PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Consultez les données macro-économiques de la France en cliquant ici.

[+1]    #4976 31/03/2024 12h58

Membre (2019)
Réputation :   42  

Je suis en train de regarder les propositions des différents partis en ce qui concerne la Santé tant de méconnaissances du sujet fait peur tous partis confondus. Ils ne doivent plus savoir comment s’en sortir.
Il y a un truc que je ne comprends pas comment le site su PS peut il avoir un programme dans lequel aucune phase n’est juste d’un point de vu syntaxique et grammatical ? (Je ne parle même pas du fond).
C’est trop gros pour être possible non ?
Exemple (au hasard, on peut tout lire) ici : Parti socialiste santé :

«Qui si par malheur, dans leurs parcours de vie deviennent pauvre basculent dans une pathologie et deviennent des patients ayant atteints des maladies chronique.

La relation aux soins se détériore et c’est souvent des patients dans un état de santé précaire et qui vivent aussi très souvent sur les territoires en hausse du désert médical.

Notre engagement en tant que responsable politique qui aspire à gouverner, notre rôle de protecteur envers nos compatriotes sur leur bien-être physique, morale et financier. Nous obligent à veiller sur eux et de se doter d’une capacité indestructible pour améliorer leurs conditions de vie, car très souvent ces patients entre autre ont des difficultés à l’accès à l’emploie. »

« Reconnaître l’évolution en la médecine peut nous rassurer, en forme de proposition d’une meilleure santé«

Je rêve ou c’est vraiment leur site réel ? C’est peut être mon VPN qui traduit bêtement ?

Sinon il y a des vrais programmes la CNAM en a un, elle téléguide des commandes d’articles tout azimuth en cette période de « négociations » : on voit où ils en sont arrivés dans l’argumentaire ;-) : tribune du Monde :

«Le déconventionnement ne peut fonctionner que dans les lieux où se concentrent les classes sociales les plus aisées. Partout ailleurs, dans les banlieues populaires, dans les campagnes, il met en grave péril la santé des habitants. C’est aussi la porte ouverte au retour de toutes les pratiques, autrefois courantes en France, des radiesthésistes, rebouteux et autres guérisseurs, voire des prières de protection", écrivent les auteurs de cette tribune. Ce collectif*, incluant notamment l’ancien président de la Mutualité française Etienne Caniard ou encore Gilles Noël, vice-président de l’Association des maires ruraux de France, estime que le déconventionnement "équivaut à se détourner de la mission sociale de la médecine en faveur du genre humain tout entier »
Cette menace est irresponsable, indécente, et, pour les médecins eux-mêmes, très dangereuse, sinon autodestructrice. Elle ouvre la porte à des évolutions catastrophiques pour notre société républicaine car s’attaquant à ses fondements : liberté, égalité, fraternité.
La conséquence serait un renoncement massif et catastrophique aux soins. Comment un tel projet a-t-il pu germer dans le cerveau de gens qui furent d’excellents élèves à l’école, avant de s’engager dans une décennie d’études très exigeantes et de prêter le serment d’Hippocrate ?
Maximiser le profit, celui de quelques-uns au détriment du bien-être de tous. Veut-on que les hommes vivent ainsi ? Nous ne pouvons nous y résigner »

Dernière modification par Double6 (31/03/2024 13h03)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4977 31/03/2024 13h25

Membre (2018)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   520  

ESTJ

Si le sujet de réduire les dépenses de l’ogre etatique pour équilibrer le budget fait plutôt consensus ici et assez peu écho chez nos politiques, je teste ici auprès de vous une autre idée sur la thématique de l’insécurité dont je m’étonne qu’aucun parti (en dehors de NDA en 2014) ne l’ait repris à son compte :

Sur la thématique de la « guerre » contre le trafic de drogue qui se déroule un peu plus sous nos yeux tous les jours (décompte des morts sur BFM …) l’exécutif nous a beaucoup parlé decheance de nationalité, expulsion en fin de peine…ce qui reste juste de la communication car si la personne n’a pas d’autre nationalité, vous en feriez alors un apatride …et surtout il faut qu’un pays l’accepte à réception, ce qui a posé quelques heurts récents avec le Maroc (premier producteur de la matière première pour rappel) et qui nous en renvoie un (tambour médiatique autour), chef de gang marseillais planqué la bas qui n’avait pas la double nationalité (la vraie raison de cette médiatique extradition).

Chacun connaît la surpopulation carcérale actuelle, la gauche propose davantage de peines alternatives comme solution, ce qui me semble le pire signal à envoyer.

Le constat fait que les jeunes gangsters n’ont peur de rien (surtout pas de la police puisqu’attaquer un commissariat se banalise), que la prison semble meme une ligne gratifiante sinon un passage obligé dans leur CV, je pense pour ma part, et pour endiguer  le trafic de drogues exclusivement, notre pays devrait avoir recours à un train de mesures plus radical mais compatible avec notre état de Droit :

- faciliter les saisies des biens non justifiables (on est sur la bonne voie mais il reste à aller plus loin en étendant les mesures aux prête-noms) et étendre les amendes lourdes : taper au porte monnaie semblant une valeur qu’ils comprennent très bien !

- raccourcir la durée des peines actuelles des trafiquants ….mais obliger leur exécution en centre  de détention outre-mer, double d’une période probatoire correspondant à un régime de liberté conditionnelle ou de semi-liberté sur place. Quand je parle outre-mer, je pense à la Guyane dont l’éloignement (mais on reste en France donc faisable juridiquement) pourrait constituer un vrai frein dissuasif aux caïds, sans pour autant revenir complètement au temps de Papillon tout en s’en inspirant. Je ne parle pas de travaux forcés comme à l’époque, mais de volontariat amenant des remises de peines plutôt que la réduction automatique actuelle pour bonne conduite qui éloigne la peine prononcée de son exécution réelle.

