PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Louve Invest (partenariat) : achetez vos SCPI avec un cashback jusqu’à 3,5% en cliquant ici.

[+1]    #51 10/11/2022 17h57

Membre (2017)
Réputation :   85  

Geronimo a écrit :

Une dette n’a pas forcément vocation à être « bouchée » tant que vous pouvez la rembourser et la « roller ».

Sauf que si les taux montent…

La grande panique des taux qui remontent…

La dette parisienne est composée de plusieurs de lignes de crédits, principalement « in-fine » souscrites depuis 2009. Ne me croyez pas sur parole, voici la source. Ces infos sont à partir de la page 197, mais vaut mieux prendre la page 202 qui indique les « vrais » taux après opérations de couvertures (oui oui, la Ville a des produits swap dans son portefeuille, grâce à cette discussion j’apprends des trucs big_smile)
On apprend entre autres :
- une partie non négligeable de prêts ont des maturités longues, à la louche presque 1Md avec maturité > 25 ans pour les emprunts obligataires (5,5 Mds)
- le taux moyen effectif semble être de 1% à la grande louche (faudrait que j’écrive un script pour scraper les valeurs)
Bémol : ce n’est pas en accord avec le remboursement d’emprunt observé sur le rapport général, qui indique que le remboursement des emprunts coûte 318M€ sur l’année 2022 ; dans la mesure où les prêts sont principalement in-fine, je m’attendais à voir 1% de 7,7Mds donc environ 77M€. C’est peut être lié à quelques prêts arrivant à échéance cette année (lignes 529-548-580, total 300M€) Encore une fois, je fais tout ça à la grande louche, au boulot pendant mon meeting tongue J’essayerai de scraper les valeurs proprement à la maison…

Bref, le principal c’est qu’on retrouve les bons ordre de grandeur et qu’on peut à minima prendre comme référence un prêt in-fine. Donc si on devait roller toute la dette en une seule fois, cela coûterait *environ* 77M€ par points. Sachant que la « petite » hausse de TF, rapporterait plus de 500M€, je ne m’inquiète vraiment pas de la remontée des taux jusqu’à 6-7% ; au delà, je pense qu’on aura de toute façon un autre problème mais je pense qu’on a une bonne réserve de dépenses pouvant être supprimées rapidement (exemple 300M€ de subvention aux associations, soit l’équivalent de 4 pts de taux) pour amortir.

@Tyrion : a ma connaissance, il n’y a pas de forumeurs « de gauche » qui aient utilisé les « pires adjectifs » pour qualifier les forumeurs « de droite ». Votre façon de généraliser me rappelle beaucoup les chauffards qui manquent d’écraser les cyclistes et qui ont le toupet d’en rajouter parce que « il y a aussi des cyclistes qui ne respectent pas le code de la route ». D’ailleurs vous en remettez une couche en utilisant le terme « escrologiste ». Je n’ai pas mis de -1 à votre post car ce n’est pas à proprement parler de l’insulte (selon moi) mais je trouve ça assez pauvre sur le plan du débat. Je ne suis néanmoins pas surpris quand je vois le +1 que vous avez attribué précédemment en me qualifiant de « socialo-communiste » ; la encore ce n’est pas une insulte, encore que dans votre façon de penser, j’ai un doute.
Je vous remercie néanmoins de m’apprendre à quel bord politique j’appartiens mais j’avoue être un peu surpris parce parce que parmi les idées que je défends, il y a notamment la loi de l’offre et la demande et je suis en faveur de la suppression du SMIC… pas certain que je me fasse beaucoup d’amis chez les socialistes et les communistes roll

Hors ligne Hors ligne

 

#52 10/11/2022 18h53

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

@Caceray : La seule partie de mon post où je vous répondais personnellement concernait l’argument "c’est pareil partout" que je trouve beaucoup trop facile et qui ressort malheureusement trop fréquemment. Si le reste vous a blessé, je vous demande pardon, ce n’était pas mon intention.

Dans le reste de mon post, je pense critiquer (certes vertement) assez clairement un ensemble de mouvements, et leur fonctionnement que je trouve prédateur. Je n’insulte pas les militants, et croyez-le ou non j’ai même une certaine compassion pour ces jeunes gens utilisés comme de la chair à canon et visiblement rendu très malheureux par leurs croyances, limitée toutefois par leur potentielle dangerosité.

Oui, oui, même pour cette pauvre Greta que je raille parfois dans mes posts, mais qui me semble aussi manipulée que l’a pu être David Reimer. Comment un adulte peut-il croire un seul instant qu’une enfant de 15 ans s’est lancée seule et sans l’influence de ses parents dans un militantisme qu’elle déclare elle-même en pleurant de rage l’avoir "privé d’une enfance" ? Notre gouvernement définit une dérive sectaire par ces trois points :

MIVILUDES a écrit :

Une dérive sectaire suppose donc la présence de trois éléments :
• la mise en œuvre de pressions ou de techniques ayant pour effet d’altérer le jugement ;
• un état de sujétion psychologique ou physique ;
• des résultats néfastes pour l’individu ou pour le corps social.

Jugez vous-même.

J’ai en revanche le plus profond dédain pour les sociopathes prédateurs qui suscitent volontairement cette souffrance psychique chez les militants et les personnes sensibles à la préservation de l’environnement dans le seul but d’avancer leur carrière et d’acquérir du pouvoir, mais je crois que personne sur ce forum n’est co-fondateur d’Extinction Rebellion, ni cadre EELV ou Die Grünen.

Je ne sais pas, ce n’est quand même pas difficile de laisser les enfants tranquilles, non ?


Vidéo YouTube ⬑ où est passée la gauche qui pouvait produire ça ?

Dernière modification par doubletrouble (10/11/2022 19h06)


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#53 11/11/2022 10h25

Membre (2019)
Réputation :   67  

ENTJ

doubletrouble, le 10/11/2022 a écrit :

Dans le reste de mon post, je pense critiquer (certes vertement) assez clairement un ensemble de mouvements, et leur fonctionnement que je trouve prédateur. Je n’insulte pas les militants, et croyez-le ou non j’ai même une certaine compassion pour ces jeunes gens utilisés comme de la chair à canon et visiblement rendu très malheureux par leurs croyances, limitée toutefois par leur potentielle dangerosité.

Vous n’insultez pas les militants, mais vous insultez leur cause et les traitez comme s’ils étaient des décérébrés complètement manipulés… Et ce alors que leurs combats reposent majoritairement* sur des faits scientifiques.
De votre côté, j’ai comprendre que vous n’étiez pas climatosceptique, mais juste que vous pensez que cela ne justifie pas les mesures prônées. C’est votre droit, mais ça ne vous empêche pas d’avoir tort, et d’être aveuglé (au moins autant que ces militants que vous dénoncez) par l’idéologie dominante actuelle de toujours vouloir plus de liberté et de profit, même si cela impacte la liberté de vivre des autres.

*majoritairement, car malheureusement certaines luttes historiques des écologistes n’ont aucun fondement scientifique, notamment celle contre le nucléaire…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #54 11/11/2022 14h12

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

@Kromoz0hm : Vous savez, il n’y a pas besoin d’être décérébré pour être victime d’habiles prédateurs. De base, une personne qui se soucie de l’environnement a vraisemblablement un fond altruiste qui la rend foncièrement vulnérable, surtout qu’il sera difficile à imaginer pour elle que quelqu’un qui semble partager les mêmes inquiétudes/valeurs qu’elle puisse être malveillant.

Dans tous les cas, nous pouvons être d’accord sur pas mal de constats mais cela ne veut pas dire que les remèdes prônés par ces mouvements sont corrects. Ils semblent tous plus ou moins expiatoires, ce qui est motivant pour les croyants mais pas forcément efficace sur le terrain.

Puisque la critique est aisée, si vous tenez absolument à ce que la puissance publique se mêle d’écologie, voici quelques mesures qui, je crois, rendraient Paris plus vivable tout en protégeant l’environnement :

* Subventionner le télétravail dans la capitale, en accordant des aides aux entreprises qui permettent à un certain pourcentage de leur masse salariale qui vient chaque jour s’entasser dans les bureaux de travailler à distance. Cela allègerait leurs charges et les rendraient plus compétitives.

* Plutôt que prôner l’utilisation de la bicyclette ou de moyens de transports peu sécurisés et accidentogènes, qui nécessitent de surcroît de coûteuses et polluantes modifications de la voirie, subventionner une flotte de taxis hybrides, interdire les pousse-pousses et trottinettes.

Ces mesures devraient réduire considérablement le nombre de voitures personnelles circulant dans la capitale et fluidifier le trafic sans avoir d’impact négatif sur la qualité de vie des habitants, au contraire : les personnes âgées qui ne peuvent pas faire de vélo pourraient compter sur des transports individuels fiables et adaptés, on valorise un métier attaqué par des multinationales étrangères, on réduit les émissions, les personnes en télétravail sont susceptibles d’aller vivre ailleurs et donc réduire la tension immobilière.

* Revenir sur les transformations des voies sur berges, il serait plus logique de faire passer les voitures "hors de vue" en dessous (comme c’est resté goudronné, ce ne serait pas bien difficile) et piétonniser les rues plus étroites au dessus, qui du coup sont devenues perpétuellement embouteillées et gazent les riverains. Les touristes préfèreraient probablement aussi. Quant à Magenta, lisez à partir de la page 100 : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01132406/document

* Améliorer la sécurité et la propreté des transports en communs existants. Il n’y a pas de raison pour que dans d’autres pays on puisse presque manger par terre dans les stations de métro tandis qu’on urine (ou pire) dans les rames de métro parisien. Il n’y a absolument aucune raison valable à ces comportements, donc on sanctionne avec vigueur. Quitte à être Orwellien, utiliser la reconnaissance faciale/de démarche pour identifier les fauteurs de troubles et les bannir du réseau. Armer les contrôleurs si besoin. Des transports en communs sûrs et agréables à utiliser sont le meilleur moyen de faire en sorte que les gens les préfèrent à un trajet en scooter ou voiture.

* Plutôt que mettre des arbres en bacs qui meurent sur pied, ou des bancs hideux en palettes "upcyclées", entretenir déjà correctement les espaces verts parisiens ( https://saccage-paris.com/la-deconstruc … parisiens/ ) et idem, assurer une sécurité singapourienne. Il n’y a aucune raison de tolérer des drogués au crack dans des squares où les enfants pourraient jouer. C’est triste pour ces gens, mais ils n’ont rien à faire là, et les associatifs qui ont le coeur sur la main peuvent les loger chez eux et s’en occuper si ça leur chante. Stopper aussi les salles de shoot et autres, on a vu le résultat à San Francisco, cela ne fait que servir d’appeau à dealers, créant un cercle vicieux.

* Peut-être une réflexion sur l’éclairage public afin d’éviter la pollution lumineuse et économiser de l’énergie, mais il y a une fâcheuse intersection avec la sécurité. Une solution amusante qui existe depuis des lustres en Chine, c’est l’éclairage qui s’allume avec le bruit. Dans les vieux immeubles, on tape du pied pour allumer. Peut-être que ce serait une façon d’avoir de l’éclairage "à la demande" tard le soir dans les rues désertes ?

* Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de normes européennes pour mesurer les hormones et perturbateurs endocriniens dans l’eau potable que l’on ne peut pas faire mieux. Améliorer le traitement des eaux usées afin d’éliminer toute trace d’hormones ou de médicaments, ce qui améliorerait la santé des Parisiens et la qualité des eaux de la Seine.

* De même, une politique singapourienne sur les déchets (sanctions immédiates pour ceux qui les jettent en dehors des poubelles), investir dans leur traitement local plutôt que compter sur la Chine ou la Turquie, cela ferait des emplois et contribuerait à éviter le gaspillage. Cela éviterait aussi une explosion de la population de surmulots (et calmerait les inquiétudes de l’ami @nivelle). Plutôt que poser des urinoirs immonde en pleine rue, investir dans des toilettes publiques propres et surveillées (afin d’éviter qu’elles ne servent de salles de shoot…). Encore une fois, plus d’emplois, un meilleur environnement, et plus de dignité pour les usagers qui ne cherchent pas à détourner leur utilisation.

* Je me rappelle que la première fois que j’ai vu un mendiant, c’était dans un couloir de métro lorsque mon école primaire nous avait emmené à Paris, vers 1993 ou 1994. Il était seul dans ce long couloir, je lui avais donné le billet de 20 francs Debussy prévu pour le midi (j’avais de toute façon un sandwich), et on n’en a pas croisé d’autres lors de cette excursion scolaire. Par contre, mon camarade Arnaud avait trouvé une capote usagée dans le parc où nous pic-niquions et comme nous ne savions pas ce que c’était, avait commencé à souffler dedans comme un ballon - sous les yeux horrifiés de l’institutrice accourant à toutes jambes. Bref, cette saynète paraît presque idyllique désormais tellement la situation s’est dégradée depuis lors, alors que la proportion de logements sociaux et publics ne cesse de croître. Il faut donc essayer autre chose, et cela passe probablement par une répression sévère de l’immigration clandestine et des trafics de drogue/en tout genre qu’elle draine avec elle, qui pourrissent de toute façon la vie des habitants. Réserver les logements sociaux existants aux jeunes (étudiants de tous horizons, jeunes travailleurs français ou immigrés légaux) qui contribuent positivement à la société.

Je crois que si tout cela était mis en place, Paris ne s’en porterait que mieux et l’environnement réellement amélioré, qu’en pensez-vous ? Sans punir ni dégrader la qualité de vie de quiconque n’enfreignant pas déjà la loi.

Dernière modification par doubletrouble (11/11/2022 17h40)


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#55 11/11/2022 15h14

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Réputation :   275  

ISTJ

MarsAres, le 10/11/2022 a écrit :

Quelles sont les différences entre la droite et la gauche ?
Je ne porte pas de jugement, juste ce qui me semble les bonnes définitions :

La droite ; c’est moins d’état, moins d’impôt.
La gauche ; c’est plus d’état, plus d’impôt.

La droite va reprocher à la gauche son interventionnisme et la hausse des impôts.
La gauche va reprocher à la droite sa non intervention alors qu’il y a tant de richesse non utilisées.

En fait, une politique de droite, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme. Et une politique de gauche, et bien, c’est exactement le contraire

Libre inspiration d’une citation de Coluche par apport au communisme et au capitalisme.


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #56 11/11/2022 15h26

Membre (2019)
Réputation :   67  

ENTJ

@DT :

Que les mesures préconisées ne vous conviennent pas, je le comprends. Encore plus si vous vous en tenez à ce qui est énoncé par nos politiques complètement hors sol.

Mais si vous regardez du côté des mesures proposées par des associations (Shift Project par exemple) ou des experts (JMJ, Gael Giraud…) qui se basent sur la science, là vous aurez du concret. Mais je ne suis pas sûr que cela vous convienne non plus, car cela atteindrait nos libertés. Malheureusement, ces libertés n’existeront de toute façon plus si on ne fait rien. Et nous impactons déjà la liberté des habitants des pays les plus impactés (comme le Pakistan)

Les quelques mesures proposées dans votre message, peuvent avoir un peu d’impact, mais très peu comparé à l’ampleur du problème.

Pour rappel, l’empreinte carbone d’un Français moyen est d’environ 10T/an, et l’objectif d’ici 2050 si on veut maintenir le changement climatique à un niveau raisonnable (un niveau qui impliquera malgré tout des impacts très forts) est de 2T/an, et ce tout en développant suffisamment en même temps nos capacités de captation de carbone (ce qui n’est pas évident non plus)
Pour atteindre un tel objectif, c’est toute notre société qui doit être transformée :
- rénovation massive + baisse du chauffage/climatisation + pompe à chaleur
- décarbonation de la production électrique (nucléaire + ENR)
- abandon quasi totale des énergies fossiles
- décarbonation de l’industrie et de la chimie
- changement des pratiques agricoles
- baisse drastique de la consommation de viande
- baisse de la consommation de bien (en particulier vêtements et électronique)
- baisse drastique de la mobilité longue distance
- favoriser au plus possible la mobilité active (marche et vélo), puis les transport en commun, puis les micro véhicule, puis l’autopartage, afin de diminuer au maximum la voiture individuelle de 1,5T et plus
- etc…

Vous pouvez penser que c’est trop, mais malheureusement, c’est ce qui est nécessaire, et toutes les études le montre.

Si on ne met pas cela en route, on perdra de toute façon notre confort pour une des deux raisons suivantes :
- épuisement des énergies fossiles avec une société qui en est dépendante à 80% (sans pétrole, notre civilisation s’écroule)
- les impacts du changement climatique (ou des autres limites planétaires dépassées) si on n’arrête pas nos activités actuelles seront tellement important, que de toute façon nous ne pourrons pas y faire face, et la décroissance sera là aussi subie.

PS: de base, je n’étais pas du tout qqn de sensible à l’environnement ou au social. Mais quand on creuse le sujet, et que l’on prend connaissance de l’ampleur du problème, il est impossible de ne pas vouloir que notre société change, surtout si on est jeune ou si on a des enfants.

Dernière modification par Kromoz0hm (11/11/2022 15h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #57 11/11/2022 16h10

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

@Kromoz0hm : Dans la liste que vous donnez, je serais le plus favorable à un abandon des combustibles fossiles mais pour une raison différente de la vôtre : notre dépendance au pétrole et au gaz est une vulnérabilité, comme on le voit très clairement cette année.

S’il est probablement impossible de remplacer le diesel pour l’agriculture et le fret, le pétrole et le gaz pour la chimie fine/métallurgie/production d’engrais NPK (à conserver pour des raisons de souveraineté), il devrait être possible de circonscrire leur utilisation à ces usages très spécifiques et donc les produire nous-même. Pour le chauffage et la génération d’électricité, personnellement je trouve le nucléaire formidable, mais j’avais parlé dans d’autres posts de la possibilité d’exploiter l’immense façade maritime de la France pour générer de l’électricité renouvelable sans les inconvénients du solaire/éolien (tout en ayant l’option de faire d’une pierre deux coups contre l’érosion des terres dans certains coins menacés).

Le changement climatique ne devant affecter qu’assez marginalement la France (il est possible que l’on subisse même un refroidissement si le Gulf Stream venait à disparaître), et nos émissions étant négligeables* face à celles de l’Inde, de la Chine ou des USA, le reste des mesures infligerait des souffrances bien inutiles à nos concitoyens pour si peu de bénéfices directs. Je ne suis pas altruiste, de ce point de vue. Je n’en aurais rien à faire si l’Inde devient une fournaise invivable, que la Micronésie devient une nouvelle Atlantide, ou que la belle villa de Mr Obama sur Martha’s Vineyard est engloutie.

Je me méfie grandement des modèles, regardez la fiabilité de ceux utilisés pour l’épidémie COVID, leur pouvoir de prédiction a été non seulement nul mais source d’erreurs politiques. Les grands pays que sont la Chine et les USA sont en première ligne du problème, et les plus à même de faire quelque chose d’utile. Gageons que si leur survie est en jeu il sauront prendre les mesures qui s’imposent. En France, on peut tout au plus avoir l’ambition de rester le dernier bastion de l’humanité d’avant, on accueillera généreusement les touristes qui pourront déguster du beurre de pie noir et des steaks d’aubrac pour changer de leur régime de ténébrions et farine de criquet wink

* Même si nous renoncions collectivement à tout, pour vivre nus dans des gourbis en adobe avec pour seule source de lumière une bouteille en plastique et seul loisir la chasse aux criquets, que nous ferions griller avec une loupe (le feu, ça libère du CO2 !) en guise de déjeuner, nous ne pourrions pas faire infléchir la tendance à nous tous seuls si le changement est bien d’origine anthropogénique. Et politiquement, c’est un game of chicken : chaque pays préfère que l’autre fasse un effort. Je ne vois pas d’inconvénient à laisser les gros pollueurs être contraints par la force des choses (ou bien s’effondrer et régler automatiquement une partie du problème).

Dernière modification par doubletrouble (11/11/2022 16h32)


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #58 11/11/2022 16h16

Membre (2011)
Top 50 Année 2024
Top 20 Dvpt perso.
Top 50 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   276  

C’est normal que depuis 1.5 pages on parle plus du tout de Paris ? Et qu’on peut collegialement encore en rem.ercier Doubletrouble…

Hors ligne Hors ligne

 

#59 11/11/2022 17h57

Membre (2010)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Vivre rentier
Top 50 Monétaire
Réputation :   190  

zeb a écrit :

En fait, une politique de droite, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme. Et une politique de gauche, et bien, c’est exactement le contraire
Libre inspiration d’une citation de Coluche par apport au communisme et au capitalisme.

Oui, mais sauf erreur c’est antérieur et çà vient de Churchill

et pour revenir au sujet, je mets sur un tableau Excel ma fiscalité locale parisienne depuis 20 ans, l’évolution fait un peu froid dans le dos…

Dernière modification par Job (11/11/2022 17h59)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#60 11/11/2022 18h18

Membre (2019)
Réputation :   6  

Bonsoir ,Je vais vous laisser régler entre vous votre problème Parisiens et banlieusards

Hors ligne Hors ligne

 

#61 11/11/2022 18h19

Membre (2019)
Top 10 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   111  

C’est le bon moment pour vendre ses appartements parisiens je crois !


Parrain Total Energies : 108358330, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

#62 11/11/2022 19h56

Membre (2017)
Réputation :   85  

@doubletrouble : Je ne me considère pas comme un écolo. J’ai une voiture, il m’arrive de la prendre pour circuler en ville, je suis parfaitement à l’aise à l’idée de prendre l’avion pour faire un Paris-Marseille et je n’ai pas prévu de réduire ma consommation de viande.
Ma préférence pour la majorité municipale actuelle (si c’était encore un mystère) n’est absolument lié à l’écologie, ce sont des considération purement égoïstes et assumées :
- je préfère les vélos aux voitures parce que ça fait moins de bruit et que ça pue moins
- je préfère les voies piétonnes parce que j’aime me balader dans Paris sans être embêté par les motorisés
- je préfère avoir une police municipale non armée parce que je ne vois pas l’intérêt d’avoir une arme à feu pour verbaliser les incivilités et le modèle américain ne m’a pas convaincu
- je préfère la place de la République / Bastille aujourd’hui parce qu’il y a moins de voitures qu’avant à ces endroits là (cf. premier point)
Je ne prétends nullement que ces préférences sont logiques et/ou bonnes pour l’environnement et/ou l’économie.

Concernant vos propositions :

* Subventionner le télétravail dans la capitale

* […] subventionner une flotte de taxis hybrides

Pourquoi pas, mais vous n’avez rien chiffré. On parle (voire critique) le niveau de la dette parisienne, et vos premières suggestions consistent à "subventionner", donc à dépenser davantage, donc potentiellemen à augmenter la dette. J’ai bien compris que vous anticipez une hausse des recettes via l’amélioration de l’attractivité, mais tant que ce n’est pas chiffré on peut proposer à peu près n’importe quoi… je vous rejoins néanmoins sur l’interdiction des mobilités (vélos/trottinettes) en libre-services que j’exècre au plus haut point.

* Revenir sur les transformations des voies sur berges, il serait plus logique de faire passer les voitures "hors de vue" en dessous

Du coup on ferme les berges au-dessus ? On condamne tous les accès aux ponts sur plusieurs km ? On pourrait aussi argumenter qu’il serait plus logiques qu’il y ait moins de voitures, surtout quand on sait qu’une majorité de ces trajets sont effectués par des non-parisiens ; l’air pollué, lui, est respiré par les parisiens. Bref, on s’éloigne du sujet dans la mesure où cette proposition ne semble pas avoir pour vocation de réduire la dette à Paris ?

* Améliorer la sécurité et la propreté des transports en communs existants.

Des dépenses en plus, donc de la dette en plus, ou des impôts en plus, ou des services ou moins ? Moi j’ai rien contre, mais vous n’avez pas précisé comment vous compter le financer ?

Armer les contrôleurs si besoin.

Oui, on pourrait aussi armer les guichetiers et les conducteurs pour abattre les resquilleurs. D’ailleurs on pourrait aussi fournir une arme à chaque voyageur (majeur, faut pas déconner) le temps du trajet pour qu’il se puisse se défendre au cas où ?
Plus sérieusement, vous avez des exemples d’agents de sécurité qui ne soient pas intervenus parce que la matraque n’était pas suffisante ?

* Plutôt que mettre des arbres en bacs qui meurent sur pied, ou des bancs hideux en palettes "upcyclées", entretenir déjà correctement les espaces verts parisiens

Encore une question de budget… malheureusement les arbres en bacs et les bancs en palette sont moins lourds et moins chers à installer que les chênes massifs et bancs Davioud. Vous proposez de dépenser combien en plus pour tout ça ?

Il n’y a aucune raison de tolérer des drogués au crack dans des squares où les enfants pourraient jouer.

Du coup on en fait quoi ? Prison ? Vous savez que c’est pas gratuit la prison et qu’à ma connaissance, ce n’est pas du ressort de la mairie ?

Stopper aussi les salles de shoot et autres, on a vu le résultat à San Francisco, cela ne fait que servir d’appeau à dealers, créant un cercle vicieux.

Oh ! Pour une fois vous proposez de faire des économies ! Concrètement ça fait combien ? 25 M€ sur 2 ans, dont seulement 4,28M€ financés par la mairie de Paris… sur une dette de 7,8 Mds€. Okay…

* Peut-être une réflexion sur l’éclairage public afin d’éviter la pollution lumineuse et économiser de l’énergie

Peut être que les réflexion ont déjà été menées et qu’à ce jour elles ne sont pas rentables ? Si vous avez des pistes concrètes, documentées et chiffrées, je serai ravi de les lire ou de les voir au programme des prochaines municipales.

Améliorer le traitement des eaux usées

Alors là j’avoue qu’on ne me l’avait jamais faite celle là… mais quel rapport avec la dette ?

* De même, une politique singapourienne sur les déchets (sanctions immédiates pour ceux qui les jettent en dehors des poubelles)

Donc il faut recruter des agents ? Donc encore plus dépenses ? Par pitié, épargnez nous les fameuses "caméras de vidéo surveillance" ; dans la vraie vie, on fait pas un zoom x100 avec reconnaissance faciale. Je sais que la technologie existe, mais elle n’est pas déployée à Paris et il y a tout un environnement juridique que vous devez faire évoluer et qui ne dépend pas de la mairie de Paris.

Plutôt que poser des urinoirs immonde en pleine rue, investir dans des toilettes publiques propres et surveillées

Oui je suis d’accord. Mais ça règle pas le problème de la dette…

On peut au moins saluer l’effort d’avoir pris le temps d’écrire des propositions. Vous conviendrez que sur l’aspect économique, beaucoup de vos propositions nécessitent de faire des dépenses supplémentaires. Pour quelqu’un qui aime à critiquer la mauvaise gestion financière de la ville, je trouve cela assez cocasse.
Cela illustre parfaitement ce que je disais précédemment :

On peut pas franchement dire que l’opposition avait de grandes idées pour économiser (significativement) des sous ?

Hors ligne Hors ligne

 

#63 11/11/2022 21h12

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 10 Dvpt perso.
Top 50 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   590  

@Caceray

Sur votre dernier paragraphe : le problème se situe peut être bien là. On appelle ça le consentement à payer l’impôt.

Augmenter les taxes et impôts pour les dépenser de façon utile, ça peut passer plus ou moins bien.

Passer des hausses de taxes pour faire n’importe quoi, y compris en matière écologique (par exemple : "Quand la mairie de Paris cessera-t-elle de ruiner les arbres dont elle a la charge?" ; article abonnés mais le résumé est très explicite + je peux faire une synthèse si demandé), ça passera forcément moins bien.

Surmulots qu’il ne faut pas stresser, arbres massacrés, transports en communs assez dégueulasses (en tant que provincial qui va une fois de temps en temps à Paris, je confirme), travaux monstres sur la voie publique qui pourissent la vie des parisiens, ambition de 40% de logements sociaux dans la ville donc j’imagine aussi dans les Iers ou IVème ou Vème arrondissements (ben voyons des logements sociaux dans des quartiers où les locataires n’auront pas les moyens de faire leurs courses alimentaires … riche idée) etc.

Sans compter un Maire qui jure la main sur le cœur qu’elle n’augmentera pas les impôts … pour le faire (au passage : magnifique illustration du travail de sape de la crédibilité de la parole publique).

On peut comprendre que dans ce contexte une hausse importante de la TF passe mal.

Raisonnement valable pour une ville comme pour un pays.

Dernière modification par carignan99 (11/11/2022 21h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#64 13/11/2022 11h26

Membre (2013)
Réputation :   -1  

Bonjour
Les investissements les plus rentables ne sont plus dans les petites villes depuis 15 ans et accéléré avec le covid.

Hors ligne Hors ligne

 

#65 21/11/2022 11h38

Membre (2021)
Réputation :   33  

Bonjour à tous,

Je partage un article des Echos qui évoque cette hausse de taxe foncière à Paris.

En synthèse, ce qui est surprenant, ce n’est pas tant le fait qu’il y ait cette hausse mais le fait que celle-ci ne soit pas intervenue plus tôt (par équité fiscale).

En effet, cette augmentation est insignifiante lorsque l’on met en parallèle la hausse de la valeur des logements.

Hors ligne Hors ligne

 

#66 21/11/2022 12h21

Membre (2020)
Réputation :   16  

Propriétaire de plusieurs appartements sur Paris, ce n’est évidemment pas une bonne nouvelle pour moi, même si au fond cela ne changera pas ma vie. C’est vrai que la taxe foncière est basse par rapport a la valeur des biens, d’un autre côté, la densité des habitations, les taxes collectées sur les transactions immobilières et autres taxes sur l’industrie devraient permettre d’éviter ce type de surprise. On se demande comment faisait le précèdent maire. Si encore on voyait des améliorations…… Ce serait bien d’avoir des hommes politiques un peu gestionnaires et non pas dogmatiques et mégalomaniaques a l’idée de laisser une trace.

On trouve toujours de bonnes raisons pour l’augmentation des taxes, surtout quand on n’est pas touché. La France est un des pays déjà les plus taxés au monde et les hommes politiques ne savent pas faire d’économie. Donc, en attendant, on tond le citoyen solvable un peu plus chaque année… tout en ajoutant des contraintes. J’habite dans un autre pays et j’apprécie la gestion pragmatique et responsable du gouvernement.

Hors ligne Hors ligne

 

#67 21/11/2022 12h45

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 10 Dvpt perso.
Top 50 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   590  

AaronBen a écrit :

Bonjour à tous,

Je partage un article des Echos qui évoque cette hausse de taxe foncière à Paris.

En synthèse, ce qui est surprenant, ce n’est pas tant le fait qu’il y ait cette hausse mais le fait que celle-ci ne soit pas intervenue plus tôt (par équité fiscale).

En effet, cette augmentation est insignifiante lorsque l’on met en parallèle la hausse de la valeur des logements.

L’idée selon laquelle la taxe foncière devrait être +/- proportionnelle à la valeur des logements me laisse un peu songeur. Pour deux raisons (au moins).

D’abord, la taxe foncière vient financer des équipements et services collectifs. Que le prix des logements soit de 3, 5, 8 ou 12k€ au mètre carré ça devra financer plus ou moins la même chose : des trottoirs et des rues propres, des transports en commun efficaces, une police municipale etc etc.

Nulle part il n’est écrit que le coût de ces services devrait être 2, 3 ou 4 fois plus cher selon que le prix au m2 soit de 3k€, 8k€ ou 12k€ … A moins de considérer que les trottoirs des VIIème doivent être 50% ou 70% plus chers et plus beaux que ceux du XIIIème? Ou que la qualité des services municipaux varient en fonction du prix des logements? 

Ensuite, on peut prendre ce concept de supposé ’équité fiscale’ au mot. Le niveau de la TF doit être alignée sur le niveau de la valeur des logements. Donc il faudrait appliquer des taux différenciés à minima par arrondissement (en fonction de la valeur moyenne des logements dans chacun). Et/ou admettre que si les prix au m2 baissent alors le taux de TF doit baisser? Or on sait bien qu’une taxe qui augmente, ça arrive. Mais qu’une taxe qui baisse, c’est beaucoup moins courant…

Dernière modification par carignan99 (21/11/2022 12h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#68 21/11/2022 13h21

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 50 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2816  

 Hall of Fame 

La TF (à Paris comme ailleurs) est basée sur la valeur locative fiscale  (peu révisée  depuis des années, et parfois un peu déconnectée du marché  mais en cours de révision lissée dans le temps), avec quelques aménagements selon la situation du foyer fiscal concerné.

Ce n’est pas le prix au m2, mais une "valeur d’usage" (et il n’est pas illogique que celui qui possède un bien avec une valeur d’usage de 10 paie plus que celui qui possède un bien avec une valeur d’usage de 3), laquelle a certainement  un lien avec (mais nest pas proportionnel à) la valeur de marché du bien.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#69 21/11/2022 15h36

Membre (2012)
Réputation :   73  

Si on vous suit, il est donc logique qu’il y ait une triple peine à Paris: le logement est plus cher, les impôts plus chers et le coût de la vie plus élevé (il faut bien que les commerçants paient les deux précédents).
Et néanmoins, vous devez avoir les même services publics, mais que vous payez plus chers…

Votre logique apparente, "de bon sens", n’en est pas une.

Hors ligne Hors ligne

 

#70 21/11/2022 15h43

Membre (2013)
Top 5 Dvpt perso.
Top 50 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   184  

Oui mais dans l’ensemble les salaires sont plus élevés qu’en province…

Hors ligne Hors ligne

 

#71 21/11/2022 15h56

Membre (2016)
Réputation :   128  

Sans toutefois compenser un différentiel de coûts de la vie abyssale notamment du fait du logement.

Hors ligne Hors ligne

 

#72 21/11/2022 16h22

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 50 Monétaire
Top 50 Finance/Économie
Réputation :   292  

Je vais continuer et ça sera mon mot de la fin dans cette histoire.

A la campagne, il faut prendre sa voiture, souvent sur plusieurs dizaines de kilomètres pour :
-Travailler
-Faire les courses
-Médecin
-Loisirs (restau, spectacles, entres autres)
-Services
-Aller chercher un colis
-Justice, juriste
-Etc..

Je ne comprend pas dans ces conditions, pourquoi l’on continue à s’entasser à Paris malgré ces mauvaises conditions.

Nous comprenons donc vite que ce débat sera sans fin.

Et je ne parle pas de la loi de l’offre et de la demande (modèle capitaliste)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#73 22/11/2022 12h35

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 50 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2816  

 Hall of Fame 

bet, le 21/11/2022 a écrit :

Si on vous suit, il est donc logique qu’il y ait une triple peine à Paris: le logement est plus cher, les impôts plus chers et le coût de la vie plus élevé (il faut bien que les commerçants paient les deux précédents).
Et néanmoins, vous devez avoir les même services publics, mais que vous payez plus chers…

Votre logique apparente, "de bon sens", n’en est pas une.

Ce n’est pas "ma" logique  c’est juste "mon constat" de la situation.

Et, la c’est mon opinion, il ne me semble pas illogique que les mêmes services publics ne coûtent pas le même prix partout : le foncier, pour y mettre une école, un stade, une piscine,  une administration, un hopital, etc. ne coûte pas le même prix partout. Et le personnel non plus.

Par ailleurs, nul ne vous force à acheter un bien à Paris, si cette pseudo "triple peine" vous chagrine. Pas plus qu’on ne vous oblige à acheter en Suisse, où les prix sont encore plus haut.

Croire que tout les prix devraient être homogènes partout me semble proche du dénie de réalité.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#74 23/11/2022 14h06

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

Quand je disais dans une autre file que l’on assiste à un pillage organisé :

Paris: Attal dénonce un "système délirant" à la mairie, Hidalgo annonce vouloir porter plainte

Là ce n’est plus moi qui le dit, mais le fringuant Gabriel Attal.

EDIT : @IH, je sais bien, je suis tout cela avec attention, mais maintenant c’est quelqu’un de Bien qui le dit, pas un journal satirique ni une personnalité de droite (donc méchante). Quoiqu’il en soit, rassurons-nous, ces centaines de millions ne sont pas perdues pour tout le monde.

Dernière modification par doubletrouble (23/11/2022 14h37)


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#75 23/11/2022 14h23

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3881  

 Hall of Fame 

INTJ

Ce que dénonce Gabriel Attal, le Canard enchaîné en a parlé plusieurs fois ces derniers mois.

C’est effectivement un truc incroyable : la ville de Paris encaisse à l’avance des dizaines d’années de loyers sur de la conversion de logements sociaux.

De mémoire, je crois que le Canard avait évoqué que la combine avait rapporté des centaines de millions d’euros chaque année. Une fuite en avant puisque c’est de l’argent qui est affecté au budget courant alors qu’il "préempte" des années de loyers en une seule fois : (si j’ai bien compris) à la place de toucher du récurrent dans le futur, on touche tout en une seule fois.

Rachida Dati en parlait déjà l’année dernière :

Rachida Dati, novembre 2021 a écrit :

Si les règles étaient respectées, Paris serait déclaré en faillite aujourd’hui.

Source : «Paris est en faillite» : Rachida Dati tire à boulets rouges sur la gestion d’Anne Hidalgo

Mais dans l’indifférence générale.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.022 sec., 37 requêtes exécutées ]