PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Favoris 1   [+4]    #1 19/01/2022 16h30

Membre (2022)
Réputation :   28  

INTJ

Bonjour à tous,

Suite à ma présentation sur le forum, voici mon portefeuille d’actions à date:



Ma stratégie consiste à choisir des entreprises ayant un MOAT, tout en faisant attention aux critères de valorisation. Je regarde ainsi les ratios de VE/FCF et VE/EBITDA (idéalement proche de 15 et au maximum inférieur à 30). Je ne me considère donc pas comme un investisseur value, mais comme un investisseur cherchant des actions de qualité à un prix raisonnable.

Mon portefeuille est très récent car ma précédente stratégie était très orientée qualité (je regardais assez peu les valorisations: "Hermès est chère, oui, mais elle sera toujours chère. Le MOAT est exceptionnel donc j’investis"). J’ai profondément remis en question cette stratégie après mes lectures (le forum + L’investisseur intelligent en particulier), sans pour autant me transformer en investisseur value (je n’aurais pas d’actions ASML ou MSFT sinon). La volatilité très forte rencontrée depuis l’été m’a conforté dans l’idée que ma stratégie n’était pas la bonne. Après plusieurs semaines de remise en question, de réflexion sur excel pour construire un portefeuille un peu plus "équilibré", j’ai progressivement modifié en profondeur mon portefeuille, jusqu’à obtenir ce qui est indiqué plus haut. L’objectif derrière le partage de ce portefeuille est de m’en tenir à cette stratégie, d’avoir un peu plus de rigueur dans le suivi du portefeuille, de réflexion dans le choix des actifs, et des conseils de la part d’investisseurs plus expérimentés que moi (j’ai débuté il y a un peu plus d’un an). Je considère donc toujours être en apprentissage, et que la remise en question et les échanges constructifs sont nécessaires pour s’améliorer au quotidien.

Enfin je précise avoir un biais pour les bigs caps + les business que j’arrive facilement à comprendre.

Je vous partage par ailleurs mes thèses d’investissement par actif:

ASML Holding N.V.
+ Leader dans le secteur de la lithographie (100% PDM sur l’EUV), essentiel aux géants que sont TSMC, Samsung et Intel
+ Bénéficie de méga trends: EV, IOT, Panneaux solaires, 5G, etc
+ Barrières à l’entrée très élevée dans l’EUV
+ Le développement de l’High-NA en 2025 à un prix unitaire de 300m€ devrait booster les ventes
+ Moins cyclique grâce à la partie logicielle qui renforce également le MOAT
+ La relation renforcée avec Zeiss pour la partie Miroir / optique renforce le MOAT
+ Le rachat d’actions devrait continuer à soutenir le cours de l’action. Le nouveau plan (9MA annoncé en Juillet 2021 est déjà exécuté à plus de 50%…)

- L’interdiction de ventre en Chine peut se traduire par une perte d’opportunité
- La Chine va financer SMIC pour qu’ils rattrapent leur retard. A court terme il n’y a pas selon moi de risque que la technologie soit copiée, mais d’ici 5-15 ans c’est possible. Le risque sera alors qu’ASML n’ait plus une taille suffisante (dépendance à Taiwan & Chine qui sont les plus gros producteurs avec la Corée) pour amortir des coûts de R&D et rate le prochain virage en lithographie
- Potentielle disruption dans la fabrication des puces

Christian Dior SE
+ Leader dans l’industrie du luxe
+ Valorisation plus attractive qu’Hermès (qui a pour moi la meilleure marque, même si la surexposition soie / maroquinerie qui porte les ventes ces derniers temps peut s’essouffler à cause des préoccupation ESG + changement de tendance des millenials)
+ Management expérimenté pour racheter des marques et les faire fructifier dans leur immense réseau
+ Intégration de Tiffany devrait renforcer le pôle joaillerie
+ Diversification du groupe avec la mode, distribution sélective, joaillerie, cosmétiques, etc.
+ L’ambition de BA de faire de Dior sa future cash machine après LV devrait payer

- Quelques marques en perte de vitesse vs Hermès qui gagne des parts de marché par exemple
- Trop forte exposition à la Chine
- Le fait que LVMH soit un conglomérat peut diluer la force des marques et l’identité du groupe. On pourrait avoir un "LVMH indien" par exemple, qui serait un conglomérat de marques de luxe locales.

