PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : optimisation patrimoniale et fiscale sans rétro-commission en cliquant ici.

#26 11/09/2023 16h23

Membre (2015)
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   21  

Merci d’ avoir ouvert ce fil. Je suis ravi de voir ici d’ autres passionnés de vin, et pas seulement pour le cote spéculatif.
De mon cote, c’ est une passion née dans mon temps d’ étudiant a Dijon, periode pendant laquelle j’ ai pu acheter mon premier grand cru…..de Bordeaux, un Haut Brion 90, acheté 300 Francs a l’ époque soit une bonne partie de mon argent de poche.

Ma passion a continue et grandi, je me suis formé (WSET, Master of Wine pas fini, DU sur la degustation geosensorielle a Strasbourg, Italian Wine Ambassador>>>).

J’ ai dégusté, beaucoup, j’ ai acheté, beaucoup, et j’ ai même fini par en faire 2 business, l’ un de vente BtoC que j’ ai progressivement arrêté, puis j’ ai monté une école WSET à Luxembourg qui marche plutôt bien, tout ça en side.

Je n’ ai aucune chapelle, même si je reviens souvent à mes origines bourguignonnes, ce qui devrait se réduire devant l’ indécence des prix, dont l’ augmentation n’ est fondée sur pas grand chose. Je me suis d’ aiileurs fâché avec quelques un qui prennent vraiment les acheteurs (Français) pour les lapins de 6 semaines.

Au plaisir d’ échanger

Cédric


Boire bon, boire beau,  mais boire de la Bourgogne !

Hors ligne Hors ligne

 

#27 11/09/2023 17h37

Membre (2021)
Top 50 Monétaire
Réputation :   73  

Si vous cherchez des vins proche du Bourgogne, moins chers, il y a les vins de Haute-Marne (IGP). Je crains que le prix ne s’envole prochainement, je ne devrais pas en parler ici.

Hors ligne Hors ligne

 

#28 11/09/2023 17h52

Membre (2020)
Réputation :   19  

Plus blanc avec l’âge.
Deux plaisirs récents :
Saint Joseph blanc 2020 d’Eymin et Tichoux à Seyssuel,
Château Talbot blanc 2019.
Et en rouge, par fidélité depuis le millésime 1984, mon "Bordeaux du sud ", le Mas de Daumas Gassac.
Ignorant quasi total en Bourgogne,  hélas.

Dernière modification par Hadrumetum (11/09/2023 17h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#29 11/09/2023 21h36

Membre (2023)
Réputation :   11  

chambertin a écrit :

Merci d’ avoir ouvert ce fil. Je suis ravi de voir ici d’ autres passionnés de vin, et pas seulement pour le cote spéculatif.

Ce fil va rapidement devenir très fourni en échange de qualité j’ai bien l’impression !

Granite a écrit :

Si vous cherchez des vins proche du Bourgogne, moins chers, il y a les vins de Haute-Marne (IGP). Je crains que le prix ne s’envole prochainement, je ne devrais pas en parler ici.

Merci de nous livrer une partie des clés du coffre alors :-)
Blague à part, je ne connais pas vraiment cette appellation, j’ai dû gouter une fois un rouge (pinot noir de mémoire) qui était pas mal mais très loin d’un simple bourgogne d’un joli domaine.
Puisque nous sommes ici pour le partage, n’hésitez pas à nous livrer quelques coins à champignons, promis nous ferons de même le temps venu.

Hadrumetum a écrit :

Plus blanc avec l’âge.
Deux plaisirs récents :
Saint Joseph blanc 2020 d’Eymin et Tichoux à Seyssuel,
Château Talbot blanc 2019.
Et en rouge, par fidélité depuis le millésime 1984, mon "Bordeaux du sud ", le Mas de Daumas Gassac.
Ignorant quasi total en Bourgogne,  hélas.

De biens beaux plaisirs. Figurez vous que Daumas Gassac, je n’ai jamais goûté ni blanc ni rouge et là depuis quelques millésimes il paraitrait que le domaine a repris du poil de la bête et qu’il fat l’objet d’une forte demande ! Je crois bien que je vais devoir gouter ça (enfin!)

Olivier

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #30 11/09/2023 22h33

Membre (2015)
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   21  

Granite a écrit :

Si vous cherchez des vins proche du Bourgogne, moins chers, il y a les vins de Haute-Marne (IGP). Je crains que le prix ne s’envole prochainement, je ne devrais pas en parler ici.

Je suis bourguignon d’origine, avec une moitié haut marnaise, puisque j’ai grandi en Haute Marne. Bien que certains vins des coteaux de Coiffy aient progressé indéniablement, ils partaient de bien bas. AUjourd’hui, je ne crois pas qu’il faille les comparer à la Bourgogne : micro climat différent, sols différents, exposition différente..bref tous les facteurs différenciant sont la. De plus les rendements sont assez élevés, le Pinot Noir n’est pas le premier cépage planté, loin s’en faut (mix de gamay, chardo, l’infame auxerrois et d’autres).

De même les vins du Muid Montsaugeonnais (VDP Haute Marne) peuvent etre tout à fait gouleyant, j’ai bu leur Pinot il y a peu sur le lac de la Liez, mais nous sommes encore très loin de la Bourgogne et je réitère qu’il ne faut pas se comparer à la Bourgogne. D’ailleurs, concernant les tarifs, 17 Euros la cuvée PN la plus ambitieuse du Muid..pas sur que ce soit si bien placé.

Dernière modification par chambertin (11/09/2023 22h36)


Boire bon, boire beau,  mais boire de la Bourgogne !

Hors ligne Hors ligne

 

#31 12/09/2023 11h42

Membre (2014)
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   35  

INTP

Ah en voilà un sujet intéressant !
A titre personnel, j’ai toujours apprécié les bons vins qui sont le complément indispensable à un bon repas !
J’apprécie plutôt les Bordeaux, assez tanins, classiques avec de la viande rouge.
Cependant, quelques autres régions offrent de belles choses, avec bien sûr le classique Châteauneuf du Pape dont j’ai eu la chance de terminer ma dernière bouteille de 2003 cette année (ils se gardent bien, mais il ne faut pas exagérer, on était arrivé à la date vraiment limite… D’ailleurs sur les 6 dernières bouteilles, une n’était plus bonne à boire.)

Dans un autre esprit, le Sang du Schiste St-Chinian, outre un jeu de mot de qualité, offre une intéressante saveur acidulée à un prix très raisonnable, tout en gardant une trace de tanins que j’apprécie. Par contre, on rentre dans une autre catégorie de vin à ne pas garder trop longtemps (en tout cas pas 15/20 ans !).

En blanc, je suis très exigeant depuis que j’ai passé pas mal d’années en Alsace, j’ai du mal à concevoir l’existence d’autres régions viticoles, ne les gardant que pour des plats très typés (poissons& fruits de mer ou fromage de chèvre pour les Sancerres par exemple). La supériorité des vins d’Alsace me semble évidente: Gerwürztraminer ou Riesling, l’Alsace a de nombreuses caves réputées. Et je défie quiconque de trouver mieux (dans les saveurs sucrées évidemment) qu’un Gerwürtz vendange tardive !

Mon seul regret, c’est devoir limiter les repas méritants ces vins. Bien sûr, pour garder ma santé, mais aussi surtout parce que si on banalise l’excellence, on finit par ne plus rien trouver bon.

Hors ligne Hors ligne

 

#32 12/09/2023 13h21

Membre (2014)
Réputation :   7  

ENFJ

Bonjour à tous, mes vins préférés : en blanc (plutôt sec) : Chablis, Meursault, Riesling et récemment certains vins Croate et spécialement le Posip de la région de Zadar, tout a fait incroyable !
En rouge, j’ai commencé avec le Bordeaux, mais ces derniers temps les prix sont devenus totalement délirants ! notamment les crus classés. Je n’achète pratiquement plus que quelques bons rapports qualité/prix (15/30 euros)…Potensac, Phélan Ségur, Larrivet Haut Brion, ou des seconds vins lors de bonnes années. Coté Cotes du Rhône, Visan de tant à autre , car pas trop cher, St Joseph, Châteauneuf du Pape, j’ai laissé tombé le cote roti, là aussi ça pique ! Bourgogne, en tarif raisonnable, Chorey les Beaune, prix moyen, Volnay et enfin occasionnellement Gevrey Chambertin car l’inflation est aussi passée par là ! et justement cela m’a permis de découvrir la progression des vins du sud : Bandol, Château Puech Haut, domaine des Brunes, les Creisses… Des vins de qualité qui restent encore "pour l’instant" sous les 30 euros…

