PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Consultez le cours du bitcoin et autres cryptomonnaies en cliquant ici.

[+1]    #1 22/11/2021 18h34

Membre (2020)
Réputation :   75  

ESFP

Bonjour,

Sauf erreur, il n’y a pas de file dédiée sur les titres de propriété de cryptomonnaie (de longs échanges sont disséminés dans la file principale)

Lorsque l’on achète des cryptomonnaies sur les plateformes d’échange, elles ne nous appartiennent pas encore jusqu’à ce qu’on les dépose sur un portefeuille dit wallet. Il existe des portefeuilles :

- physiques. La fintech française Ledger est le leader. Les cryptomonnaies sont déposées sur cette espère de clé USB, et seule votre clé privée permet d’y avoir accès.

Cela n’exclut pas les fuites possibles, comme celle arrivée en 2020 Ledger : les victimes de la fuite de données entament une action en justice - Capital.fr ,
Toutefois cela est bien différent de la technologie en elle-même qui permet de s’affranchir de la dépendance à l’une ou l’autre plateforme d’échange. Par contre, si le ledger est cassé ou défectueux, je me demande ce qu’il se passe…

- numériques. J’avoue avoir un parti pris, je ne suis pas sûr de la pertinence d’avoir une plateforme numérique puisque de mon point de vue, les risques liées à une plateforme d’échange s’appliquent aussi à une entreprise de wallet numérique. A challenger par ceux qui utilisent une de ces solutions !

Mots-clés : cryptomonnaie, exchange, hardware, wallet

Hors ligne Hors ligne

 

#2 22/11/2021 19h16

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   563  

Si vous perdez votre ledger ou s’il est cassé, pas d’angoisse, si vous connaissez votre clé de sécurité de 12, 18 ou 24 mots (selon les ledgers et selon votre souhait de difficulté 😀), vous pouvez récupérer votre portefeuille car tout est écrit sur la blockchain.

Donc l’information est déjà sur la blockchain, que votre portefeuille soit numérique DeFi ou physique ne fait pas vraiment de différence pour le récupérer, c’est votre phrase de sécurité l’important.

Il me parait toutefois en effet plus risqué d’avoir son portefeuille actif sur Internet et donc potentiellement ouvert à un hacker alors que clairement lorsqu’il est froid dans un ledger il n’y a aucune façon d’y accéder sauf à modifier la blockchain, ce qui est théoriquement impossible, jusqu’à preuve du contraire! (Cf. le fork de Ethereum pour lequel ils ont modifié la blockchain après un pseudo hack).

Toutefois un hacker pourrait être en embuscade et dès que vous connectez votre ledger c’est le moment où il fond sur sa proie! Je pense que portefeuille électronique ou ledger c’est kif kif bourricot.

Je me répète mais personnellement je préfère laisser les coins sur la plate-forme CEX. Je trouve que c’est plus simple et finalement plus sauf. Si je meurs mes descendants auront accès à mes cryptos alors que sur le ledger sans le mot de passe c’est perdu à jamais. Si vous donnez le mot de passe du ledger même sans la clé, on peut donc comme on l’a dit accéder au compte sans problème et le vider en 2 minutes.

La solution la plus sécurisée est d’apprendre par cœur les 12 ou 24 mots anglais en sachant que si vous les oubliez c’est foutu à jamais. Ou alors en mode Jason Bourne une capsule sous votre peau, ou un tatouage des mots sur votre corps (si j’avais plusieurs millions en crypto c’est ce que je ferais! Avec plusieurs mots sous la ceinture bien sûr 🙄).
Sinon les écrire et les mettre au coffre. On écrit les mots dans différents endroits secrets en mode jeu de piste! 😀 Il ne faut pas avoir Alzheimer!
La plupart d’entre nous vont l’écrire sur un papier et mettre le papier dans le tiroir du bureau. Après un cambriolage ce sera la première chose à vérifier fissa !

Dernière modification par Jef56 (22/11/2021 19h35)


Le train de la vie ne s'arrête jamais deux fois à la même gare.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 22/11/2021 19h31

Membre (2021)
Réputation :   2  

Un walllet physique s’appelle également un hardware wallet

J’ai subi le hack de ledger. J’ai depuis reçu des publicités de tokens/coins en lignes par email ou physique par lettres.  Mais ça s’arrête là. En aucun moment les "hackers" peuvent voler mes cryptomonnaies.

Vos cryptomonnaies ne sont jamais conservés par ou dans Ledger. Ledger est une clé qui vous permette d’accéder à vos cryptos mais ça s’arrête là. Les cryptos restent dans leurs blockchains quoi qu’il arrive. Un wallet est une suite de chiffre qu’il soit physique ou en ligne.  Cette suite de chiffre s’appelle une clé privé. Cette clé privé est récupérable avec vos  recovery seed de 12 ou 24 mots.

PS: On a souvent l’idée que les cryptos sont des pièces qui se déplacent d’un endroit à un autre. Un peu comme un fichier numérique. Mais en réalité les cryptos ne bougent jamais. C’est juste des transactions qui sont écrites dans un livre numérique.

Le wallet n’a aucune importance selon moi. C’est à vous de savoir bien cacher vos seed/recovery phrases qu’il soit numérique ou physique.

EDIT: Le message au dessus n’était pas là avant mon message, du coup on se répète un peu.

Dernière modification par BaronLion (22/11/2021 19h34)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 22/11/2021 19h35

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1148  

 Hall of Fame 

INTJ

@Jef56 :


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 28/07/2023 17h17

Membre (2023)
Top 50 Année 2024
Réputation :   31  

Depuis la mise en place de l’option Ledger recover consdirez toujours que Ledger est un wallet physique?
Ou avez vous trasnfere vos coins de Ledger a un autre "cold wallet"?


Parrainage :  BitPanda

Hors ligne Hors ligne

 

#6 02/09/2023 10h44

Membre (2013)
Réputation :   8  

Perso je considère es portefeuilles matériels ( peu importe la marque) comme une une très bonne protection contre les virus et piratages. 

Si on veut garder la peine main sur ses crytos, voici les solutions possibles par ordre croissant de complexité  :

1.Moins de 500 euros : portefeuille logiciel sur un téléphone ou un  ordinateur.(seed écrite sur papier )

2. 500-15 000 euros : portefeuille matériel, la seed notée sur papier (et restauration testée avant de mettre des sommes significatives).

3. 15k-50k euros : portefeuille matériel + passphrase + la seed dans un coffre a la banque

4. 50k euros+  : multisig (gnosis) et ou cold storage (sur du matériel ne touchant jamais internet)

Dans tous les cas il  faut :

Garder une bonne hygiène numérique ( garder son ordinateur propre,  avoir des adresses séparées pour interagir avec des contrats intelligents),

Faire preuve de discrétion quand au montant de ses avoirs.

Être parano vis a vis des arnaques ( "en cas de doute : pas de doute", s’arrêter immédiatement et demander un second avis a une connaissance de confiance ou dans un forum ) .


“Les hommes font des plans … et les dieux se marrent” - Proverbes 19.21

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 09/09/2023 11h45

Membre (2014)
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   35  

INTP

Le GROS problème des cryptomonnaies, c’est que cela oblige à être sa propre banque.
Cela veut dire qu’il faut à la fois être chef comptable, directeur financier, responsable sécurité, etc.

TOUT ce qui est relié à internet peut être hacké (et a donc de grande chance de l’être un jour…)

Une clé physique (Ledger, Trezor…) n’est pas reliée directement à internet. Elle se contente de valider une action passant par une interface qui elle, est reliée à internet.

Avec des moyens ordinaires (c.à.d. n’atteignant pas le niveau d’un laboratoire spécialisé de haute-sécurité gouvernemental des grandes puissances qui ont en les moyens), ces clés sont INVIOLABLES.

Hacker un PC est à la portée de BEAUCOUP TROP de monde.

Bref, si vous voulez garder vos cryptomonnaies, UTILISEZ une clé physique (et surtout in/formez-vous pour assurer tous les rôles cités en début de texte).

Je vous suggère de commencer par l’excellente chaine "Découvre Bitcoin" exemple: [youtube]https://youtu.be/L0Z4yr2L1hc?si=MqbQBx-IYBsvFpmh[/youtube]

Certes, l’ambiance est très "geek" et il y a un parti pris philosophique important sur la liberté apportée par bitcoin (et un côté maximaliste, qui exclu toutes les autres cryptos), mais il faut reconnaître que c’est très pédagogique et permet de comprendre beaucoup de choses. Attention, certaines vidéos sont TRES techniques.

En conclusion, il faut bien retenir qu’il est INDISPENSABLE de passer par une clé physique type Ledger, dont la sécurité est incroyablement supérieure à un wallet "numérique" sur PC ( à condition de l’utiliser correctement).

Dernière modification par ThomasAurlant (09/09/2023 11h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 09/09/2023 16h46

Membre (2018)
Réputation :   14  

J’ai une solution hybride et assez personnelle Je stocke mes clefs dans un logiciel (un vrai logiciel, pas un service cloud) de type gestionnaire de mot de passe, et le fichier est synchronisé sur mon cloud. Ce fichier est crypté et protégé par mot de passe.

Ainsi je suis propriétaire de mes données et je n’ai pas besoin de transporter un ledger.

Un problème du ledger est qu’il faut - nécessairement - le transporter et sauvegarder les informations de récupération.

Le problème de ma technique est que je suis encore + responsable de synchroniser mes fichiers, stocker les informations nécessaires, etc et je dois également faire mes opérations manuellement. Je ne la recommanderai pas à celui qui souhaite + de facilité d’utilisation.

KEEPASSXC -----> le logiciel gestionnaire de mot de passe, s’exécute sur l’ordinateur, pas d’échange avec un tiers. Je l’installe par défaut donc sur mes ordinateurs.

fichier.kdbx -----> le fichier crypté et protégé par mot de passe qui contient donc mes clefs privées. Celui-ci s’ouvre avec KEEPASSXC. Je dépose ce fichier dans un Cloud de mon choix.

Cloud ----> ce logiciel me permet de synchroniser mes documents sur tous mes ordinateurs. En particulier ce fameux fichier.kdbx

Electrum -----> exemple de logiciel que j’utilise pour générer des clefs privées Bitcoin, également si je souhaite faire une transaction sur la blockchain. Il vous faudra potentiellement plusieurs logiciels selon les cryptos que vous utilisez.

Dernière modification par BonaFortuna (09/09/2023 16h47)


Heureux sont les libres et libres sont les courageux.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 09/09/2023 19h08

Membre (2013)
Réputation :   8  

Cher  BonaFortuna  fait attention a ne pas avoir  une passphrase keepass trop courte ( ca se fait casser en bruteforce ).
Si vous utilisez un wallet sur un ordinateur connecté a internet, vous êtes a la merci des  keyloggers et des virus qui peuvent récupérer la clé privée directement dans la mémoire.
Si vous avez des sommes conséquentes a protéger,  je vous recommande chaudement de passer a un wallet physique.  Demandez a plusieurs personnes que vous considérez comme compétentes et tenez compte de leur avis.


“Les hommes font des plans … et les dieux se marrent” - Proverbes 19.21

Hors ligne Hors ligne

 

#10 10/09/2023 22h03

Membre (2018)
Réputation :   13  

INTJ

Bonjour,

Dans le cas d’electrum il est possible d’avoir une très bonne protection en mode hors ligne, mais c’est assez technique donc pas adapté à la majorité. Il faut voir cela comme un PC qui n’est jamais raccordé à Internet et qui permet de signer les transactions avant de les diffuser ensuite sur Internet à partir d’un autre PC.

Concernant keepass, je suggère d’éviter le stockage cloud mais plutôt faire des sauvegardes physiques, à différents endroits. Ces clés ne changent pas souvent, la synchronisation n’est pas un souci majeur.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 16/12/2023 16h45

Membre (2019)
Top 50 Année 2024
Réputation :   89  

Il semblerait que Ledger est été victime d’un hack tout récent. On dirait que seul quelques ETH ont été dérobé aux clients selon l’adresse de wallet listé dans le tweet officiel. Les dégâts seront donc surtout sur la confiance et la reputation du vendeur.

Lettre du dirigeant : A LETTER FROM LEDGER CHAIRMAN & CEO PASCAL GAUTHIER REGARDING LEDGER CONNECT KIT EXPLOIT
Tweet officiel : FINAL TIMELINE AND UPDATE TO CUSTOMERS


I create nothing, I own. -Gordon Gecko

Hors ligne Hors ligne

 

#12 19/12/2023 11h47

Membre (2014)
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   35  

INTP

Il y a beaucoup d’autres solutions intéressantes. Par exemple, Satochip (société Belge) qui propose un cold wallet basé sur la technologie des CB… Avec des petites variantes intéressantes pour par exemple stocker ses seeds sur une telle CB, qui elle-même ira dans un coffre en banque pendant que vous donnez votre mot de passe pour accéder à la carte à votre notaire par exemple…
Evidemment, cela s’adresse dans ce cas à des personnes ayant des sommes conséquentes, car à moins d’être totalement paranoïque, cela revient à s’embêter pour rien.
Je n’ai pas essayé, mais je sens que cela va entrer sur ma liste de Noël (surtout qu’à 25 €+15€ le lecteur, ça reste très raisonnable).

En dehors de Ledger, il y a aussi Trezor par exemple qui fait en gros la même chose autrement.

Comme dans toute chose, un peu de diversification peut être utile.

En ce qui concerne les hotwallets, le seul intérêt que je vois, c’est d’avoir une petite somme facilement disponible si on utilise beaucoup les blockchains.
Ou alors pour faire des investissements douteux (Inscriptions ERC-20&compagnie par exemple) où il est nécessaire parfois de se connecter rapidemment à des sites "douteux" pour être dans les "premiers". Pour ceux que ça intéresse, j’ai traduit un article sur ce concept qui semble être le degré ultime de la dégénérescence de l’investissement (mais qui offre des points de vue intéressants sur la psychologie des foules…).

Dernière modification par ThomasAurlant (19/12/2023 11h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 19/12/2023 12h47

Membre (2018)
Réputation :   11  

Sur ledger, même avec le "hack" il n’y avait aucun risque si on utilise correctement son appareil.
Même si notre ordinateur / téléphone / wallet est corrompu, le firmware de la clé ledger lui reste protégé, il suffit donc de vérifier que l’adresse de destination sur le ledger est bien la même que celle présentée sur l’ordinateur.

C’est pour ça que Ledger ne propose plus de wallet format carte, car ils n’ont pas d’affichage. Tous les wallets sans affichage sont beaucoup moins sécurisés, mais moins cher.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 19/12/2023 14h07

Membre (2016)
Réputation :   4  

Que pensez-vous de Zengo ? Zengo - The Most Secure Crypto Wallet qui ne semble pas avoir été hacké à ce jour.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 19/12/2023 15h07

Membre (2014)
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   35  

INTP

Dans la thématique hardware wallet, je vous suggère cet article relativement bien fait et compréhensible. Cela demande un peu de recherche pour bien comprendre l’intérêt de tel ou tel dispositif, mais cela tombe bien, s’il y a bien un domaine où il vaut mieux toujours faire ses recherches par soi-même, c’est l’investissement (a fortiori en cryptos!)

Quel est le meilleur hardware wallet ?

Hors ligne Hors ligne

 

#16 19/12/2023 22h30

Membre (2019)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   182  

My two cents…

Concernant les hardware wallets, sans discuter du mérite de tel ou tel précisément et pour paraphraser Les Tontons Flingueurs, je pense qu’il est préférable de rester sur le tout venant plutôt que de se risquer sur le bizarre. En effet, les wallets les plus connus qui sont là depuis longtemps et qui ont une base d’utilisateurs très importante sont ceux qui ont été le plus testés et qui ont subi le plus de tentatives de hacks (parfois "réussis" mais souvent mineurs).

Donc je ferai plus confiance à Trezor, Coldcard, Blockstream voire Ledger (ça se débat) qu’aux autres. Par exemple, Jack Dorsey vient de sortir un wallet Bitkey (source) et même si j’apprécie le personnage, sa démarche et que je suis enclin à lui faire confiance, j’attendrai un certain temps avant d’éventuellement m’y risquer. Je préfère que d’autres essuient de possibles plâtres.

Sinon, il ne faut pas oublier qu’un hardware wallet n’est pas le graal puisqu’il ne résout pas le problème du single point of failure. La perte/destruction et le vol de la clé privée sont toujours possibles…

Pour des sommes importantes stockées à moyen/long terme, et là c’est à chacun d’apprécier ce que cela représente, la meilleure solution à mon sens c’est un portefeuille dit multi-signatures. Il faut par exemple signer avec 2 clés sur 3 clés existantes pour pouvoir réaliser une transaction.

Il existe deux orientations :
- Pour ceux qui sont paranos et/ou à l’aise avec la chose informatique : les portefeuilles open source comme Electrum
- Pour ceux qui sont prêts à faire (en partie) confiance à un tiers ou qui ne sont pas à l’aise pour tout gérer en autonomie : les solutions proposées par des sociétés comme Casa ou Unchained Capital (je ne connais pas de sociétés bien établies en France ou Europe proposant ce type de service)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 11/03/2024 01h15

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 50 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   563  

J’ai eu un Ledger Nano S depuis quasiment le début de mon parcours crypto en 2017-2018 mais je ne l’ai jamais utilisé.
Ce cold wallet soi-disant extra sûr, de plus français et leader (cocorico) s’est depuis fait hacker deux ou trois fois.
Cerise sur le gâteau, il semblerait que Ledger possède les clés privées des portefeuilles alors que depuis toujours si on choisit un cold wallet c’est pour être seul propriétaire de nos clés. Ledger nous aurait donc menti… la boîte risque d’être en difficulté face à ce scandale.

Pour rappel un cold wallet est un portefeuille crypto dont la seed phrase (le code, l’adresse privée) du portefeuille ne circule pas sur Internet.
Par opposition à un hot wallet dont le code a été créé sur une application donc circule sur Internet.

Le postulat est que tout ce qui circule sur Internet peut être un jour ou l’autre hacké. L’arrivée de l’intelligence artificielle pourrait même faciliter le travail des escrocs.
Le cold wallet rencontre donc de plus en plus de succès et je vais personnellement enfin m’y mettre.

Il y a beaucoup de cold wallets maintenant disponibles mais finalement pas tant que ça de comparatifs sur YouTube.

Un bon cold wallet doit:
- idéalement ne jamais être connecté à Internet, le summum étant “air-gapped” c’est à dire protégé par l’air, jamais connecté.
- permettre le contrôle de la transaction sur un écran propre au wallet (ne pas valider à l’aveugle)
- permettre de valider l’opération de façon sécurisée (code pin de sécurité)

Le principe étant pour la majorité des cold wallets que la seed phrase (clé privée) est générée sur le cold wallet et n’en sort jamais. En cas de perte du cold wallet la seed phrase permet de récupérer l’accès sur n’importe quel autre portefeuille cold ou hot. D’où l’impératif de sauvegarder de façon sécurisée (jamais sur Internet) la seed phrase. Personnellement je vais choisir une seed phrase de 24 mots, en graver 12 sur une plaque de métal (résistante à la corrosion, l’eau, le feu), 12 sur une autre et donner chacune des plaques à deux connaissances personnelles qui elles ne se connaissent pas. La probabilité que l’une des plaques soit volée en même temps que le cold wallet est faible. Par contre il faudra régulièrement vérifier qu’elles ne sont pas perdues… en cas de vol du wallet ou de perte du code du wallet ou de mort subite, les deux personnes pourront réunir les 2 plaques pour accéder au portefeuille.

Le cold wallet fonctionne en général avec une application mobile ou desktop dédiée. Certains se connectent à d’autres portefeuilles comme Metamask (la plupart ont la fonctionnalité en plus de l’application).

En plus de l’aspect sécurité que l’on recherche avec un cold wallet, il faut prendre en considération aussi l’aspect pratique.

J’ai fait personnellement le choix de SecuX Bio Shield qui est un wallet de la taille d’une carte de crédit, avec un écran de contrôle, une validation par code et/ou empreinte du doigt et une communication Bluetooth (moins sécurisée que la validation par scan de QR code complètement sans connexion à Internet ou sans possibilité de hack à distance, mais je trouve plus sécurisée que la communication NFC sans contact qui existe pour d’autres wallets au format carte comme Tangem).

Ce n’est donc pas le plus sécurisé (il semblerait que ce soit le portefeuille Ngrave à 500€ le plus sécurisé) mais c’est un portefeuille toutefois parmi les meilleurs avec un format transportable sur soi en permanence et un prix (150€) raisonnable.

Dernière modification par Jef56 (11/03/2024 01h27)


Le train de la vie ne s'arrête jamais deux fois à la même gare.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 11/03/2024 10h57

Membre (2018)
Réputation :   13  

INTJ

Pour rappel un cold wallet est un portefeuille crypto dont la seed phrase (le code, l’adresse privée) du portefeuille ne circule pas sur Internet.
Par opposition à un hot wallet dont le code a été créé sur une application donc circule sur Internet.

Bonjour,

Permettez-moi quelques précisions :

Une seed phrase ne circule jamais sur Internet, elle permet de régénérer la clé privée en cas de perte.

La clé privée ne circule jamais sur Internet non plus, elle permet de signer les transactions (pour les rendre valides) avant de les envoyer sur le réseau. Même si la clé privée a été générée sur une application mobile, la seed phrase et la clé privée ne devraient jamais "circuler" sur Internet, elles ne devraient être connues que de son propriétaire.

La différence entre hot et cold wallet se distingue à partir de l’endroit où se situe la clé privée. Si elle est sur un équipement régulièrement connecté à Internet, on parle de hot wallet.

Le risque avec un hot wallet est que l’équipement où il se trouve soit compromis et qu’une personne puisse voler la clé privée pour signer de nouvelles transactions et donc voler tout ce qui se trouve dans le portefeuille numérique.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 11/03/2024 14h35

Membre (2019)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   182  

Jef56 a écrit :

Personnellement je vais choisir une seed phrase de 24 mots, en graver 12 sur une plaque de métal (résistante à la corrosion, l’eau, le feu), 12 sur une autre et donner chacune des plaques à deux connaissances personnelles qui elles ne se connaissent pas. La probabilité que l’une des plaques soit volée en même temps que le cold wallet est faible. Par contre il faudra régulièrement vérifier qu’elles ne sont pas perdues… en cas de vol du wallet ou de perte du code du wallet ou de mort subite, les deux personnes pourront réunir les 2 plaques pour accéder au portefeuille.

C’est un sujet qui a déjà évoqué sur le forum et j’avais partagé ici les mises en garde suivantes.

Je n’ai pas creusé le sujet donc je n’ai (toujours) pas d’avis éclairé sur la question, mais j’ai tendance à croire ces deux experts très reconnus au sein de l’écosystème. De mon côté pour éviter le problème du single point of failure, j’ai choisi un système multi-signatures. Je ne prétends pas que c’est la solution parfaite : chaque solution à ses avantages et inconvénients et c’est à chacun en fonction du contexte de retenir celle qui lui convient le mieux.

Concerto a écrit :

Certains experts reconnus du monde crypto mettent en garde contre cette technique de split qui conduirait à affaiblir fortement la sécurité d’une clé privée.

Jameson Lopp :
The Dos and Don’ts of Bitcoin Key Management

Andreas Antonopoulos :

Vidéo YouTube

Je n’ai pas d’avis personnellement mais je partage cette information à toutes fins utiles.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 11/03/2024 21h56

Membre (2016)
Réputation :   116  

Jef56 a écrit :

..
Cerise sur le gâteau, il semblerait que Ledger possède les clés privées des portefeuilles alors que depuis toujours si on choisit un cold wallet c’est pour être seul propriétaire de nos clés. Ledger nous aurait donc menti… la boîte risque d’être en difficulté face à ce scandale.

Je me sens obligé d’intervenir… Attention, cela est une fausse information (ou une mauvaise compréhension de comment fonctionne la sécurisation de la clé privée de votre part)
Évidemment, Ledger ne possède pas vos clés privées. Il n’y a pas de doute.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “posséder ses cryptomonnaies : wallet physique ou numérique ?”

Pied de page des forums