Air Liquide
+ Business assez défensif avec la grande industrie
+ Exposition à la technologie qui est un relai de croissance (ils fournissent notamment des gazs spéciaux à TSMC pour l’EUV)
+ Exposition au secteur de la santé
+ Exposition à l’hydrogène vert qui ne sera pas l’énergie de l’avenir selon moi, mais plus un complément au solaire + éolien
+ cryogénie devrait avoir des applications dans l’informatique quantique + réacteurs nucléaires de dernière génération (le projet ITER sur lequel AI travaille)
+ Valorisation plus attractive que Linde
+ Le prochain Capital market en mars devrait redonner un peu de vigueur au titre car le management devrait donner plus de visibilité sur les objectifs

- Management peut être moins agressif que Linde qui semble gagner des parts de marché
- Endettement plus élevé que ses pairs
- Marges moins élevées que Linde

SAP SE
+ La transition vers le cloud semble être une réussite (accélération de la croissance + backlog conséquent)
+ Stickiness des clients au logiciel (étude BOFA)
+ 300,000 consultants et experts en SAP, ça représente également une bonne barrière à l’entrée
+ Valorisation assez attractive si l’on anticipe une croissance du cloud à horizon 2023-2025
+ Nouveaux produits en développement qui devrait permettre d’augmenter le revenu par client
+ Bonne génération de trésorerie

- Perte de parts de marché vs Salesforce sur le CRM
- Stock-options plus conséquentes que la moyenne
- Le risque que les investissements dans le Cloud dégradent encore plus les marges
- Le développement agressif d’un concurrent comme Intuit ou Salesforce pourrait limiter la croissance

Trigano
+ Leader en europe sur un marché en croissance qui permet de jouer le vieillissement de la population
+ Assez bon pricing power qui a été démontré ces derniers trimestres avec une répercussion de la hausse des matières premières sur le consommateur, sans pour autant qu’il y ait un recul des ventes
+ Forte génération de trésorerie
+ Bilan assez sain
+ Les investissements devrait permettre d’accroitre les capacités de production

- Activité cyclique
- La pénurie des semi conducteurs devrait continuer à peser sur les ventes

Daimler AG
+ Très bon pricing power (hausse des tarifs de 25% en 2021)
+ Le spin off de Daimler Truck devrait permettre de mieux valoriser Mercedes-Benz, en particulier au niveau des FCF
+ Stratégie ambitieuse dans l’électrification avec une intégration plus poussée que ses pairs (BMW, Stellantis): intégration notamment du BMS; seule la batterie serait externalisée. De plus les derniers modèles présentés (EQS et EQXX en concept) me semblent assez pertinents dans leur approche, avec un véritable travail effectué sur le cx pour augmenter l’autonomie des véhicules sans pour autant augmenter la taille des batteries
+ Ambition de réduire les volumes de vente tout en augmentant les prix pour accroître les marges. Cette montée en gamme devrait soutenir le titre.
+ Avance dans la partie logicielle et dans la mobilité de demain (ils possèdent notamment Kapten / Freenow)

- La concurrence de Tesla qui propose une vraie innovation de rupture
- Activité cyclique
- La pénurie des semi conducteurs devrait encore peser en 2022
- Les investissements pour rattraper Tesla seront conséquents et ne sont pas auto-financés (à l’inverse de BMW par exemple)

Anheuser-Bush Inbev
+ Leader mondial de la bière avec près de 30% de PDM
+ Une valorisation déprimée (trop selon moi)
+ Une montée en gamme qui devrait s’appuyer sur des marques fortes (Corona) crédible
+ En avance sur la partie digitale (Ze Delivery au Brésil par exemple)
+ Développement potentiel du hard seltzer en capitalisant sur des marques fortes
+ Des opportunités de marché encore importantes dans des régions comme l’Afrique ou l’Amérique Latine

- l’endettement très important
- qui pourrait limiter les capacités du groupe à racheter des concurrents / niches en croissance
- le développement de la bière artisanale, sur un marché déjà pas très dynamique va pénaliser les grandes marques

Investor AB
+ Holding de la famille Wallenberg depuis plus de 100 ans
+ De très beaux actifs côtés: Atlas Copco, AstraZeneca, ABB par exemple
+ La partie PE avec EQT devrait dynamiser la holding
+ Une vision à long terme
+ Une exposition aux pays scandinaves, qui devrait être une des régions les plus dynamiques d’Europe

- Sensibilité aux valorisations et taux d’intérêts avec EQT
- Forte dépendance aux principales positions du groupe (Atlas Copco notamment)

Brederode SA
+ Holding belge avec un bon track-record
+ Valorisation plus attractive que Sofina par exemple
+ Une part conséquente de Private Equity (55-60%)
+ Un portefeuille de titres côtés de qualité: 30% sur la technologie (Intel, Samsung, Mastercard, Alphabet, Alibaba, Prosus, Relx), 20% sur les sociétés d’investissement (Sofina, Brederode), 10% sur la santé (Sanofi, Novartis, Fresenius), 10% sur les biens de consommation (Unilever, Nestlé), 10% sur l’électricité (Iberdrola, Enel), 10% sur le pétrôle (Total, Shell), 10% de divers (3M, RBC, Telenor)

- Exposition au PE et donc sensibilité aux taux d’intérêts
- Taille inférieure à d’autres holdings

Microsoft Corporation
+ Probablement le plus gros MOAT qui existe selon moi
+ Windows qui est présent dans 90-95% des ordinateurs
+ La croissance du Cloud
+ La hausse des prix de 30% sur le pack office devrait booster les marges
+ Teams permet de jouer la tendance de fonds du télétravail
+ La diversification du groupe (qui est presque un ETF technology à lui seul): JV, Cloud, Télétravail, IA, Metaverse, Logiciels de productivité, Réseaux sociaux, etc
+ Opportunités dans le JV et le metaverse (le casque Hololens est le plus abouti à ce jour)
+ Le management de S.Natella probablement un des meilleurs CEO parmi les plus grosses boites tech
+ Valorisation un peu tendue, mais qui reste tenable à l’inverse d’un Salesforce, Adobe
+ Forte génération de trésorerie qui permet au groupe de mener de conséquents rachats d’actions

- L’acquisition d’Activision devrait braquer un peu plus les projecteurs sur Microsoft qui bénéficiait jusqu’à présent d’un "passe-droit" pour effectuer ses acquisitions. La menace anti-trust devrait s’accentuer.
- La concurrence de Google avec sa suite Google (mail + sheet + drive) qui propose ses outils gratuitement

Berkshire Hathaway
+ Warren Buffet
+ Sa position dans Apple
+ Sa réserve de trésorerie énorme (>150Ma)

- La succession de WB et CM pourrait entraîner des remous sur le titre

Alphabet Inc
+ Domine écrasement les moteurs de recherche
+ Devrait bénéficier à court terme des moindres performance de Facebook / Meta suite à l’arrêt des cookies sur Safari (les perfs étant moins bonnes sur Facebook, certains clients peuvent reporter du budget sur Google)
+ Android leur donne un pouvoir conséquent sur mobile
+ Leur équipe d’ingénieurs et leurs travaux dans la robotique et l’intelligence artificielle
+ La conduite autonome avec Waze, Waymo
+ Youtube qui est le premier concurrent de Netflix et très prisé des millenials
+ La croissance du Cloud devrait soutenir le titre en 2022
+ Ils sont en avance dans l’informatique quantique qui devrait être une innovation de rupture dans les années à venir
+ Valorisation attractive et soutenue par les rachats d’actions
+ Position de trésorerie plus que confortable

- Google perd des PDM sur le marché de la publicité en ligne vs Amazon et Apple, tandis que Facebook a su jusqu’à présent accroître la sienne
- Une année 2021 record qui devrait rendre la comparaison difficile en 2022
- La menace antitrust qui pèse lourd (plus qu’Amazon ou Apple à mon sens car comme FB/META, Google vit de l’exploitation des données)
- Près de 90% du résultat vient de la publicité. Même si Alphabet se présente comme une boite d’IA, leur business reste quand même majoritairement de la publicité…
- Le CEO que je trouve pas aussi ambitieux que celui de MSFT
- Un mauvais historique de lancement de produit (Google Plus, Google Payments, etc)

Discovery Inc
+ Le management et le CEO
+ Enorme génération de FCF
+ Une fois la fusion avec Warner achevée, la plateforme devrait pouvoir proposer une quantité de contenu énorme
+ La valorisation qui est très basse au regard de la qualité du catalogue média et des FCF
+ La qualité de HBO et le déploiement en cours de la plateforme en Europe
+ La forte génération de FCF devrait permettre de supporter facilement le poids de la dette, tout en investissant dans la création de contenus

- L’endettement de la nouvelle structure
- L’absence de validation des autorités américaines à date

Enfin une petite poche crypto, 100% investie sur l’Ethereum, investissement qui ne s’est pas avéré bien lucratif, mais qui est bloqué tant que ETH 2.0 ne sort pas et me permet de recevoir 5-7% de rendement en échange. Le choix d’ETH s’explique par l’effet réseau dont bénéficie la blockchain, notamment avec les NFTs. Beaucoup de NFTs sont basés sur ETH et il y a donc un certain montant d’actifs valorisés et échangés en ETH. De plus, ETH semble idéalement placé pour jouer la DEFI dans les années à venir. C’est un investissement long terme, que j’aurais du conserver (j’ai acheté mes premiers ETH en 2017, avant de les vendre avant le bull-run de décembre 2017…) et que je limite à 2% du portefeuille.

Entreprises en watchlist
- Paypal Holdings
- Amazon.com
- The Walt Disney Company
- UnitedHealth Group
- S&P Global
- Blackrock
- Alibaba Group Holding

Merci à ceux qui ont pris la peine de lire ce long message jusqu’à son terme !

Je suis preneur de vos retours et conseils avisés.

Excellente journée

Mots-clés : action, garp, portefeuille, qualité

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 22/07/2022 17h18

Membre (2022)
Réputation :   28  

INTJ

Bonjour à tous,

Après un début d’année mouvementé sur les marchés, une mise à jour de mon portefeuille s’impose.

Une de mes grandes frustrations depuis que j’ai commencé à investir en bourse (juin 2020), c’est que je suis rentré massivement et exclusivement sur le PEA. J’avais donc une grande partie de mon capital alloué sur des actions européennes, ce qui m’a longtemps frustré car je voulais me diversifier géographiquement (actions américaines et anglaises), mais je ne pouvais le faire qu’au travers d’ETF. Et même si je suis conscient que la probabilité de sous-performer un ETF est plus grande que la probabilité de les surperformer, je crois que je n’aime simplement pas la gestion passive que j’associe à une certaine paresse intellectuelle. Bref, diversifier oui, via des ETFs non, et avec 70% du montant investi sur mon PEA, je me suis retrouvé un peu coincé. Alors j’ai décidé de clôturer mon PEA avec ma banque historique (qui facture en parallèle des frais assez élevés) pour reprendre ma stratégie d’investissement depuis le début. J’ai donc rouvert un PEA chez Fortunéo, et un CTO chez IB où j’ai "réinvesti" mes liquidités. Tout cela a pris quelques semaines d’avril à fin juin. En plus de ces changements de brokers, je me suis également lancé dans l’achat de SCPI pour diversifier davantage mon portefeuille d’investissement.

En parallèle, j’ai poursuivi la remise en question de ma stratégie d’investissement, en privilégiant des actifs de qualité à des prix abordables. Je précise encore une fois que je ne me définis pas comme un investisseur value. Mais la lecture des newsletter de Lyn Alden, le suivi des vidéos de FAST graphs sur Youtube et d’autres membres de ce site, m’ont incité à davantage me soucier de la valorisation des sociétés, en plus de leur qualité. J’ai donc appris qu’une très belle entreprise avec un énorme MOAT et à la pointe de la technologie, n’est pas forcément un très bon investissement si l’on ne tient pas compte de sa valorisation (comme ASML Holding par exemple, dont la technologie me fascine pourtant). En conséquence, plusieurs lignes présentées dans mon premier message ont disparu, car elles ne correspondent plus à mes critères de valorisation (la qualité de leur business elle n’a pas changé). Je pense que compte tenu de ma faible expérience sur les marchés financiers, il y a énormément d’enseignements à tirer de la période actuelle. Je considère donc que mes erreurs de concentration (sur PEA/Europe, sur un nombre trop faible de titres) et de stock-picking (privilégier à tout prix la qualité des titres, et de manière moindre leur valorisation) sont légitimes. Mais j’en apprécie les conséquences en adaptant ma stratégie d’investissement, plutôt qu’en persévérant dans ces mêmes erreurs.

Je continue cependant d’éviter les entreprises trop cycliques, trop petites, où encore qui opèrent sur des secteurs que je ne maîtrise pas.

J’ai également téléchargé l’outil xlsPortfolio pour me forcer à tenir un reporting régulier et m’astreindre à plus de rigueur. Voici donc la répartition de mon portefeuille à date.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 22/07/2022

~Consommation discrétionnaire (27,1%) :
    35 Amazon.com Inc (USD)_______________________7,1%
     2 Booking Holdings Inc (USD)_________________5,9%
    36 Starbucks Corporation (USD)________________4,9%
    15 Lowe's Companies Inc (USD)_________________4,8%
     5 Kering SA__________________________________4,4%

~Consommation de base (9,4%) :
    65 Unilever PLC (GBP)_________________________4,9%
    51 Anheuser Busch Inbev SA NV_________________4,5%

~Energie (4,9%) :
   122 Shell plc (GBP)____________________________4,9%

~Services financiers (16,8%) :
    15 Berkshire Hathaway Inc (USD)_______________7,0%
    14 Visa Inc Class A (USD)_____________________4,9%
    90 Bank of America Corp (USD)_________________4,9%

~Santé (5,0%) :
    34 Merck & Company Inc (USD)__________________5,0%

~Technologie de l'information (21,4%) :
    40 Alphabet Inc Class C (USD)_________________7,3%
    17 Salesforce.com Inc (USD)___________________5,1%
    71 Intel Corporation (USD)____________________4,6%
    45 Micron Technology Inc (USD)________________4,5%

~Télécommunication / Média / Entertainment (15,6%) :
    39 Walt Disney Company (USD)__________________6,5%
   200 Warner Bros Discovery Inc (USD)____________4,7%
   120 Universal Music Group NV___________________4,3%

~Liquidité :
__________________________________________________0,6%

Excellente journée à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#3 22/07/2022 17h30

Membre (2017)
Réputation :   13  

Bonjour,
Peut-être que vous le saviez mais vous aurez pu transférer votre PEA pour garder l’ancienneté et ne pas payer les impôts sur l’éventuelle plus-value (prélèvements sociaux si PEA plus de 5 ans ou l’impôts plein pot/flat taxe si en dessous).

Dernière modification par Monceau (22/07/2022 17h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 22/07/2022 19h58

Membre (2022)
Réputation :   28  

INTJ

Bonjour et merci pour votre message,
Effectivement j’aurais pu transférer mon PEA en évitant de perdre l’ancienneté et de subir la taxation à la sortie. Mais je souhaitais toutefois retirer une partie de ces liquidités pour les mettre sur CTO + SCPI, ce que je n’aurais pu faire en transférant mon PEA !
Excellent week-end

Hors ligne Hors ligne

 

#5 11/08/2022 14h10

Membre (2022)
Réputation :   28  

INTJ

Mise à jour du portefeuille après quelques achats en fin de mois.

Je suis rentré sur quelques titres au profil défensif et aux valorisations raisonnables afin de réduire la cyclicité du portefeuille (exposition élevée à la consommation discrétionnaire). Les secteurs renforcés sont donc la Consommation de base avec British American Tobacco et la Santé avec Abbvie, Cigna et Walgreens.

Les entreprises en watchlist et dont la valorisation est intéressante sont: Pentair, Fedex, Stanley Black & Decker, AmerisourceBergen et Celanese Corporation.

Je regarde également Elevance Health, General Dynamics, Blackrock et Oracle, mais je les trouve bien valorisées.

Enfin, j’ai rajouté les trackers présents dans une assurance vie Linxea. La répartition est classique avec un objectif de 60/40 (actions/obligations).

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 11/08/2022

~Consommation discrétionnaire (26,0%) :
    35 Amazon.com Inc (USD)_______________________7,2%
     2 Booking Holdings Inc (USD)_________________5,8%
    36 Starbucks Corporation (USD)________________4,5%
    15 Lowe's Companies Inc (USD)_________________4,4%
     5 Kering SA__________________________________4,1%

~Consommation de base (10,0%) :
    65 Unilever PLC (GBP)_________________________4,5%
    51 Anheuser Busch Inbev SA NV_________________4,0%
    25 British American Tobacco PLC (GBP)_________1,4%

~Energie (4,7%) :
   122 Shell plc (GBP)____________________________4,7%

~Services financiers (15,2%) :
    15 Berkshire Hathaway Inc (USD)_______________6,4%
    90 Bank of America Corp (USD)_________________4,6%
    14 Visa Inc Class A (USD)_____________________4,3%

~Santé (9,7%) :
    34 Merck & Company Inc (USD)__________________4,4%
    32 Walgreens Boots Alliance Inc (USD)_________1,8%
     9 AbbVie Inc (USD)___________________________1,8%
     4 Cigna Corp (USD)___________________________1,7%

~Technologie de l'information (19,2%) :
    40 Alphabet Inc Class C (USD)_________________7,0%
    17 Salesforce.com Inc (USD)___________________4,6%
    45 Micron Technology Inc (USD)________________4,0%
    71 Intel Corporation (USD)____________________3,6%

~Services de télécommunication (13,9%) :
    39 Walt Disney Company (USD)__________________6,3%
   120 Universal Music Group NV___________________3,8%
   200 Warner Bros Discovery Inc (USD)____________3,8%

~Fonds/Trackers (1,4%) :
     8 Lyxor S&P 500 UCITS ETF - D-EUR____________0,5%
     1 Lyxor US Treasury 10+Y (DR) UCITS ETF Di___0,2%
     6 Lyxor PEA S&P 500 UCITS ETF Couverte en ___0,1%
     1 Lyxor Core Euro Government Inflation-Lin___0,1%
     1 Lyxor MSCI AC Asia Pacific Ex Japan UCIT___0,1%
     0 Amundi Index Solutions - Amundi MSCI Nor___0,1%
     0 Amundi Index Solutions - Amundi MSCI Swi___0,1%

~Liquidité :
__________________________________________________0,2%

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 06/09/2022 18h07

Membre (2022)
Réputation :   28  

INTJ

Mise à jour du portefeuille. Plusieurs changements notables:

- Réduction drastique de mon exposition à l’Euro. A court terme (crise énergétique) et à long terme, je ne suis pas positif sur le continent européen. Je préfère me concentrer sur des devises jugées plus sûres comme l’USD ou le CAD. Je maintiens mon exposition au GBP via Unilever, BAT et Shell, car en plus d’être positif sur ces sociétés, j’ai plus confiance en l’indépendance britannique pour redresser le cours de leur monnaie. Je rentrerai probablement sur des valeurs européennes de qualité plus tard et via mon PEA nouvellement ouvert.

- J’ai enlevé les lignes liées à mon assurance vie Linxea. Les montants sont faibles et rendent le portefeuille moins lisible.

- Réduction de mon exposition à la consommation cyclique au profit de secteurs plus défensifs comme la santé. D’autant que j’avais également plusieurs entreprises comme Disney, WBD et UMG qui sont à cheval entre les services de télécommunication et la consommation cyclique. Donc presque 40% du portefeuille dont la cyclicité est très élevée. J’ai trouvé cela dangereux alors qu’on parle de plus en plus de récession. La part du secteur passe ainsi de 25% à 15%.

- Abonnement à FAST Graphs qui m’a permis d’approfondir les analyses sur la valorisation de certaines entreprises et de me concentrer sur celles dont la valorisation est la plus abordable. J’ai donc privilégié les entreprises qui ont un PE < 15, un EPS Yield > 6% et dont la valorisation est inférieure à la moyenne historique et dont les perspectives de croissance sont bonnes.

- J’ai également décidé de porter plus d’attention au rendement de mon portefeuille, et donc à privilégier des actions versant des dividendes croissants. Le rendement du portefeuille passe à 2,2% et je vise 2,5% désormais.

Pour toutes ces raisons, j’ai donc procédé aux changements suivants:

     * Vente de Bank of America au profit de JP Morgan, principalement pour le dividende et leur performance historique bien supérieure à BAC.
     * Vente de Warner Bros Discovery au profit de Paramount Global. L’élément déclencheur a été le changement de stratégie de la direction quant au streaming et une plus grande incertitude concernant l’EBITDA et la croissance. De plus l’entreprise côte sous sa book-value, fait partie du portefeuille de W. Buffet et à des activités câblées qui génèrent du cash et sont moins dépendantes de la création de contenu.
     * Vente de Kering, Universal Music Group et Anheuser-Bush Inbev. L’objectif est de limiter mon exposition à l’Euro et à la consommation cyclique.
     * Vente de Walgreens au profit de CVS. Je pense que la première offre un meilleur rendement, un potentiel à long terme plus élevé, mais CVS est plus qualitative à mon sens et j’aime bien leur stratégie en cours qui vise à intégrer la chaîne de valeur de la santé (rachat d’Aetna, de Signify Health, etc). L’EPS yield est >8%, et le PE < 15.
     * Vente de Micron Technology au profit de Broadcom. Si Micron est injustement décôtée, Broadcom est selon moi une jolie valeur GARP, avec un dividende conséquent et un pricing power élevé (puces dédiée à l’IA). La aussi les critères de valorisation sont remplis avec un PEG < 1.
     * Vente de Walt Disney (presque à contrecœur tant j’aime l’entreprise et ses produits), mais l’EPS yield est trop bas à 3% et je trouve que le consensus est un peu trop optimiste sur la croissance de l’EPS. J’en ai profité pour rentrer sur Comcast à la place qui offre un EPS yield de presque 10% et qui possède en plus les studios Universal.
     * Vente de Visa pour Global Payments. L’EPS yield est >7%, le PE < 15 alors que le taux de croissance est > 15% depuis 20 ans. L’entreprise a tendance à grossir par acquisition ce qui dilue les actionnaires et entraîne de gros goodwill. Mais je pense qu’elle offre plus de potentiel que Visa à court/moyen terme.

     * Achat de Manulife: EPS Yield > 14%, un PE à <7 et un taux de croissance des résultats de 8% par an sur les 5 dernières années.
     * Achat d’AmerisourceBergen: EPS yield >7%, PE < 15 et taux de croissance des résultats de 11% au cours des 5 dernières années.
     * Achat d’Ameriprise Financial: EPS yield > 8%, PE < 12 et taux de croissance des résultats de 17% au cours des 5 dernières années.
     * Achat de Fedex: EPS yield > 10%, PE < 10 et taux de croissance des résultats de 11% au cours des 5 dernières années.
     * Achat de Intercontinental Exchange: EPS yield >5%, PE de 19 et taux de croissance des résultats de 11% au cours des 5 dernières années. L’entreprise est un peu plus chère avec un PE à 19, mais se traite sous sa valorisation historique à 20 ans de 25.
     * Achat de Bristol-Myers Squibb: EPS yield > 10%, PE de 9 et taux de croissance des bénéfices de 16% sur 5 ans.
     * Achat d’Oracle: EPS yield >6%, PE < 15 et taux de croissance > 13%.
     * Achat de Cisco Systems: EPS yield de 7,5%, PE de 13 et taux de croissance de 10%.

Je pense rentrer sur EOG Ressources ou Canadian Natural Ressources d’ici la fin d’année.

J’aimerais également bien pouvoir rentrer sur certains titres que je trouve de très bonne qualité, mais je me suis fixé des critères de valorisation plus restrictifs.

- ASML Holding: PE de 20
- Kellogg: PE de 15
- General Mills: PE de 15
- KMB: PE de 15
- Microsoft: PE de 20 et P/OCF de 15
- Union Pacific: PE entre 15 et 17
- UnitedHealth Group: PE de 17 et P/OCF de 12
- Visa: PE de 20
- Walt Disney: PE de 20 et P/OCF de 14

Voici donc la répartition du portefeuille à date.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 06/09/2022

~Consommation discrétionnaire (15,3%) :
    26 Amazon.com Inc (USD)_______________________5,1%
    30 Starbucks Corporation (USD)________________3,8%
    12 Lowe's Companies Inc (USD)_________________3,6%
     1 Booking Holdings Inc (USD)_________________2,8%

~Consommation de base (7,6%) :
    65 Unilever PLC (GBP)_________________________4,5%
    51 British American Tobacco PLC (GBP)_________3,1%

~Energie (4,5%) :
   110 Shell plc (GBP)____________________________4,5%

~Services financiers (17,0%) :
    10 Berkshire Hathaway Inc (USD)_______________4,3%
    21 JPMorgan Chase & Co (USD)__________________3,7%
    20 Intercontinental Exchange Inc (USD)________3,1%
   115 Manulife Financial Corp (CAD)______________3,0%
     7 Ameriprise Financial Inc (USD)_____________2,9%

~Santé (20,6%) :
    28 Merck & Company Inc (USD)__________________3,7%
    17 AbbVie Inc (USD)___________________________3,6%
     8 Cigna Corp (USD)___________________________3,5%
    33 Bristol-Myers Squibb Company (USD)_________3,5%
    22 CVS Health Corp (USD)______________________3,4%
    13 AmerisourceBergen (USD)____________________3,0%

~Industrie (6,6%) :
    18 Global Payments Inc (USD)__________________3,5%
    10 FedEx Corporation (USD)____________________3,2%

~Technologie de l'information (22,2%) :
    26 Alphabet Inc Class C (USD)_________________4,3%
    17 Salesforce.com Inc (USD)___________________4,0%
    33 Oracle Corporation (USD)___________________3,8%
    54 Cisco Systems Inc (USD)____________________3,7%
    71 Intel Corporation (USD)____________________3,4%
     4 Broadcom Inc (USD)_________________________3,1%

~Services de télécommunication (6,1%) :
    61 Comcast Corp (USD)_________________________3,3%
    80 Paramount Global Class B (USD)_____________2,8%

~Liquidité :
__________________________________________________0,1%

Fait avec XlsPortfolio

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #7 06/09/2022 19h44

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   187  

INTJ

Je maintiens mon exposition au GBP via Unilever, BAT et Shell, car en plus d’être positif sur ces sociétés, j’ai plus confiance en l’indépendance britannique pour redresser le cours de leur monnaie.

Avez-vous vérifié l’exposition au GBP pour chacune de ces sociétés ?
Est-ce supérieur à 50% ?

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de poumplum2000”

Discussion Réponses Vues Dernier message
27 11 002 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 564 988 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de MrDividende  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 44 ]
1 088 502 719 01/05/2024 10h05 par MrDividende
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Lopazz  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 29 ]
713 366 299 04/04/2024 23h10 par lopazz
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de CroissanceVerte  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 28 ]
696 312 166 25/10/2023 18h55 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
757 282 751 16/01/2024 19h27 par Ours
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 340 196 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.021 sec., 19 requêtes exécutées ]