PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#176 22/01/2018 17h11

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   48  

Je ne sais pas si c’est trop chere cette acquisition mais sanofi avec un bon rendement j’achete (a nouveau) a ce plus bas.

Sanofi comme total, j’achete quand c’est pas trop cher et ensuite j’attends que ca remonte. On verra ce qui se passe sur le reste de 2018.

Hors ligne Hors ligne

 

#177 22/01/2018 17h49

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   369  

Me suis réveillée ce matin et j’ai vu la nouvelle, le lapin sorti du chapeau.
Me suis demandée comment le marché allait apprécier le fait que Sanofi dilapide ainsi ses pépettes.
J’ai la réponse.
Je suis désormais à -16% et là, j’hésite entre la corde et les barbituriques (pas de marque Sanofi !).

Elle nous fait le même coup qu’Unibail, il y a quelques semaines, lorsqu’elle a annoncé racheter l’américain Westfield. Les investisseurs n’ont pas aimé et un mois après, elle ne s’en est toujours pas remise malgré l’avis plutôt positif de certains analystes qui ont salué cette transaction.

Dernière modification par Isild (22/01/2018 18h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#178 22/01/2018 17h58

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   48  

Pour Unibail, l’achat de centres commerciaux n’est pas franchement bien vu sur le marche en ce moment. C’est considere quasiment comme un secteur sans avenir (amazon, etc etc…)

Cela va sans doute prendre quelques mois avant de voir un eventuel changement d’avis a ce sujet.

On va sans doute egalement devoir etre patient sur sanofi.

Hors ligne Hors ligne

 

#179 22/01/2018 18h05

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   369  

Je me souviens que lorsque Danone a annoncé racheter l’américain WhiteWave foods, le marché n’avait pas sanctionné mais n’avait pas valorisé non plus.
Peut-être que je me trompe, n’ayant pas encore assez de bouteille, mais j’ai l’impression que les grosses acquisitions sont souvent fraîchement accueillies. Les investisseurs attendent de voir…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#180 22/01/2018 18h09

Membre (2016)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 SIIC/REIT
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   955  

Surtout les acquisitions surpayées …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#181 22/01/2018 18h27

Membre (2016)
Réputation :   3  

Bonjour,
J’ai l’impression aussi que c’est surpayé comme acquisition. J’ai vendu ma position car le support  (71.05/71.1) a été enfoncé.
J’ai pris ma MV.
Je suis dubitatif sur cette acquisition car on est loin du diabète et de l’oncologie… C’est pas vraiment l’acquisition que j’attendais.
J’avais voulu jouer le rebond à long terme mais je me suis trompé.
C’est la bourse…

Hors ligne Hors ligne

 

#182 22/01/2018 18h39

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   533  

Bonsoir Thome76,

Comment pouvez-vous dire que vous vous êtes tromper en voulant jouer le rebond à long terme alors que vous n’avez (à ce que je comprends) pas conservé votre position sur du long terme ?

Peut-être vouliez-vous dire que vous vouliez jouer le rebond à court terme, non ?

Personnellement j’ai une (petite) position sur SANOFI, et je compte bien la conserver.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#183 22/01/2018 18h48

Membre (2014)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   566  

INTJ

J’avais voulu jouer le rebond à long terme mais je me suis trompé.

Ce que vous décrivez ressemble plus à du trading. Pas sûr qu’une grosse cap comme Sanofi soit assez volatile pour être intéressante pour ce type d’investissement boursier (manqe de volatilité). C’est plutôt un titre pour le long terme et les dividendes.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #184 22/01/2018 22h19

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Monétaire
Réputation :   275  

ISTJ

Qui ici peut juger de la pertinence à long terme (car Sanofi ne fais pas de trading mais déroule une stratégie long terme) de cet achat ?
Qui sont les spécialistes de la santé, du médicament, des maladies rares et qui sont capables de déterminer dès aujourd’hui les flux futures générés par cette annonce. Car annonce il sagit, OPA à venir !
Toutes ces réactions me rappellent le forum Boursorama. Enfin, c’est comme ça.

Thermador, c’était has been, terminé, Air Liquide s’était planté en rachetant Air Gas, Essilor sont des guignols depuis leur opération avec Luxotica, le management de Danone a perdu la main etc … etc … j’en passe et des meilleurs.

Jusqu’à preuve du contraire, Sanofi ne fait partie des sociétés à la Gowex machin truc, ne fait pas d’extraction de terres rares en Bordurie, ou ne gère pas des achats groupés de manuscrits anciens !

Diable, ce n’est pas en une journée que vous pouvez jugez de la pertinence de cet accord !

Et quand bien même le titre perds quelques pourcents aujourd’hui. Si vous ne faites pas de trading, et que vous êtes un tant soit peu sérieux dans vos investissements, ce qui se passe aujourd’hui sur le cours du titre, est un NON événement et ne justifie aucunement une vente du titre, ni même un achat. Il y a trop peu d’information, laissez les choses murir, et on reparlera dans quelques mois.

Comme dit ma mère qui a quitté l’école à 14 ans, "si t.u met le prix, t.u n’es pas sur d’avoir de la qualité, mais si t.u ne le met pas, t’es sur d’avoir de la m…e". Laissons donc un peu de temps s’écouler avant de juger.

Trader -> Unité de temps en jours
Investir -> Unité de temps en années

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (22/01/2018 22h31)


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#185 22/01/2018 22h19

Membre (2016)
Réputation :   3  

Bonjour
J’essaie de me positionner correctement pour prendre les dividendes sans avoir de moins values. En effet, l’année dernière je me suis positionné sur des valeurs dont les fondamentaux étaient bons et ayant des dividendes réguliers mais les dividendes ne compensaient pas les moins values. Du coup, j’avais un portefeuille en forte moins value latente. En faisant des spéculations j’avais réussi à compenser cette MV mais on ne m’y reprendrait plus.
Je coupe les positions si j’estime qu’elles plombent mon portefeuille.
J’ai mis un stop rapproché mais en dessous d’un support. J’essaie minimiser les risques.
Sanofi reste une valeur défensive et je souhaitais axé mon portefeuille sur des valeurs défensives et anticiper une rotation sectorielle  sur les valeurs défensives en cas de surchauffe des marchés financiers.
Je dis pas que j’ai eu raison mais je préfère pas m’attarder sur cette valeur pour le moment. L’acquisition de Sanofi n’est pour moi pas à la hauteur des enjeux.
Cette acquisition de Sanofi est un signe de faiblesse car il s’agit de maladie rare dont les médicaments sont certes plus chers mais le prix ne compensera pas le volume. On est loin des acquisitions majeures dont parlaient le pdg actuel. La baisse du jour traduit en outre la forte attente du marché concernant ces acquisitions.
Je ne suis pas sûr que le marché de contentera de cette acquisition.

Personnellement, Je suis positionné sur total depuis 3 ans J’ai allégé pour mieux renforcer ensuite.
Donc je fais du long-terme sur quelques valeurs et tracker (japonais et russe notamment).
Je suis aussi positionné sur axa pour du LT.

Hors ligne Hors ligne

 

#186 22/01/2018 22h30

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Monétaire
Réputation :   275  

ISTJ

thome76 a écrit :

J’avais voulu jouer le rebond à long terme mais je me suis trompé.
C’est la bourse…

Enorme.

J’avoue ne rien comprendre à votre stratégie. Jouer un rebonds long terme, et vendre ce jour alors qu’on ne sait rien de cet investissement, que personne n’a évalué correctement les flux futurs générés !
Un rebond, c’est une fenêtre temporelle de court terme (quelques semaines / mois). Le retournement est lui de plus long terme (années).

Vous n’êtes pas dans l’investissement (long terme), mais dans le trading, ou alors même dans le "butinage" cher à nos amis québécois. wink C’est à dire le "jeux", comme vous l’avez écris.

Personnellement, je joue au loto (5 fois par semaine, ce n’est pas une blague) et j’investis en bourse.

wink

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#187 22/01/2018 22h40

Membre (2014)
Top 20 Année 2023
Top 20 Portefeuille
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   724  

ENTJ

Je pense que c’est très compliqué de comprendre le business à notre niveau.

Même les gros analystes se trompent.

Après c’est une question de choix si on croit au business de la santé.

Sanofi a 4.2% de rendement c’est déjà une bonne piste.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#188 22/01/2018 23h36

Membre (2016)
Réputation :   3  

J’utilise l’analyse technique pour savoir quand me positionner dans une valeur c’est tout.
J’ai l’humilité de me dire que je me suis trompé plutôt que de m’entêter et avoir une valeur qui me plombe mon portefeuille.
J’ai fait de l’analyse fondamentale pur pour me positionner  dans une valeur mais ça ne suffit pas.
La bourse c’est pas du loto et chacun a sa stratégie.