Je pense qu’il serait intéressant de ramener ce sujet sur le débat public avant que le seul remède ressemble à celui pratiqué au Salvador, nettement moins humaniste que cette idée que j’aurai moi même combattu il y a encore 20 ans …(les temps changent)

Qu’en pensez vous ?

Hors ligne Hors ligne

 

#4978 31/03/2024 13h26

Membre (2015)
Réputation :   75  

InvestisseurHeureux a écrit :

On voit bien d’ailleurs que ces histoires budgétaires, n’ont pas grand chose à voir avec la compétence économique. C’est plutôt la capacité à résister au "clientélisme" qui compte.

Une des choses qui nous a coûté cher, c’est que Macron est détesté du "peuple" (cf. gilets jaunes).

Je suis d’accord pour le début de votre réponse; pour la fin, je nuancerai: compte tenu du fait qu’on a adressé le même reproche à pratiquement tous les dirigeants récents, qui ont fini leur mandat à un taux de popularité très bas, et qu’on a critiqué pour leur mépris, leur déconnexion (Chirac le super menteur qui vit aux frais de la princesse, Sarkozy l’ami des riches blings-blings, Hollande qui se moque des sans-dents [et à qui on a reproché d’avoir capitulé immédiatement devant les "bonnets rouges"], etc.), je me demande d’où vient vraiment le problème: succession de mauvais dirigeants? société dans laquelle chacun voit seulement son propre intérêt? système constitutionnel qui empêche des coalitions de compromis, favorise les surenchères électoralistes et cristallise toutes les rancœurs sur un seul homme (le président)?

Je me pose la question (et pour ma part je trouve que, Chirac mis à part, aucun n’a un bilan complètement mauvais), mais quelle que soit la réponse, je ne suis pas sûr qu’on s’en sorte sans mal.

InvestisseurHeureux a écrit :

Et il n’y a aucun exemple de "sacrifice" de ceux d’en haut

Et pourtant si: réforme du système de retraites des députés, Macron a renoncé à son salaire, Hollande lui-même n’est soupçonné de rien à cet égard… mais cela "n’imprime" pas du tout, pour une raison ou pour une autre, et pire cela est contre-productif ("Macron est si riche qu’il n’a pas besoin de salaire!").

Quant aux comparaisons avec la Suède, comme on l’a dit, elles me paraissent sans grande valeur compte tenu de l’écart dans les mentalités entre ce pays et le nôtre (degré de civisme/respect des lois, d’individualisme…). Je pense qu’inconsciemment beaucoup de gens conçoivent les gouvernements successifs non comme les gestionnaires des finances publiques, mais comme des sortes de Picsou assis sur un tas d’or qu’il faut persuader ou contraindre de lâcher de l’argent: c’est surtout cela qui me fait me demander comment on se sortira de ce problème de dette.

En outre je constate que cet argument du "mépris" est devenu permanent (même en dehors de la vie politique: travail, relations personnelles…): dès qu’on n’est pas d’accord avec quelqu’un, qu’on lui dit non, c’est qu’on le "méprise". C’est un frein à mon sens pour trouver des solutions et négocier sereinement.

Enfin (et j’arrête là), pour ne pas verser dans la sinistrose, si l’on a un peu de mémoire, la situation me paraît quand même moins mauvaise qu’à la fin des années 80, où l’on voyait des bac+5 ou bac+8 se battre pour devenir facteur, par crainte du chômage, sans parler des gains de confort dont on n’est même plus conscient depuis cette époque.

Dernière modification par Cornelius (31/03/2024 13h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#4979 31/03/2024 13h28

Membre (2012)
Réputation :   38  

INTP

La santé en France suis une loi de Pareto qui nous dit que 80% des dépenses de la sécu proviennent de moins de 20% des malades.
Les constructions des années 70s ont permis de résoudre le problème de logement des français après guerre, petit à petit, ils sont devenus HLM puis gueto, l’enseignement suis ce chemin, petit à petit, les français vont fuir l’école publique pour le privé, ceux qui le peuvent, pour laisser la place aux franco-….
La santé suis ce chemin, à vouloir soigner tout le monde, on ne soigne plus personne
La France est le pays où les prélèvements sont les plus hauts et deviennent insupportables, nous sommes un pays communiste selon la définition qui dit que la gauche ; c’est plus d’impôt pour plus d’aide, la droite ; moins d’impôts mais moins d’aide.
Les caisses sont vides, les impôts au taquet, nous sommes au fond du trou, je trouve ça très bien, va falloir gérer correctement maintenant que l’état n’a plus le choix.

Hors ligne Hors ligne

 

#4980 31/03/2024 13h59

Membre (2021)
Réputation :   50  

Double6 a écrit :

Il y a un truc que je ne comprends pas comment le site su PS peut il avoir un programme dans lequel aucune phase n’est juste d’un point de vu syntaxique et grammatical ? (Je ne parle même pas du fond).
C’est trop gros pour être possible non ?
Exemple (au hasard, on peut tout lire) ici : Parti socialiste santé :

Etrange qu’aucun cadre de ce parti n’ait pensé à faire faire le job par une IA, ça aurait au minimum limité les fautes de français sad


Aide toi, le ciel t'aidera

Hors ligne Hors ligne

 

#4981 31/03/2024 14h36

Membre (2021)
Réputation :   37  

@VerbalKint :en fait le parti des Démocrates Suédois a servi à aiguillonner la droite sur l’immigration. La droite suédoise au contraire de la droite française a gardé le cap au niveau économique. En France la droite française s’est montrée totalement corrompue et a géré le pays pour les intérêts américains plutôt que pour les intérêts français depuis Sarkozy. Le problème numéro un est donc la corruption et l’influence des intérêts étrangers sur nos politiciens et une propension à mener une politique économique socialiste et non compétitive. Le second problème est qu’effectivement aucun parti ne propose un programme non pas libéral mais responsabilisant au niveau social comme l’a fait la Suède et visant à restaurer la compétitivité.

