/2022 15h15

Membre (2020)
Réputation :   82  

Bonjour
Il me semble que la limite de versement s’entend PEA+PEAPME; donc si vous êtes quasiment à la limite avec le premier et vide pour le second, ça devrait peut-être être gênant pour son alimentation.
Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 21/07/2022 15h38

Membre (2015)
Réputation :   92  

La limite s’entend bien sur PEA + PEA PME, mais :
- le PEA est limité à 150k
- le PEAPME est limité à 225k, avec un plafond PEA + PEAPME à 225k

Donc si vous avez abondé le PEA au maximum des  €150k, les €75k suivants doivent être apportés sur le PEAPME. Pas possible en revanche de mettre €225k sur le PEA seul.


« Investing is simple. It's the financial industry that works hard to make it complex. » Robert Rolih

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 02/08/2022 10h50

Membre (2022)
Réputation :   9  

Bonjour à tous,

Voici quelques notes sur mes achats fin juillet, plutôt orientés vers les actions exposées aux matières premières.

A) Sur mon PEA:

- Belle remontée du secteur des semi-conducteurs, auquel le portefeuille est très exposé, avec par exemple ASML Holding qui fait +30% en un mois. Je pense pas que ca monte beaucoup plus à court terme, j’ai donc fait quelques petits allégements, sur STM par exemple.
- Kering sous-performe à nouveau les autres valeurs du luxe mais je reste confiant. L’idée est que la dependance plus importante à l’Asie qui était pour l’instant un handicap (confinements en Chine) sera plutôt un atout dans le futur.
- Ouverture d’une nouvelle ligne sur AdecoAgro, un exploitant de fermes brésiliennes/argentines mais basé au Luxembourg. Cette m’action m’intéressait à la fois pour sa valorisation faible, son caractère défensif, la diversification géographique et l’exposition à l’inflation (producteur de matières premieres agricoles et d’énergie).
- Ouverture d’une ligne Derichebourg. Je cherche à m’exposer plus fortement au secteur du recyclage et de la propreté que je trouve très interessant: plutôt défensif, plutôt protégé contre l’inflation, dividendes élevés appréciables sur PEA, et bon potentiel de croissance. J’envisage de renforcer Veolia également mais plutôt vers les 20 euros (j’ai un peu peur que la fusion avec Suez reserve de mauvaises surprises donc je suis plutôt prudent).
- Vente de Lumibird, rachetée sur le PEA-PME.

Ayant atteint la limite de versements sur le PEA j’ai orienté les liquidités issues de mon épargne de juillet vers le PEA-PME et le CTO:

B) Sur le CTO:
Le dollar est toujours très haut, donc j’ai plutôt acheté des actions européennes.
- Achat de Equinor petroliere norvégienne qualitative.
- Achat d’Eni pétrolière italienne très décotée.
- Achat de Kemira une finlandaise plutôt "value" qui fait des produits chimiques pour la purification de l’eau. L’activité me semble porteuse, les multiples sont faibles et je l’avais vu conseillée par un gérant du fait d’achats d’insider importants de la part du PDG.
- Vente d’une ligne speculative Netflix en plus-value rapide de 20%, achetée de façon opportuniste après la chute impressionnante de ces derniers mois, pour la remplacer par Hecla Mining, une minière d’argent américaine.

C) Sur le PEA-PME:
- Uniquement une ligne Lumibird pour l’instant.
- Je pense acheter Vetoquinol plus tard, mais je la trouve toujours un peu chère.
- A part ca je n’ai pas trop d’idée, je suis preneur de toute suggestion d’action qualitative et de croissance accessible sur ce support : )

Dernière modification par bardamu09 (02/08/2022 12h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 02/08/2022 11h38

Membre (2019)
Top 50 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Réputation :   211  

Bonjour Bardamu,

- Achat de Equinor petroliere norvégienne qualitative.
- Achat d’Eni pétrolière italienne très décotée.
- Achat de Kemira une finlandaise plutôt "value"

Pourquoi ne pas les avoir achetées en PEA? Surtout que les dividendes sont assez généreux. Vous profiteriez ainsi de leur non taxation.

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#16 02/08/2022 12h09

Membre (2022)
Réputation :   9  

Pourquoi ne pas les avoir achetées en PEA? Surtout que les dividendes sont assez généreux. Vous profiteriez ainsi de leur non taxation.

@Selden au contraire, je trouve les actions européennes non-françaises à dividendes importants moins interessantes à avoir sur PEA car les dividendes sont doublement taxés: d’une part pour la retenue à la source (~30% dans le cas d’Eni par exemple), et d’autre part ~17% de taxes françaises lors de la sortie du PEA. Corrigez moi si je me trompe.

Il y a aussi le fait que je suis arrivé à la limite de versements sur mon PEA, et que je souhaite tout de meme continuer à renforcer l’Europe avec mes liquidités en euro.

Un troisième point est que mon CTO est sur IB alors que mon PEA est sur Bourse Direct, dont le choix en terme de places boursières est assez limité. Je n’y trouve par exemple pas d’actions suédoises ou norvégiennes telles qu’Equinor.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 02/08/2022 12h32

Membre (2019)
Top 50 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Réputation :   211  

A moins que je sois dans l’erreur complète, ce que vous dites n’est pas exact smile

Source:
Les dividendes provenant des titres placés sur un PEA sont versés directement sur le compte dédié du plan, où ils pourront être réinvestis ou conservés sous forme d’espèces.

Ces dividendes ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux pendant toute la durée du plan.

L’imposition fiscale a lieu ultérieurement à l’occasion d’un retrait, d’un rachat ou de la clôture du PEA. Les modalités d’imposition à l’impôt sur le revenu dépendront alors de la durée de conservation du plan.

L’exonération d’impôt sur le revenu devient définitive si aucun retrait n’est intervenu sur le PEA pendant un délai de 5 ans à compter du premier versement. Les gains issus du plan bénéficient alors d’une exonération globale d’impôt sur le revenu.

Les prélèvements sociaux restent dus dans tous les cas lors d’un retrait, d’un rachat ou de la clôture du PEA.


Au contraire, sur un CTO, non seulement vous avez le prélèvement à la source effectué par votre courtier puis vous devez déclarer les dividendes à l’administration fiscale en année n+1.

De plus, les dividendes ne sont pas considérés comme des apports donc vous pouvez continuer à les investir. Le plafond n’intervient pas ici.

Enfin, votre dernier argument est celui qui est finalement recevable car vous n’avez pas le choix:

Je n’y trouve par exemple pas d’actions suédoises ou norvégiennes telles qu’Equinor.

Nota: pour ma part j’ai privilégié Bforbank pour avoir l’accès à toutes ces places européennes.

Bien à vous,

Dernière modification par Selden (02/08/2022 12h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 03/08/2022 10h34

Membre (2022)
Réputation :   9  

Merci pour votre réponse. Il me semblait que sur CTO de accords fiscaux (par exemple avec le W9 form pour les US) permettent d’être exempté d’une partie de la retenue à la source sur les dividendes alors que ce n’est pas le cas sur PEA.
Mais si vous avez raison ca aurait peut être plus de sens de mettre par exemple Eni sur PEA à la place de mes ETF Emerging markets.
J’avoue que je ne suis pas très au point sur ces sujets de fiscalité, si il y a des bonnes files récapitulatives là dessus quelque part sur le forum je suis preneur.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 03/08/2022 12h17

Membre (2021)
Top 50 Année 2022
Réputation :   123  

Une file traite ce sujet :
p.34 Dividendes étrangers : fiscalité des dividendes d’actions étrangères…

Pour faire court, sur PEA le prélèvement étranger à la source est perdu, mais vous ne payez les prélèvements sociaux français que lors d’un retrait d’argent comme disait @Selden, ce qui vous permet de capitaliser et faire fructifier l’équivalent de ces taxes de 17 % au lieu de les sortir tous les ans.

Sur CTO vous payez les prélèvements sociaux français tous les ans. La fiscalité étrangère est également prélevée à la source, mais ensuite vous redéclarez les dividendes sur le formulaire 2047. Les conventions fiscales avec la plupart des pays permettent de limiter ou éviter la double imposition. En gros, dans les cas les plus favorables, le fisc vous rembourse ce que le pays étranger vous a prélevé, mais vous prélève la fiscalité française. Vous ne serez donc pas plus avantagé qu’avec le PEA, puisque vous payez l’impôt français.

à noter aussi que pour certains pays le courtier vous prélève davantage que ce que le fisc ne vous rétrocède en annulation de double imposition. C’est le cas avec le prélèvement de 30 % sur Eni que vous citez : le fisc ne vous en rend que 15 et prend la fiscalité française.
Le mieux que vous ayez à faire, dans ce genre de cas, c’est de ne pas percevoir le dividende : vous vendez les actions juste avant le moment du détachement, et les rachetez juste après. La différence sera peu ou prou égale au dividende. Si vous êtes sur PEA, la différence gagnée passe en plus-value fiscalisée seulement au moment du retrait. Sur CTO, cela vous permettra de n’avoir que la fiscalité française.
Ce type d’opération est inutile pour les pays dont le prélèvement à la source ne dépasse pas la rétrocession du fisc : USA, UK, Pays-Bas, Grèce, Hongrie, Chine et Hong-Kong notamment (en tout cas chez Degiro ; j’imagine que la pratique de IB ne dois pas être très différente)

Autre stratégie possible pour ne pas se casser la tête : à l’étranger choisir des actions de croissance ne versant pas de dividende ou des ETF capitalisants. La cote française (+ les pays à taux à la source favorables cités ci-dessus) est suffisamment riche pour la partie actions à dividendes.


« Celui qui croit en une croissance exponentielle dans un monde fini est fou, ou économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

#20 29/08/2022 18h09

Membre (2022)
Réputation :   9  

Bonjour,

J’ai décidé de m’exposer fortement à l’énergie nucléaire, via des investissements exposés au cours de l’uranium.

Quelques arguments bullish sur l’uranium:
- la croissance générale de l’énergie nucléaire sur fond d’explosion des prix des energies fossiles, et de transition énergétique. De nombreux pays comme le Japon ont annoncés des investissements récents.
- l’inflation qui augmente les couts des mineurs en uranium, déjà en mauvais point après un long bear market depuis Fukushima. ~25% de la production mondiale se faisait à perte jusque récemment.

( Remarque: aujourd’hui le prix est plutôt ~50$)
- l’inélasticité de la demande: l’uranium ne représente quine faible part des couts pour un opérateur de centrale.
- la création récente de fonds d’uranium physique (Sprott et Yellow Cake) qui achètent une grande partie de la production mondiale d’uranium. En un an Sprott a ainsi acheté ~45% de la production mondiale d’uranium ! (source)

Pour en revenir à mes portefeuilles:

Sur le CTO :

- Achat de Sprott Physical Uranium Trust (SRUUF) et Yellow Cake (LSE:YCA), deux fonds qui suivent le cours de l’uranium en achetant et stockant des reserves physiques. (les mécanismes d’achats sont légèrement différents).
- Achat de Kazatomprom (LSE:KAP), le "Saudi Aramco de l’uranium" avec ~50% de parts du marché de l’extraction de l’uranium, qui est ensuite vendu auprès des BRICS qui sont justement en train de construire beaucoup de centrales (cf. stats ci-dessous).
Ses couts de production sont les plus bas du marché.
Il est de plus très décoté par rapport à son concurrent principal, le canadien Cameco.
Le risque géopolitique ne me semble pas excessif, le Kazaksthan étant actuellement plutôt neutre.



Ces lignes initiées la semaines dernièr sont déjà en belles plus-values de ~10% suite à l’annonce d’investissements dans le nucléaire par le Japon, mais je continue à me renforcer, ce sont mes principales convictions du moment.

- vente de NVDIA que je trouve surévaluée suite à ses mauvais résultats. Je pense revenir plutôt vers les 120$.

Sur PEA:
- Ventes de STM vers 37 euros et BESI vers 54 euros. La hausse récente m’a semblé excessive, je prends mes plus-value et pense les racheter plus bas.

Toujours dans le thème du nucléaire, je voudrais aussi acheter Studsvik AB, une société de conseil spécialisée en nucléaire plutôt faiblement valorisée.
Cependant j’ai du mal à accéder au marché suédois avec BourseDirect, il semble je doive gérer ca via leur salle de marché, générant des frais conséquents.

Dernière modification par bardamu09 (29/08/2022 19h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 20/09/2022 17h51

Membre (2022)
Réputation :   9  

Bonjour à tous,

Voici à quoi ressemblent actuellement mes portefeuilles:

- PEA:



- CTO:



- PEA/PME:



Mon niveau de cash est relativement élevé: ~12% sur mon PEA, ~20% sur mon CTO, ~10% sur mon PEA-PME (ou je rajoute de plus la plupart de mon épargne mensuelle).
(En general je suis plutôt à 0% cash)

Certaines actions se rapprochent de mes niveaux d’achats, notamment:
- Veolia vers 20 euros, Derichebourg vers 4,5 euros
- Kering vers 450 euros
- Ubisoft vers 30 euros
- BESI vers 40 euros
- Vetoquinol vers 80 euros

De plus, sur CTO je continue à m’exposer fortement à l’uranium et au nucléaire. Je fait du DCA régulier sur SRUUF, KAP, YCA. Je vais ouvrir une ligne sur une nouvelle valeur qui me semble interessante BWX Technology.

Comme toujours je suis preneur de suggestion/conseil/critique.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de bardamu09”

Discussion Réponses Vues Dernier message
27 11 002 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 564 997 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de MrDividende  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 44 ]
1 088 502 738 01/05/2024 10h05 par MrDividende
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Lopazz  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 29 ]
713 366 320 04/04/2024 23h10 par lopazz
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de CroissanceVerte  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 28 ]
696 312 168 25/10/2023 18h55 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
757 282 767 16/01/2024 19h27 par Ours
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 340 199 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.018 sec., 32 requêtes exécutées ]