PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Consultez les données macro-économiques de la France en cliquant ici.

Sens interdit 1   [+2]    #5051 14/05/2024 17h37

Membre (2010)
Réputation :   72  

INTP

InvestisseurHeureux, le 13/05/2024 a écrit :

Impossible de trouver la fameuse note cependant ? Ou alors il s’agissait d’un article dans le Figaro ?

Un lien gratuit est disponible sur le blog de Gilles Raveaud

Le cas échéant, je peux envoyer le pdf à qui le souhaite.

SUPER texte, comme souvent avec M. Fourquet… à lire et à diffuser à tout le monde autour de soi (c’est très accessible en plus).

Dernière modification par VerbalKint (14/05/2024 17h46)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #5052 14/05/2024 19h42

Membre (2019)
Réputation :   27  

L’article est en effet excellent, assez long (6 pages) et se lit très bien.

Je partage cet extrait relativement long (mais qui représente seulement 8% de l’article complet)

Le Figaro a écrit :

L’observation du métabolisme économique d’une ville moyenne française et des flux monétaires et financiers qui l’irriguent donne à voir la réalité crue et le fonctionnement concret du modèle stato-consumériste. Dans une ville moyenne type, les principaux flux monétaires entrants sont assurés par la sphère publique qui verse les traitements des nombreux agents publics (fonctionnaires d’État, agents hospitaliers, fonctionnaires territoriaux), les pensions de retraite aux retraités, qui représentent une part substantielle de la population, mais aussi les multiples prestations sociales (allocation chômage, prime pour l’emploi, RSA, APA, allocations familiales…). Une bonne partie de cette masse financière va ensuite être dépensée dans les zones commerciales de périphérie, 68 % des Français déclarant effectuer prioritairement leurs achats dans ces lieux, selon une enquête de l’Ifop pour l’Anact, Villes de France et la Banque des territoires.

Une fois qu’elles ont capté, via les achats effectués par les habitants dans leurs magasins, une part substantielle des flux financiers circulant dans notre ville moyenne type, ces enseignes de la grande distribution et leurs multiples satellites reversent à l’État de la TVA, qu’elles ont collectée sur les achats effectués dans leurs magasins. Cette TVA représente aujourd’hui la principale ressource de la sphère publique (avec 37,5 % des recettes brutes), loin devant l’impôt sur le revenu (17 %), l’impôt sur les sociétés (12 %) et la TICPE (6 %), d’après les chiffres de la DGFIP.

La TVA et la TICPE viendront ainsi alimenter les caisses de l’État, qui pourra de nouveau irriguer via la dépense publique ces territoires, dans lesquels les activités de production ne génèrent plus guère de richesses. La boucle est ainsi bouclée. Mais le modèle stato-consumériste n’est pour autant pas à l’équilibre. La puissance publique dépense structurellement beaucoup plus que ses recettes depuis des décennies (d’où le déficit public et l’endettement croissant) et toute une partie des produits écoulés quotidiennement dans les rayons de la grande distribution sont fabriqués à l’étranger (d’où le déficit commercial).

La consommation occupe ainsi une place centrale dans notre modèle stato-consumériste. En cumulant la consommation des ménages (56 % du PIB) et celle des administrations (23,2 %), elle représente aujourd’hui 79,2 % du PIB, contre par exemple 71,8 % en Allemagne selon l’OCDE. Pour la soutenir coûte que coûte, de nombreuses mesures se sont additionnées les unes aux autres au fil des ans.

EDIT : Je me rends compte que la version disponible sur le lien partagé par VerbalKint est plus longue. Celle que j’ai lue sur Le Figaro a été élaguée.

Dernière modification par freelance37 (14/05/2024 19h48)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #5053 14/05/2024 21h45

Membre (2020)
Top 50 Année 2024
Réputation :   55  

C’est effectivement une analyse intéressante, notamment sur la boucle consommation =>dette =>prélèvement  =>importation/exportation =>baisse du pouvoir d’achat (car délocalisation vu qu’on importe car trop cher à produire sur place).

Et le petit bonus hausse des fonctionnaires=>hausses de normes pour occuper tout ce petit monde=> sur administration qui demande des fonctionnaires qui vont créer des normes.

C’est magnifique.

Maintenant pour la briser bon courage. La lecture de la note m’a permit également de voir quelques actions entreprises par le gouvernement actuel pour essayer de briser cette spirale infernale, au moins sur la partie norme. Belle initiative pour le coup, mais quand on voit qu’ils ne peuvent au mieux que faire des patchs ciblés, alors qu’on devrait plutôt y aller au napalm, ça fait un peu peur pour l’avenir.

Dernière modification par Yumeria (15/05/2024 08h55)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #5054 15/05/2024 08h32

Membre (2015)
Top 50 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   564  

ENTJ

NB : non, ce ne sont pas les fonctionnaires qui sont à l’origine du délire normatif, ce sont les parlementaires. Dans mon domaine j’ai vu l’échec de la simplification du code de l’urbanisme. Ce ne sont pas les fonctionnaires qui ont bloqués sciemment, c’est le fait que nos parlementaires ne connaissent rien au sujet et sont donc incapables de prendre des décisions éclairées. Dés lors, effectivement, les fonctionnaires peu ou mal cadrés avec des textes inapplicables qui ne font que le relatif bonheur des avocats, tentent de se débrouiller avec des circulaires etc
Un exemple ? Regardez ce qui se passe autour du décret Agrivoltaïsme et imaginez vous avoir à instruire une demande (je ne parle même pas de porter un projet AgriPV, j’en suis rendu à me dire qu’il faut être bien inconscient pour entreprendre ici aujourd’hui).

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/ … 0049386027
Du flou, du pas clair et peu de compétence chez les Territoriaux pour instruire. Bonne chance à toutes et tous !


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#5055 15/05/2024 10h04

Membre (2013)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Finance/Économie
Top 50 SIIC/REIT
Réputation :   155  

Yumeria, le 14/05/2024 a écrit :

C’est effectivement une analyse intéressante, notamment sur la boucle consommation =>dette =>prélèvement  =>importation/exportation =>baisse du pouvoir d’achat (car délocalisation vu qu’on importe car trop cher à produire sur place).

Analyse qui a été faite par certains il y a 40 ans.
Peut-être étiez vous suffisamment âgés pour le vivre, ou bien ce sont vos parents qui vous l’ont raconté : les magnétoscopes japonais ont été bloqués dans les entrepôts parce que la relance mitterrandienne se déversait déjà sur des produits d’importation.

ça fait 40 ans qu’on joue à fond le jeu du multiplicateur keynésien, il serait temps de se rendre compte que ça ne marche pas, non ?

Ces 40 années de multiplicateur keynésien ont donné 3000 milliards de dette.

Tout était écrit depuis Mitterrand : smig/smic, retraite à 60 ans (avec envois massifs de gens compétents et expérimentés en pré-retraite), embauches massives de fonctionnaires (du pipi de chat à côté des 35h et de la fonction publique territoriale par le couple Jospin/Aubry ceci dit), désindustrialisation, etc.

Jérôme Fourquet a simplement 40 ans de retard.

Hors ligne Hors ligne

 

#5056 15/05/2024 11h44

Membre (2010)
Réputation :   72  

INTP

Igorgonzola a écrit :

Jérôme Fourquet a simplement 40 ans de retard.

Vous parlez comme un vieux smile

Jérôme Fourquet ne prétend pas que c’est un phénomène nouveau, relisez le texte. Au contraire même. 

Jérôme Fouquet ne fait pas de politique, c’est un constat.

Hors ligne Hors ligne

 

#5057 15/05/2024 13h04

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3881  

 Hall of Fame 

INTJ

InvestisseurHeureux, le 27/04/2024 a écrit :

Ceci étant dit, un argument qui revient fréquemment pour justifier une notation de la dette de la France qui ne semble pas correspondre avec ce qu’on attendrait, est 1) l’intégration dans la zone EUR, et 2) la capacité à lever l’impôt et les taxes.

En gros : une partie des Français a plein de pognon, et il est facile d’aller le chercher (en augmentant, la CSG, la TVA, etc.)

Dans le texte de J. Fourquet :

Jérôme Fourquet a écrit :

En 1978, quelques années après le premier choc pétrolier, qui avait déstabilisé l’économie hexagonale, la dette publique française atteignait l’équivalent de seulement 74,5 milliards d’euros. Elle s’élève à l’heure où nous écrivons ces lignes à 3101 milliards.

Jérôme Fourquet a écrit :

Le choix réitéré pour le déficit public et l’endettement de l’État s’est accompagné du formidable essor de l’assurance-vie qui ne drainait en 1981 que l’équivalent 15,6 milliards d’euros, contre pas moins de 1923 milliards à la fin de l’année 2023, selon France-assureurs.

En ligne En ligne

 

#5058 15/05/2024 13h15

Membre (2022)
Top 20 Année 2024
Top 50 Année 2022
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   126  

Oui, et c’est facile à comprendre : l’AV a pour but de vendre la dette souveraine française aux Français. Je formule l’hypothèse que c’est ce qui permet d’éviter la dégradation de la noter de la dette française.

Hors ligne Hors ligne

 

#5059 15/05/2024 14h06

Membre (2010)
Réputation :   72  

INTP

Donc réjouissons nous de la mauvaise gestion des finances publiques, c’est une manière d’espérer que personne n’ose toucher au merveilleux statut (paradisiaque) fiscal des AV big_smile

Trêve de plaisanterie, si ces centaines de milliards étaient placés ne serait-ce que sur un ETF actions Monde, le rendement moyen à long terme serait le double. Le pays n’en serait donc que plus riche.

Jean-Marc Daniel disait hier chez N. Doze que depuis 1981, l’Etat français a payé environ 2.500 milliards d’intérêts sur ses dettes.

On peut essayer de se poser la question: est-ce que cet endettement a été rentable pour la France compte-tenu de la manière dont tout ça a été utilisé.

Hors ligne Hors ligne

 

#5060 15/05/2024 14h49

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3881  

 Hall of Fame 

INTJ

Iqce a écrit :

délire normatif

Les conséquences du "délire normatif" sont aussi liées à la lenteur de la justice, dont le budget est ridicule, et qui n’est tjs pas informatisée !

Qu’il y ait (un peu) de normes, (un peu) de procédures, ça a du bon, sinon des personnes ou des entreprises sans foi ni loi font n’importe quoi, peu importe les conséquences sur les autres.

Mais là, le choix qui a été fait par Macron (c’est rappelé dans le papier de Fourquet), c’est de passer par des dérogations en tout genre pour parvenir à ses fins, plutôt que faire en sorte que le temps de la justice et autres procédures soient + rapides et simplifier le micmac normatif et procédural.

Vers chez moi il y a une banale histoire de travaux de voirie à faire, pour gérer les cas de forte pluie et les inondations. Un coloti dit que c’est à la copropriété de faire les travaux devant chez lui. La copropriété dit que c’est au coloti. On en est déjà à 5 ans de procédure et c’est pas fini : le coloti n’est pas sûr de voir la résolution de son vivant, il le fait "pour ses enfants" qui hériteront de la maison !

Alors pour des problématiques compliquées, on a en pour 5-10 ans de procédures, mais les normes/procédures enchevêtrées ne sont qu’un bout de la lorgnette.

En ligne En ligne

 

#5061 15/05/2024 15h01

Membre (2020)
Top 50 Année 2024
Réputation :   55  

Je suis très critique de l’action de Macron dans son ensemble, mais sur ce point là je pense qu’il a bien fait.

Personnellement je pense qu’il est IMPOSSIBLE de détricoter le magma des normes tant que nous n’aurons pas prit le mur (mur qui sera l’impossibilité de rembourser la dette, et donc d’emprunter, et donc de continuer le fonctionnement habituel de l’Etat nounou).

Si on ne prend pas de mur (chose que j’estime très peu probable, d’autres estiment à l’inverse cela probable), il n’y aura aucune incitation au changement. Le français standard ne bougera uniquement que s’il voit son quotidien se briser, et il ne verra ce quotidien se briser uniquement si l’état ne peut plus faire la nounou.

Donc, essayer d’éviter le mur (ou au moins le retarder) en créant des zones spéciales ou des exceptions me semble pertinent. Ce n’est pas la meilleure solution, mais c’est la seule qui me semble applicable en ce moment.

Igorgonzola a écrit :

Peut-être étiez vous suffisamment âgés pour le vivre, ou bien ce sont vos parents qui vous l’ont raconté : les magnétoscopes japonais ont été bloqués dans les entrepôts parce que la relance mitterrandienne se déversait déjà sur des produits d’importation.

Je n’était pas encore né (mais presque). Et mes parents ne m’en ont jamais parlé. A vrai dire c’est la première fois que j’en attends parler. Pour ceux intéressés par le sujet :

La bataille de Poitiers de 1982 : Fabius contre les magnétoscopes - Contrepoints

Vraiment très intéressant. Et personnellement, le fait de retrouver Laurent Fabius à la manœuvre me fait franchement sourire. On est bien y a pas à dire, ça fait 40 ans que le monsieur enchaîne les c****** et il est toujours là. Tout va bien.

Dernière modification par Yumeria (15/05/2024 15h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#5062 15/05/2024 15h22

Membre (2021)
Top 20 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Réputation :   193  

INFJ

Les normes c’est aussi une façon de créer des avantages compétitfs durables dans l’industrie.

Regardez un fabricant de médicament ou de dispositifs médicaux, les normes et réglementations pour mettre sur le marché ces produits sont tellement compliquées que cela créé des douves infranchissables pour une potentielle concurrence. Il y a 30 ans pour développer une prothése de hanche, c’était simple et on arrivait rapidement à la proposer à des chirurgiens. Aujourd’hui, ça se compte en 5-10 ans minimum et plusieurs millions d’euros à invertir.

Pour ces secteurs, les normes et réglementations forment un réel avantage compétitif et la concurrence étrangére n’y peut rien: pour vendre en Europe, elle doit passer par le même process --> du coup, les étrangers rachétent les boites en  Europe plutôt que de nous concurrencer avec leurs produits (ça ouvre un autre débat de la disparition de nos fleurons cela dit, mais au moins l’emploi reste majoritairement en France).

Ce qui pose probléme, c’est tous les autres secteurs (textiles, alimentaire, …) où des normes et réglementations s’empilent en France/Europe sans que les fabricants extérieurs à l’Europe n’aient à y répondre… C’est une incohérence compléte du législateur qu’il convient de résoudre…

Dernière modification par Menethil (15/05/2024 15h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#5063 15/05/2024 16h55

Membre (2010)
Réputation :   72  

INTP

C’est en effet un point important: sur-administration ou pas, il y a déjà un problème de justice: ceux qui produisent à l’intérieur ne sont pas soumis aux mêmes contraintes que leurs concurrents qui produisent à l’extérieur (on peut tous trouver facilement des milliards d’exemples dans tous les secteurs).

Ça rejoint le post d’IH juste au-dessus, sur le problème du non-fonctionnement de la justice.

…et là… c’est simple, c’est Maslow: la justice c’est du régalien pur et dur (avec la police et l’armée), donc le premier étage de la pyramide de Maslow si on la pense à l’échelle d’un Etat.
Tant que ces premiers besoins ne sont pas correctement satisfaits, c’est compliqué d’espérer penser aux étages du dessus.

Quand on interroge les gens qui votent pour les extrêmes ou qui ne votent plus, la problématique de l’injustice revient souvent en premier (ex: les flics qui votent majoritairement FN et qui se plaignent principalement de voir la justice relâcher presque tout le temps et rapidement les malfrats qu’ils ont attrapé).

Les juges disent qu’ils n’ont jamais condamné autant de personnes, la preuve, les prisons sont plus que pleines… donc ils ne peuvent pas faire leur boulot.

Les gardiens de prisons se font tuer.

(…et le Premier Ministre veut organiser une grande conférence sur la semaine de 4 jours… Ils sont hors-sol.)

En effet, régler le problème d’une société sur-normées, sur-réglementées, ça peut faire peur, tellement la tâche semble impossible à réaliser.

Il faut peut-être penser moins up->bottom mais plus bottom->up. Je m’explique.

Exemple concret de l’hôpital de Valenciennes brièvement présenté par J. Fouquet dans son papier. C’est du concret, relativement facile et rapide à mettre en oeuvre et surtout à une échelle humaine (même si un hôpital c’est très gros, je le reconnais).

Si on redonne des responsabilités (droits ET devoirs, soit donc pouvoirs ET responsabilités) aux gens en bas de l’échelle, j’ai l’espoir de croire que ça se fera tout doucement tout seul… lentement, mais au point où nous en sommes, il faut bien commencer.

Les gens ne sont plus responsables de rien aujourd’hui, et ne risquent plus grand chose à ne pas respecter la loi et donc le bien commun. Seule une petite minorité porte toute seule toutes les responsabilités…et ça finit pas se fissurer (exemple: les maires des petites communes qui démissionnent en pagaille: on leur a laissé plein de responsabilités, trop, et en plus on leur a enlevé tous les pouvoirs).

Combien de français partent vivre à l’étranger pour payer moins de charges et d’impôts mais rentrent régulièrement, carte vitale à la main, pour continuer à se faire soigner gratos ?

Gaspard Koenig, entre autre, a écrit beaucoup de choses sur la question, à l’époque notamment où il avait initié une tentative de candidature aux présidentielles comme par exemple ici.

Nous sommes pris au piège d’un personnel politique trop suffisant pour s’imaginer que ce n’est pas lui la solution, alors qu’ils nous faudrait simplement des responsables politiques capables de nous donner le pouvoir… et les responsabilités qui vont avec ! (avec un système judiciaire efficace, pour nous les faire assumer en cas de problème donc smile)

Je fais le parallèle avec mon expérience de chef d’entreprise: quand vous embauchez un manager à qui vous demandez de déléguer, vous faites face à deux types de comportements:
- les mauvais déléguent aux autres ceux qu’ils ne veulent pas faire et donc cherchent à recruter des gens moins bons qu’eux,
- les bons délèguent aux autres les choses pour lesquelles leurs subordonnés seront meilleurs qu’eux et donc cherchent à recruter des gens intelligents, sans se soucier de savoir s’ils pourraient un jour à terme leur faire concurrence.

Dernière modification par VerbalKint (15/05/2024 18h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#5064 15/05/2024 18h35

Membre (2015)
Top 50 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   564  

ENTJ

Pour prolonger les propos, je vous propose un exercice amusant.

On a tous effectivement en mémoire les échecs des "simplifications normatives" qui se soldent au final par encore plus de normes cf réformes du code de l’urbanisme.

Dormez tranquilles "braves" gens, le sénateur Darnaud à bien compris et s’occupe du soucis :

Pouvoir de dérogation aux normes attribué aux préfets

En résumé, face aux n’importe quoi normatif il propose à ses pairs que le corps préfectoral ait un pouvoir de dérogation.

En 1ére analyse, on a tous envie de lui claquer la bise : "il a compris ! " ;  "enfin un ! ".

…En seconde analyse M Darnaud et consorts sont un bel exemple de ce que l’on peut définir comme étant prendre les gens pour ce qu’il ne sont pas car :

M. Mathieu DARNAUD, sénateur de l’Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes) - Sénat

Si "nous" avons voté pour lui c’est bien pour que LUI fasse le travail (bien lire son rôle, ses fonctions) reporter SA responsabilité sur le corps préfectoral est un aveu d’échec ou de renonciation doublé d’une lâcheté en reportant des responsabilités pénales sur d’autres (qui sont assez peu ravis mais qui sont payés pour se taire, enfin j’imagine).

accessoirement, que se passerait-il si vous ou moi refusions de faire notre boulot et suggérions qu’il soit mal et en partie accomplit par un collègue dans la vraie vie ?

PS : rien ne vous empêche de lui (leur) poser ce genre de question il à forcément un compte de réseau social quelque ce sera plus efficace que s’épancher sur le net, à mon avis.


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#5065 15/05/2024 20h12

Membre (2010)
Réputation :   72  

INTP

…et voilà comment on donne un pouvoir législatif (de facto) au pouvoir exécutif (le préfet).

Le préfet fait donc la loi…et celle qu’il veut.  Et si vous n’êtes pas content, ben on en revient à la discussion précédente: bon courage pour demander justice.

Belle leçon de démocratie.

Hors ligne Hors ligne

 

#5066 16/05/2024 11h26

Membre (2015)
Top 50 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   564  

ENTJ

Et permettez moi d’insister sur la philosophie du truc svp, notez bien comme l’exécutif se paye la tête du législatif et de la nation. La nation, elle, le paye pour ce genre de belle idée (qui l’occupe à plein temps ?) :

https://www.capital.fr/economie-politiq … ur-1479839

Ca rend fou, et je vous ait juste sorti le dernier en date/le 1er qui vient à l’esprit.

PS : et votez bien pour qui vous voulez, ça pourrait même être encore pire pour ce que j’en vois.


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#5067 16/05/2024 11h54

Membre (2022)
Réputation :   18  

C’est du détail, mais les imprécisions, volontaires ou non, concernant les avantages des fonctionnaires m’agacent de plus en plus : dans cet article, on lit : "une indemnité de résidence accordée à tous les fonctionnaires qui correspond à 3%".

C’est absolument faux. Ce n’est ni systématique, loin de là, ni à 3 %, loin de là encore.


« Donne tes 10, tu joues sur 100 ! »

Hors ligne Hors ligne

 

#5068 16/05/2024 12h45

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3881  

 Hall of Fame 

INTJ

VerbalKint, le 15/05/2024 a écrit :

…et voilà comment on donne un pouvoir législatif (de facto) au pouvoir exécutif (le préfet).

Le préfet fait donc la loi…et celle qu’il veut.  Et si vous n’êtes pas content, ben on en revient à la discussion précédente: bon courage pour demander justice.

Belle leçon de démocratie.

En effet.

Les préfets sont aux ordres du Ministère de l’intérieur, quand ils n’obéissent pas, ils sont virés : Ce que l’on sait du limogeage de la préfète d’Indre-et-Loire, Marie Lajus

"Dérogation" c’est de la novlangue pour dire "passe-droit", avec tous les risques de clientélisme politique que cela entraîne/entraînera.

C’est une énième étape du rabotage de la démocratie sous l’ère Macron.

Mais c’est comme la grenouille dans l’eau chaude, comme ça se fait petit à petit, on laisse faire.

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “situation économique et avenir économique de la france”

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.022 sec., 34 requêtes exécutées ]