A noter que la Suède n’a jamais voulu l’Euro ce qui l’a sauvée durant la crise de 2008 et lui a permis d’avoir une économie très compétitive et de garder son industrie.

Je vois donc plusieurs problèmes à résoudre:

- arrêter l’immigration massive et favoriser l’immigration des talents : ingénieurs chinois, indiens en leur faisant profiter de la qualité de vie française,
- supprimer la corruption des politiques et l’influence étrangère avec des peines très lourdes et le rétablissement de la haute trahison pour le PR, 
- suivre l’exemple de la Suède en matière économique et créer un parti qui change le paradigme en matière économique. Non totalement libéral mais comme en Suède pour restaurer la compétitivité des entreprises françaises avec une responsabilisation en matière sociale: indexation des retraites sur la croissance, franchises pour les consultations et les médicaments, mais système de santé préservé notamment pour les maladies graves…
- si possible sortir de l’Euro tout en restant dans l’UE comme l’a fait la Suède. Car la France a toujours dévalué pour garder la compétitivité de ses industries n’étant pas au niveau de l’Allemagne. Depuis l’Euro c’est impossible.

Une majorité est je pense d’accord pour les 3 premiers points. Le dernier point, la sortie de l’Euro, est il me semble nécessaire pour récupérer notre industrie mais très difficile à mettre en place.

Pour la  corruption, la Suède est peu corrompue grâce au protestantisme c’est vrai mais de nombreux pays non protestants sont peu corrompus. On peut citer Singapour, l’Irlande, le Canada, l’Australie, Hong Kong, la Belgique l’Uruguay (voir transprency.org). On voit que c’est surtout une question d’institutions. Pas comme le Conseil Constitutionnel en France qui suit les règles du gouvernement…

@Serenitis: pour la sécurité la Suède a montré qu’il était important qu’il y ait des peines même minimes lors d’une infraction. Cela réduit fortement la délinquance. En France le problème est que souvent les peines ne sont pas appliquées, diminuées ou sont suspendues, ce qui incite les délinquants à recommencer.

@MarsAres : avec le vieillissement de la population, il est normal que certains malades coûtent très
chers (cancers…). La Suède n’a pas souhaité réduire les prestations pour les malades graves en toute logique : elle a chassé ceux qui trichent ou ceux qui n’ont pas côtisé. Cela me semble bien plus juste et normal.

Dernière modification par al2020 (31/03/2024 14h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#4982 02/04/2024 15h54

Membre (2016)
Réputation :   14  

InvestisseurHeureux, le 31/03/2024 a écrit :

Il nous manque quelqu’un et une équipe qui incarnerait l’exemplarité, et que le pays aurait envie de suivre.

C’est sur, mais une telle équipe n’aurait aucune chance de percer, car le contrôle actuel des médias est total. Il suffit de voir les éviction de DSK ou de Fillon…
Il ne faut pas aller très loin pour trouver des nombreux scandale autour de Macron… Alexis Kohler et MSC croisière, Sanofi, Alstom Electric… etc la liste est tellement longue.

Et pourtant on en parle a peine dans les médias. On passe très vite a autre chose.

Je ne comprends pas qu’une plus grande partie de la population n’ai pas conscience du fait que nos impôts ne sont pas utilisé pour nous. Et ca ne va qu’en s’empirant. Le problème n’est pas une mauvaise gestion, ils savent très bien ce qu’ils font et tant qu’on laissera faire ils continueront de nous prendre d’avantage et de nous donner moins.

Pendant que la part de charge par rapport au PIB a prit 10 point, l’hôpital est en ruine, le déficit augmente, la sécurité sociale ne rembourse rien…

Le pire c’est que j’arrive toujours ici pour lire certains d’entre vous les défendre Je n’y vois que le syndrome de Stockholm.

Bien sur que le point soulevé par maxicool est un problème… une minorité très riche qui paye moins que la classe moyenne… Surtout que c’est seulement la partie dont on a conscience, je pense que les dernier scandales ont pu nous prouver qu’on était loin de tout savoir… (les très nombreux papers), et ne parlons même pas des entreprises, dont amazon nous donne un parfait exemple. Plus les entreprises sont puissantes et grosses, moins elles payent de charge. Et plus elles profitent des "aides" de l’état.

Hors ligne Hors ligne

 

#4983 02/04/2024 16h31

Membre (2016)
Top 20 Année 2024
Réputation :   83  

On y va doucement, taxer taxer toujours taxer : Gabriel Attal annonce une mission sur la "taxation des rentes"

Mais y-en-a-t-il ne serais-ce qu’un qui se propose de nettoyer ces écuries d’Augias ?
J’ai du mal à comprendre pourquoi les entreprises arrivent à déployer des plans permettant de réaliser des économies - pas toujours, mais souvent tout de même - tandis que l’Etat Français se vautre dans le confort de celui qui dépense l’argent des autres. Que faut-il faire pour qu’ils traitent le problème à la racine ? Quel est le souci logiciel de ce pays ?

Hors ligne Hors ligne

 

#4984 02/04/2024 16h43

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

Ils ont mis un ancien DG d’Apple France à la tête de cette mission, je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer, quand on connait les pratiques fiscales de la marque à la pomme.

Il est directeur général d’Apple France, Europe Centrale, Moyen-Orient et Afrique entre mars 2001 et 2004.

Impôts : le montant dérisoire payé par Apple en France en 2021 - Capital.fr

Selon une enquête, Apple n’aurait payé que 4 millions d’euros d’impôts en France en 2021.

Dernière modification par Oblible (02/04/2024 16h43)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#4985 02/04/2024 16h59

Membre (2021)
Réputation :   37  

arkamoon a écrit :

InvestisseurHeureux, le 31/03/2024 a écrit :

Il nous manque quelqu’un et une équipe qui incarnerait l’exemplarité, et que le pays aurait envie de suivre.

C’est sur, mais une telle équipe n’aurait aucune chance de percer, car le contrôle actuel des médias est total. Il suffit de voir les éviction de DSK ou de Fillon…
Il ne faut pas aller très loin pour trouver des nombreux scandale autour de Macron… Alexis Kohler et MSC croisière, Sanofi, Alstom Electric… etc la liste est tellement longue.

Excat ce qui se passe est proprement hallucinant: je m’en suis rendu compte il y a longtemps avec la vente d’Alcatel, d’Alstom, Technip… Cela ressemble à de la haute trahison et les français ne disent rien. C’est pour cela que cela risque de mal finir. On le voit récemment au niveau de la dette. On s’en doutait depuis quelques années avec les déficits de la balance commerciale et la baisse constante du PIB dans le poids de l’industrie alors que la France était après guerre l’un des poids lourds industriels du monde…Comment faire émerger une nouvelle classe de politiques non corrompus? C’est une bonne question.

Dernière modification par al2020 (02/04/2024 17h00)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4986 02/04/2024 17h34

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2808  

arkamoon a écrit :

InvestisseurHeureux, le 31/03/2024 a écrit :

Il nous manque quelqu’un et une équipe qui incarnerait l’exemplarité, et que le pays aurait envie de suivre.

C’est sur, mais une telle équipe n’aurait aucune chance de percer, car le contrôle actuel des médias est total. Il suffit de voir les éviction de DSK ou de Fillon…
Il ne faut pas aller très loin pour trouver des nombreux scandale autour de Macron… Alexis Kohler et MSC croisière, Sanofi, Alstom Electric… etc la liste est tellement longue.

Je pense que prétendre que "le contrôle des média est total" revient à se cacher largement la vérité.

En effet, tous les dossiers que vous évoquez ont été relatés par de nombreux médias (sinon, vous n’en connaitriez même pas l’existence), en long et en large (en tout cas, moi, j’estime avoir été largement informé sur ces dossiers; il est vrai que je me paie un abonnement chez Mediapart, entre autres).

Le fait que certains "scandales" n’aient pas conduit à une chute significative de la popularité des personnes concernées est plutôt à chercher dans le contenu exact du dossier (qui parfois ne relève pas vraiment de comportement pénalement répréhensible ou malhonnête, et plus de différences d’interprétation) ou dans la manière d’y réagir d’un certain nombre d’acteurs concernés (et pas uniquement dans le rôle des médias).
Pour reprendre les 2 cas qui ont débouché sur une éviction : pour DSK, la nature des faits et le comportement de la personne concernées, combiné avec l’évolution de la société qui rend certains comportements moins acceptables, a fait son office bien plus que toute campagne médiatique. Pour Fillon, il s’est lui-même largement mis la corde autour du cou, par imprudence ou inconscience de ce que sa victoire aux primaires avait généré comme (res)sentiment dans son propre camp.

Comparez par exemple la popularité (qui n’est pas que le fait des médias) de deux ex-présidents :
   - NS (qui a de multiples scandales, procès, et même condamnations, certains pour des actes totalement contraires à l’intérêt général); et
   - FH (sans soucis avec la justice, assez indifférent à l’argent (même si une ex lui a associé le terme "sans dent"), à qui certains reprochent une inefficacité empêchant d’inverser la courbe du chômage (laquelle s’est inversée, dès 2015 à mon avis, et en 2017 indiscutablement, cf. cette courbe (INSEE), voire d’avoir avantagé les riches.. alors qu’il a mis l’imposition du capital au niveau de celle du travail).

Pour ma part, je ne pense pas être victime d’un quelconque syndrome de Stockholm. 
Je n’ai jamais eu de responsabilité politique. Mais je pense qu’on maltraite les responsables politiques bien souvent bien plus qu’ils ne le méritent (même si une minorité d’entre eux franchit délibérément la ligne jaune sans aucun souci de l’intérêt général, et doit être sanctionné pour cela).
Toute responsabilité implique de faire des choix, qui mécontenteront certains, qui auront des inconvénients (d’ailleurs souvent toutes les alternatives possibles en ont), et parfois l’intérêt général implique même de s’approcher de la ligne jaune (et même de faire bouger cette ligne).

Je constate que presque à chaque fois que j’ai eu des responsabilités, à mon petit niveau, (par ex récemment comme président de Conseil Syndical de copropriété, comme gérant d’une SNC, ou trésorier d’une association), il s’est trouvé des gens  (très minoritaires, et bien souvent ceux qui ne ne lisent même pas les documents qu’on leur diffuse et ne font jamais rien, que d’attendre qu’on bosse pour eux, gratuitement ou presque, et en obtenant des résultats miraculeux) pour imaginer des "scandales" qui n’existaient pas.
Même sur ce forum d’ailleurs, je lis régulièrement des mises en cause de l’honnêteté de la modération (parfois sous la plume de membres qui se vantent d’avoir enfreint la charte, par ex en multipliant les comptes) qui aurait un agenda caché (alors que le seul est que le forum soit le meilleur possible) !


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #4987 02/04/2024 17h37

Membre (2014)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   582  

al2020 a écrit :

arkamoon a écrit :

InvestisseurHeureux, le 31/03/2024 a écrit :

Il nous manque quelqu’un et une équipe qui incarnerait l’exemplarité, et que le pays aurait envie de suivre.