Hors ligne Hors ligne

 

#33 12/09/2023 14h06

Membre (2023)
Réputation :   11  

bonjour,

merci pour le retour.

Encore un amateur contraint de changer ses plans à cause de l’inflation galopante dans le vin.

Après lecture, il me vient une réflexion classique qui reste la même pour les investissements.

Dans quel but sont achetées ces bouteilles ? est ce pour se faire plaisir rapidement ou est ce destiné la garde ? Dans quel cadre seront consommées la plupart des bouteilles : apéro sans prise de tête avec les amis ou grands dîners et moments importants de la vie ?
De là découle toute une série de choix et on peut se dire mieux vaut 12 bouteilles à 50 euros que 50 bouteilles à 12 euros…ou pas

De mon côté, le choix est assez simple : je suis plutôt prêt à acheter moins mais continuer à acheter ce qui me plait le plus.

Olivier

Message édité par l’équipe de modération (13/09/2023 00h50) :
- suppression de la citation du message immédiatement précédent (Merci de respecter notre charte !)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #34 12/09/2023 14h08

Membre (2012)
Réputation :   49  

chambertin, le 11/09/2023 a écrit :

l’infame auxerrois

Je ne peux pas laisser passer cette infamie :-)

Ce cépage - utilisé chez nous (Moselle, récente AOC, si si…) peut donner des vins délicieux, vifs sur le fruit et croquants quand ils sont bien vinifiés, donc chez les bons domaines (*). Et je trouve parfois les chardonnays excessivement boisés (j’y suis très sensible),  en plus d’être hors de prix. Quand aux Rhône blancs je me demande encore le pourquoi de leur existence tellement ces vins sont souvent plats et sans intérêt (j’excepte la Doriane de chez Guigal et Beaucastel Vieilles Vignes et quelques autres pépites)

Et pour me faire pardonner de mon intervention dépourvue de mesure je vous donne le nom d’un domaine bourguignon exceptionnel en blanc comme en rouge et aux tarifs encore abordables: Vincent Dureuil Janthial. Ses Rully sont à tomber, et si vous trouvez son Nuits Saint Georges les Argilières, foncez.

(*) je vois souvent les intervenants dire qu’ils aiment bien les vins de Pommard, ou Chateauneuf du Pape ou Bandol. Mais il y a autant de Pommard, de C9P ou de Bandol différents qu’il y a de domaines, et il est souvent difficile d’y trouver un dénominateur commun (essayez à l’aveugle de distinguer un Pommard d’un Volnay). On devrait plutôt dire j’aime bien les Pommard de chez X ou Y, ou alors par exemple les Pommard du côté des Rugiens ou des Epenots en 1er cru. Il peut y avoir un saut qualitatif énorme entre les vins d’une même appellation.

Dernière modification par frontalier57 (12/09/2023 14h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#35 12/09/2023 14h15

Membre (2023)
Réputation :   11  

ThomasAurlant a écrit :

Ah en voilà un sujet intéressant !
A titre personnel, j’ai toujours apprécié les bons vins qui sont le complément indispensable à un bon repas !
J’apprécie plutôt les Bordeaux, assez tanins, classiques avec de la viande rouge.
Cependant, quelques autres régions offrent de belles choses, avec bien sûr le classique Châteauneuf du Pape dont j’ai eu la chance de terminer ma dernière bouteille de 2003 cette année (ils se gardent bien, mais il ne faut pas exagérer, on était arrivé à la date vraiment limite… D’ailleurs sur les 6 dernières bouteilles, une n’était plus bonne à boire.)