Hors ligne Hors ligne

 

#189 23/01/2018 00h35

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   599  

thome76 a écrit :

Bonjour
J’essaie de me positionner correctement pour prendre les dividendes sans avoir de moins values. En effet, l’année dernière je me suis positionné sur des valeurs dont les fondamentaux étaient bons et ayant des dividendes réguliers mais les dividendes ne compensaient pas les moins values. Du coup, j’avais un portefeuille en forte moins value latente.

Oui c’est un peu le principe. Enfin, pas d’être systématiquement en moins value, mais d’accepter ce fait sans s’en inquiéter.  Quand vous investissez sur des valeurs versant des dividendes réguliers, vous ne vous préoccupez plus de leur valeur. C’est comme si vous achetiez un appartement, une fois qu’il est loué vous percevez le loyer et ne vous préoccupez plus de sa valeur.
L’idée étant qu’à long voire très terme les dividendes compenseront toujours une éventuelle moins value. A court terme en revanche une moins value, même forte (i.e. supérieure au cumul des dividendes) est possible. Il faut le voir comme une opportunité pour renforcer.
Dans l’optique "rentier", dans un cas (dividendes ou loyer) vous vivez à terme des revenus de votre capital. Dans l’autre (plus value) vous vivez de votre capital. La première situation est plus confortable mais nécessite d’accumuler un capital bien plus important. Ou d’avoir comme IH une autre source de revenus pour couvrir vos besoins.

Dernière modification par dangarcia (23/01/2018 00h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#190 23/01/2018 09h43

Membre (2015)
Réputation :   155  

J’abonde avec Dangarcia sur l’analogie entre un appartement et son loyer et des actions et leurs dividendes. Dans une optique "rente", il faut "savoir" faire fi des fluctuations de la valeur.
Par contre je ne comparerai pas forcément un appartement et une action seule comme Sanofi. Ils présentent deux profils de risques très différents.

Les risques de Sanofi sont principalement liés à son portefeuille de produits : les anciennes molécules vont être concurrencées par les génériques et biosimilaires, il faut de nouvelles molécules qui doivent passer les validations des autorités de mises sur le marché. Si de nouveaux blockbusters ne viennent pas prendre le relais des anciennes molécules, la profitabilité de la société est alors durablement impactée, le dividende réduit voire coupé.
Le risque de crise économique majeure impactera également la société. Mais le secteur de la santé est plus résilient que d’autres sur ce point.
RISQUE PRINCIPAL : capacité de la société à produire du profit

Le risque d’un appartement est principalement celui du mauvais locataire qui ne paye pas et dégrade l’appartement. Risque beaucoup plus faible également de l’incendie ou autre catastrophe majeure.
La crise économique majeure (mondiale ou même locale) impactera également le risque de non-location du bien. Par crise locale on entendra par exemple un bien situé dans une ville dont la principale usine ferme. Ou un bien situé dans un pays frappé seul par une crise majeure (Grèce par exemple). Par contre si Sanofi fait faillite, il est peu probable que cela ait le moindre impact sur la rentabilité du bien.
RISQUE PRINCIPAL : locataire

En faisant abstraction du risque "locataire" (hypothèse), un bien situé dans une ville comme Paris qui est une capitale monde avec une économie très diversifiée est plus sûr que l’action d’une société.

Dans une optique dividende à long-terme il est donc important d’être diversifié. Par exemple en ayant un large portefeuille d’actions diversifiées. Ou, si on vise la santé, de prendre par exemple un ETF comme AMUNDI ETF MSCI HEALTHCARE (ISIN : FR0010688192) : si Sanofi va mal, d’autres sociétés elles continueront de profiter de la hausse tendancielle à long-terme des dépenses de santé.

La pluie de dividendes liée aux dépenses de santé est vouée à se poursuivre. Mais miser sur un seul cheval reste très dangereux.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne Hors ligne

 

#191 23/01/2018 10h38

Membre (2016)
Réputation :   57  

En faisant abstraction du risque "locataire" (hypothèse), un bien situé dans une ville comme Paris qui est une capitale monde avec une économie très diversifiée est plus sûr que l’action d’une société.

