PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Louve Invest (partenariat) : achetez vos SCPI avec un cashback jusqu’à 3,5% en cliquant ici.

[+1]    #26 05/05/2022 17h48

Membre (2021)
Réputation :   41  

Sinon, à moindre frais, isolez votre femme :

Sous-vêtement pour femme, au design danois élégant | DILLING

BÉNÎ POUR ELLE - Bénî

Pulls Cachemire Pour Femme - Eric Bompard

De là à lui coller un panneau 330wc sur la tête il ne faudrait pas abuser.


Chauffeur-Trader

Hors ligne Hors ligne

 

#27 06/05/2022 17h58

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Mallusone : comme expliqué, le surplus produit fait tourner le compteur à l’envers durant l’été, ce qui compense l’électricité consommée en hiver ou la nuit.

Roulettes : bonne idée :-)

Premier passage pour la toiture, je devrais recevoir le devis ce weekend.

La banque est ok pour le prêt, tout pourra passer sur le prêt énergétique à condition que la toiture soit isolée, donc pas simplement remplacer les vieilles ardoises.

Hors ligne Hors ligne

 

#28 08/05/2022 20h21

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Premier devis toit reçu :



Un peu moins de 11 000 euros au total, il garde la charpente de base en la renforçant, grosse économie selon lui.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 09/05/2022 13h40

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

J’ai posté le devis des panneaux solaires sur un forum belge plus spécifique "travaux/rénovations", et l’avis général est que c’est très cher, et que le fait qu’ils puissent poser les panneaux en juillet est anormal, le délais moyen en Belgique serait actuellement de 5 à 6 mois d’attente

Hors ligne Hors ligne

 

#30 09/05/2022 15h50

Membre (2018)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 50 Monétaire
Top 50 Finance/Économie
Réputation :   292  

@koldoun, serait-il possible de connaître la nom de ce forum svp ?

Car il en existe pas mal.

Merc  d’avance smile


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#31 09/05/2022 16h21

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Bricozone.be

Hors ligne Hors ligne

 

#32 12/05/2022 13h34

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Second devis toiture :

Plus ou moins le même prix, mais il propose de doubler toutes les poutres principales de la charpente, isolation extérieure afin de ne pas perdre trop de place dans le grenier.



Disponible fin juillet.

Une 3e société de panneaux solaire m’a contacté, visite mardi prochain.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 13/05/2022 23h31

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Voici l’offre du jour :

Pose de 12 PV Axitec 400Wc FULL BLACK - AXIBlackpremium XXL HC

1 onduleur SMA 3.0 connected V41

Puissance totale de l’installation : 4 800 Wc
Production de votre installation : 3 818 kWh

Retour sur investissement : 4,5 ans

Prix : 6 700 euros.

Lors de sa visite, il m’a parlé d’optimiseurs sous chaque panneau, mais sauf erreur de ma part, je ne vois pas cela dans le devis, je vais donc demander confirmation lundi.

Qu’en pensez-vous?

https://www.axitecsolar.com/sites/defau … V_30mm.pdf

https://files.sma.de/downloads/SB30-60-DS-fr-52.pdf

Dernière modification par koldoun (13/05/2022 23h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#34 25/08/2022 13h36

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Bonjour,

Il y a 2 ans j’avais ouvert un sujet concernant mon gros projet : l’ajout d’un étage en ossature bois.
Je ne retrouve plus ce sujet.

Le projet est enfin lancé, là je vis chez mes parents pour quelques mois.

Sur ce dessin, il s’agit donc de l’ajout de la partie bleu :



Le toit en 1 a bien été refait comme exposé dans ce sujet, et pour les panneaux solaires, l’acompte a été payé fin mai, il faut attendre 16 semaines après ce paiement pour l’installation…

D’ici 3-4 mois, je vais donc revenir vivre chez moi dans une maison qui aura beaucoup changé :

Des toitures neuves sur toute la maison, à la place de vieilles toiture non isolée
Des panneaux solaires couvrant +- les 2/3 de ma consommation actuelle (sans le futur étage donc)
Une seconde salle de bain, dont hélas le chauffe eau sera électrique
Un second étage entièrement isolé, et selon l’architecte, ne nécessitant pas ou peu de chauffage.

J’imagine donc que nous devrons adopter les habitudes suivantes :

1 - faire chauffer l’eau de la nouvelle salle de bain la journée lorsque les panneaux fonctionnent
2 - faire tourner au max les appareils ménagers en journée (lave linge, lave vaisselle etc)

Mais quelques interrogations :

Préférer utiliser la douche chauffée par l’électrique? Ou celle chauffée au gaz?

PS : pour l’anecdote, j’avoue que nous sommes dans la période très démoralisante de démolition.
Ce n’est vraiment pas agréable de voir notre maison sans toit, avec beaucoup de saleté partout… J’imagine que lorsque nous serons entré dans la phase "construction", ce sera moins pénible.

Dernière modification par koldoun (25/08/2022 13h39)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #35 25/08/2022 21h58

Membre (2012)
Top 50 Monétaire
Réputation :   77  

Bonsoir,
Pour ceux que ça pourrait intéresser, j’ai trouvé ce site qui permet d’évaluer l’ensoleillement par localisation géographique.
Rayonnement solaire à Valence (Espagne)

Même chose concernant la force et direction du vent si vous souhaitez installer une petite éolienne domestique:
Datos climáticos y meteorológicos históricos simulados para Valencia - meteoblue

Hors ligne Hors ligne

 

#36 26/08/2022 04h08

Membre (2017)
Réputation :   11  

Il serait peut être plus judicieux de procéder à la pose d’un chauffe-eau solaire. A voir en fonction du coût supplémentaire et du futur rendement des panneaux classiques.

Dernière modification par joe75 (26/08/2022 04h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#37 26/08/2022 08h53

Membre (2010)
Réputation :   37  

INTP

Si votre objectif est de ne plus être dépendant du prix de l’énergie, l’idéal serait une maison passive (qui n’en consomme pas pour chauffer la maison) avec un chauffe eau solaire ou thermodynamique (qui en consomme très peu pour chauffer l’eau) …

Si votre objectif est envers la planète et le CO2, n’oubliez pas de compter l’énergie grise… On a souvent des surprises en la matière…


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne Hors ligne

 

#38 26/08/2022 08h55

Membre (2019)
Réputation :   67  

ENTJ

joe75 a écrit :

Il serait peut être plus judicieux de procéder à la pose d’un chauffe-eau solaire. A voir en fonction du coût supplémentaire et du futur rendement des panneaux classiques.

Le chauffe-eau solaire vaut rarement le coup sans piscine à chauffer l’été. Et je ne suis pas sûr que la piscine soit un choix très judicieux dans un objectif d’indépendance

Hors ligne Hors ligne

 

#39 26/08/2022 09h43

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Bonjour,

Le chauffe eau solaire est vraiment beaucoup plus cher, et avec l’explosion des prix des matériaux, le projet est beaucoup plus cher que prévu.

Je devais le faire en 2021, mais il y a eu un conflit entre l’entrepreneur et l’architecte au moment de signer le contrat, donc tout à été stoppé 2 semaines avant le début des travaux (juin 2021).

1 an plus tard, après révision des devis, j’en suis à +- 12 000 euros supplémentaires…

Merci pour vos propositions

Hors ligne Hors ligne

 

#40 26/08/2022 19h29

Membre (2015)
Réputation :   61  

J’avais hésité à un installer un chauffe-eau solaire dans ma maison passive mais j’y ai renoncé, un thermo-dynamique apportant aussi une réponse très satisfaisante au regard de l’investissement plus modéré.
Couplé au photovoltaïque c’est une solution excellente.

Hors ligne Hors ligne

 

#41 27/08/2022 05h13

Membre (2017)
Réputation :   11  

Un chauffe eau solaire est assez simple à fabriquer soi-même. Autrement avec l’augmentation du prix de l’énergie,  ce type de d’investissement peut se rentabiliser rapidement, donc vous devriez solliciter d’autres entreprises  et vous renseigner sur les subventions associées.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #42 30/11/2022 11h17

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Le projet prend fin, la partie bleu de mon schéma est construite, il reste quelques réparations qui devraient se faire aujourd’hui normalement, et demain pose des portes.

Rétro planning :

le 17/08/2022 nous quittons la maison pour nous installer chez mes parents.

Plus de chauffage jusque début novembre, mais avec le retour du froid, j’ai mis le thermostat de la chaudière sur 10°, pour la partie existante (jaune).

Pour rappel, ce sont des chauffages électriques qui ont été installés dans la partie bleue, l’architecte me disant que le nouvel étage est proche du passif.

Pour la première fois depuis hier matin, le nouvel étage est totalement fermé.
-> il restait à installer l’extracteur de la salle de bain

Lorsque je suis entré dans la maison, sensation de froid dans l’existant (jaune), puis lorsque je suis monté à l’étage, une réelle sensation de chaud, alors que les chauffages électriques ne sont pas encore en fonction.

Je vais mettre un thermomètre dans cette nouvelle construction afin de mesurer la différence de température, en sachant que la chaudière est allumée sur 10° pour la zone jaune, rien pour la zone bleue.

Remarque : à l’étage, même la partie jaune qui existait déjà avant est bien plus chaud que le rez de chaussée, mais la toiture a été refaite et isolée en juin : impact?

Zone d’ombre : lorsque les ouvriers ont voulu installer les panneaux solaires, ils se sont rendu compte que le toit est trop petit, mais ils m’ont appelé pour e dire que les panneaux seraient mieux placés sur la nouvelles toiture… J’ai envoyé des plans et photos au commercial qui était passé pour avoir son avis, silence radio depuis lors.

Je reviendrai à la charge lorsque je serai de retour chez moi, une chose à la fois, vivre chez mes parents est épuisant et nerveusement éprouvant…

Dernière modification par koldoun (30/11/2022 11h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#43 07/12/2022 08h48

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Bonjour,

Je sollicite vos avis et conseils afin d’optimiser la consommation d’énergie de mon habitation, d’éventuels tests à faire etc.

Petit topo avant de démarrer :

Il y a 1 an j’avais une maison sans toiture isolée, on chauffait à 21,5 degré via le thermostat, toute la maison était chauffée.

Dans mon message du 25/08, le jaune correspond à cette époque, chauffé au gaz.

Depuis lundi soir, après 4 mois de travaux, nous sommes revenus dans la maison, qui a maintenant la partie bleu en plus : ossature bois, 1 petite chambre, 1 grande chambre, 1 salle de douche/wc/lavabo, chauffé à l’électrique.

En juin, la toiture (chiffre 1) a été refaite, quelques tests :

1 - la couche de neige tombée dans la nuit de dimanche a lundi était toujours intacte, alors qu’elle avait fondu sur 90% des toitures voisines. J’ai lu qu’une toiture bien isolée garde longtemps son manteaux de neige.

2 -maison chauffée à 15° en prévision de notre retour, 2° dehors, 11° dans le grenier

3- hier, maison chauffée à 20°, 4° dehors, 14° dans le grenier

Pour moi, cette nouvelle toiture semble passer les tests positivement, qu’en pensez-vous?

Cet été durant la canicule il était possible de rester dans le grenier, avant les travaux, lors de canicules, rester dans le grenier était insupportable.

Comme noté au point 3, je passe donc de 21,5° à 20°. J’ai testé 19, puis 19,5, ce n’était pas très agréable.

Dans les nouvelles pièces, j’ai mis les chauffages électriques à 17,5°. J’ai demandé leur avis aux enfants, c’était ok, j’ai passé 1h avec mon plus petit dans la petite chambre, 17° un peu juste, 17,5° était ok.

Ils ne font que dormir dans leurs chambres en ce moment, pour rester y jouer il faudra surement monter un peu.

Pour la salle de douche, 17,5° ok pour aller au WC, il faudra monter la t° pour se doucher, mais la douche n’est pas terminée, ils ont oublié des joints.

Questions :

Pour la nuit, il semble avoir 2 écoles : laisser une t° constante ou baisser la t° de quelques degrés.

Je pense que c’est propre à chaque situation, mais comment tester ceci?

Comment comprendre si la chaudière utilise moins de gaz pour maintenir 20° constants, ou si le fait de mettre 18° la nuit pour relancer à 20° le matin est préférable?

Idem pour la nouvelle construction : toujours laisser 17,5°, même quand les enfants sont à l’école? Ou couper tous les chauffages des pièces inoccupées?

Ca se dispute sur le web à ce sujet, les avis sont parfois très opposés.

Ce matin, chaudière à 18°, je relance à 20° vers 7h20, les 20° ont été atteints en +-40 minutes.
C’est très approximatif, je pourrai retester plus précisément si nécessaire.

Avez-vous des idées de tests à effectuer pour optimiser ma consommation?

Merci

Dernière modification par koldoun (07/12/2022 08h50)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #44 07/12/2022 09h54

Membre (2019)
Réputation :   67  

ENTJ

Garder une température constante consommera forcément plus car la chaudière doit fonctionner pour maintenir. Alors que quand vous baisser, votre chaudière va se couper le temps que ça se refroidisse puis consommera un petit peu moins pour maintenir la température plus basse. La surconsommation lors du réchauffement sera largement compensée par les économies précédentes.

De plus on dort beaucoup mieux avec quelques degrés de moins, la température conseillée dans une chambre est de 16°.

Sinon pour la baisse de température, ce que je peux vous conseiller, c’est de faire cela progressivement et de légèrement vous forcer au début. Après 1-2j d’adaptation, on ne sens plus la différence. Et il est aussi possible d’adapter notre tenue à la saison, en enfilant un gros pull et une écharpe, l’autre avantage de cette technique c’est que le choc thermique est plus faible quand on sort.

Pour être plus concret, je peux vous donner mon expérience : j’ai pris pour habitude de chauffer vers 15-16°, et passer l’adaptation un peu difficiles les premiers jours, il n’y a plus aucun inconfort ensuite.

Cette année je suis dans un cas plus extrême : j’ai déménagé dans une maison mal isolée (travaux prévus en 2023) et chauffé au fioul. J’ai lancé des travaux pour la géothermie, mais à cause des problème d’approvisionnement la PAC est toujours en attente et les travaux sont donc en retard. Vu que je n’ai pas envie de me faire livrer 500L de fioul pour quelques semaine, je rationne donc le fioul pour l’eau chaude uniquement. Il fait actuellement entre 8 et 10° selon les pièces. J’ai un petit chauffage électrique qui me permet de chauffer mon bureau à 15 la journée et la chambre à 14 la nuit, et la cheminée qui réchauffe le salon le soir ou le weekend quand on s’y pose un peu.
Petit bilan de cette expérience forcée :
- c’est pas très agréable, mais on s’y fait quand même en se couvrant bien : tshirt thermique Décathlon, polaire par dessus, charentaise, et quand je sors de mon bureau je rajoute une écharpe, une robe de chambre et je mets ma capuche.
- une fois qu’on est habituée à ces températures, une pièce à 15° donne une impression de chaleur très agréable
- dés qu’on s’active un peu (ménage, rangement…) on peut facilement enlever des couches
- si on reste statique, par exemple devant un film, un bon plaid permet de très vite remonter sa température

Je ne recommande pas cette expérience de descendre aussi bas, mais honnêtement en baissant peu à peu, il n’y a vraiment pas de problème à aller jusque 15. (cela dépend bien sur de la sensibilité de chacun, et avec des personnes fragiles comme des enfants ou des personnes âgées, il faut peut-être un peu plus)

Hors ligne Hors ligne

 

#45 07/12/2022 10h10

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

C’est quand même extrême comme expérience…

J’ai 3 enfants (3, 8 et 10 ans) et une femme russe qui a toujours vécu dans un appartement surchauffé.

Pour moi il doit quand même y avoir du confort, et 20° est un compromis, même si cela a été compliqué de faire comprendre à mon épouse que c’est fini de se promener dans la maison a moitié nue (oui, c’est comme ça en Russie, même avec -10° dehors on est obligé d’ouvrir les fenêtres tellement il fait chaud dans les appart, et pas de vanne aux chauffages, vive le communisme)

Agréable pour les yeux, moins pour le portefeuille…

Hors ligne Hors ligne

 

#46 07/12/2022 12h27

Membre (2019)
Réputation :   67  

ENTJ

Je suis tout à fait d’accord, c’est extrême, et dés que la géothermie sera en place je ne la renouvellerai que contraint et forcé big_smile Comme je l’ai dit dans mon message précédent, je ne le conseille pas, mais je trouve le retour d’expérience intéressant

Par contre, pour descendre en dessous de 20 sans aller jusqu’à des température aussi basse, ce n’est qu’une question de s’habiller pour la saison et de prendre l’habitude, il n’y a ensuite aucun inconfort (contrairement à ma situation actuelle, dans laquelle c’est faisable, mais au prix d’un certain inconfort).

Quand je parle de s’habiller correctement, c’est propre à chacun, mais je dirais que le minimum c’est de ne pas se promener pied nus et d’avoir 1 ou 2 couche qui couvre les bras et un peu épais (pull, sweatshirt…).
Normalement avec ça, je pense que la plupart des gens vivront très bien 18-19° (on reste assis dehors moins habillé par ce type de température en soirée à la belle saison). 16° est très confortable aussi, mais là il faut pas être trop frileux, et ça c’est très personnel (et dépendant du sexe, les femmes ayant en général une température de confort de 1-2° supérieure)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #47 07/12/2022 12h35

Membre (2017)
Réputation :   20  

Tout l’art est d’y aller progressivement. Nous sommes cette année passé de 19 à 18 dans la pièce de vie, sans changer notre ressenti.
Je suis comme vous en Belgique, et le triplement de la facture m’incite également à optimiser l’usage depuis l’année passée particulièrement.
Les enfants (6 et 9ans) n’ont aucun problème dans leurs chambres à 16. Je travaille dans le bureau à 16 également.

Quelques habitudes: garder un oeil sur l’hygrométrie, et ventiler 5 minutes le matin et le soir. Le ressenti est plus meilleur dans une pièce avec une humidité plus basse évidemment.

Le conseil de maintenir une température constante ne me semble pas vraiment tenir la route d’un point de vue physique, du moins dans une maison raisonnablement bien isolée. Je ne chauffe donc plus les jours où il n’y a personne durant la journée depuis 1 année.
Pour chiffrer mes dires, avec une chaudière à gaz, maison mitoyenne 170m2 construction 2009; voici notre consommation pour le chauffage (j’ai déduis l’utilisation pour l’eau chaude):

2010 à 2017: environ 20°C constant pièce de vie, 18°C dans les étages (chambres, bureau), sans optimisation ni réflexion sur la chose --> moyenne de 7000kWh/an

2017-2021 : 18-19°C constant, 16-17°C dans les étages --> 5000kWh/an

2021-aujourd’hui : chauffage avec parcimonie, en fonction de la présence (weekends, 2 jours de télétravail, soirée, tout cela à 19°C). On descend à 15 ou 16 sans chauffage pour des journées type 0°C matin 5°C après midi, petit coup de chauffage en fin de journée pour avoir une soirée vers 19.
J’observe une baisse de 30% par rapport aux 2 dernières années où je faisais déjà attention. Je suis sur les bases d’une conso chauffage à 3500kWh/an pour un hiver "normal".

J’ai analysé la conso moyenne mensuelle en fonction de la température moyenne extérieure mensuelle (bialn climato sur meteo.be), pour chiffrer prendre en compte l’effet d’hiver plus ou moins doux. En gros, chaque degré en moins de température moyenne extérieure me coûte 220kWh sur le mois (en approximation linéaire), avec une coupure à 10°C moyenne sur le mois, ce qui donne du chauffage du 15 novembre au 30 mars (vérifié depuis 12 ans)

Même mes amis qui partaient d’une conso chauffage de 30000kWh de gaz ont trouvé la voie de l’optimisation (plus ou moins forcées, quand leur facture dépassait 1000E/mois, même dans les catégories aisées…)

Je viens du sud de la France, quand je vois l’usage du chauffage dans beaucoup d’endroits à la température très douce, je me dis qu’il y a une place énorme à l’optimisation…

Dernière modification par HommeDesNeiges (07/12/2022 13h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#48 07/12/2022 13h39

Membre (2013)
Top 50 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   275  

Je continue dans mes expériences.

A 11h20 j’ai coupé les 3 chauffages électriques des nouvelles pièces, 2h plus tard on est passé de 17,5° à 17°.

Soit une perte de 0,5° en 2h avec une température extérieure autours de 6°.

L’architecte m’avait dit qu’on était presque sur du passif, ces tests vous semblent aller dans son sens ?

Pour ce qui est de baisser la t° progressivement afin de s’y habituer, on passe quand même de 21,5 degrés à 20° par rapport à l’hiver dernier.

Je vais donc attendre un peu afin de voir si personne ne bronche à 19,5°.

C’est quand même dingue tout ça, je n’aurai jamais imaginé chipoter pour 1 ou 0,5 degré en moins il y a un an à peine…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #49 07/12/2022 14h09

Membre (2018)
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Vivre rentier
Réputation :   142  

Attention aux températures basses + hygrométrie forte = développement des germes dans les coins les plus froids.

Chez nous, 17 C dans la maison en général, 20C dans le bureau (télétravail, pas de chauffage d’appoint car chauffé au soleil, orienté au sud) et dans la salle de jeu (idem). Hygrométrie jamais au dessus de 64% (sauf dans la salle de bains, lors des douches et après, et c’est un point de réflexion, cf ci-dessous).

Notre consommation :
- abonnement <5000 kw/h en gaz, 600€ par an, entretien et ramonage compris,  environ 500€ d’électricité.
- 5 stères de bois livrées coupées, 400 € par an + du bois coupé dans la campagne (investissement d’une tronçonneuse sur batterie à 400 € cette année, avec les conseils d’Iqce) + ramonage 70 €/an. Notre poêle à bois de 4 kW  a une grosse inertie, il a été offert par mes parents il y a 5-6 ans (3000 € à l’époque).
=> 1600€ / an pour l’énergie de notre maison, 100m2, 4 chb, 1 salle de jeux. Notre maison est un bête cube, construite en rt2012.

Les points que l’on a déjà optimisés :
- Le poêle à bois à inertie est notre plus bel investissement. Ça chauffe mais sans à coup. Ça sèche. On peut avoir du bois quasiment gratuitement (le bois doit sécher 2-3 ans avant d’être brûlé… Faut-il compter l’immobilisation de la surface du jardin ? En région parisienne… Et puis ça demande du temps. Mais en cas de coup dur, ce sera une aide.)
- Pas de sèche linge, le linge sèche au dessus de la cage d’escalier. L’effet "chaleur montante" est radical. 24h pour sécher une machine.
- Soleil qui rentre à flots l’hiver, quand il y a du soleil.

Les points qui sont à travailler :
- Nous faisons pousser des plantes sur une tonnelle devant la façade sud pour éviter que le soleil ne tape trop. Nous gérons déjà cela en maintenant nos volets mi-fermés en croisée. Nous espérons qu’avec des plantes, la fraîcheur sera encore plus agréable. À voir dans un an.
- Nous nous posons des questions sur notre VMC. Actuellement, c’est un bête bloc qui est sensé tourner h24. Nous pensons que ce n’est pas optimisé : certes il faut la faire tourner quand on prend des douches et que l’eau bout dans la cuisine. Mais il y a des jours où il fait plus humide à l’extérieur qu’à l’intérieur. Pour le moment, nous gérons en coupant la VMC au tableau électrique. Nous réfléchissons à des coupures plus rationnelles (avec une commande domotique ? Si oui, quelle commande : de plages horaires dans la journée ? D’humide réelle ? D’humidité relative entre l’intérieur et l’extérieur ? Où mettre les capteurs ? Le coût d’une telle commande vaut elle le coup ?)

Réflexion :
- d’après moi, 17C- 21C sont des températures limites. Avec des enfants, je dirais plus 18C- 20C…
- les cheminées / foyers ouverts ont des rendements négatifs, souvent. En effet il faut de l’air pour que le feu brûle. Quand une cheminée ouverte fonctionne, elle "tire" l’air, c’est-à-dire qu’elle tire l’air glacé par les interstices des fenêtres et des portes, l’air glacé traverse toute la pièce, s’engouffre sous le feu et monte dans la cheminée. Il ressort chaud en haut du toit. Il faut alors se placer au plus près du foyer pour tenter de prendre la chaleur par rayonnement. Ces foyers ouverts sont une calamité.

🍂🎅🍂🎅

Hors ligne Hors ligne

 

#50 08/12/2022 07h28

Membre (2014)
Top 20 Année 2024
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   499  

@flower
Pour votre vmc, pourquoi ne pas appliquer la solution hygro B. Il vous faut changer le groupe par un hygro, mettre des bouches hygro à pile (qui s’ouvrent lorsqu’elle detecte une présence) et remplacer éventuellement les entrées d’air dans les chambres. Cette solution valorisera votre maison lors du prochain DPE. C’est une solution abordable (<500€) que vous pouvez faire vous-même.

Par contre, bien réfléchir au flux d’air pour votre cheminée. L’apport d’air pour le foyer ne doit pas venir des "interstices"… si vous êtes passée par un installateur, il doit avoir mis en conformité cette arrivée d’air frais. Voir l’article ici par exemple.

@koldoum
Vos premières constatations sont intéressantes mais n’oubliez pas que les matériaux qui ont été utilisés nécessitent un séchage complet. On estime par exemple qu’une peinture est sèche à cœur au bout d’un mois environ. Pour une dalle béton. On considère que c’est 1 cm par mois… idem pour les bois de construction…  en attendant le séchage complet, la structure rejette de l’humidité dans l’habitation. Il vous faudra aérer régulièrement la première année au moins. Vous trouverez tout cela sur le net "durée séchage maison neuve"

Dernière modification par lachignolecorse (08/12/2022 07h29)


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.022 sec., 36 requêtes exécutées ]