PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#1 30/12/2019 16h30

Membre (2019)
Réputation :   6  

Bonjour à tous,

Y’ a-t-il des investisseurs ici sur les valeurs asiatiques qui s’inspirent grandement des réussites américaines. J’ai pris des paris dessus qui ont été payant jusque là, en swing trading. Avec des +30%, +40% en quelques jours.

J’ai, de suite, en tête 2 valeurs :

- LK (Luckin Coffee) qui s’inspire bien de Starbucks.
- NIO qui est dans la veine de Tesla.

J’ai d’autres positions sur le marché asiatique (diversification oblige) avec Tencent et Alibaba, ainsi que d’autres dans ma watchlist allant de la communication à la biotech. Mais je voulais partager avec vous ces valeurs qui reprennent les grandes lignes de leur alter ego américain.

Au plaisir sur le forum.

Mots-clés : bourse, chine, états-unis

Hors ligne Hors ligne

 

#2 30/12/2019 18h25

Membre (2019)
Réputation :   40  

Bonjour,

Étant actionnaire de Tencent, vous devez avoir connaissance de sa filliale Tencent Music Entertainment Group. TME est le leader du streaming en Chine, et est comparable a Spotify au niveau US.

TME possède différents produits :

- QQ Music : Service de streaming musical disponible en Chine. L’entreprise est détenue conjointement avec Spotify. (700 millions d’utilisateurs, pour 120 millions en Premium).

- KuGou : Également un service de streaming musical et aussi de téléchargement de musique. Détenu et développé à 100% par Tencent. Il est le premier service de streaming avec plus de 800 millions d’utilisateur.

QQ music et KuGou possèdent 43% de part de marché en Chine.
Un projet de fusion de ces deux services est a l’étude depuis 2016.

TME posséde aussi deux autres plateformes, Kuwo Music (streaming musical) et WeSing (Karaoké).
TME est cotée sur le NYSE sous le code TME.
Source

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Coke (30/12/2019 18h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 30/12/2019 21h33

Membre (2019)
Réputation :   6  

Oui j’ai pris en compte ceci.
Je garde un oeil attentif à trois choses également :

- Leur segment cinéma (Tencent Pictures) avec déjà Men in Black, Top Gun et Terminator.
- Leur segment tech avec WeChat notamment.
- Et surtout leur segment gaming avec l’essor du ESport  et leurs investissements chez
> Riot Games (League of Legends notamment)
> Epic Games à 40% et leur titre Fortnite notamment
> Supercell à 84% qui produit Clash of Clans, Clash Royale et Brawl Stars
> Et une petite part chez Activision qui produit les phénomènes Call of Duty et Assassin’s Creed

Dans le secteur du gaming toujours, Tencent gère l’équivalent du « Steam US » là-bas qui s’appelle WeGame.

Autant dire que j’ai hâte de voir la suite dans ces secteurs.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 31/12/2019 09h12

Membre (2010)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   237  

Nous ne devrions pas parler de GAFA asiatique mais de BATX qui désigne les géants du Web chinois: Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi.

En dehors des techno nous pourrions ajouter Yum China Holdings Inc (YUMC) restauration rapide qui exploite en Chine KFC, Pizza Hut, Taco Bell, the East Dawning, Little Sheep, COFFii & JOY

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 31/12/2019 10h32

Membre (2019)
Réputation :   6  

pvbe a écrit :

Nous ne devrions pas parler de GAFA asiatique mais de BATX qui désigne les géants du Web chinois: Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi.

En dehors des techno nous pourrions ajouter Yum China Holdings Inc (YUMC) restauration rapide qui exploite en Chine KFC, Pizza Hut, Taco Bell, the East Dawning, Little Sheep, COFFii & JOY

Effectivement le titre a été modifié. Probablement par un modérateur. À la base j’étais parti dans l’idée de parler des valeurs asiatiques « cousines » au marché US. J’ai plus tendance à parler de belles imitations avec un pôle client immense…
Merci pour l’information concernant YUMC. Je vais regarder ça, bien que le secteur de la restauration ne soit pas dans mes secteurs préférentiels. J’ai touché à une valeurs en 2019 : Shake Shack avec un petit ROI…

Hors ligne Hors ligne

 

#6 24/01/2020 13h03

Membre (2019)
Réputation :   6  

L’Asie, vous l’avez vu, est en ce moment sur les nerfs.
Moi compris. Pour l’instant, je tiens bon malgré des variations qui m’ont interpelées mais qui font partie de ces cotations.

