PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez le rapport holdings d’investissement cotés et fonds fermés en cliquant ici.

[+2]    #276 20/06/2023 17h45

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

J’ai demandé au service actionnaires d’IDI Group si on pouvait en savoir plus, mais il faudra attendre septembre :

Service actionnaires, IDI Group a écrit :

Merci de votre message. Nous ne communiquons pas sur les valorisations individuelles de nos participations dans notre ANR. L’impact de la cession de FCG sur l’ANR de l’IDI sera intégré parmi les autres revalorisations des autres participations dans l’ANR au 30 juin 2023 qui sera publié courant septembre 2023.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#277 21/06/2023 10h56

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

Ma position sur IDI Group est maintenant valorisée 107 k€.

Ce n’est pas si confortable, puisqu’au final, nous avons une possible bonne nouvelle, mais la hausse récente est "spéculative", puisque nous ne sommes pas capable d’évaluer l’impact sur l’ANR.

Connaissant l’historique du management, on suppose que s’ils ont vendu, c’est qu’ils ont obtenu un prix supérieur à l’évaluation actuelle dans le calcul du dernier ANR.

Pour autant, on a pas l’information. Donc en septembre, si finalement l’impact est moindre que ce qu’on espérait, le cours peut vite dégonfler, ou à l’inverse, grimper encore !

Mais ce ne sera que de la (mal)chance, ce qui est un peu frustrant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #278 21/06/2023 15h36

Membre (2017)
Réputation :   22  

A noter; le broker Oddo BHF, a revalorisé l’IDI de 70 à 75 euros avec un avis à ’surperformer’.

L’IDI toujours plus haut en bourse après un nouveau coup de maître !

Hors ligne Hors ligne

 

#279 28/06/2023 10h42

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

S’il y a des actionnaires d’HAL Trust, chez Saxo Banque, a priori il n’y a pas de prélèvement à la source étranger sur le dividende (à tort ou raison, je ne perds plus de temps à vérifier, je constate) :



Après ce n’est pas l’action du siècle. Sans catalyseur elle va végéter un bon moment en bourse, mais le drawdown me semble faible.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#280 07/07/2023 21h23

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

D’Ieteren


D’Ieteren est un holding belge avec des participations autour de l’automobile, appartenant à la famille du même nom.

Peut-être que les investisseurs comme Louis voudront lire la thèse d’investissement d’AVI Global Trust :

Lettre mensuelle AVI Global Trust a écrit :

Returning to D’Ieteren, the decline in the shares combined with NAV growth means the company now trades at an 42% discount to our estimated NAV. Belron, TVH and PHE collectively account for 79% of NAV and exhibit largely non-discretionary demand drivers; combined with the prospect for margin expansion at Belron and accretive bolton acquisitions at TVH and PHE we believe the prospects for NAV growth are attractive, with potential further upside from discount narrowing. Given the presence of private equity co-ownership at Belron we believe some form of corporate event is probable in the coming years, with management highly incentivised to increase the equity value, which should act as a catalyst for D’Ieteren shares.

Source complète : https://www.assetvalueinvestors.com/con … E-2023.pdf

Caledonia Investment Trust


Caledonia Investment Trust est un trust anglais diversifié appartenant à la famille Cayzer.

D’après la dernière lettre mensuelle :

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #281 13/07/2023 10h58

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

Altamir, Odet (et ipso facto Bolloré), IDI Group, les meilleurs holdings français si on se base sur la performance boursière :



Et en plus avec un bêta moindre que le marché !

Wendel confirme une fois encore sa nullité.

