PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : optimisation patrimoniale pour les chefs d’entreprise sans rétro-commission en cliquant ici.

#1 18/06/2023 19h52

Membre (2018)
Réputation :   0  

ENTP

Bonjour,

Je travaille en indépendant depuis peu, pour des missions de transformation des entreprises en tant que consultant, actuellement sous le statut d’auto-entrepreneur. J’ai récemment augmenté mon Taux Journalier Moyen et remporté un contrat d’un an qui me garantit 110Keuros de Chiffre d’affaires Hors Taxes. Mes calculs sur la fiscalité me font me tourner vers la création d’une SASU car plus intéressant que de continuer en auto-entrepreneur.

Je cherche un comptable qui pourrait m’accompagner pour la création et la gestion de ma SASU. Mon critère principal étant les coûts de gestion. Je suis prêt à faire moi-même une partie importante de la paperasserie.

Auriez-vous des cabinets à me recommander (je suis basé à Paris).

Merci par avance.

PS : Par ailleurs, j’ai actuellement un prêt étudiant et je m’interroge sur la possibilité de passer ce prêt étudiant à la SASU : des idées ?

Mots-clés : compatble, expert comptable, sasu, société

Hors ligne Hors ligne

 

#2 18/06/2023 22h06

Membre (2018)
Top 20 Monétaire
Réputation :   292  

Bonsoir,

Veuillez bien me pardonner, mais il me semble que vous avez déjà, peu ou prou, posé cette "question", en ouvrant, presque à chaque fois un nouveau sujet.

Je ne pense pas être le seul à ne pas bien arriver à cerner votre but.

Il me semble qu’il serait utile, voir indispensable, de vous présenter correctement, déjà !

Dans votre propre intérêt !

Ensuite, vous pourrez aller tranquillement à la rubrique Par où commencer, mode d’emploi.

Quand Qu’en pensez-vous ?

Édit : j’ai relu vos messages, et à chaque fois, vous terminez en posant une question, alors qu’en remontant un peu dans le sujet, vous avez un gros morceau de la réponse.

Dernière modification par Aigri (18/06/2023 22h14)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 19/06/2023 07h28

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3314  

opdd, le 18/06/2023 a écrit :

Mon critère principal étant les coûts de gestion. Je suis prêt à faire moi-même une partie importante de la paperasserie.

Si c’est ce que vous cherchez, tapez dans un moteur de recherche "comptable pas cher paris".

Plus sérieusement : un bon expert-comptable ne fait pas que votre gestion à moindre coût. Il vous donne des conseils. Ca se paie. Et, souvent, ces bons conseils rapportent au total bien plus que ce qu’ils coûtent.

La première question à résoudre est : comment, à partir de ce que gagne votre activité, arriver à vous verser de quoi vivre d’une part, et d’autre part de l’argent à investir dans l’immobilier (puisque c’est ce que vous voulez faire), en minimisant la facture fiscalité et charges. Ca n’est pas si évident. Ca mérite d’y réfléchir un bon coup, et même de faire des calculs.

Mon conseil est donc : revoyez l’ordre de vos priorités. Au lieu de chercher un comptable pas cher, cherchez un comptable compétent et de bon conseil.

Sachant que le premier rendez-vous avec un expert-comptable est gratuit (puisqu’il sert à faire connaissance), vous verrez bien s’il sait répondre à vos questions et si le courant passe entre vous. C’est un critère plus important que le coût de ses prestations.

En tout cas, prenez le temps de bien approfondir avant de choisir. Ca serait ballot que dans deux ans, vous reveniez nous dire "je suis allé un peu vite à créer ma SASU, je me demande si une SARL ne serait pas préférable ?".

Dernière modification par Bernard2K (19/06/2023 07h29)


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+3]    #4 19/06/2023 09h53

Membre (2016)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   587  

opdd, le 18/06/2023 a écrit :

Auriez-vous des cabinets à me recommander (je suis basé à Paris). … Mon critère principal étant les coûts de gestion.

J’en ai un. Il n’est pas basé à Paris (région PACA) mais par les temps qui courent, ça se fait très bien à distance. Je l’ai testé voici une dizaine d’années pour ma SARL d’alors : vraiment pas cher, il fait même des promos pour les créateurs. Et il avait l’air très bien.

En revanche, on en a pour son argent. J’ai changé de Cabinet quand j’ai senti que des trucs puaient (recrutement d’apprentis qui écrivaient des courriels en mode texto et bourrés de fautes ; relances incessantes d’une Caisse de retraite + des erreurs flagrantes ici et là).

État des lieux (non exhaustif) réalisé par le nouveau Cabinet lors de la transition :

- Auto liquidation de TVA pas faite
- Pour certaines factures, TVA collectée passée sur le mauvais exercice
- Dépôt du formulaire 2572 (IS) pas fait en temps et en heure
- Absence de journal de paie et état des charges sociales + charges sociales non ventilées mois par mois > impossible de savoir ce qui a été payé ou non
- Pour une autre caisse : il faisait des virements à la mauvaise Caisse…qui les rejetait  donc systématiquement tandis que l’autre n’arrêtait pas de réclamer les paiements.
- Puis a oublié de payer les charges sociales retraite pour un trimestre
- Décomptes charges sociales sur les bulletins de salaire vs bilan incohérents
- Avait même oublié de passer au CR une de ses propres factures…

J’ai changé de Cabinet (50% plus cher). Ils ont tout remis d’équerre (contre honnête rémunération supplémentaire, ce qui est de bonne guerre).

J’ai vendu quelques années plus tard et le process de due diligence (conduit par plusieurs avocats mandatés par l’acquéreur) n’a rien trouvé à redire. Tout était béton (à un détail près, sans conséquences). J’ai loué le ciel d’avoir lourdé le précédent comptable.

N’hésitez pas à demander en MP : je peux vous donner les coordonnées du pas cher (à vos risques et périls donc) ou du Cabinet actuel (bien plus cher).

Plus sérieusement et AMHA, le conseil de Bernard2k est le meilleur qu’on puisse donner. La hiérarchie devrait être (dans cet ordre) : 1) compétent, 2) de bon conseil et 3) un prix raisonnable.

Dernière modification par carignan99 (19/06/2023 10h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 19/06/2023 10h17

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3314  

carignan99 a écrit :

J’ai vendu quelques années plus tard et le process de due diligence (conduit par plusieurs avocats mandatés par l’acquéreur) n’a rien trouvé à redire. Tout était béton (à un détail près, sans conséquences). J’ai loué le ciel d’avoir lourdé le précédent comptable.

La question de la valeur d’une entreprise est passionnante et très étonnante. Une entreprise peut valoir des millions… et deux ans plus tard, zéro. Je l’ai vu de mes yeux, assez proche de moi.

Opdd, la question de la future valeur de votre société, et de si elle est vendable ou non, pourrait vous rapporter bien plus que le patrimoine immobilier. Certaines personnes restent toujours une entreprise unipersonnelle (et dès qu’ils s’arrêtent, la boîte ne vaut plus rien) ; d’autre arrivent à construire quelque chose de pérenne, qui vaut un bon paquet d’argent au bout de quelques années seulement.

Un bon expert-comptable est l’un des ingrédients d’une entreprise qui vaut de l’argent.


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 19/06/2023 10h31

Membre (2016)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   587  

Une précision : le process de due diligence n’avait en l’espèce pas pour objectif de valoriser la société. mais de vérifier que tout était carré (aux plans comptable, fiscal, social et réglementaire).

Avec le précédent comptable, il y aurait eu pas mal de trucs qui seraient ressortis. Avec des remontées négatives des avocats vers l’acquéreur potentiel. J’ignore qu’elles auraient été les conséquences (j’imagine pas ultra graves puisqu’il n’y avait aucune fraude ni rien qui ne soit pas réparable) mais ça aurait à minima créé une (légitime) suspicion sur la bonne tenue de la boite.

HS/ Sinon, le sujet de la valorisation des sociétés (non cotées) est effectivement fascinante. Notamment parce que (forcément) assez peu documentée. Je ferais sans doute un post de retour d’expérience quand la période de confidentialité sera passée. / fin du HS

Hors ligne Hors ligne

 

#7 19/06/2023 11h09

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3856  

INTJ

Je n’aime pas trop ce type de sujets qui attirent des margoulins.

Mais comme il a été dit, si déjà vous cherchez à payer le moins cher possible, vous en aurez pour votre argent. :-)

Il faut savoir que les petits clients pour un cabinet d’experts-comptables, c’est une galère : ça rapporte rien du tout et ça casse les coui###.

Mais sinon la solution low cost quand on est en profession libérale est de tout faire soit-même et de prendre une Association de Gestion Agréée.

Cela dit, comme déjà vous semblez ignorer qu’avec 110 kEuros de CA, autoentrepreneur en BNC c’est juste pas possible (vous n’avez pas le choix, vous *devez* changer), je suggère que vous preniez un cabinet d’expert-comptable, car vous semblez partir de loin (pas de condescendance dans mon message, just facts).

D’ailleurs, avec 110 kEuros de CA (ce qui est pas mal du tout), c’est une dépense qui sera relativement indolore vu la tranquillité qu’elle va vous apporter.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 19/06/2023 11h45

Membre (2013)
Réputation :   185  

Bonjour,

Plein de bon sens dans les réponses précédentes. J’ajouterais :
- Que faire ses recherches soi-même plutôt que de se baser uniquement sur l’avis des autres est bien plus rassurant ;
- Qu’il est possible, gratuitement, de faire des entretiens avec tous les EC de son quartier, sa région. Cela permet de connaitre leur réactivité et leur disponibilité : est-ce qu’on vous cale 15 minutes d’entretien entre deux autres RDV, ou une heure pendant laquelle vous exposez votre projet et posez des questions pointues (pour connaitre le niveau de votre interlocuteur) ? Cela permet aussi de connaitre la marge de manœuvre si vous souhaitez faire vous-même une partie du travail (attention : ce n’est pas bien vu, car si vous faites mal le boulot, l’EC va se retrouver à être mal payé pour corriger vos erreurs).
- Qu’en cas de contrôle fiscal/URSSAF, on est bien content d’avoir quelqu’un de compétent, réactif et carré dans son boulot. Et cela a un coût. A savoir que lors d’un contrôle URSSAF il y a deux ans, le contrôleur m’avais dit que 100% des entreprises étaient contrôlées au moins une fois dans les 10 premières années. J’ai dans mon entourage des gens qui contredisent ces chiffres (jamais de contrôle), mais je le précise quand même…

A mon humble avis de petit entrepreneur à son compte depuis 7 ans : il y a mille manières de réduire les coût de gestion d’une entreprise. Couper dans ses dépenses d’expert-comptable est pour moi le dernier poste à toucher…

Sinon je peux recommander mon EC en MP smile (mais il est basé dans le Grand Est…)

A+
Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne Hors ligne

 

#9 19/06/2023 14h12

Membre (2017)
Réputation :   8  

Bonjour,

J’étais  dans la même situation que vous. Effectivement, toutes les remarques sont pertinentes, privilégiez le un peu plus cher, pour avoir de la qualité.

Au vu de votre réponse, je pense que vous n’êtes qu’au début des recherches, pourquoi passer par une SASU, une EURL ne peut pas faire le travail? Je ne souhaite pas faire de pub, mais il y a un forum très connu pour les freelances, et ces questions sont débattues de multiples fois. De multiples intervenants sont des EC à Paris.

Si vous êtes éligibles, vous avez aussi le parcours via Business Story qui vous permet d’avoir une sortie de mini rendez vous pour exposer votre cas et voir les démarches à réaliser.

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#10 25/06/2023 14h31

Membre (2018)
Réputation :   0  

ENTP

Bonjour,
Merci à tous pour vos réponses.
J’ai échangé avec des cabinets d’experts comptables cette semaine. Effectivement, l’EURL est plus pertinente dans mon cas. On m’a indiqué qu’il était possible de transformer une EURL en SASU et vice-versa (cela a un coût évidemment), connaissez-vous l’impact fiscal du passage de l’un à l’autre ?

Je m’interroge sur l’intérêt de rester en auto-entrepreneur (on peut rester 2 ans en auto-entrepreneur en dépassant les seuils maximum pour info) pour abonder au max PEA et PEA-PME.

Voici mes simulations (peut-être trop simplifiées pour certains) :

Auto entrepreneur -
CA : 112000
Charges sociales (22% du CA) : 24640
Base impots revenus (abattement de 34%) : 73920
Impot revenu : 15769
CA-charges sociales-IR : 71591
Reste déduit train de vie : investi en PEA : 43591

Taux rendement portefeuille en PEA : 10.8%
Valeur dans 10 ans du reste déduit train de vie (montant investi en PEA) : 121560
IR et charges sociales sur les plus-values : 13411
Montant récupéré net de charges sociales et IR : 108149

EURL
CA : 112000
Charges (10k + 2k de compta) : 12000
Charges sociales + salaire: 1500 euros par mois : 25623
RN : 74377
Impots IS : 14782
Reste dans la société : investi en CT : 59595

Taux rendement portefeuille en CT : 8.0%
Valeur dans 10 ans du reste dans la société : 128661
Hypothèse de sortie : dividendes, flat-tax (passage en SASU) : 30% : 20720
Récupéré net de charges sociales et IR : 107941

En auto-entrepreneur, une fois mon train de vie financé, les charges sociales payées et l’IR payé, il me reste 43k à placer dans mon PEA puis PEA-PME.
En EURL, une fois mon train de vie payé en charges et salaire et l’IS payé, il reste dans la société 60k à investir en CT.

Le PEA a les avantages que vous connaissez. Le CT en société ne me permet pas de faire des allers-retours sans payer d’impôts sur les plus-values chaque année ET ne permet pas d’investir sur ETF US ET je dois à nouveau payer de l’IS, et la flat-tax sur les dividendes de 30% lorsque je veux sortir l’argent de la société.
Infine, si dans 10 ans, je veux ressortir l’argent du PEA ou de la société, si je fais travailler l’argent à 8% dans le CT, pour être à l’équilibre entre les deux solutions, il faut le faire travailler à 10.8% en PEA.

Voilà pour les calculs, que pensez-vous de ces deux options, quelle stratégie adopteriez-vous ?

Merci et bon dimanche

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums