PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+1]    #126 17/11/2014 18h33

Membre (2013)
Réputation :   44  

Bonjour buckingham,
Vous pourrez constater en parcourant mes differents posts que je suis sur du Vanguard UCITS, pour ce qui concerne la partie "europe" de mon portefeuille,logé dans un PEA.
Par contre,sur la partie "U.S",je préfère les ETFs cotant aux États Unis,notamment Vanguard, moins chers et fiscalement  plus avantageux que leurs versions UCITS,en tout cas pour mon cas!(d’ailleurs, concernant les Vanguard UCITS sur marché U.S, bien que leurs frais soient très allechants, le fait qu’ils soient distribuants exposent l’investisseur à une double taxation…)
Idem pour le comstage eurostoxx50 *NR*(!), voir mon petit comparatif plus haut-etf cac40 vs etf eurostoxx-

Dernière modification par garprenti (17/11/2014 18h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#127 06/12/2014 08h46

Membre (2013)
Réputation :   44  

Bonjour,

Au hasard d’un petit tour sur le site Vanguard europe, je suis tombé sur l’indication:"traitement fiscal:brut", dans l’onglet "prix et distribution".

Indication que l’on retrouve pour tous leurs ETFs,meme les plus larges!
Si c’est bien le cas, ca change beaucoup de choses, ,notamment l’absence d’un prelevement fiscal à la source pour les trackers monde, US, emergents…detenus en compte-titres,permettant de n’etre imposé sur ces secteurs que suivant son niveau d’imposition personnel.

Pour ce qui est d’un ETF comme le "developped europe", cela voudrait dire…imposition nulle dans un PEA,sur les titres europeens detenus, en particulier les titres allemands et suisses, et là, ça vaut son pesant de cacahuètes!

Si cette info s’ avère exacte, les ETFs UCITS Vanguard, seraient alors une vraie merveille!
Cordialement,

Garprenti

Hors ligne Hors ligne

 

#128 16/12/2014 22h38

Membre (2013)
Réputation :   44  

Bien sûr…je me suis emballé un peu vite!
Le traitement fiscal brut est sans aucun doute le traitement du dividende de l’ETF au niveau du domicile irlandais.
Mais les dividendes versés par les sociétés le composant sont bien amputés du prélèvement à la source, puis ce qui en reste est redistribué aux detenteurs de parts de l’ETF, via un dividende non fiscalisé au niveau du domicile du fonds,mais fiscalisé au niveau du pays de résidence de l’investisseur.

Si on prend l’exemple du S&P500, Vanguard US indique un SEC yield de 1,91%.
Le tracker Vanguard UCITS S&P500 distribue apparemment un dividende de 1,48%, sur lequel l’investisseur devra s’ acquiter du prélèvement fiscal suivant son lieu de residence et son niveau d’imposition personnel…

Donc Vanguard UCITS éventuellement pour ceux eligibles PEA,sinon mieux vaut privilegier les trackers d’autres maisons,ou du Vanguard U.S pour investir sur le marché américain…

Hors ligne Hors ligne

 

#129 18/12/2014 15h46

Membre (2014)
Réputation :   3  

Bonjour,

J’aimerais investir de l’argent chaque mois sur des trackers sur du très long terme. Je pensais commencer avec 1 seul tracker qui suit l’indice MSCI world (par exemple celui la Site Entry - BlackRock).

J’ai vu qu’il existe des trackers "stratégique" qui suivent des indice dériviés du MSCI world comme ce tracker Site Entry - BlackRock qui réplique l’indice suivant www.msci.com/resources/factsheets/index … -gross.pdf .

Les performances ont l’air nettement supérieur sur le long terme et les coûts sont semblables, y a t’il d’autres facteurs à prendre en compte?
Afin de ne pas se limiter à un seul émetteur, est-ce une bonne solution de combiner  plusieurs de ces trackers world "stratégique" en prenant des émetteurs différents?
Je cherche à investir dans quelque chose de très simple qui  demande peu de suivis.

Merci d’avance.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #130 18/12/2014 19h44

Membre (2013)
Réputation :   44  

Bonjour david8.
La solution simple et efficace par excellence est l’investissement indiciel monde, vous investissez de manière passive dans un large échantillon représentatif de l’evolution du marché mondial.
Choisir de privilégier un type de gestion (momentum,value,growth, minimum variance,risk parity…etc,etc…), ou de surponderer une zone géographique, un type de capitalisation ou un secteur en particulier,relève déjà d’une gestion de conviction, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose si vous êtes persuadé de l’éventuelle pertinence de ce choix.

Pour ce qui est de diversifier les emetteurs…pourquoi pas, en particulier si les sommes investies sont importantes.

Pour un investissement long terme,d’autres questions peuvent se poser:

-L’éventuel intérêt d’une detention via PEA (dans le cas d’un ETF "monde",il faudrait alors privilégier une replication synthétique)
-l’éventuelle "segmentation" en plusieurs ETFs représentatifs de differentes zones geographiques,l’intérêt étant des frais de gestion annuels en général plus faibles,et la possibilité d’améliorer le traitement fiscal sur certaines zones (un tracker monde replique un indice global "net return",alors que certains indices nationaux peuvent avoir une replication gross return".par exemple,il est possible de trouver des ETFs répliquant les indices cac40 ou dax gross return" ET éligibles PEA, ce qui dans ce cas vous permet de repliquer des indices dont les dividendes ne subissent aucun prélèvement fiscal!)
-L’encours sous gestion:autant pour un gérant de fonds il peut être un handicap,autant pour un ETF il représente un gage de rentabilité pour la maison de gestion, et donc l’assurance pour l’investisseur de ne pas voir son tracker fermer demain!
En espérant vous avoir été utile,
Cordialement.

Dernière modification par garprenti (12/03/2015 19h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#131 20/02/2016 13h45

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   274  

Bonjour,

Je vais investir sur des trackers pour placer une partie de l’épargne de mes enfants (1 an et 3 ans), deux trackers qui se contentent de suivre des indices (CAC40 et SP500).

Le principe est très simple, à chaque baisse de 20% par rapport au dernier plus haut, j’investis.

Petite question : à très long terme (20 ans), n’existe t’il pas un risque émetteur?

Prendre du CAC Lyxor et du CAC Amundi + du SP500 HSBC et du SP500 Lyxor n’est-il pas préférable que de prendre seulement 2 trackers?

Merci

Hors ligne Hors ligne

 

#132 22/02/2016 14h23

Membre (2015)
Réputation :   29  

Bonjour koldoun,
Votre démarche portant sur du long terme (20 ans), je me focaliserai plutôt sur un tracker MSCI World (Amundi ou Lyxor, ma préférence portant plutôt sur le 1er à cause des frais de gestion de 0,38% contre 0,45%) ce qui permettrai de rester plus "lazy" et de diversifier sur la partie Europe (le CAC40 ne portant que sur la France).

Dernière modification par Cigarette (22/02/2016 14h27)


Parrainage Boursorama (80€), Bourse Direct (50€), Binck (100€) et iGraal.

Hors ligne Hors ligne

 

#133 14/05/2016 18h53

Membre (2014)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   323  

Bonsoir,

A titre purement expérimental, j’ai créé une feuille googlesheet reprenant deux portefeuilles :

a) Optique "Capitalisations" : 90% MSCI WORLD & 10% EMERGING (correspondant à peu près au prorata de capitalisations boursières des marchés correspondants)

b) Optique "PNB" : USA 31%, EMERG 39%, Europe 23% et Japon 7%, sur la base des données suivantes des 19 premiers pays par le PNB :


Investissement théorique de 10.000 € le 14/5/2015 avec capitalisation des dividendes.
Approche très passive : réallocation au mieux une fois par an.

La feuille googlesheet peut être visualisée ici : Lien vers Portefeuilles & Performance comparée

Investir 39% de son portefeuille sur les émergents est évidemment très sportif et ne peut être envisagé que dans le cadre d’un investissement de très long terme comme l’indique le graphique ci dessous tiré de la factsheet MSCI WORLD à fin avril 2016 :


Bon week end

Dernière modification par skywalker31 (14/05/2016 18h54)


"La bourse est le seul magasin où la plupart des clients fuient quand les prix baissent. W Buffet". Portefeuille, Blog

Hors ligne Hors ligne

 

#134 18/01/2018 09h41

Membre (2015)
Réputation :   0  

Bonjour j’aimerais commencer une stratégie lazy en sélectionnant 3 ou 4  ETF que je placerai sur mon PEA:
1 monde ( amundi etf msci world UCITS ETF)
1 Nasdaq (amundu ETF Nasdaq 100 UCITS ETF)
1 Europe (BNPP Easy Stoxx Europe 600 )
1 "spécialisé" (Amundi MSCI Healthcare)

Vu les valorisations actuelles je ne suis pas sur qu’il s’agisse du meilleur moment pour investir (environ 50k€). En effet, je pense que nous sommes proche d’une fin de cycle.

J’aimerais connaitre vos stratégie lors de tendance baissière lorsque vous avez une stratégie lazy.
Comment faire pour réduire le risque d’acheter au plus haut? Faut-il que j’achète un peu tous les mois plutôt qu’une fois un montant élevé.

Quelle technique conseillez vous?

Merci d’avance

Hors ligne Hors ligne

 

#135 18/01/2018 09h51

Membre (2016)
Réputation :   15  

Bonjour hammer313,

Je vous invite à utiliser la fonction "recherche" du forum car de nombreux échanges sur ce sujet ont déjà eu lieu. De plus, si vous vous intéressez aux ETF, vous pouvez aller consulter les publications et le site de Fructif qui sont très étayés. Il me semble même que la question du marché haussier/baissier y est plusieurs fois abordée.

Bonne journée !


Parrainages possibles pour: LINXEA - Bourse Direct - BforBank - Fortuneo

Hors ligne Hors ligne

 

#136 18/01/2018 10h10

Membre (2015)
Réputation :   155  

Je dirais : tout dépend de votre horizon de placement.
Si vous avez beaucoup d’années devant vous, démarrer une stratégie lazy maintenant reste pertinent. Le market timing est toujours difficile et la littérature tend à prouver que sur très longue période il vaut mieux rester investi que rester "cash" en espérant prédire l’avenir.
Si vous êtes sur un horizon de placement inférieur à 10 ans, vous pouvez en effet vous poser des questions sur les valorisation des classes d’actifs.
A mon avis, il manque à votre stratégie le monde "actions émergentes".
D’autant que selon de très nombreux critères, ce serait la classe d’actif "actions" la moins chère actuellement.
Je vous propose de regarder notamment ces deux sites :
Research Affiliates : asset allocation
Star Capital : stock market valuation
La dernière lettre de GMO est également intéressante sur ce point :
GMO : newsletter

Je ne réponds pas encore à votre question mais je conseille de ne pas négliger les actions émergentes dans votre allocation d’actifs.

COMMENT REDUIRE LE RISQUE D’ACHETER AU PLUS HAUT ?
Si vous avez par ailleurs un compte-titres et une ou plusieurs AV, n’oubliez pas de diversifier sur d’autres classes d’actifs (fond euro, obligations émergentes, mines d’or, …). La diversification reste très importante sur une optique moyen-terme : toutes les classes d’actifs n’évoluent pas dans le même sens (regardez la notion de "permanent portfolio" sur Google).

FAUT-IL QUE J’ACHETE TOUS LES MOIS ?
A court-terme je pense que placer les 50K d’un coup ou lisser sur 6, 12 ou 24 mois ne fera pas forcément de différence (sauf krach imminent). Par contre l’investissement régulier et progressif à long-terme est clé. Si vous mettez 50K dans votre PEA d’un coup ou lissé, il faudra de toute façon alimenter années après années votre PEA ou CTO sur le compartiment actions. Si vous hésitez, placez 10K sur le PEA et 40K par exemple sur un bon fond euro. Et tous les 6 mois ou 1 an arbitrez du fond euro vers le PEA. Et si un gros krach se produit d’ici là, arbitrez plus massivement d’un compartiement vers l’autre.

En espérant vous avoir éclairé un peu.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne Hors ligne

 

#137 18/01/2018 10h30

Membre (2013)
Réputation :   24  

Et puis je rajouterai que depuis 3 ou 4 ans, certains nous prédisent un retournement et restent liquide. Du coup, l’année 2017 a été encore une bonne année.

Alors certes, plus les années passent plus on se rapproche d’un éventuel retournement, mais quand ?

Pour ma part, je continue à investir tous les mois tout en ayant suffisamment de liquidités au cas où.

Hors ligne Hors ligne

 

#138 26/03/2019 10h01

Membre (2017)
Réputation :   61  

INTJ

Bonjour,

Je n’ai pas trouvé cette information ailleurs sur le forum.
Je me suis rendu compte aujourd’hui que les frais de courtage de Binck pour acheter l’ETF  LU1681045370 Amundi ETF MSCI Emg Markets UCITS EUR C était 3 fois plus car disponible sur la bourse de Milan (15 euro +).
   
Je ne comprend pas pourquoi il n’est pas accessible sur Euronext Paris alors que ces autres ETF le sont.
LU1681037609 Amundi ETF Japan Topix UCITS ETF EUR C
LU1681043599 Amundi ETF MSCI World UCITS - EUR C
LU1681038672 Amundi ETF Russell 2000 UCITS ETF

Edit: Il existe 2 places de courtage pour AEEM chez Binck et j’ai fait l’erreur de prendre Milan… 39 euros de frais de courtage au lieu de 10 Euro.

Dernière modification par FunnyDjo (26/03/2019 15h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#139 12/10/2019 18h22

Membre (2014)
Réputation :   127  

Quelque chose d’étrange sur l’ETF Lyxor FR0010315770
Si quelqu’un a un début d’explication je suis preneur.

Sur Quantalys cet ETF a deux versions :
- LYXOR MSCI WRLD UCITS ETF EUR DIS : cotation en €
- LYXOR MSCI WRLD UCITS ETF € USD DIS : cotation en $USD

Les performances annuelles du premier sont systématiquement supérieures à celles du second.

L’explication ne doit pas venir de la devise de cotation : c’est un ETF non hedgé.
L’explication ne doit pas venir des frais de gestion : 0.3% dans les deux cas
L’explication ne doit pas venir d’un différence capitalisant vs distribuant ils sont distribuants tous les deux

Et pourtant l’écart est très sensible….sur 5 ans la différence annualisée atteint 0.54%. C’est comme si le second avait des frais annuels de 0.84% !





Dernière modification par Franckielestore (12/10/2019 18h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#140 13/10/2019 16h36

Membre (2011)
Réputation :   63  

C’est étrange en effet ! Vu la régularité, ça ressemble à des frais de gestion, effectivement. Un petit mail à Lyxor, peut-être ?


Mon portefeuille "momentum" : 175k€ investis

Hors ligne Hors ligne

 

#141 17/11/2019 22h53

Membre (2018)
Réputation :   140  

Bonsoir,

Je m’interroge sur le choix d’ETFs portant sur le Russell 2000, j’ai relevé les deux suivants:

AMUNDI RUSSELL 2000 UCITS ETF - EUR (C) - LU1681038672 (RS2K)
- frais annuels de 0.35%, actif net +-60M

Lyxor Russell 2000 UCITS ETF - Acc - FR0011119254 (RU2K)
- frais annuels de 0.19%, actif net +-9M.

Le critère PEA ou non PEA ne m’intéresse pas.
Je penchais pour le Lyxor car les frais sont moindres mais peut-être un risque de liquidité (mais les deux ont des encours assez faibles…).

Qu’en pensez-vous ? des suggestions ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #142 17/11/2019 23h56

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1505  

ISTJ

L’Amundi

Tracking difference : -0,01%
Tracking error : +0,08%

Le Lyxor

Tracking difference : +0,26%
Tracking error : +0,05%

5 étoiles chacun, le lyxor a un meilleur tracking difference (suivi de la perf de l’indice sur un an), probablement du fait des frais moindres et d’une bonne gestion des prélèvements à la source (?), la volatilité de suivi de l’indice est semblable.
Le lyxor semble donc à privilégier mais en théorie, son faible encours augmente le risque de fermeture (il est ouvert depuis 2011..).

Dernière modification par bibike (18/11/2019 00h05)


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#143 19/04/2020 11h00

Membre (2017)
Réputation :   1  

Bonjour à tous,
Ayant comme beaucoup d’entre vous tenté de battre le marché, je n’ai malheureusement pas réussi.

En regardant régulièrement la performances des fonds vs leur indice de référence rare sont ceux qui les battent sur le long terme.

Que pensez vous d’investir sur le S&P500 avec des fonds éligible PEA ? La performance sur du très long terme est de 10% annualisé. Couplé avec un fond qui n’est pas trop cher ca peut être interessant non ?

Fond S&P500 éligible PEA avec 0,15% de frais/annuel:
https://www.sicavonline.fr/index.cfm?ac … p;onglet=4

Performance indice S&p500 perf 10% annualisé:
https://www.cnbc.com/2017/06/18/the-sp- … -year.html

Que pensez vous de cette stratégie ?

Dernière modification par Saez114 (19/04/2020 11h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#144 19/04/2020 11h27

Membre (2020)
Réputation :   9  

Bonjour,
Vous trouverez ici beaucoup de personnes qui ont adopté cette stratégie, investir sur des ETF, ça permet d’investir de manière passive et avoir les performances du marché choisi.
Un etf sur le SP500 comme celui que vous montrez fait l’affaire. Vous pouvez aussi diversifier en investissant sur un etf europe ou encore un sur les pays émergeants. Vous pouvez même prendre un ETF world pour faire au plus simple.

Hors ligne Hors ligne

 

#145 19/04/2020 11h36

Membre (2017)
Réputation :   1  

Merci pour votre retour.
Après le fonds de ma question était plus orienté risque rendement sur du très long terme est ce que ce n’est pas le meilleur compromis le S&P500 ?

Avez vous une idée des indices ou autre qui surperforme 10% annuel sur du très long terme ? svp

Dernière modification par Saez114 (19/04/2020 11h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#146 19/04/2020 12h13

Membre (2020)
Réputation :   9  

Je vous conseille de lire le message 62 de la file de Lopazz :  SP500 ou world
Il compare un investissement sur un etf world et un sp500, et montre que la sur-performance des USA n’est pas systématique. Attention à ne pas prendre les performances des 10 dernières années comme seule base de comparaison (il explique tout ça bien mieux que moi !).
Je pense qu’il répond à votre question sur le ratio rendement/risque.

Dernière modification par Pezzul (19/04/2020 12h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#147 19/04/2020 13h09

Membre (2017)
Réputation :   1  

merci beaucoup pour votre conseil. Je vais regarder tout ca smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #148 08/05/2020 22h12

Membre (2013)
Réputation :   19  

Bonjour.

Dans la lignée de nombreux posts intéressants de ce forum et pour réagir à la réponse pertinente de mimizoe1 dans la file de mon portefeuille qui vous trouverez ici, je me suis posé un certain nombre de questions. J’en ai profité pour relire Epargnant 3.0 et Créer et piloter un portefeuille d’ETF et tenter des simulations.

J’ai hésité à mettre ce post dans la file de mon portefeuille. Si la modération trouve qu’il est redondant avec les autres ressources du forum, il pourra être déplacé.

Mes hypothèses de départ sont simples, investissement dans un choix de deux ETF capitalisants en euro.
Je n’ai volontairement pas abordé l’interaction de cet investissement avec les autres composantes du patrimoine (Fond euro notamment). Je me suis concentré sur les différentes mécaniques classiques d’investissement que j’ai tenté de simuler selon une approche tactique. La logique est en soit applicable pour un investissement sur CTO, PEA ou AV.

Pour le test, j’ai sélectionné les ETF suivants :
- Lyxor MSCI Emerging Markets UCITS ETF C-EUR
- Amundi MSCI World UCITS ETF EUR (C)
Répartition de l’investissement 70% ETF monde et 30% ETF émergents.

Les données des cours mois par mois depuis juillet 2012 sont issues de yahoo finance, les calculs ont été fait par mes soins sur un tableur.

Si on compare les évolution des cours des deux ETF et de leur composition 70/30 on obtient le graphique suivant :


La diversification dans ce cas a un impact sur la performance cependant, c’est en connaissant la fin de la courbe que l’on s’en apperçoit. La diversification a sans doute eu pour effet d’avoir moins de chances de se "tromper" d’actif.

Mon étude n’avait en revanche pas pour objet de se faire du mal en simulant ce que l’investissement aurait fait et de disserter sur le meilleur choix stratégique.
Pour un investissement de 500€ par mois sur la période considére, j’ai voulu me représenter quels auraient été l’impact d’un des choix classiques dans la méthode d’investissement. Les frais de courtage sont négligés, l’imposition et la taxation est négligée donc ne pas prendre en compte la valeur finale mais la façon dont les portefeuilles évoluent :
- Courbe bleue : investissement mensuel sur la valeur qui a le moins performé sans chercher cibler une proportion des actifs dans le portefeuille.
- Courbe rouge : investissement mensuel sur la valeur qui a le moins performé à moins que cet investissement ne concerne pas l’allocation tactique au quel cas l’investissement est fait sur l’autre valeur de façon à conserver une proportion de 70/30.
- Courbe violette : investissement 70% ETF monde et 30% ETF émergent sans chercher à rééquilibrer les actifs



Analyse :
Sur la période considérée, les 2 ETF ont évolué positivement mais ont eu un écart de performance sensible. Un timing différent aurait abouti à une valeur finale différente cependant en terme de variation, seule la façon dont sont réinvesti les apports semble jouer.

1- Pour ce cas, il semble que laisser le portefeuille dériver sans borner les proportions entre les actifs a eu pour effet de concentrer les investissement sur l’actif le moins performant. La règle classique qui est de ne pas dépasser x% pour le poids d’une ligne dans un portefeuille a ici sa démonstration. Par exemple, le portefeuille d’action passif newsletter de l’investisseur heureux limite à 7,5% chaque ligne (mais il en comporte plus). => définir une allocation cible
2- Pour ce cas, investir en 70/30 ou investir sur la moins performante des valeurs en prennent soin de rééquilibrer le portefeuille ont eu des performances sensiblement équivalentes. => ces deux méthodes plus et moins passives semblent se valoir, cela peut donc convenir à plusieurs approches de la gestion.

L’allocation stratégique, le choix des actifs ou le bien fondé des répartitions tactiques entre actif sont le fruit d’autres discussions.

Cette étude avait pour but d’exposer mes réflexion, j’espère qu’elle sera utile à la réflexion des autres membres du forum. Si je devais l’appliquer à moi même, je procèderai à un investissement mensuel selon la proportion de mon allocation tactique, c’est bien lady est peut être mis en oeuvre sur une AV.

Avertissement : je n’ai aucun intérêt ou aucun lien avec les gestionnaires des fonds que j’ai utilisé pour mon test.
Les résultats passés ne présagent pas des résultats futurs.
Chaque investisseur agit en connaissance de cause et sous sa responsabilité. Je ne saurai être tenu responsable des choix individuels.
Un bon portefeuille est en premier adapté aux objectifs, à l’horizon de placement et à l’appétence au risque de l’investisseur et répondre aux besoins de l’épargnant.

Dernière modification par ploule (08/05/2020 22h30)


Parrain Boursorama et Binck, me contacter par message privé.

Hors ligne Hors ligne

 

#149 09/05/2020 10h34

Membre (2011)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   412  

Si j’ai bien compris votre analyse, la conclusion est qu’au final, faire simple  en investissant "bêtement" sur l’indice monde est la meilleure approche ?

Hors ligne Hors ligne

 

#150 09/05/2020 11h18

Membre (2013)
Réputation :   19  

Bonjour.

Si on considère la capacité diversifiante d’un ETF monde et que l’on construit sa décision après étude de différente source notamment les excellents livres en tête de liste dans cette section du forum, effectivement sur la période considérée un ETF monde seul ou couplé à un émergent aurait été une bonne solution. Je ne sais pas si cela aurait été la meilleure, une autre composition aurait peut-être donné une volatilité ou un risque plus faible. Cependant pour un investisseur qui ne possède pas de capacité particulières, investir sur un ou plusieurs indices globaux semble avoir été un bon compromis.

Ce que je pense avoir discerné dans mon étude pour un investissement progressif c’est :
- Si plusieurs actifs sont sélectionnés, il faut borner les proportions allouées et s’y tenir afin d’éviter de faire migrer l’ensemble des fonds investis mensuellement sur le plus mauvais qui se comporterai en "value trap"
- Investir mensuellement selon la proportion choisie est très "lazy" et ne semble pas trop différer d’un investissement mensuel sur le moins performant sauf si cela fait déplacer la proportion choisie ou faire des rééquilibrages (un peu moins "lazy").

A chacun de choisir sa méthode si ce style d’investissement est choisi.


Parrain Boursorama et Binck, me contacter par message privé.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Pied de page des forums