PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Favoris 2   [+3]    #1 28/11/2021 18h18

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Bonjour à tous,

Etant donné que les portefeuilles des membres de la communauté m’ont inspiré dans la constitution de mon propre portefeuille financier, il me semble logique d’y exposer le mien. J’ai fait simple et indiqué uniquement la répartition globale et les valeurs concernées (c’est essentiellement ce que je regarde dans les autres portefeuilles).

Comme je l’ai déjà indiqué sur ce forum, j’ai une approche Dividende et Buy & Hold. Ce n’est clairement pas un portefeuille très excitant car constitué quasi essentiellement de valeurs connues et comportant une large part d’or physique et d’obligation.

La partie or physique est constitué de lingot mais surtout de pièces. Environ 20% est constitué de pièces numismatiques ou semi-numismatiques. La partie initiale avait été constituée vers 2011 (avec le prix de l’époque) mais j’avais bien renforcé dans le creux de 2015-2019. J’ai bien conscience que nous ne devons pas être bien nombreux sur ce forum à avoir une ligne de cette taille en part de portefeuille.

Pour les obligations, le choix est tellement restreint (à moins de vouloir jouer avec le high yield) que le nombre de ligne est très faible. Ma ligne TP Sanofi a 8 ans et j’attends le remboursement de l’émetteur (qui peut être long) mais je suis payé pour attendre. Le TP Renault est beaucoup plus récent et date de l’année dernière (je viens de constituer une seconde ligne sur mon PER CTO).

75% de mon portefeuille action a été constitué entre octobre 2020 et mars 2021. Le reste porte sur des renforcements (Total, Orange) ou de nouvelles lignes orientées dividende (Rattler, Enagas, Tour Eiffel, Patrimoine et commerce). Je cherche actuellement à me diversifier vers des valeurs émergentes « value » (First Pacific, Telefonica Brasil, Petrobras).
Aucune valeur « branchée » (GAFAM et assimilée). Je n’ai jamais été à l’aise avec ces valeurs depuis que j’achète des actions (1991 !) et j’ai beaucoup de difficulté à saisir leur métier. De plus, pour moi, les valorisations sont délirantes. Idem pour les valeur « vertes ».
Ces derniers mois j’ai vendu des valeurs cycliques qui avaient bien montées et dont je n’avais plus vraiment de conviction (Rio Tinto, BHP, BP, KazatomProm). Les valeurs actuelles me conviennent parfaitement et les garderaient sans doute longtemps (hors catastrophe sur la société et sans exclure des prises de bénéfice).
3 valeurs sont directement issues des lectures du forum ; First Pacific & Telefonica Brasil (merci Bullebier) et Philip Morris CR (merci DoubleTrouble ; à noter qu’il y avait également KazatomProm que j’ai vendu).
J’ai également quelques valeurs « midstream » communes avec notre hôte mais c’est suite à ma lecture de Seeking Alpha.

Les valeurs françaises sont toutes détenues en PEA ou PER CTO.

Enfin, la nomination des secteurs est de mon cru et le classement des valeurs peut être discutable (PCCW est plus une valeur télécom par exemple).

Or physique : 22%

Obligation : 23%
- TP Sanofi : 20%
- TP Renault : 2%
- 5,75% KLM : 1%

Liquidités : 4%

Actions : 50%

Matières premières : 7%
- Glencore : 3,5%
- Norilsk Nickel : 1,8%
- Polymetal : 1,1%
- Polyus : 0,5%

Energie : 27%
- TotalEnergies : 4,1%
- Petrochina : 3,8%
- Canadian Natural Resources : 3,1%
- ExxonMobil : 3,3%
- Suncor : 2,9%
- Gazprom : 2,8%
- Shell : 1,6%
- Rubis : 1,6%
- Docks Pétrole d’Ambès : 1,2%

Midstream : 13%
- Williams Company : 3%
- Enbridge : 2,7%
- Kinder Morgan : 2,6%
- Rattler Midstream : 1,8%
- Pempina Pipelines : 1,6%
- Enagas : 1,6%

REITS : 6%
- CBO Territoria : 1,6%
- WP Carey : 1,1%
- Postal Realty : 1%
- Patrimoine & commerce : 0,8%
- Société de la Tour Eiffel : 0,6%
- Getty Realty : 0,6%

Tabac : 17%
- British American Tobacco : 5,8%
- Imperial Brands (ADR) : 4%
- Altria : 3,2%
- Philip Morris : 2,9%
- Philip Morris CR : 1%

Pharma : 8%
- Pfizer : 2,8%
- Sanofi : 1,9%
- GSK (ADR) : 1,4%
- AbbVie : 1,3%
- Gilead : 1%

Télécommunication : 13%
- Orange : 3,8%
- Telefonica Brasil (ADR) : 2,3%
- ATT : 2,1%
- China Mobile : 2%
- Mobiles Telesystems (ADR) : 1,6%
- Vodafone : 1,6%

Finance : 4%
- ABC Arbitrage : 2,2%
- CRCAM Brie Picardie : 1,5%

Holding : 5%
- First Pacific (ADR) : 2%
- PCCW : 1,5%
- First Pacific : 0,6%

Mots-clés : dividende, or, portefeuille, value

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 28/11/2021 18h36

Membre (2020)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   210  

Bonjour Scarabée

C’est vrai que votre répartition de patrimoine est assez atypique.

J’ai moi-même une quarantaine de pièces d’or, mais qui représentent 2% de mon patrimoine financier. Je suis loin de vos 22% !
L’or ne rapporte rien, mais le cours a une légère pente haussière sur le LT, donc au moins ça rassure d’en avoir un peu et qui sait, avoir un peu de munition pour les temps difficiles. Sans compter le petit plaisir de les contempler de temps à autre.

J’aime bien aussi votre remarque "j’ai des TP Sanofi et je suis payé pour attendre le remboursement". J’en ai aussi acheté une ligne en 2009 après le crash et je fais comme vous: j’attends sereinement smile

Pour les actions, je trouve que vous êtes un peu lourd sur le secteur tabac, qui est toujours au coeur des controverses. Gros dividendes certes, mais la tendance des cours est plutôt faiblarde depuis des années.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #3 29/11/2021 15h11

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

@Ankh
L’or ne rapporte rien, c’est vrai si on raisonne en terme de dividende. Mais en terme de valorisation, je suis plutôt satisfait de son comportement sur mon prix d’achat moyen. Entre 2011 et 2020, mes CHF et l’or m’ont assuré un rendement moyen très convenable sachant que je n’avais pas d’action sur cette durée.
Et puis, je le vois plus comme un socle de mon portefeuille et reste convaincu que les folles politiques monétaires menées depuis de nombreuses années conduiront inévitablement à une forte réévaluation des métaux précieux.

Je vois que nous sommes dans le même bateau pour le TP Sanofi, bienvenu au club !
J’ai d’ailleurs noté une accélération étrange du cours ces derniers mois. Spéculation sur un remboursement prochain après les derniers rachats de titres ?

Je conviens que mon exposition au secteur du tabac est importante mais je l’ai constitué fin 2020 et n’y ai pas touché depuis donc son poids a baissé en relatif. Effectivement la valorisation du secteur a bien baissé de 2015 à 2020 mais depuis ça semble s’être stabilisé. Il faut reconnaitre que les risques liés au secteur me semblent largement pris en compte dans les valorisations. BAT que j’aime bien se traite à un PER de 7,5 et rapporte du 8,5% sans retenue sur dividende. J’avoue que c’est ma préférée et que je me retiens pour ne pas en acheter plus. Dans ma logique, quand je vois la valorisation abracadabrantesque de Tesla et consorts, je suis serein.
A noter que l’on aurait pu dire la même chose sur le secteur des télécoms qui n’a pas fait grand-chose depuis des années (c’est un euphémisme) mais il me semble que les valorisations ont atteint un plancher. On le voit bien dans les grandes manœuvres qui agite le secteur depuis quelques temps. Là encore, le temps le dira.

Merci pour l’échange !

Hors ligne Hors ligne

 

#4 09/12/2021 14h34

Membre (2013)
Réputation :   0  

Bonjour Scarabee,
Si vous avez deux minutes à me consacrer, j’aurais une question de débutante.
Quel est le courtier qui vous a permis d’acheter les actions de Polyus et Polymetal ?

Vous remerciant par avance
Marie

Hors ligne Hors ligne

 

#5 12/12/2021 16h03

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

@marie33420

Je détiens les 2 lignes cotées sur la bourse de Londres donc n’importe quel courtier vous permettra de les acheter.
J’avais omis d’indiquer que Polyus était un ADR (je l’ai corrigé pour la prochaine mise à jour). A noter que je n’ai pas accès à la bourse de Moscou.
Pour Polymetal, c’est une société de droit anglaise avec un ISIN de Jersey donc la cotation de Londres est la cotation principale.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 12/12/2021 17h25

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   413  

Bonjour
J’aime votre portefeuille atypique qui est centré sur les dividendes.
par transparence j’ai revendu Telefonica Brazil, rien de mal avec l’action, un petit profit et des opportunités dans des autres entreprises.

Imperial tobacco est peu chere mais est a risque de se faire "disrupter" par Iqos et les produits de BATS. Au minimum je conseillerais de ne pas reinvestir les dividendes dedans.

PCCW  m’intrique. Avec vous vu une analyse quelque part ?

Hors ligne Hors ligne

 

#7 12/12/2021 18h08

Membre (2020)
Réputation :   87  

Bonjour

Scarabee, le 29/11/2021 a écrit :

… conduiront inévitablement à une forte réévaluation des métaux précieux.

c’est bien possible mais vous indiquez plus avant que vos pièces sont de type numismatique ou semi-numismatique.

J’ai également une partie "numismatique" (or/argent) (en gros 80 pièces pour 1.7% du portefeuille) que je "valorise" au prix d’achat.
En numismatique, ce prix est plus ou moins (plutôt plus) éloigné du prix officiel de l’or/argent, dépendant plutôt de la rareté de la pièce et de son état de conservation. L’évolution de ce type de pièces est - relativement - indépendante de la variation du prix de l’or/argent qui n’en est qu’une composante et pas obligatoirement la principale (une 20 francs Charles X n’a pas vraiment la même valeur qu’une 20 francs Coq, pour le même poids d’or)

une partie "numismatique" est donc un peu différent de la détention d’or physique (sous forme de lingot par exemple, ou de pièces d’or sans valeur numismatique)

Sinon je vous rejoins sur Polyus (ADR), également en portefeuille (1.5%) smile

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 14/12/2021 14h34

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

@chrispra
Vous avez parfaitement raison. Le prix des pièces numismatiques (comme celle de mon avatar) restent constante et ne suivent pas le prix de l’or. Mais elles ne constituent que 20% de mon stock.
Le reste est évalué au prix du poids. D’ailleurs je n’évalue dans mon portefeuille global qu’une fois par an la valeur du stock.

@bulleBier
Content de vous voir ici. Je suis un lecteur de votre blog et j’ai découvert First Pacific grâce à vous.

Les valeurs du tabac ont été achetées fin 2020 et je ne renforce pas ces lignes. J’utilise les dividendes pour constituer d’autres lignes. Imperial Brand n’est sans doute pas la plus forte mais certainement la plus décotée. Je pense que le risque est maitrisé (en tout cas bien plus que les valorisations des secteurs à la mode).

J’ai découvert PCCW en épluchant la côte de Hong Kong dans le secteur des télécoms. Je pense que ce secteur est clairement sous valorisé actuellement.
C’est un holding qui détient plusieurs participations comme First Pacific si ce n’est qu’il détient surtout un seul actif : 52% de HKT (Hong Kong Telecom). Il détient également d’autres participations dans des valeurs cotées et 2 filiales à 100% difficiles à valoriser (une activité d’ingénierie informatique qui participe à 10% de l’EBITDA et une activité de production de contenu média). Vous pouvez aller sur leur site et voir les affiches des films et séries (c’est uniquement à destination du monde asiatique).
J’ai calculé une décote de 30% sans valoriser les 2 activités détenues à 100%. Un endettement net/EBITDA de 3,6. Et ça rapporte du 8% sans prélèvement à la source.
Sinon je n’ai pour l’instant jamais vu d’analyse de cette valeur (et pas vraiment cherché non plus, je m’en suis chargé moi-même).

Je suis en train d’éplucher la côte de Singapour et j’ai détecté de potentielles autres perles mais je n’ai pas terminé mon analyse. Mon prochain achat sera sans doute là-bas et je mettrais à jour ma file.

Sinon j’ai également décortiqué First Pacific et j’arrive à une décote de 64% sur des activités concrètes réalisées dans des pays à fort potentiel. J’avais commencé par acheter l’ADR sur le NYSE puis j’ai réalisé qu’il était plus intéressant d’acheter la valeur sur Francfort même avec le spread proposé car il n’y a aucun frais sur les dividendes et on détient l’action cotée sur HK. J’ai fait de même pour PCCW car je n’ai pas accès à HK avec mon courtier (mais accès à Singapour par contre).

Au plaisir d’échanger.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #9 09/01/2022 16h30

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Un petit point depuis mon message de novembre. Ma performance 2021 est d’environ 19% (à noter que cette donnée ne m’intéresse guère et que je l’ai calculée uniquement pour le message). La donnée qui est importante pour moi est la somme annuelle des coupons et dividendes après retenue à la source mais avant impôt.
Cela dit, c’est très correct étant donné que mon portefeuille est constitué à 44% d’obligation et d’or.
L’année a été bonne notamment grâce au secteur Oil & Gaz qui est important dans mon portefeuille.
En toute honnêteté, étant donné l’année boursière, je me demande qui n’a pas eu de bon résultat.

Ventes :
- Gaumont (MV 8%) : C’était une petite ligne et un achat sans conviction lors de la constitution de mon PEA PME en 2020 (mention spéciale à DoubleTrouble avec ses achats d’ennui). Je vise la constitution de ligne complète (minimum 1,5% du portefeuille action).
- Gilead (PV 11%) et ABBVIE : (PV 43%) : C’était des demies lignes que j’avais constituées sans vraiment avoir de conviction mais où j’étais focalisé sur le marché US. Pas vraiment des mauvaises valeurs mais manque de conviction, survalorisation de la bourse US et du dollar US (selon moi) et besoin de liquidité pour d’autre valeurs.
- GSK ADR (PV 25%) : Je pense qu’elle reste une bonne valeur pharmaceutique mais j’avais acheté l’ADR sur le NYSE en 2020 pour éviter les frais de change. Avec le prochain split de la valeur, je pense que ça ne va pas être simple et les raisons avancées ci-dessus ont pris le dessus. Pour les ADR, je limite fortement les achats sauf s’il s’agit de la seule ligne accessible/liquide/avec fee nul ou faible (ex : Petrobras, Telefonica Brasil). Très souvent, les valeurs cotent sur Francfort et même avec le spread, cela reste souvent plus intéressant (pas de fee, détention en direct).
- Polyus (MV 16%) : Toute petite ligne initiée en 2020. Je simplifie mon portefeuille en renforçant Polymetal qui a l’avantage d’avoir un rendement double et une exposition à l’Argent.
- Pfizer (PV 56%) : Une belle PV en quelques mois. J’ai clairement moins de conviction sur la valeur qui a désormais une valorisation que j’estime au mieux correcte. Les raisons évoquées pour Gilead et ABBVie restent valables.

Nota : Hormis circonstance exceptionnelle (OPA, cygne noir sur une valeur) mes ventes seront rares car j’ai une stratégie de Buy & Hold. Ces ventes sont juste liées à un affinement de ma stratégie et l’élimination de petites lignes.

