PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#701 19/01/2024 05h13

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Selon Damodaran, le marché US serait surévalué de 9 à 10% :


Vidéo YouTube

Il estime la valeur intrinsèque du S&P500 à 4365 :



L’un de mes indicateurs de liquidités est encore plus pessimiste :

Dernière modification par lopazz (19/01/2024 05h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#702 23/01/2024 17h54

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

lopazz, le 12/01/2024 a écrit :

Et si un nouveau stimulus chinois était dans les tuyaux ?

Certains opérateurs semblent se positionner de façon bullish…

J’ai renforcé ma position sur la Chine à 3,5% du portefeuille, via l’ETF YINN et une ligne TCEHY.

Chine, le début du retournement ?

Stimulus :



Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #703 24/01/2024 09h17

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Réputation :   204  

ESTJ

Je me méfie de la Chine, depuis que Xi a pris le pouvoir et renversé le peu de démocratie qu’il y avait en Chine la plupart des pays démocratiques du monde s’en détournent. La lame de fond des relocalisation touche également fortement ce pays exportateur. Son attitude belliqueuse vis à vis de Taïwan ces derniers mois n’arrange pas les choses.
La Chine sera à la peine pour longtemps à mon avis.

Dernière modification par bed43fr (24/01/2024 09h25)


TdB PEA/CTO Parrainage Ohm Energie Parrainage Boursorama : NIPA2313

Hors ligne Hors ligne

 

#704 29/02/2024 22h05

Membre (2017)
Réputation :   11  

Bonjour Lopazz,

Je souhaite savoir comment vous gérez votre position short Nasdaq ces derniers temps ?
Vous faîtes le dos rond avec une marge confortable et/ou vous avez encaissé quelques moins values ?

J’ai personnellement essuyé quelques moins values acceptables lors de micro corrections, mais le principal de ma position short nivelé à la hausse tourne toujours.
C’est encore tolérable pour ma part bien que cela ne fasse guère plaisir.

Bon courage !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #705 29/02/2024 22h34

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Bonsoir,

Je fais aussi le dos rond. C’est long, c’est pénible, mais je tiens (ce n’est pas la première fois).

Bon courage à vous également !

Hors ligne Hors ligne

 

#706 29/02/2024 23h58

Membre (2015)
Réputation :   105  

Bonsoir Lopazz,

J’ai pensé à vous en revoyant quelques notes sur $TEQ, que je suis également (merci Chris Mayer), ça pourrait vous intéresser :

https://x.com/alexeliasson/status/17587 … 37586?s=20

Chris Mayer reste positionné dessus après le gadin des derniers résultats.
Je ne sais pas pour vous, mais me concernant la valse des CFO me fait largement passer mon tour, il existe suffisamment d’autres boites cotées.

Bien à vous,

PP

Hors ligne Hors ligne

 

#707 01/03/2024 00h09

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Bonsoir PP,

En phase avec vous, j’ai été désagréablement surpris de ces multiples changements de CFO.

Ce qui m’a décidé à vendre, c’est le petit manège du CXO il y a une dizaine de jours, avec sa vente puis rachat d’actions.

Impossible de rester actionnaire d’un tel cirque, Chris Mayer ou pas.

Pour le suivi, j’ai également liquidé Lifco, et toutes mes chinoiseries. Le cash récolté est placé sur du 6M US à 5,30%.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #708 09/03/2024 01h40

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Rapide mise à jour de ma file de portefeuille


Performance YTD : -0.90% vs indice de référence +3.60% (ETF MSCI World +8.24%)

Portefeuille : toujours net short, ceci explique cela.

Mouvements :

- Achat put spreads SPX 4960/4750 28 mars 2024 : je crois toujours à un retour à la réalité,

- Renforcement short MGK (Vanguard Megacap Growth ETF) et renforcement QID (ETF Nasdaq Short x2), pour les mêmes raisons,

- Vente de la ligne LUMINE (LMN), PV +85%, croissance organique laisse à désirer,

- Vente des obligations souveraines US 6M, pour lever du cash,

- Achat de 3 ETF matières premières (COM, DBC, USCI) pour 3% du portefeuille, l’inflation semble repartir aux US et le positionnement sur les commodities est léger en agrégat = signal contrariant bullish,

- Renforcement ECOPETROL (EC), chute du cours suite dégradation analystes Morgan Stanley,

- Achat spéculatif TERACT (TRACT), nanocap française, ex-SPAC de Xavier Niel (2MX Organic), enseignes Jardiland/Gamm’Vert/Boulangerie Louise etc. Vendeurs semblent épuisés, capitalisation 38M, EBITDA 60M, FCF 57M. Graphiquement intéressant (et spectaculaire).

Quelques graphiques dignes d’intérêt :











Hors ligne Hors ligne

 

#709 09/03/2024 02h53

Membre (2024)
Top 10 Année 2024
Réputation :   38  

Le 3ème graph’ m’intrigue, à quoi serait dû cet assouplissement des conditions financières et comment se matérialiserait-il? Stimulus fiscal et réponses des entreprises aux enquêtes, respectivement?

D’ailleurs j’en profite, où trouvez-vous tout cela, ce sont des sources accessibles gratuitement? J’ai du mal à étoffer ma collection de bear-porn smile

Que pensez-vous également de l’inflation chinoise, parue il y a 20 minutes, pour rebondir sur les posts précédents? Je suis partagé entre un effet saisonnier lié au Nouvel An lunaire et les conséquences à retardement des mesures gouvernementales destinées à faciliter l’octroi de crédits par les banques.

Dernière modification par Leukie (09/03/2024 03h00)


Parrainages Fortunéo ( 13279387 ) et GMF

Hors ligne Hors ligne

 

#710 09/03/2024 03h32

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Bien joué Leukie, le graphique qui vous intrigue est certainement le plus important de cette série, en tout cas celui qui justifie le niveau de valorisation et de spéculation sur les marchés US, cryptos et compagnie.

Je n’ai pas trouvé de meilleure définition que celle-ci : Bloomberg Financial Conditions Index

Je pioche la plupart de mes graphiques sur Twitter/X, d’autres me sont envoyés directement par des sources privées. Je vous rejoins : pour les amateurs, il y a de quoi étoffer sa collection de bear-porn en ce moment !

Le rebond de l’inflation en Chine dont je prends connaissance à l’instant, est assez impressionnant sur le mois de février, mais je pense qu’il faut plus qu’un point sur une série pour créer une tendance, idem sur les US. Je ne suis pas économiste, toutefois je pense qu’une seconde vague d’inflation est une hypothèse qu’il ne faut pas négliger, d’où mon entrée sur les matières premières, et peut-être prochainement sur les pétrolières (financé par un short sur les semi-conducteurs, et/ou plus raisonnablement par l’arbitrage d’une partie de mes 2Y et 5Y US dont la hausse me paraît peu viable à moyen terme).


En bleu, le CPI YoY, en jaune, le CPI MoM.

Hors ligne Hors ligne

 

#711 09/03/2024 10h57

Membre (2017)
Top 10 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 50 Finance/Économie
Réputation :   219  

Graphe intrigant effectivement, que celui montrant le Bloomberg Financial Conditions index.
On constate que les conditions d’accès au crédit (en volume et en marge variable) trouvent leurs points d’inflexions à chaque pivot de la Fédéral Réserve .
Les conditions se durcissent fortement au début du cycle de hausse de taux, (baisse de l’indice) puis se modèrent brusquement en novembre dernier au moment du pivot à la baisse entériné par le discours de Powell mi-décembre (hausse de l’indice).
Pour avoir regardé la -très intéressante et technique- composition grace au lien aimablement fourni, il y a clairement une composante « supply » de Treasury Bonds, que l’on peut traduire par le creusement du déficit public américain. Les « Bidenomics » , au-delà de leurs vertus évidentes pour l’économie américaine, ont projeté le taux des emprunts d’Etats US à 10 ans bien au-dessus du Libor dollar: ce dernier reflète davantage un niveau interbancaire  (quand bien même les banques ne se prêtent plus « en blanc » depuis la crise de 2008, et la mort du marché interbancaire).
Ainsi le thermomètre revient au beau fixe parce que la Fed pivote, et aussi parce que le déluge d’emprunts d’Etats américains justifie d’octroyer des conditions (marges sur Libor) attractives à des entreprises modérément endettées.

Les entreprises se financent largement à taux variable (les emprunts à taux fixe sont souvent swappés) et les conditions d’accès au crédit sont donc assez décorrélées du niveau absolu des taux, mais pas de sa dérivée à savoir la dynamique de ces taux.

Disclaimer: il y a de nombreux contrexemples qui justifient des financements à taux fixe.
                 À partir d’un certain niveau absolu de taux, les conditions sont clairement influencées par ce niveau

Hors ligne Hors ligne

 

#712 09/03/2024 13h31

Membre (2024)
Top 10 Année 2024
Réputation :   38  

A ce que je lis, cela traduit le coût du crédit à partir du stress sur les marchés actions & obligations. En somme, si les actions se portent bien et que les obligations voient leur rendement baisser, alors l’indicateur des conditions financières grimpe.

Je suis assez sceptique quant à la portée de cet indicateur, qu’on ne devrait sans doute pas considérer isolément. Les entreprises peuvent émettre des obligations (dont convertibles) pour se financer, mais cela ne concerne pas toutes les entreprises (cf poids des banques régionales dans le financement corporate), d’autant que la qualité du crédit rentre en compte, ainsi que le fait qu’elles soient cotées ou non. Il y a également un tel appétit pour le HY "pour bloquer un taux tant qu’il est haut", que cela joue sur l’indicateur, de manière transitoire, en raison d’une demande supérieure à l’offre.

Je serais plutôt enclin à considérer l’augmentation des rachats d’actions afin d’arriver à la conclusion opposée : beaucoup d’entreprises gèlent leurs investissements et redistribuent les excédents aux actionnaires, faute d’en avoir une utilité dans l’immédiat. On pourrait en conclure que certes, les financements sont accessibles et moins onéreux qu’il y a quelques années, mais les entreprises y ont moins recours d’ici à ce que le ciel se dégage. Je lisais une déclaration d’un membre de la FED récemment, je crois que c’était Barr mais j’ai un doute, qui disait qu’en rencontrant les chefs d’entreprises, tous lui disaient qu’ils avaient le doigt sur la gâchette pour reprendre leurs investissements dès que les taux baisseraient. A contrario, d’ici à ce que les taux baissent, les entreprises continueraient à faire du cost killing et à reporter leurs projets d’investissement.

Cela correspondrait à l’effet d’une déflation au niveau des conditions financières : le coût du financement baisse car les entreprises ne se jettent pas dessus, ce qui n’est pas une bonne nouvelle. En revanche je n’ai pas les données pour creuser davantage cette idée, qui interpréterait cet indicateur des conditions financières d’une manière assez bearish et donc conforme au reste de la plupart des indicateurs, plutôt que d’une manière optimiste.

Toujours sur la portée de cet indicateur, on peut jeter un oeil au leading index de la Conference Board, qui a l’avantage de considérer l’indicateur des conditions financières parmi les autres, en pondérant leurs effets : US Leading Indicators



On voit que si la disponibilité et le coût du crédit s’améliorent, pris isolément, ils restent plus que largement contrebalancés par la concurrence du taux des obligations souveraines.

Faudra que je me mette à Twitter, afin d’étoffer ma collection!
Edit : je me suis inscrit et tenté de chercher à droite à gauche, mais pas trouvé de comptes pourvoyeurs de bear porn, pas même Bloomberg ni la BCE. J’ai également tenté Citi et Goldman Sachs, dont provenaient certains de vos graphiques, mais rien… Suggestions plus que bienvenues smile

Concernant la Chine, il faut plus d’un événement pour créer une tendance, mais on peut se demander ce qui a provoqué l’événement en question, lorsqu’il est à ce point à contre-courant de la tendance récente, pour comprendre si c’est une reprise ponctuelle de l’inflation ou au contraire un changement durable. Pour ma part, je sèche un peu.

Dernière modification par Leukie (09/03/2024 23h25)


Parrainages Fortunéo ( 13279387 ) et GMF

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #713 18/03/2024 00h00

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

On peut également se faire une idée en regardant l’index des Credit Default Swaps, instrument financier qui a joué un rôle majeur dans la crise financière de 2008. Là également, corrélation intéressante avec SPX, et pour le moment, pas de stress non plus, le "Fed put" est à l’oeuvre :



Du côté du portefeuille, j’ai passé quelques ordres depuis mon dernier message :

- Renforcement Ecopetrol (EC),
- Ouverture d’une ligne ETF Direxion Daily Semiconductor Bear 3X (SOXS),
- Remplacement du short Vanguard Mega Cap Growth ETF (MGK)…
…par un short ~3X plus important en valeur sur iShares MSCI USA Momentum Factor ETF,
- Roulement des shorts Nasdaq100 Futures,
- Expiration sans valeur de plusieurs lots de puts SPX.

Je me positionne donc de façon plus en plus agressive contre le consensus. Tant que les hedge funds n’ont pas capitulé sur leurs shorts, je ne m’attends pas à un krach du marché dans sa globalité, mais à une correction de ~10/15% sur Nasdaq100, en particulier sur les entreprises dont l’action s’est envolée depuis le début de l’année : NVDA, SMCI, META, AVGO, AMD, etc.

Un discours dovish de Powell ce mercredi pourrait me faire reconsidérer ce biais négatif. J’avais déjà évoqué dans plusieurs messages la possibilité que la Fed se contente volontairement d’une inflation ~3% afin de tenter de contenir la dette US : le marché commence à être du même avis. Selon le consensus, le Core CPI devrait être aux alentours de 3.6-4.0% YoY en juin, date à laquelle le marché price la première baisse de taux. Implicitement, le marché nous confirme que la Fed tolèrerait une inflation supérieure, donc un dollar plus faible… voilà pourquoi l’or et les cryptos s’envolent.

Quelques graphiques d’intérêt :

Le facteur momentum est bondé aux US, une correction semble inévitable :




La concentration du marché sur les plus grandes capitalisations est inédite :



Le positionnement est extrêmement élevé (source GS) :



Les conditions financières restent hyper-accommodantes :

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #714 04/04/2024 23h10

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Quelques notes suite au retournement de tendance intraday d’aujourd’hui :

- Deux évènements : commentaires hawkish de Kashkari (Fed Minneapolis) + possible envenimement du conflit israélien (pétrole en forte hausse).

- A mon avis, baisse d’aujourd’hui à mettre sur le compte de la géopolitique plutôt que des commentaires de la Fed : Bitcoin en forte hausse, Powell a été très clair sur ses intentions la semaine dernière. De toutes façons, le marché n’a plus vraiment confiance dans les propos de la Fed.

- La Fed veut baisser les taux et cherche un prétexte. Même si l’inflation est un peu "collante" et l’économie US en légère surchauffe, la Fed laisse faire. Certains parlent aussi du fait que les élections US s’approchent.

- Seules choses qui peuvent changer vision de la Fed : inflation vraiment hors de contrôle, ou évènement de crédit qui ferait sentir à la Fed qu’elle est trop en retard.

- En prenant en compte positionnement actuel (hedge funds short, commercial hedgers long), j’arrive à la conclusion qu’une potentielle correction restera modérée : SPX sous 5000 mais probablement pas sous 4700. Correction probablement plus prononcée sur certains segments en surchauffe (IA, etc).

- Bien sûr, à reconsidérer si Powell change de ton ou si la situation en Israël dérape en guerre sainte.

Mon book n’a pas changé depuis le message précédent. Short NQ, momentum, semiconducteurs, long world, small-caps, matières premières.

Hors ligne Hors ligne

 

#715 09/06/2024 19h41

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

lopazz, le 04/04/2024 a écrit :

- En prenant en compte positionnement actuel (hedge funds short, commercial hedgers long), j’arrive à la conclusion qu’une potentielle correction restera modérée : SPX sous 5000 mais probablement pas sous 4700. Correction probablement plus prononcée sur certains segments en surchauffe (IA, etc).

2 semaines après ce message, le SPX est passé brièvement sous 5000 après une baisse de 5%. L’hémorragie s’est arrêtée grâce aux hedge funds qui ont racheté leurs shorts, la hausse s’est poursuivie sur afflux de capitaux des petits spéculateurs.

Je n’ai pas couvert mes shorts car j’attendais une correction plus importante. A ce niveau de cours (SPX 5346), j’attends une baisse d’au moins 10%. Ma thèse: arrivée imminente d’une récession aux US (6-12M) et inflation persistante. La suppression de la volatilité (VIX 12) dans l’environnement économique et géopolitique actuel me surprend. Je suis intéressé par l’achat de calls VIX, j’en ai déjà quelques uns en portefeuille.

