PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.

#1 03/05/2023 15h50

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   274  

Bonjour,

Régulièrement je regarde LCI le soir, au sujet de la guerre en Ukraine.

On y évoque très souvent les BRICS, leur intention de créer un nouveau monde multipolaire, le poids démographique que ces pays représentent etc etc

A les entendre, j’ai parfois l’impression qu’on (le monde occidental) est foutu face à eux.

Pourtant, je ne peux que constater ceci :



En comparaison des indices eur et us, je n’ai vraiment pas cette impression que ces économies nous menacent en quoi que ce soit.

J’ai un amis qui va régulièrement au Brésil, c’est la catastrophe (la belle maison qu’il y a acheté a perdu la moitié de sa valeur), une violence et criminalité hors de contrôle.

Idem pour l’Afrique du Sud, un amis y a bossé 6 mois, jamais il ne voudrait y vivre tellement la violence et l’insécurité y font rage.

Je n’ai pas de retour pour l’Inde ou la Chine, quand à la Russie, on sait ce qu’il en est actuellement.

Alors, pourquoi nos médias passent-ils leur temps à sous-entendre que les BRICS nous menacent?

PS : la prise d’écran que j’avais faite était bien nette, mais il semble que la qualité de l’image postée est fort dégradée, il s’agit du cours du tracker ishares BRICS, en baisse de 55% par rapport au plus haut de février 2021

Dernière modification par koldoun (03/05/2023 15h52)

Mots-clés : avis, brics, médias

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 03/05/2023 19h24

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   168  

Bonjour,

Non seulement votre constat révèle le tuyau crevé qu’ont été ces BRICS sur la décennie passée, mais la dynamique actuelle me semble encore moins en leur faveur.

* La fragmentation du monde pousse à un souverainisme, une réindustrialisation des pays développés préjudiciable aux investissements dans les BRICS.

* La bipolarisation des échanges commerciaux est également préjudiciable aux pays de taille moyenne qui ne sont pas en position de force dans ce genre de négociation; à part la Chine.

*La dette, en dollar comme en devise locale, fait mal à part pour la Chine (et la Russie qui a d’autres soucis).

* L’acronyme BRICS masque une incroyable diversité de pays. L’Afrique du Sud n’a pas convaincu notamment à cause du déficit de confiance que ses dirigeants passés et présent donnent. L’Inde a échoué à devenir le back-office du monde; si quelques milliers d’expatriés tirent leur épingle du jeu,  le pays lui a encore connu une décennie perdue. Sa compétitivité reste très insuffisante, ses problèmes internes pharaoniques. Le Brésil aussi s’est enlisé, ses dirigeants respectifs ayant aussi échoué à créer une dynamique économique robuste ainsi qu’à vaincre une insécurité endémique. La Russie vend son sous-sol et se transforme en astre mort en contribuant à la crise énergétique et climatique; reste la Chine dont les deux décennies d’or s’achèvent: fini de jouer au passager clandestion du GATT; la nouvelle guerre froide ne devrait pas profiter aux actifs financiers de l’empire du milieu. 

Pour toutes ces raisons, je n’alloue pas plus de 1% aux émergents; le return ne me semble pas à la hauteur des risques. Ces pays autoritaires ou démocraties illibérales n’inspirent pas confiance.

Comme chantait Hotel California: "you can always check-in anytime you like, but you can never leave"

Hors ligne Hors ligne

 

#3 03/05/2023 22h08

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   413  

Il y a deja une file sur les emergents.

Ensuite, les courbes de PIB montrent que les idees preconçues de ces membres ne tiennent pas face a la realite. (Inde et Chine). La part des emergents dans le PIB mondial ne fait et ne fera que monter.

Oui il y a de la violence horrible au Bresil et en Afsud, cela ne signifie pas que ces pays ne sont pas investissables. J’y ai fait de bons retours. Notamment Cosan au Bresil, MTN et Shoprite en Afsud. Sans parler des autres Brics. J’y ai fait quelques pertes bien sur. Votre copain a peut etre acheté quelque chose sans regarder le prix, ou en haut d’une bulle. La securite n’a rien avoir avec la croissance du PIB de ces pays qui dependent des cycles des matieres premieres. Une bonne securite aurait quelques effets benefiques quand meme, au niveau de la population et de la creativité.

Je trouve aussi que les USA sont invivables en termes de violence avec les "mass shootings" et les gangs. Toutefois cela reste un bon pays pour y investir.

Le graphique de Koldoun montre surtout que la tech Chinoise etait en bulle et est un peu passé de mode depuis, rien de plus.

Les Brics, c’est comme les USA ou l’Europe. Ne pas y adherer betement, et ne pas les vendre pour morts betement.

La Russie c’est malheureusement perdue dans la guerre c’est une autre histoire et cela discredite le groupe.

Les BRICS nous menacent car en gros ils achetaient notre dette pourrie contre des produits ou des matieres premieres. Avec la dedollarisation et la confiscation des biens de ces gens, ils evitent de plus en plus d’acheter notre dette. D’ou previsiblement, une perte de la valeur de nos monnaies vis a vis de ce qu’ils vendent ou controllent. Heureusement, on leur vend encore des produits et services a haute valeur ajouttee. Mais le robinet gratuit est terminé

Dernière modification par BulleBier (03/05/2023 22h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 03/05/2023 23h42

Membre (2020)
Réputation :   11  

Beaucoup de grands groupes Européens ou US ont soit investi dans les BRICS ou y font du business. Il vaut donc mieux acheter Nestlé ou VW que des fonds BRICS; c’est plus diversifié et on ne court pas le risque politique.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 04/05/2023 07h07

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   413  

C’est drole d’ecrire sur le risque des brics le jour meme ou les banques Etats uniennes implosent.
Le syndrome du biais pro occidental est incroyable.
Le risque est partout, brics ou pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 04/05/2023 09h39

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   168  

Le biais anti-occidental aussi semble très répandu.

BulleBier je suppose que vous savez faire la part des choses entre 3 ou 4 banques régionales de dépôts, et des banques leaders comme par exemple Bank of America qui vient d’être upgradée aujourd’hui de A2 à A1, gage de parfaite santé. La comparaison avec les banques de BRICS est abyssale tellement leurs banques ne sont pas à la surface des investisseurs sérieux: la confiance, ça compte, surtout pour les banques. Une des banques les plus solides au Brésil, Bradesco, est notée Ba2. Banco Itau Ba3: du vrai junk. Et ce sont les meilleurs des BRICS. 

Quant à la violence, je ne parlerais pas de "ressenti": ne pas vouloir vivre aux USA est une chose (les gangs américains et nos cités de dealers sont-elles très différentes?). Mais le taux d’homicide par pays (source UNODC) révèle au grand jour une réalité au mieux minorée au pire ignorée: Brésil et Afrique du Sud sont les grands pays au taux d’homicide le plus élevé (29 et 34 pour 100 000 habitants). C’est le niveau estimé pour la France au moyen-âge. Les USA sont à 5,4. Si la France est à 1,4 ,de mémoire dans les antilles françaises on serait proche de 10. Cet écart majeur est aussi à rapprocher de flux migratoires qui ne mentent pas: on part des BRICS pour aller aux USA et en France.
ne croyez pas que ce facteur d’insécurité soit négligeable pour investir dans un pays comme pour y vivre.

Quant à notre dette AA- (pas vraiment de l’obligation pourrie selon la définition du junk) je n’ai pas souvenir que les BRICS aient jamais été des porteurs significatifs. Il n’y a d’ailleurs aucune banque Spécialiste en Valeurs du Trésor (SVT). La situation USA Chine est bien sûr un autre sujet.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 04/05/2023 10h36

Admin (2009)
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3834  

INTJ

L’acronyme BRICS c’est du passé, dès 2014 des articles disaient que c’était mort : Les BRICS sont arrivés à la fin d?un cycle | Le Devoir

Mais il faut regarder la démographie et le nombre d’habitants au niveau mondial.

Chine (1,4 Md d’habitants), Inde (1,4 Md), Indonésie (270 M), Pakistan (230 M), Brésil (210 M), Nigeria (210 M), Bangladesh (170 M)…

Les USA c’est 330 M d’habitants, l’UE c’est 450 M d’habitants : donc 780 M environ.

Mais le monde compte maintenant 8 Md d’habitants ! Bientôt 9, puis 10 Md !

Et ces nouveaux habitants viendront essentiellement de pays non-occidentaux, parfois non-démocratiques et "non-alignés" : donc à un moment donné, les rapports de force vont changer, c’est déjà à l’oeuvre.

En ligne En ligne

 

#8 04/05/2023 10h36

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   274  

Je connais pas mal de gens qui ont visité les USA, à partir du moment ou l’on sait quels quartiers il faut éviter, aucun souci niveau sécurité.

J’ai un amis brésilien installé en Belgique depuis une 15aine d’années.

Il est retourné au Brésil pour la première fois l’été dernier.

Il m’a dit qu’il n’y retournerai plus, la vie paisible en Belgique lui avait fait oublier l’extrême violence de son propre pays, et ses enfants ont été choqués par la misère.

Quand à celui qui a acheté une maison (belge marié à un brésilien), il ne prend plus le volant à partir de 18h, trop dangereux. Il y retourne 1 mois par an, et me décrit une situation très dure (pauvreté et violence)

Il a vu un type se faire tirer dessus pour une queue de poisson…

Hors ligne Hors ligne

 

#9 04/05/2023 19h28

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   413  

1-Le facteur insecurite est pas important pour investir en actions.
Le bresil et l’afrique du sud etaient deja des pays tres tres violents en 2000. Pourtant de 2000 a 2010 leurs PIB ont fait x5 et x3.

2-Les USA sont invivables pour moi. C’est pas en evitant un quartier chaud ou un ghetto que l’on est protegés des fusillades de masses culturelles aux USA. J’y habiterais pour rien au monde, et mettre mes enfants dans une ecole aux USA me ferait tres peur. Un voleur on peut encore lui donner ce qu’il veut mais un cinglé non. Je prefere mes enfants dans une ecole en Afsud, meme si je ne le souhaite pas et je prefere l’Europe. Mais c’est HS. Mais c’est pas pour cela que je n’investirais pas aux USA. Cela n’a aucun effet sur les rendements actions et les USA peuvent donner d’excellents rendements.

3-Les notations des banques sont remplies d’ethnocentrisme. First Republic bank etait A- chez Fitch. Mieux que les banques bresiliennes. Elle est ou maintenant First Republic bank?

Les banques Americaines sont moins solides que celles des BRICS en general. Peut etre pas les grandes banques americaines, mais les grandes banques emergentes sont solides car habituées aux taux elevées et aux financements moins faciles, et plus conservatives. Une crise financiere tous les dix ans aux USA, et c’est genial, bien continuez a y croire que c’est moins risqué, a ce niveau la c’est du Stockholm.

4-Les "invertisseurs serieux" des banques regionales US ont perdu leur chemise.. Ceux des banques Sudafricaines s’en sortent bien

Dernière modification par BulleBier (04/05/2023 19h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 14/05/2023 19h35

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   168  

Bullbier je ne chercherai pas (plus) à vous convaincre. A chacun ses biais.

Pour la collectivité je me permets d’ajouter à votre point 1 que si le PIB a beaucoup monté dans ces pays (dans ces belles devises que sont le RANd et le Real) , ce n’est pas le meilleur argument pour investir: exprimés en dollars (source bloomberg) et sur les 10 dernières années, l’indice Bovespa brésilien et le Bloomberg South Africa large&midcap index, ont réalisé respectivement un total return annuel de:

ZAL: 2,02%
Bovespa: -1,81%

contre S&P: 12,04%

Je vais persister avec mes marchés développés et ethnocentrés, et rester largement à  l’écart des pays mentionnés dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.


Pied de page des forums