La principale qualité de ce holding a du être de rendre Ernest Antoine Seillière riche, avec un montage douteux quand il en était le gérant avant l’éclatement de la bulle financière de 2008.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #282 21/07/2023 10h43

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

Le holding UK 3I Group est fidèle à lui-même :

3I Group T1-2023 a écrit :

Increase in NAV per share to 1,814 pence (31 March 2023: 1,745 pence) and total return of 4.1% for the three months to 30 June 2023, after the negative translation effect of sterling strengthening in the quarter (£331 million or 34 pence)

L’augmentation de la NAV étant à nouveau liée à la participation dans Action, qui continue à croître à toute vitesse, et toujours valorisée à 18,5 fois l’EBITDA :

3I Group T1-2023 a écrit :

Action was valued using a post-discount run-rate EBITDA multiple of 18.5x based on its LTM run-rate earnings to 2 July 2023 of €1,556 million. The LTM run-rate earnings used include our normal adjustment to reflect stores opened in the year.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#283 21/07/2023 11h03

Membre (2013)
Réputation :   2  

ISTP

InvestisseurHeureux, le 13/07/2023 a écrit :

Altamir, Odet (et ipso facto Bolloré), IDI Group, les meilleurs holdings français si on se base sur la performance boursière :

https://www.investisseurs-heureux.fr/up … 230713.gif

Et en plus avec un bêta moindre que le marché !

Présentées sous cette forme on voit bien les belles performances d’IDI, Altamir et Peugeot Invest sur 10 ans. Et si on a réinvesti les dividendes c’est encore mieux.

Pas mécontent d’être actionnaire d’IDI depuis plusieurs années smile


Parrain : Boursorama BEBO6998 / Fortuneo 12586014 / IB contactez-moi / Yomoni-contactez moi

Hors ligne Hors ligne

 

#284 21/07/2023 11h14

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

Sur le holding hollandais HAL Trust, anticiper les résultats n’est pas simple avec le retrait de la cote de Boskalis.

Les principales sociétés de dragage ne sont pas cotées en bourse, sauf DEME Group, dont l’IPO est récente.

Si je prends les autres principales participations, Vopak et SBM Offshore, j’arrive à :



Il y a une incohérence puisque le cours d’HAL Trust baisse, tandis que ses participations (prenons DEME Group comme équivalent de Boskalis) montent.

Cependant, en l’absence de catalyseur, s’il faut attendre la publication de l’ANR une fois par an pour corriger une éventuellement divergence, l’opportunité est toute relative, car les choses ont le temps de changer d’ici là !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #285 27/07/2023 17h36

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

Quand je dis que les holdings cotées c’est comme les foncières cotées, les meilleures restent les meilleures.

Eurazeo qui déçoit à nouveau : Résultats du 1er semestre 2023 | Eurazeo

Les actifs sous gestion ne décollent pas :

Eurazeo a écrit :

Actifs sous gestion (AUM) : en croissance de 3,5% sur un an à 35,2 Mds€ (+7% pour les tiers)

Et la communication n’inclut pas de maj de l’ANR, mais seulement ces phrases, pas vraiment rassurantes pour la partie en gras :

Eurazeo a écrit :

Croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires et de l’EBITDA des sociétés du portefeuille, maintien d’hypothèses mesurées sur les valorisations
Valeur nette du portefeuille : 8,0 Mds€ (soit 103,3 € par action, +3%)

Le graphique n’inclut pas les 7% de baisse de ce jour pour Eurazeo :



Comme d’habitude.

1) Investor AB, Apollo, Exor
2) Wendell, Eurazeo

Et pourtant, il y a des familles actionnaires derrière Wendell et Eurazeo : c’est peut-être une condition nécessaire, mais pas suffisante.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #286 27/07/2023 20h48

Membre (2021)
Top 50 Année 2023
Réputation :   53  

On relève dans ce communiqué d’Eurazeo (d’une totale morosité en effet) le dénouement de leur brillante opération consistant à acheter en 2017 30% d’un de leurs confrères américain, Rhône Group, pour le re-céder en juillet 2023 au même management qui leur avait vendu, mais avec une moins-value de 74 millions d’euros. Les Decaux ont réussi à se débarrasser de Morgon (à l’origine de ce coup de maître) mais son passif reste dans les comptes.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2 / -2]    #287 31/07/2023 01h12

Exclu définitivement
Réputation :   9  

aleph1, le 19/08/2022 a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Sans vouloir défendre Eurazeo, il ne faut pas regarder que le rétroviseur.

Eurazeo est un gestionnaire d’actifs, et c’est une activité scalable : plus la société a d’actifs sous gestion, plus sa rentabilité augmente de manière "exponentielle".

Donc tant que l’AUM (= actif sous gestion) augmente au fil des années, le meilleur est normalement à venir.

L’argument d’IH qu’une holding comme Eurazeo est intéressante parce qu’elle a une activité de gestion pour compte de tiers donc génératrice de commissions ne vaut strictement rien et est indigne du niveau de ce forum.
Encore faut-il que cette activité soit suffisamment grande et profitable, comparée à la taille de la holding telle que mesurée par sa capi bousière ou son actif net réévalué. Si elle représente en valeur moins que le tiers de la valeur totalité de la holding, elle sera trop petite pour peser.

Une société qui développe une gestion pour compte de tiers n’est pas forcément à acheter. Il faudrait déjà que l’activité soit la plus récurrente possible, donc que l’argent investi par les investisseurs tiers soit le plus difficile à retirer (gérer des fonds pérpétuels est ainsi mieux que des fonds classiques de private equity bloqués 10 ans, qui est mieux que des OPCVM classiques où l’investisseur peut sortir à tout moment). Ensuite il faut que la valeur de cette activité, mesurée comme un %age des actifs gérés ou un multiple de 10 à 20 fois des bénéfices générés, selon le cas, soit suffisamment significative par rapport à la taille de la société. 

Le contre exemple est Tikehau (où IH a investi là aussi), qui se gargarise depuis des années à longueur de communiqués de son activité de gestion pour compte de tiers, alors que pour le moment cette activité reste assez petite devant la taille de Tikehau. Cela explique le parcours décevant (stagnant, et même orienté à la baisse; et trop volatile) du titre Tikehau depuis 5 ans, alors même que (paradoxe mais seulement en apparence) l’activité de gestion ne cesse de croitre ainsi que les actifs sous gestion.
Un jour peut-être, la capi de Tikehau sera pour pour plus de la moitié son activité de gestion pour tiers. Mais on en est encore très loin.

Il y a près d’un an, il y a eu une discussion plus haut sur cette file, avec IH et d’autres recommandant Eurazeo à cause de son activité de gestion pour compte de tiers, parce qu’ils avaient apparemment naïvement cru Eurazeo évaluant cette activité à un montant de plus en plus élevé semestre après semestre et devenant alors plus de 35€/action soit plus du tiers de l’ANR. D’autres comme Aleph1 exprimaient leur scepticisme:
- cette activité était encore récente, et n’avait pas prouvé sa récurrence. Il fallait donc la valoriser avec un multiple de résultat bien plus faible que celui adopté par Eurazeo. [Vers fin 2022, on a compris pourquoi: le management était contesté de longue date par un minoritaire influent, la famille Decaux, et donc publiait des ANR croissants pour laisser les actionnaires croire à un groupe plus performant qu’il ne l’était]. D’ailleurs, Eurazeo semble avoir récemment renoncé à publier la valeur de l’activité de gestion pour compte de tiers, probablement pour ne pas devoir afficher un "réajustement" à la baisse.

- les DG successifs d’Eurazeo, Patrick Sayer puis Virginie Morgon avaient montré plus de talent à se verser des rémunérations élevées et à se faire accorder par le conseil d’administration des indemnités de départ et des retraites chapeau excessives (dénoncées par ex. par le site minoritaires.com dès 2018 et 2019). Les salariés d’Eurazeo confiaient même confidentiellement que leurs DG étaient excellents à "se servir et non à servir [l’actionnaire])".  Bref, le genre de titre où la gouvernance n’incite pas beaucoup à investir …

Et devinez quoi? Dans les échanges qui avaient alors suivi en août 2022, les posts recommandant Eurazeo  récoltaient des +1 à gogo, avec Ours Malfaisant distribuant les -1 aux posts sceptiques.

La très forte sous-performance boursière d’Eurazeo un an plus tard est flagrante, que ce soit par rapport au CAC40 ou par rapport aux meilleures holdings cotées. Alors même que Virginie Morgon a été débarquée depuis de longs mois, ce qui aurait dû booster le cours (le départ d’un dirigeant décrié et discrédité est en général très positif pour le cours).

Même IH semble ne plus aimer du tout Eurazeo…


Pour info, voici quelques extraits édifiants du site minoritaires.com en 2019. Dès cette date, on savait à quoi s’en tenir sur les hautes qualités morales du dirigeant d’Eurazeo, même si rien n’a semble-t-il été fait illégalement. Juste du grand art dans le maniement des lois et réglementations, en notant qu’Eurazeo est loin d’avoir la taille d’une société du Cac 40 (peu de salariés à gérer et 4 md€ de capi boursière) :

"

Site minoraitaires.com en 2019 a écrit :

Départ  en retraite chez Eurazeo, un pactole de 50 millions qui dit mieux ?

Si l’on en croit ses conditions de départ, Patrick Sayer, l’ex-patron d’Eurazeo, fait un nouveau pied de nez à l’autodiscipline patronale. Il a quitté son poste de président du directoire en mars 2018, avec une cinquantaine de millions d’euros quasiment acquis. […]

Minoritaires.com a pu, grâce aux informations des documents de référence faire la liste des avantages financiers dont bénéficie Patrick Sayer suite à son départ après 15 années comme Président du Directoire de la société. Voici les chiffres :

     4,1 million €  au titre des indemnités de cessation d’activité
    14,9 million € au titre des bénéfices attendus des actions gratuites et stock-options qui lui sont maintenues bien que les conditions de présence ne soit plus respectées (cours 68,05 €) sous conditions de performance de ses successeurs.
    31,5 M€ environ de retraite chapeau (à prestations définies) à payer par Eurazeo soit un revenu de 1,12 million € par an compte tenu d’une espérance de vie de 28 ans (non actualisé).
    0,9 million € de dividendes sur son portefeuille d’actions Eurazeo à encaisser en mai 2019 et peut-être plus les années suivantes

Ces sommes vont s’ajouter aux actions que Patrick Sayer s’est faites attribuer au cours des années précédentes, qui lui confèrent une petite fortune :

    48,2 millions € d’actions Eurazeo détenues en portefeuille soit 0,92% du capital ( 68,05 €/action)
     30,2 millions € de plus-values latentes sur les stocks-options de Patrick Sayer arrivées à échéance et restant à exercer fin 2018.
    Ceci s’ajoutant probablement aux revenus des co-investissements des membres du directoire aux côtés d’Eurazeo (sociétés CarryCo…page 204 et pages 399 à 402 du Document de référence 2018). Le partage des plus values qui en découlent, lui laissera probablement, en plus, dans les années qui viennent des sommes qui se chiffrent en millions €.

Patrick Sayer,  X-mines, magistrat consulaire qui vise la Présidence du Tribunal de commerce, a mis à profit sa connaissance du droit et des contrats pour faire plier le « droit mou ». En organisant son départ par étape, il a mis sur pied un stratagème qui lui permet de faire passer discrètement les sommes extravagantes qu’il décroche à l’occasion de son départ en retraite.
Chez Eurazeo, une fin de mandat déguisée en départ contraint pour toucher les indemnités

Pour commencer, la fin de mandat de Patrick Sayer le 18 mars 2018, ne sera pas vraiment explicitée et c’est voulu. Officiellement le Président du directoire abandonne son poste et passe la main à sa seconde Virginie Morgon, sans qu’il lui soit reproché quoique ce soit. Le conseil de surveillance d’Eurazeo ne donnera pas plus d’explications mais demandera aux actionnaires de payer à Patrick Sayer une indemnité de départ qu’il ne mérite pas, si l’on en croit l’application du code de gouvernance Afep-Medef qui recommande de  » n’autoriser l’indemnisation d’un dirigeant qu’en cas de départ contraint, quelle que soit la forme que revêt ce départ ».

[…]

Le plus difficile dans l’histoire a probablement été d’obtenir le principe du versement de la retraite à prestation définie pour laquelle Eurazeo a versé pendant 23 ans, 2,5 % de la rémunération de Patrick Sayer. L’astuce consistera à se la faire verser non pas en tant que mandataire social, mais en tant que salarié d’Eurazeo et conseiller du président.

Non sans arrière pensée probablement, comme une certain nombre de dirigeants, Patrick Sayer n’a pas, en 2013, suivit les consignes du code Afep-Medef recommandant aux dirigeants mandataires sociaux d’abandonner leur contrat de travail. Il avait seulement accepté de suspendre celui-ci gardant ainsi un filet de sécurité. Ainsi après avoir quitté en mars 2018, la présidence du directoire, il a pu redevenir salarié le jour même. En quittant ses fonctions au directoire, Patrick Sayer n’avait pas droit à la retraite chapeau car il n’avait pas fini sa carrière à ce poste. Or, en faisant valoir les conditions réservées aux salariés licenciés, il va bénéficier des avantages connexes à son contrat de travail : et notamment du droit de toucher une retraite mirobolante (1,12 million €/an) à compter du 1er décembre prochain. Explication : il a « perdu son travail après l’âge de 55 ans », sans en retrouver un nouveau ( un siège au conseil de surveillance a beau être grassement payé, ce n’est pas un emploi !). En attendant, pendant 20 mois, Patrick Sayer aura probablement perçu une indemnisation au titre de l’ »assurance perte d’emploi des dirigeants d’entreprise » ( GSC) à laquelle Eurazeo a cotisé pour lui et qui doit lui permettre de toucher un % non négligeable de sa rémunération mensuelle.

Un vrai talent pour faire de l’argent quitte à employer toutes les combines, n’est-ce pas ce qu’on demande à un financier après tout ?

Dernière modification par busquet (31/07/2023 09h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#288 31/07/2023 17h18

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

busquet a écrit :

Même IH semble ne plus aimer du tout Eurazeo…

Que voulez-vous…

Cela respecte le schéma habituel : on ne transforme pas un canasson en cheval de course.

L’activité de gestion pour compte de tiers semblait bien marcher, mais finalement, elle semble juste avoir profité des taux très bas.

Notez que s’il n’y avait le PEA, jamais je ne serais rentré sur Eurazeo qui n’a pas la taille critique pour être un investissement "père de famille", mais qui semblait en bon chemin.

Je préfère largement Apollo Global Management, Investor AB ou 3I Group.

Ceci étant exposé, je reste stupéfait de voir comment des familles comme Wendel ou Decaux, supportent ou ont supporté pendant tant d’années, des managements nuisibles et/ou des sous-performances significatives.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#289 01/08/2023 13h23

Membre (2017)
Top 50 Année 2023
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   150  

Certes, mais cette fois, la famille Decaux a pris énergiquement le taureau par les cornes en poussant sans ménagement Madame Morgon vers la sortie.

Or, l’histoire n’est pas terminée, car on ne peut exclure un nouveau rapprochement entre Tikehau et de l’actionnaire de référence.

Les performances d’Eurazeo n’ont certes, jusqu’ici, guère été reluisantes, mais l’intérêt du dossier est pour moi avant tout spéculatif.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Ours (01/08/2023 14h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#290 03/08/2023 15h52

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

InvestisseurHeureux, le 31/07/2023 a écrit :

Notez que s’il n’y avait le PEA, jamais je ne serais rentré sur Eurazeo qui n’a pas la taille critique pour être un investissement "père de famille", mais qui semblait en bon chemin.

Je préfère largement Apollo Global Management, Investor AB ou 3I Group.

Sur le seul T2-2023, APO a collecté $35 Md supplémentaire d’AUM, soit quasi autant que l’AUM actuel (35 Md€) d’Eurazeo :

Apollo, T2-2023 a écrit :

Strong second quarter results position Apollo well to meet its 2023 financial growth targets
• Record quarterly FRE of $442 million driven by solid management fee growth, strong capital solutions fees, and decelerating expense growth
• Record quarterly Normalized SRE1  of $874 million driven by record organic inflows and strong profitability
• Together, FRE and Normalized SRE of $1.3 billion in the second quarter showcase the resilient and growing earnings power of the Asset Management and Retirement Services businesses
• Total AUM of $617 billion benefited from inflows of $35 billion in the second quarter

$1,7*4 = $6,8 de profits par action vs un cours de bourse à $83, soit un PER de 12 :

Apollo, T2-2023 a écrit :

Apollo’s primary non-GAAP earnings metric, Adjusted Net Income, which represents the sum of FRE, SRE, and PII, less HoldCo interest and other financing costs and taxes, totaled $1.0 billion, or $1.70 per share, for the second quarter

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #291 05/08/2023 21h41

Membre (2010)
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Finance/Économie
Réputation :   237  

Article complet: Les holdings français valent-ils la peine que nous mettions le cap sur le sud?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #292 16/09/2023 13h34

Membre (2019)
Réputation :   13  

Article sur les holdings belges dans l’Echo aujourd"hui, je pense qu’il faut un abonnement pour y accéder:
Les super soldes sont-elles autant d’opportunités d’acheter les holdings belges?

Quelques extraits:

Jusqu’à aujourd’hui, les 11 holdings ont enregistré en moyenne un rendement négatif d’environ 2%, dividendes inclus.À cause de ces mauvais résultats, aucun holding belge ne se négocie plus avec une prime par rapport à sa valeur intrinsèque. Tous affichent aujourd’hui une décote qui s’écarte sensiblement des moyennes historiques (cf. tableau).



Sofina a été plus que jamais placé sous la loupe. Le holding se concentre sur les start-ups technologiques et a été le plus pénalisé par la problématique des taux. En effet, toute hausse des taux a un impact encore plus négatif sur les entreprises dont les bénéfices seront réalisés dans le futur, comme c’est le cas des acteurs du secteur technologique.

"Pour que les holdings trouvent un nouveau souffle, il faut une vision claire de la fin du cycle des taux et que le marché des M&A reprenne."
Après quelques trimestres tumultueux, Sofina semble cependant naviguer aujourd’hui dans des eaux plus calmes. Après plusieurs réductions de valeur de certaines participations, la valeur du portefeuille s’est stabilisée aux alentours de 9,2 milliards d’euros. Mais les investisseurs ont dû avaler une autre pilule amère: le marché des M&A est totalement à l’arrêt. À l’exception du léger renforcement de sa participation dans l’app Vinted et son entrée au capital du site de surplus alimentaires Too Good to Go, le holding de la famille Boël était plutôt en hibernation.

"La fin de ce marasme dépend de deux éléments", explique Joren Van Aken, spécialiste des holdings chez Degroof Petercam. "Pour que les holdings trouvent un nouveau souffle, il faut une vision claire de la fin du cycle des taux et que le marché des M&A reprenne."

Les premiers signes de ce renouveau sont là, estiment les spécialistes. Pendant une conférence téléphonique avec les analystes financiers, le CEO de Sofina, Harold Boël, a déclaré qu’après six mois d’inactivité, de nouveaux dossiers revenaient sur la table depuis l’été. "À la mi-2022, le marché des M&A s’est arrêté", ajoute Van Aken. "Lorsque vous savez que les sociétés de private equity ont besoin de nouveaux capitaux en moyenne tous les 12 à 18 mois, vous comprenez qu’il est presque certain que nous connaîtrons de nouvelles levées de fonds d’ici la fin de l’année. Les valorisations des entreprises montreront si le marché a trop pénalisé les holdings."

