PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Louve Invest (partenariat) : achetez vos SCPI avec un cashback jusqu’à 3,5% en cliquant ici.

#1 05/11/2022 13h12

Membre (2021)
Réputation :   16  

Bonjour,

Je vous présente mon étude de cas afin d’avoir des retours sur ce projet. Le bien se trouve en suisse donc la fiscalité est différente ce celle de la France.
Je n’ai pas assez d’apport pour acheter ce bien mais l’opportunité me paraissait trop belle pour ne pas faire l’exercice et me projeter dedans.

PRE-REQUIS

Je suis entrain de lire le livre de Julien Delagrandanne mais c’est complexe alors je traine pas mal.

VOTRE PROFIL

- Célibataire, 31 ans, résidente Suisse, 13%, environ 48k net annuel après IR.

VOS APTITUDES / VOTRE DISCIPLINE

- Comptables : basiques
- Fiscales : nulles
- Artisanales (plomberie / électricité / maçonnerie / menuiserie) : néophyte mais dans mes proches il y a un architecte d’intérieur (diplômé) et un Menuisier ( conducteur de chantier bois dans un bureau d’archi)
- Sociales : bonnes
- Temps disponible : Weekends

CARACTÉRISTIQUES DU BIEN

- Type : Maison 200m2 sur terrain de 288m2
- Année de construction : 1919
- Etage: avec demi sous sol+ niveau principal + comble aménageable (voir photo)
- Déjà occupé ? Inhabité ? : inhabité
- Si appartement : syndic professionnel ou bénévole ? : N/A ( pas à ma connaissance)
- Chauffage collectif / individuel ? gaz/fuel/électrique ? : individuel. gaz
- Volets isolants ou persiennes ? Volets bois typique suisse
- Espaces verts dans la copropriété ? pas de jardin
- Compteurs d’eau et d’électricité commun ou individuels ? Télérelèves ou manuels ? 1 pour tout le bâtiment
- Études de la copropriété : propriétaires majoritaires ? propriétaires débiteurs ? ventes aux enchères forcées (surtout dans un marché baissier, les ventes ne couvrent pas souvent les dettes) : lots non encore vendus
- Concierge  ? non

LOCALISATION DU BIEN

- Département, ville : Suisse , Jura , 2000 habitants, rayon de 10min autour de la capitale du canton.
- Centre-ville, périphérie : la maison est au début de la rue principale, 10min de la gare (en voiture)
- Bassin d’emploi de la zone de chalandise / dynamisme économique ? petite bourgade avec beaucoup de logements à rénover, vides, sur la même rue, commerces à 500m, arrêts de bus à 50m.
- L’emplacement va-t-il faire prendre de la valeur au bien ? Aucune idée, mais c’est en plein centre, le logement est le 1er d’une rue perpendiculaire à la rue principale, sur une sorte de petite place, juste derrière l’horloge de la ville. Certains bâtiments autour de la place ont été rénovés récemment. J’ai entendu dire que la ville avait une réputation "pas ouf".

RENTABILITÉ DU BIEN

- Coût du bien avec frais de notaire : 190kchf + 5% de FA + 4% FN+2.5%+1% mutation
- Loyer déjà pratiqué ou envisagé :
L’appartement est en 3 niveaux : l’appartement principal qui est en hauteur, un local en demi sol qui est un appartement 2 pièces (cad 1 chambre). des combles aménageables. J’ai une visite virtuelle de l’appartement principale mais pas d’info sur le sous-sol et le grenier.
L’autre "contrainte" est que pour des raisons administratives je dois vivre dans le bien acheté.  J’occuperais le moins rentable.

Option 1:
1. 6.5 un 4 chambres => environ 1350chf
2. demi sol : 2 pcs => 650chf
revenu locatif : cas défavorable 650 CHF

Option 2
le divise le grand appart en 2*2 pièces
1. en haut 650*2 => 1300 chf
2. demi sol : 2 pcs => 650chf
Revenu locatif : 1300chf

Option 3 : achat revente
Le prix de ventre pour un tel logement selon une estimation internet est entre 365k et 515kchf

- Taux de vacance envisagé (1 mois tous les ans = 8%)
- Frais de gestion locative envisagé si délégation: en cas d’achats je suis obligée de vivre sur place.

- Travaux immédiats :
L’agent au téléphone m’a parlé de 350 à 400kchf de travaux en en me disant que les combles étaient aménageables moyennant un surélévation du toit. Pour lui il faudrait tout casser et garder uniquement les 4 murs pour la rénovation. Pour moi on peut faire une bonne rénovation avec l’existant mais je n’y connait rien en travaux. Je mettrais le plan de l’appartement principal et je peux faire des Screenshot de la visite virtuelle pour vous montrer l’état des pièces.
Je soupçonne un dégât des eaux sur le toit, il y a des tuiles qui ont l’air abimées sur le toit en face arrière( voir photos). Mon plan serait comme suit

Tous: réfection du toit, isolation des combles
uniformiser tous les étages de la maison : on a différents sols et différents plafond selon les pièces de l’appartement principal. carrelage blanc, carrelage marron, plusieurs parquets; les volets et les fenêtres du sous-sol et des combles.
La façade à mettre au propre ou à colorier à la Suisse ?

option 1
rénovation de l’appart 1: mise au propre +ajout d’une 2eme salle de bain
Création de l’appart 2 de zéro

Option 2
séparation de l’appart 2: sur photo zone orange et appart 2 en zone sous sol
Création de l’appart 2 de zéro

J’aurai besoin de vos conseils sur comment on construit un plan de travaux pour que je puisse faire moi même mes propres estimations.