Dans un autre esprit, le Sang du Schiste St-Chinian, outre un jeu de mot de qualité, offre une intéressante saveur acidulée à un prix très raisonnable, tout en gardant une trace de tanins que j’apprécie. Par contre, on rentre dans une autre catégorie de vin à ne pas garder trop longtemps (en tout cas pas 15/20 ans !).

En blanc, je suis très exigeant depuis que j’ai passé pas mal d’années en Alsace, j’ai du mal à concevoir l’existence d’autres régions viticoles, ne les gardant que pour des plats très typés (poissons& fruits de mer ou fromage de chèvre pour les Sancerres par exemple). La supériorité des vins d’Alsace me semble évidente: Gerwürztraminer ou Riesling, l’Alsace a de nombreuses caves réputées. Et je défie quiconque de trouver mieux (dans les saveurs sucrées évidemment) qu’un Gerwürtz vendange tardive !

Mon seul regret, c’est devoir limiter les repas méritants ces vins. Bien sûr, pour garder ma santé, mais aussi surtout parce que si on banalise l’excellence, on finit par ne plus rien trouver bon.

Bonjour Thomas,

merci pour la participation !
On voit que la magie bordelaise opère toujours parmi le consommateur français. Il est vrai qu’un grand Bordeaux à maturité (souvent après une bonne 15aine d’années) ça n’a pas beaucoup de concurrents.

Par contre, je serais plus tempéré sur la partie vins d’Alsace. Ce n’est qu’une question de goûts bien sûr et dans ce cas là personne n’a tort ou raison.

Pour ma part, ayant été importateur de Riesling allemands, j’ai vraiment beaucoup de mal avec le riesling alsacien. A quelques exceptions près (Boxler, Zind Humbrecht..), je trouve les riesling allemands beaucoup plus frais, digestes, acides et vibrants à contrario des alsaciens que je trouve souvent entre 2 avec pas mal de sucres résiduels qui finissent par me lasser.
En parlant de vendanges tardives, je vous suggère de comparer à l’aveugle, une belle vendanges tardives avec un riesling type Auslese ou Spätlese(Auslese et Spätlese étant des caractéristiques "Prädikat"  - dans la classification des vins allemands - qui ne s’obtient qu’à partir d’un certain niveau de sucre dans le moût de raisin) tout comme la caractéristique de vendanges tardives.

Mais encore une fois, tout est question de goût et nous n’avons evidemment pas tous les mêmes :-)

Olivier

Frontalier57 a écrit :

Quand aux Rhône blancs je me demande encore le pourquoi de leur existence tellement ces vins sont souvent plats et sans intérêt (j’excepte la Doriane de chez Guigal et Beaucastel Vieilles Vignes et quelques autres pépites)

Et pour me faire pardonner de mon intervention dépourvue de mesure je vous donne le nom d’un domaine bourguignon exceptionnel en blanc comme en rouge et aux tarifs encore abordables: Vincent Dureuil Janthial. Ses Rully sont à tomber, et si vous trouvez son Nuits Saint Georges les Argilières, foncez.

Les Rhône blancs…je n’arrive pas non plus à les apprécier. Le viognier souvent lourd et pâteux, la marsanne idem. Il y ajuste la Roussanne qui me semble vraiment intéressante mais il faut pouvoir encaisser l’amertume.

Quant aux vins de Vincent Dureuil Janthial, je ne peux qu’applaudir des 2 mains et me félicite de pouvoir avoir une allocation chez lui depuis plusieurs années. C’est un virtuose qui ne fait pas de vague. Il sait de quoi il parle, connait ses vignes sur le bout du doigt et est un vinificateur hors pair !
Un chic type quoi. Bon, les prix ont quand même prix l’ascenseur ces 4 ou 5 dernières années mais sans commune mesure avec les prix pratiqués en 2ème main.