C’est sur, mais une telle équipe n’aurait aucune chance de percer, car le contrôle actuel des médias est total. Il suffit de voir les éviction de DSK ou de Fillon…
Il ne faut pas aller très loin pour trouver des nombreux scandale autour de Macron… Alexis Kohler et MSC croisière, Sanofi, Alstom Electric… etc la liste est tellement longue.

Excat ce qui se passe est proprement hallucinant: je m’en suis rendu compte il y a longtemps avec la vente d’Alcatel, d’Alstom, Technip… Cela ressemble à de la haute trahison et les français ne disent rien. C’est pour cela que cela risque de mal finir. On le voit récemment au niveau de la dette. On s’en doutait depuis quelques années avec les déficits de la balance commerciale et la baisse constante du PIB dans le poids de l’industrie alors que la France était après guerre l’un des poids lourds industriels du monde…Comment faire émerger une nouvelle classe de politiques non corrompus? C’est une bonne question.

L’emploi dans l’industrie repart depuis 2019.
Avec la hausse des dépenses militaires, ce sera encore plus flagrant.

Pour la corruption, il faut augmenter les traitements de nos élus.
Quand on paie 6000€/mois un député soit un salaire de cadre au peu au-dessus de la médiane en IDF, il ne faut pas s’attendre à des miracles.
Il suffit à un lobbyiste d’inviter Mr et Mme dans un bon resto / opéra pour s’assurer d’une oreille bienveillante.
Car en face, la militante ONG qui ne se rase pas sous les aisselles ne va pas foncièrement attirer la sympathie.

Sur un autre point : en Suisse, il y a le parti des libéraux (FDP).
Sur leurs programmes électoraux, ils se vantent de bloquer des lois.
Afin de limiter la bureaucratie.

Il manque un tel parti en France.

Moi entrepreneur, j’ai reçu l’autre jour un courrier officiel sur l’obligation d’afficher.
Il me faut afficher 6 ou 7 papiers sur la médecine du travail, le droit de faire le whistleblower, les discriminations, etc.
Si j’affiche pas et contrôle => amende.

Je vous laisse imaginer l’impact : si je veux suivre le courrier, il faut que je trouve les textes à afficher, que j’imprime.
Je dois ensuite acheter ou des punaise ou un cadre/tableau en liège pour mettre tout cela.
Coût : non seulement le prix des impressions, des punaises, mais aussi le temps de chercher les textes, acheter les punaises / cadres…

Ca vous fait rire : mais c’est une heure de perdue possiblement.
Soit avec 4m d’entreprises en France, 4m d’heures de travail perdues soit à 1600h travaillées par an 2500 jobs à plein temps pour chercher des punaises.
Ces jobs crééraient 3 jobs indirects chacun donc il manque 10 000 jobs en France car des hauts-placés  veulent qu’on affiche.

Imaginez les cotisations et impôts non perçus et ajoutez le cout de cette campagne.
4m de timbres, enveloppes, feuilles A4.
Equipe de gestion de projet (3-4 personnes ?) à plein temps plusieurs semaines dessus.

Bref.


Dirige un cabinet de CGP - triple compétence France / Suisse / UK

En ligne En ligne

 

#4988 02/04/2024 17h57

Membre (2020)
Réputation :   50  

Je rejoins GBL sur le fait qu’il n’existe pas à mon sens d’agenda caché de nos politiques.

Je n’ai jamais fréquenté de manière directe des décideurs comme un ministre ou bien le président de la République, mais à mon niveau j’ai pu échanger de manière directe avec quelques représentants d’agence de l’Etat ou de ministère.

En fait je pense que l’explication est plutôt à chercher du côté du principe de Peter, et du fait que les gens ne reconnaissent jamais leurs torts. Impossible de revenir en arrière sur une décision par exemple. Plutôt planter tout le truc et inventer une explication à la ***

C’est assez effarant les bêtises que peuvent débiter à la minute certains "spécialistes" ou "experts" , tout cela avec le plus grand aplomb.

J’aurai quelques anecdotes à partager à l’oral, mais à l’écrit je ne préfère pas smile

Dernière modification par Yumeria (02/04/2024 18h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#4989 02/04/2024 18h46

Membre (2019)
Réputation :   42  

GBL : Je ne vais pas relancer la machine mais faire croire sous couvert d’une modération des propos que l’administration et les politiques ne poursuivent pas des buts en manipulant l’opinion et de façon le plus souvent sournoise avec une extrême mauvaise foi et en dépendance des divers lobbying et au détriment de l’intérêt général : c’est pour moi difficilement qualifiable.
Soit c’est réel et angélique (ben oui ma pauvre dame c’est comme ça une espèce de fatalité mais tout le monde lutte dans le même sens) soit c’est une manière particulière d’orienter les débats (pour les canaliser ?) soit c’est tout simplement de l’intox (mais pour quel motif ?).
On peut ne pas être complotiste et être en opposition totale avec vos discours.
Je ne dois pas être le seul à le penser.
Néanmoins vos interventions sont toujours pertinentes je vous en remercie mais j’ai une longue expérience et une lumière rouge s’allume à chaque fois que je vous lis.
J’ai vu comme vous peut être la signification de votre pseudo (sur un PTAX 100 import direct Japon : une autre époque quelques années d’avance)

Dernière modification par Double6 (02/04/2024 19h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#4990 02/04/2024 20h05

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2808  

Double6 a écrit :

J’ai vu comme vous peut être la signification de votre pseudo (sur un PTAX 100 import direct Japon : une autre époque quelques années d’avance)

Juste pour vous éviter ce genre de phrase incompréhensible, relisez ma présentation, et vous y lirez

GBL a écrit :

Pour les curieux, mon pseudo vient de Good Bye, Lenin! ? Wikipédia , il a été choisi sans trop réfléchir, et il n’y a aucune intention cachée dans la faute d’orthographe qu’il comporte.

Vous pouvez tout à fait être en opposition totale avec mes opinions, et mes discours.
Mais dès lors vous leur prêtez des intentions cachées (alors que je m’efforce de faire preuve de transparence), il faudrait aussi reconnaitre que ça comporte une dose de complotisme. Moi aussi, j’ai regardé pas mal de films ou séries décrivant divers complots, mais je n’en vois pas autant IRL.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#4991 02/04/2024 20h54

Membre (2021)
Réputation :   37  

En attendant il est indéniable que le comportement des politiques américains n’a rien à voir avec celui des français. Les américains sont patriotes. Quand ils voient qu’ils sont faibles comme avec Huawei ils barrent la route avec des normes et interdisent leur marché.

La vente de fleurons technologiques serait impensable aux Etats-Unis alors qu’en France nos politiciens bradent nos meilleurs entreprises. Hormis le phénomène de corruption pécuniaire il y a sans doute une corruption de la pensée via les formations Young leaders chez les politiciens français mais aussi européens. Il reste que si cette tendance se poursuit nous serons bientôt une colonie américaine dans tous les domaines ce que nous sommes déjà dans certains comme les NTIC. C’est bien triste pour un pays qui était sous De Gaulle l’une des nations les plus avancées dans les technologies.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4992 02/04/2024 23h41

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2808  

Intrigué par l’obsession que semble avoir Al2020 en ce qui concerne les "Young Leaders", organisation qui américaniserait l’Europe, j’ai essayé de me renseigner sur ce que c’est.

Si j’en crois Young Global Leaders ? Wikipédia et www.younggloballeaders.org , ce n’est pas spécialement organisé par les USA, c’est une une organisation indépendante à but non lucratif, localisée à Genève, qui concerne des personnes de 70 pays différents, nominés par les anciens de l’organisation, parfois qualifié de «réseau social privé le plus exclusif au monde», et une organisation qui décrit elle-même les dirigeants sélectionnés comme représentant «la voix de l’avenir et les espoirs de la prochaine génération». Il faut avoir moins de 38 ans quand on y entre (trop tard pour nombre d’entre nous) pour 6 années. Si je me fie aux (100) membres de la dernière promo, l’Europe y tient une place assez limitée (12%, à comparer à, par ex 19 USA, 8 RPChine, 9 Afrique, etc. 0 Russe).
Parmi les anciens "notables", on compte quelques membres (ou ex) de la "macronie (E.Macron, G.Attal, M.Schiappa) mais aussi plein de profils variés, avec entre autres Jacinda Arden, Sanna Marin, Justin Trudeau (3 homologues de Macron), Leonardo DiCaprio, Sergei Brin, Jack Ma, Larry Page, Mark Zuckerberg, Michael Schumacher, etc.

En ce qui concerne le "C’est bien triste pour un pays qui était sous De Gaulle l’une des nations les plus avancées dans les technologies." d’Al2020, il me semble pas forcément très représentatif de la réalité.
Rappelez-vous par exemple d’où vient la technologie qui a servi à développer nos centrales nucléaires (chercher "Westinghouse" ici)…
Pour l’avance technologique d’Alcatel sur les firmes US qu’Al2020 convoque souvent, je n’ai pas ce souvenir de mes années passées (avant qu’Al2020 n’y officie, et avant la fusion avec Lucent) dans cette entreprise ou chez plusieurs de ses clients, où j’avais pourtant pas mal de contacts avec la R&D, la normalisation, et d’interlocuteurs aux US (J’avais plus été impressionné pas la force du réseau commercial, qui permettait de vendre un peu partout dans le monde). Le marché US était d’ailleurs déjà bien plus unifié que les marchés européens, même après le démantèlement d’AT&T ce qui aidait bien les équipementiers US… Ceci sans oublier que "sous De Gaulle" la France avait un gros retard dans les télécoms (Le 22 à Asnières  n’était pas qu’une blague).
Si la France a été dans le peloton de tête dans certains domaines, et l’est toujours d’ailleurs dans certains, il ne faut pas non plus exagérer ou fantasmer le passé…


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#4993 03/04/2024 08h31

Membre (2016)
Top 20 Année 2024
Réputation :   83  

Pour la petite blague, il ne faut pas oublier non plus qu’un bon nombre des grandes avancées techniques de l’après-guerre, notamment en aéronautique et aérospatiale, sont liées aux scientifiques allemands et/ou nazis que la France a su accueillir à l’aide de véritables ponts d’or - c’est le pays d’accueil le plus complaisant, devant les Américains ou les Russes, même si certains grands noms comme van Braun nous ont échappé.

Hors ligne Hors ligne

 

#4994 03/04/2024 09h28

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

Sandrine Rousseau a des solutions pour la dette, le déficit …

Sandrine Rousseau : "L’épargne des Français nous permettrait de reprendre la main sur notre dette !"


Vidéo YouTube

Sandrine Rousseau, députée EELV de Paris, était l’invitée de l’émission Ecorama du 2 avril 2024, présentée par David Jacquot sur Boursorama.com. Parmi les sujets abordés : l’inflation, la baisse des crédits en faveur de la transition écologique, le déficit public, et la hausse des impôts sur les plus riches.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#4995 03/04/2024 09h33

Membre (2022)
Top 20 Année 2023
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   108  

ISTJ

Nos amis de la gauche extrême tournent toujours en boucle sur la même thématique: pour résoudre tous les problèmes financiers de la France il suffit de 1. Faire les poches des "riches" 2. Taxer les profits honteux des entreprises.

Et voilà !
Problème réglé.
Jusqu’à ce que "riches" et entreprises se barrent à l’étranger.
Et là ?


Parrain Corum: 9LCZUO - Parrain Fortuneo: 12405145

Hors ligne Hors ligne

 

#4996 03/04/2024 10h09

Membre (2020)
Réputation :   50  

Je propose de ne pas écouter les propositions économiques de Sandrine Rousseau, le risque qu’elle et ses amis arrivent à avoir 1/ La présidence de la République 2/ La majorité à l’AN est à mon sens des plus limités.

J’ai plus peur des propositions économiques du RN ou de Renaissance, qui reste pour moi les deux seuls partis ayant une chance de réunir le 1/ et le 2/

D’ailleurs, je suis étonné par l’insistance de BLM de marteler "pas de hausse d’impôts", y voit il une opportunité de se démarquer de son camp en vue de la présidentielle 2027 ? Entre ça et ses nombreux livres ….

Hors ligne Hors ligne

 

#4997 03/04/2024 11h18

Membre (2021)
Réputation :   37  

GoodbyLenine, le 02/04/2024 a écrit :

Intrigué par l’obsession que semble avoir Al2020 en ce qui concerne les "Young Leaders", organisation qui américaniserait l’Europe, j’ai essayé de me renseigner sur ce que c’est.

Je ne suis pas obsédé mais lucide Comme Philippe de Villierss d’ailleurs. Je parlais de ce programme de la: French-American foundation Vous ne le connaissez pas apparemment. Macron a fait partie de la promotion young leader de la French American Foundation en 2012: c’est un fait. Quant aux autre young leader dont le programme est basé à Genève, l’objectif semble être le même que le WEF basé lui aussi à Genève. Pour le WEF on voit bien qui domine: 674 participants des USA en 2020, 270 du Royaume-Uni, 159 de Suisse, 137 d’Allemagne. Sur représentation donc des Etats-Unis et du Royaume-Uni comme c’est bizarre.

On note aussi une surreprésentation des sociétés du monde de la Finance dans le WEF et une sous-représentation du monde de la high-tech. Mais c’est un autre débat qui ne concerne pas le thème de cette file.

Quant à Alcatel pour vous répondre je connais très bien également merci. Alcatel pour votre information était leader mondial dans l’ADSL la technologie qui servait d’accès à Internet/téléphonique sur cuivre (c’est la France d’ailleurs qui développé cette technologie), N°2 mondial sur le routage IP de coeur de réseau et dans le top 5 pour les switchs d’entreprise, numéro 4 mondial sur le marché des réseaux optiques,  N°1 du VDSL, N°3 du marché GPON, N°4 de l’accès radio pour la téléphonie mobile, N°4 des LTE, avec une très bonne position sur le marché de la téléphonie d’entreprise et des PABX dans le monde entier. La France était parmi l’un des premiers pays à avoir son réseau téléphonique entièrement numérisé ce qui est une prouesse.  Les ingénieurs et chercheurs du CNET découvrent la commutation numérique, le Minitel en 1980, le réseau Radiocom 2000 en 1986, la norme GSM rien de moins!

C’est pourquoi d’ailleurs France Telecom et Alcatel avait mené des missions de conseil dans de nombreux pays du monde. Alcatel était ainsi l’une des rares société française technologique d’importance dans les NTIC comme Alstom était également stratégique dans le nucléaire et l’énergie.
La France était également parmi les leaders dans le nucléaire, les réseaux télématiques, les ordinateurs à forte puissance de calcul, l’aéronautique avec la Caravelle et le Concorde, dans la pharmacie avec des labos de très haut niveau, dans la téléphonie mobile avec Sagem, Alcatel, Matra etc La liste est très longue. La France était un pays quasiment présent sur toutes les technologies et de très haut niveau. Ce n’est pas un fantasme c’est un fait.
Et la décroissance énorme du poids de l’industrie par rapport au PIB a été bien plus grande qu’en Allemagne ou en Italie c’est un fait également. Charles Gave a parlé de l’impact de l’Euro sur notre désindustrialisation et sur le déficit de notre balance commerciale qui s’écroule quelques années après la mise en place de l’Euro.

En attendant désormais le gouvernement loin de mettre en place les conditions pour développer l’industrie (faible coût de l’énergie, main d’oeuvre qualifiée, incitations aux investissements…) veut s’attaquer aux rentes de quoi faire fuir encore de nombreux français ou les inciter à investir hors de France sur les marchés boursiers américains? Taxer toujours plus. Quand une politique ne marche pas on l’accélère pour faire fuir les capitaux vers les Etats-Unis…

Nous avons en France une classe politique totalement déconnectée des réalités avec un secteur administré étouffant et une politique de prestations sociales, peu responsabilisante et bien trop laxiste avec une immigration massive qui casse petit petit notre modèle social. Plutôt que de réformer vraiment l’économie on parle de débats hommes-femmes, sociaux pour noyer le poisson. Encore hier à la télévision un débat d’importance sur France 5: faut-il ou non légaliser le cannabis?

Dernière modification par al2020 (03/04/2024 12h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#4998 03/04/2024 11h55

Membre (2012)
Réputation :   38  

INTP

Comment traduire le "fléchage" de l’épargne que prône notre ministre de l’économie, au niveau européen, bien sûr, on sait la France n’a plus de frontières.
Personnellement, je vois le "fléchage" comme un moyen de revenir du "fin de l’abondance" au "quoiqu’il en coûte" ce qui permettrait de budgéter sans moyen le sauvetage de nombreuses entreprises, créer une relance et des recettes fiscales, bref, renflouer les caisses et rassurer les créanciers non français qui regardent les agences de notation.

Je me méfie des médias, je me rappelle leurs "fake news" ; l’amiante, le nuage de Tchernobyl, les armes de destructions massives de Saddam, le sang contaminé,….la partie non immergée de l’iceberg.