Ceci est subjectif, et il est légitime de penser le contraire. J’ai plus confiance dans J&J que dans l’immobilier Parisien, et vu les notes des dettes entre la France et cette entreprise, je ne suis pas le seul à les penser.

Hors ligne Hors ligne

 

#192 23/01/2018 10h52

Membre (2015)
Réputation :   155  

En fait nous sommes peut-être d’accord. Je ne dis pas que l’immobilier parisien est moins risqué que Johnson et Johnson. J’ai même tendance à penser que le rendement long-terme d’un appartement à Paris sera médiocre alors que de belles aristocrates des dividendes serviront une rente très honnête.

Je dis juste que Johnson et Johnson seul est plus risqué de l’ensemble du compartiment pharmaceutique. Dans une stratégie orientée "rente à long-terme", miser sur un seul cheval c’est prendre un risque inconsidéré.

Les salariés d’Enron qui avaient profité des abondements avantageux pour leur plan retraite 401K en misant tout sur l’action Enron n’ont que leurs yeux pour pleurer. Ceux qui avaient pris de l’indiciel S&P500 ont un capital retraite qui a bien grossi et leur servira une jolie rente.

Quand on est joueur on lit la file Vos 5 actions préférées pour 2018.

Quand on vise une rente à long-terme, on lit plutôt une file comme : Epargnant 3.0 et lazy investing


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne Hors ligne

 

#193 23/01/2018 11h26

Membre (2016)
Réputation :   57  

Effectivement je vous rejoins sur le fait qu’il ne faut pas miser sur un seul cheval . C’est pour cela que l’immobilier reste un investissement risqué si l’on met toutes ses billes dedans.

J’insiste sur le côté investissement pour ne pas m’attirer des foudres .

Rien ne vaut la diversification, a tous les niveaux.

Je suis ces deux files smile

Hors ligne Hors ligne

 

#194 23/01/2018 11h52

Membre (2014)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   566  

INTJ

Misteronline

Vous avez sans doute raison de dire qu’un ETF santé est mieux diversifié qu’un titre seul.

Je crois néanmoins qu’il faut deux précisions :

1/ Le risque ETF, certains craignent un risque ETF systémique parce qu’il n’est pas logique d’acheter en masse un secteur sans trier le bon grain de l’ivraie. D’autres balaient ces craintes en Les estimant négligeables. Chacun son avis du moment qu’on est informé.

2/ En France on a des PEA. Les etfs sur PEA existent mais ne sont pas toujours les meilleurs pour des raisons d’encours comme l’explique Fructif. Dans la santé il y a quand même beaucoup de géants hors zone euro, donc qui seront en quantité "limitée " dans les actifs d’un ETF désireux de rester éligible au PEA.

Si un modérateur souhaite déplacer derniers échanges sur cette file sui sont un peu HS par rapport à Sanofi, pas de soucis pour moi.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par MisterVix (23/01/2018 11h53)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #195 23/01/2018 20h13

Membre (2017)
Réputation :   37  

Cette opération de croissance externe est dans les tuyaux depuis longtemps, voir les dossiers             
« medivation » et  « actélion » . Les majors de la pharmacie procèdent régulièrement à des achats de « biotech » pour des montants supérieurs ou équivalents à celui payé pour « Bioverativ ». Cet évènement est donc loin d’être une surprise.

L’évolution défavorable du cours de Sanofi de 90 € à 70 € est le résultat de la conjonction des facteurs suivants :
-    Des fortes pressions sur le prix de vente du Lantus aux Etats Unis
-    Le vaccin contre la dengue qui est loin d’être le « blockbuster » espéré
-    La non concrétisation des OPA sur « medivation » et « actelion »
-    Mise en place d’un nouveau management  (Brandicourt)
La question pertinente est de savoir si le cours à un potentiel de rebond.

En 2011 « genzyme » a été rachetée  pour plus de 20 Milliards de dollars, avec comme actif principalement deux molécules commercialisées contre la maladie de gaucher et de fabry (Cerezyme et Fabrazyme). Le cours est descendu de 53 à 46 euros avant clôture de l’opération,  puis a entamé une remontée à 90 euros avant de descendre à 70 suite aux problèmes relatés ci-dessus. Au troisième trimestre 2017 le pole médecine de spécialités de sanofi soit l’ex « genzyme » porte l’activité avec une croissance à taux de change constant de 13,9%.

A mon sens deux conclusions :
-    Sur la durée le rachat de « genzyme » a été gagnant pour les actionnaires
-    Le potentiel validé de l’action est de 90 euros.
La baisse à court terme est due au risque de surenchère sur la cible de la part d’un concurrent c’est courant dans le secteur et c’est l’un des éléments qui porte les valorisations.

Les leviers pour une revalorisation de l’action sont :
-    Un pipeline de R&D restructuré avec le lancement d’une franchise en immunologie
-    La croissance externe pour compléter le portefeuille produits
Le tout devant se concrétiser par une hausse des bénéfices pour obtenir le retournement espéré.

Pour l’opération « Bioverativ » nous savons qu’elle sera relutive dès la première année au niveau du BNPA. Sanofi est déjà présent dans le segment des maladies rares et de l’hémophilie (Fitusiran ), ils ont donc une compétence dans ce domaine thérapeutique qui devrait leur permettre d’évaluer correctement le potentiel des produits achetés.

Les risques principaux de cette O.P.A. sont :
-    La concurrence (Roche) :  les produits « Bioverativ » sont actuellement distribués en Amérique du Nord, Japon et Australie. L’expansion géographique de la zone de distribution est de nature, à priori,  à compenser les pertes de part de marché du à la commercialisation éventuelle d’un produit concurrent.
-    Le déremboursement par les organismes payeurs : la particularité de l’hémophilie est que 50 % des patients développent la forme sévère. Or la forme sévère, c’est en moyenne 16 hémorragies spontanées par an et traitées en urgence. Le bénéfice thérapeutique est donc indiscutable.

Cette opération de croissance externe me semble correctement menée. Les O.P.A., par essence ne pouvant pas présenter un risque d’exécution nul, l’actionnaire doit s’en accommoder ou pas, mais investir dans la pharma implique pouvoir gérer les conséquences  des Fusions/Acquisitions
Par ailleurs « Oddo » a déjà émis une opinion positive sur l’opération et l’action Sanofi.

Mon avis personnel:
70-72 euros me semble être une porte d’entrée correcte pour le long terme au vu du dividende et des perspectives.

Hors ligne Hors ligne

 

#196 29/01/2018 08h58

Membre (2013)
Réputation :   97  

SANOFI : rachète Ablynx pour 3,9 milliards d’euros

Hors ligne Hors ligne

 

#197 29/01/2018 12h40

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   369  

Dis donc, dis donc, ils sortent le chéquier en ce moment ! (On dirait moi avec ma frénésie d’achats de tout plein de titres !).
Bon, le marché n’apprécie pas, une fois de plus, mais sa réaction est moins virulente que la dernière fois. Il commence doucement à s’habituer.
Au troisième achat de boîte, Sanofi sera verte !

Dernière modification par Isild (29/01/2018 15h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#198 29/01/2018 13h55

Membre (2013)
Réputation :   1  

Une acquisition de Genfit pourquoi pas, biotech a gros potentiel dans les deux et dont les résultats de phase II sont significatif dans le design imposé par la FDA en phase III, là ou les principaux concurrents dont allergan ou gilead ont échoué mais doivent toujours occuper le terrain dans cette course ou le français est en tête de course pour atteindre ce marché en 2019 estimé à 40 milliards en 2025.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#199 29/01/2018 22h11

Membre (2013)
Réputation :   26  

wanis a écrit :

Une acquisition de Genfit pourquoi pas

Pourquoi pas AB Science ?

Si vous voulez parler des perspectives de Genfit, le fil de discussion de Sanofi n’est pas très approprié…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#200 30/01/2018 10h06

Membre (2013)
Réputation :   1  

Nous abordons les relais de croissances externes de Sanofi notamment suite à l’acquisition de Bioverativ et Ablynx, il n’y a pas de hors sujet.

Cordialement.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Sanofi sur nos screeners actions.


Discussions peut-être similaires à "sanofi : fleuron pharmaceutique français"

Discussion Réponses Vues Dernier message
1 029 497 732 07/02/2024 20h40 par Tropico
208 55 423 05/01/2024 21h40 par Super_Pognon
62 27 635 28/04/2021 10h11 par Chromakey
82 27 117 11/11/2023 13h13 par atlasshrugged
56 18 412 14/09/2023 15h47 par Mickey62
115 51 755 26/07/2022 17h12 par atlasshrugged
59 17 717 15/02/2020 20h56 par Mi345

Pied de page des forums