PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Consultez le cours du bitcoin et autres cryptomonnaies en cliquant ici.

[+2 / -1]    #1 17/07/2023 12h26

Banni
Réputation :   -4  

Bonjour,

La pression se fait de plus en plus forte pour la mise en place de l’euro numérique de la banque centrale, avec toutes les données fiduciaires centralisées dans la banque centrale pour tous les citoyens de l’UE.
Cela semble imminent.
Un seul organisme centralisé aurait donc le pouvoir absolu sur les biens financiers de tous.
Je ne vois pas trace de contre-pouvoir dans ce que j’ai lu ou entendu.

J’entends fortement parler aussi de possible durée de péremption pour cette monnaie, impliquant donc l’obligation de dépenser rapidement sous peine de perte totale de sa valeur.

Cela me semble le premier pas sur la main-mise de l’"élite" dirigeante sur le patrimoine de chacun, et donc par voie de conséquence, sur son contrôle absolu.

J’avoue que j’ai très peur de ce qui va arriver.
Qu"en pensez-vous?

Mots-clés : contrôle, mnbc, monnaie numérique, patrimoine

Hors ligne Hors ligne

 

#2 17/07/2023 13h16

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2807  

Avez-vous des sources ?

Pour ma part, je n’ai lu un peu partout que "L’euro numérique viendrait en complément des billets et pièces et constituerait une solution de paiement supplémentaire", et je n’y vois aucune des menaces (un peu fantasmées ?) que vous y percevez.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 17/07/2023 15h07

Banni
Réputation :   -4  

@Goodbylenine = une simple recherche sur un moteur de recherche "monnaie numérique menace liberté" vous fournira une tripotée de références et de réponses.

Par exemple, dans un premier temps la BCE ne propose de garantir que la dispostion parallèle de l’<b>ARGENT LIQUIDE</b>. Or, la BCE définit leur mMNBC (Cash+) comme de l’argent liquide.
(Révélations sur l’Euro numérique baptisé Cash Plus)
Il n’est pas question des espèces, billets et pièces, anonymes, comme "argent liquide", mais de la monnaie électronique.

De plus, souhaitez-vous qu’un organisme unique détiennent la totalité de vos données de patrimoine et fiduciaire, pouvant ainsi, selon son bon vouloir, vous empêcher d’acheter ou vendre quoi que ce soit, selon le bon vouloir des individus qui en détiennent les ficelles (et qui ne sont pas élus) ?

Hors ligne Hors ligne

 

#4 17/07/2023 15h31

Membre (2013)
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   155  

Digital Pound ’Britcoin’ Could Verify Age for Alcohol and Citizenship in UK - Bloomberg

Et ces monnaies numériques de banques centrales seront programmables.
Comme les complotistes l’ont annoncé.

Le programme pouvant être ajusté en fonction des lubies du moment (politique, économique, sanitaire…), sans absolument aucun contre pouvoir.

Si vous voulez un aperçu de la démocratie à l’œuvre dans ces instances, je vous invite à chercher qui soutien la nomination de Fiona Scott Morton comme économiste en chef à la Direction Générale de la concurrence de l’UE (réponse courte, une écrasante majorité du Parlement y est opposée).

Hors ligne Hors ligne

 

#5 17/07/2023 15h41

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2807  

@phixval, Vous ne croyez pas qu’une recherche aussi orientée que la votre, sur "monnaie numérique menace liberté" va inévitablement principalement vous indiquer des site plus ou moins compotistes (et il y a pléthore,  s’inspirant les uns des autres) où c’est surtout l’aspect  "menace liberté" qui sera mise en avant ?

Le site que vous indiquez au final détaille moultes aspects du projet (très loin d’être abouti) et n’évoque qu’à titre accessoire de potentielles problématiques en lien avec la liberté, et pourtant c’est uniquement cet aspect que vous semblez en retenir… D’ailleurs ce site ne semble pas trop complotiste, même s’il n’indique que rarement ses références, et que son article sur la LMP (Loi de Programmation Militaire) semble assez orienté, voire complotiste (avec comme seul référence citée "francesoir", pas le plus objectif et fiable) et hors de la thématique officielle du site.

Cherchez-vous des avis variés, factuels, sur ce projet de monnaie numérique de la BCE, ou à confirmer vos craintes (que je ne partage pas, désolé, à l’heure actuelle) ?


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #6 17/07/2023 15h43

Membre (2020)
Réputation :   15  

La Banque centrale européenne a publié un communiqué de presse le 28 juin 2023. Il est disponible uniquement en langue anglaise. Je l’ai traduit en français, sans utiliser d’outils de traduction automatique et en faisant attention à rester fidèle au texte original. Voici ma traduction :

Banque centrale européenne a écrit :

La BCE est satisfaite de la proposition législative de la Commission européenne sur l’euro numérique et sur les espèces numériques

28 juin 2023

* La législation proposée établit un cadre de travail facilitant l’éventuelle introduction d’un euro numérique largement utilisable et disponible dans toute la zone euro
* La BCE est aussi satisfaite de la proposition de la Commission de protéger le statut de monnaie légale des espèces en euro
* Le Conseil des gouverneurs décidera à l’automne s’il faut passer à la prochaine phase du projet d’euro numérique

La Commission européenne a publié aujourd’hui sa proposition législative sur un euro numérique.

Comme les billets de banque et les pièces de monnaie le sont actuellement, un euro numérique serait un moyen de paiement universel dans toute la zone euro. Le statut de monnaie légale proposé pour l’euro numérique garantirait sa large acceptation comme moyen de paiement. La clause stipulant que les personnes peuvent obtenir, à la demande, des euros numériques auprès de leur banque, rendrait l’euro numérique facilement accessible et garantirait que personne ne soit laissé sur le bord du chemin.

La proposition prévoit aussi que les personnes pourront utiliser gratuitement les services de base de l’euro numérique. En même temps, la proposition offre aux intermédiaires privés des incitations économiques adéquates à distribuer l’euro numérique comme ils le font pour les autres moyens de paiement numérique, tout en empêchant que les commerçants aient à payer des frais excessifs.

De plus, la législation proposée permet un haut degré de protection de la vie privée et des données pour les utilisateurs, tout en réduisant les risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. Elle permet les paiements en euro numérique hors ligne, pour fournir des niveaux de protection de la vie privée similaires à ceux fournis par les paiements en espèces.

"L’euro est le symbole le plus tangible de l’intégration européenne", a dit la présidente de la BCE Christine Lagarde. "Il bénéficie d’une haute considération et d’une grande confiance de la part des citoyens. Nous attendons avec impatience de continuer à travailler ensemble avec les autres institutions de l’UE pour progresser vers un euro numérique afin de garantir que notre monnaie soit adaptée à l’âge numérique."

La phase d’investigation du projet d’euro numérique se terminera en octobre 2023. Le Conseil des gouverneurs de la BCE va ensuite décider s’il faut passer à la prochaine phase du projet. Lors de la prochaine phase, la BCE developperait et testerait davantage les solutions techniques et les accords commerciaux. L’éventuelle décision du Conseil des gouverneurs d’émettre un euro numérique serait prise seulement après que la loi ait été adoptée.

"La proposition législative est fondamentale pour garantir que l’euro numérique apporte de la valeur aux personnes, en amenant dans la sphère numérique les fonctionnalités appréciées des espèces", a dit le membre du Comité exécutif Fabio Panetta, qui préside le groupe de travail de haut-niveau sur l’euro numérique. "La BCE est aussi satisfaite de la proposition de la Commission sur le statut de monnaie légale des espèces en euro, pour garantir que les billets de banque restent facilement accessibles pour les citoyens et les commerces et largement acceptés dans toute la zone euro."

La BCE est satisfaite de la proposition de la Commission visant à garantir que les espèces continuent d’être une partie vitale du système de paiements. Il est crucial que les espèces restent largement acceptées dans les transactions physiques, en accord avec leur statut de monnaie légale. Les personnes et les commerces ont besoin de pouvoir retirer et déposer leur argent efficacement. La proposition législative garantit que l’acceptation et l’accès à des billets de banque et à des pièces de monnaie soient tous les deux garantis par la loi, de façon à ce que tous ceux qui veulent payer avec des espèces puissent le faire.

La BCE se tient prête à fournir des informations techniques pour faciliter le travail des co-législateurs de l’UE. La Commission européenne a recommandé que le Parlement européen et le Conseil de l’UE consultent la BCE au sujet des modifications législatives proposées. Si elle est interrogée, la BCE donnera son opinion dans un délai raisonnable.

Dernière modification par Hamsterre (18/07/2023 13h55)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 17/07/2023 15h49

Membre (2018)
Top 20 Monétaire
Réputation :   292  

Bien sûr, mais non mais non, tout va bien…

Par curiosité, j’ai juste tapé la requête : Fiona Scott Morton dans la barre de recherche GOOGLE.

En voici le résultat.

Ce qui me frappe immédiatement, c’est que cette nomination parait étrange à "pas mal" de personnes, c’est le moins que l’on puisse dire.
Nous connaissions déjà  Ursula von der Leyen née Albrecht  …
Dont on connait les origines aussi.

Au fait, pourquoi les discours en ANGLAIS, alors qu’il était bien établi d’alterner équitablement entre les trois langues usuelles de l’UE, l’allemand, l’anglais et le français ?
Surtout lorsque l’on pratique ces trois langues avec aisance.

Dernière modification par Aigri (17/07/2023 16h08)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 17/07/2023 16h09

Membre (2013)
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   155  

Le débat devrait être posé en ces termes :
Quel est l’intérêt d’un euro numérique au sens d’une monnaie numérique de banque centrale vs l’euro numérique que nous manipulons tous déjà sur nos comptes ?
On pourrait rappeler les composantes des masses monétaires, et constater qu’une portion très minoritaire de la monnaie en circulation est "physique".

De là mettre en face des problèmes / dangers / dérives qu’un tel outil pose : traçage, programmation en fonction d’opinions politiques ou assimilables à des opinions politiques (ex : blocage des comptes des opposants politiques au Canada), helicopter money, création monétaire sans limite…

Et pondérer les avantages que cela présenterait en termes d’objectifs affichés par rapport à des solutions alternatives (ex si l’on souhaite lutter contre le blanchiment, d’autres solutions existent).

Or aucun de ces débats n’existe. Je le sais, j’ai assisté à des évènements sur le sujet auxquels participaient les gens de l’UE qui sponsorisent le projet.
Quant à un débat sur la place publique UE, il n’y en a aucun.

Au nom du principe de précaution on a piqué des milliards d’individus mais ça ne vaut pas le coup de s’arrêter quelques mois sur un projet qui est de nature à éradiquer toute liberté économique le moment venu en un clic.

Vous avez dit deux poids deux mesures ?

Ce sujet devrait être l’objet des prochaines élections européennes de l’année prochaine, en format référendum. Tout le reste est totalement anecdotique en termes d’impact pour les européens en comparaison.

Dernière modification par Igorgonzola (17/07/2023 16h12)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -4]    #9 17/07/2023 16h15

Banni
Réputation :   -4  

@GoodbyLenine : je vous concède bien volontiers le droit de vous rassurer en cherchant sur le net les propos de la doxa mainstream, de la presse appartenant aux promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, mais de grâce, vous qui avez si souvent des avis pondérés et de bon conseil en matière financière, ne brandissez pas le mot "complotiste" tel que le jettent en pâture au bon peuple les journalistes et complices de manipulation de la très corrompue Ursula … et collaborateurs.

Rappelez-vous l’exemple tout frais du Covid-19, où il s’avère aujourd’hui de façon éclatante que les soi-disant "complotistes" de l’époque étaient en réalité les véritables scientifiques, et les manipulateurs de la doxa politico-médiatique, les vrais auteurs de cette imposture de soi-disant "pandémie" mondiale, en réalité une simple syndémie pas plus mortelle qu’une grippe saisonnière annuelle normale. Je vous rappelle qu’il n’y a eu aucune surmortalité où que ce soit en 2020.

Confer les travaux du statisticien Pierre Chaillot :
Chaîne youtube "Décoder l’économie" = Décoder l’éco - YouTube

La politique de l’autruche n’est plus de mise devant toutes ces attaques concertées et simultanées sur les libertés individuelles et le patrimoine de chacun.

La devise du Forum de Davos est très claire (Klaus Schwabb) = "Vous n’aurez plus rien et vous serez heureux’.
Agenda 2030.

C’est pour demain, il faudrait se réveiller.
C’est notre avenir et celui de nos enfants qui est sur le point d’être confisqué.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 17/07/2023 17h39

Membre (2020)
Réputation :   15  

La Commission européenne a publié les 28 et 29 juin 2023 plusieurs documents relatifs au projet d’euro numérique :

.

Les documents disponibles en français sont les suivants :

*** communiqué de presse : Moderniser les services de paiement et ouvrir les données des services financiers: nouvelles perspectives pour les consommateurs et les entreprises

*** communiqué de presse : Paquet «monnaie unique»: nouvelles propositions visant à soutenir l’utilisation des espèces et à proposer un cadre pour un euro numérique

*** questions-réponses : Questions et réponses sur le paquet «monnaie unique»

*** communiqué de presse : La Commission se félicite de l’accord politique provisoire sur le portefeuille d’identité numérique de l’UE, première application européenne d’identité numérique sécurisée et digne de confiance

*** questions-réponses : Une identité numérique fiable et sécurisée pour tous les Européens – Questions et réponses

.

Les documents disponibles uniquement en anglais sont les suivants :

*** discours en anglais (traduction automatique en français) : Remarques du vice-président exécutif Dombrovskis et des commissaires Gentiloni et McGuinness sur l’euro numérique et sur le cours légal des billets et pièces en euros

*** discours en anglais (traduction automatique en français) : Remarques du vice-président exécutif Dombrovskis et du commissaire McGuinness sur l’accès aux données financières et sur les paiements

*** questions-réponses en anglais (traduction automatique en français) : Services de paiement : nouvelles règles pour améliorer la protection des consommateurs et la compétition dans les paiements électroniques

Dernière modification par Hamsterre (17/07/2023 18h19)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -2]    #11 19/07/2023 11h48

Banni
Réputation :   -4  

Je fais amende honorable sur la forme de mes messages précédents.

D’ailleurs, les "peurs" évoquées ne sont qu’une forme de langage qui ne visait qu’à énoncer plus courtoisement la réalité crue de la situation.

Je ne cherchais qu’à éveiller l’attention de ceux à qui cela aurait échappé, sur la mise en oeuvre de l’application par la communauté européenne (non-élue) de la stratégie du Forum de Davos, bien décrite dans le plan d’action de Schwabb (The great reset") dont l’aboutissement est affiché en clair par les promoteurs de la stratégie à l’échelle mondiale : "Vous n’aurez plus rien et vous serez heureux."

J’avoue que j’ai été surpris de l’avalanche de -1 appliquée comme un réflexe, et heureusement surpris de l’attention suscitée chez d’autres, plus ouverts, peut-être.

Surpris aussi d’être traité de "complotiste" pour simplement rappeler le contrôle mondial qui est en train de se mettre en place.

A chacun de se documenter, les faits sont faciles à trouver sur internet, pour peu que l’on se donne la peine de dépasser la propagande des télés et journaux dont les propriétaires sont justement des cercles des membres dudit Forum …

Bien sûr, il faut chercher un peu plus loin que le bout de son nez.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 19/07/2023 12h02

Membre (2022)
Réputation :   0  

Je ne vois pas en quoi c’est complotiste. Je dirais plutôt que c’est le sens de l’histoire.

Après j’imagine difficilement les états supprimer l’argent liquide, car ca reste tres utilisé dans les pays germaniques, et que cela permet d’acheter la paix sociale dans d’autres.

La chine a sauté le pas dans quelques régions avec leur yuan numérique qui a une date de peremption. L’idée c’est de favoriser la circulation de la monnaie, et de tuer la capacité à épargner qui est une forme de liberté.

Après je relativise, entre les annonces et la démocratisation de ce genre de monnaie il y aura un frein sociotechnique important.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 19/07/2023 12h12

Banni
Réputation :   -4  

Les réflexes de certains sont décidément rapides et automatiques …

Puisque vous ne voulez que des infos sourcées, ça avance autour de nous :

Monnaie numérique votée en Russie

Cointelegraph a écrit :

Le projet de monnaie numérique de la banque centrale russe (CBDC), le rouble numérique, a fait un pas de plus vers la réalité. Le 11 juillet, la chambre basse de l’Assemblée fédérale de la Fédération de Russie, la Douma d’État, a adopté le projet de loi sur le rouble numérique en troisième lecture. Le texte est maintenant transmis à la chambre haute de l’assemblée, le Conseil de la Fédération, et, s’il est adopté, au président.

La Bank of Russia (BoR), deviendra le principal opérateur de l’infrastructure du rouble numérique. Elle est également responsable de tous les actifs stockés.

L’objectif principal de la CBDC, selon la BoR, est de servir de méthode de paiement et de transfert.
Par conséquent, ses utilisateurs ne pourront pas ouvrir de comptes d’épargne.
  Comme le souligne la BoR, les paiements et les transferts seront gratuits pour les particuliers et coûteront 0,3 % du montant du paiement pour les entreprises.

Ou bien :
Rouble numérique adopté au parlement russe

Hors ligne Hors ligne

 

#14 19/07/2023 16h55

Membre (2017)
Top 10 Année 2024
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   196  

Je ne crois pas à l’arrivée imminente d’une MNBC en euros accessible aux particuliers, pour la raison suivante:

Une portion potentiellement non négligeable des dépôts bancaires des français pourrait quitter les banques pour aller directement sur les registres de la BCE/BDF. Pourquoi? Pour éviter le risque de faillite bancaire.

C’est un facteur qui, à la lumière des paniques bancaires de mars dernier, et dans un monde où l’on peut retirer son argent sans faire la queue devant son agence, pourrait être extrêmement déstabilisant pour les marchés financiers, et auto-réalisant en termes de risque bancaire. C’est à dire à l’exact opposé du rôle de la BCE qui est de prévenir les désordres monétaires et autres risques systémiques.
La MNBC en euro se fera donc en coordination avec les banques, pas en les poignardant dans le dos.

L’affaiblissement du système bancaire est donc la raison qui disqualifie la pertinence du projet en l’état actuel des choses. Bien sûr dans un système Orwellien comme la Chine, le contrôle des citoyens prévaut; les seules cryptos ayant droit de cité doivent être sous la férue du Parti communiste chinois

Le sujet me semble moins évident pour une MNBC pour les très grosses transactions, notamment entre États, et se substituant au système actuel de Target 2.  Mais cette monnaie sur la blockchain serait inaccessible pour les particuliers.

Dernière modification par Flavius (19/07/2023 16h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 19/07/2023 17h25

Membre (2013)
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   155  

Vous n’y croyez peut être pas mais Madame McGuiness a demandé explicitement aux banques commerciales de bosser sur les use cases à destination des particuliers. C’était en mars 2022. Je n’ai pas de source car c’était une vidéo conférence, mais probablement qu’un transcript existe.

Entre votre avis et la "demande polie" de la Commissaire Européenne aux Services Financiers, sans vous faire injure, je donne plus de poids à la deuxième personne…

Ce que vous décrivez comme un frein est un règle qui peut tout à fait être détournée pour les besoins de la cause par ces mêmes personnes.

D’ailleurs, toujours lors de cet évènement de juin 2022, le but affiché était explicitement de pousser vers la sortie les crypto pour les remplacer par les MNBC. Un autre but très mis en avant était "l’efficacité des sanctions".

Dans un système Orwellien qui a théorisé et mis sur les rails le pass vaccinal plusieurs années avant le COVID, le contrôle des citoyens prévaut pour reprendre vos termes.

Dernière modification par Igorgonzola (19/07/2023 17h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 21/07/2023 00h18

Membre (2020)
Réputation :   15  

Bonjour,

Le titre de ce fil de discussion est "Monnaie Numérique de Banque Centrale et conservation du patrimoine ?". Il serait judicieux de recentrer la conversation sur l’impact financier que va avoir cette réforme sur le patrimoine des IH et sur les façons dont ces derniers peuvent adapter leur allocation d’actifs au nouveau contexte.

Comme nous ne sommes pas sur un forum politique, il est inopportun d’essayer de déterminer si cette modification du système monétaire est bonne ou mauvaise, ou d’essayer de trouver des solutions pour changer le cours des choses. Les solutions patrimoniales abordées dans ce forum sont fondamentalement individuelles. Changer les choses nécessiterait des actions collectives (alerter l’opinion publique sur le sujet, participer à des manifestations, envoyer des courriers aux députés, s’investir dans un parti politique …), ce qui n’est pas l’objet de ce forum.

Pour savoir comment mener sa barque individuellement pour préserver son patrimoine, je pense qu’il faut d’abord bien comprendre de quoi il retourne. J’ai trouvé la proposition législative complète de la Commission européenne sur l’euro numérique, qui est constitué de cinq documents. Quatre d’entre eux sont disponibles en français, le cinquième est disponible uniquement en anglais :

*** Proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil établissant l’euro numérique

*** Proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil relatif à la fourniture de services en euros numériques par les prestataires de services de paiement constitués dans des États membres dont la monnaie n’est pas l’euro et modifiant le règlement (UE) 2021/1230 du Parlement européen et du Conseil

*** Proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil relatif au cours légal des billets de banque et des pièces en euros

*** Résumé du rapport d’analyse d’impact

*** Rapport d’analyse d’impact (en anglais) ; traduction automatique en français du rapport d’analyse d’impact

.

@Flavius : Ce que vous dites est pertinent. En fonction de l’évolution du système monétaire, les banques pourront être gagnantes ou perdantes. Ceux qui sont exposés au secteur bancaire doivent être particulièrement attentifs à ce dossier. Pour l’instant, le projet n’est pas finalisé et il est difficile de prévoir s’il sera favorable aux banques ou pas. L’Union européenne a déjà pris des mesures qui n’étaient pas très favorables à un secteur de l’économie (je pense par exemple à l’interdiction des ventes de voitures neuves à essence et diesel à partir de 2035).

Ajout : pour ceux qui n’ont pas envie de lire des documents très longs, la Commission européenne a écrit une petite fiche qui se lit en deux minutes ici.

Dernière modification par Hamsterre (21/07/2023 16h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 21/07/2023 08h57

Membre (2016)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   1143  

INTJ

@Hamsterre : Je souscris à votre attitude. Nous n’avons pas voix au chapitre sur ce sujet, il s’agit essentiellement de comprendre ce qui va être mis en place et s’y adapter au mieux.

Personnellement j’ai été surpris de voir les faibles limites de thésaurisation des monnaies numériques britanniques et a priori européennes : £10000 ou £20000* tout au plus, visiblement pour éviter le problème correctement identifié par @Flavius.

L’essentiel de la masse monétaire devrait donc rester en "euros bancaires", et s’il n’est pas requis de convertir automatiquement ces euros bancaires en euro numérique pour les transactions terminal point de vente, initialement ce changement ne devrait pas avoir d’impact significatif sur nos habitudes.

En revanche, je ne serais pas surpris si les prestations sociales se voyaient rapidement versées en euro numérique (sous prétexte que "les plus vulnérables" sont susceptibles de ne pas avoir de compte bancaire). Ces profils sont largement sous la limite de 10 ou 20k, et comme ils dépensent tout ce qu’ils reçoivent, ils feraient remonter par capillarité des volumes importants d’euro numérique vers les bailleurs, les commerces, etc… - et c’est ici que le côté programmable devient intéressant.

On pourrait en effet imaginer que la transaction ne soit possible que si le logement ou le commerce remplit certaines conditions, incitant ainsi vivement bailleurs et commerçants à s’y conformer. Les pauvres feraient également d’excellents beta testeurs pour des mesures contraignantes au niveau individuel (taxes sur les nutriscores E ou F†, quotas carbone…)

P.S. : assez rare de croiser quelqu’un au courant des problèmes de sécurité liés à l’IME wink

* https://www.bloomberg.com/news/articles … tal-pounds

https://www.larvf.com/nutri-score-le-pl … 782988.asp (si vous croyez que les métadonnées attachées aux biens de consommation comme le nutriscore ou l’ https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tiq … 3%A9nergie ne vont pas être exploitées dans la numérisation de l’économie, vous êtes optimiste smile )

Dernière modification par doubletrouble (21/07/2023 09h03)


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 21/07/2023 14h37

Banni
Réputation :   -4  

@Hamsterre : Je suis tout à fait d’accord avec vous, il y a deux domaines où nous pouvons agir : individullement pour protéger nos avoirs, et collectivement, pour enrayer les processus enclenchées par les personnages au pouvoir.

Mais pour pouvoir commencer à réagir, il faut d’abord que tout le monde prenne conscience des attaques en cours, et c’est le seul but de la création de ce post : éveiller l’attention du plus possible de membres du forum sur le sujet, pas du tout enclencher une polémique sur le bien et le mal.

Même si ma façon de m’exprimer, plus ou moins maladroite, a pu déplaire à certains, cela n’ôte rien à le réalité des menaces.

Tuer le messager n’a jamais fait disparaître l’existence des faits.

Hors ligne Hors ligne

 

[-3]    #19 23/07/2023 14h31

Banni
Réputation :   -4  

Hors ligne Hors ligne

 

#20 20/08/2023 14h15

Membre (2015)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   191  

Une conférence Digital Identity and Digital Euro what is the EU up to now? fait le point sur l’identité numérique, le "wallet" numérique et l’euro numérique.

Le projet est suffisamment avancé et on atteint les dernières phases du projet dont le déploiement est prévu pour en 2024/2025.

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #21 12/09/2023 13h03

Banni
Réputation :   -6  

Du nouveau pour l’euro numérique.

Les paroles de Christine Lagarde sont claires et sans aucune ambigüité : les CBDC sont essentiellement un outil de surveillance absolue :

CBDC Will Be Used For Control

Le but est bien de contrôler TOUS les citoyens.

Nous sommes prévenus.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 12/09/2023 13h27

Membre (2021)
Top 20 Monétaire
Réputation :   68  

A peine inscrit et déjà un post catastrophiste, si vous commenciez par étoffer votre présentation, ce serait bien.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 12/09/2023 14h05

Membre (2016)
Réputation :   14  

Il n’était aucunement nouvellement inscrit.. Et évoque des craintes qui me semble pourtant legitimes…

Depuis toutes ces années ou le contrôle ne fait qu’augmenter.. Je ne vois aucune limite chez beaucoup d’entre vous, et j’avoue que cela m’inquiète… A partir de quel moment les gens vont-ils considérer que c’est trop? J’ai bien peur que cela soit très tardif.

Message édité par l’équipe de modération (12/09/2023 14h52
GBL : Il s’est inscrit le 06 08 2023. Sa présentation date de ce jour à 12h50, juste avant de poster son message ici…. Pourquoi consacrer autant d’énergie à contester une vérité  ? …et soutenir une fake news (si C.Lagarde indique dans l’itw que la MNBC pourra être utilisé pour certains contrôles , elle n’indique  nullement que le "but" (la raison d’être) de cette monnaie est le "contrôle de TOUS les citoyens"; elle mentionne même un autre but…) ?

Hors ligne Hors ligne

 

#24 12/09/2023 14h16

Banni
Réputation :   -6  

Je ne comprends pas très bien en quoi la longueur de ma présentation change quoi que ce soit aux aveux extrèmement préoccupants de Mme Lagarde.

Soyons clairs : cela veut dire par exemple que la banque centrale sera avertie en TEMPS REEL de votre paiement chez votre cancérologue. Donc elle disposera de manière indirecte de vos données de santé.

Et les petits copains des autres banques seront probablement avertis. Imaginez ce qui se passera quand vous irez solliciter un prêt immobilier …

Etc …

Hors ligne Hors ligne

 

#25 12/09/2023 14h31

Membre (2021)
Top 20 Monétaire
Réputation :   68  

Ca veut dire que vous comprenez la charte de forum, ses objectifs. Notamment apporter des informations de qualité, pas un lien sur une chaîne video volontiers complotiste.

Vu le niveau de vos interventions, vous desservez le thèse que vous croyez défendre. Et ce n’est pas l’objectif de cette file, comme précisé plus haut.

Vous avez d’autres media disponibles pour relayer vos thèses.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “mnbc (monnaie numérique de banque centrale) et conservation du patrimoine ?”

Pied de page des forums