- MOMO est passé en négatif. WYNN également que j’ai acheté 2 jours avant l’arrivée du virus. Pas de chance.
- LK, NIO, BABA et Tencent sont corrects avec une très bonne P/L sur LK.
- HMI a été rajouté le 2 Janvier. Bonne P/L aussi

Je garde en watchlist NTES, EDU, CHL et Xinyi Solar Holdings.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 02/04/2020 18h06

Membre (2014)
Réputation :   42  

Luckin Coffee chute de 83% suite à la découverte d’une fraude comptable.
Encore un scandale chinois…

Hors ligne Hors ligne

 

#8 02/04/2020 22h40

Membre (2013)
Réputation :   67  

Bonsoir quelqu’un sait il si l’etf emqq ou équivalent est disponible sur une assurance vie et si oui laquelle?

Hors ligne Hors ligne

 

#9 06/04/2020 17h51

Membre (2013)
Réputation :   67  

J’ai essayé d’acheter l’etf sur mon CTO BINCK et il m’est indiqué que le produit n’est pas disponible.
Quelqu’un connaîtrait il un ETF sur les technologiques des pays émergeants (ou à minima chinoise)ou un opcvm ?
Merci d’avance

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 06/04/2020 18h05

Membre (2013)
Top 20 Invest. Exotiques
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   739  

Il y a les ETF de KraneShares sur la Chine KraneShares | Invest in China personnellement j’aime bien KWEB | KraneShares découvert grace à Scipion8 mer!i à lui wink

Edit :Ils ont d’ailleurs aussi une offre sur les émergents qui me semble nouvelle ou que je n’avais pas encore remarqué.

Dernière modification par DDtee (06/04/2020 18h08)


Par vent fort, même les pintades arrivent à voler

Hors ligne Hors ligne

 

#11 06/04/2020 18h09

Membre (2019)
Réputation :   0  

Malheureusement KWEB n’est pas disponible sur BD …

Dernière modification par SethPistol (06/04/2020 18h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 25/05/2020 21h43

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   613  

INFJ

Delisting de sociétés chinoises cotées aux USA ?


Dans le cadre de la nouvelle offensive Trumpienne contre la Chine, le sénateur Kennedy a déposé une proposition de loi qui pourrait conduire à delister certaines entreprises chinoises cotées aux USA :

Le sénateur Kennedy traduit par Google a écrit :

Ce projet de loi oblige certains émetteurs de titres à établir qu’ils ne sont pas détenus ou contrôlés par un gouvernement étranger. Plus précisément, un émetteur doit faire cette certification si le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) n’est pas en mesure de vérifier des rapports spécifiés parce que l’émetteur a retenu les services d’un cabinet d’expertise comptable étranger non soumis à l’inspection du conseil. De plus, si le conseil n’est pas en mesure d’inspecter le cabinet d’expertise comptable de l’émetteur pendant trois années consécutives, les titres de l’émetteur sont interdits de négociation sur une bourse nationale.

Il y avait il y a un an au moins 156 sociétés chinoises cotées au NASDAQ ou au NYSE pour une capitalisation de $1.2 trillion. Le nombre et la valeur ont certainement bien augmentés aujourd’hui. Dans cette liste, il y en avait 11 possédées à au moins 30% par le gouvernement chinois (PetroChina, China Life Insurance, …), et 50 (pas les mêmes ?) dont le PCAOB n’avait pas eu la possibilité d’inspecter les comptes (Pinduoduo, Iqiyi, …). On peut noter que TAL Education Group, qui a récemment été convaincu d’une fraude, ne fait pas partie de ces derniers. Mais nul contrôle n’est infaillible bien sur.

Il parait bien sur logique que toutes les entreprises soient sur un pied d’égalité et que les investisseur puissent disposer d’un minimum de garanties d’honnêteté des bilans sur lesquels il base ses décisions. Il n’en reste pas moins que cette proposition de loi est éminemment politique dans le contexte actuel et se heurte à quelques inconvénients…

…Politique : cette loi doit s’appliquer aux sociétés de toutes nationalités qui veulent se coter aux USA. La France n’autorise par exemple pas, je crois, qu’un cabinet d’audit français remette des documents comptables à un organise étranger comme le PCAOB.

… Economiques : Le nombre d’IPO a plutôt tendance à décroitre et surtout elles sont de plus en plus le fait de société non US : 32 entreprises chinoise sur les 192 IPO de 2018 et 28 sur les 159 de 2019. Et cela sans parler des sociétés US achetées par des chinois.

Et les sociétés chinoises on un poids de plus en plus conséquent dans les indices US et apportent une part importante de la croissance boursière et donc des profits des investisseurs. Sans elles, le NASDAQ n’aurait pas encore effacé la baisse depuis le début de l’année…

… Boursier : Ces $1,2trillion (au minimum) devraient être négociés, transférés avant adoption de la loi, ou devront ensuite faire l’objet d’une OPA pour pouvoir être réintroduites ailleurs car le marché OTC ne leur serait pas accessible. Dans les deux étapes, cela constituerait une tempête dont les bourses n’ont pas vraiment besoin !

Au final, certaines sociétés gouvernementales chinoises vont peut-être partir, mais la plupart des entreprises privées vont s’adapter… ainsi sans doute que le texte de loi si on se rappelle qu’en septembre dernier déjà, il avait été question de limiter les investissements américains dans les entreprises chinoises.
Mais en attendant, les cours de ces actions qui ont commencé à baisser, risquent d’être chahutées pendant un certain temps. Les introductions en bourse américaine dont beaucoup de sociétés chinoises rêvaient ne se feront sans doute pas.
Un signal inquiétant est tout de même qu’avant même cette proposition de loi, le poids lourd Baidu envisageait de se retirer du Nasdaq

Dernière modification par CroissanceVerte (25/05/2020 21h52)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #13 20/02/2021 08h06

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Réputation :   613  

INFJ

La guerre du delisting américano-chinoise est entrée dans une phase active


Comme promis par l’administration Trump, des entreprises trop fortement liées à l’état chinois, au PCC et à leurs prêtes-noms ont commençé en janvier à être interdites de listing (ADR) aux USA, voire de détention par des fonds américains quand elles ne sont pas cotées aux USA ou pas du tout cotées.

La liste a d’ailleurs continué à s’étoffer en janvier (TRANCHE 5, qui s’appliquera en mars) après le changement de président et si la guerre change de style elle pourrait bien ne pas changer de moyens ou d’intensité. Il y a en effet eu une petite valse hésitation avec des annonces alternativement contradictoires du NYSE pour des raisons peut-être purement électoralistes, mais au final le mouvement est lancé.

L’influence est telle qu’un courtier européen comme Degiro bloque les achats de ces actions cotées à Hong-Kong ou à Francfort, et exige même leur vente si elles sont détenues chez eux : Excès de zèle que ne semble pas pour l’instant appliquer un courtier américain comme IB ! Il faudrait que nous soyons nombreux à protester auprès de Degiro…

La liste actuelle est la suivante à ma connaissance :



Certaine entreprises ne sont pas cotées mais possédées par des fonds qui devraient donc s’en dessaisir, de même que les citoyens américains, sans doute. Je ne suis pas sur que Georges Soros (Américano-Hongrois) ira jusqu’à vendre ses 18 % de Grand China Air, par exemple, mais il y sera incité…

Comme je l’indiquais il y a 9 mois dans le message précédent, il paraît peu probable du point de vue de la stabilité financière que toutes les entreprises chinoise soient exclues de la bourse américaine étant donné leur poids, qui n’a d’ailleurs cessé de grandir, y compris depuis les menaces de delisting en 2020. Pourtant en creusant un peu il est évident que la grande majorité doit être contrôlée en sous-main par le PCC et ses affidés ou bien le sera à l’issue de la reprise en main actuelle …



Le cas le plus médiatisé pour l’instant est celui des entreprises de télécommunication China Mobile (00941:HK, CHL:NYSE), China Unicom (600050:SH, 00762:HK, CHU:NYSE) et China Telecom (00728:HK, CHA:NYSE), qui étaient finalement fortement échangées à la bourse de New-York alors que leurs ADR représentaient une proportion très faible de leurs actions par rapport à celles cotées à Hong-Kong.



A noter que les indices eux-même ont été modifiés en conséquence.

On peut bien sur se demander si cette guerre est une opportunité pour se placer (à condition que notre courtier l’autorise) sur ces entreprises à Hong-Kong ou Francfort, ou au contraire un danger, et à quel terme.

Pour China Mobile, par exemple, le cours était structurellement en baisse (et sous-coté) depuis longtemps mais semble se reprendre depuis le delisting le 13 janvier. D’autre part le cours de Francfort a pris du retard sur les deux autres à partir de l’annonce du probable delisting l’été dernier et on peut espérer qu’il rejoigne celui de Hong-Kong à brève échéance. Il semble peu probable que l’Europe suive les Etats-Unis dans le delisting étant donné les récents accords passé avec la Chine.



La remontée du cours est valable pour les 3 entreprises. Effet contrarian du delisting ou rattrapage chinois ?

Dernière modification par CroissanceVerte (20/02/2021 08h35)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à "les gafa asiatiques et autres sociétés chinoises leaders"

Pied de page des forums