Olivier

Dernière modification par pogman (12/09/2023 14h25)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #36 12/09/2023 14h31

Membre (2015)
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   21  

frontalier57 a écrit :

chambertin, le 11/09/2023 a écrit :

l’infame auxerrois

Je ne peux pas laisser passer cette infamie :-)

Ahaha….bon j’ avoue , j’ y suis allé un peu fort. L’ auxerrois peut être vaguement floral en effet mais s’ il ne manque pas de finesse, il manque d’ acidité, et son aromatique est légère, c’ est pour cela qu’il est souvent part d’ un blend.

Je suis d’ accord sur le fait qu’il y a autant de vins que de vignerons en Bourgogne, donc un Volnay d’ un tel est différent du Volnay du voisin, et tant mieux.

Cependant, historiquement il y a des points de divergence fondamentaux entre Volnay et Pommard. En effet le style recherché à VOlnay est plus élégant, donc moins de pigeage, moins de macération qu’a Pommard ou l’ argile est un peu plus lourd et l’ extraction plus vigoureuse. Aujourd’hui, cela est moins vrai car beaucoup de producteurs recherchent plus de finesse, et je dirais donc que ce sont plus les Pommard qui s’ approchent du style de Volnay que l’ inverse.

Enfin, Dureuil…pas de doute, c’ est au top, on l’ a vu venir depuis 5-6 ans, et aujourd’hui ça devient difficile d’ en trouver et les tarifs s’ en ressentent (on voit du Meix Cadot à environ 80 euros partir sur Idealwine). Dans le même secteur, on peut aller pêcher du coté de Cottenceau, petit jeune qui monte et qui deviendra aussi difficile a acheter que Dureuil.

Autre petit tip pour les interessés en Bourgogne : Chantal Martin au Domaine Michel Martin a Chorey..personne adorable, vins adorables, pour un tarif qui reste honnete, dans l’ environnement bourguignon.

Allez, je ne suis pas chiche, je vous en donne 2 autres : DOmaine Petitot a Corgoloin et domaine Mouton a Givry.

Pour les amateurs de vins nature : le pinot noir de Maxime Crotet..tarif tout a fait sympa, vin gouleyant


Boire bon, boire beau,  mais boire de la Bourgogne !

Hors ligne Hors ligne

 

#37 12/09/2023 14h38

Membre (2010)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Vivre rentier
Top 50 Monétaire
Réputation :   190  

sad
j’étais encore persuadé il y a peu que le Tokay d’Alsace avait été rapporté de Hongrie par un de nos maréchaux sous Louis XV…
Il parait qu’il n’en est rien
sanglot


Ericsson…!  Qu'il entre !

En ligne En ligne

 

[+1]    #38 12/09/2023 14h50

Membre (2017)
Top 50 Année 2023
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   150  

Je vois qu’il y a sur cette file des importateurs de riesling allemand, des amateurs de vins du Nord-Est, et même des Lorrains.

Me permettra-t-on de leur offrir, en guise d’intermède, ce lien vers Le Chant de la Tonne, conte d’Erckmann-Chatrian ?

Dernière modification par Ours (16/09/2023 21h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#39 12/09/2023 15h03

Membre (2010)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Vivre rentier
Top 50 Monétaire
Réputation :   190  

Méditez sur ce proverbe Bourguignon du Moyen Age :

Buvons à temps, quand on est mort, c’est pour longtemps !


Ericsson…!  Qu'il entre !

En ligne En ligne

 

#40 12/09/2023 15h51

Membre (2013)
Top 5 Dvpt perso.
Top 50 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   185  

Bonjour,

J’ai fait mon premier achat de vin en 1985, à la foire de Lyon. Il s’agissait de 3 Pommard 1er cru 1976. J’ai eu la possibilité de les payer en 3 fois. Je les ai bus entre 1988 et 1995.
Un an plus tard, j’ai eu l’occasion de travailler en relation avec un domaine situé à Mercurey. Je les visitais plusieurs fois par an et chaque fois, je repartais avec un carton de Mercurey, de Rully ou de Givry.
Habitant à Lyon, j’allais souvent "faire un tour" dans le vignoble bourguignon avec une préférence pour les Puligny pour les blancs, et les Nuits Saint Georges pour les rouges. Mais plus abordables, je faisais aussi le plein de Côte Chalonnaise.

