PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : optimisation patrimoniale pour les chefs d’entreprise sans rétro-commission en cliquant ici.

#1 21/04/2023 18h01

Membre (2018)
Réputation :   0  

ENTP

Bonjour,

J’ai démarré en octobre 2022 une activité en indépendant avec le statut d’auto-entrepreneur (micro-entreprise). Je bénéficie cette année de l’ACRE, du chômage pour les mois pendant lesquels je ne fais aucun chiffre d’affaires et du prélèvement libératoire.

Je fais actuellement environ 80k de chiffre d’affaires avec très peu de charges puisque je pratique une activité de services ne demandant qu’un PC, des habits cleans et un peu de transport. Ce montant de chiffre d’affaires devrait être en augmentation d’environ 5%-10% dans les prochaines années.

Mon objectif est de maximiser mon patrimoine ainsi que mon levier financier via de l’immobilier à un horizon 3-5 ans. Dans l’ordre de préférence, je souhaite surtout optimiser mon patrimoine puis mon levier financier. Pour cela, je pense qu’il est déjà judicieux de minimiser les charges sociales/partonales, impôt sur le revenu. C’est pour cette raison que j’ai décidé de travailler en indépendant voilà maintenant plus de 6 mois.

Je suis locataire (650 euros/mois), et bailleur d’un bien en LMNP à l’équilibre, loyer 1050 euros/mois acquis en août 2022. J’ai un mode de vie sobre, je pense vivre avec 1.000 euros par mois sans compter le loyer.

Pour ce début d’activité, par simplicité et parce que je bénéficiais de l’ACRE, il me paraissait évident qu’il fallait utiliser le statut de la micro-entreprise mais je commence à m’interroger pour la suite. Beaucoup ont dû se poser ces questions et étudier le sujet : comment optimiser la quantité d’argent que je peux investir à CA constant : quelle structure utiliser, comment éventuellement jouer au mieux avec le statut d’auto-entrepreneur (j’ai des amis auto-entrepreneurs qui décalent la facturation pour conserver le statut : ils facturent au maximum de la limite autorisée par le statut l’année N puis l’année N+1 facturent le reste de N ainsi que tout N+1, etc.) ? Aussi, quelle structure/mode de fonctionnement utiliser pour maximiser ma capacité à lever de la dette pour acheter de l’immobilier locatif ?

Je précise que j’ai 330k d’épargne investis en Assurance Vie Luxembourgeoise et en PEA/CT dont 50k qui correspondent à un prêt étudiant que je vais commencer à rembourser en sptembre 2024 à raison de 800 euros/mois.
Je précise aussi que je suis Pacsé et que je suis intéressé pour développer mon patrimoine immobilier et prêt à y consacrer du temps en plus de mon travail.

J’ai conscience qu’il est peut-être judicieux dans ma situation de me rapprocher d’un conseiller que je rémunèrerai pour ses conseils plutôt que de m’adresser à la communauté mais je ne sais pas vers qui me tourner. Je suis preneur de vos conseils avisés et j’espère avoir été concis et complet dans la présentation de mon problème.

Bon week-end à tous !

Mots-clés : auto-entrepreneur, ei, eurl, micro-entreprice, sasu

Hors ligne Hors ligne

 

#2 21/04/2023 19h05

Membre (2021)
Top 20 Année 2024
Top 20 Année 2023
Top 5 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   167  

Avec un CA autour de 80 à 100 k€ encaissés annuellement, et avec peu de dépenses professionnelles à déduire, le régime de la micro-entreprise est celui qui vous laisse le plus fort "reste à vivre" (CA - cotisations sociales forfaitaires - IR). Les autres régimes font tous moins bien à CA équivalent, il existe des simulateurs qui vous le confirmeront. Cela s’explique principalement par le taux forfaitaire de cotisations, plutôt favorable au régime ME, et la faible part de charges déductibles dans les autres régimes, qui les rendent moins intéressants. En contrepartie les droits à la retraite d’un micro-entrepreneur sont moins élevés, mais ça ne fait peut-être pas partie de vos priorités actuelles.

Le principal souci du régime ME est la limite de CA, fixée à 77,7 k€ pour 2023, 2024 et 2025. Le décalage de facturation est un moyen classique d’optimiser l’usage du plafond puisque, dans l’état actuel des textes, on peut rester ME en étant au-dessus de la limite une année sur deux tant qu’on revient sous le seuil l’année suivante. Soyez néanmoins prudents car, en cas de contrôle, il faudra probablement en prouver la raison : si vous travaillez avec plusieurs clients et que vous avez plusieurs missions avec des rythmes d’avancement différents, des durées variables et des livrables tout aussi différents, ce sera sans doute réaliste. Mais si vous n’avez qu’une seule mission, et que vous décidez de ne pas facturer les derniers mois de l’année une année sur deux par exemple, ce sera bien plus discutable (sans compter que c’est très risqué si vous n’avez qu’un seul client). Notez par ailleurs que la loi comptable exige de facturer une prestation dès qu’elle est terminée, donc n’espérez pas facturer en janvier N+1 une mission finie en septembre N par exemple.

N’oubliez d’ailleurs pas de vérifier que vous n’avez pas dépassé le CA autorisé au titre de 2022 en le rapportant au prorata de la durée (soit 3 mois, à moduler avec la date réelle de début d’activité) à l’ancien plafond de 72,6 k€ : si c’est le cas vous devrez rester sous 77,7 k€ de CA encaissé en 2023 si vous souhaitez rester ME en 2024.

Je ne peux pas vous éclairer beaucoup pour la partie immo et crédit. De mes lectures variées j’ai l’impression qu’un micro-entrepreneur qui souhaite emprunter pour un achat immobilier reçoit à peu près autant de considération qu’un intermittent du spectacle, c’est-à-dire pas beaucoup, et qu’il faut au minimum 3 années complètes de CA stable ou en progression à présenter pour espérer commencer à discuter. Certaines banques demanderaient même 5 années.

Dernière modification par AloneInKyoto (21/04/2023 19h16)


Être célèbre sur internet c'est comme être riche au Monopoly

En ligne En ligne

 

#3 23/04/2023 11h03

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1373  

INTJ

Avez-vous regardé la SASU à l’IR ?


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

Pied de page des forums