PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#226 16/05/2021 22h20

Modérateur (2014)
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   663  

Bonsoir,

Le remplacement de Faber au poste de DG sera donc annoncé officiellement demain et il s’agit d’Antoine de Saint-Affrique. Prise de poste au 1er septembre après son départ de Barry Callebaut.

Antoine de Saint-Affrique, futur patron de Danone

Les défis d’Antoine de Saint-Affrique ne manquent pas. Il devra déployer le plan Local First, voulu par Emmanuel Faber ; il aura aussi pour mission de préciser sa recette pour faire rebondir Danone. La crise du Covid-19 a plombé les ventes et la rentabilité de ses eaux. Il faudra aussi faire évoluer la gouvernance de Danone.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#227 17/05/2021 09h11

Membre (2018)
Réputation :   187  

INTJ

Qui pour croire qu’il va déployer un plan conçu par son prédécesseur ?
Non, on va  avoir le droit à une revue de portefeuille.
En tout cas, bon courage à lui pour "faire évoluer" la gouvernance étant donné le panier de crabes qu’Antoine Riboud a créé.
La Suisse, le pays où "il ne se passe rien" risque de vite lui manquer.
Campagne - Raté pour Federer: De Niro ne viendra pas en Suisse - Le Matin

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Patience (17/05/2021 09h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#228 26/05/2021 11h09

Membre (2021)
Top 20 Année 2022
Réputation :   182  

INFJ

La petite baisse du jour semble attribuée à Berenberg qui annonce

Berenberg a écrit :

La faible croissance inhérente à la plupart des catégories des produits de Danone est difficile à corriger, l’amélioration de l’exécution nécessitera des investissements et il n’y a pas de solution miracle dans la gestion du portefeuille, selon nous

et dégrade à vendre Danone, avec un objectif de 55 euros.

Il faut quand même rappeler, en tout cas à mes yeux, que Danone va profiter de la reprise de la restauration et de la mobilité, qui sont deux secteurs importants, notamment pour les eaux (même si il est vrai que la pression écologique va imposer des innovations pour les eaux en bouteilles dans les années à venir, ou le retour de la consigne ?). De plus, la probable revue d’actifs suite à l’arrivée du DG va certainement aboutir à des changements de stratégie, en tout cas on peut l’espérer.

Enfin, tout le monde à le droit de se tromper, mais Berenberg conseillait Solutions 30 à l’achat avec un objectif de 20.5euros le 13 mai 2021 … De quoi nous rappeler que les seuls qui s’engagent en suivant des avis tiers, y compris ceux des analystes, c’est nous.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#229 26/05/2021 17h25

Membre (2018)
Réputation :   187  

INTJ

Hier, Danone a emprunté 1Md€ sur 4 ans et demi avec un coupon de 0%.
De quoi financer des rachats d’actions relutifs !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#230 26/05/2021 20h29

Membre (2014)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   566  

INTJ

J’aime bien les rachats d’actions.

Toutefois dans une société en panne de croissance, les buybacks signifie également qu’ils n’ont pas d’idées d’investissement. C’est sans doute mieux que de brûler le cash mais ça n’est pas très porteur d’espoir…

Et dans une société qui vient de quitter volontairement la liste des aristocrates européens, je me dis que le CA n’est pas très branché "marchés " et investisseurs long terme.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#231 31/07/2021 11h31

Membre (2018)
Réputation :   187  

INTJ

On apprend que le CA de Danone va être entièrement renouvelé d’ici 2 ans.
Je pense que ça fait partie des exigences du nouveau CEO qui sentait bien que le CA n’était pas à la hauteur des enjeux. Il pourra faire ce dont Faber avait rêvé ! (Avis très personnel)
Le problème ce n’était donc pas le PDG ;-)
Le cours rejoint 62€ après un +6% lors des résultats S1.

Danone: la quasi-totalité du conseil d’administration, dont Franck Riboud, sur le départ

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#232 20/04/2022 09h20

Membre (2020)
Réputation :   71  

Danone publie son CA du Q1 et confirme sa guidance pour FY22

Croissance de tous les segments et croissance globale (+7.1% - en comparable) supérieure aux attentes. Sujet de l’inflation sur les intrants à surveiller (sachant qu’il y a déjà un effet prix pour 70% - ou 4.9points - de la croissance du Q1)

Monsieur le marché apprécie

Dernière modification par DockS (20/04/2022 09h24)


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #233 20/04/2022 10h11

Membre (2018)
Réputation :   1  

Dans la Lettre A du 20 avril 2022:

"Les banquiers d’affaires s’agitent autour de Lactalis et Danone"

"Conseil de Lactalis, Perella Weinberg Partners envisage des scénarios de rachat partiel ou total de Danone. L’opération serait complexe pour le groupe d’Emmanuel Besnier qui affiche un chiffre d’affaires inférieur à celui du géant de l’agro-alimentaire. Du côté de Danone, Olivier Pécoux, le DG de Rothschild à Paris, est à la manœuvre." 

Les banquiers d’affaires s’agitent autour de Lactalis et Danone

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#234 25/01/2023 18h44

Membre (2014)
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   195  

Je remonte cette file concernant Danone car je m’interroge sur l’évolution du titre dans les prochains mois au regard des événements des dernières années.

La société a fortement chuté par une double crise covid + gouvernance et ne s’est pas encore vraiment remise depuis.

L’inflation doit engendrer des discussions difficiles avec la grande distribution.

Le segment "eau" bénéficie sans doute de la reprise de la restauration et des voyages mais le télétravail + le geste "j’apporte ma gourde" a sans doute un gros impact sur les résultats.

Ces incertitudes engendrent sans doute l’impression d’hésitation qui existe sur le titre depuis quelques semaines.

Les résultats annuels seront publiés le 22/02/2023.

Le T3 était plutôt acceptable - https://www.danone.com/content/dam/dano … Q32022.pdf mais surtout porté par l’effet prix/inflation ; donc Danone arrive à suivre l’inflation, mais sans véritablement de croissance.

Objectifs 2022 relevés : croissance du chiffre d’affaires désormais attendue entre +7 et +8% en données comparables, contre +5 et 6% précédemment ; marge opérationnelle courante supérieure à 12% confirmée

A noter
- la cession du contrôle des opérations en Russie pourrait entraîner une dépréciation allant jusqu’à 1 milliard d’euros ce qui correspond à environ 1,50€/titre.
- Le 24 octobre 2022 : Danone et Royal Unibrew ont décidé d’un commun accord de ne pas réaliser la cession d’Aqua d’Or (eau au Danemark) à cause d’un trop gros doute au niveau des autorités de concurrence
- Le 31 août 2022 : Danone a réalisé une émission obligataire d’un montant de 600 millions d’euros, d’une maturité de 10 ans et assortie d’un coupon de 3,071%. Le règlement-livraison a eu lieu le 7 septembre 2022 et les obligations sont cotées sur Euronext Paris.

Je vais essayer de passer encore un peu de temps sur les docs disponibles pour voir si je trouve des informations intéressantes.

Que pensez-vous de la trajectoire post-E.Faber de ce titre ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#235 25/01/2023 20h54

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   357  

INTJ

Sans vouloir accabler Danone, à la liste vous pouvez ajouter:
- le "plastic bashing" et tout ce qui tourne autour des considérations écologiques. Des solutions sont envisageables (recyclage / alternatives) mais sans doute pas neutres en terme de coût = qui va payer ?
- la démographie : ralentissement des naissances = moins de nutrition infantile. Peut être compensé par une montée en gamme et les aliments pour les seniors.
- les produits laitiers qui n’ont que modérément la cote: condition animale, bénéfices nutritionnels ? Peut être compensé par le végétal.
- la concurrence avec les marques distributeurs et dans la plupart des cas des produits sans forte différenciation, donc à faible "pricing power". Ceux qui auraient les moyens de payer (les "bobos") vont préférer s’offrir les petites marques de leur épicerie bio ou le crémier du marché voir le "do it yourself".

Bref, actionnaire mais circonspect…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#236 25/01/2023 21h02

Membre (2014)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   566  

INTJ

Vous pouvez ajouter une coupe de dividende injustifiée et une absence de plan d’envergure présenté par la direction qui a été choisie dans l’urgence plutôt que dans de bonnes conditions successorales.

J’ai vendu mes Danones récemment après plusieurs mois d’hésitation, l’absence de mouvement alors que l’ensemble de la côte bondissait a fini de le convaincre.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#237 25/01/2023 21h05

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   48  

La société n’est pas chère mais ça doit faire 10ans que la société ne fait pas grand chose. C’est à croire que plus personne n’a d’idée chez Danone.
Quand on voit tout ce que fait Nestlé à coté en comparaison.

Le sujet e l’OPA va et vient mais le gouvernement français interviendrait je pense donc ça complique encore.

Hors ligne Hors ligne

 

#238 25/01/2023 22h04

Membre (2020)
Réputation :   67  

Le titre n’est pas si peu cher que cela. Il y a 650 millions de titres en circulation soit 32,5 milliards de capitalisation boursière au cours de 50€. Vous ajoutez 10,5 milliards de dette nette, cela donne 43,0 milliards de valeur d’entreprise. EBIT courant 2021 : 3,3 milliards, RN courant 2021 : 2,2 milliards. Ratios de valorisation 2021 : VE / EBIT de 13x et PER de 15x. On devrait avoir a peu près les mêmes résultats sur 2022 donc les ratios 2022 devraient être relativement proches. Certes le secteur est défensif mais quand on regarde l’historique depuis 2018, il n’y a pas eu de croissance de l’EBIT ni du RN car en 2018 l’EBIT courant était de 3,6 milliards et le RN courant de 2,3 milliards. En revanche, la dette nette a diminué entre 2018 (13,4 milliards) et 2021 (10,5 milliards).

Dernière modification par levovitch1988 (25/01/2023 22h05)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #239 22/02/2023 07h39

Membre (2018)
Réputation :   187  

INTJ

Résultats 2022

Chiffre d’affaires net de 27 661 millions d’euros en 2022, en progression de +13,9% en données publiées et de +7,8% en données comparables, intégrant un effet prix de +8,7% et un effet volume/mix de -0,8 % ; effet volume/mix pro forma de +0,2% hors EDP Russie
Marge opérationnelle courante à 12,2%
Dans un contexte de transformation, BNPA courant résilient à 3,43 €
Dividende proposé de 2,00€ par action (+3%)
Objectifs 2023 en ligne avec les objectifs de moyen-terme : croissance du chiffre d’affaires en données
comparables comprise entre +3 et +5% et amélioration modérée de la marge opérationnelle courante

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Danone sur nos screeners actions.


Pied de page des forums