- Travaux votés par la copropriété à financer dans les 3 ans qui viennent. : N/A
- Coût des travaux à 5 ans (isolation thermique obligatoire) : à définir
- Coût des travaux à 10 ans (façade, toiture) : à définir : le toit sur la photo me parait pas ok

- Taxe foncière hors TEOM : à déterminer
- Assurance PNO (propriétaire non occupant) : /A

- Rentabilité brute :
couts des travaux sans en faire moi même 150Kchf
option 1: (650*11/)340kchf = 2.10%
option 2: (1300*11)/340 = 4.2%

FINANCEMENT DU BIEN

- Montant de l’apport : 20% du coup 38000.- (10% cash économies et 10% 2eme et 3eme piliers)
- Type de crédit : intérêt amorti sur 10ans
- Taux du crédit avec assurance : 152000.- sur à 3.10%
hypothèque: 932.-
Paiement des intérêts: 633.-
entretien et frais accessoires: 158.-
cout d’amortissement: 141.-

- Durée du crédit : système suisse
- Frais de tenue de compte: ?
- Épargne de précaution : ?

J’ai rdv lundi pour une visite, je suis très curieuse de découvrir les combles et le sous sol pour voir s’il y a des possibilités.

Que pensez vous pensez de ma trouvaille? Quels sont vos recommandations de visites et de travaux ?
Je reste à disposition si vous avez des questions,

Photo du bien




plan de l’appart principal

Dernière modification par PinkPant (05/11/2022 18h59)

Mots-clés : house hacking, immobilier, locatif en suisse, suisse

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 05/11/2022 15h03

Membre (2015)
Réputation :   64  

Je vais être honnête avec vous, votre projet m’a tout l’air d’être un beau nid à emm-erdes.

A 4% de renta brute selon vos calculs, c’est bien trop peu pour une ruine à retaper entièrement alors que vous êtes néophyte en travaux (et un chiffrage travaux complètement aléatoire). Vous serez la cliente type qui se fait arnaquer par les artisans.

Ensuite je ne sais pas ce qu’il en est en Suisse mais en France c’est très difficile de faire financer des travaux d’un montant supérieur au prix d’achat du bien. Pourquoi? Tout simplement car les banques n’ont aucune garantie que les travaux iront au bout et il y a un risque important de se retrouver avec un bien avec des travaux non terminés, inexploitable et impossible à revendre au montant prêté par la banque.

Le bien est en vente aux enchères forcées, vous serez peut être la prochaine !

Bref, continuez de vous former, vous êtes jeune. Faites vous la main sur un petit bien, construisez votre réseau et vous pourrez d’ici quelques années vous lancer dans des projets de division/création/rénovation complète comme celui-ci


Le piment c'est comme l'autoroute, on paye à la sortie XD

Hors ligne Hors ligne

 

#3 05/11/2022 16h09

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3361  

 Hall of Fame 

Aïe aïe aïe. Vous êtes d’une naïveté qui fait peur.

2000 habitants, rayon de 10min autour de la capitale du canton

10 minutes autour de Délémont = cambrousse. Valeur de l’immobilier ? Demande locative ?

Et, avant de dire 10 minutes : après votre visite de cette maison lundi, quand vous monterez dans votre voiture garée juste devant, vous regarderez votre montre, puis vous irez jusqu’à la gare de Délémont (à la vitesse suisse). Quand vous serez garé sur le parking de la gare, vous vérifierez combien de temps vous avez mis. Les vendeurs, et même les acheteurs, sous-estiment très souvent les temps de trajet, pour donner l’impression que c’est pas loin, que c’est la banlieue cossue et non pas la cambrousse.

petite bourgade avec beaucoup de logements à rénover, vides

Pourquoi ?

A = valeur d’un logement à rénover, au m² 
B= coût d’une rénovation complète, au m²
C = prix d’un bien nickel (d’occasion mais construit depuis moins de 15 ans, par exemple) C
Si A+B >= C alors attrappe-nigaud.

L’agent au téléphone m’a parlé de 350 à 400kchf de travaux

ne jamais faire confiance à un agent immobilier pour chiffrer les travaux.

en me disant que les combles étaient aménageables moyennant un surélévation du toit.

Est-ce possible (urbanisme, proximité de la maison voisine, solidité des murs, qualité des fondations…) ? Et surtout : est-ce rentable ? En France en tout cas, une surélévation c’est au moins 2000 € ; donc, si le logement dans cette ville vaut moins que 2000 €/m², il ne faut pas le faire. J’aurais même tendance à dire que dans les villes à moins de 4000 €/m² il ne faut pas le faire.

Et enfin :

Néophyte + rénovation complète d’une maison dans cet état = masochisme.

Passer autant de temps sur l’étude d’un bien sans l’avoir visité = construire des châteaux en Espagne. Faire quelques ratios, et une ébauche de calculs de rentabilité, pourquoi pas, mais des plans et tout, ça ne va pas. Vous y passez trop de temps, vous vous sur-investissez émotionnellement. Il faut visiter, et visiter avec les yeux grand ouverts, en mode "repérage de défauts". Et, franchement, un néophyte ne peut pas repérer tous les défauts sur un bien aussi ancien à la première visite (notamment les problèmes d’humidité et/ou de structure, c’est très difficile de comprendre d’où ça vient et quelle est la gravité), donc autant dire qu’il faudra une seconde visite avec un artisan ou un architecte avant d’en avoir le cœur net.

J’ajoute : le fait de ne pas avoir de jardin est un gros défaut, c’est une "maison de ville", ça vaut moins cher et c’est moins attractif pour les locataires.

PS : Stinky : je partage votre avis, sauf que le bien n’est pas en vente aux enchères forcées : ce passage a été recopié tel quel depuis le modèle d’études de cas (drôle d’idée de mettre ça dans l’étude de cas-type, à mon avis).

Dernière modification par Bernard2K (05/11/2022 18h52)


Les vacances sont finies, au travail !

En ligne En ligne

 

#4 05/11/2022 17h38

Membre (2018)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 10 Dvpt perso.
Top 50 Expatriation
Top 50 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 50 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   526  

ESTJ

Bonjour

Si les mises en garde précédentes sont de bon sens, je nuancerai car un point me semble contrebalancer (pour un peu..) les aspects négatifs : l’emplacement que je trouve plutôt très bon (Courrendlin ?)

A Bienne le m2 vaut 4 fois plus cher, certes on n’y est pas, mais à l’échelle Suisse c’est pas si loin.
Pour le temps de trajet, petite boutade à B2K, ce coin la n’est pas l’arc leman…donc les radars ont bien moins fleuri le long des routes, ce serait plus rapide que chez nous, surtout en hiver, car eux savent tenir un réseau routier clean quand il neige !

De mon point de vue, il serait intéressant de raisonner avec nos crédits amortissables FR et pas avec le système CH qui présente un sacré risque pour vous dans le contexte eco actuel : il est possible de financer depuis une banque FR ce type de projet il me semble.

Ce n’est peut être pas le bon projet pour vous, mais c’est en tout cas un point de réflexion intéressant.

Bon courage et tenez nous au courant des suites

Dernière modification par serenitis (05/11/2022 17h43)


Profiter de ne rien foutre….

Hors ligne Hors ligne

 

#5 05/11/2022 21h05

Membre (2021)
Réputation :   16  

Merci pour vos 1ers retours,

@Stinky: Je comprends votre retour. Je ne sais pas comment cela fonctionne pour le financement de travaux. Mon espoir était surtout qu’il n’en faille pas autant que l’agent pense. Apres la Suisse a un coût main d’œuvre élevé, ça chiffre vite. Pour le reste je réponds ci dessous.
@Bernard2K : Vous m’avez énormément fait rire. La Suisse est une pays de locataire, 35% de propriétaire contre 50% en Suisse. Mais il est claire que la vacance locative est élevée seulement, pour une maison, on a moins de chance de turnover.
@Serenitis: Il est vrai que le montant n’est pas excessif pour un achat immobilier mais étant non résidente en France, les prêts aux non résidents en ce moment sont soumis à des demandes d’apport + nantissement de ce que j’ai entendu. La question se pose tout de même vu que c’est une RP et non du locatif pur. Je n’ai pas non plus d’autres prêts.

Pour répondre à vos questions par thématiques: Je laisse les infos et j’anonymiserai le contenu plus tard.

L’emplacement:
Bien deviné @serenitis c’est bien Courrendlin. Une sortie de l’autoroute Bienne, Belfort sur trouve entre Delémont et Courrendlin. Ca fait du Traffic c’est clair mais pour information notre cher canton n’a pas de feu de signalisation et il y a 1 seul radar mobile qui se balade surtout aux abords de nos nombreux tunnels.
J’ai fais l’exercice en fin de journée sans traffic il faut 6min41 et 7min30 pour faire le trajet des 2 parking de la gare de Delémont au parking à coté du bien.

Pourquoi faire l’exercice:
1- le prix "accessible" à mon mentale Français, exceptionnellement bas pour la ville.
   - un très bel appartement de 3,5 pièces en PPE neuf avec balcon de 85m² se vends pour 390k.-
   - sur une estimation en ligne la valeur du bien m’a donné entre 365k.- et 515k.-
   - Les maisons de la ville avec jardin sont dans les 800K.-
D’où mon estimation que mise au propre on serait dans les 400k.- de valeur

La visite Virtuelle de l’appartement principal courrendlin maison 200m2 Ca dure 1min, je supprimerais après.
2-  C’est ca qui m’a fait dire que les travaux ne me paraissait pas si "grave". Je reste sur mes gardes mais je ne sais pas quoi regarder le jour J. Les travaux à faire me paraissent esthétiques. Pour l’appartement du bas et pour les combles je n’ai aucun visuel.
3- Quand j’étais sur place, j’ai vu que les fenêtres de l’appart principale sont "neuves" alors que celles du sous sol et du comble sont cassées. Ce qui me fait dire qu’un certain niveau de travaux a déjà été commencé. Le bas étais peut être une ancienne buanderie comme c’est classique d’en avoir ici, à aménager en appartement. Là il y aura surement du boulot.

La rentabilité du projet
La rentabilité dépends beaucoup du coup réel des travaux à faire. Cependant comme je l’ai précisé cette rentabilité inclue que le comble reste tel quel et que j’habite aussi le logement.
Donc même avec une rentabilité de 4%, si j’ai le loyer gratuit ou à moitié prix, cela s’étudie, non?

Pensée genérale
Oui je me suis investie émotionnellement dans le sujet mais j’ai bien compris que financièrement, au standard suisse, je ne peux pas m’offrir ce logement. Le bien aurait été en France, peut être. Mon étude est donc à visée pédagogique et non dans une optique d’achat réelle. J’ai beaucoup de mal à comprendre le livre de Julien de Lagrandanne, alors me confronter à la réalité me permets aussi de raccrocher les wagons.

Avez vous regardé la vidéos du logement principal? Est que que vous pensez toujours que c’est un gros NO NO ?

Merci,

Hors ligne Hors ligne

 

#6 05/11/2022 21h55

Membre (2019)
Top 10 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   111  

PinkPant a écrit :

J’ai beaucoup de mal à comprendre le livre de Julien de Lagrandanne, alors me confronter à la réalité me permets aussi de raccrocher les wagons.

J’ai lu récemment le livre, et sa compréhension est un bon test sur vos compétences en investissement immobilier. Clairement si vous avez du mal à comprendre le livre, vous n’êtes pas prête pour un projet de cette ampleur.

Commencez par un projet plus simple, un appartement avec peu de travaux, et vous apprendrez beaucoup.


Parrain Total Energies : 108358330, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 06/11/2022 09h07

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3361  

 Hall of Fame 

PinkPant, le 05/11/2022 a écrit :

@Bernard2K : Vous m’avez énormément fait rire.

C’est très bien, mais ce n’était pas le but. Si vous prenez mes avertissements à la légère, à quoi bon écrire ? Et quand vous avez du mal à comprendre le livre de Julien, ça vous fait rire aussi ? C’est bien d’être de bonne humeur mais ça ne va pas vous faire progresser.

OK à CHF 4200 /m² en moyenne pour les maisons, il y a un peu de valeur, et on est bien à moins de 10 minutes de Délémont. Mais ça reste de la cambrousse. Et la cambrousse sans les avantages de la cambrousse (jardin, calme), ça ne fait rêver personne.

Bon, je vous écris encore ce que je peux vous dire avec la photo de l’extérieur + la visite virtuelle, et après j’arrête :
l’appartement a été rénové il y a 15 ou 20 ans, pas forcément très bien et un peu cheap (une partie des travaux faits par de jeunes propriétaires ?). Si ça a l’air encore correct en regardant vite, en regardant mieux c’est déjà un peu fatigué et démodé. Les carrelages qui se décollent sont typiques de carrelages collés directement sur plancher bois (faites une recherche sur le forum, ça a déjà été discuté). Il faudra donc reprendre intégralement le revêtement des sols, après avoir résolu le problème qui a causé la casse la première fois.

Toute la structure intérieure est en bois, ce qui est très peu isolé phoniquement. Faire plusieurs appartements dans une telle maison, c’est s’exposer à vivre un enfer si l’on a pas des voisins plus discrets qu’une souris. Théoriquement c’est possible de faire une isolation phonique performante (mais ça coûte et on perd de la hauteur sous plafond), mais en pratique il y a toujours de la transmission.

il semble probable que le reste de la maison n’a jamais été rénové. Il y a peut-être de bonnes raisons :
- La possibilité d’aménager l’étage en dessous va dépendre de la hauteur sous plafond et de l’humidité (si c’est de l’humidité par remontée capillaire, c’est très difficile à traiter). Ca restera un appartement de RDC, peut-être plus ou moins enterré, plus ou moins humide, et en tout cas peu lumineux.
- la possibilité d’aménager les combles : s’il faut surélever, c’est peut-être rentable dans un secteur à 4000 CHF/m². Mais je copie-colle : Est-ce possible (urbanisme, proximité de la maison voisine, solidité des murs, qualité des fondations…) ? Sur une telle maison ancienne, mitoyenne de surcroît, c’est une vraie gageure. Il va être difficile de trouver un architecte qui engage sa responsabilité sur une telle surélévation. Car, s’il y a des dommages d’ici 10 ans sur la maison voisine, qui paie ? Vous, sauf si l’architecte a engagé sa responsabilité professionnelle.
- Sans surélévation, difficile de faire quelque chose d’utile dans un grenier bas de plafond et éclairé par seulement une petite fenêtre à chaque bout.

C’est vrai que les Suisses ont l’habitude des Mehrfamilienhaus (grosses maisons avec plusieurs appartements), mais faut-il absolument essayer de transformer celle-ci en Mehrfamilienhaus ?

L’usage le plus logique que je trouverais à une telle maison, c’est de la prendre telle qu’elle est, à savoir une maison d’une centaine de m² habitables sur un seul niveau, à 2000 CHF/m² ce qui n’est vraiment pas cher. Donc, rénover l’appartement actuel, réparer le toit si nécessaire, et c’est tout. Renoncer à valoriser le RDC et les combles (enfin si, mais valorisez-les pour ce qu’ils sont : le RDC, c’est pour ranger les vélos, et les combles, c’est pour ranger les cartons). Si l’appartement est trop grand pour vous, vous pouvez le scinder en deux sans trop de frais, et louer l’autre moitié en saisonnier. Avec encore moins de travaux, vous pouvez louer en saisonnier des chambres simples, avec salle de bain et cuisine partagées avec vous, mais c’est bien plus intrusif. En tout cas, rester sur les limites de l’appartement déjà rénové, ça ferait des travaux de coût bien plus raisonnable et sans gageure technique.

Donc, à mon avis, il faut raisonner sur les m² habitables actuels (l’appartement actuel sur un seul niveau). Dit encore autrement : prendre cette maison pour ce qu’elle est, et pas pour ce qu’elle n’est pas. Faire miroiter des m² supplémentaires en RDC et en combles, c’est une astuce d’agent immobilier, mais pas forcément une bonne idée.

Je répète aussi : le fait de ne pas avoir de jardin est un gros défaut, c’est une "maison de ville", ça vaut moins cher et c’est moins attractif pour les locataires. Il semble y avoir quelques m² de "jardin" devant le RDC : il faudrait les valoriser habilement pour donner l’impression d’un vrai extérieur (par exemple un coin terrasse avec salon de jardin et barbecue, et un coin jardin avec de la pelouse et des fleurs… et un drapeau suisse, ah ah). Dans la logique d’un appartement saisonnier, ça serait un vrai plus. Les avis sur la plateforme, du type "trop sympa le petit déjeuner dans le jardin qui est petit mais tellement mignon", ça fait une grosse différence pour l’attractivité.

Quelques points à regarder lors de la visite :
- qualité de l’emplacement ? Bruit ? Est-ce que le passage des poids lourds ou des trains s’entend, voire fait trembler les murs ?
-est-ce que le bout de jardin peut être aménagé agréablement, ou bien souffre-t-il d’un défaut irrémédiable (bruit de la route par exemple) ?
- murs : fissures ? Traces d’humidité ?
- RDC : humidité, odeur ? hauteur sous plafond ?
- plafond du RDC = plancher de l’appartement du dessus : état, solidité, insectes xylophages ?
- appartement principal : solidité des planchers (sauter à pieds joints pour sentir la souplesse du plancher bois). Isolation des murs vers l’extérieur ? S’il y a moyen de voir derrière les parements du mur extérieur (prise  arrachée par exemple) : nature du parement (brique, placo) (tapoter avec le doigt ; la brique, le placo, ou bien la maçonnerie massive, ça fait 3 sons très différents qu’on apprend facilement à reconnaître) ? Distance avec la maçonnerie ? Présence d’isolant ? Epaisseur d’isolant ?
- dans les combles : hauteur sous plafond (mais à mon avis, c’est râpé).
- état de la toiture ? Traces d’entrées d’eau ?
- état de la charpente ? Traces d’insectes xylophages ?

Dernière modification par Bernard2K (06/11/2022 11h30)


Les vacances sont finies, au travail !

En ligne En ligne

 

#8 06/11/2022 23h21

Membre (2021)
Réputation :   16  

Bernard2K a écrit :

C’est très bien, mais ce n’était pas le but. Si vous prenez mes avertissements à la légère, à quoi bon écrire ? Et quand vous avez du mal à comprendre le livre de Julien, ça vous fait rire aussi ? C’est bien d’être de bonne humeur mais ça ne va pas vous faire progresser.

Je m’excuse sincèrement. Je ne ris pas de vos conseils tout au contraire. Vous m’avez fait rire en disant que 10min de Delémont c’est la cambrousse. Le canton est très peu peuplé alors oui d’un regard extérieur c’est effectivement la cambrousse mais quand on y est on a pas l’impression. C’est ca qui m’a amusé.

Plutarque a écrit :

J’ai lu récemment le livre, et sa compréhension est un bon test sur vos compétences en investissement immobilier. Clairement si vous avez du mal à comprendre le livre, vous n’êtes pas prête pour un projet de cette ampleur.

Ma critique du livre de Julien est surtout que je le trouve un peu abrupte. J’avoue n’avoir lu que les 50 premières pages qui sont dédiés aux chiffres. J’ai compris de quoi il s’agissait mais tout sec comme ca, j’avais beaucoup de mal à rester concentrée dessus. Je m’y mets incessamment sous peu pour le finir.

Bernard2K a écrit :

Toute la structure intérieure est en bois, ce qui est très peu isolé phoniquement. Faire plusieurs appartements dans une telle maison, c’est s’exposer à vivre un enfer si l’on a pas des voisins plus discrets qu’une souris. Théoriquement c’est possible de faire une isolation phonique performante (mais ça coûte et on perd de la hauteur sous plafond), mais en pratique il y a toujours de la transmission.

Effectivement mon appartement actuel est ainsi, j’ai l’impression d’habiter dehors parfois.

@Bernard2K: Merci pour tout vos conseils de visite. En réalité, j’ai l’impression que nous sommes peu ou prou sur la même longueur d’ondes par rapport au bien. Vos remarques ont beaucoup sens pour moi et elles sont très instructives. J’essaye en ce moment quitte à perdre un peu de temps, d’aller jusqu’au bout de mes idées. J’ai pas mal de regrets de n’être pas allée au bout de certaines opportunités qui aurait pu m’emmener loin dans ma quête financière. Je peux donc me montrer un peu têtue. C’est surtout en réaction au fait que souvent quand j’ai une idée, je me fais souvent descendre parce que les gens la trouve stupide. Ensuite il arrive qu’à y regarder de plus près, on arrive à des conclusions similaires ou que les personnes le fasse, en mieux. Je ne pense pas être si stupide que çà portant. J’ai donc souvent du mal à faire la part des choses entre là ou il faut écouter les autres et là ou il faut m’écouter moi.( fin de la parenthèse Calimero)

Je vous tiens au courant demain de la visite.

Belle soirée à tous,

Hors ligne Hors ligne

 

#9 06/11/2022 23h34

Membre (2019)
Top 10 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   111  

PinkPant a écrit :

Plutarque a écrit :

J’ai lu récemment le livre, et sa compréhension est un bon test sur vos compétences en investissement immobilier. Clairement si vous avez du mal à comprendre le livre, vous n’êtes pas prête pour un projet de cette ampleur.

Ma critique du livre de Julien est surtout que je le trouve un peu abrupte. J’avoue n’avoir lu que les 50 premières pages qui sont dédiés aux chiffres. J’ai compris de quoi il s’agissait mais tout sec comme ca, j’avais beaucoup de mal à rester concentrée dessus. Je m’y mets incessamment sous peu pour le finir.

Pour ma part, je n’ai rien trouvé de sorcier dans les chiffres exposés dans les 50 premières pages, qui expliquent le b.a.-ba des considérations chiffrées quand on fait une recherche immobilière à la recherche d’un investissement rentable.

Après, en tant que prof de maths, je ne me rends peut-être pas compte des difficultés que peuvent avoir certains avec les chiffres.

Lisez et relisez les 2 posts de Bernard2K, et prenez la bonne décision !

Dernière modification par Plutarque (06/11/2022 23h35)


Parrain Total Energies : 108358330, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 07/11/2022 00h59

Membre (2021)
Réputation :   16  

@Plutarque: Merci pour vos interventions. J’ai surement donné le bâton pour me faire battre mais je suis ingénieure diplômée et bac+6. Les chiffres ne me font pas peur particulièrement. J’ai compris ce que j’ai lu mais ça m’a ennuyé quand même. Par loisir, j’ai plus l’habitude de lire des choses pour le cours de philo ou français que pour les maths ou la physique. C’est probablement pour ca que je n’ai pas fait l’agreg ni l’X wink

Je suis attentivement ce que Berbard2K a dit et je pense qu’après un 2eme regard, il a bien complété mon impression du début, surtout après avoir vu la vidéo.
J’ai dit que je n’achèterais pas le bien car je n’ai pas d’apport pour cela, que je faisais l’exercice "comme si" à des buts de travaux pratiques. J’ai l’impression qu’il m’a suivi dans l’exercice.
Il m’a conseillé de ne pas faire le projet si c’était une réhabilitation totale, j’ai cru comprendre qu’après la vidéo il ne pense plus que ca me soit inaccessible.
J’avais pensé ne pas faire de travaux pour les combles, il est d’accord pour ne pas y aller,
Je pensais revaloriser le sous sol pour y mettre du locatif, il m’a conseillé d’être prudente sinon de le nettoyer pour en faire un local vélo/buanderie, de faire du saisonnier dans l’appartement principale à la place si j’en ai vraiment envie.
j’avais estimé le prix du bien après travaux du bien à moitié prix par rapport à un bien similaire avec terrain, il est d’accord que le manque de jardin handicape le bien,

Il a émis quelques réserves qui sont très pertinentes comme go et no go d’un tel projet. Que suis je sensée comprendre de plus pour prendre une décision?

Bien à vous,

Dernière modification par PinkPant (07/11/2022 01h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 07/11/2022 20h45

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3361  

 Hall of Fame 

Je m’étonne un peu que vous excluez d’emblée l’achat de cette maison. A 190 kf, c’est pas cher. Si vous n’avez pas les moyens d’acheter cette maison, vous n’avez pas les moyens d’acheter en Suisse, ou bien ?


Les vacances sont finies, au travail !

En ligne En ligne

 

#12 07/11/2022 23h55

Membre (2021)
Réputation :   16  

@Bernard2K: Je pense que vous n’avez pas regardé ma présentation. J’y tiens un mini blog sur mon évolution financière et il est très loin d’être glorieux malheureusement pour acheter ici. Je viens de l’apprendre même si des astuces existent. Je ne peux pas me l’offrir au standard Suisse.



je vous laisse decouvrir un resumé du système iciet ici

je ferais un autre poste pour vous résumer la visite de ce matin

Dernière modification par PinkPant (07/11/2022 23h55)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 08/11/2022 23h41

Membre (2021)
Réputation :   16  

bonjour à tous, je suis de retour avec mes retours de la visite.

Agréablement surprise car c’était plus vaste que ce que j’ai vu.
J’ai eu l’impression d’honnêteté de la part de l’agent. Il était toujours dans son optique de tout casser, il a expédié la visite. Bon il était inquiet à plusieurs reprises de savoir comment une jeune femme seule allait se payer "tout çà" seule. Je n’ai jamais autant fait semblant d’être riche à coup de "ahah l’argent n’est pas un problème - sourire".  Il m’a dit qu’un entrepreneur était sur le dossier. Il avait visité le vendredi avant moi. L’autre visiteur qui devait être avec moi n’est pas venu.

les plus:
la terrasse du haut
Le volume et l’espace en bas
la cours du bas avec double accès
Pas de ressenti ni d’odeur l’humidité ni même dans les douches mais plutôt une sensation du "courant d’air"
La multitude de points d’eau   et la luminosité dans plusieurs pièces
Fenêtres de l’appart principal qui ont 5ans mais pas confiance dans les talents du proprio

Les moins:
la chaudière explosée abandonnée sur place,
Fissures sur un plafond et les murs extérieurs.
Pas de porte nul part
La peinture faite " à même la pierre"
Le bruit de la rue et le restaurant et l’intimité sur la terrasse
L’espace entre le toit plafond et le mur
Ne pas pu voir les combles sois disant la porte était bloque mais si le Mr a fait visité vendredi c’est bizarre
Tous les sols carrelés gondolent sinon il y a du parquet si pas de carreaux
L’appart est sale avec beaucoup de trucs partout/ dans son "jus"
1 mini place de parking devant les escaliers.

L’historique
Le proprio "était du métier". L’appartement était en location et quand les locataires sont partis, le propriétaire a voulu rénover, puis il a abandonné. Les lieux son inhabités depuis 1an.

Quelques points à regarder lors de la visite :
- qualité de l’emplacement ? Bruit ? Est-ce que le passage des poids lourds ou des trains s’entend, voire fait trembler les murs ? => oui j’ai vu un poids lourd dans la rue principe en arrivant. il etait 13h
-est-ce que le bout de jardin peut être aménagé agréablement, ou bien souffre-t-il d’un défaut irrémédiable (bruit de la route par exemple) ? => on peut fleurir et dégager la vue oui mais pour s’assoir dehors il faut aller sur la courette qui est à l’ombre au moment de ma visite.

- murs : fissures ? Traces d’humidité ? => Pas de trace d’humidité suf dans le local technique, à priori due à l’explosion de la chaudière. Il y avait du liquide bleu partout par terre dans ce même local et une évacuation par terre comme dans les vestiaires ou les boucheries

- RDC : humidité, odeur ? hauteur sous plafond ? => je n’ai pas sentie d’humidité, la hauteur doit être de 1m80 minimum mais je n’ai pas mesurer exactement

- plafond du RDC = plancher de l’appartement du dessus : état, solidité, insectes xylophages ? surtout dans le local technique le revêtement était cassé mais sec. das le reste je n’ai pas bien regardé

- appartement principal : solidité des planchers (sauter à pieds joints pour sentir la souplesse du plancher bois). => dans l’appartement principale les carreaux donnaient la sensation d’être "gondolés" sauf dans la douche et chambre 23. Le parquet (couloir2 et ch1 et 2) eux semblaient solides ne grinçaient pas excessivement mais paraissait vieux (espace entre les lames et pleins de "petits creux")

Isolation des murs vers l’extérieur ? S’il y a moyen de voir derrière les parements du mur extérieur (prise  arrachée par exemple) : nature du parement (brique, placo) (tapoter avec le doigt ; la brique, le placo, ou bien la maçonnerie massive, ça fait 3 sons très différents qu’on apprend facilement à reconnaître) ? Distance avec la maçonnerie ? Présence d’isolant ? Epaisseur d’isolant ? => murs en pierre et brique quasi partout, sauf celui en lambris et au sous sol0 j’ai vu un bout de mur brique cassé mais n’ai pas fais attention

- dans les combles : hauteur sous plafond (mais à mon avis, c’est râpé). => je n’ai pas pu voir

- état de la toiture ? Traces d’entrées d’eau ? => je n’ai pas pu voir

- état de la charpente ? Traces d’insectes xylophages ? => je n’ai rien vu, le bois avait l’air très bien

Mise à jour des plans

Légende: Portes bleu, fenêtres jaune; rouge point inquiétant;
Appartement principal


"sous sol"

Hors ligne Hors ligne

 

#14 08/11/2022 23h48

Membre (2019)
Top 10 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   111  

PinkPant a écrit :

Il m’a dit qu’un entrepreneur était sur le dossier. Il avait visité le vendredi avant moi.

99% de chances que ce soit un coup de bluff !


Parrain Total Energies : 108358330, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 09/11/2022 00h16

Membre (2013)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 50 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   424  

J’ai lu un peu en diagonale … mais quelques points qui me viennent

1) la location en Suisse ne fonctionne pas du tout comme en France, pas seulement au niveau fiscal. Pensez à vous renseigner sur les règles applicables dans le canton ou les cantons que vous visez, sachant qu’il peut y avoir quelques petites différences.

2) votre tableau financier … Je vois bien l’hypothèque de rang 2 prise en compte pour son amortissement (ie : vous remboursez l’emprunt). Pour l’hypothèque de rang 1 …

Je vois une ligne intérêt, ce qui semble supposer que vous ne remboursez pas le capital (situation courante en Suisse, on refinance une hypothèque pour jouer sur la fiscalité).

Le montant annoncé ne semble pas considérer une part d’amortissement ou de prévision d’amortissement. Si cela n’est que des intérêts, cela donne un taux de l’ordre de 6% ce qui m’étonne, quand un taux hypothécaire fixe à 10 ans se trouve vers les 2.5 actuellement (en tout cas en bassin lémanique). S’il inclut une prévision d’amortissement … financement sur 20 ans, avec un taux de l’ordre de 1.15 ? (mais dans ce cas, je suppose qu’il n’est pas fixe)

Dernier point qui m’étonne, vous incluez votre pilier 3 en apport … Pour une RP, je comprendrais, mais avec une partie locative, il me semble que vous prenez un risque.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 09/11/2022 09h24

Membre (2021)
Réputation :   73  

Plutarque, le 08/11/2022 a écrit :

PinkPant a écrit :

Il m’a dit qu’un entrepreneur était sur le dossier. Il avait visité le vendredi avant moi.

99% de chances que ce soit un coup de bluff !

D’autant plus si la porte d’accès aux combles soit toujours "bloquée" après cette soit-disant visite. Donc au choix:
- La visite du vendredi n’a pas eu lieu, auquel cas l’agent immo ment
- La visite du vendredi a eu lieu, la porte était déjà bloquée, dans ce cas l’agent immo est négligent de ne pas s’assurer qu’elle ouvre lors de votre visite (déjà planifiée?)
- La visite du vendredi a eu lieu, la porte n’était pas bloquée, dans ce cas pourquoi serait-elle bloquée aujourd’hui? L’entrepreneur a-t-il détecté des problème dans les combles? Dans ce cas l’agent immo cherche sciemment à masquer quelque-chose.

Mon (longue) expérience avec les agents immobilier m’a appris une chose: ne jamais les croire sur parole, même si il paraît sympa ou sincère (et peut être même encore moins dans ce cas!)

Ce problème de porte "bloquée" pour l’accès au comble est à mon sens un chiffon rouge. Il est indispensable de pouvoir visiter les combles, surtout sur ce type de bien, il y a généralement plein d’information technique critiques: état charpente et toiture, isolation, plafonds…

De ce que vous décrivez, si jamais vous souhaitez acheter, je vous conseille fortement de faire visiter par un professionnel (genre maitre-d’œuvre) indépendant dans lequel vous avez confiance.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 09/11/2022 09h42

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3361  

 Hall of Fame 

Savoir quel est le parement et ce qu’il y a derrière, ça sert à savoir si c’est isolé thermiquement. Vous n’avez pas bien regardé, c’est une erreur. Mais quand même, d’après ce que vous dites, il semblerait que ça ne soit pas isolé. Il faudrait donc isoler par l’intérieur : c’est assez coûteux, en tout cas bien plus qu’un simple coup de peinture.

Agent honnête + porte bloquée : on voit encore votre naïveté. Non, l’agent n’est pas honnête car il vous empêche sciemment de visiter les combles. Dans un tel cas, je dirais à l’agent : "Bloquée ? Ah bon, laissez-moi essayer". Et je ne lui laisse pas le choix, je vais secouer la porte jusqu’à ce qu’elle s’ouvre. Et aussi, je demande : "bloquée par quoi ? Un dégât des eaux ? Un éboulement ? Vous comprenez bien que je ne risque pas d’acheter cette maison sans avoir vu les combles, donc il faut débloquer cette porte d’une façon ou d’une autre. Si nécessaire, j’ai des outils dans ma voiture".

Vous dites "visite expédiée" : non, c’est moi qui fixe la vitesse de visite, pas l’agent. S’il veut vendre, on y passe le temps qu’il faut.

Vous disiez que vous faisiez l’exercice, mais vous ne l’avez pas fait à fond.

Chaudière explosée : probablement à cause du gel. La maison est donc vide depuis au moins l’automne 2021. Ce qui voudrait dire que cette maison est une rougne qui peine à se vendre.

Parmi les conseils que je donne : faites la commère. Tant qu’à être dans le village, faites votre enquête. Parlez aux voisins, parlez aux commerçants. Comprenez à qui est cette maison, pourquoi il la vend, depuis quand elle est vide, à qui appartient la maison mitoyenne et quel est le caractère de ce futur voisin, etc.

On apprend énormément de choses. Juste un exemple parmi mille : je visite un appartement. Je fais le tour du quartier. Sur la rue parallèle, je vois un truc qui ressemble à un bar. Ca semble loin, en distance à pied car j’ai dû faire tout un grand tour du pâté de maison, mais en fait c’est est au rez-de chaussée de l’immeuble où était l’appartement que j’avais visité, qui lui est au 1er étage. Je demande à une passante. Elle me dit : "Ca, c’est une boîte de nuit. Qu’est-ce que ça fait comme bruit, très tard dans la nuit ! Mais en ce moment, c’est calme car ils ont eu une fermeture administrative. Pourquoi ? Oh, un problème de drogue, je crois." Vous voyez l’intérêt de faire la commère ? Si j’étais remonté dans ma voiture sans faire le tour du quartier, je n’aurais rien appris, alors que là j’avais découvert un énorme défaut. Alors c’est sûr que dans votre bourgade suisse, il n’y a aura probablement pas une boîte de nuit bruyante avec du deal. Mais vous pouvez quand même en apprendre de belles.

Dernière modification par Bernard2K (09/11/2022 12h29)


Les vacances sont finies, au travail !

En ligne En ligne

 

#18 10/11/2022 00h08

Membre (2021)
Réputation :   16  

xazh a écrit :

1) la location en Suisse ne fonctionne pas du tout comme en France, pas seulement au niveau fiscal. Pensez à vous renseigner sur les règles applicables dans le canton ou les cantons que vous visez, sachant qu’il peut y avoir quelques petites différences.

Je ferais des recherches en ce sens, je n’y avais pas pensé.

xazh a écrit :

2) votre tableau financier … Je vois bien l’hypothèque de rang 2 prise en compte pour son amortissement (ie : vous remboursez l’emprunt). Pour l’hypothèque de rang 1 …

il y a eu une petit confusion. ici ce n’est pas une calcul pour l’amortissement du prêt. J’ai eu plusieurs questions sur pourquoi je n’achèterais pas ce bien, surtout à ce prix. Le 1ere table sert à décortiquer les hypothèque en Suisse et calculer le montant d’apport minimum nécessaire au projet sans travaux.. Le 2eme tableau est celui de la solvabilité pour pouvoir avoir et garder le pret.
Ma fortune nette,(ma fortune qui est disponible sur ma presentation). Je ne voulais pas mettre tout mes montants sur un poste public.
Serenitis disait qu’il pourrait être possible de financer un tel bien via une banque française. Je doute un peu dans la conjoncture actuelle, etant aussi non residente mais je vais poser la question à ma banque.

xazh a écrit :

Dernier point qui m’étonne, vous incluez votre pilier 3 en apport … Pour une RP, je comprendrais, mais avec une partie locative, il me semble que vous prenez un risque.

D’autant plus que le projet concerne un RP avec une partie locative. je me suis mise dans le cas le plus favorable, je creuserais tout de mem le sujet pour etre sure de mon plan.

@Plutarque et @Flouzamax: vous avez raison. C’etait bizarre et surtout s’il y a une fissure sur un des plafond, ca peut venir de là haut. et il a caché l’essentiel.

@Bernard2K: J’avoue. Je me suis laissée impressionnée. Prochainement que je retourne dans le village j’essayerais de parler à des gens si j’en croise dans la rue. Sinon voici les photo qui ressemblent le plus à du parement. J’aurai dis dis que les murs sont en placo+brique creuses.

Mur au sous sol


trou dans mur chambre 1


terrasse


couloir


Plafond chambre 2

Dernière modification par PinkPant (10/11/2022 00h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 10/11/2022 03h51

Membre (2013)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 50 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   424  

Je ne vois pas de confusion dans votre tableau financier.

C’est une présentation usuelle d’un financement immobilier en Suisse. Apport de 20%, 65% en hypothèque de rang 1 refinancable, et hypothèque de rang 2 amortissable (sur la durée ou in fine, mais en considérant en charge annuelle cet amortissement)

C’est un tableau que toute banque suisse vous remettrait pour une acquisition, en supposant que vous refinancerez l’hypothèque principale avant l’échéance pour maintenir la déductibilité sur la fortune et l’imputation des intérêts sur les revenus … ou que vous traiterez à part la question du remboursement.

Donc sur un site francais et vu que vous raisonnez à la base sur des stratégies calées sur l’immobilier en France, je me demandais si vous aviez bien intégré la nécessité de prévoir le remboursement en cas d’impossibilité de refinancer cette hypothèque.

Notez que je reste intrigué par le montant des intérêts annuels. J’aimerais connaitre les hypothèses de calcul.

Pour le financement d’un bien en Suisse par une banque francaise … cela risque d’être compliqué …

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums