PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#101 16/08/2023 11h06

Membre (2020)
Réputation :   67  

PER 2022 inférieur à 11x et VE / EBIT 2022 inférieur à 10x sur la base d’un cours de 117€, sans prendre en compte l’acquisition en cours et ses impacts en termes de dette financière nette et nombre de titres en circulation.

C’est intéressant pour ceux qui pensent que la société va continuer à croitre (même si le rythme de croissance est plus bas qu’historiquement) sur les 5 prochaines années. En revanche pour ceux qui pensent qu’il pourrait y avoir de la décroissance pour X ou Y raison, c’est encore un peu cher (les titres dont on attend de la décroissance sont plutôt en général valorisés sur des PER inférieurs à 10x). A titre perso, je ne me suis pas encore fait d’avis même si je suis tenté d’en prendre une louche smile A surveiller les achats d’insiders, pas grand chose à déclarer sur ce mois calme qu’est août.

Hors ligne Hors ligne

 

#102 16/08/2023 12h15

Membre (2021)
Top 50 Monétaire
Réputation :   73  

Pour Patriard. Jamais ? Ancien roboticien, je constate les progrès de la robotique (mouvement, préhension, capteur,…) et de l’IA ces 40 dernières années, qui s’accélèrent fortement depuis 10 and. Vous extrapolez ca sur quelques dizaines d’années. Je parierais plutôt sur "très probablement".

J’ai déjà eu ce type de discussion dans les années 80 avec les sceptiques de l’époque.

Dernière modification par Granite (16/08/2023 12h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#103 16/08/2023 12h55

Membre (2021)
Réputation :   20  

@Granite,
une Intelligence Artificielle pourra interagir seule avec son environnement, mais pas de manière responsable.
Comme elle n’a pas de conscience, elle ne pourra comprendre la nature humaine, la finitude humaine, la psychologie humaine, elle n’aura pas d’empathie, elle ne saura pas faire preuve de psychologie, elle ne saura pas jusqu’où aller pour accomplir les objectifs qui lui seront assignés (problématique de la manipulation d’un client dans le but de lui vendre un produit ou un service) donc ne pourra gérer seule toutes les interactions avec des clients. Seule une assistance humaine, une supervision humaine, pourra mettre les garde fous nécessaires.
Il est donc clair que la loi va venir encadrer l’usage de l’IA pour les activités de gestion de l’expérience clients.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#104 16/08/2023 16h03

Membre (2021)
Top 50 Monétaire
Réputation :   73  

@Patriard, mon dernier post sur le sujet, je m’éloigne du sujet de la file. Je serai ravi de continuer cette discussion sur un autre media ou un autre fil.

L’article cité et vos arguments sont pour moi de nature philosophique. Je raisonne en capacité et comportement observables (disons que je suis behavioriste).

1) responsable, si, si l’homme (ou une autre entité) lui donne des consignes "tel processus ne doit pas dépasser 4 kg CO2/s". Ca peut être moins rigide, avec une optimisation dynamique de différents critères, même pas besoin d’IA pour ça. Pour l’humain aussi, c’est un apprentissage à base de valeurs données par la famille, le système éducatif, l’environnement social. C’est souvent inconscient chez l’homme, ce n’est pas un forcément mieux ou plus efficace.

2) Empathie. Les IA commencent à discerner les émotions faciales, les postures et comportements ne devraient pas lui poser de problèmes. Si elle a accès à la biologie interne d’un individu, elle sera capable de prendre en compte des taux d’hormones (par exemple dans le domaine médical). C’est peut être une empathie simulée, mais d’un point de vue externe, c’est (ou ca sera prochainement) efficace.

3) Autonomie, si on met de côté énergétique et mouvement, on peut demander de déterminer ses propres objectifs. Il y a toujours une instruction initiale, mais elle peut être très floue. Pour l’humain, il cherche à optimiser ses besoins sociaux et physique (être reconnu, aimé, avoir une alimentation correcte, un ptf efficace, se faire plaisir à court terme, ou privilégier son confort à long terme…). Chacun a son optimum, chaque IA peut être initialisée spécifiquement, voire aléatoirement si on aime le risque.

