PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Louve Invest (partenariat) : achetez vos SCPI avec un cashback jusqu’à 3,5% en cliquant ici.

#1 14/03/2024 12h51

Membre (2015)
Réputation :   2  

Bonjour,

J’ai acheté une maison que je suis entrain de transformer en plusieurs studio. Elle se situe à 6 km de ma résidence principale. Je reçois une taxe d’habitation pour cette maison en tant que résidence secondaire. Or, je n’y habite pas . J’y passai régulièrement pour suivre l’avancement du chantier ou laver le linge de mon activité de location de chambre meublée. Je loue à l’année pour l’ensemble de mes investissements locatifs sauf entre 2 sorties et quand l’occasion se présente, je fais ponctuellement du AIRBNB. Dans cet investissement destiné à la location, le chef de chantier m’a planté car il a mal fait ses calculs. Le temps de gérer ce problème, je suis contraint de faire des locations de courtes durées. Aujourd’hui les impôts m’adressent ce message:

https://cfspart.impots.gouv.fr/enp/messagerie.do a écrit :

En vertu des articles 1407, 1408 et 1415 du Code général des impôts, pour les logements utilisés comme "meublés de tourisme", "location saisonnière", ou de courtes durées (même si vous êtes imposable à la CFE pour cette activité), vous êtes imposable à la taxe d’habitation au titre de résidence secondaire :

- si vous gérez directement la recherche de locataires pour votre location meublée saisonnière (pas de mandat de gestion donné à une agence immobilière),
- si vous disposez d’un mandat de gestion sans pour autant donner à votre agence immobilière l’entière charge de recherche de locataires (absence de clause ou accord exprès de mise à disposition entière et exclusive du logement pour l’agence),
- Par ailleurs, le simple fait de disposer des clefs du logement peut justifier que vous disposiez librement du logement en dehors des périodes de location,
- si vous ne démontrez pas que vous mettez en location le logement de manière ininterrompue tout au long de l’année sans en avoir la jouissance.

Je vous invite donc à revenir vers nous sous une semaine au plus tard afin de nous informer si vous rentrer ou non dans ces critères (et en justifier le cas échéant) afin de clôturer par acceptation ou rejet votre demande de dégrèvement de la taxe d’habitation dont vous êtes redevable.

Qui a subi cette taxe de résidence secondaire alors que c’est un investissement locatif? c’est pénible de payer des taxes non justifiées!

Mots-clés : lmnp, location saisonnière, résidence secondaire, taxe habitation

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 14/03/2024 15h51

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 50 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2823  

 Hall of Fame 

Il me semble avoir déjà lu, sans doute sur ce forum, des témoignages de personnes dans la même situation que vous (location meublée, en ayant la possibilité en théorie d’occuper soi-même le bien, pour lequel le fisc envoie une taxe d’habitation), qui semble correspondre à la doctrine de l’administration. Je vous laisse faire les recherches…

Il faudra sans doute que des décisions du T.A. (voire plus haut) infirment la doctrine du fisc (si tant est qu’un T.A. choisissent de le faire), pour changer ceci.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #3 14/03/2024 16h21

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   502  

Location courte durée > taxe d’habitation à payer. C’est clarifié depuis juillet 2023. Si vous ne voulez pas payer de taxe d’habitation,  restez en location longue durée.

Dans votre cas, ça m’étonnerait que l’administration concède quoique ce soit car vous passez par AIRBNB qui transmet automatiquement le montant des recettes perçues à l’administration fiscale.


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

#4 14/03/2024 16h34

Membre (2015)
Réputation :   2  

Ils ont également ma comptabilité depuis 2015 et ils verront que 90 % de mes revenus locatifs sont de la location meublée longue durée. En plus c’est pour la taxe d’habitation au 01/01/2023. Il était en plein travaux. Je ne peux pas y habiter et qui a une résidence secondaire à 6 km de sa résidence principale?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 14/03/2024 23h49

Membre (2020)
Réputation :   13  

L’ agent du CDI qui a refusé ma demande de dégrèvement m’a indiqué que quelle que soit la distance, si le bien n’est pas dans la même commune que votre RP, il faut passer à la caisse. Perso je suis à 15 km.

Bon courage

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 15/03/2024 00h24

Membre (2023)
Réputation :   24  

Si je me souviens bien, le seul moyen d’éviter de payer la taxe d’habitation en location saisonnière, c’est de démontrer que vous n’avez légalement pas le droit d’occuper le bien (ex: bail commercial, etc).

Attention aussi à ne pas vous mettre dans une situation ou vous éviter la taxe d’habitation, au prix de devenir redevable de la CFE.

Dernière modification par JemappelleArnaud (15/03/2024 00h26)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 15/03/2024 06h18

Membre (2015)
Réputation :   2  

Je paye la CFE depuis 2015.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 15/03/2024 07h36

Membre (2014)
Top 50 Année 2024
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   502  

En lcd, la cfe et la TH sont redevables. vous pouvez obtenir le dégrèvement de la TH si vous avez un contrat avec une agence stipulant que l’utilisation par le propriétaire est proscrite.

Questions:
1/ avez-vous de quoi justifier la non location du bien au 01/01/23  pour cause de travaux (factures, photos…). Dans ce cas, vous pouvez demander le dégrèvement.
2/ comment est déclaré votre bien dans la déclaration d’occupation des biens immobiliers sur le site des impôts ? Mettez-vous correctement à jour les changements de locataires ?
3/ avez-vous tous les baux démontant que vous louez très majoritairement en location longue durée et que la lcd n’a été qu’une solution pour éviter la vacance.


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 15/03/2024 16h03

Membre (2022)
Réputation :   1  

Bonjour,
J’ai eu le cas pour l’imposition 2021. Logement en travaux de janvier à février puis mis en LCD.
J’ai demandé un dégrèvement au titre des travaux mais également en justifiant mon impossibilité d’user du bien personnellement (occupation casi totale du logement en airbnb). 
A l’époque déjà, la réponse fut ferme et basée sur des jurisprudence : j’étais redevable de la TH.

Concernant les travaux, l’administration a refusé l’argument indiquant que la situation avait été appréciée dans sa globalité et que je n’avais pas prouvé mon objectif de location en longue durée (annonce de mise en location pour rechercher un locataire par ex).
Concernant l’occupation du logement, à partir du moment ou il y a 1 jour de vacance, l’administration considère que vous avez potentiellement eu la jouissance du bien.
La distance avec votre résidence principale n’a aucune valeur (mon airbnb était à 3km de ma RP).

Seule solution pour éviter la TH : faire gérer le airbnb par un prestataire.
Pensez à signer un contrat avec le professionnel stipulant bien que vous n’avez pas le jouissance du bien. Il suffira ensuite de déclarer la gestion par un tiers via votre espace impôts dans "biens immobiliers" (le nom + n° de SIRET de l’entreprise sont demandés).

Si vous souhaitez tenter de contester la décision, méfiez vous des délais et de la forme de votre réclamation. De simples échanges dans la messagerie ne suspendent pas le délai d’exécution de la dette. Vous risquez donc de recevoir rapidement une mise en demeure.

Bon courage !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 15/03/2024 17h55

Membre (2018)
Top 50 Monétaire
Top 20 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   318  

Ce cas m’inspire les commentaires et questions suivants :

- Quelle est la chronologie des évènements : Date de l’achat - Date de début des travaux - Date de l’arrêt des travaux ? Quel est votre planning pour la suite…. Quelle était la situation au 01/01/2024 ? L’administration fiscale risque de trouver les travaux exagérément longs…

- Avez vous des preuves de votre intention de louer vos studios à l’année (en particulier demande d’aides, demandes de prêts…)

- Avez vous loué avant le 01/01/2023 un des studios en courte durée ? En 2023 ?

- A mon sens, vous avez occupé le bien en vous en servant en tant que buanderie. Il y a donc un abonnement EDF / eau à votre nom avec des volumes consommés… Par ailleurs, le bien n’est pas vide. (machine à laver / sèche linge).

- Avez vous averti l’administration fiscale du réaménagement du bien et transmis les fiches H2 correspondantes ? Cela va avoir une influence forte sur le montant de la taxe foncière et sur les taxe d’habitation si les logements ne sont pas occupés…

Canyonneur

Hors ligne Hors ligne

 

#11 29/03/2024 11h20

Membre (2015)
Réputation :   2  

J’ai justifié avec des factures. J’attends la réponse du centre des impôts.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums