PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#26 04/03/2023 07h22

Membre (2013)
Réputation :   5  

Voilà donc quelques mois sans post de suivi.
Les investissements tels que prévu ont bien eu lieu avec quelques évolutions dans la situation et les projets.

J’expose ici les objectifs revus et les choix pour 2023 qui ne me semblent pas simple.

Objectif :
- toujours avoir une rente maximale dans 20 ans (mes 60 ans). Situation voulue : RP remboursée et 2000€/mois (3%) de rente prélevés sur un capital de 800k€
- approche la plus lazy possible
- diversifier le portefeuille

Situation :
- 330k€ de capital
+ 210k€ sur fonds euros + 5k€ sur divers UC en assurance vie
+  50k€ en épargne liquide (livret…)
+  35k€ sur PEA (CW8 + PAEEM)
+  30k€ de SCPI loi Scellier (oui je sais. Erreur de jeunesse…) dont les actifs sont en cours de vente
- achat de la RP en septembre 2023 avec un crédit à 20 ans (valeur 400k€, TAEG 1.63%, CRD 375k€)
- projet de travaux sur RP (100k€) que je galère à financer. Les banques a priori ne veulent pas financer sans garantie sur le bien immobilier (qui a déjà été prise dans le cadre du crédit sur RP). J’aurais dû intégrer les travaux dans le crédit initial. Ce qui est fait…
- TMI à 30% (revenu fiscal de 100k€ marié 2 enfants)
- Total impôt sur le revenu net de 13k€ !
- Capacité d’emprunt estimée : 137k€ pour une mensualité de 800€

Donc je réfléchi à exploiter (comme tout le monde ?) la capacité d’emprunt et de réduction d’impôts de sorte à servir mon objectif.
Pour l’instant, plus l’esquive que l’attaque. Je vous laisse en juger…

Solution pressentie :
- Choix 2023 => continuer de galérer pour obtenir un crédit sur les travaux RP prévus de sorte à profiter des taux encore bas (vs inflation et livret A/fond euros dont les taux vont augmenter)

- répartition du patrimoine (hors RP)
+ 1/3 Epargne de précaution
Cette épargne doit permettre de gérer les imprévus, le financement des études des enfants (dans 6 ans) et d’une voiture.
Choix 2023 => arbitrer fond euros vers livret A (3%)

+ 1/3 Immobilier
SCPI exclusivement pour le côté lazy. Ma réflexion semble me porter vers l’investissement en assurance vie. La TMI de 30% semble disqualifier le Direct. Un peu tôt pour la nue-propriété qui apparait intéressante sur du 10 ans. Que faire au bout de ces 10 ans ?
Choix 2023 => arbitrer 25k€ sur des SCPI sur Spirit 2 chez Linxea (Pierval et Efimmo?). Garder le rythme les années suivantes.

+ 1/3 Action
J’ai l’impression (notamment avec l’inflation) de vraiment prendre trop de temps pour investir. Les intérêts composés doivent faire leur travail.
Choix 2023 => Les placements mensuels sont passés à 2000€ avec une allocation cible de 90% CW8 et 10% PAEEM.

Cela fait donc un investissement/arbitrage de 50k€/an vers les actions et l’immobilier. Lorsqu’on arrivera à l’allocation cible, nous reverrons les montants pour assurer un rythme de croisière.

Que pensez-vous de la stratégie et de ces choix pour 2023 ?

Dernière modification par Sultant (04/03/2023 10h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#27 04/03/2023 08h05

Membre (2021)
Top 50 Monétaire
Réputation :   73  

Pas de PER pour un objectif retraite, c’est volontaire ? Vous pourriez y mettre une partie des scpi destinées à l’AV et commencer la consommation à l’âge de la retraite légale (avec un temps sur AV uniquement). Avec un tmi à 30% (avez vous une idée à la retraite), ça fait une belle defiscalisation.

Les SCPI ne sont pas des ETF, pourquoi 2, il est facile de diversifier en AV

Hors ligne Hors ligne

 

#28 04/03/2023 14h45

Membre (2013)
Réputation :   5  

Merci pour votre réponse. Effectivement le PER semble une bonne option.

La sortie du PER est a priori possible en cas de fin d’allocation chômage. Un très bon point.
Si j’ai bien compris, la défiscalisation passe par une réduction du revenu net imposable. La réduction d’impôt est donc de TMI / nombre de part = 10% dans la limite de 10% des revenus de l’année précédente. Soit 1000e de defiscalisés pour 10ke investi. Pas mal smile

Cependant, à la retraite, plus d’enfant à charge et revenus à diviser par deux. On risque donc très fortement de rester avec le même TMI. Si tel est le cas, cela réduit l’intérêt.

Le PEA est privilégié pour les ETF car les frais sont moindres.

Dernière modification par Sultant (04/03/2023 14h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#29 04/03/2023 15h16

Membre (2021)
Top 50 Monétaire
Réputation :   73  

Je n’ai pas été clairs pour les SCPI, pourquoi 2 scpi seulement ? Avec celles que vous indiquez, vous concentrez le risque sur l’immobilier de bureau et la santé, et vous passez à côté de la logistique, des hôtels, du commerce etc

Pour le PER, les intérêts composés des montants défiscalisés finissent par faire une belle somme sur 15 ans et plus, voyez ça comme un prêt gratuit.

Hors ligne Hors ligne

 

#30 04/03/2023 17h16

Membre (2013)
Réputation :   5  

Concernant les SCPI pressentis.
Linxea Spirit 2 propose 22 SCPI différentes.

J’ai laissé exprimé mon côté Geek et j’ai sélectionné Pierval Santé et Efimmo avec les critères suivants :
- date de création < 2018 et capitalisation > 250m€
- croissance du taux de rendement sur cette année ou l’année dernière (pour éviter les SCPI en perte de vitesse)
- performance au 67ème centile (premier tiers soit 7 meilleurs parmi les 22) sur les deux critères suivants :
+ TRI sur 3 ans
+ dernier taux de rendement

Geek, je vous avais dit. Cela me permet de concilier ce côté avec une approche lazy qui est à mon sens plus performante.
L’idée est de refaire une sélection chaque année. Cela pourra conforter ou faire entrer d’autres SCPI.

Concernant le PER.
Je pense être convaincu. Reste à vérifier que les conditions/frais du PER Spirit.
Je m’y mets ASAP.

Dernière modification par Sultant (04/03/2023 18h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#31 28/09/2023 14h09

Membre (2013)
Réputation :   5  

Bon deux sujets me tracassent en ce moment.
1/ à la vue des maigres performances de l’ETF EM, je me demande si je ne devrais pas tout retirer et mettre sur le world. Plus simple et au final presque autant diversifié dans une économie autant mondialisée. Mais quand couper ma position ? Quand racheter du world ?
2/ le deuxième (premier ?) pilier est censé être l’immobilier à travers des SCPI dans des AV/PER. Mais tous les indicateurs sont au rouge… Comment se positionner sur une stratégie LT alors qu’l semble qu’il y ait un bouleversement en cours ? Bref, je me demande si je ne vais pas laisser passer l’investissement en SCPI pour une année le temps que les règles du jeu apparaissent plus clairement.

Ceci dit, concernant la bourse, je poursuis néanmoins la stratégie définie.

Actions
Investissements de ce mois
Passage d’ordre au prix du marché pour un total de 1263€ (1265,9€ avec les frais).
World
- 3 parts à 421€
- le PRU passe de 401,9€ à 402,52€
- la ligne passe de 89% à 92% du PEA

Performance
Le PEA dans son ensemble est à 3% sur PRU , soit 1284,62€ brut.
La nouvelle valorisation est de 42286,95€.

Rente mensuelle
Avec un retrait de 3% annuel, le revenu mensuel serait de 105€, pour un objectif de rente de 1000€ à mes 60 ans.
Si la progression était linéaire, je devrais donc atteindre l’objectif à 60,9 ans (à 60 ans, le montant serait de 959€).

Hors ligne Hors ligne

 

#32 03/02/2024 08h10

Membre (2013)
Réputation :   5  

Bon. Mon suivi mensuel n’est pas très régulier. Le principal est de tenir l’approche Lazy. Je suis maintenant sur une seule ligne CW8.

Contexte très porteur avec un CW8 à son plus haut. J’imagine qu’il va y avoir une correction. On ne change rien quoiqu’il arrive…

Actions
- le PRU est à 411,74€
- Le PEA est à 12,76% sur PRU , soit 7291,69€ brut.
- La nouvelle valorisation est de 57140€.

Rente mensuelle
Avec un retrait de 3% annuel, le revenu mensuel serait de 142€, pour un objectif de rente de 1000€ à mes 60 ans.
Si la progression était linéaire, je devrais donc atteindre l’objectif à 57,7 ans (à 60 ans, le montant serait de 1124€).

Je me rends compte que l’objectif pourrait être corrigé de l’inflation. Par exemple, un SMIC net (1 398,70 € actuellement) ?
Dans ce cas > Si la progression était linéaire, je devrais donc atteindre l’objectif à 65,1 ans (à 60 ans, le montant serait de 1124€).

