PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#1 02/09/2023 14h18

Membre (2022)
Réputation :   3  

Bonjour,

A la suite d’annonces d’analystes, le cours de plusieurs constructeurs ont plongés hier.
Seulement eux, l’arrivée de la concurrence chinoise et les perspectives sur le marché européen ne sont pas bonne donc on abaisse les notes.
Je crois que Renault a pris la plus forte baisse, environ -6/100 en une journée.
Je trouve ça exagérer vu que les fondamentaux sont bons et que de nouveaux modèles vont sortir. On n’a pas tous les moyens de se payer une Tesla.
J’ai profité de la baisse pour en acheter surtout que le PER est inférieur à 3.
Pensez-vous que le cours va remonter?
Cordialement

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Kab28 (02/09/2023 14h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#2 02/09/2023 14h43

Membre (2019)
Top 10 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   111  

Kiwiste, le 27/07/2023 a écrit :

J’ajouterais à ce tableau une progression sensible du volume de ventes, donnée qui me semble importante également à prendre en compte car elle reflète l’adhésion de la clientèle à la vision et à la gamme actuelles du constructeur.

Personnellement, je viens de "quitter" Renault après 10 ans d’utilisation de leurs véhicules. Je n’adhère pas du tout à la gamme actuelle du constructeur (fin du Scenic par exemple), aux hausses de prix, à l’impossibilité de négocier quoique ce soit. Après, visiblement, je dois être l’un des rares à m’en plaindre puisque les chiffres des ventes sont très bons : les autres clients ne doivent pas être gênés d’acheter au prix catalogue à des prix exorbitants, qui ont grimpé beaucoup plus que l’inflation ces 2 dernières années. Et je ne parle pas du prix réel payé, qui est différent du prix catalogue : il y a deux ans une voiture à 25k se négociait avec assez peu d’effort à 20k ; la même voiture aujourd’hui est proposée à 35k et il est déjà difficile de la négocier à 33k. Quel autre produit de consommation a subi la même augmentation ?

Après, du point de vue de l’investisseur, c’est une excellente nouvelle : une entreprise qui vend le même produit plus de 50% plus cher en prix réel en moins de 2 ans, ça ne peut que faire une progression record du CA et de la marge opérationnelle.

Petite anecdote amusante : que soit Renault ou PSA, les dernières (grosses) augmentations des prix catalogues ont été faites en France, mais pas en Espagne et en Italie où ces entreprises cherchent absolument à gagner des parts de marché et où les acheteurs seraient incapables d’accepter un +5k€. Importer son véhicule via un mandataire n’a jamais été aussi intéressant, notamment sur certains modèles très remisés (je pense par exemple au C5X de chez Citroën).

Dernière modification par Plutarque (02/09/2023 14h43)


Parrain Total Energies : 108358330, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 02/09/2023 16h11

Membre (2020)
Réputation :   16  

Vous avez acheté quoi alors?

Beaucoup de constructeurs suivent cette logique, sauf Tesla qui joue pas mal sur le prix.

On voit quand même que les nouveaux modèles sont plus complexes (hybrides, technologie embarquée), mais nous savons tous analyser des résultats ici et les constructeurs n’ont jamais gagné autant d’argent.

A voir si les chinois mettent sur le marché des modèles aux prix compétitifs. Pour le moment, ce n’est pas le cas.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 02/09/2023 17h32

Membre (2023)
Réputation :   8  

Kab28 a écrit :

Bonjour,

A la suite d’annonces d’analystes, le cours de plusieurs constructeurs ont plongés hier.
Seulement eux, l’arrivée de la concurrence chinoise et les perspectives sur le marché européen ne sont pas bonne donc on abaisse les notes.
Je crois que Renault a pris la plus forte baisse, environ -6/100 en une journée.
Je trouve ça exagérer vu que les fondamentaux sont bons et que de nouveaux modèles vont sortir. On n’a pas tous les moyens de se payer une Tesla.
J’ai profité de la baisse pour en acheter surtout que le PER est inférieur à 3.
Pensez-vous que le cours va remonter?
Cordialement

Plutôt en désaccord avec cette analyse. Une Tesla Model 3 est bien plus accessible et moins chère qu’une voiture équivalente chez Renault, dont le prix sur le marché de l’électrique est tout à fait hors marché…

Hors ligne Hors ligne

 

#5 02/09/2023 18h57

Membre (2022)
Réputation :   3  

Bonjour,
Le modèle Tesla modèle 3 est à partir de 41 000 euros. La mégane e-tech est à partir de 38 000 euros. Il ne faut pas oublier Dacia prépare une sandero électrique sans doute à moins de 25 K à coup sûr.
C’est juste mon ressenti mais Renault a encore de la marge de manœuvre concernant l’électrique et peut tenir tête à Tesla en Europe (moyen - long terme).
Cordialement

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 02/09/2023 19h40

Membre (2019)
Top 10 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   111  

franck1127 a écrit :

Vous avez acheté quoi alors?

Je n’ai pas donné l’exemple du Citroën C5X par hasard, c’est bien ce véhicule que j’ai choisi. On le trouve à 26000€ chez plusieurs mandataires en origine Italie (par exemple ici). Vu les politiques tarifaires des constructeurs, je n’ai aucun état d’âme à acheter un véhicule français hors de France (origine UE). D’ailleurs, le C5X est construit en Chine, PSA n’a donc pas de leçons à donner !

Et attention, je ne dis pas que PSA fait mieux que Renault, c’est exactement la même chose avec une SUV-isation à outrance de leur gamme, là où je fais partie des irréductibles à ne surtout pas vouloir de SUV et à regretter que les berlines familiales et les monospaces disparaissent complètement des gammes.

Cela étant dit, Citroën a pris un gros risque avec le C5X, qui est un véhicule un peu hors du temps et qui ne sera sans doute pas beaucoup vendu, mais ce C5X a surtout été pensé pour le marché chinois, où là il se vend bien.

Mais comme Renault, on arrive à l’absurdité de vendre le même véhicule est à 31k€ en prix catalogue en Italie, et 38k en France. Un habitant de Menton n’a que quelques kilomètres à faire pour gagner 7k€. Et ce serait dommage de ne pas profiter du libre-échange européen. Si on combine cette différence de prix catalogue à un bon mandataire qui négocie bien avec un partenaire italien, on arrive aux fameux 26k€, qui est le prix que je suis prêt à payer pour un C5X. Pas plus.

En analysant bien les choses, on est presque sur un investissement, car on peut garder un tel véhicule un an et le revendre au bout d’un an plus cher qu’on ne l’a acheté.

Après, ce raisonnement n’est valable que pour des modèles trouvables à plus de -30%, ce qui concerne un nombre très restreint de modèles en fin 2023. En 2022, il n’y avait rien à plus de -10% car pénurie de composants, sur laquelle les constructeurs ont bien joué (zéro négociation possible, "soyez déjà content d’avoir un véhicule !"). En 2020/2021 et avant, c’était tout l’inverse : la moitié de la gamme Renault se trouvait à plus de -30% via mandataire. J’avais acheté une Mégane 4 toutes options origine Espagne à -35% en 2017, achetée 19k en 2017 et revendue à sa cote Argus 12,5k en 2023, une belle affaire.

Dernière modification par Plutarque (03/09/2023 09h50)


Parrain Total Energies : 108358330, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 02/09/2023 21h37

Membre (2014)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   217  

En fait le problème n’est pas tant Tesla que l’ensemble des autres constructeurs qui sont pour la plupart Chinois. Un article de Transition et Énergies précise assez bien tout cela. En réalité, La Chine rafle la mise, les US peuvent résister sur leur sol, les Européens sont aux abonnés absents.perdants (comme bien souvent je le déplore).

Les constructeurs Européens étaient pourtant bien positionnés dans le moteur thermique avec une avance importante et auraient pu surfer sur leur R&D pour continuer à produire des véhicules plus économes et moins puissants. Las, l’Europe en a décidé autrement, on jette le bébé avec l’eau du bain sur le fossile. Que va-t-on dire aux parents lorsqu’ils vont revenir de leur soirée en tête à tête?


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 02/09/2023 23h19

Membre (2016)
Top 50 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   1147  

 Hall of Fame 

INTJ

Dooffy a écrit :

Que va-t-on dire aux parents lorsqu’ils vont revenir de leur soirée en tête à tête?

« L’existence de cet enfant représentait l’équivalent de 60 tonnes d’émissions de GES par an, j’ai donc fait le nécessaire pour l’interrompre et réduire votre empreinte carbone. Non non, ne dites rien, c’est la planète qui nous dit "Merci !". Bonne soirée, éco-citoyens ! »


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 03/09/2023 08h38

Membre (2014)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   217  

Pour clore le hors sujet tout en donnant des éléments de réponse sourcés à doubletroube:
- La demande mondiale de charbon n’est pas près de fléchir
- La dépendance aux énergies fossiles est mal comprise et sous-estimée
- Sans hydrocarbures et produits chimiques, la famine redeviendra endémique!

Par ailleurs, je me considère comme éco-citoyen (encore faudrait il définir ce terme précisément) avec une empreinte carbone annuelle de 4,7 tonnes de CO2e par an (faites le test mensuellement).
A noter que le Français est en moyenne à 8,9 tonnes de CO2e par an (source gouvernement)
Je suis ouvert doubletrouble pour reprendre une discussion sur la file idoine.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#10 03/09/2023 12h15

Membre (2020)
Réputation :   16  

@plutarque je ne connaissais pas ce modèle, mais mes parents ont acheté Scenic, Espace et Captur via des mandataires.

Plus réservé pour le côté investissement. Si de nouveaux acteurs rentrent sur le marché et cassent les prix, les occasions vont baisser. C’est d’ailleurs ce qui arrive avec les Tesla. Les propriétaires les revendaient à l’étranger après les avoir achetées avec des aides etatiques et plus values à la sortie, maintenant, ils pleurent avec les baisses de prix.

Je suis vraiment curieux de voir comment l’industrie automobile milieu de gamme va évoluer et si le grand choc va arriver. Pour le moment, tout va bien, mais en tant que consommateur, je ne suis pas content!

Hors ligne Hors ligne

 

#11 04/09/2023 04h58

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   242  

INTJ

Il va clairement y avoir une redistribution des cartes avec les véhicules électriques. Pas mal de nouveaux constructeurs (Tesla évidemment mais aussi les chinois plus plein de petits nouveaux comme Rivian) et d’autres qui sont clairement à la traîne. Et c’est l’entrée et milieu de gamme où ça risque de faire le plus mal.

A titre perso je pense que les japonais vont souffrir le plus car ils sont en première ligne face aux chinois et ils sont le plus à la traîne. Les constructeurs américains bénéficient de l’Inflation Reduction Act qui favorise fortement les productions locales et agit comme barrière douanière. En Europe, les constructeurs haut de gamme peuvent encore compter sur leurs marques pour tenir, mais ça va être difficile pour le reste. Et autant Stellantis bénéficie d’une échelle importante permettant d’amortir la R&D, autant Renault est maintenant un acteur isolé et vulnérable.

A long terme je ne vois pas comment ils peuvent rester indépendants, l’état peut bien faire tout ce qu’il veut, aujourd’hui encore plus qu’hier seuls les très grands groupes vont pouvoir tirer leur épingle du jeu avec des économies d’échelles.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 04/09/2023 08h14

Membre (2014)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   217  

N’oublions pas que l’État a une puissance de feu sans équivalent et peut utiliser celle-ci pour le bien mais plus souvent pour le pire.
- Faire voter on ne sait comment au niveau de l’Europe (donc supra national) la fin des véhicules thermiques était la première démonstration de totti potence négative. Il est plutôt probable que les français, si nous leur avions expliqué concrètement les impacts (hausse des coûts des véhicules) aurait voté contre.
- Manipuler les taux via la BCE qui n’est pas indépendante
- Subventionner massivement et au-delà des moyen du pays les investissement dans le vert non rentable.
A mon avis la France et les pays Européens ne peuvent pas se permettre de laisser sombrer l’industrie automobile qui me semble être le dernier bastion de production industrielle dans ces pays. Même l’Allemagne s’en est rendu compte en revenant sur sa parole sur la date de fin des moteurs thermiques pour un délai de grâce (qui sera sans doute repoussé encore dans quelques années). L’industrie automobile ce sont des dizaines d’années d’investissement et de R&D, un domaine ou nous pensions que les barrières à l’entrée protégeaient le tout (et que nous avons fait sauté nous-même grâce à l’Europe - même démonstration que pour le nucléaire) une société entièrement structurée autour de ce moyen de locomotion (même démonstration que pour le mode de logement)…
Ne soyons pas naïf, la transition va être longue, douloureuse, pénible et en résultera sans doute un modèle moins favorable pour le niveau de vie des Français (en fait un déclassement).

> A la fin c’est le citoyen Français qui paye l’addition de ces errements dont il n’a parfois même pas connaissance.

Pour autant nous ne pouvons ni rester les bras croisés, ni torpiller un modèle social qui est incomparable avec celui de la Chine ou de l’Inde (quand bien même ce modèle s’essouffle et est désormais financé à crédit via la dette achetée… par la Chine et l’Inde). Tout ceci n’est pas bien soutenable.
Il faudrait sans doute une consolidation des acteurs de l’industrie automobile (cela a commencé) mais pas assez vite pour faire face à la concurrence extra européenne.

Ou comment commencer la semaine sur une note somme toute peu optimiste!

Dernière modification par Dooffy (04/09/2023 08h20)


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#13 04/09/2023 09h56

Membre (2014)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 50 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   598  

Mes considérations pour le chiffre d’affaires des constructeurs :

Court Terme
Les ventes de véhicules devraient continuer à progresser.
En 2020 et 2021, les immatriculations étaient 2-3m sous le rythme normal (pénuries de composant).
L’âge de la flotte est passée dans l’UE de 10,8 à 12 ans (données ACEA) depuis 2019.
Un rattrapage va s’opérer car les vieilles voitures finissent par aller à la casse.

Moyen terme 

Concurrence chinoise certes mais aussi l’arrivée des batteries "Solid State", qui va sûrement donner un coup d’accélérateur aux immatriculations. D’un coup, on aura des autonomies de 500km et un temps de charge de 15min.
=> les voitures thermiques disparaitront rapidement des catalogues.
=> nouvelle accélération des chiffres d’affaires car on veut s’équiper de ces merveilles
C’est pour le début des années 2030.

Moyen et long terme
Anecdotes avec des amis
Ami 1 vivant en ville attend un enfant avec sa femme. Couple de DINKS pour le moment, revenu 400k€ à 2, pas avares de conso discrétionnaire.
Ils ne vont pas acheter de voiture et prendront vélo elec + remorque (Thule bien sûr).

Ami 2 à une voiture, divorcé, 1 enfant, vit en ville. Mec très conso discrétionnaire.
Considère vendre sa voiture et prendre un vélo électrique puis louer régulièrement au besoin.
Calcul du coût : dépréciation, assurance, parking vs utilisation.

On doit se poser la question des urbains qui passent en vélo elec / cargo pour la 2e voire 1ere voiture.
Les livraisons à domicile de tout les objets, mêmes encombrants, ont changé la donne.
Plus besoin d’aller en voiture chez IKEA car on peut se faire livrer et IKEA a ouvert des petits magasins en ville de toutes façons.

Conclusion investissement :
- à court terme, surprises positives sur les chiffes des constructeurs
- mais probablement que les multiples se comprimeront
- trouver les sociétés qui bénéficient de la réorientation de ces dépenses (loueurs auto, Thule and Co)
- centres commerciaux en périphérie vont avoir du mal

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par kiwijuice (04/09/2023 10h00)


Dirige un cabinet de CGP - triple compétence France / Suisse / UK

Hors ligne Hors ligne

 

#14 04/09/2023 10h46

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   188  

INTJ

Ayant un véhicule Crit’Air 1 de 10 ans et 150Mkm acheté neuf 30K€ en 2013, je ne me vois pas remettre 25K€ pour un véhicule "moins bien": moteur plus petit, trop d’électronique, conso identique, coffre moins grand, absence de toit vitré et qui ne sera jamais "amorti" par une réduction des frais de carburant.
Il cote 6K€, je me dis que j’ai un budget réparation de 25K€ (disons 2-3k€/an), et je changerai quand il sera "mort".
On est exactement dans la même configuration que l’isolation thermique des RP.

Les politiques ayant renoncé à l’application stricte des ZFE, on ne voit aucun chantier de pose de moyen de contrôle en IDF (cette renonciation ayant commencé par la renonciation à l’eco-taxe), on assiste au retour du diesel qui se vend plus que les électriques en Europe en juillet !

On rigolera bien quand tout le monde voudra louer un monospace en mai/juillet/août et que l’on aura le droit à "C’est hors de prix", "C’est du vol" !

Dernière modification par Patience (04/09/2023 10h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 04/09/2023 14h08

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3889  

 Hall of Fame 

INTJ

kiwijuice a écrit :

Conclusion investissement :
- à court terme, surprises positives sur les chiffes des constructeurs
- mais probablement que les multiples se comprimeront
- trouver les sociétés qui bénéficient de la réorientation de ces dépenses (loueurs auto, Thule and Co)
- centres commerciaux en périphérie vont avoir du mal

Je me méfie des prospectives tirées sur des exemples autour de soi.

En France, j’habite à la campagne, et tout le monde a des voitures, et de plus en plus cher, avec des Tesla qui pullulent. Et pour cause, sans voiture, vous ne faites rien. Mais rien de chez rien !

Quant aux vélos électriques, quand je vois l’état physique de bon nombre de nos concitoyens, on arrivera à un stade où même du vélo électrique, ce sera encore trop difficile pour eux. Par ailleurs, si le vélo électrique c’est rigolo l’été et le printemps, ça l’est un peu moins quand il grêle, neige ou pleut comme vaches qui pissent…

Je me souviens du monde d’après au moment du COVID (sobriété, localisme, bio, tout ça, tout ça) : on est trois ans après le COVID, et le monde d’après ressemble furieusement au monde d’avant !

--

Sur les constructeurs automobiles européens, l’affaire est simple : l’arrivée des voitures chinoises est un potentiel massacre.

Et c’est pour ça que Stellantis et Renault s’efforcent de monter en gamme et d’aller à l’étranger (pour le cas de Stellantis en tout cas). Car sur les petites voitures, en Europe, ils n’ont aucune chance.

Carlos Tavares (et d’autres) a averti de nombreuses fois le gouvernement depuis plusieurs années à ce sujet.

Pour STLA, c’est bien plus intéressant d’investir dans des jeeps aux USA, que dans un petit véhicule électrique produit en France où le combat est perdu d’avance : même si Bruno Lemaire dans une opération de communication il y a quelques mois demandait à Tavares de relever le défi.

Je discutais récemment avec un jeune ingénieur chez STLA : il m’a dit qu’ils achetaient la batterie aux chinois le prix auquel les chinois vendait une petite voiture !

Vrai pas vrai, exagération ? Mais même si c’est exagéré, ça donne une idée de ce qui nous attend.

Quant à l’Europe qui protégerait les constructeurs locaux, ce n’est pas si évident, car l’Europe a jusqu’ici eu pour habitude de toujours privilégier le consommateur et les prix bas et la concurrence maximale, refusant la consolidation de grands groupes européens (exemple : Alstom et Siemens), même dans leur intérêt commun.

Donc on pourrait très bien imaginer que dans le cadre de la "transition écologique", et pour permettre à tous d’acheter un véhicule électrique, on se laisse envahir par des véhicules chinois qui seraient éventuellement partiellement produits en Europe de l’Est pour faire bonne figure.

Bref, mon point de vue est que la rentabilité future de nos constructeurs (Stellantis et a fortiori Renault) dépend moins des usages présumés futures de la voiture et des modes de déplacement, que de la politique européenne en matière de véhicules électriques.

Ce sont donc des dossiers spéculatifs, même si les cours de bourse modérés tempèrent cette assertion.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 04/09/2023 14h45

Membre (2015)
Top 50 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   564  

ENTJ

@IH : pour trouver des raisons de croire à LT en "nos" constructeurs, il faut sans doute chercher hors du marché automobile avec des accords politiques. Basés sur quoi : aucune idée (mais je suis très négatif).
Je ne vois pas ce qui généra coté Chine pour mettre à genoux les Européens une fois qu’ils auront les poches pleines (grâce aux consommateurs Européens pris à la gorge comme vous le soulignez) en reprenant la main yc sur le haut de gamme.

Dernière modification par Iqce (04/09/2023 16h50)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 04/09/2023 16h06

Membre (2012)
Réputation :   43  

INTP

Hier soir à la télé, très bien résumé ; Renault se refuse de baisser les prix et de se lancer dans une guerre contre les chinois (idem pour les constructeurs allemands)
Lors de sa sortie, une R5 coûtait 10.000 francs soit 6 mois du salaire moyen de l’époque, la prochaine R5 E, coûtera 30.000 euros soit 1 an de salaire, du jamais vu.
Jusqu’à peu, le prix des véhicules restait dans la même fourchette de prix, en pouvoir d’achat, ce qui progressait, c’est la qualité, confort, sécurité, accessoires, etc.
Les résultats des constructeurs sont très bons, les bénéfices augmentent alors que les ventes baissent, cherchons l’erreur….

En ligne En ligne

 

#18 04/09/2023 16h34

Membre (2019)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   363  

INTJ

Plus qu’un problème constructeur chinois vs européen, le soucis n’est il pas plutôt la repartition de la valeur ajoutée dans la voiture ?
Dans la voiture thermique, la VA était dans le moteur et les constructeurs en assuraient en général la production et détenaient la propriété intellectuelle.
Dans l’ électrique, la VA est dans la batterie, or les constructeurs ne sont pas ou rarement producteurs de batterie.

Face à la concurrence automobile chinoise, il faut viser moins gros

Et effectivement les chinois sont leaders là dessus avec notamment CATL. Alors bien sûr les constructeurs européens investissent dans la production de batteries mais le retard est considérable, au point que l’on vise la prochaine génération de batteries pour refaire notre retard (batterie solide).

Plus tard avec les progrès en autonomie, la voiture va vraisemblablement évoluer vers un objet de divertissement, sorte de salon roulant. Cela fera aussi bouger la répartition de la valeur ajoutée, mais les constructeurs vont il capter cette valeur ou bien les géants américains de la tech vont ils rafler la mise, un peu comme pour l’industrie telco ?

Quoiqu’il en soit, à volume constant, si vous captez moins de valeur par véhicule, il me semble que la messe est assez rapidement dite non?

Hors ligne Hors ligne

 

#19 04/09/2023 16h35

Membre (2014)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   217  

Il n’y a pas d’erreur, le secteur est en train de finir de manger son pain blanc ou de scier la branche.
Les acheteurs solvables terminent leurs achats. Ne resteront plus que tous les autres (qui sont une grande majorité, il ne faut pas se leurrer). Et là les résultats vont être inexistant.
En ce qui me concerne je reste bien à l’écart de ce secteur dont je ne comprends pas très bien comment tout cela pourrait bien se terminer pour le secteurs en général et pour les constructeurs non Chinois en particulier…


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #20 04/09/2023 21h06

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 50 Finance/Économie
Top 50 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1404  

 Hall of Fame 

Les chinois les chinois, vous n’avez que ce mot à la bouche. On sort largement de la discussion sur Renault.
Que n’a-t-on pas dit des constructeurs japonais par le passé, rendez-vous compte qu’ils produisent leur voiture la plus vendue en France dans une usine française ? Que dirait-on si une usine de constructeur chinois ouvrait. Est-on pour autant envahi de voitures japonaises sur nos routes, au détriment des voitures françaises ? Pas franchement je trouve, ces derniers ont su se réinventer en prenant d’autres marques (Dacia ici, on en est envahi pour le coup !).

Dans les années 90, on annonçait qu’il n’y aurait plus à terme que 3 ou 4 constructeurs, qu’il fallait se regrouper. Les regroupements sont légion mais il n’y a jamais eu autant de marques, ne tombons pas dans le pessimisme, sauf si vous croyez vraiment que les constructeurs cesseront de produire du thermique à court-terme.

L’avenir est au thermique, n’en déplaise aux "écolos". L’avenir écolo est à la fin du tout transport, on ne pourra jamais déplacer une tonne aux normes de sécurité sans polluer, de quelque manière que ce soit.
L’avenir écolo c’est la dictature, on y entre peu à peu mais principalement du point de vue de la morale, on tente de nous faire culpabiliser. Les vraies mesures écolos seraient destructrices sur le plan sociétal.


Parrainage BOURSORAMA code : LIKA0507 - BforBank YYXC - TOTAL ENERGIE : 112210350

Hors ligne Hors ligne

 

#21 04/09/2023 21h51

Membre (2023)
Réputation :   2  

"Que n’a-t-on pas dit des constructeurs japonais par le passé".
Oui, j’ai entendu "une Honda fait 400 mK sans aucun pb, alors qu’une Renault, c’est mort a 100 mK : dans 10 ans Renault n’existera plus". 30 ans après, ils sont toujours la.

Par contre:
- le mariage Daimler-Chrysler s’est soldé par un échec
- le mariage BMW-Rover s’est soldé par la mort de rover
- le mariage Renault-Nissan est assez houleux

- quid du mariage Peugeot-Citroën-DS-Chrysler-Fiat-Opel-… ?

Je me demande comment ils arrivent a  fédérer le développement de plateforme commune avec un tel conglomérat, et a faire de réelle économie d’échelle. Chaque site doit tirer la couverture a lui, et avec les moyens les plus retords possibles, pour ne pas perdre son savoir faire (moteur, carrosseries, train roulant, design,…).

Par contre,ça n’est pas le bon fil, mais Stellantis aurai une marge importante de progrès possible dans le crédit.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 04/09/2023 22h05

Membre (2011)
Top 50 Vivre rentier
Réputation :   85  

MarsAres a écrit :

Hier soir à la télé, très bien résumé ; Renault se refuse de baisser les prix et de se lancer dans une guerre contre les chinois (idem pour les constructeurs allemands)
Lors de sa sortie, une R5 coûtait 10.000 francs soit 6 mois du salaire moyen de l’époque, la prochaine R5 E, coûtera 30.000 euros soit 1 an de salaire, du jamais vu.
Jusqu’à peu, le prix des véhicules restait dans la même fourchette de prix, en pouvoir d’achat, ce qui progressait, c’est la qualité, confort, sécurité, accessoires, etc.
Les résultats des constructeurs sont très bons, les bénéfices augmentent alors que les ventes baissent, cherchons l’erreur….

La sévérisation des normes ou pseudo-normes comme euro ncap est aussi un facteur hautement inflationniste
Ainsi la Zoe aujourd’hui 1* était 5* à son lancement du fait de l’évolution des règles euro ncap, ceci interpelle sur la fuite en avant de cet organisme encouragé sans doute par les équipementiers… mais est ce vraiment au service du client qui ne peut plus s’acheter de véhicules neufs .

Un autre point à considérer dans la comparaison 6 mois / 12 mois de salaire pour être "apple to apple"  : la recharge à la maison de la R5E coutera moins cher que le plein de carburant de la R5. En d’autre mots une partie du surcoût de la R5E financera un coût d’utilisation moindre (énergie et entretien sans doute, voire une meilleure longévité)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #23 04/09/2023 22h52

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3889  

 Hall of Fame 

INTJ

stef a écrit :

Un autre point à considérer dans la comparaison 6 mois / 12 mois de salaire pour être "apple to apple"  : la recharge à la maison de la R5E coutera moins cher que le plein de carburant de la R5.

Pour le moment en tout cas.

Mais je rappelle qu’il y a 60 pc de taxes sur l’essence (soit 41 milliards en 2022) : il faudra bien que cette mane fiscale se reporte quelque part…

Une justification pourrait être de financer la transition écologique des logements, et hop, on taxera un peu plus l’électricité en compensant par un chèque pour les foyers modestes.

Et la boucle serait bouclée. :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 05/09/2023 02h57

Membre (2012)
Top 50 Année 2024
Top 50 Année 2023
Top 50 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   242  

INTJ

Surin, le 04/09/2023 a écrit :

L’avenir est au thermique, n’en déplaise aux "écolos". L’avenir écolo est à la fin du tout transport, on ne pourra jamais déplacer une tonne aux normes de sécurité sans polluer, de quelque manière que ce soit.

Avec ou sans écolos l’avenir c’est l’électrique, c’est tout simplement inévitable : les performances sont bien meilleures, c’est plus silencieux, moins cher à entretenir, moins cher en terme d’utilisation, et en prime ça offre plus de flexibilité en terme de design (plus d’espace intérieur et de coffre).

Oui c’est encore cher, mais le prix et les performances des batteries s’améliorent tous les ans de quelques %, et année après année ces gains se composent et vont inévitablement rendre les voitures électriques de plus en plus compétitives face aux thermiques. (on est d’ailleurs déjà à des niveaux où l’électrique se rentabilise sur la durée de vie du véhicule)

En Europe les ventes de véhicules rechargeables ont déjà des parts de marché de 20 à 60% (23% en France). Quid dans seulement 5 ans ?

Pour en revenir à Renault, ils ont pris mesure de l’ampleur du changement (contrairement par exemple à Nissan qui se traîne comme le reste des japonais) mais vu leur taille ils vont être encore plus dépendants sur les batteries que les autres constructeurs européens. En attendant ils font comme les autres et squeezent des profits juteux sur le thermique, c’est toujours ça de pris mais ça ne durera pas. De fait ils ne faut pas se laisser aveugler par les PER ridicules du secteur, surtout qu’en prime les pénuries post-COVID se terminent et les guerres de prix vont reprendre.

A terme ça va finir en joint-venture avec un chinois ou un rachat/fusion avec un européen. Notons que déjà, BMW fait produire sa Mini électrique par Great Wall Motor, et les Smart sont maintenant un JV Mercedes-Geely.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 05/09/2023 05h52

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 50 Finance/Économie
Top 50 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1404  

 Hall of Fame 

Betcour a écrit :

En Europe les ventes de véhicules rechargeables ont déjà des parts de marché de 20 à 60% (23% en France).

C’est dommage de tricher sur les chiffres, quitte à donner un article en anglais bourré d’acronymes, prenez la peine de le lire correstement, les "BEV" 100% électriques c’est seulement 13 %. Au prix de belles campagnes médiatiques et incitations fiscales mais tant mieux. On ne va pas lancer un débat sur les véhicules thermiques à assistance électrique. 13 % de ventes mais au final combien de % de kms à l’électrique sur nos routes ? Entre 2 et 4 à la louche.

L’autre jour j’attendais à l’interphone dans une niche d’immeuble le long d’une petite rue en sens unique, petite ville, rue a priori calme mais somme toute trop passante. J’ai été surpris par la résonnance du bruit des voitures mais surtout, la très grande majorité de celles qui passaient était des diesels bruyants, il n’y avait aucune chance que j’entende mon interlocuteur qui de toute façon n’était pas là.

Les gros rouleurs sont au thermique diesel, ça pue et c’est bruyant, je le déplore tout comme vous mais l’avenir est là ne vous en déplaise, vos pérégrinations sur les chinois ne sont que de la spéculation et n’engagent que vous.


Parrainage BOURSORAMA code : LIKA0507 - BforBank YYXC - TOTAL ENERGIE : 112210350

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums