PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+1]    #251 19/04/2018 14h43

Membre (2015)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   123  

Hors ligne Hors ligne

 

#252 20/04/2018 23h34

Membre (2013)
Réputation :   26  

Surin a écrit :

Ces articles ne sont pas accessibles aux gens comme moi Isild, je me demande d’ailleurs de plus en plus l’intérêt d’une presse à deux vitesses inaccessible à tous aux même conditions. S’il faut payer ou subir les assauts de la publicité pour être "instruit", je préfère rester mécréant.

Bonsoir,

Pas besoin d’être abonné aux Echos ou de payer pour être instruit. Pour toutes et tous, et en particulier les mécréants, il y a des bibliothèques, et un service public de l’information.

Je m’interroge plutôt sur les actionnaires des principaux groupes de presse…

Personnellement je suis lassé de cette écologie que l’on nous vend à tous les étages comme pour nous rassurer que ce que l’on fait aujourd’hui ce n’est finalement pas si mal car pour demain, nous aurons les solutions. C’est faux. Je pense que l’écologie est le prochain fascisme, si on veut être écolo, il faut interdire les voitures, cesser de faire parcourir des dizaines de milliers de kilomètres à des objets vendus une poignée d’euros, interdire l’extraction/production de pétrole et l’air sera plus sain. Mais pas le reste.

Je plussoie ! Au niveau européen, on aurait pu par exemple interdire depuis des années les centrales au charbon. Sans rentrer dans le débat des renouvelables, les centrales au gaz polluent déjà deux fois moins que le charbon.
Il ne faut cependant pas nier la part de responsabilité des consommateurs : s’ils n’achètent plus ces produits qui font le tour du monde, alors ceux-ci ne se vendront plus. Il suffit de regarder l’étiquette : mais ce réflexe s’apprend, ou s’entend aussi comme le prolongement d’un certain esprit critique sur son environnement. Je ne suis pas sûr que la société ou l’école telles que voulues par nos dirigeants politiques mènent à cela.

Je dérive un peu du sujet : a priori, la réglementation semble favorable à GTT. Donc positif à court et moyen terme, mais à long terme, cela veut dire une généralisation à tous les acteurs de ces contraintes écologiques, donc une concurrence accrue.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#253 16/05/2018 19h14

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   369  

Comment, un mois sans commande ? Tsss, y’avait du relâchement chez GTT ! Mais c’est réparé avec l’annonce, ce soir, d’un nouveau contrat pour deux méthaniers :

Agefi-Dow Jones a écrit :

GTT Gaztransport et Technigaz : fournira les cuves GNL de deux nouveaux méthaniers en Asie
Le fabricant de membranes cryogéniques utilisées pour le transport du gaz naturel liquéfié Gaztransport & Technigaz (GTT.FR) a annoncé mercredi avoir reçu une notification de commande de la part d’un "chantier naval asiatique", portant sur la conception des cuves GNL de deux nouveaux méthaniers.

PRINCIPAUX POINTS DU COMMUNIQUE:

- Ces unités seront construites pour le compte d’un armateur européen.

- GTT réalisera le design des cuves de GNL des deux unités, chacune équipée de la solution de confinement à membranes NO96 GW, une technologie éprouvée développée par GTT. Leur livraison est prévue en 2020.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Isild (16/05/2018 19h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #254 14/06/2018 10h26

Membre (2014)
Réputation :   170  

Selon Mer et Marine, 3 commandes fermes de paquebots GNL par MSC au chantiers de Saint-Nazaire. Contrat conclu en début de cette semaine. Cuves par GTT selon la même source.

Saint-Nazaire : Commande record de trois paquebots dont un 5ème Meraviglia au GNL | Mer et Marine

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #255 21/06/2018 19h59

Membre (2016)
Réputation :   8  

En lisant régulièrement les actualités sur Seeking Alpha (notamment celles relatives à Kinder Morgan), je commence à avoir l’impression que les investisseurs américains deviennent de plus en plus bullish sur le gaz naturel et le GNL.

D’un côté, on voit revenir régulièrement le discours présentant le gaz naturel / GNL comme une source d’énergie "propre" et pleine d’avenir (et surtout comme une alternative au charbon si polluant). La conférence Marine Money Week qui vient de se terminer a d’ailleurs été dominée par des discussions sur le GNL et la future réglementation imposant à partir de 2020 aux navires d’utiliser des carburants moins polluants (source). Or le recours à la propulsion au GNL est l’une des manières de se conformer à cette future réglementation (le sujet a déjà été beaucoup évoqué ici).

De l’autre côté, plusieurs articles récents indiquent que la production américaine de gaz naturel augmente rapidement (grâce à l’exploitation du gaz de schiste) et que la demande chinoise augmente encore plus rapidement (cf. cet article du FT). Les producteurs américains ont besoin d’exporter un maximum de gaz de schiste pour ne pas provoquer une chute des prix par excès de demande sur le marché local… ce qui incite mécaniquement les acteurs du marché à construire des méthaniers et des infrastructures dédiées à l’exportation.

Les prix du gaz naturel devraient rester durablement bas sur le marché américain et être soutenus par une forte demande sur le marché asiatique. Or ce qui détermine la décision de construire un méthanier  (et donc d’acheter la technologie de GTT) est bien la différence de prix entre les marchés qui ne sont pas reliés par des gazoducs. En plus, le marché "spot" du GNL se développe, alors qu’il était jusqu’à maintenant essentiellement dominé par des contrats de long terme : si les traders de GNL commencent à devenir très actifs, ils auront besoin de méthaniers et d’infrastructures pour "déplacer" leurs stocks de GNL vers les marchés où les prix seront les plus intéressants.

Je pense qu’il est possible que les analystes financiers / gérants de portefeuille américains en viennent rapidement à considérer le GNL comme un thème d’investissement "à la mode" et que leurs recherches dans la chaîne de valeur du GNL les mènent à découvrir GTT (une entreprise qui échappe probablement à leur univers d’investissement par sa petite taille et sa cotation en France). Je suis donc assez confiant sur l’avenir de GTT.

Qu’en pensez-vous ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#256 22/06/2018 13h01

Membre (2015)
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   560  

ENTJ

Bonjour,

J’en pense que je n’oserais pas en débattre avec vous car vous êtes bien plus informé que moi wink
Sauf peut être que GTT est déjà assez connu par les analystes et gérants ?

Boursier a écrit :

Et de trois ! GTT enchaîne une nouvelle hausse ce vendredi en matinée (+2,3% à 52 euros), poursuivant sur sa lancée des deux dernières séances. Le flux acheteur est à mettre en perspective avec la nouvelle commande officialisée mardi dernier.

Le groupe français s’est vu confier l’équipement des cuves d’un nouveau méthanier par Hyundai Heavy Industries, un constructeur naval avec lequel il entretient des liens privilégiés au vu des 50 commandes déjà reçues du coréen.

Portzamparc, qui a réitéré à l’occasion de ce succès commercial son conseil "renforcer" et son cours cible de 60,70 euros sur le dossier, évalue à près de 10 ME les retombées financières du contrat obtenu. Le broker voit ses prévisions sur GTT confortées : la filiale d’Engie a déjà reçu 12 commandes de méthaniers sur les 15 que Portzamparc prévoit sur l’année.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Iqce (22/06/2018 13h02)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#257 22/06/2018 16h45

Membre (2015)
Réputation :   121  

GTT n’est pas une découverte et ne le sera pas. La question ne se pose pas en ces termes.

D’autre part, il est pénible de voir apparaître chaque nouvelle signature de commande sans plus d’analyse. J’invite les personnes qui s’extasient devant chaque nouvelle commande, pensant qu’il suffit d’avoir des commandes pour faire monter l’action, à arrêter de placer de l’argent en bourse. Cela n’est pas vraiment comme cela que ça fonctionne.

Il serait plus intéressant que chacun présente son analyse du breakeven point, et du taux de rentabilité espéré sur chacune de ces commandes…


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #258 22/06/2018 21h12

Membre (2015)
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   560  

ENTJ

Je ne sais pas si vos propos sont à mon encontre ; je pense que non, puisque si vous avez bien lu, je ne poste pas une énième commande mais une référence à un analyste et au fait que GTT n’est donc pas une découverte.

Et remarquez avant d’écrire que si tous les gens qui n’ont pas la prétention de  faire une " analyse du breakeven point" retiraient leur argent de la bourse, vous seriez sans doute bien embêté non (sans critiquer la valeur de votre conseuil, la bonne intention etc) ? C’est peut être d’ailleurs le boulot de l’analyste (tel Portzampac pour rester sur l’exemple) ? 

NB : j’aimerais bien savoir si un gars comme Bifidus  sait calculer ce fameux breakpoint et quel poids il lui accorde ; pour ma part, après 30 ans de boulot, j’observe que la secrétaire comptable veut toujours occuper tout l’espace surtout en fin de mois (ce que je comprends dans une certaine mesure), mais que s’il n’y a pas de carnet et de commandes dedans, le calcul du breakpoint n’aura guère de sens, n’en déplaise à la compta. J’ai quand même l’impression que parfois le bon sens doit primer.

Dernière modification par Iqce (22/06/2018 22h00)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#259 22/06/2018 23h43

Membre (2015)
Réputation :   121  

Non, absolument rien de personnel, contre personne à vrai dire.

C’est juste l’expression d’une certaine lassitude de voir ces annonces publiques, publiées ici sans aucune valeur ajoutée autre que le fait de reporter l’annonce déjà publiée par ailleurs. Je comprendrais pour une société qui a du mal à sortir un contrat ou dans le cas d’une "période creuse", annoncer la signature d’un contrat à un sens. Mais pour GTT, qui est presque en position de monopole et qui annonce des signatures chaque mois …

On peut noter aussi que c’est la seule valeur pour laquelle ce comportement inexplicable existe sur ce forum. Et, cela me laisse à penser que c’est une façon pour certains de se raccrocher à quelque chose, tandis qu’ils ne comprennent pas vraiment la valeur mais, à defaut de comprendre quelque chose, ils sont toutefois trés enthousiastes.

Au contraire de vous, je pense que le point de rentabilité est parfaitement connu du management (et bien évidemment n’est pas une donnée publique). Mais c’est donnée est une donnée fondamentale que tout bon analyste est obligé d’évaluer ou au moins d’en faire une estimation afin d’estimer le potentiel d’appréciation de la valeur en fonction des annonces, et éventuellement réviser son appréciation. Un basique de l’analyse fondamentale, vraiment.

En revanche, je suis d’accord avec vous, cette analyse basique n’est jamais présentée.

Et, encore une fois, rien de personnel, pour personne… juste une remarque générale. Désolé, si j’ai pu paraître un peu brutal dans la façon de présenter les choses !

Dernière modification par WhiteTiger (22/06/2018 23h48)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#260 23/06/2018 12h30

Membre (2015)
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   560  

ENTJ

Je crois en effet que quelques personnes qui n’ont pas une connaissance aussi pointue que vous on pu se sentir atteinte par la forme des propos (moi en tête, j’avoue avoir édité, ma 1ére réaction étant plus vive et irréfiéchie). Merc.i donc pour cette mise au point dans l’esprit du forum, et surtout pour les précisions apportées au dossier wink.
Un peu à la marge de l’esprit du forum, on peut également observer et jouer avec les oscillations du cours en fonction des annonces.

Dernière modification par Iqce (23/06/2018 17h05)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#261 23/06/2018 13h15

Membre (2015)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   502  

Bonjour !

@WhiteTiger, dans ce fil de discussion, il y a quand même quelques éléments plus intéressants que les commandes en cours.

Par exemple, le fait que GTT est un bureau d’études qui n’a pas à gérer des processus d’achats et de fabrication ; que c’est une entreprise un peu trop concentrée, avec un risque (plus ou moins avéré selon les intervenants) d’apparition de concurrence ; mais sur un marché en croissance (l’utilisation du GNL) ; qu’il existe un risque juridique avec plusieurs actions en cours contre GTT…

Pour en revenir aux notifications de commandes, je pense que le mal (l’importance trop forte accordée) vient du fait que, il y a quelques années, un analyste avait émis un avis négatif sur GTT à propos d’un carnet de commandes à long terme trop faible. La réaction de GTT avait été d’annoncer chaque nouvelle commande, et cette info a(vait) été reprise par les actionnaires qui se sentent ainsi confortés dans leur choix.

Mais ce biais de confirmation, devenu marronnier de ce fil, ne doit pas induire un biais du survivant en oubliant les (quelques) bonnes informations…  ;o)))

Dernière modification par M07 (23/06/2018 13h17)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #262 23/06/2018 13h26

Membre (2015)
Réputation :   121  

oui, le trade de news n’est peut-être pas trés populaire. Mais, consciemment ou inconsciemment, tout le monde le rejette mais tout le monde en rêve. Que le premier qui ne rêve pas qu’une news vienne booster les cours d’une de ses valeurs … me jette la première pierre.

Non, je ne vais blâmer personne là-dessus.

Il est de "tradition" dans l’O&G, d’annoncer les commandes signées. Il y a certainement beaucoup de raisons à cela: marchés publiques de toute façon publiés dans les bulletins officiels, soucis de transparence, esprit de compétition, … 

Bref, rien d’extra-ordinaire ou de surprenant à voir annoncer une commande. Mais même sans la connaissance des "traditions", une annonce de ce type n’est  pas vraiment une chose qui pourrait intrinsèquement être utile dans le cas d’un trading de news.

Cela dit, à chaque annonce, on pourrait se poser quelques questions:
- Après cette nouvelle commande, comment se situe le niveau de back log ? Est-il supérieur ou inférieur à celui d’il y  a 2 ans quand le cours était à XXX € ? Pas trés difficile en calcul, une simple addition suffit.
- …

Bref, ressortir chaque annonce sans aucune analyse, systématiquement, encore et encore, me semble relever d’une attitude en quelque sorte "contemplative" assez éloignée de l’esprit que devrait posséder un investisseur.

Cela me semble être aussi une façon de se rassurer sur ces choix lorsque ceux-ci n’ont pas été fondés sur des bases solides, avec un phénomène d’autosuggestion (individuelle et collective). Peut-être que là-aussi, on est assez éloigné de l’esprit d’un investisseur "averti" … smile Et, de temps en temps, il faut savoir prendre du recul sur ses propres comportements, pour aller de l’avant !

@M07: Votre message est arrivé le temps de rédiger le mien. Cela dit, je partage entièrement votre propos. Je ne souhaite pas non plus jeter le bébé avec l’eau du bain… mais ces annonces systématiques ne semblent dorénavant superfétatoire.

Dernière modification par WhiteTiger (23/06/2018 13h33)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#263 25/06/2018 14h37

Membre (2014)
Réputation :   170  

Essayons donc d’être plus profond dans l’analyse 😊.
Le bilan des commandes à juin 2018 est de 13 méthaniers, 2 FSRU et 1 avitailleur.
4 paquebots en sus, non annoncés par GTT. Pas forcément tous comptabilisés avant fin 2018.

En 2017 nous avions 21 commandes et 9 ULCS (container ships).
Sur 2018, on est donc sur une tendance au moins égale à 2017 mais qui reste loin du pic 2014 (47 commandes).

Si on regarde l’historique de corrélation entre commande vs CA (en particulier sur la crise 2008/2009), on est sur un décalage de 2 à 3 ans. On peut comprendre ce qui retient les investisseurs d’aller plus haut sur la valeur : le CA 2017 reflète l’impact des bonnes années (2014/2015) et pas encore le trou 2016 et la « faible reprise » 2017.
L’impact sera sensible à partir de 2018 sauf si les activités Services (avec notamment l’acquisition d’Ascenz au Q4) et LNG fuel (GNL pour la propulsion de navires) prennent le relai comme y travaille GTT.
L’attentisme domine donc, d’où l’attention actuelle sur les prises de commandes.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Tahure (25/06/2018 14h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#264 25/06/2018 17h06

Membre (2015)
Réputation :   121  

smile

On peut effectivement observer que les revenus sont en décalage  avec un retard de 2 ou 3 ans sur le backlog.

Si l’on mets en parallèle les cours de bourse avec le carnet de commande, c’est l’inverse. La chute des commandes de 2016 avait largement été anticipée. Grosso modo, les investisseurs avaient été vendeur sur la valeur environ 1 an avant que l’on sache qu’il n’y aurait pas de commande "officiellement". (Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant).

Donc l’on peut se réjouir des commandes signées mais l’on peut observer aussi que les cours actuels intègrent déjà complètement le niveau de backlog de 2013-2015 et cet indicateur est un indicateur trop "retardé" pour être utile.

En d’autre termes, les zinzins savent déjà bien à l’avance la tendance des commandes, et les cours intègrent déjà complètement les annonces au moment de leur publication. Il est illusoire de vouloir se baser sur ces annonces pour établir sa stratégie sur la valeur. wink


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#265 28/06/2018 18h20

Membre (2014)
Réputation :   170  

WhiteTiger a écrit :

Si l’on mets en parallèle les cours de bourse avec le carnet de commande, c’est l’inverse. La chute des commandes de 2016 avait largement été anticipée.

Je pense que les craintes liées à l’enquête en Corée ont aussi eu un impact majeur sur le cours, indépendamment du carnet de commandes.
Je note aussi que personne n’a annoncé les 5 commandes des 2 derniers jours, votre intervention a donc été efficace sur ce point ;-)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Tahure (28/06/2018 18h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#266 01/07/2018 14h57

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   369  

Tahure a écrit :

Je note aussi que personne n’a annoncé les 5 commandes des 2 derniers jours, votre intervention a donc été efficace sur ce point ;-)

Ecrire un message pour dire que personne n’a annoncé les 5 dernières commandes de GTT a quelque chose de savoureux quand même !
J’aime bien la pirouette ! wink

Moi, j’en parle plus des contrats qui tombent dans l’escarcelle de GTT mais je me réjouis toute seule dans mon coin.
Parce que même si c’est déjà pricé, vaut mieux des commandes que pas de commandes. CQFD.

Dernière modification par Isild (01/07/2018 18h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#267 01/07/2018 18h00

Membre (2015)
Réputation :   121  

Tahure a écrit :

Je pense que les craintes liées à l’enquête en Corée ont aussi eu un impact majeur sur le cours, indépendamment du carnet de commandes.

En général, les investisseurs n’aiment pas trop les événements incertains … Cela a forcément un impact sur les cours tant que l’incertitude reste de mise.

Isild a écrit :

Tahure a écrit :

Je note aussi que personne n’a annoncé les 5 commandes des 2 derniers jours, votre intervention a donc été efficace sur ce point ;-)

Ecrire un message pour dire que personne n’a annoncé les 5 dernières commandes de GTT a quelque chose de savoureux quand même !
J’aime bien la pirouette ! wink

Moi, j’en parle plus des contrats qui tombent dans l’escarcelle de GTT mais je me réjouis toute seule dans mon coin.
Même si c’est déjà pricé, vaut mieux des commandes que pas de commandes. CQFD.

lol

Je pense que vous me prêter trop de pouvoir…  wink   Mais j’aime bien l’humour !

Dernière modification par WhiteTiger (01/07/2018 18h03)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#268 03/07/2018 18h28

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   369  

On en parlait il y a quelques semaines et voilà, c’est fait, Ponan a lancé le premier paquebot de luxe fonctionnant au gaz naturel et c’est GTT qui sera chargé de l’équiper.

Voici un article où l’on traite également des problèmes de pollution évoqués sur ce topic :

Un paquebot de luxe qui carbure au gaz

PS : ne me grondez pas, WhiteTiger, j’ai mis ce lien non pas pour indiquer une nouvelle commande de GTT (au point où nous en sommes, une de plus ou de moins… wink quoique là, ça nous change des méthaniers. Ca devenait lassant à la fin !) mais parce qu’il relance la perspective de voir exploser le système de propulsion au gaz naturel pour les navires de croisière.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Isild (03/07/2018 18h42)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #269 04/07/2018 03h18

Membre (2015)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1379  

Quand on pense qu’on en est encore à parler d’aller "au pôle Nord sans (trop) polluer" ou de "bateau propre" et que l’on évoque des baisses de certains polluants farfelues de 80% ce qui ne fonctionne que lorsque le bateau est neuf et dans des mesures de laboratoire à température donnée (on l’a bien vu pour l’automobile), ça en dit long sur la bêtise humaine et sa capacité à poursuivre dans le déni face au défi écologique.

L’écologie ça ne consiste pas à vendre du matériel plus perfectionné pour alimenter la société de consommation et renouveler toujours plus un parc existant, l’écologie c’est contraignant et cela commence par tout simplement limiter les déplacements, quels qu’ils soient, mais cela va à l’encontre de notre économie basée sur un développement passant notamment par les transports.

Je précise que bien que j’écris ce message, je circule en véhicules thermiques, prends souvent des bateaux qui crachent des fumées plus noires que celles d’un tracteur et voyage régulièrement en avion, je n’en suis pas fier mais c’est ça ou un changement radical de mode de vie qui ne m’attire pas, pas plus que vous.

Simplement j’aimerais que les discussions sur ces sujets comme les gros bateaux (et dans l’aviation on n’en parle encore pas trop mais nul doute que ça viendra) évoquent moins l’écologie car c’est franchement se voiler la face que d’afficher des ambitions que l’on n’atteindra pas et qui ne servent que des intérêts économiques.

Edit:

Ravi de voir que Isild est globalement d’accord avec ma remarque. J’avais peur de m’attirer les foudres de certains comme dans d’autres discussions où il est interdit de remettre en question la bien-pensance universelle.
Entre WhiteTiger qui ne veut pas que l’on parle dans cette discussion à chaque commande et moi qui suis désobligeant dès qu’on parle écologie spécifiquement ici, on va finir par plomber complètement cette discussion, croyez-bien que ce n’est pas mon but et j’en suis désolé.

Dernière modification par kc44 (04/07/2018 08h12)


Parrainage BOURSORAMA code : LIKA0507 - BforBank YYXC - TOTAL ENERGIE : 112210350

Hors ligne Hors ligne

 

#270 04/07/2018 15h05

Membre (2013)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1475  

ISTJ

Bonjour Surin,
je pense que votre message, relatant vos opinions personnelles sur l’écologie (en général), ne concerne pas du tout GTT.
Vous allez faire sortir WhiteTiger de ses gonds ;-)
Cdt.


Parrainages possibles :  Epargnoo - LINXEA - Boursorama (FRVE9093) - Fortuneo (12662218) - Assu prêt Zen'Up - Total Energie (114053388) - Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#271 04/07/2018 15h37

Membre (2017)
Réputation :   50  

Une opinion, par nature, est personnelle. Quand, à propos d’une société, on met en avant des arguments écologiques pour son évolution, une opinion sur l’écologie n’est pas vraiment hors sujet !?

L’écologie est un vrai souci, l’argument imparable étant "pas de croissance ad libitum dans un monde fini".
Cela dit, ne soyons pas naïfs, sa prise en compte peut être saisie par certaines entités pour en tirer des bénéfices secondaires :
- par les marques souhaitant "draguer" le consommateur en se donnant une belle image ;
- par les états : les exigences écologiques rendent difficile l’accès à un marché de façon plus défendable que des droits de douane ;
- par les médias ratissant large pour engranger des droits publicitaires : ils alternent allègrement des émissions mâtinées d’écologie avec des interventions sur la formule 1 ou les 24 heures du Mans.

Hors ligne Hors ligne

 

#272 04/07/2018 15h58

Membre (2013)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1475  

ISTJ

Pourtant, GTT ne met pas (spécialement) en avant l’écologie pour justifier son évolution.

Si l’on jette un oeil sur le site de GTT et que l"on parcourt les onglets (et sous-onglets) :
- Qui nous sommes
- Innovation et développement
- Technologie et services

On ne trouve pas une seule fois le mot écologie, mais bien plus souvent les mots "expertise, innovation, sécurité, fiabilité".
Dans les rapports annuels, par contre, il y a des références aux "vertus écologiques de GTT".   

Ce sont plutôt certains partenaires de GTT (comme dans l’article ci-dessus) qui, avec l’utilisation de la propulsion GNL, mettent parfois en avant cet argument.

Dernière modification par maxicool (04/07/2018 16h06)


Parrainages possibles :  Epargnoo - LINXEA - Boursorama (FRVE9093) - Fortuneo (12662218) - Assu prêt Zen'Up - Total Energie (114053388) - Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#273 04/07/2018 16h50

Membre (2015)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1379  

Vous ne connaissez pas mes opinions sur l’écologie, je suis comme tout le monde, l’écologie, c’est bien.
Je ne reproche pas à GTT de mettre en avant des qualités vertueuses sur le plan de l’écologie, en effet je n’en sais rien et n’ai pas étudié la question. Je ne me prononce pas.
Je reproche à la presse qui parle de GTT de mettre en avant cet argument qui revient comme un marronnier dans cette discussion car les forumeurs en font souvent écho.
Je rappelle simplement le fossé qu’il peut y avoir entre ce qui est prétendu dans l’article donné en lien et notre sujet.


Parrainage BOURSORAMA code : LIKA0507 - BforBank YYXC - TOTAL ENERGIE : 112210350

Hors ligne Hors ligne

 

#274 04/07/2018 23h15

Membre (2015)
Réputation :   121  

Isild a écrit :

PS : ne me grondez pas, WhiteTiger, j’ai mis ce lien non pas pour indiquer une nouvelle commande de GTT (au point où nous en sommes, une de plus ou de moins… wink quoique là, ça nous change des méthaniers. Ca devenait lassant à la fin !) mais parce qu’il relance la perspective de voir exploser le système de propulsion au gaz naturel pour les navires de croisière.

Pas de problème Isild ! wink 

J’ai du mal avec avec certains messages mais je ne suis pas contre la discussion. Et, sans ce message, on n’aurait pas profité du "coup de geule" de Surin lol  , que je partage en parti, et qui, on peut aussi le noter, le mets face à ses propres contradictions:

Surin a écrit :

Je précise que bien que j’écris ce message, je circule en véhicules thermiques, prends souvent des bateaux qui crachent des fumées plus noires que celles d’un tracteur et voyage régulièrement en avion, je n’en suis pas fier mais c’est ça ou un changement radical de mode de vie qui ne m’attire pas, pas plus que vous.

Je pense que l’on peut tous partager ces contradictions.

Toutefois, est-ce une raison pour ne pas (chacun d’entre nous) faire des efforts pour réduire cette empreinte écologique au minimum ? De réfléchir à chacun de nos acte ou choix de vie, en considérant aussi cet aspect (et pas seulement celui-ci) ? A-t-on le choix de prendre un billet de croisière sur un navire extrêmement polluant pour ses vacances (autrement dit pour son seul plaisir) ? Le plaisir des uns doit-il être le cancer des autres ?

D’autre part, doit-on ne rien faire plutôt que d’utiliser une technologie qui améliore les choses même si elle ne résout pas totalement le problème ? C’est un peu la vision du verre d’eau à moitié plein ou à moitié vide…. A ce compte-là, on n’aurait jamais installé de filtre à particules sur les voitures car celui-ci n’est pas 100% efficace et ne résout donc pas le problème. Et, même si effectivement l’écologie est aussi un argument "marketing", doit-on jeter le bébé avec l’eau du bain ? 

Communiquer autour de ce sujet participe à l’éveil des consciences individuelles qui finalement forme la conscience collective. Je me réjouis que l’on en parle. J’ai trop voyagé et travaillé sur tous les continents, du nord du cercle polaire jusqu’à l’équateur, sur terre et en mer, et, dans des pays où la conscience individuelle et la conscience collective sont bien éloignées de la nôtre… Bref, j’aurais trop de chose à dire, et pas assez de temps pour l’écrire, alors j’arrête là. Mais, plutôt que de se plaindre, je pense qu’il faut saluer toutes les initiatives positives sur le sujet.

Et, désolé si j’ai un peu trop digressé pour certains !


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#275 06/07/2018 10h20

Membre (2014)
Réputation :   170  

A la fois Oddo et Portzamparc se sont fendus d’une note suite au communiqué de GTT sur la commande Ponant.
L’info était pourtant connue depuis 6 mois (annoncée par Ponant en décembre).
Il semble que ces analystes se contentent des communiqués de la société, sans chercher d’autres sources.

Sur le terrain des échanges sur l’écologie entre Surin /WhiteTiger/Maxicool, voici comment Carnival communique sur son premier paquebot GNL (non équipé par GTT) :

Carnival a écrit :

Costa Smeralda will be the first cruise ship to be marketed broadly to consumers around the globe that will be fully powered by liquefied natural gas (LNG),the world’s cleanest burning fossil fuel.

With dual-fuel engines, Costa Smeralda will be fully powered by LNG while in port and at sea – an environmental breakthrough that will improve air quality as LNG prevents emissions of particulate matter and sulfur oxides almost entirely at sea and in port. It also significantly reduces the emission of nitrogen oxides and CO2.

J’aime bien le the world’s cleanest burning fossil fuel. :-)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Gaztransport & Technigaz SAS sur nos screeners actions.


Pied de page des forums