Dernière modification par Sultant (03/02/2024 08h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#33 08/05/2024 15h21

Membre (2013)
Réputation :   5  

CW8 en PEA
Investissements de ce mois
Passage d’ordre au prix du marché de sorte à progresser vers l’allocation cible pour un total de 0€ (0€ avec les frais).
- 0 parts à 497€
- le PRU passe de 420,9€ à 420,9€
- la ligne passe de 99% à 99% du PEA

Pas de renforcement opportuniste car la valeur des parts du PTF n’ont pas touché les -20% du YTD.

Performance
Le PEA dans son ensemble est à 15,25% sur PRU , soit 10381,32€ brut.
La nouvelle valorisation est de 68071,6€.

Rente mensuelle
Avec un retrait de 3% annuel, le revenu mensuel serait de 170€, pour un objectif de rente d’un SMIC net (1398,70€) à mes 60 ans.
Si la progression était linéaire, je devrais donc atteindre l’objectif à 63 ans (à 60 ans, le montant serait de 1224€).

Les principaux évènements :
- ouverture d’un PEA pour ma femme que je vais maintenant alimenter à la place du miens de sorte à "sécuriser sa position". En pratique, on est en communauté des bien donc j’imagine que cela ne change pas grand chose…
- Diminution de l’alimentation (1500 à 900€) de sorte à mieux diversifier vers des SCPI en AV/PER.
- Mise en place d’alimentation programmée vers les fonds euros de notre AV (en co-souscription) et des PER individuels. 300€ x 3 = 900 €.
Je vais devoir régulièrement faire des arbitrages vers 4 SCPI identifiées (25% x 4) :
- Epargne pierre
- Activimmo
- Altixia Cadence XII
- Pierval santé
Dans le contexte avec les réductions de valeurs de part, difficile d’y voir clair.

Retours commentaires bienvenus.

Note pour plus tard : se définir un objectif pour l’enveloppe SCPI ou un objectif global ?

Dernière modification par Sultant (08/05/2024 15h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#34 08/05/2024 15h50

Membre (2022)
Top 20 Année 2024
Top 50 Année 2022
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   126  

Sultant a écrit :

Avec un retrait de 3% annuel, le revenu mensuel serait de 170€, pour un objectif de rente d’un SMIC net (1398,70€) à mes 60 ans.
Si la progression était linéaire, je devrais donc atteindre l’objectif à 63 ans (à 60 ans, le montant serait de 1224€).

Commentaire :

Si la progression était linéaire, et l’inflation nulle, vous devriez atteindre l’objectif à 63 ans.
Avec une hypothèse de revalorisation du SMIC suivant une inflation de 2% (cible de la BCE), combien d’années de plus vous faudrait-il ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #35 08/05/2024 20h09

Membre (2013)
Réputation :   5  

Si le SMIC suit une inflation à 2% (1992,71€ à mes 60 ans), l’objectif serait atteint à 73 ans !
Et le taux me semble difficilement prévisible.
Pour "positiver", les revenus devraient suivre au moins partiellement l’inflation et donc l’épargne sera augmentée en conséquence.

Je crains par ailleurs que le contexte de croissance continue, comme règle de notre monde (et du CW8), ne soit pas aussi absolu qu’on peut le penser à la lecture de ce forum.

Des évolutions inéluctables (monde occidental remis en question mais surtout le changement climatique qui se dessine et des énergies qui ne seront pas toujours abondantes) risquent de remettre tout cela en cause.
Bref, je suis touché par le syndrome "Jocanvici" (qui nous donne 20 ans max justement). La diversification vers les SCPI est une réponse partielle/fragile.

Je n’ai pas trouvé de post récents sur les solutions dans un monde en décroissance. Peut-être est-ce parce que ce sera probablement nos enfants qui seront principalement touchés…

Hors ligne Hors ligne

 

#36 09/05/2024 08h22

Membre (2022)
Top 20 Année 2024
Top 50 Année 2022
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   126  

Bonjour Sultant

Oui, difficilement prévisible en effet.

Pour ma part, mes revenus n’évoluent pas avec l’inflation, je  fais ce que vous évoquez : faire croître les montants investis selon le coût de la vie.

Mais ça n’est tenable que parce qu’une partie alimente un compartiment liquidité

Vaste problème, comme par ailleurs le comportement des SCPI en période d’inflation

Dernière modification par Phaeton (09/05/2024 09h10)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de sultant”

Discussion Réponses Vues Dernier message
27 10 965 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 564 593 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de MrDividende  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 44 ]
1 088 502 310 01/05/2024 10h05 par MrDividende
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Lopazz  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 29 ]
713 365 701 04/04/2024 23h10 par lopazz
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de CroissanceVerte  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 28 ]
696 311 344 25/10/2023 18h55 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
757 282 410 16/01/2024 19h27 par Ours
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 339 854 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.014 sec., 21 requêtes exécutées ]