PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#201 05/10/2023 13h55

Membre (2015)
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   561  

ENTJ

Bonjour,

Je partage complétement votre réflexion ; ceci étant, le management joue peut-être la spéculation ? Car effectivement mauvais à ce point c’est surprenant.
J’hésite !


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#202 05/10/2023 14h31

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   361  

INTJ

Bonjour,

Mon explication à deux balles, n’étant pas expert du dossier (et pas envie de l’être):
1. un FCF négatif, cela veut dire plus de dette (il faut bien prendre le cash quelque part pour financer les stocks/le BFR).
2. Dette qui n’est pas donnée en ce moment, cela ne vous aura pas échappé. Plus de dette plus cher => dégradation du résultat financier
3. Marge (structurellement?) faible + dégradation du résultat financier => pertes ? (on a déjà fait des pertes l’année dernière…).

Sur les derniers exercices, la rentabilité (des actifs, des capitaux engagés etc) et le FCF semblent faibles de façon récurrente. On a donc une boîte certes sur un secteur théoriquement porteur mais qui ne gagne pas vraiment d’argent finalement… Cela avec un forward P/E à 30 ce matin ?

Plus effectivement un (gros?) problème de crédibilité du management, cela fait beaucoup !

[Edit] Vous avez Siemens qui fait des trains aussi, avec une meilleure renta et des CF positifs. Perso je joue cette tendance à travers Knorr Bremse.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Nemesis (05/10/2023 14h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #203 05/10/2023 15h14

Membre (2017)
Top 10 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   198  

La probabilité d’une recapitalisation, et sa dilution mécanique, augmente fortement avec une société qui n’arrive pas à redresser son Free Cash Flow.
Quant à attendre, c’est le downgrade dans la catégorie "haut rendement" qui menace.

De Charybde en Scylla.

Un esprit retors ajouterait que les chantres de la croissance verte, comme Alstom, ne font pas recette par les temps qui courent.

On aura les résultats le 15 novembre.

En attendant je reste à l’écart.

Hors ligne Hors ligne

 

#204 05/10/2023 15h41

Membre (2020)
Réputation :   51  

Intéressant cette remarque sur le coût de la dette Nemesis, qui viendrait mécaniquement diminuer le RN et le cash disponible.

Dans le cas d’un business comme Alstom, normalement ce sont les clients qui financent la trésorerie via justement les fameuses avances et acomptes. Ainsi par exemple au 31 mars 2023, cette avance de trésorerie était de 6 781M€. Je comprends qu’elle a diminué au S1 2023/2024, car on a un impact négatif dans le FCF.

Le management attend une marge sur Ebit de 6% en 2023/2024, et un CA en hausse de plus de 5%.

Si je pars du CA N-1, j’aurais un CA 2023/2024 d’au moins 16,507*1,05 soit 17,3 Md€. Et un adjusted Ebit (leur agrégat de référence) de 17,3*0,06 soit 1Md€. Passer la barre du 1Md€ aurait probablement un impact positif pour la valo de l’action sur le marché.

Je ne vois pas trop pourquoi Alstom devrait recapitaliser, il ne me semble pas y avoir péril non plus en la demeure à DATE (c’est important, je n’ai pas de boule de crystal donc si à la fin de l’exercice le fcf est encore plus bas, tout est possible).

Enfin, la société est peu endettée pour le moment (2 237M€), et les premières échéances tombent en 2026 (700M€). Préjugé des taux en 2026, ça me semble incertain, mais vu le taux nominal de 0,5%, y a quand même un risque probable de devoir refinancer à taux plus haut si ils ne peuvent pas rembourser.

Bon après, je n’ai toujours pas cliqué sur "achat", donc je ne suis pas convaincu non plus …

Dernière modification par Yumeria (05/10/2023 15h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#205 15/11/2023 12h32

Membre (2022)
Réputation :   2  

Bonjour,

Nouvelle publication des résultats d’Alstom.
   - CA en hausse
   - Carnet de commande offrant de la visibilité -> 90 milliards
   - Marge brute en hausse

Les mauvaises nouvelles annoncées justifient t’elle un décrochage du cours de 21% aujourd’hui?
   - Pas de dividende
   - Prévision de Cash flow toujours négatif

Actionnaire depuis quelques années, j’hésite à renforcer…

Hors ligne Hors ligne

 

#206 15/11/2023 12h56

Membre (2016)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   588  

Dans les mauvaises nouvelles, vous oubliez un point (majeur) : le communiqué d’aujourd’hui évoque aussi l’option d’une augmentation de capital (CP Alstom 15/11/23).

Option qui a une forte probabilité d’occurrence. Ce n’est que mon avis mais je me suis laissé entendre que ça compte pour une part significative de la réaction du marché (-18% ce jour).

Le couteau tombe de plus en plus vite. J’ai fait un truc que je ne fais que très rarement dans mon CTO : j’ai soldé la ligne.

Dernière modification par carignan99 (15/11/2023 15h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#207 15/11/2023 14h34

Membre (2020)
Réputation :   51  

Et bien content de ne pas avoir cliqué sur achat pour Alstom.

J’ai en fait du mal à voir comment la société va devenir une machine à cash. En particulier, je pense qu’il est grand temps pour le management d’arrêter de se focaliser sur le carnet de commande et de se fixer sur la hausse des marges, et pas qu’un peu.

En particulier, passer d’une marge brute du carnet de commande à 17,2% à une marge brute réalisée de 13,8%, on perd 3,4% de marge par l’opération du saint-esprit.

Les SG&A me semblent également important, par contre sans avoir accès à la donnée brute, impossible de savoir si cela provient d’un classement comptable à revoir ou d’une non performance. Généralement c’est un mix des deux.

Ils me font rire aussi avec le focus sur le raté Aventra, ça reste de l’ opérationnel, et à mon avis ce n’est pas le seul programme avec des casseroles à trainer.

En fait la marge théorique des contrats et je trouve trop faible. De plus, ils sont sensés faire une marge plus faible sur les contrats d’équipement, et faire de la marge sur la maintenance et autre.

J’aurai aimé avoir la distinction entre marge sur maintenance et marge sur équipement.

On est ici dans le cas d’une entreprise industrielle, qui par rapport à énormément d’autres, n’a pas su tirer profit de cette période d’inflation pour redresser ses marges.

En fait ça ne sent pas bon du tout je dirais, lorsque l’inflation va redescendre ses clients vont lui demander des baisses de tarif pour gain de productivité et autres, bref je leur souhaite bon courage. C’est dommage car le business me semblait plutôt intéressant.

Wabtec semble plus en forme, par contre c’est US donc non PEA smile Et ce n’est pas du tout un conseil d’achat, juste pour dire qu’il est possible d’avoir des marges beaucoup plus élevées dans le secteur.

Dernière modification par Yumeria (15/11/2023 14h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#208 05/01/2024 10h03

Membre (2019)
Réputation :   6  

Alstom remporte un nouveau contrat, de 500 M€ en Arabie Saoudite, pour des tramways Citadis B.
Encore une fois, il y a un gros défi technique (on dit "ambitieux" chez les financiers) : ce « tramway expérimental » sera alimenté par batterie «sur la plus longue ligne sans caténaire du monde ».
Espérons qu’Alstom délivrera les matériels en temps et en heure, afin de fluidifier ses cash-flows.
Quand je pense à leurs déboires de FCF actuels, il me vient à l’esprit la devise de Patrick Pouyanné (PDG de TotalEnergies) : "Délivrer, la sécurité, les coûts". Alstom doit se focaliser sur "délivrer les produits" et "les coûts", puisque le CA et le niveau de commandes sont astronomiques.
Reste à savoir si ce nouveau contrat permettra d’éviter l’AK.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Eternel optimiste.

Hors ligne Hors ligne

 

#209 05/01/2024 21h40

Membre (2010)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   258  

Sans vouloir vous offenser, votre comparaison est douteuse.

M. Pouyanné est dans un industrie, certes avec des commodités, qui a des roce >20%. Difficile de se planter.

Vous remarquerez qu’Alstom communique principalement sur les commandes, peu sur la marge et sur le cash flow. Ce n’est pas anodin.

C’est facile de prendre vos commandes. Vous mettez un prix bas. Donc ce qui compte c’est la marge et le cash.

Ici vous ne voyez ni l’histoire ni les priorités. Le souci est encore le cash. La marge est faible, mais elle est la. Si vous regardez l’histoire, il y avait un souci équivalent qui avait fait intervenir un certain Sarkozy. La boite était au bord de la faillite aussi pour un problème de cash, bien que le carnet de commande soit plein.

Je peux trouver plein de raisons pour le changement de marge :
- le chiffrage initial était optimiste
- l’hypothèse d’inflation était de 3%, mais on est à 5%, le contrat est lump sum non révisable
- les prix de l’acier qui ont monté n’ont pas été répercuté au client final, car entre prise de commande et exécution il y a 2-3 ans,
- le portefeuille de Bombardier était pourri = il faut 4-5 ans pour le vider…

Alstom ne peut pas tirer profit de l’inflation car les marchés sont publics. La plupart des prix sont fixés aux appels d’offres. Les contrats durent 4 à 5 ans. Les clients sont des autorités publiques qui n’ont pas beaucoup d’argent à mettre en rallonge. La négociation n’est pas simple car ces autorités publiques peuvent abuser du pouvoir de la puissance publique. En général, ces clients sont pointilleux et trainent pour payer leurs fournisseurs.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes d’Alstom sur nos screeners actions.


Discussions peut-être similaires à “alstom : fleuron industriel français”

Pied de page des forums