Le vin étant à cette époque abordable, j’ai entrepris ensuite une collection de Bordeaux crus classés pour les millésimes 88/89/90. On touchait un 3ème cru classé à moins de 70 F à cette époque. J’ai dû en avoir plus de 100 en cave à un moment. Ils ont été bus entre 2000 et 2010 pour la plupart.

Mais ce fut surtout à cette période, où arrivant à Orléans, j’ai découvert le sauvignon de la Loire. Quel fruit! je suis définitivement tombé amoureux des Pouilly Fumé, des Sancerre, des Menetou Salon, des Quincy, des Reuilly, etc… Pour moi, le sauvignon ne donne tout son goût qu’au bord du grand fleuve!

Aujourd’hui, je suis plutôt orienté "petits prix, grandes découvertes" pour le vignoble du Languedoc et de la catalogne française. C’est incroyable le nombre de petits vins de qualité à des prix vraiment très doux ( <15 €). Des vins faciles à boire qui sentent bon la garrigue et on entend chanter les cigales (si, si, écoutez bien).

L’autre amour de ma vie a été, est et sera les vins du Jura, injustement méconnus. En 2021, pour mes 60 ans, j’ai ouvert un Château Chalon de 1961, l’année de ma naissance! Quel régal. Plus prosaïquement et surtout moins cher, un blanc d’assemblage, 60% chardonnay, 40% savagnin fait mon bonheur…

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#41 12/09/2023 16h39

Membre (2016)
Réputation :   45  

Complètement d’accord Mafo pour les vins du Languedoc et de la Catalogne où l’on trouve des choses formidables à petit prix.
Pour les vins de Loire, j’ajouterais les appellations Cheverny (assemblage chardonnay/sauvignon) et Cour Cheverny (cépage romorentin) qui me plaisent également.


Bossuet : "Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #42 12/09/2023 17h01

Membre (2019)
Réputation :   32  

INTJ

En blanc de Loire, outre les sauvignons, il y a aussi les chenins de Montlouis ou de Vouvray par exemple. Les moelleux peuvent se garder de nombreuses années a un prix abordable. En sec, le Domaine de la Taille aux Loups s’est fait une réputation, qui s’est traduite dans son prix, tout comme ceux de Chidaine mais il y a aussi d’autre bons vignerons qui se lancent a de meilleurs prix.

Dans les particularité, dans le sud est, il y a le Bellet produit sur les hauteurs de Nice mais ils sont rares et donc de plus en plus cher.

Il y a un célèbre forum sur la passion du vin (je ne sais si on peut faire de la pub sinon a supprimer) mais je pense que les spécialistes connaissent.

Hors ligne Hors ligne

 

#43 12/09/2023 17h31

Membre (2013)
Top 5 Dvpt perso.
Top 50 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   185  

Yg75,

J’ai dans ma cave quelques Cheverny du domaine Sauger. Bien agréable ma foi!

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#44 12/09/2023 17h34

Membre (2017)
Top 50 Année 2023
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   150  

Ah ! Mafo et Bubulle, comme j’apprécie un bon Quincy ! Expression si unique du sauvignon blanc, même s’il n’explose pas en bouche comme dans un puissant Sancerre. Avec des caillettes, puis une blanquette de veau.

Quant au Sancerre, je l’apprécie bien typé. Sec (surtout pas d’élevage en fût), minéral, parfumé, tranchant, immense, plein d’agrumes et de fruits lointains, d’herbes folles et de fleurs blanches. Avec de la charcuterie, une lotte au citron vert, ou des crottins de Chavignol.

Et puisque l’on coulisse tranquillement vers le nord-ouest, alors que je connaissais assez peu les muscadets et muscadets sur lie, j’ai découvert un peu par hasard les beaux muscadets du Domaine de l’Écu (Expression de granite et, à l’époque, Expression de gneiss). Là, c’est tout autre chose. Superbe minéralité iodée du melon élevé sur ces terroirs. Je n’ai plus eu l’occasion de goûter ces vins depuis. Il y a sans doute encore mieux chez de plus petits vignerons, mais je ne connais pas assez la région pour m’en faire une idée juste.

frontalier57 a écrit :

je vois souvent les intervenants dire qu’ils aiment bien les vins de Pommard, ou Chateauneuf du Pape ou Bandol. Mais il y a autant de Pommard, de C9P ou de Bandol différents qu’il y a de domaines… Il peut y avoir un saut qualitatif énorme entre les vins d’une même appellation.

Bien sûr.

Et que dire des différents millésimes ?

Je me souviens encore de certains Meursault 1er cru ("les Charmes" , voire certains Meursault village) de 2006 et 2007, avec leurs arômes d’amandes torréfiées.

Était-il de 2006 ou de 2007, ce "petit" Chorey-les-Beaune blanc goûté sans m’attendre à quoi que ce soit d’extraordinaire ? Il était formidable. Mais le millésime 2010 du même vin, élaboré chez le même vigneron, n’avait plus rien de commun, alors que cette année-là est souvent reconnue comme une très bonne année à blancs pour les bourgognes.

Et ce rare Fixin blanc 1er cru Clos de la Perrière, sublimé par le millésime ! 2006, je crois.

Une magnifique bouteille de Saint-Aubin 1er cru de 2018 dégustée l’année dernière au Chambolle, petit restaurant de Chambolle-Musigny qui gagne à être connu (réservation impérative) présentait des arômes qui rappelaient un peu ces années-là.

Dernière modification par Ours (13/09/2023 08h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#45 13/09/2023 07h05

Membre (2021)
Réputation :   54  

Bonjour, comme indiqué un peu plus haut je ne suis pas forcément un grand passionné des vins blancs, malgré tout on en achète régulièrement auprès d’un viticulteur de la région lyonnaise, il s’agit du domaine de la Petite Gallée à Millery.

Le vin dont je parle s’appelle "les Moraines", il fait réellement l’unanimité lors de repas entre amis et il est rare qu’ on ne nous demande pas d’ en prendre un ou deux cartons.

Ce n’est qu’un avis, je n’ai pas de part dans son exploitation, mais le type est franchement sympathique, c’est un passionné et son domaine mérite le détour à l’occasion d’un passage dans la région pour les amateurs.

@Mafo,

entièrement d’accord avec vous sur le fait que les vins du Jura sont injustement méconnus. Le côté terreux des vins rouges peut gêner certains, personnellement je trouve que ça lui donne une saveur intéressante qu’on ne trouve pas ailleurs. J’adore également le savagnin et le vin jaune (on sera d’ailleurs à Arbois l’année prochaine pour la percée), un apéritif au vin jaune avec des noix et du comté c’est une tuerie !

Il est 7h du matin mais rien que d’en parler ça me donne des envies smile


Aide toi, le ciel t'aidera

Hors ligne Hors ligne

 

#46 13/09/2023 08h12

Membre (2023)
Réputation :   11  

bonjour, une bien bonne journée à tout le monde !

Content de voir que ce fil se remplit de jour en jour avec de nouveaux intervenants et des anecdotes ou partages d’avis intéressants.

J’ai lu les 4 ou 5 messages que j’avais de "retard" et je suis complètement en phase sauf peut être sur les vins du Jura "méconnus".
Je pense, à vrai dire, le contraire. Ils sont complètement sous les lumières des sunlights pour reprendre un interprète bien connu.
Ils jouissent depuis quelques années d’un effet de mode complètement dingue surtout au niveau des "récents" domaines : Nicolas Jacob, Fabrice Dodane, Thomas Popy, domaine des Murmures ou des grands classiques tels que Labet, Ganevat…
Les prix sont devenus totalement déraisonnables et les files d’attente pour avoir ces vins s’allongent proportionnellent à l’envolée des tarifs. Ce monde est fou !
Cela ne me dérange pas plus que ça car je dois vous avouer que je n’ai jamais réussi à apprécier les vins élevés sous voile. Les rouges et les Chardonnay ouillés eux, m’intéressent un peu plus.

Les goûts me semblent éclectiques ici et c’est parfait ainsi. Cela sera signe de riches partages notamment de dégustation.

Si cela est permis, n’hésitez pas à mettre de temps en temps une jolie photo d’une bouteille dont la dégustation vous aura marquée, cela risque d’être très sympa :-)

Olivier
@ours: merci pour le partage du lien vers le récit. je ne connais pas mais il détaille très bien la magie qu’opèrent les bons vins sur les Hommes.

Dernière modification par pogman (13/09/2023 08h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#47 13/09/2023 09h04

Membre (2014)
Top 20 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 5 Expatriation
Top 50 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 50 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 50 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   606  

Bonne idée !
Je partage cette excellente bouteille dégustée avec la côte de bœuf surtout car elle m’a été offerte par un ami du site IH qui se reconnaîtra et qui souhaitait me faire découvrir autre chose que mes étiquettes (ie mes Bordeaux…) et je l’en remercie chaleureusement !



Dans les nouvelles expériences, je vais aller cet automne à la vente des Hospices de Beaune et pourquoi pas acheter une pièce de 228 litres avec les amis du forum, les étiquettes étant  personnalisables, nous la nomerions "cuvée IH"…
Plus sérieusement si quelqu’un a déjà fait ce processus d’achat, je suis intéressé par un partage d’expériences


Retired since 2010

Hors ligne Hors ligne

 

#48 13/09/2023 09h49

Membre (2023)
Réputation :   11  

@Tssm:

grandissime la cuvée La Chapelle. Le membre qui vous a offert cette bouteille vous veut manifestement grand bien.
Pour une première photo, on tape déjà dans du très lourd comme on dit. Cela dit, le partage de plus petites quilles mais dont le rapport prix plaisir est énorme serait également très appréciée :-)

J’en posterai une récente aussi. Me faut encore choisir la meilleure.

Quant à l’achat d’une pièce bourguignonne lors de la vente annuelle des hospices c’est une expérience très sympa qu’un ami avait pratiqué il y a de ça une 10aine d’année. Je crois qu’il s’agissait d’un Meursault mais avec un petit doute.
Il avait acheté cela avec 3 ou 4 autres copains. Au final environ 300 bouteilles à se partager. Il y a interêt à ce que le vin soit délicieux et surtout se conserve bien.

Olivier

Dernière modification par pogman (13/09/2023 09h52)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #49 13/09/2023 10h01

Membre (2015)
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   21  

pogman a écrit :

bonjour, une bien bonne journée à tout le monde !

Je pense, à vrai dire, le contraire. Ils sont complètement sous les lumières des sunlights pour reprendre un interprète bien connu. .

Absolument d’ accord avec toi, la hype mondiale s’ est emparée du Jura avec des cuvées recherchées dans le monde entier et des prix irréalistes en seconde main. C’ est le cas par example des vins de Kenji Kagami au domaine des Miroirs, la hype s’ est emparée aussi du DOmaine des Murmures, des vins de Houillon Bruyère, et depuis longtemps des vins de Overnoy Houillon, Labet et d’ autres encore.

Il ne faut pas raisonner franco français ici, la hype est mondiale, la demande est mondiale, en particulier des US, Hong Kong, le Japon, UK. Les volumes ne suivent pas.

La encore petit tip: on peut trouver sur tables les Arbois pupillin de Overnoy, Labet etc dans certains restaurants a Arbois a des prix qui restent abordables, dans le contexte.

Autre tip: regarder les vins de Francois ROusset Martin, les deux aigles, Buronfosse


Boire bon, boire beau,  mais boire de la Bourgogne !

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #50 13/09/2023 18h23

Membre (2014)
Réputation :   7  

ENFJ

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “les vins préférés des ih”

Discussion Réponses Vues Dernier message
90 31 260 14/06/2024 15h08 par InvestisseurHeureux
59 18 320 17/06/2024 15h28 par Testarossa57
23 8 438 24/04/2020 19h00 par Deb67
29 7 000 24/12/2023 11h12 par Aladdin
32 11 657 07/02/2021 01h24 par Alanito
71 18 355 17/02/2022 07h23 par PyT25VC
52 7 586 01/03/2024 18h18 par cowgloy

Pied de page des forums