Mais la situation n’est pas mauvaise partout. D’Ieteren a par exemple réalisé une forte hausse de ses bénéfices grâce à l’amélioration des marges chez Belron (Carglass), la vache à lait du groupe, et l’intégration totale de sa filiale PHE, spécialisée dans les pièces détachées. Pour la deuxième fois cette année, le holding bruxellois a revu à la hausse ses estimations pour 2023.

"Le niveau des décotes dans le secteur semble fortement corrélé aux rendements obligataires", explique Jon Pérez, spécialiste des holdings chez Kepler Cheuvreux. "La hausse des rendements obligataires réduit l’attrait des holdings, ce qui augmente leur décote."

Mais il y a aussi un côté positif. "En raison de la sous-performance du secteur, le rendement du dividende augmente. En outre, nous nous attendons à ce que les taux se stabilisent et que la valeur intrinsèque des holdings recommence à augmenter. Tout cela rend leur valorisation intéressante."

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par AlphaCap (16/09/2023 16h00)


Parrainage Moonfare (accès aux plus grands fonds de private equity à partir de 50k)

Hors ligne Hors ligne

 

#293 17/09/2023 15h18

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

RAPPORT HOLDINGS - CREATION D’UNE ALERTE HEBDOMADAIRE AUTOMATIQUE


Comme je m’aperçois que la plupart des abonnés au rapport holdings n’utilisent pas la fonctionnalité d’alerte mail (par méconnaissance ?), j’ai initialisé une alerte hebdomadaire pour tous les abonnés au rapport avec les critères suivants :

Holdings/Conglomérats/Fonds fermés historiquement performants et moins volatiles
Beta < 1
Notation = A* ou BBB+ ou BBB ou n/c
TRI 5 ans > 7% annualisé
TRI 8 ans > 7% annualisé

Si l’alerte ne vous sied pas, il suffit de cliquer sur le lien de désinscription en bas du mail d’alerte pour ne plus la recevoir.

Hors ligne Hors ligne

 

#294 17/09/2023 21h57

Membre (2021)
Réputation :   2  

C’est tout de même assez étonnant de voir le "champion" détenir dans ses actifs de… l’Orpéa. Sans préciser que eurazeo  a vu sa directrice partir sous des louanges assez poussées de la presse. Toutes ces petites choses m’étonnent.


Parrain IB - Boursorama - Hello Bank - Fortuneo - et beaucoup d'autres!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #295 18/09/2023 12h56

Membre (2020)
Top 50 Entreprendre
Réputation :   76  

hrld, le 17/09/2023 a écrit :

C’est tout de même assez étonnant de voir le "champion" détenir dans ses actifs de… l’Orpéa. Sans préciser que eurazeo  a vu sa directrice partir sous des louanges assez poussées de la presse. Toutes ces petites choses m’étonnent.

Pourquoi étrange ?
Peugeot Invest est rentré sur le dossier Orpea en 2011 en rachetant des titres à JC Marian (fondateur) et en achetant des titres sur le marché. Cela fait partie de leur poche "participations" qui a une vocation plus "long terme et stratégique" que la poche PE (fonds de fonds et co-invest). Ils ont cédé une petite partie de la ligne ensuite et ce sont pris l’effet "fossoyeur" comme le reste des investisseurs.

Pour Eurazeo / Virginie Morgon c’est autre chose, entre la communication autour du départ (grassement payé) et la réalité d’un Eurazeo qui a voulu aller tous azimuts chercher de l’AuM (Asset under Management) à tout prix (deal IDinvest, mutliplication de lignes de produits etc), la chute de la partie Startup / Growth et surtout la volonté de reprise en main par les Decaux c’en est une autre.

Dernière modification par DockS (18/09/2023 16h54)


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

#296 18/09/2023 13h49

Membre (2022)
Réputation :   20  

Bonjour.
Pour que votre message soit plus clair pour tous les lecteurs du forum, pouvez vous préciser ce que signifie l’acronyme AuM ?

Dernière modification par Cayucyucan (18/09/2023 13h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#297 18/09/2023 14h04

Membre (2017)
Top 50 Année 2023
Top 50 Dvpt perso.
Réputation :   150  

@ Cayucyucan :

Ce lien pourrait vous aider à comprendre cet acronyme anglais.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #298 18/09/2023 17h39

Membre (2020)
Top 50 Entreprendre
Réputation :   76  

J’ai détaillé AuM dans mon post et merci à Ours pour le lien.

Pour compléter, les holdings d’investissement réalisent en général assez mal leur transition vers ce que l’on appelle le "Compte de tiers" (gérer l’argent des tiers) par opposition au "Compte propre" (ie: gérer l’argent des détenteurs du holding).

Un holding gère normalement les liquidités et le patrimoine d’une famille, d’une branche familiale ou d’un regroupement de familles / individus. Vos gains, votre performance, est issue soit de la performance opérationnelle des participations (dividendes) soit de la vente de celles-ci (plus-value) la logique de s’ouvrir à des tiers fait rentrer une autre typologie de "revenus" : les frais (le fameux 2/20 du PE et des hedges), qui pour les fees sont basés sur l’AuM (Asset under management) en général 2% (du montant souscrit pendant la période d’investissement et du montant appelé ensuite).

Même s’il y a le carried (commission de superformance) la taille d’un holding comme Eurazeo et son ouverture vers le compte de tiers fait cohabiter 2 logiques qui diffèrent :
- d’une part, faire de bons investissements sur fonds propres pour la performance de ces derniers et,
- d’autre part, faire grossir l’assiette d’AuM en allant chercher de nouveaux souscripteurs, multipliant les lignes de produits (LBO, Growth, Venture, Private Debt, Co-investissement etc…) pour capter toujours plus de souscriptions (et donc augmenter les fees).

Et les logiques commencent à avoir du mal à cohabiter quand il devient beaucoup plus intéressant pour les dirigeants du holding de faire grossir l’assiette de fees, qui normalement ne servent qu’à financer les frais de fonctionnement, que de dégager de la performance sur les fonds propres (cas de Wendel avec Lafonta qui s’est heurté aux actionnaires familiaux ou d’Eurazeo dernièrement avec les Decaux qui ont décidé de faire du PE un axe stratégique et n’était pas d’accord avec la politique d’acquisition et d’enrichissement des gérants maison).

C’est d’ailleurs en général ce qui pousse les équipes de ces structures dites captives (bancaires, assurances ou holding - qui ont un actionnaire qui amène tout ou un partie significative des capitaux) à essayer de s’émanciper, les gérants ayant un immense intérêt financier à prendre leurs indépendances. C’est l’éternelle histoire de l’envie d’indépendance des équipes de gestion une fois une taille critique atteinte (JBL, Lebon, EdRIP, les équipes des assureurs et autres, j’en avais parlé ici d’ailleurs.

Dernière modification par DockS (19/09/2023 12h06)


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #299 25/09/2023 21h51

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3890  

 Hall of Fame 

INTJ

InvestisseurHeureux, le 19/06/2023 a écrit :

700 M€ et ils détiennent 63% ?!

Je ne sais pas à combien la participation était valorisée dans les comptes, mais IDI Group s’envole en bourse :  +8% !

Le chiffre "officiel" est maintenant connu :

IDI Group a écrit :

Résultats semestriels 2023

ANR par action au 30 juin 2023 : 97,73 € soit + 12,4 %

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#300 20/10/2023 09h12

Membre (2019)
Réputation :   12  

Diversification dans la gestion pour compte de tiers pour Wendel qui vise à acquérir IK PARTNERS

Les Echos

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à “holdings familiales cotées et autres sociétés d'investissement cotées”

Pied de page des forums