J’ai commencé à tirer sur la marge pour financer des achats d’obligations. J’ai également vendu des parts d’ETF World et des ETF matières premières pour renforcer mes shorts. Le portefeuille est désormais positionné de façon assez aggressive pour profiter d’une baisse des marchés. Quand je relis mes messages de cette année, j’ai l’impression de lire un perma-bear, à contre-courant de l’optimisme actuel, mais je n’arrive pas à me persuader du contraire. En attendant, la baisse de valorisation du portefeuille est pénible.

Dernière modification par lopazz (09/06/2024 20h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#716 09/06/2024 23h20

Membre (2016)
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   112  

Espérons que cela ne se réalise pas quand même :

Hors ligne Hors ligne

 

#717 10/06/2024 00h06

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Le scénario Chine/Taïwan n’est pas au cœur de ma thèse, je pense que la probabilité qu’il se réalise à court terme est assez basse, et le marché semble du même avis : les derniers exercices chinois autour de Taiwan n’ont provoqué aucune réaction du VIX.

Hors ligne Hors ligne

 

#718 10/06/2024 00h52

Membre (2016)
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   112  

Je pense aussi que normalement cela n’arrivera pas de sitôt, mais bon dans le futur actuellement c’est très envisageable.

Quel gâchis d’argent, de ressources et autres; et des pollutions a la planète toutes ces guerres quand même.

J’ai trouvé cette estimation d’impact intéressante.
Selon cette étude on voit bien que cela peut faire un grand choc aux pays du monde si ils perdent un pourcentage conséquent de leur PIB annuel pendant au moins la première année. Et avec la pénurie de semi-conducteur.

Dernière modification par Serrure (10/06/2024 01h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#719 10/06/2024 11h43

Membre (2019)
Réputation :   6  

Il est vrai que les dernières mises à jour font très Perma-bear. C’est bien de le reconnaitre.

Cela dit récemment j’ai la sensation que le conscensus est " ETFs only go up ". Cette certitude si elle est avérée meriterait un petit recadrage.

Hors ligne Hors ligne

 

#720 10/06/2024 14h31

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3889  

 Hall of Fame 

INTJ

Si je puis me permettre Lopazz, si mes souvenirs sont bons, au niveau de la bourse, depuis que vous êtes sur nos forums :

a) vous avez d’abord commencé par avoir des actions en direct, avec des positions longues,

b) ensuite, vous avez trouvé que vous sous-performiez, vous en avez voulu un peu à ce forum de mettre en avant l’investissement en bourse avec des actions en direct, vous êtes passé à quelques ETF, et vous avez recommandé pour tout le monde cette approche,

c) avec le COVID, vous avez fait quelques coups boursiers en suivant des tendances sur Reddit et Twitter, avec un certain succès, mais tout en conservant une grosse poche ETF,

d) puis (grisé par le succès ?), vous avez aussi pris des positions courtes d’abords sur des actions bullesques (sans doute avec un certain succès aussi, je ne me souviens plus),

e) puis, vous avez pris des positions courtes sur des indices, en rationalisant par des tas de graphiques économiques.

Comme vous ne précisez pas votre répartition, c’est difficile de savoir ce qui relève du "je fais joujou pour me distraire avec une petite partie de mon patrimoine" vs "je mets mes couil### sur le tapis, vous allez voir ce que vous allez voir".

De mon bout de lorgnette, l’approche b) fonctionnait bien, vous auriez pu la panacher avec a), éventuellement c) pour vous distraire, mais il me semble audacieux d’être allé jusqu’à d) et e).

Maintenant vous avez un beau biais d’engagement, en effet, si vous soldez vos positions courtes et que finalement la baisse arrive, ce sera bien les boul## !

Pour moi cela montre une fois encore le piège des positions courtes, et que même des investisseurs aguerris peuvent s’y pincer les doigts.

Me concernant, on pourrait dire que je suis collé sur mes foncières, qui me coûtent cher depuis deux ans, mais je touche des dividendes, et bon an, mal an, j’ai la certitude que je retrouverai mes PRU (hors dividendes encaissés) et au-delà, seule la durée est incertaine.

Mais là quelle certitude vous avez que les bourses baissent significativement depuis le moment où vous êtes short, y compris en laissant le temps au temps ?

Alors que + les nouvelles sont mauvaises + les taux baisseront et les bourses monteront encore + haut ?!

PS : mon message en toute bienveillance, juste un regard extérieur par rapport à ce que vous laissez filtrer sur nos forums.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #721 10/06/2024 19h56

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Bonjour IH,

Merci pour vos remarques intéressantes. Quelques éléments de réponse :

1) Concernant la répartition actuelle de mon portefeuille, pour simplifier :

Positions longues :

40% d’obligations (souveraines US et AT1 EUR/USD principalement)

60% d’actions (45% de MSCI World et 15% d’ETF small caps et divers)

Positions courtes :

Short NASDAQ (futures NQ) : 122% de la valeur totale de mes actions
Short NASDAQ (long etf QID) : 4% de la valeur totale de mes actions, levier 2
Short facteur momentum (short etf MTUM) : 10% de la valeur totale de mes actions
Short semiconducteurs (long etf SOXS) : 4% de la valeur totale de mes actions, levier 3

Compte tenu de la taille de mon portefeuille, mon positionnement actuel relève donc plutôt du "je pose mes c## sur la table" que du bac à sable.

2) Je pense comme vous, que les positions courtes sont extrêmement risquées, le marché actions étant structurellement haussier. Pour un investisseur particulier dont l’horizon se situe à long terme, même en cas de conviction d’une baisse imminente, il vaut souvent mieux ne rien faire. Et dans tous les cas, il est certainement plus recommandable de sécuriser une plus-value, quitte à louper une partie de la hausse, plutôt que de se positionner "contre" les marchés.

IH a écrit :

Mais là quelle certitude vous avez que les bourses baissent significativement depuis le moment où vous êtes short, y compris en laissant le temps au temps ?

Premièrement, j’ai construit ma position short de façon progressive, mon point neutre n’est donc pas si éloigné : à un peu moins de 10% du plus haut NASDAQ, en appliquant le beta historique NDX/SPX, cela revient à environ 7% sur SP500). Je m’attends à une correction de 10 à 20% sur SPX, soit 13 à 26% sur NASDAQ.

Je n’ai absolument aucune certitude sur le fait que le NASDAQ baissera significativement, mais les indicateurs que j’utilise depuis plusieurs années ne laissent que peu de doutes sur l’arrivée et l’ampleur de cette correction. Comme vous l’aviez souligné dans un message précédent, mon timing a été plutôt bon lors du COVID, et sur l’année 2022 où j’ai réussi à ne pas perdre d’argent sans avoir vendu mes positions longues.

Je continue d’apprendre en faisant, il est clair que je suis rentré beaucoup trop tôt sur mes shorts (c’est une constante, je dois travailler dessus), et il aurait été plus malin de me retourner tactiquement, ou au moins de repasser au neutre, sur le point bas de fin avril que j’ai pourtant souligné quelques messages plus haut. Je me rends compte que dans un marché aussi spéculatif que post-COVID, la survalorisation est une condition, et non un déclencheur de retour à la moyenne. J’ai aussi appris ces dernières années qu’il est plus sage de se placer short sur un plus haut historique, que sur un plus haut intermédiaire.

IH a écrit :

Alors que + les nouvelles sont mauvaises + les taux baisseront et les bourses monteront encore + haut ?!

Là en revanche, je ne vous rejoins pas. Contrairement à une croyance très répandue, les données de marché indiquent une perspective différente :



A l’exception de 1960 et 1989, le SP500 a nettement corrigé après la première baisse de taux.

S’il y a de l’intérêt, je rechercherai les graphiques, mais historiquement, les marchés montent fortement en fin de cycle de hausse des taux (cf. pivot fin 2023), et le mouvement qui suit la première baisse dépend surtout d’un facteur : l’imminence ou non d’une récession économique.



En d’autres termes, historiquement, si les taux baissent pour de "bonnes raisons", le marché poursuit dans sa lancée. Si les taux baissent pour cause de récession, le marché corrige fortement.

Alors, même s’il est vrai que je n’ai pas de boule de cristal, compte tenu :

- du niveau de spéculation et de participation des petits spéculateurs, plus élevé qu’en 2021,
- des indicateurs historiques de prévision d’une récession,
- du crédit, de l’emploi, des dépenses d’investissement, du transport,
- du positionnement élevé et du sentiment euphorique actuel,
- de l’approche du cycle de baisse des taux par la Fed,
- et pour ne rien gâcher, compte tenu de la valorisation historiquement élevée du marché,

J’ai pris le pari que le marché subira une baisse significative, et j’ai pris une position particulièrement risquée pour capitaliser sur ce mouvement que j’anticipe.

Bien entendu, je réévalue ma thèse tous les jours à l’étude de tous les éléments dont je dispose.

Il y a plusieurs risques : une erreur dans mon analyse, "soft-landing" plutôt qu’une récession, une accélération des injections actuelles de liquidités par les banques centrales (un QE "furtif" est en cours depuis octobre 2023), une nouvelle présidence américaine qui sacrifierait le dollar pour éviter une récession, etc. Je suis ces développements de très près.

A l’inverse, il y a aussi plusieurs cygnes noirs qui pourraient perturber les marchés : l’arrivée de la Chine sur Taiwan, un embrasement du conflit au Moyen-Orient ou sur le front ukrainien, et bien sûr, ceux qu’il est impossible de prévoir, caractéristique même d’un évènement de marché. Je n’accorde aucune probabilité à ces scénarios dans ma stratégie. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve.

Dernière modification par lopazz (10/06/2024 19h59)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #722 11/06/2024 12h01

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Réputation :   204  

ESTJ

Un point important qui va dans votre sens : le taux d’investissement dans les actions est à un plus haut de 2 ans, avec 1 point de plus que le mois dernier :

Asset Allocation Survey a écrit :

Stock and stock fund allocations increased 1.0 percentage points to 70.4%. Stock and stock fund allocations are above their historical average of 61.5% for the 48th consecutive month. Stock and stock fund allocations were last higher in December 2021 (70.5%).

Et dans le même temps le taux de cash est sous sa moyenne historique depuis 18 mois à 15,8% ce qui laisse très peu de carburant pour la poursuite de la hausse :

Asset Allocation Survey a écrit :

Cash allocations decreased 0.8 percentage points to 15.8%. Cash allocations are below their historical average of 22.5% for the 18th consecutive month. Cash allocations were last lower in December 2021 (15.1%).

Source : May AAII Asset Allocation Survey: Equity Allocations Surpass Previous Two-Year High | AAII

Dernière modification par bed43fr (11/06/2024 12h29)


TdB PEA/CTO Parrainage Ohm Energie Parrainage Boursorama : NIPA2313

Hors ligne Hors ligne

 

#723 11/06/2024 13h27

Membre (2016)
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   112  

Ce site de l’Enquête sur l’allocation des actifs de l’AAII , devrait faire un graphique historique pour le suivi, et pour mieux comparer avec le passé ET avec l’historique du S&P 500.

La c’est très rude et complexe a suivre, et pour comparer la validité de cet indicateur.

On pourrait éventuellement rentrer les données de tous les mois pour obtenir un graphique, mais en pratique qui prend le temps de le faire. De plus mette-t-il a disposition les données du passé, pour le moment je n’en vois pas sans abonnement.

Dernière modification par Serrure (11/06/2024 13h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#724 11/06/2024 14h49

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 50 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1085  

 Hall of Fame 

INTJ

Il suffit de demander smile

Hors ligne Hors ligne

 

#725 11/06/2024 15h16

Membre (2016)
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   112  

Je me disais bien, ils doivent vendre les infos quelque part.

Dernière modification par Serrure (11/06/2024 15h17)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de lopazz”

Discussion Réponses Vues Dernier message
27 11 366 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 571 731 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de MrDividende  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 44 ]
1 091 512 375 01/06/2024 16h24 par KingFlan
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de CroissanceVerte  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 28 ]
696 317 471 25/10/2023 18h55 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
758 289 396 29/05/2024 23h54 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 344 427 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal
Cette discussion est fermée
Discussion réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Miguel  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 45 ]
1 104 354 149 12/11/2021 04h54 par Miguel

Pied de page des forums