4) Imprévu : des IA ont déjà fait preuve d’inventivité en trouvant des solutions originales aux problèmes soumis. Pour l’instant c’est du labo, mais du labo à l’ingénieur, il n’y a souvent qu’un étage et des capitaux.

5) Conscience de la fragilité de son environnement et de l’humain. Sans problème, avec un bon modèle et des capteurs et manipulateurs suffisamment précis. Par exemple un robot pourra aisément manipuler gentiment un personne agée de 100 kg (grâce notamment à sa force que n’aura pas une aide soignante)

6) Pour la manipulation d’un client, les limites pourront être écrites dans son programme. Et vérifiables par un juge, c’est complexe, mais entre une IA bien instruite et un vendeur d’AV, je sais qui j’aime le plus.

6) Pour la finitude, donnez moi un exemple concret

Dernière modification par Granite (16/08/2023 16h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#105 16/08/2023 19h24

Membre (2021)
Réputation :   20  

@Granite,
il y a des interactions avec les clients où il faut savoir faire preuve de psychologie.
Et pour être un bon psychologue, il faut avoir compris la nature humaine, ses aspirations, ses désirs, sa souffrance, ses peurs (notamment sa peur de l’avenir étant donné sa finitude). Et pour comprendre tout cela, il faut avoir vécu la condition humaine. Par exemple, pour connaître les peurs humaines, il faut avoir accès à l’inconscient collectif (Carl Jung). Il faut donc avoir une conscience. C’est la condition sine qua non pour faire preuve d’empathie, de compassion.

Par ailleurs pour comprendre la réalité à laquelle on est confronté, son environnement, interagir avec lui de manière responsable, comprendre la nature des êtres et les respecter, comprendre qui on est, comprendre le sens de ce qu’on dit, de ce qu’on fait, il faut au minimum savoir qu’on existe et savoir que d’autres êtres existent. Et pour cela, il faut aussi être doué de conscience.

Un réseau de neurones ne pourra jamais faire émerger la conscience d’exister dans une intelligence artificielle car la conscience n’émane pas seulement du cerveau (c’est pour cela qu’on ne sait pas de quelle région du cerveau elle émane), contrairement à ce que pensent les matérialistes. En effet, la physique quantique prouve que la conscience préexiste à la matière, donc au cerveau. C’est pourquoi les physiciens qui ont inventé la physique quantique dans les années 20 (Niels Bohr, Werner Heisenberg, Erwin Schrödinger) ont consulté des maîtres bouddhistes ou hindous pour savoir comment interpréter les enseignements de la physique quantique. Le physicien Wolfgang Pauli lui a correspondu avec le psychanalyste Carl Jung à ce sujet. Les enseignements des philosophes idéalistes (Platon, George Berkeley, David Hume, Emmanuel Kant, Johann Gottlieb Fichte, Arthur Schopenhauer) permettent également d’interpréter les enseignements de la physique quantique.

La conscience (étymologiquement « se savoir avec » autrui) est probablement pour une bonne part collective, une sorte de réseau auquel les êtres conscients sont connectés (ce qui permet d’expliquer les connaissances innées apportées par l’inconscient collectif ou les expériences de télépathie). Une Intelligence Artificielle ne sera jamais connectée à cette conscience collective. Une IA ne sera donc jamais douée de conscience.

Une IA ne sera donc jamais qu’un outil qui doit obligatoirement être utilisé et supervisé par l’Homme pour fonctionner de manière responsable. Une IA est conçue pour accomplir une tâche précise, pour répondre à une intention humaine (déterminée par la conscience de soi dans son environnement), pour mettre en œuvre automatiquement une solution imaginée par l’Homme pour modifier sa relation avec son environnement.
Si la machine sait gérer des flux d’information et modifier ses propres processus de gestion de l’information pour modifier ses prises de décision (deep learning), elle dépend largement de la capacité réflexive humaine (capacité à s’observer, à se situer dans son environnement) et de la capacité humaine à imaginer des solutions et à les rendre cohérentes avec la réalité par confrontation à celle-ci et ajustements successifs.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #106 17/08/2023 01h57

Membre (2022)
Réputation :   2  

Bonsoir patriard,

Intéressant débat que celui de l’intelligence artificielle.

Néanmoins, pour ce qui nous intéresse ici, à savoir si cette IA est un outil qui sera profitable ou qui annoncera la chute de Teleperformance, vous avancez comme fer de lance de votre argumentaire qu’un service client doit faire preuve de psychologie. Qu’une IA n’étant pas capable de conscience, elle ne peut pas remplacer une personne physique.
Soit.

Cependant, si je m’en tiens à mon expérience de l’utilisation d’un service client, je l’utilise pour:
-Une réclamation
-Une demande d’information
-Un suivi de dossier
-Un retour de produit
-Autre?

Toutes ces requêtes répondent à des critères/textes/jurisprudence qui n’ont que faire de psychologie. Votre argument, si beau soit-il, n’est pas pertinent.
L’IA va bouleverser profondément le métier de TEP.

Est-ce que TEP est bien placé pour prendre ce virage? Le marché semble prendre le parti que non.
Peut-être a-t-il tort et dans ce cas il s’en rendra compte à un moment. La valorisation remontera, votre ligne sera alors bien verte (encore que si vous avez acheté à 200…) et vous pourrez venir afficher votre fierté sur le forum d’avoir vu clair avant tout le monde.
Dans le cas inverse, TEP sera dépassé, perdra des parts de marché, de l’argent pour au final rejoindre le cimetière des valeurs éclatantes du passé.

Peu importe les calculs de fair value, DCF et j’en passe, le cours de bourse est dicté bien plus souvent par un narratif que par l’application stricte des chiffres.
Quel intérêt d’acheter un bien, même fortement décôté, si l’on ne croit pas en la solidité de ces fondations?

A chacun de faire son choix et d’assumer le risque.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#107 17/08/2023 10h38

Membre (2021)
Réputation :   20  

@EpargnantNovice,
j’ai également d’autres arguments qui pèsent dans mon choix, notamment :
- pour moi, une IA ne sera jamais douée de conscience, donc ne comprendra jamais la réalité à laquelle elle sera confrontée, ne pourra jamais interagir seule de manière responsable avec son environnement, ses réponses aux clients devront être filtrées et supervisées ;
- la difficulté d’implémentation et d’utilisation de l’IA Générative dans les Systèmes d’Information.
- l’expertise de Teleperformance en matière de gestion de l’expérience clients.

Je constate d’ailleurs que le nouveau Directeur Général délégué de Teleperformance, Bhupender Singh, qui est également depuis 4 ans le président de la transformation digitale du groupe, a déboursé 354000 euros le 15 août pour acheter 3000 actions TEP à 118 euros.

Bien sûr le cours de TEP sera handicapé pendant longtemps par ce que le marché considère comme une absence de visibilité sur ses perspectives de résultat.
Mais, au cours de 116 euros, sa Valeur d’Entreprise ne représente que 11,5 fois son Free Cash Flow opérationnel 2022. Selon vous, TEP ne risque pas de remonter à 200 euros. Mais, il suffirait qu’elle réalise, à l’avenir, un FCF en croissance de 0,42 % chaque année, pour justifier une fair value de 200 euros pour TEP. Rien ne me fait penser qu’elle n’y arrivera pas.

Maintenant si à l’avenir l’IA faisait de tels progrès que cela remettrait en cause le business model de TEP, je réviserais ma position et vendrais mes titres. Mais je préfère attendre que ces progrès se concrétisent avant de réviser ma position.

@Granite,
pour bien comprendre pourquoi il ne peut y avoir d’intelligence sans conscience, je vous conseille cette interview du physicien Philippe Guillemant, spécialiste de la physique quantique et de l’Intelligence Artificielle (video intitulée : La vraie intelligence implique la conscience) :

"La vraie INTELLIGENCE implique la CONSCIENCE" | Philippe Guillemant @temps2222 - YouTube

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par patriard (17/08/2023 11h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#108 17/08/2023 13h39

Membre (2022)
Réputation :   2  

@patriard,

Je n’ai pas dit qu’elle ne remontera pas à 200€, je relativisais la performance future en fonction de votre PRU.
Je ne souhaite de mauvaises performances à personne au contraire.
De plus si vous regardez mon modeste portefeuille boursier, TEP occupe 10% de celui-ci. Position que j’ai prise quand à la valeur intrinsèque de l’entreprise. Avec une belle moins value…
Je suis donc de votre côté concernant la remontada. 🙂

Je voulais partager avec le forum ma vision de la chose car si vous avancez des arguments pertinents que je ne remets aucunement en cause, celui d’un service client qui use de psychologie n’en est pas un. Ou alors nous n’avons pas les mêmes fournisseurs ! 😂

Cordialement.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#109 17/08/2023 14h02

Membre (2021)
Réputation :   20  

@EpargnantNovice,
dans l’acquisition clients, pour vendre un produit à un client, il faut réussir à le séduire, à trouver les arguments qui vont l’emballer. Donc il faut savoir faire preuve d’un minimum de psychologie.
Idem dans le SAV, si vous êtes face à un client qui crise.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#110 17/08/2023 15h10

Membre (2021)
Réputation :   20  

La conscience n’est pas un produit du fonctionnement cérébral.

Je cite le docteur Pim Van Lommel, spécialiste des Expériences de Mort Imminentes :
« Je suis convaincu – sur la base de mes recherches sur les expériences de mort imminente (EMI) – que la conscience n’est pas un produit du fonctionnement cérébral. Le cerveau a une fonction facilitatrice, mais non productrice de la conscience. Je pense qu’il sera impossible de l’induire dans un ordinateur ou un robot. Celui-ci ne pourra jamais être doté d’intentions, de sentiments, de pensées, d’intuitions ou d’un libre arbitre – même s’il peut élaborer des actions complexes à partir d’instructions programmées. Des calculs, fussent-ils savants, ne produiront pas la conscience. Celle-ci est en dehors de notre espace-temps. Seuls les organismes vivants peuvent être des interfaces avec cet aspect non local. Au moment où l’organisme meurt, son aspect physique prend fin, mais sa conscience est toujours disponible à un autre niveau. »

Source : dernière page de l’article de Miriam Gablier intitulé « Jusqu’où ira l’intelligence artificielle » paru dans le magazine Inexploré n°24 de l’automne 2014 :
http://www.guillemant.net/pdf/ITV_PG_Inexplore24.pdf

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #111 17/08/2023 17h06

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 50 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2815  

 Hall of Fame 

Je pense que la conscience, comme les différentes conceptions philosophiques qui y sont reliées [Note 1], n’a que peu d’impact sur les performances à attendre de l’IA dans le futur au niveau du support client [Note 2], et encore beaucoup moins avec l’évolution du cours de TEP (Note 3].

Note 1: Ceux qui sont intéressés pourront lire https://fr.wikipedia.org/wiki/Conscience, et bien d’autres écrits, mais ça ne me semble nullement entrer dans les thématiques du présent forum.

Note 2: En particulier, une IA devrait arriver à "séduire", et à argumenter pour convaincre ses interlocuteurs en s’adaptant à leurs situations et valeurs : tout ceci ne nécessite d’ailleurs guère de "conscience", et je ne vois pas pourquoi des algorithmes ne pourraient pas le faire.

Note 3: Autrement dit : j’ignore si TEP est sous ou sur évalué, mais les arguments de patriard ne me semblent nullement convaincants, même répétés plusieurs fois. Je dirais même qu’il est risqué de tomber amoureux d’une valeur, comme ça semble un peu son cas, car on perd son objectivité.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#112 17/08/2023 19h43

Membre (2021)
Réputation :   20  

@GoodbyLenine,
ce qui est crucial pour l’avenir du business model de Teleperformance, c’est la question de l’autonomie de l’Intelligence Artificielle.