Renforcement :
- Rubis : j’attends un retour en grâce de cette ex-star de la côte. Fin des phénomènes négatifs (manifestation Martinique/Guadeloupe, retour des touristes) et une reprise en compte de la croissance sur ses marchés ou l’utilisation des combustibles fossiles n’est pas prêt de s’arrêter. Là encore une faible valorisation (PE de 9) et un rendement attrayant de plus de 7%. A noter que je suis dubitatif sur l’achat récent dans le photovoltaïque mais wait and see…..
- Orange : Sans doute pas grand-chose à attendre mais la valorisation est attrayante (PE<9, endettement maitrisé, rendement confortable de 7%) et les perspectives ignorées (croissance en Afrique, concentration inévitable en Europe, division Cybersésurité).
- CBO Territoria : Les daubasses ont fait une très belle analyse en décembre et l’ont acheté sur le portefeuille PEA. J’ai utilisé le montant de la vente de Gaumont pour renforcer la ligne. C’est quasiment l’une des seules foncières à pouvoir être acheter dans un PEA avec un beau rendement de plus de 6%.
- Polymetal : Beau rendement (7%) et une exposition à l’Argent métal. D’une manière générale, les actions russes sont vraiment très décotées.
- Petrobras : Nouvelle politique de retour aux actionnaires (périodicité trimestrielle, part fixe du cash-flow), valorisation à la cave (PE de 5), réduction monstrueuse de l’endettement et rendement attendu en 2022 énorme (15-20%). Alors oui, il y a le risque Pays et le retour aux affaires de Lula mais étant donné la valorisation, le risque me semble largement maitrisé.
- Norilsk Nickel : Producteur russe de métaux « vert » liés à la transition énergétique (Cuivre, Nickel, Palladium et Platine). Beau rendement (7%), un PE faible (<7), un endettement maitrisé (debt/EBITDA<0,7). Comme Polymetal, encore une action russe décotée (selon moi).
- ATT : Le spin off est clairement sous valorisé. L’ATT restant après l’opération a de beaux atouts (faible PE, endettement enfin plus présentable, croissance dans la fibre et rendement très correct). Je compte garder la ligne WB Discovery après le spin off.

Achat :
- Keppel Infrastructures Trust (Singapour) : C’est un trust détenant des actifs liés aux infrastructures (gaz, eau, déchets, dépôt de carburant) avec un CA ventilé à 44% en Australie, 33% à Singapour, 11% en Nouvelle-Zélande et 6% aux Philippines. Depuis 2015, l’action est à cours quasi fixe et se comporte comme une obligation. Du fait de l’importance des infrastructures gérées à Singapour, TEMASEK est actionnaire à 14% (il y a pire comme actionnaire). L’actionnaire de référence à 18% est le holding Keppel Corporation. Gearing de 23% (debt/EBITDA < 3) et rendement d’environ 7% sans prélèvement à la source.
- Hutchinson Ports Holdings (Singapour) : C’est un trust qui investit, développe, exploite et gère des ports à conteneurs en eau profonde dans la province du Guangdong en Chine, à Hong Kong et à Macao. L’actionnaire de référence à 30% est le holding CK Hutchison décortiqué par BulleBier. Un beau rendement d’environ 7/8% et une valorisation correcte (PE de 13).
- Pacific Century (Singapour) : C’est un holding qui détient principalement 23% PCCW (voir ma description précédente) mais également 23% de PCPD (développement immobilier en Asie) et 2% de HKT (Télécommunication). Ça fait penser aux poulies bretonnes de Boloré mais en plus simple. La décote est de 50% sur des actifs cotés.

Nota : j’avais oublié la ligne X5 Retail Group (retail en Russie) lors de mon premier message.

Pour 2022, je reste sur mes convictions :
-    Privilégier les actions car les obligations ne rapportent plus rien et les liquidités font perdre de l’argent du fait de l’inflation.
-    Continuer mes achats de valeurs que j’estime décotées (pétrole & gaz, value des émergents, les telcos).

Et je reste à l’écart des secteurs à la mode dont la valorisation n’a, pour moi, aucun sens :
-    Le secteur de la technologie ; c’est 2000 all over again ! Les valorisations ne tiendront pas devant une remontée inévitable des taux.
-    Le secteur du luxe. Comme pour la technologie, ce n’est pas le secteur qui pêche mais la valorisation de ces sociétés (LVMH : PE 39 ; Hermès : PE 73).
-    Le secteur de la transition énergétique. C’est la mode du moment, vive les énergies alternatives et à bas les énergies fossiles alors que ces dernières seront irremplaçable durant encore de très longues années. Les investisseurs exigent 20% de rendement annuel pour un investissement dans le pétrole mais se contente de 3% pour l’énergie verte (mais c’est marqué ESG/ISR dessus…..). Je ne parle même pas du pétrole bitumineux ou du charbon.
-    Les fameux cryptomachins et NFT. Cela partait d’un bonne idée (de la monnaie à création limitée) mais les états ne laisseront jamais le pouvoir monétaire à d’autres mains. Je passe sur le fait qu’il s’en crée une par jour. D’autre part, depuis des milliers d’années, il existe une solution simple et éprouvée : l’or
-    Les SPAC et autres « meme stocks ».

Bien entendu, ce n’est que mon humble avis et je souhaite à tous une excellente année 2022 avec notamment une grande réussite dans leur investissement.

Pour finir, le portefeuille à date (peu de changement depuis novembre) :

Or physique : 22%
Obligation : 22%
- TP Sanofi : 85%
- TP Renault : 11%
- 5,75% KLM : 4%
Liquidités : 4%
Actions : 50%
Matières premières : 8%
- Glencore : 3,8%
- Norilsk Nickel : 2,4%
- Polymetal : 1,3%

Energie : 28%
- TotalEnergies : 4,4%
- Petrochina : 3,7%
- ExxonMobil : 3,5%
- Canadian Natural Resources : 3,3%
- Suncor : 2,9%
- Gazprom : 2,8%
- Petrobras : 2,6%
- Rubis : 1,9%
- Shell : 1,6%
- Docks Pétrole d’Ambès : 1,1%

Midstream : 13%
- Williams Company : 2,8%
- Enbridge : 2,6%
- Kinder Morgan : 2,6%
- Rattler Midstream : 1,9%
- Pempina Pipelines : 1,5%
- Enagas : 1,5%

REITS : 6%
- CBO Territoria : 2,1%
- WP Carey : 1,1%
- Postal Realty : 1%
- Patrimoine & commerce : 1%
- Société de la Tour Eiffel : 0,7%

Tabac : 18%
- British American Tobacco : 6,1%
- Imperial Brands (ADR) : 4,1%
- Altria : 3,4%
- Philip Morris : 3%
- Philip Morris CR : 1%

Pharma : 1,8%
- Sanofi : 1,8%

Télécommunication : 14%
- Orange : 3,7%
- ATT : 2,8%
- Telefonica Brasil (ADR) : 2%
- China Mobile : 1,9%
- Vodafone : 1,6%
- Mobiles Telesystems (ADR) : 1,5%

Finance : 3%
- ABC Arbitrage : 2,4%
- CRCAM Brie Picardie : 1,4%

Holding : 9%
- Keppel Infrastructures Trust : 2%
- First Pacific (ADR) : 1,9%
- Hutchinson Ports Holdings : 1,5%
- PCCW : 1,4%
- Pacific Century : 1,4%
- First Pacific : 0,5%

Retail : 1,5%
- X5 Retail Group : 1,5%

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 19/03/2022 15h58

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Un petit point depuis mon message de Janvier. Le seul fait vraiment notable est la guerre en Ukraine et sa conséquence sur mes valeurs russes et assimilées (Sberbank, Gazprom, Norilsk, Mobile Telesystems et Polymetal) qui représentent 3,5% de mon portefeuille global (valeur avant la guerre). J’ai mis ces valeurs à zéro et on verra bien. Franchement, il est impossible de deviner ce qui va se passer quand on voit l’évolution au jour le jour. A noter que je garde une forte conviction pour Gazprom, Norilsk et Polymetal. Le risque principal est un délisting.

Vente :
- Shell (PV 90%) : Le pétrole est un secteur que j’aime particulièrement mais j’ai vendu mes valeurs européennes qui ont (et auront) des contraintes (réglementation ESG, pressions des gouvernements, etc.) que les autres n’auront pas.
- BP (PV 40%) : idem ci-dessus.
- X5 Retail Group (MV 30%) : Je n’ai jamais vraiment eu une grande conviction sur cette ligne (c’est rare) et je l’ai vendu avant l’invasion de l’Ukraine (coup de chance).

Vente partielle :
Ce sont essentiellement des prises de bénéfice pour des valeurs dont j’ai toujours des convictions mais ces lignes étaient devenues trop importantes et/ou j’avais besoin de liquidités pour de nouvelles valeurs/renforcements.
- Exxon (PV 60%)
- Suncor (PV 50%)
- Canadian Natural Resources (PV 100%)
- Kinder Morgan (PV 27%)
- Enbridge (PV 35%)
- Williams (PV 33%)
- British American Tobacco (PV 30%) :
- Imperial Brands (PV 25%) :
- Petrochina (PV 70%) :
- Glencore (PV 120%)

Renforcement :
- Rubis
- CRAM Brie
- First Pacific
- Orange
- PCCW
- Société de la Tour Eiffel
- Patrimoine & Commerce

Achat :
A part Icade, je n’ai acheté que des valeurs asiatiques (Singapour et HK), 2 polonaises et 1 russe (hélas). Ces valeurs ont des valorisations que j’estime très intéressantes avec un beau potentiel.
- Sberbank : Achat au mauvais timing ! Et encore, j’avais acheté lorsque l’action avait bien baissée mais avant la guerre, hélas.
- PZU : Important groupe d’assurance polonais. Société solide et rendement de 9%.
- EC World : REIT coté à Singapour avec un portefeuille diversifié de biens immobiliers (commerce électronique, gestion de la chaîne d’approvisionnement et de logistique) concentré sur la chine continentale. Rendement de 8%.
- AIMS Apac : REIT coté à Singapour qui investit dans des biens industriels situés quasi essentiellement à Singapour (entreposage et distribution, parcs d’affaires et fabrication). Rendement de 7%.
- Cosco Shipping International : Holding basé à HK actif dans les activités liées aux navires (revêtement de coque, équipement nautique, vente et affrétement de navires, courtage d’assurance, trading de négoce). L’état chinois est actionnaire à 70 %. Rendement de 8%.
- Swire Pacific : Conglomérat historique sur HK : embouteillage et vente de boisson en Asie du sud-est et aux USA, aéronautique (détient 45% de Cathy Pacific), immobilier (développement et gestion), distribution de détail. Vient de vendre son activité déficitaire de services maritimes et a annoncé un beau résultat 2021 (beaucoup mieux que 2020). Là encore, un rendement attrayant de 7% et une valorisation à la casse.
- Icade : C’est la troisième foncière de mon PER CTO. Société solide et rendement attrayant de 7%.
- Grupa Kety : Société basée en Pologne dont l’activité principale est l’industrie de l’aluminium (produits extrudés, système et accessoires, emballages, assemblage de façade). J’ai profité de la débâcle récente du cours du cours. Dividende de plus de 8%.
- KT Corp (ADR) : Société d’IT et de communication en Corée. La société se porte bien et se développe dans le secteur de la banque digitale (cotation possible de l’activité). Rendement supérieur à 6%.
- Ascendas REIT : REIT industriel coté à Singapour. C’est un poids lourd chez les REIT (16Md$ d’actif) et 200 propriétés (Singapour, Australie, UK, USA). Dividende en béton de 5,5%. TEMASEK actionnaire à 21%.
- Keppel Corp : Conglomérat coté à Singapour (Offshore & Marine, Infrastructures, immobilier, télécommunication). Les résultats 2021 ont été bons. J’ai acheté après la hausse découlant de l’annonce des résultats mais ce n’est pas grave.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+3]    #11 21/07/2022 19h12

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Un point à mi année. Je suis doucement revenu sur quelques obligations et pris des PV sur mes pétrolières ou des valeurs que j’estime plutôt chères (Philip Morris par exemple). J’ai utilisé mes liquidités en USD pour acheter d’autres devises (GBP, SGD, HKD).
Désormais mon exposition en devise est la suivante (pour les multinationales et les pétrolières, je considère la devise de l’action mais c’est discutable) :
Euro : 45%
USD : 13%
HKD : 12%
GBP : 11%
SGD : 6% (j’aime bien cette devise, c’est le CHF de l’Asie)
CAD : 6%
BRL, PLN, CHF : 7% (par ordre décroissant)

Pour le CTO, je concentrerai mes achats sur les actions asiatiques avec une préférence pour les holdings diversifiés (Swire Pacific, First Pacific, Keppel Trust, Keppel Infrastructure, PCCW, etc.).
Pour le PEA, je continue à l’alimenter jusqu’au plafond et essentiellement sur des valeurs de rendement.
Pour le PER CTO, j’attends d’avoir la somme du transfert de mon ancien PERP pour acheter des obligations et un peu de foncières pour compléter mes lignes.

Vente :
- Rattler Midstream (avec coupon PV de 33% en $ et 50% en €) : J’ai vendu suite au rachat par la maison mère (Diamondback Energy). Dommage car c’était une ligne avec un très bon rendement récurrent de 10%. Cela dit 50% de PV en 7 mois, c’est très correct. J’en ai profité pour acheter des titres UK car le dollar est tout de même bien haut.
- Philip Morris CR (avec coupon PV de 18%) : Comme DoubleTrouble, le dividende a été amputé de 35%. Pour cette petite ligne, je ne vais pas lancer une croisade pour l’application de la convention fiscale. Cela dit, une PV de 18% avec coupon en 11 mois, ca me va très bien.

Vente partielle :
Ce sont essentiellement des prises de bénéfice pour des valeurs dont j’ai toujours des convictions mais ces lignes étaient devenues trop importantes et/ou j’avais besoin de liquidités pour de nouvelles valeurs/renforcements (PV avec coupon).
- Petrobras (PV 70%)
- Total (PV 71%)
- Exxon (PV 110%)
- Canadian Natural Ressources (PV 176%)
- Suncor (PV 100%)
- Williams (PV 82%)
- Philip Morris (PV 40%)

Renforcement :
- Rubis
- Icade
- Dock des pétroles d’ambès
- CBO Territoria
- Swire Pacific
- Keppel Infrastructure Trust
- PCCW
- Keppel Corp
- KT Corp (ADR)

Achat :
- Axa : Belle compagnie d’assurance française avec un rendement de plus de 7%. Il y a une file dédiée sur le forum et Axa n’est plus à présenter.
- Legal & General : Gestionnaire d’actif anglais qui initialement avait une branche assurance importante mais revendue en 2020 à Allianz. Ils se développent en Asie et c’est sans doute le principal futur moteur du groupe. le Rendement de 7,5%.
- Aviva : Encore une anglaise ! C’est un assureur générique (assurance vie, gestion d’actif et assurance générale) qui s’est récemment focalisé sur le royaume uni et l’Irlande. Un beau rendement annoncé de 8% (à voir s’il sera tenu étant donné l’impact de l’inflation sur les assureurs anglais).
- Kintetik Holdings : Une excellente midstream américaine qui remplace Rattler midstream dans mon portefeuille. Cette société (ce n’est pas un MLP) est la fusion d’Altus Midstream et d’EagleClaw Midstream (non coté). Rendement de 9%
- Klépierre : Foncière de centres commerciaux. Beau rendement de 9%. Je ne développe pas plus car il y a une file dédiée sur le forum avec de biens meilleurs intervenants que moi.
- Elite Commercial Trust : C’est un REIT coté à Singapour en GBP car la totalité des actifs est détenue en Angleterre. Ils ne détiennent que des bureaux  qui sont loués à 100% à des offices publics (Ministry of Defence et Department of Welfare and Pensions). Il y a bien sûr un risque de change mais les baux sont indexés au CPI (7 à 8% d’augmentation des loyers attendus en 2022). Rendement de 8%.
- Capitaland China Trust : C’est un REIT coté à Singapour et détenant principalement des actifs en chine continentale. Le sponsor est de « first class » : Capitaland (Temasek). Les actifs sont ventilés sur du retail (78%), des bureaux (15%) et des parcs logistiques (7%). Un beau rendement de 7,5%. Bien sûr, il y a le risque de l’immobilier chinois…
- Rabobank Perpet 6,5% : c’est un titre de créance à taux fixe de 6,5% (ou taux NL 10 ans + 1,5% si plus favorable). L’idée a été présenté dans la file obligations du forum (je ne suis pas à l’origine de cette « découverte », il y a bien meilleur que moi sur ce thème). Pour l’instant, j’ai une petite ligne sur le PER CTO que je compte augmenter en septembre/octobre.
- Bombardier 7,5% : Encore une obligation décrite dans la file du forum. Echéance en 2025 et taux actuel de 8%. Bien entendu, tout dépendra de la santé financière de Bombardier qui s’est bien améliorée mais cela reste un titre risqué.
- Volskwagen 3,5% : Toujours une obligation décrite dans la file du forum. Titre perpétuel subordonné avec taux révisable (au 30 mars 2030 : EUR SWAP 15Y + 3,060 % puis au 30 mars 2050 : EUR SWAP 15Y + 3,810 %).

Hors ligne Hors ligne

 

#12 26/11/2022 17h02

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Petite mise à jour avant la fin de l’année.

Vente :
- ABC Arbitrage : PV de 3 %. J’ai vendu car je n’avais plus de conviction sur la valeur. J’ai réparti la somme sur Sanofi, Orange et Rubis (PEA).
- Elite Commercial Trust : MV de 22% (avec coupon). Ce REIT a cumulé les problèmes de l’Angleterre et de la remontées des taux. De plus l’endettement est conséquent. J’ai préféré vendre pour renforcer mes lignes de Holdings asiatiques.
- Petrobras : PV de 80% (avec coupon). J’ai vendu lorsque les chances de Bolsonaro d’être élu avaient remonté entre les 2 tours. Coup de chance, la valeur a baissé de 35% depuis. Cela dit c’est une valeur que je pourrais sans doute acheter à nouveau.
- Vodafone : MV de 16%. J’ai vendu pour provisionner la somme de mes futurs impôts….. Il fallait que je vende et j’ai retenu celle pour laquelle ma conviction était la plus faible. La dette est conséquente par rapport à Orange.
- Volkswagen 3,5% : Revendu à la valeur d’achat.  C’était une petite ligne et toujours pour provisionner me futurs impôts.

Vente partielle :
J’ai continué à prendre mes bénéfices sur les valeurs pétrolières. Cette phase de prise de bénéfice est terminée et je conserve toutes mes valeurs pétrolière/gazières restantes.
- Exxon
- Petrochina

Renforcement :
Comme je l’avais indiqué dans mon précédent message, j’ai concentré mes renforcements sur les actions asiatiques avec une préférence pour les holdings diversifiés (Swire Pacific, First Pacific, Keppel Trust, Keppel Infrastructure), les valeurs de rendement sur le PEA et les foncières sur mon PER CTO (sur lequel j’ai reçu la somme du transfert de mon ancien PERP).
- Keppel Corp
- Keppel Infrastructure Trust
- First Pacific
- Swire Pacific
- China Mobile
- KT Corp
- Aviva
- Legal & General
- Orange (PEA)
- Rubis(PEA)
- Dock Pétroles d’Ambès (PEA)
- Icade (PER CTO)
- Klepierre (PER CTO)
- TP Renault (PER CTO)
- Patrimoine et commerce (PER CTO)

Achat :
- Mercialys : Achat de cette foncière sur mon PER CTO. Elle complète Icade, Klépierre, Tour Eiffel et PAT. Encore un beau rendement.
- Bladex : Banco Latinoamericano de Comercio Exterior, S.A en plus long. C’est une banque multinationale cotée sur le NYSE et siégeant au Panama. La Banque est établie pour soutenir le financement du commerce et de l’intégration économique en Amérique latine et dans les Caraïbes. Ces principaux clients sont les banques centrales des pays de l’Amérique du sud et les grosses entreprises. Rendement de 7%.
- ST Engineering : Entreprise de technologie, de défense et d’ingénierie basée à Singapour. Elle intervient dans l’aéronautique, les solutions urbaines et les communications par satellite et la défense et la sécurité publique. Elle a acheté récemment TransCore (USA) spécialisée dans le péage électronique. Rendement de 5%

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #13 31/12/2022 16h38

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Ma performance 2022 est de +2%. Je rappelle que cette donnée ne m’intéresse guère et que la donnée qui est importante pour moi est la somme annuelle des coupons et dividendes après retenue à la source mais avant impôt.

Etant donné le contexte, l’année a été correcte grâce au secteur Oil & Gaz qui représentait 28% de mon portefeuille début 2022 (et bien plus en cours d’année). J’ai pris pas mal de bénéfice même si je conserve une exposition significative (16%).
Bien que ce ne soit pas le cœur de ma stratégie, j’ai aussi gagné sur quelques opportunités :
-    Vente de valeur $ avec PV en terme de devise (Pfizer, Gilead, etc…)
-    Achat/vente de valeurs (M6, Petrobras (2 fois))
-    OPA (Rattler Midstream)

Sacré claque par contre avec mes valeurs russes que je valorise désormais à zéro (Norilsk Nickel, Mobile telesystems, Sberbank et Gazprom). Sans cette désintégration, la performance aurait été de 6%……
Polymetal est un cas particulier mais au moins le titre côte régulièrement.

Je rappelle que j’évitais les secteurs ci-dessous dans mon message de janvier 2022 :
- Le secteur de la technologie ; c’est 2000 all over again !
- Le secteur du luxe
- Le secteur de la transition énergétique
- Les fameux cryptomachins et NFT
- Les SPAC et autres « meme stocks »

C’est pas mal comme conviction étant donné les résultats 2022 de ces secteurs. Par contre, le secteur du luxe a fait du surplace et j’estime toujours les valorisations trop élevées.

Pour 2023, mes objectifs sont de :
- continuer à alimenter mon PEA ainsi que mon PER CTO (mais uniquement pour le plafond fiscal de l’année)
- continuer mes achats d’actions que j’estime décotées sur mon CTO (value des émergents surtout)
- éviter les secteurs listés en 2022 (tech, luxe, transition énergétique, crypto et autre bizarrerie)
- éviter les actions US que je trouve chères en terme de PE
- éviter les foncières pour l’instant. Même si le niveau de valorisation est faible, j’attends de voir les effets des remontées de taux dans les comptes.

Pour finir, le portefeuille à date (2% en divers).

Or physique 23%

Obligation 22% : TP Sanofi (85%), TP Renault (9%), 5,75% KLM (3,5%),  Bombardier 7,5% (2,2%), Rabobank 6,5% (0,5%)

Liquidités 1%

Actions 55%
Matières premières 4% :  Glencore (3,4%), Polymetal (0,2%), Norilsk Nickel (0%)

Pétrole & Gaz 16% : Rubis (4,1%), TotalEnergies (3,6%), Exxon (1,9%), Canadian Natural Resources (1,8%), Suncor (1,7%), Petrochina (1,6%), Docks Pétrole d’Ambès (1,4%), Gazprom  (0%)

Midstream 10% : Kinder Morgan (2,1%), Williams Company (2%), Enbridge (2%), Pempina Pipelines (1,6%), Kinetik Holdings (1,1%), Enagas (1,1%)

REITS 13% : CBO Territoria (2%), Klépierre (1,3%), Capitaland China Trust (1,3%), Mercialys (1,3%), WP Carey (1%), - Patrimoine & commerce (1%), Icade (1,1%), AIMS APAC (1,1%), Postal Realty (0,8%), Société de la Tour Eiffel (0,9%), Capiland Ascendas (0,9%)

Tabac 14% : British American Tobacco : 4,8%, Imperial Brands ADR (3,5%), Altria : 3,1%, Philip Morris (2,1%)

Pharma 2% : Sanofi (2%)

Télécommunication 12% : Orange (4,6%), China Mobile (2,5%), ATT (1,9%), KT Corp (1,7%), Telefonica Brasil ADR (1,6%), Mobiles Telesystems ADR : 0%

Finance & Assurance 7% :  Legal & General (1,6%), Aviva (1,5%), Axa (1,3%), PZU (1,1%), CRCAM Brie Picardie (1,1%), Bladex (0,5%) Sberbank (0%)

Holding 16% : Swire Pacific (3,9%), Keppel Infrastructures Trust (3,8%), First Pacific (3,7%), Keppel Corp (3,4%), PCCW (2%), Pacific Century (1,4%), Cosco Shipping (1,3%), Hutchinson Ports Holdings (1,3%), Grupa Ketty (1,1%), ST Engineering (0,6%)

Nota 1 : 2 lignes en cours de constitution (ST Engineering et Bladex)
Nota 2 : les valeurs françaises sont détenues en PEA ou en PER CTO. Toutes les autres en CTO.
Nota 3 : En terme de devise, mon exposition est la suivante : € (46%), HKD (13%), $ (12%), £ (10%), SGD (9%), CAD (5%) et le reste est répartie sur CHF, PLN, BRL et KRW.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 07/04/2023 16h32

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Un petit point sur mes transactions depuis le début de l’année.

Vente :
- CRCAM Brie Picardie : MV 5% (avec dividende) : Plus aucune conviction et je ne sais pas trop pourquoi je l’avais acheté à l’ouverture de mon PEA, il y a 2 ans. De plus, je suis actionnaire pas membre d’une association caritative (voire la file dédiée sur le forum).
- Exxon : PV 150% (avec dividende) : J’extériorise une belle PV et j’avais déjà bien pris mes bénéfices partiels l’année dernière. Je vends une action qui rapporte 3,5% (au cours de vente) pour acheter une autre action qui me rapportera largement plus de 7%.
- WP Carey : PV 30% (avec dividende) : Je continue à penser que les valeurs du marché US sont chères tant en terme de devise que de valorisation. J’estime avoir de meilleures opportunités sur les marchés émergents.
- Postal Realty : PV 5% (avec dividende) : Demi ligne non complétée. Motif de vente identique à WP Carey.
- Bombardier 7,5% : PV 5% (avec coupon) : Remboursement de la moitié des titres au nominal par tirage au sort. J’ai soldé le reste pour ne pas garder une petite ligne.
- Pacific Century : PV 30% (avec dividende) : Une partie de la décote a été soldée via la vente des actions HK Telecom vendues sur le marché et rendu aux actionnaires. Je préfère vendre et renforcerais la fille PCCW.

Renforcement :
- Rubis
- Orange
- Sanofi (doublement de la ligne)
- Legal & General
- Bladex
- Keppel Corp

Achat :
- SK Telecom ADR : Deuxième opérateur téléphonique en Corée du sud après KT Corp (que je détiens déjà). Beau rendement de 7% brut et des activités annexes prometteuses (média, data center, cloud). De plus, les valeurs coréennes ne sont vraiment pas chères (en tout cas si on compare aux actions US). Une spécificité pour une coréenne : versement du dividende en 4 fois.
- Patria Investments : Le Blackrock sud-américain qui n’avait pas voulu se faire racheter par Blackrock. Une belle société d’investissement concentrée uniquement sur l’Amérique du sud (Private equity, fonds d’infrastructures, gestion de fonds, prêt, immobilier). ISIN du Panama donc pas de WHT. Rendement d’environ 6% (mais plus prudent de tabler sur 5% en 2023).
- TC Energy : Retour sur cette entreprise que j’avais vendue en 2022 mais qui a bien baissé depuis et est redevenue attrayante niveau rendement. Bémol ; la valeur est bien endettée mais c’est une Midstream  incontournable au Canada. Rendement de 7% brut
- Petrobras A ADR : Retour sur cette ligne que j’avais vendu fin 2022 et que je viens de racheter 40% moins cher. Cette fois ci j’ai pris la préférentielle qui cote 10% en dessous de l’action commune avec un dividende identique. Les dividendes exceptionnels de 2022 sont sans doute derrière nous (sauf celui programmé au T1 2023) mais je m’attend à un rendement très correct.
- Ecopetrol ADR : C’est le Petrobras colombien. Rendement assuré de 20% brut (en 3 fois) en 2023 sur les résultats 2022. Il y a bien sûr les risques associés à la Colombie (et à son gouvernement) mais la décote est telle que les risques sont largement intégrés. Beaucoup d’investissements annoncés cette année et des découvertes au Brésil avec Petrobras.
- Phoenix Group : Spécialisé dans l’assurance vie au Royaume uni. Je l‘ai acheté à vil prix durant la mini crise bancaire. Rendement de 9% net
- M&G : Encore une anglaise achetée à vil prix avec un rendement de 11% net qui vend des produits d’assurance et de placements. Avec Aviva et Legal & General, j’ai une participation dans les 4 entreprises du secteur au Royaume Uni. Je considère que le marché UK est mal valorisé.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 08/04/2023 15h35

Membre (2021)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Réputation :   37  

Portefeuille très intéressant notamment pour sa part en or et les actions de pays émergents. J’ai acheté pour le moment uniquement du Petrobras et du Alibaba que je trouve chère. Je m’intéresse à tous les pays émergents: Corée, Vietnam, Arabie, Brésil, Mexique, Inde… Vos valeurs osnt intéressantes notamment les opérateurs coréens et les entreprises de Singapour Hong Kong. Seul hic comment se prémunir d’éventuelles tensions géopolitiques comme avec la Russie. Ouvrir un compte en Asie? Je vais m’inspirer de vos valeurs.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 08/07/2023 10h06

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Une nouvelle folie douce a repris les marchés avec la fameuse AI. Difficile de déterminer les futurs gagnants et les perdants mais on joue quand même ! Comme en 2000, il est évident que ce secteur se développera mais de là à trouver les survivants qui gagneront de l’argent, c’est une autre histoire. J’observe ça de loin car ce n’est pas mon univers d’investissement ; ni le goût, ni les compétences, ni l’envie. Et puis des PE supérieur à 50 pour les moins chères…
De plus, je reste convaincu que les actions US sont chères (même les Value).

Entre temps, j’ai transféré mon PEA Boursorama vers le CA avec la Plateforme Intégrale. J’ai enfin accès aux bourses européennes et j’ai transféré virtuellement 2 lignes du CTO vers le PEA (vente sur le CTO et achat sur le PEA avec apport de liquidité), à savoir ENAGAS (Espagne) et GRUPA KETY (Pologne). Il ne reste plus que PZU (Pologne) mais ce sera sans doute pour l’année prochaine. Je resterait vigilant sur l’application des conventions fiscales concernant le traitement des dividendes et vous tiendrait informé sur la file ad hoc.

Un petit point sur mes transactions depuis le reporting d’avril.

Vente : Aucune. Dans l’absolu, c’est clairement ma stratégie de portefeuille ; du vrai Buy & Hold.

Renforcement :
-    TC Energy (CTO)
-    CBO Territoria (PEA PME)
-    Rabobank Perpet (PER CTO)

Achat : Pour les achats, c’est vraiment éclectique ce trimestre : une banque aux Bermudes, 2 sociétés spécialisées en soin oculaires à Singapour et en Espagne et pour finir un producteur d’énergie finlandais !

- Bank NT Butterfield (CTO) : Banque de (vrais) riches, fonds propres durs de 22 %, rendement de 7% à versement trimestriel sans retenue à la source car siège aux Bermudes. J’ai constitué cette ligne lors de la crise des banques régionales US pour profiter de la baisse du cours.

- ISEC Healthcare (CTO) : Basée à Singapour et fournissant une gamme complète de services de soins oculaires avec des centres de chirurgie ambulatoire en Malaisie (80% du CA), à Singapour (18%) et le reste au Myanmar. Développement fort et constant sur ces 3 pays et projet en Chine et au Vietnam. Résultat net 2022 en augmentation de 81% ! Pas de dette et rendement de 5%.

- Clinica Baviera (PEA) : Exactement le même thème qu’ISEC mais la société est basée en Espagne ou elle réalise les 2/3 de son CA (le reste en Allemagne et en Italie). Pas de dette, PER de 9, rendement de 7% et CA en augmentation régulière sur un thème porteur. Par contre, le chinois AIER détient 80% de capital ce qui réduit considérablement la liquidité et ouvre la possibilité d’un retrait à vil prix (c’est le seul risque).

- Fortum (PEA) : Producteur d’énergie basée en Finlande (presque à 50/50 entre nucléaire et hydroélectricité). La société a connu de fortes turpitudes avec la guerre en Ukraine (saisie récente de ses actifs russes, vente d’Uniper à l’état allemand). Le tout ayant causé presque 8 milliard € de pertes ! De fait, le cours a fortement dévissé. Sinon dette/EBITDA < 1 (très faible pour une utilities) et dividende de plus de 7% (à voir pour le WHT appliqué par ma banque, normalement 0). Je reste convaincu que le prix de l’électricité est appelé à augmenter en Europe et encore plus pour l’électricité « verte ».

Hors ligne Hors ligne

 

#17 08/07/2023 11h32

Membre (2010)
Top 50 Portefeuille
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   311  

Bravo pour votre portefeuille original

AIER détient aussi 53.42% d’ISEC… la partie investisseur de cette société chinoise est très peu fournie…


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 01/10/2023 17h17

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Pas grand-chose à dire sur mon portefeuille ou je n’ai pas constaté de variation significative. Je reste axé sur la value pure.
Un petit point sur mes transactions depuis le reporting de juin.

Vente : Beaucoup de vente (pour moi) ce trimestre sachant que ma stratégie est basée sur du buy and hold.
- Axa (PEA) : PV de 12%. Je l’avais acheté pour placer la PV partielle sur Total mais par c’était un choix par défaut. Ayant transféré mon PEA de Boursorama au CA, j’ai maintenant accès aux valeurs européennes dont le choix est plus vaste. De plus, je préfère mes valeurs anglaises (sur le CTO) dans ce secteur.
- SK Telecom (CTO) : MV de 7%. C’était une petite ligne et je détient déjà KT Corp donc je préfère me concentrer sur mes convictions (en l’occurrence achat de Jardine C&C avec le produit de la vente).
- Fortum (PEA) : La ligne était en cours de constitution depuis seulement 2 mois ! La retenue à la source de 35% n’est plus compatible avec mon hypothèse de rendement.
- ATT (CTO) : MV de 27%. Je ne sais plus quoi penser sur cette valeur ou tout est possible (au moins 3 articles par semaine sur Seeking alpha). J’ai de meilleures convictions sur d’autres titres donc je prend mes pertes et ainsi génère un moins-value fiscale qui me permettra de minorer mes gains déjà réalisés cette année.

Vente partielle :
- Orange (PEA) : Depuis mon transfert de PEA vers le CA, je peux enfin acheter les valeurs européennes que je souhaite. J’ai donc réduit cette ligne mais elle reste importante.

Renforcement :
- Clinica Baviera (PEA)
- Rabobank Perpet (PER CTO)
- Phoenix Group (CTO)

Achat : Pour les achats, c’est encore de l’éclectique ce trimestre :
- Var energi (PEA) : Producteur norvégien de gaz/pétrole qui est un spin-off récent de l’italien ENI. La valorisation est vraiment attractive (P/S : 0,6) et le rendement important (14%). Evidemment, la thèse est valable si les prix du gaz et du pétrole reste haut, ce dont je crois. L’idée vient de la lecture du blog « The modern investing newsletter ».
- Orlen SA (PEA) : Groupe énergétique polonais récemment créé par la fusion de PKN Orlen, LOTOS et PGNiG sous la houlette du gouvernement polonais désireux de créer un champion énergétique. Le groupe est actif en Pologne, en Tchéquie, en Allemagne et dans les pays baltes. PE de 4 ! Rendement de 7% net (après la WHT non récupérable car en PEA).
- Telenor (PEA) : Groupe de télécommunication norvégien actif dans les pays nordiques (Norvège, Finlande, Suède, Danemark) et les pays émergents (Pakistan, Bangladesh, Thaïlande, Malaisie). Plusieurs fusions avec des concurrents dans les pays émergents viennent juste d’être réalisées et c’est clairement bénéfique. Levier plutôt raisonnable de 2,4 et rendement de 7,5% net (après la WHT non récupérable car en PEA).
- Jardine C&C (CTO) : Conglomérat de Singapour. Je l’avais en watchlist depuis longtemps lorsque Bullebier l’avait présenté sur son blog. Valeur surtout connue pour son activité de distribution automobile en Asie du sud-est ainsi que pour sa participation dans le vaste holding indonésien ASTRA (produit automobile, équipement minier, infrastructures, immobilier). Cependant ce qui me plait le plus, ce sont ses investissements au Vietnam et en Thaïlande (ciment, ingénierie électrique, lait, etc.….). De plus, via ses filiales, une participation de 20% (560 M€) a récemment été prise dans l’australien Nickel Industries Ltd.
- Ashmore group (CTO) : Encore une financière anglaise décotée (trésorerie égale à 50% de la capitalisation, rendement de 9% (fixe depuis 8 ans) comme Aviva, Phoenix Group, Legal & General. J’ai du mal à comprendre la faible valorisation de ces valeurs. C’est un gestionnaire d’actif spécialisé dans la dette émergente mais aussi des actions émergentes. L’idée vient de la lecture du blog « superfluousvalue ».
- Vale ADR (CTO) : J’ai juste initié une ligne sur ce mineur brésilien à la valorisation très raisonnable (PE de 6, rendement de 6%, Debt/EBITDA de 70%). Je reste persuadé que les matières premières sont un thème essentiel. J’aime bien l’exposition au métaux liés à la transition énergétique avec le futur spin off de cette activité. Je renforcerai cette ligne tranquillement.

Edit : correction du périmètre géographique d’intervention de Telenor

Dernière modification par Scarabee (04/10/2023 18h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 02/10/2023 09h39

Membre (2022)
Réputation :   21  

Bonjour. Très joli portefeuille, à la composition originale et bien mondialisée.
Juste une petite remarque à propos de Telenor : la compagnie dessert les pays nordiques, scandinaves (Suède, Danemark, Norvège, Finlande) qui NE SONT PAS les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lithuanie). Vu la proximité géographique entre les deux groupes de nations, Telenor est-elle aussi présente dans ces 3 pays ?

Hors ligne Hors ligne

 

#20 04/10/2023 18h34

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

@Cayucyucan
Vous avez parfaitement raison. Telenor est bien positionné sur les pays nordiques scandinaves et pas les pays les baltes.
Je vais corriger mon message.

Enfin Telenor n’a aucune opération dans les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lithuanie). Du moins, je n’en trouve aucune trace dans leur rapports.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #21 19/12/2023 16h46

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Le point trimestriel habituel de mon portefeuille même si le trimestre n’est pas terminé, mes mouvement sont clos et je ne voulais pas mélanger avec mon futur bilan annuel pour plus de lisibilité.

Vente :
-    Imperial Brands (PV 44% avec dividende) : C’est un bon générateur de dividende qui m’a bien réussi. Cela dit, je détiens déjà BAT, Altria et Philip Morris donc je reste positionné sur le thème du tabac. J’avais besoin de liquidité pour ma Watchlist.
-    ST Engineering (PV de 16% avec dividende) : C’était une demi ligne que j’avais acheté sans réelle conviction. Je simplifie mon portefeuille et utilise le complément pour mes achats de conviction.
-    Petrochina (PV 107% avec dividende) : J’aime toujours les valeurs pétrolières mais je me méfie de plus en plus des valeurs chinoises. Je ne me sens plus à l’aise avec ses valeurs et je crains de me confronter à ce qui m’est arrivé avec mes actions russes ou j’ai clairement tout perdu. Même si l’action est intéressante, je préfère prendre mes bénéfices et acheter des valeurs pétrolières norvégiennes.
-    Cosco Shipping (PV 35% avec dividende) : Même justification que Petrochina pour la vente. Je prends mes bénéfices et achète des valeurs cotées à Singapour que j’aime toujours autant.
-    Hutchison Ports Holding (MV 14% avec dividende) : J’ai hésité avant de vendre car je pense qu’elle remontera mais comme j’ai besoin de liquidités pour mes nombreuses idées d’achat, je vends. Et puis même si la société est basée à Singapour, ces actifs sont en Chine continentale et je rejoins la thèse exposée ci-dessus.

Renforcement :
-    Phoenix Group (CTO)
-    Ashmore (CTO)
-    Aviva (CTO)
-    PCCW (CTO)
-    TC Energy (CTO)
-    Rabobank Perpet (PER CTO)
-    Enagas (PEA)
-    Clinica Baviera (PEA)
-    Jardine C&C (CTO)

Achat : Comme d’habitude, c’est un beau mélange ! Il y a quelques temps que je voulais initier des positions sur certaines minières, c’est désormais chose faite. A noter que pour l’instant ce sont des lignes en cours de constitution, j’ai juste initié mon premier achat. Cela me permettra de lisser mon prix de revient (et puis, je n’ai pas assez de cash pour trop de souhaits d’achat).
-    Kenmare Resources (CTO) : Minière dont le siège est en Irlande mais dont les mines sont situées au Mozambique. La minière produit surtout de l’oxyde de Titane. Trésorerie nette et dividende d’environ 10% sans WHT. Merci à Emilienlar pour l’idée.
-    QAF limited (CTO) : Agroalimentaire basée à Singapour et active dans la boulangerie et la distribution aux Philippines, à Singapour et en Malaisie. Elle est principalement détenue par la même famille et le flottant n’est que de 26%. Trésorerie positive et dividende de 6% sans WHT.
-    NetLink NBN Trust (CTO) : Opérateur et propriétaire de l’infrastructure du réseau de fibres à Singapour. Ce titre est plus proche d’une obligation que d’une action car son dividende est assuré et suis globalement l’inflation. Pas de grand risque avec ce titre mais ça me permet, en partie, de stabiliser mon portefeuille. Rendement très correct de 6,5% sans WHT.
-    Sibanye Stillwater (CTO) : Minière active en Afrique du Sud et aux USA entre autres. Surtout connue pour sa production de métaux précieux (Or, Argent, Platine) mais dont les mines africaines sont de moins en moins rentables (sans compter l’instabilité du pays). Elle s’est diversifiée vers le recyclage (usine de Sandouville notamment) mais aussi vers les métaux « à la mode » dont la fameuse mine de Lithium en Finlande. Clairement c’est une action bien plus spéculative que les autres et sans doute de l’ensemble de mon portefeuille. Je profite d’un creux pour initier ma ligne. On verra bien par la suite. Contrairement à d’habitude, il y a une WHT de 20% sur ce titre, ce qui fait que je perds 5% au total.
-    Rio Tinto (CTO) : Deuxième minière mondiale par la taille (après BHP). Je l’avais vendue en 2021 mais je l’avais toujours en Watchlist. Comme Glencore , c’est un titre que je garderai car la société est stable, très diversifiée, rentable et bien gérée. Un dividende variable mais je vise les 7% en moyenne (et sans WHT).
-    Geo Energy (CTO) : Argh du charbon ! Minière dont le siège et la cotation sont à Singapour. Les mines sont principalement situées en Indonésie mais c’est la Chine qui est leur premier client. Trésorerie positive et rendement d’environ 10% mini sans WHT.
-    OKEA (CTO) : Pétrolière norvégienne spécialisée dans les puits de milieu ou de fin de vie. Dividende trimestriel de 13% actuellement. Petite valeur très décotée avec un bilan sain. Comme pour Var Energy, l’idée m’est venue du blog modern investing.
-    DHT Holdings (CTO) : Société de transport de pétrole brut. Une flotte de moins de 10 ans, un endettement maitrisé et un rendement confortable de 11% (certes en cycle favorable). J’aime bien la thèse des tankers car je considère que la demande restera au moins stable pour les années à venir doublée d’une mise en construction de tanker très faible. Cela dit, ça restera une petite ligne car ce compartiment de la côte dépend fortement du cycle économique. Comme pour toutes les compagnies de transport maritime, les dividendes de sont pas taxés car les sièges sont toujours dans des paradis fiscaux.
-    Okeanis Eco Tankers (CTO) : C’est également une compagnie de transport de pétrole brut come DHT. La société est norvégienne et possède la flotte la plus récente de toutes les compagnies de tanker. La thèse est identique que DHT. Rendement de 13% (sans WHT).

Hors ligne Hors ligne

 

#22 20/12/2023 11h02

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Réputation :   94  

Votre portefeuille est tout à fait passionnant (et fascinant pour quelqu’un comme moi : que d’aventures à travers vos entreprises !).
Je note votre renforcement sur Enagas. Le dividende est généreux c’est certain mais le cours de bourse de l’entreprise ne vous a sans doute pas enrichi… !

Hors ligne Hors ligne

 

#23 20/12/2023 11h25

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

Non effectivement la PV sur Enagas ne m’a pas enrichi ! je suis en MV de 5% mais en PV de 8% avec les dividendes. Cela dit, je suis très confortable avec ce genre de valeurs (et j’en ai plein d’autres sur le même modèle).
J’attends juste que le dividende soit versé et c’est tout !
Pour des valeurs avec un dividende croissant, je fais plus confiance à mes valeurs asiatiques.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 20/12/2023 11h30

Membre (2010)
Top 5 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 5 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   921  

 Hall of Fame 

OUI … passionnant donc j’ai mis vos achats sur IB …

Vous achetez en monnaie locale comme en SGD ou NOK ? Chez IB aussi ?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #25 20/12/2023 15h26

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   124  

ISTJ

@Sissi
Ca dépend du compte que j’utilise (et donc de ma banque)……
En reprenant la liste des actions renforcées/achetées de mon dernier message :

CTO (BCGE en suisse) :
- LSE en direct : Phoenix Group, Ashmore, Aviva, Kenmare Resources, Rio Tinto
- Toronto en direct : TC Energy
- Singapour en direct : Jardine C&C, QAF limited, NetLink NBN Trust, Geo Energy
- NYSE en direct : DHT Holdings
- Francfort : PCCW, Sibanye Stillwater, OKEA, Okeanis Eco Tankers

PEA (Crédit Agricole) :
- Madrid en direct : Enagas et Clinica Baviera

Je n’aime pas les ADR et préfère acheter les actions sur Francfort avec l’ISIN natif quand cela est possible (et que je n’ai pas accès à la bourse native). Le problème est la liquidité et l’écart achat/vente qui peut être important. Dans les exemples ci-dessus, les lignes Sibanye Stillwater et Okeanis Eco Tankers ont des carnets de trading sans grand écart mais pour OKEA c’est de l’ordre de 7/8%. Pour ce dernier, j’aurai pu l’acheter sur le PEA ou j’ai accès à la bourse d’Oslo en direct mais je n’avais pas les liquidités disponibles (et j’étais impatient).

Enfin pour les ADR, lorsqu’il n’y a pas vraiment le choix, je passe outre ma réticence qui me vient depuis mon expérience malheureuse sur les GDR russes. L’investisseur individuel n’est rien au milieu de conflit de pouvoir entre des états.
Je viens de regarder et il ne m’en reste plus que 4 (Telefonica Brasil, Vale, Ecopetrol ou Petrobras). Je ne pense pas que le risque de gel des cotations soit un grand risque pour celles-là…..

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions de scarabee”

Discussion Réponses Vues Dernier message
27 11 605 15/08/2019 00h40 par Portefeuille
Cette discussion est fermée
Discussion très réputée Discussion fermée Portefeuille d'actions de Scipion8  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 42 ]
1 042 575 593 03/05/2022 13h19 par Reitner
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de MrDividende  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 44 ]
1 091 518 248 01/06/2024 16h24 par KingFlan
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Lopazz  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 30 ]
728 386 497 29/06/2024 07h02 par bed43fr
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de CroissanceVerte  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 28 ]
696 319 708 25/10/2023 18h55 par Lamat
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de Louis Pirson  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 31 ]
760 296 509 19/07/2024 08h20 par bed43fr
Discussion très réputée Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 25 ]
621 346 749 04/01/2023 10h36 par PoliticalAnimal

Pied de page des forums