Hors ligne Hors ligne

 

#4999 03/04/2024 12h15

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3856  

INTJ

kiwijuice, le 02/04/2024 a écrit :

Moi entrepreneur, j’ai reçu l’autre jour un courrier officiel sur l’obligation d’afficher.

La discussion part dans tous les sens, et devient difficile à lire, mais je peux vous dire que dans mon secteur d’activité, il y a une inflation continue de normes et réglementations qui s’empilent.

C’est tellement compliqué entre l’UE et la France qu’il faut payer un service de veille juridique, même quand on est une petite société.

Et il n’y a absolument rien qui laisse penser à une inversion de tendance voire à une stabilisation, j’ai même plutôt l’impression que c’est exponentiel.

L’UE et la France sont "devenues" des machines à produire de la norme et de la réglementation, souvent sans valeur ajoutée autrement que celle de créer de la complexité, et comme cela donne du pouvoir et du travail à bon nombre de personnes, il n’y aucune raison que cela s’arrête.

Par ailleurs, qui a dit ces mots et en quelle année ?

Devinette, qui a dit a écrit :

«La France n’est plus une démocratie, c’est une monarchie technocratique»

Ce n’est tjs pas DoubleTrouble ou Al2020 ou Philippe30 ou moi-même…

Réponse : Bruno Lemaire en 2015 («La France n’est plus une démocratie, c’est une monarchie technocratique»)

Comme quoi les politiques savent faire les bons diagnostics quand ils sont en dehors du pouvoir…

Et qui trouvera que la situation s’est améliorée depuis 2015 ?

Bien au contraire, son diagnostic n’a jamais été aussi juste, et on peut l’élargir à l’UE.

Hors ligne Hors ligne

 

#5000 03/04/2024 12h43

Membre (2021)
Réputation :   37  

InvestisseurHeureux a écrit :

Devinette, qui a dit a écrit :

«La France n’est plus une démocratie, c’est une monarchie technocratique»

Ce n’est tjs pas DoubleTrouble ou Al2020 ou Philippe30 ou moi-même…

Réponse : Bruno Lemaire en 2015 («La France n’est plus une démocratie, c’est une monarchie technocratique»)

Comme quoi les politiques savent faire les bons diagnostics quand ils sont en dehors du pouvoir…

Il y a cet empilement de normes qui est un problème du à la suradministration: celle de l’UE s’ajoute en plus à celle de la France d’où la révolte des agriculteurs. Les suédois ont très bien identifié le problème. De Gaulle comme les suédois avaient compris qu’on ne peut avoir un Etat providence généreux qu’avec une économie compétitive. C’est la base du problème : la compétitivité.

C’est pourquoi la France s’était positionnée sur des secteurs d’avenir tout en ayant un poids du secteur public très limité par rapport au PIB sous De Gaulle ou Pompidou. La Suède a toujours fait en sorte également de gérer les hausses de salaire en liaison avec la santé de l’industrie, les syndicats étant plus ouverts depuis les années 90-2000.
Les solutions sont simples elles ont été menées en Suède pour réformer l’Etat et le système social. Concurrence public/privé, gestion locale des budgets de soin, fin de l’assistanat pour ceux qui ne cotisent pas ou peu, arrêt de l’immigration massive, réforme des retraites avec indexation des pensions sur le PIB (avec une baisse si le PIB baisse), Etat efficace et peu gourmand, gestion budgétaire serrée sans déficit, baisse drastique du poids de la dette par rapport au PIB…

Mais il reste un point épineux très important au niveau industriel: sans maitrise de sa monnaie il est difficile de rester compétitif.

Si la Suède n’avait pas pu dévaluer après la crise de 2008, son industrie aurait sans doute disparu. L’UE gère notre monnaie c’est un sacré problème alors qu’elle est dirigée comme en France par des fonctionnaires très technocratiques. Donc il faudrait soit réformer la France et l’UE ou soit réformer la France et sortir de l’Euro tout en restant dans l’UE ou soit réformer la France et sortir de l’UE. Aucun parti ne propose de sortir de l’Euro ou de l’UE (ou est très minoritaire) et aucun parti ne propose de réformer drastiquement la France et l’UE, nous avons donc un sacré problème. L’Euro fait partie du problème et la gestion de l’UE également.

On pourrait déjà commencer par réformer la France mais effectivement Bruno Le Maire ne fait rien pour s’attaquer à la sur administration françaises et aux dépenses ainsi qu’aux emplois qui ont explosé dans les collectivités locales. On ne pourra s’en sortir qu’avec une réforme systémique, un changement total de paradigme drastique comme l’a fait la Suède dans les années 2000 avec non pas une hausse des impôts mais une baisse drastique du poids de l’Etat et des collectivités sociales, des subventions aux associations, à la formation. Et il faudrait investir dans l’IA, les NTIC, les biotech plutôt que dans le changement des fenêtres ;-). Et après la France il faudra réformer drastiquement l’UE qui est aujourd’hui une structure totalement bureaucratique ou en sortir : autant dire 10 ans de boulot voire plus!

Il y a aussi un problème peu soulevé ici: j’en parlais hier avec un médecin. Il manque des milliers d’ infirmières, ASH, médecins, plombiers, électriciens, artisans bref tout ceux qui travaillent dans la vie réelle, avec des gens. Un médecin me disait hier « les jeunes ne veulent plus faire ce métier trop contraignant avec des rapports humains». Pourquoi ne pas obliger les étudiants à suivre certaines filières/formations et fermer des places dans celles ou il y a peu de débouchés? Nos impôts financent au final des formations universitaires où la demande est faible voire inexistante.

Dernière modification par al2020 (03/04/2024 13h14)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “situation économique et avenir économique de la france”

Pied de page des forums