PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.

#1 04/06/2023 00h07

Membre (2022)
Réputation :   2  

Bonsoir,
J’ai une problématique particulière pour la recherche de ma prochaine résidence principale : je voudrais avoir d’une part un logement assez grand et un studio ou T2 le plus proche possible pour pouvoir y héberger longtemps / souvent ma belle-famille (qui vit à 11h de vol). Idéalement, pour ne pas gâcher, je voudrais louer en location saisonnière le studio/T2 le reste du temps.
La hausse des taux ayant fait se retirer les investisseurs locatifs du marché, on trouve des petits immeubles de rapport dont le prix au m² est inférieur à celui des grandes maisons et je me demandais s’il pourrait être pertinent d’acheter un tel immeuble pour le reconfigurer avec un T2 au rdc et un grand appartement sur plusieurs étages dans le même bâtiment.
Dans ce cas de figure, si je garde une porte de communication entre le T2 et le grand appartement, je me demandais si je ne pourrais pas tout simplement considérer le bâtiment comme une grande maison dont je ferais de la location saisonnière d’une partie, tout en continuant à l’occuper en permanence au titre de RP.
Les avantages seraient alors doubles :
- l’ensemble du bâtiment étant ma RP, il bénéficierait dans la totalité de l’abattement de 30% de sa valeur pour l’IFI.
- continuant d’occuper moi-même le logement dont je  louerais une partie en location saisonnière, je ne serais pas limité à 120j par an (sauf erreur de ma part ? Est-ce que cela dépend de la municipalité?)

Est-ce que mon idée semble jouable ? Y-a-t’il risque au niveau de l’administration fiscale/municipale ?
Idéalement, les deux parties du logement communiqueraient par une porte double avec serrures de chaque côté pour que chacun puisse s’isoler de l’autre, je ne sais pas si ça risquerait de poser problème en cas de contrôle de la situation sur la réalité de l’unicité du logement. EDIT: À la réflexion, le fait de n’avoir qu’un seul compteur d’électricité et un compteur d’eau devrait sufir, non ?

D’avance, merci pour vos avis et conseils !

Dernière modification par TheWolfgang (04/06/2023 00h23)

Mots-clés : ifi (impôt sur la fortune immobilière), location saisonnière, résidence principale

Hors ligne Hors ligne

 

#2 04/06/2023 00h37

Membre (2023)
Réputation :   23  

Peut etre explorer l’opportunité de declarer le T2 en bien commercial pour éviter la limite des 120j?

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.


Pied de page des forums