Si, comme je le pense, l’Intelligence Artificielle ne sera jamais autonome, ne sera jamais capable de s’autodéterminer, il faudra toujours une assistance humaine pour piloter l’IA, lui assigner les objectifs de ses tâches particulières, filtrer et superviser ses réponses aux clients. Dans ce cas le business model de Teleperformance reste solide (voir mon post sur la difficulté d’implémenter l’usage de l’IA Générative dans les Systèmes d’Information).

Si, en revanche, l’IA devient autonome (autrement dit si elle devient douée de conscience), ça change tout pour Teleperformance. Dans ce cas, la concurrence s’exacerbera et les entreprises réinternaliseront la gestion de la relation clients.
C’est pour cela que la question de savoir si une IA pourra un jour être douée de conscience, pourra un jour être autonome, est bien au coeur du débat sur l’avenir de Teleperformance, selon moi.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #113 24/08/2023 10h31

Membre (2015)
Réputation :   31  

Une très mauvaise publicité pour majorel (racheté par Téléperformance) vient d’arriver avec le vol massif de donnée d’un de ses clients.
Vol de données chez un sous-traitant de Pole Emploi
Travaillant dans la sécurité informatique, je peux vous dire que c’est typiquement le genre de chose qui sera rédhibitoire pour la sélection d’un sous-traitant.

Hors ligne Hors ligne

 

#114 24/08/2023 13h17

Membre (2017)
Top 50 Année 2022
Top 50 Vivre rentier
Top 20 Entreprendre
Réputation :   208  

ISTJ

Majorel a publié ses résultats pour le premier semestre et confirme ses prévisions pour 2023.

le 24/08/2023

Le Groupe Majorel Luxembourg S.A. a maintenu ses prévisions de bénéfices pour l’année 2023. Pour la période, la société prévoit un chiffre d’affaires net de 2 150 millions d’euros à 2 250 millions d’euros (si l’on exclut les activités liées à COVID-19 en 2022, cela se traduit par une croissance du chiffre d’affaires net de +6 % à +11 %).

Le Groupe Majorel Luxembourg S.A. maintient ses prévisions de bénéfices pour l’année 2023 | Zonebourse

Majorel | News Detail

Plutôt une bonne nouvelle pour teleperformance.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Rick (24/08/2023 13h26)

Hors ligne Hors ligne

 

#115 20/10/2023 14h10

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   436  

Autant on peut ne pas aimer certaines valeurs, autant il faut se l’avouer, il se passe vraiment des choses incroyables en ce moment sur le marché.



Même raisonnement pour Sartorius, Eurofins, Alfen, Adyen, Neoen… Sur TEP on revient sur les cours de 2018 avec des niveaux de valorisation 2,5 fois moins élevés.

Et le plus fou dans cette histoire c’est que les initiés restent majoritairement vendeurs.

Bon courage aux actionnaires, il y a de quoi être dégouté de la bourse en voyant cela.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#116 20/10/2023 14h39

Membre (2016)
Réputation :   128  

Vous comparez une époque ou les taux étaient négatifs avec aujourd’hui ou les taux sont au-delà de 5%, les multiples de valo se compressent c’est normal

La mécanique s’inversera quand le marché pricera à nouveau des taux bas

Hors ligne Hors ligne

 

#117 20/10/2023 20h18

Membre (2021)
Réputation :   44  

L1vestisseur a écrit :

Bon courage aux actionnaires, il y a de quoi être dégouté de la bourse en voyant cela.

Ben, non : retour à la normale ?, fin de bulle?
personnellement, cela m’a permis de rentrer, pour son …rendement ( 2.8%) , avec possiblement, une petite croissance derriere.
Pour Sartorius et surtout Eurofins, un retour sur des multiples de valorisation de 2019 semblait "logique"

Hors ligne Hors ligne

 

#118 23/11/2023 16h10

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3881  

 Hall of Fame 

INTJ

On voit que, comme souvent, y a un vrai alignement des intérêts entre le management et les actionnaires. (*)

Rémunération 2022 a écrit :

Le top 5 des plus gros salaires
Le dirigeant le mieux rémunéré est ainsi Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes. Sa rémunération totale est de 33 millions d’euros – en baisse de 25,2 %.

Dans la suite du classement, en seconde position, se trouve Daniel Julien, président et directeur général de Teleperformance dont le salaire se situe à 19,7 millions d’euros.

Carlos Tavarès, directeur général de Stellantis, se place à la troisième position avec une rémunération totale de 19,6 millions d’euros.

Source : Les salaires des grands patrons ont augmenté deux fois plus vite que ceux des salariés | Actu

* qui croit encore à cette fable ?

EDIT : les choses sont plus nuancées, voire le message de GBL en supra.

Hors ligne Hors ligne

 

#119 23/11/2023 16h57

Membre (2020)
Top 20 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 50 Actions/Bourse
Réputation :   436  

InvestisseurHeureux a écrit :

Dans la suite du classement, en seconde position, se trouve Daniel Julien, président et directeur général de Teleperformance dont le salaire se situe à 19,7 millions d’euros.

Drôle, quand on sait qu’il était "contraint" de vendre des actions fin de mai pour assumer une charge fiscale.
Visiblement, ce monsieur ne gagne pas assez pour acheter des actions de sa propre société.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K), 𝐼𝓃𝓉𝑒𝓇𝒶𝒸𝓉𝒾𝓋𝑒 𝐵𝓇𝑜𝓀𝑒𝓇𝓈 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#120 23/11/2023 17h34

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   206  

INTJ

J’ai fait comme lui : j’ai liquidé ma position et je ne vais pas cracher dans la soupe car cette ligne m’a rapporté pas mal d’argent en dépit des déboires récents.

Peut-être reviendrai-je un jour sur la valeur mais pour l’heure je reste peureusement à l’écart.

Je ne vois pas pourquoi un dirigeant devrait nécessairement acheter des titres de sa société ; au contraire, il est des circonstances où il a peut-être intérêt à acheter des titres de la concurrence.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #121 23/11/2023 18h24

Modérateur (2010)
Top 20 Année 2024
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 50 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2815  

 Hall of Fame 

InvestisseurHeureux a écrit :

Dans la suite du classement, en seconde position, se trouve Daniel Julien, président et directeur général de Teleperformance dont le salaire se situe à 19,7 millions d’euros.

Cette phrase comporte une grosse erreur (allez lire le rapport Proxinvest pour le vérifier) : ce chiffre ne correspond nullement au "salaire" de DJ, mais à sa "rémunération" totale, dont la plus grosse partie (évaluée à 14.7M€, sur la base d’un cours de l’action bien plus élevé que le cours actuel) correspond à une attribution d’actions de performance.

Ces actions sont sans doute (je n’ai pas été vérifier, mais ca doit être décrit dans le rapport présenté à l’AG) non cessible avant quelques années.

Comme il doit en avoir beaucoup plus encore, reçues les années précédentes, et toujours bloquées, et que le cours de l’action à plongé, nul doute que le patrimoine de DJ a dû fondre ces derniers temps !

A sa place [Note], et simplement pour correctement gérer mon patrimoine, et le diversifier un peu, je céderais la majeure partie de ces actions dès quelles deviennent cessibles. Il ne serait pas surprenant qu’il fasse de même… (c’est une partie des ventes des "initiés").

Je ne vais pas pleurer sur son sort (il garde un "salaire" fixe de 2.5M€, plus un variable sur objectifs), et il est clair que les actionnaires ont perdu plus que lui ces derniers mois (mais, si on regarde les 2 dernières décennies, les actionnaires ont quand même beaucoup gagné…). Mais il y a néanmoins un  réel alignement d’intérêts.

[Note] J’ai, au cours de ma carrière professionnelle, à plusieurs reprises, détenu des actions de mon "employeurs" (et je ne vous parle pas des stock-options, en plus…), incessibles pour un certain temps, dont la valeur (théorique) totale dépassait largement 50% (voire 90%) de la valeur (théorique) de mon patrimoine total. Ce n’est pas forcément très confortable… Pour l’anecdote, hélas, je n’ai jamais pu céder ces titres à cette "valeur théorique", la situation de chacune de ces sociétés s’étant a chaque fois sérieusement dégradé (avec même un chapter11 une fois) quand les titres sont devenus cessibles. J’ai un collègue qui a pu exercer des stock-options, a eu la mauvaise idée de conserver toutes les actions obtenues, a vu leur cours baisser jusqu’à epsilon, et a du payer au fisc (plus de 1 an de salaire) sur la plus-value constatée lors de l’exercice des options. Les risques associés ne sont pas que "théoriques"…


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Sens interdit 1    #122 10/12/2023 16h01

Membre (2023)
Réputation :   0  

Teleperformance est sur un secteur très intéressant …. est ce que 113€ peut être un premier prix d’entrée pour du LT?

Hors ligne Hors ligne

 

#123 10/12/2023 16h15

Membre (2014)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   213  

Bonjour Maclom, peut-être, peut-être pas ;-)

Mes modestes analyses tendent à montrer que c’est un bon point d’entrée, comme le point était également bon il y a des semaines en amont et comme il va rester encore un peu de temps avant que la valeur dépasse le prix (sous entendu l’action est sous valorisé depuis quelques temps et ne devrait pas rebondir violemment, sauf nouvelle exceptionnelle).

Rapidement, sur base de ratios historiques, la valeur reste sous évaluée d’environ 50%, les dividendes sont versés depuis 2009 avec CAGR de 11%, un cash flow par action en croissance, un "price to dividend" toutefois élevé à 31,40 EUR pour 1 EUR de dividende.

Faut il acheter ou pas maintenant?
- Si vous êtes positif sur le secteur et la stratégie de la boutique (ce que vous semblez dire)
- Que vous n’avez pas de meilleur opportunité d’achat
- Que les ratios et fondamentaux vous satisfont

> Alors oui il faut acheter. Dans le cas contraire, il y a une meilleure allocation à faire de votre cash.

Et surtout, vous qu’en pensez-vous sur base de vos analyses ? Chaque investisseur dispose d’un contexte unique qui rend impossible à une autre personne de donner un avis éclairé.

P.S.: Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Les messages du forum ne peuvent et ne doivent pas être entendu comme des recommandation d’achat ou de vente. Il relève de la responsabilité de chacun de prendre ses responsabilités.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

Sens interdit 1    #124 10/12/2023 19h36

Banni
Réputation :   0  

TEP a baissé à cause de l’IA et du rachat de majorelle trop cher. Tous ceux qui ont testé ces IA ont vite compris qu’il n’y a pas la moindre intelligence là-dedans… Tep est dans mon top 5 2024.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Karim (10/12/2023 19h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#125 28/02/2024 13h25

Membre (2015)
Réputation :   75  

ISTJ

Bonjour,

Grosse chute de TEP ce jour, sur fond d’annonce de la compétition d’utilisation de l’IA.

zonebourse, Corentin Chappron & Kate Entringer a écrit :

Deux opérateurs de marchés évoquaient le déploiement par le rival Klarna d’un assistant vocal basé sur l’IA comme raison à la chute du groupe de centres d’appel.

L’assistant, issu d’un partenariat avec OpenAI, a été mis en place depuis un mois, explique Klarna dans un communiqué.

Il effectue le travail de 700 employés à temps plein et devrait faire progresser de 40 millions de dollars les profits du groupe en 2024, précise le communiqué.

L’IA et ses possibilités continuent de souffler le chaud et le froid sur la bourse.


Parrain chez Magnolia https://p.magnolia.fr/jM3YjQxNTg / Fortuneo 13327120 / Bourse Direct 2019567552 / Bourso FACA6743 / Linxea contactez-moi / Saxo contactez-moi / assurancevie.com FACA07674 / Alpiq ALP109-120-534 / Trade Republic https://ref.trade.re/qpn82lcg / Meilleurtaux Placements FABIEN122782 / Louve FABICAUD

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Teleperformance sur nos screeners actions.


Discussions peut-être similaires à “teleperformance : leader mondial des centres d'appel et de la relation client”

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.024 sec., 35 requêtes exécutées ]