PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : optimisation patrimoniale et fiscale sans rétro-commission en cliquant ici.

[+1]    #26 22/02/2024 20h08

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 50 Finance/Économie
Top 50 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1410  

 Hall of Fame 

Je suis en total désaccord avec le message précédent : le client est libre de choisir les produits qu’il veut et n’a pas à se soucier des rapports avec sa banque en acceptant un produit qu’il trouve trop cher et qui ne l’intéresse pas. C’est plutôt une inversion des rôles que vous venez de proposer là, c’est à la banque de traiter son client en tant que tel et avec respect, ce que n’a vraissemblablement pas fait ce directeur indigne de la fonction qu’il occupe, en plus de faire une grossière erreur si la demande de Oli ne souffrait d’aucune ambiguité.


Parrainage BOURSORAMA code : LIKA0507 - BforBank YYXC - TOTAL ENERGIE : 112210350

Hors ligne Hors ligne

 

#27 22/02/2024 20h32

Membre (2023)
Réputation :   0  

Mon avis, qui n’engage que moi, est qu’en "affaires", il est sans doute plus avisé de ne pas uniquement se considérer comme un "client" auquel on doit quelque chose, mais également comme un "partenaire" qui peut apporter quelque chose.

Parce qu’une relation commerciale va dans les deux sens et se doit au mieux d’être équilibrée. Je ne suis pas banquier, mais j’aurais sans doute du mal à ressentir de l’empathie pour un client qui vient me siphonner plusieurs crédits coûteux pour mon enseigne en me promettant de "jouer le jeu" et qui s’amuserait à ne plus honorer une relation commerciale déjà complètement à son avantage (franchement, 162€ par an sur 20 ans, c’est quoi par rapport au gain d’un en-cours à 1M€ négocié à 1 voire 1,5 points en dessous du marché sur 20 ans ? = c’est env 3200€ vs 100000€. C’est donc ne pas être lucide sur l’investissement de considérer que "16e/mois" est "chèrement payé".

C’est surtout une relation de "pragmatisme" : ce n’est pas en ayant un rapport à sens unique à un partenaire qu’on se prémunit de ce genre de mésaventures.

Bien sûr, je grossis le trait : ma remarque ne s’applique pas totalement étant donné que je n’ai pas l’historique précis de la relation commerciale dont il est question ici, et que d’autre part, on est vraisemblablement dans un cas de malhonnêteté du directeur d’agence. N’y voyez aucune attaque personnelle !

Dernière modification par Benji713 (22/02/2024 20h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#28 22/02/2024 20h59

Membre (2015)
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   137  

Je pense qu’il est naif de penser qu’un conseiller bancaire vous voit comme autre chose qu’un client.

Je ne savais pas que les banques qui proposaient des prêts faisaient un cadeau, c’est vraiment gentil de leur part.


Il y a deux 2 types de prévisionnistes : ceux qui ne savent pas et ceux qui ne savent pas qu’ils ne savent pas

Hors ligne Hors ligne

 

#29 22/02/2024 21h17

Membre (2023)
Réputation :   0  

JMeuret a écrit :

Je pense qu’il est naif de penser qu’un conseiller bancaire vous voit comme autre chose qu’un client.

Je ne dis pas l’inverse. C’est précisément pour cette raison très "intéressée", "rationnelle" et "calculée" qu’il est naïf de penser qu’une relation commerciale non équilibrée "mathématiquement parlant" est pérenne. En gros, considérer qu’on doit juste prendre le maximum à l’autre partie.

JMeuret a écrit :

Je ne savais pas que les banques qui proposaient des prêts faisaient un cadeau, c’est vraiment gentil de leur part.

Je ne crois pas non plus avoir dit ça. Le crédit est un produit d’appel à compenser par d’autres produits. Je vous invite à étudier les marges commerciales d’une banque par type de produit pour vous en convaincre.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #30 22/02/2024 21h34

Membre (2019)
Réputation :   20  

Bonjour,

Vous avez vécu une experience malheureuse.

De mon expérience professionnelle bancaire, je peux vous donner quelques éléments :

- Si votre relation de confiance est rompue, preferez changer d’agence ou de banque.

- Certaines banques acceptent de prelever leurs prets sur des comptes externes.

- Je n’ai jamais vu la possibilité de réouvrir un compte courant qui était clos : le numero de compte pour chaque compte est unique : il ne sera jamais donc identique à celui indiqué dans votre offre de pret.
Ceci dit, je n’ai jamais travaillé à la Caisse d’Epargne : il y a peut etre une exception.

- les credits habitats sont effectivement des produits d’appels : peu de marge voire marge négative : la banque se rattrape sur d’autres éléments (Assurance du prets, assurances/prévoyance etc).

Le pire etant si vous etes un client en Pnb négatif, c’est à dire que vous coutez à la banque : cela peut expliquer (attention, je n’approuve pas pour autant) l’attitude du Directeur d’Agence.

Hors ligne Hors ligne

 

#31 22/02/2024 22h05

Membre (2020)
Réputation :   58  

Bonsoir,

Je pense qu’en dehors du changement d’agence, il faudra dans tous les cas comme dit par d’autres intervenants repenser la relation avec votre banque.

Lorsqu’un deal est positif uniquement pour une seule partie, il est normal que ce deal soit remis en question à un moment donné.

Juste également pour peut être vous donner une autre perspective de la chose : est ce que 16€/mois valent le temps que vous allez devoir consacrer à résoudre ce problème ?

Probablement pas. Donc, même si j’imagine que peu seront d’accord, je commencerais par le plus simple : rendez vous avec le directeur actuel en ayant en tête ce que je perds si la relation capote.

Dans le prix à payer, il y a la dimension temps, il y a la dimension argent, il y a tout un tas d’autres dimensions.

Hors ligne Hors ligne

 

#32 22/02/2024 22h30

Membre (2018)
Réputation :   19  

Merci pour votre retour.

La vraie question court terme qui se pose est comment faire aujourd’hui car les prêts étaient contractuellement rattachés au compte fermé par erreur. Rien n’est spécifié bien évidemment en cas de fermeture de ce compte dans les offres de prêts car il n’aurait jamais fallu fermer ce compte tant qu’il restait du crd.

La banque comme vous le dites n’a pas l’air d’avoir la possibilité de le rouvrir et ne me propose pas de les rattacher à un nouveau compte de dépôt (peut être ils ne peuvent pas en ouvrir un tout de suite après une clôture, je ne sais pas) donc je ne vois pas trop quelle proposition s’il s’avère qu’il y en ait une il pourrait y avoir…

Sinon pour les pnb je relativiserais beaucoup les calculs bancaires. Certes je suis certainement en pnb faible mais avec une sécurité pour eux qui se rémunère me semble t-il (patrimoine d’un certain niveau qui croit d’environ 100 000 euros par an, épouse fonctionnaire, aucun incident bancaire), le tout dans une zone assez sinistrée socialement donc je dois quand même dénoter aux milieu de leur clientèle habituelle.

Ils doivent passer leurs journées à gérer des débiteurs pour des sommes dérisoires avec les tensions qui vont avec, donc il faut tout peser pour eux…Il faut tous types de clientèle dans une agence je pense.

Et je ne suis fermé à rien, mais selon le directeur en face on peut facilement passer d’un bon courant d’affaires au néant total qui me fait perdre mon temps et mon argent à moi aussi…

Nous ne sommes plus aujourd’hui sur la question des 16 euros mensuels ou non, le compte est fermé et apparemment ils ne peuvent pas le rouvrir. Après vous avez raison il faut toujours tirer une leçon des choses qui n’ont pas fonctionné.

A suivre, merci à tous pour vos conseils.

Dernière modification par Oli34 (22/02/2024 22h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#33 22/02/2024 23h44

Membre (2019)
Top 10 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   111  

Oli34 a écrit :

Ils doivent passer leurs journées à gérer des débiteurs pour des sommes dérisoires avec les tensions qui vont avec, donc il faut tout peser pour eux…

Et c’est ce qui leur rapporte le plus !


Parrain Octopus Energy : lien, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

En ligne En ligne

 

#34 23/02/2024 06h53

Membre (2015)
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   137  

ça oui je confirme, un malheureux découvert d’une 20 aine d’euros pendant 7 jours m’a couté 22 euros.

7 euros pour le découvert et 15 euros de frais de lettre, que je n’ai bien évidement jamais reçu.

Un petit message vraiment sympa à mon banquier pour lui expliquer que c’était la première fois que ça arrivait et j’ai même sorti le pipeau pour lui parler de relation de confiance et blabla.
Il m’a bien rappelé qu’il n’était ni mon ami, ni mon partenaire, ni mon conseiller, ni dans une relation gagnant gagnant comme certains aiment dire ici en me répondant simplement : C’est légal.

Dernière modification par JMeuret (23/02/2024 06h53)


Il y a deux 2 types de prévisionnistes : ceux qui ne savent pas et ceux qui ne savent pas qu’ils ne savent pas

Hors ligne Hors ligne

 

#35 23/02/2024 10h19

Membre (2023)
Top 50 Année 2024
Réputation :   31  

Vous insistez a dire que le compte a ete ferme par erreure, pouvez vous nous mettre ici la formulation exacte utilise dans votre courrier?


Parrainage :  BitPanda

Hors ligne Hors ligne

 

#36 23/02/2024 10h40

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 50 Monétaire
Top 50 Finance/Économie
Réputation :   292  

Voir une copie anonymisée, ça serait encore mieux si vous cherchez de l’aide.


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#37 27/02/2024 17h09

Membre (2018)
Réputation :   19  

La situation est en train de se régler, nous avons reçu ce jour un message allant dans ce sens et évoquant la réactivation du compte fermé.

Ce fut une semaine extrêmement intense, avec le sentiment parfois que la situation nous échappait.
Après avoir eu la certitude d’être dans notre bon droit, j’ai continué à écrire directement à ce directeur tous les jours, souvent plusieurs fois par jour en lui expliquant factuellement quelles seraient les conséquences de ses actes.

Mais surtout en parallèle et sans l’en tenir informé j’ai également écrit au service Réclamations, au service qualité et satisfaction clients, et à son N+1, avec la même fréquence et le rappel factuel du non respect des lois bancaires.

J’ai surjoué le côté atteinte psychologique pour les interpeller.

Devant cette situation intenable pour eux (surcommunication, rappel de toutes leurs fautes et manquements en permanence, etc), ils ont préféré régler en une semaine ce qui se règle habituellement en deux mois maximum (qui est le délai légal pour avoir une réponse écrite par le service réclamations qui se positionne face au problème).

Ce qui est dingue dans cette histoire c’est l’absence de garde fous qui fait que la situation peut vite complètement déraper avec un interlocuteur jusqu’au boutiste.

Je travaille également dans une très grosse entreprise comme la Caisse d’Epargne et même si le secteur n’a rien à voir les hauts cadres sont les mêmes. Ils sont là pour leur carrière, briller et certainement pas pour gérer des crises d’ego d’un directeur de banque à côté de la plaque.

Il est probable que son N+1 l’ai calmé car si les choses avaient mal tournées il n’aurait pas pu déclarer qu’il ne connaissait pas le dossier puisqu’il était copie de tout.

Malgré tout je n’ai pas le sentiment d’avoir fait de faute. J’ai simplement arrêté progressivement une relation qui n’était plus le deal du début gagnant gagnant.

Nous avons rdv vendredi dans une autre banque d’une autre enseigne loin du groupe BPCE.

Je tiens à vous remercier tous pour votre soutien et vos conseils avisés avec un Thanks particulier à mon ami Serenitis toujours présent dans les moments compliqués.

A très bientôt

Dernière modification par Oli34 (27/02/2024 17h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#38 27/02/2024 17h28

Membre (2015)
Top 50 Année 2024
Top 50 Entreprendre
Top 50 SCPI/OPCI
Réputation :   51  

ENTJ

Il est heureux de savoir que vous avez finalement connu un dénouement positif pour votre dossier.

La discussion sur cette file illustre un point intéressant que je trouve trop souvent négligé sur ce forum par la course à la gratuité: une relation bancaire doit être gagnant-gagnant. Sans accepter nécessairement de souscrire à l’assurance-vie maison chargée en frais et à la performance médiocre, certaines dépenses peuvent vous faire gagner de l’estime aux yeux de votre banquie pour un surcoût modique (assurance habitation, tarifs cartes bancaires non négociés, passage par la filiale CGP maison pour acheter des parts de SCPI non maison) et vous permettre de vous rattraper par ailleurs (dans mon cas, compte SCI gratuit, mais aussi grande flexibilité lorsqu’il a été question de certains financements).

Malheureusement, on ne peut pas faire l’économie d’une banque et, sauf à être salarié en CDI depuis longtemps, les banques en ligne ne sont parfois pas les plus compétitives.

Dernière modification par Manarea (27/02/2024 17h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#39 27/02/2024 21h19

Membre (2018)
Réputation :   19  

Je ne suis pas dans la course à la gratuité.
Je veux bien payer pour un service gratuit sur une banque en ligne mais dans ce cas le directeur ne peut pas me dire non à tout, sinon nous ne sommes plus dans une relation gagnant gagnant.
À partir de cette situation se pose selon moi la question du pourquoi payer quelque chose de gratuit ailleurs si je n’ai rien en retour.
C’est ma vision des choses.

Dernière modification par Oli34 (28/02/2024 14h42)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums