PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Louve Invest (partenariat) : achetez vos SCPI avec un cashback jusqu’à 3,5% en cliquant ici.

#1 24/05/2023 21h43

Membre (2017)
Réputation :   14  

Bonjour
Un petit message pour sonder un peu l’opinion des gens vis à vis d’une action que je trouve cavalière d’une agence immobilière.
Avec ma femme nous sommes en train d’acheter un bien immobilier au travers d’une SCI.
La signature chez le notaire a lieu demain.
L’agence qui vend le bien gérait la location de celui-ci pour l’ancien propriétaire et nous a proposé de passer par elle pour continuer la gestion.
La personne responsable de la partie gestion de l’agence m’a donc envoyé des propositions, nous avons eu plusieurs contacts téléphoniques et j’avais indiqué que je ne souhaitais pas signer de mandat de gestion avant d’avoir signé l’acte définitif chez le notaire (elle était très pressante sur le fait de signer le mandat au plus tôt). Notre dernier contact téléphonique dans lequel j’ai confirmé mon envie d’attendre l’acte définitif était le 10 mai.
Je viens de me rendre compte que cette personne avait envoyé un mandat de gestion en signature électronique à ma femme le 13 mai (sans me mettre en copie). Puis relancée le 16 mai. Ma femme ne lit que rarement ses mails et n’avait donc rien fait. La gestionnaire a relancé ma femme ce matin par mail et ma femme a signé le mandat électroniquement…
Alors que nous ne sommes pas encore propriétaires vu que nous signons demain.
Ce qui m’embête c’est que je comptais signer avec cette agence, et que je ne comprends pas cet entêtement à vouloir faire signer le mandat avant la signature de l’acte.
J’avais aussi en tête de négocier les frais qu’ils demandent pour l’envoi des informations pour la déclaration d’impôts (facturé 100€). Négociation impossible maintenant que c’est signé.
J’ai presque envie d’exercer mon droit à rétractation pour cette action que je trouve cavalière : un tel début de relation ne me semble pas sein.
Qu’en pensez-vous ?
Je me fais un noeud au cerveau pour rien ?
Merci

Mots-clés : achat, location, sci (société civile immobilière)

Hors ligne Hors ligne

 

#2 24/05/2023 21h55

Membre (2021)
Réputation :   43  

Bonsoir,

oui clairement, c’est le type de procédé que je déteste.
A titre personnel, je ferai valoir mon droit de retractation, simplement pour que ce type de comportement ne se reproduise pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 24/05/2023 22h03

Membre (2019)
Top 10 Année 2024
Top 20 Année 2023
Réputation :   98  

Bonsoir.

Il faut savoir être ferme avec ce genre de comportements, et opposer un refus net dès le début. Si vous souhaitez travailler avec eux, il est toujours temps de revenir vers eux une fois la vente signée.

Parfois, en cherchant à ménager les gens par politesse, on finit par y laisser du temps voire des plumes.


Parrain Total Energies : 108358330, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 24/05/2023 23h53

Membre (2020)
Réputation :   15  

eureka38 a écrit :

je comptais signer avec cette agence

Vous êtes chanceux. Ils sont tellement indignes de votre confiance que vous vous en êtes rendu compte avant même de devenir propriétaire du bien.

Faire des affaires avec des gens qui vous ont trahi n’est pas une bonne idée. Voulez-vous vraiment que ce soit eux qui choisissent votre prochain locataire ? Qui étudient sa solvabilité ? Qui rédigent le bail ? Qui décident la part du loyer qu’ils conservent et la part qu’ils vous reversent ?

Ils ont fait l’inverse de ce que vous leur avez demandé !

Dernière modification par Hamsterre (24/05/2023 23h55)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 25/05/2023 05h52

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3311  

Je vais prendre le contrepied des avis précédents :

eureka38, le 24/05/2023 a écrit :

Ce qui m’embête c’est que je comptais signer avec cette agence

Voilà, c’est fait ! Où est le problème puisque c’est ce que vous vouliez ?

je ne comprends pas cet entêtement à vouloir faire signer le mandat avant la signature de l’acte.

C’est pourtant évident. Ca sécurise la commande du mandat de gestion. Voilà un bon commercial ! Faut-il le lui reprocher ?

J’avais aussi en tête de négocier les frais qu’ils demandent pour l’envoi des informations pour la déclaration d’impôts (facturé 100€).

Ca me semble bien tardif (la signature du mandat de gestion étant de toute façon imminente, puisqu’il s’agit de mettre en location au plus tôt ; donc il fallait négocier cela plus tôt). De plus, ça me semble assez illusoire, les agences acceptent rarement de négocier les tarifs de gestion. De toute façon, c’est quoi l’enjeu : 50 € par an ?

J’ai presque envie d’exercer mon droit à rétractation pour cette action que je trouve cavalière

Qu’est-ce qui vous pose le plus de problème : le comportement de l’agence, ou le vôtre et celui de votre femme ?
- vous avez bien trop tardé à négocier un contrat dont la signature était de toute façon nécessaire et imminente,
- votre femme a signé un document important sans vous en reparler.

Il me semble que votre colère envers l’agence sert surtout à vous économiser ce constat sur vos propres erreurs dans cette affaire. A mon avis, c’est vous deux qui avez merdé. Vous avez mal géré la préparation et la signature de ce contrat. Raisonnons comme si vous étiez une entreprise. Une entreprise voulait signer un contrat, et il s’est passé exactement ce qui s’est passé (l’entreprise n’a pas mis en concurrence, n’a pas négocié à temps, et finalement le contrat est signé par une personne qui a le droit d’engager l’entreprise mais qui n’était pas au courant qu’il y avait une volonté de négocier ce contrat). Je dirais à cette entreprise :
- d’une part, en interne, révisez vos procédures de passation de contrat. Manifestement, vos procédures de mise en concurrence, négociation, décision et signature de contrat ont un sérieux problème.
- en externe, vis à vis de l’agence, vu le faible montant financier de l’enjeu, faites contre mauvaise fortune bon cœur, et faites comme si vous étiez parfaitement content que votre femme ait signé, puisque vous comptiez de toute façon signer ce mandat.

De plus, réfléchissez vraiment à ce que vous voulez faire si vous n’acceptez pas : vous rétracter. Puis renégocier le contrat pour économiser 50 € par an au mieux. Puis le signer à nouveau. Est-ce que ça vous paraît un meilleur départ dans la relation avec ce gestionnaire ? Est-ce que, au final, ça ne va pas générer davantage de difficultés qu’en résoudre ?

Il faut être économe de ses combats. Garder son énergie pour ce qui est vraiment productif.

Dernière modification par Bernard2K (25/05/2023 06h11)


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

#6 25/05/2023 07h36

Membre (2017)
Réputation :   14  

Alors deux petits points pour contrebalancer vos propos :
- Avec ma femme nous avons acheté plusieurs appartements en nom propre et il fallait toujours nos deux signatures. Et dans le mail envoyé par l’agence à ma femme leur formulation pouvait laisser supposer que j’avais déjà signé le mandat et qu’ils n’attendaient que la signature de ma femme.
- Concernant la négociation du tarif, en fait dans les documents que l’agence nous avait fait parvenir pour l’instant, ce tarif n’apparaissait pas. C’était juste marqué "suivant barème de l’agence". Ce n’est que dans le mandat envoyé pour signature que ce tarif apparaît.
J’avais déjà négocié le pourcentage HT qu’ils prenaient pour gestion car il était lui, apparent.
Alors oui, j’aurai dû demander leur barème lorsqu’ils m’ont envoyé leurs premiers documents….
- Faut il reprocher d’avoir en face de soi un bon commercial ? Et bah justement c’est la question que je me pose et l’objet de ce fil.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 25/05/2023 07h44

Membre (2015)
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   560  

ENTJ

Bonjour,

Comme nous tous vous vous laissez aveugler par votre vision du sujet (vos émotions). Votre vision du problème est respectable, et elle vous appartient.
Mais si on dézoome la seule vraie bonne question est : cette agence est-elle une bonne agence ? Avec un interlocuteur fiable, qui ne change pas tous les 3 mois, qui consultera bien de bons artisans et sera réactive etc ? Si oui, remerciez votre épouse d’avoir signé, exprimez votre ressenti au commercial en lui faisant comprendre qu’il est votre débiteur et que vous attendez un traitement "premium"…
PS : franchement trouver une bonne agence de nos jours est une totale galère…


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#8 25/05/2023 08h38

Membre (2013)
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   324  

Je suis aussi de l’avis de Bernard2K et IQCE. Il faut être lucide, ce n’est pas bien grave et certainement rattrapable.

Le commercial a fait son job, relance pour boucler avant de se faire damer le pion par un concurrent, votre épouse signe du fait d’une communication entre vous défaillante ou justement parce qu’il n’y avait pas de problème, vous n’avez pas négocié à temps.
Si j’avais un mécontentement de ce type, je m’en ouvrirai à mon interlocuteur et lui signifierai que vous n’avez pas signé vous même ce contrat, n’aimez pas cette pression et avez une attente sur les frais d’établissement d’un document.

Je pense que l’on peut régler l’essentiel de ses problèmes en évitant tout d’abord de les générer (process d’analyse et de décision interne) et ensuite seul par le dialogue, éventuellement ferme, et le compromis.
Je commence toutes mes approches un peu tendues par "vous savez que je suis franc et direct"…

Dernière modification par Range19 (25/05/2023 08h42)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 25/05/2023 09h19

Membre (2020)
Réputation :   5  

Vous dites acheter dans le cadre d’une SCI … c’est qui le gérant ? vous ou votre femme ?
Personnellement si le gérant n’a pas signé, je pense que le mandant ne vaut rien. non ?

Hors ligne Hors ligne

 

#10 25/05/2023 09h36

Membre (2017)
Réputation :   14  

Nous sommes tous les deux co-gérants.
Sa signature suffit.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 25/05/2023 17h00

Membre (2020)
Réputation :   15  

eureka38 a écrit :

dans le mail envoyé par l’agence à ma femme leur formulation pouvait laisser supposer que j’avais déjà signé le mandat et qu’ils n’attendaient que la signature de ma femme

Je me doutais qu’ils avaient menti dans l’email envoyé à votre femme. De la part de personnes qui agissent dans votre dos ce n’est pas étonnant. Cette information est absente de votre premier message de cette file de discussion, et c’est pourtant une information capitale.

Ils ont commis une erreur de droit au moment de la signature du contrat de gestion qui vous lie à eux (le dol est un vice du consentement). Ce sont eux qui vont rédiger et faire signer les baux à vos locataires. Cela ne va pas jouer en votre faveur en cas de litige sérieux avec un locataire.

Extrait de l’article 1137 du code civil :

Article 1137 du code civil a écrit :

Le dol est le fait pour un contractant d’obtenir le consentement de l’autre par des manœuvres ou des mensonges.

Constitue également un dol la dissimulation intentionnelle par l’un des contractants d’une information dont il sait le caractère déterminant pour l’autre partie.

Pour votre femme, le fait que son mari (et co-gérant de la SCI) soit opposé à la signature du contrat est une information à caractère déterminant. Et l’agence immobilière le sait parfaitement, mais elle s’en contrefiche.

De surcroît, cette agence savait que l’utilisation d’une telle méthode pouvait engendrer de la tension dans votre couple. Ils n’ont eu aucun égard par rapport à cela. J’admire votre sang-froid dans cette situation.

Dernière modification par Hamsterre (25/05/2023 17h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 25/05/2023 17h24

Membre (2011)
Top 20 Année 2024
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   269  

Maintenant que c’est fait. Vous avez quoi comme condition de sortie contractuelle ?

En relisant certaines réponses qui vante les mérites du commercial, c’est juste un mauvais commercial à tous les égards. Certes il a eu le mandat et après ? Le faire dans ces circonstances, c’est juste qu’il est nul et qu’il doit avoir recours à des entourloupes pour ça. Les bons n’ont pas besoin d’user de subterfuges pour remporter la vente.
Et contrairement à Icqe, B2K ou Range19, je pense qu’une relation qui commence comme ça, ça peut que mal finir. Il ne peut plus y avoir de la confiance d’aucune sorte. Il faut juste en sortir au plus tôt.

Dernière modification par Kabal (25/05/2023 17h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 25/05/2023 19h50

Membre (2015)
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   560  

ENTJ

J’ai beau relire mon message, je ne comprends pas votre réponse Kabal. Je pose une question qui me semble claire. Car dans mon cas (agence de La C. sur Marseille) ce n’est pas le commercial qui gère le bien, qui fait la comptabilité et en cette période de déclaration, ceux qui ont vraiment affaire à des agences comprendront sans doute ce que cela signifie, quand il faut tout recalculer, vérifier…


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#14 26/05/2023 06h20

Membre (2018)
Réputation :   31  

C’est un commercial "tire qu’un coup" sauf que dans votre cas ce sont des mois et des années de relation qui s’ouvrent devant vous.

Une relation sans "confiance" ne mène pas à grand chose.


"Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste l'opportunité dans chaque difficulté". Churchill

Hors ligne Hors ligne

 

#15 26/05/2023 11h29

Membre (2011)
Top 20 Année 2024
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   269  

Iqce, le 25/05/2023 a écrit :

J’ai beau relire mon message, je ne comprends pas votre réponse Kabal. Je pose une question qui me semble claire. Car dans mon cas (agence de La C. sur Marseille) ce n’est pas le commercial qui gère le bien, qui fait la comptabilité et en cette période de déclaration, ceux qui ont vraiment affaire à des agences comprendront sans doute ce que cela signifie, quand il faut tout recalculer, vérifier…

Je vous cite : Mais si on dézoome la seule vraie bonne question est : cette agence est-elle une bonne agence ? Avec un interlocuteur fiable, qui ne change pas tous les 3 mois, qui consultera bien de bons artisans et sera réactive etc ? Si oui, remerciez votre épouse d’avoir signé, exprimez votre ressenti au commercial en lui faisant comprendre qu’il est votre débiteur et que vous attendez un traitement "premium"…
=> On a déjà la réponse : non c’est une mauvaise agence et l’interlocuteur n’est pas fiable. Le commercial c’est juste le reflet de ce qu’il est autorisé à faire par plus haut. Le fait que le commercial et la personne qui gère le bien sont deux personnes différentes ne changent rien. Dans une petite entreprise, un fruit pourri c’est très souvent, une entreprise entière pourrie.
Quand une relation commence comme ça, vous pouvez déjà préparer les calculettes car vous n’aurez plus confiance du tout et vous allez tout éplucher.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums