PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+3]    #1 06/11/2021 18h53

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

J’ai souhaité partager ces quelques lignes pour retracer l’historique puis suivre l’évolution de mon portefeuille à un rythme qui reste à définir (trimestriel ?).

J’espère que cela me permettra de respecter les lignes directrices que je me suis fixées et puis j’apprécie beaucoup la lecture du forum alors un peu de retour ne fait pas de mal.

Voici donc mon cheminement…

1- Considérations sur le temps qui passe à l’approche de la cinquantaine…

J’ai navigué au fil des années et de mes peurs (qui sont toujours présentes) et j’ai, je l’espère, appris de mes erreurs…

Mon seul regret côté finances est de ne pas m’y être intéressé plus tôt.
Plutôt que de continuer à me lamenter, j’ai à partir de 2016, commencé à m’intéresser aux investissements car ayant une carrière commencée assez tardivement,  je risquai de passer du bureau à l’Ehpad (et j’ai beaucoup de considérations pour ce dur métier, pardonnez donc ce trait d’humour) vu l’empilement de réformes successives repoussant sans cesse l’âge légal de la retraite et ses modalités de calcul.

Je ne me voyais pas et ne me vois pas rester au bureau jusqu’à 67 ans peut-être 69 ans si l’âge légal est repoussé à 64 ans par exemple après les échéances de 2022…

J’avais donc à l’époque une idée en tête visant à me créer un complément de revenus comme début de « stratégie ».

Au moins, j’avais initié depuis pas mal de temps le parcours lié à l’acquisition de notre résidence principale.
À ce jour, il ne nous reste qu’un tout petit plus de 2 ans avant de solder le crédit et cela permettra d’accélérer encore les investissements à cette échéance en profitant un peu plus de la vie.

En 2016 donc, j’ai initié ce travail tardif de formation sur ces sujets des finances personnelles et de l’investissement qui profitera je l’espère à mes enfants plus tard à l’aide d’une petite lettre de synthèse que je leur ai préparée, à la «inception», pour que cette idée de gestion de ses finances et de l’investissement fasse son chemin au fil du temps et de leur propre expérience car ils seront au final maître de leur vie et de leur choix.

2 – Le parcours d’un investisseur hésitant et victime de ses peurs mais qui se soigne

J’avais un PEA ouvert pour prendre date dans une banque classique avec pour seul placement ses 15,24 euros (celles et ceux étant nés bien avant 2002 comprendront pourquoi).

Après de nombreuses lectures donc ce forum, j’ai commencé à acquérir en 2016 des titres vifs donc Total dans une optique de dividendes mais je n’avais pas de stratégie réellement claire  et j’ai peu de temps après arrêté et j’ai soldé le modeste PEA mais j’ai diminué le poids des remboursements immobiliers et raccourcis la durée restante en basculant début 2017 dans une banque en ligne bien connue avec un taux de 0,75 % pour la durée restante (4,15 % en 2009 pour la petite histoire puis 3,15 % quelques années plus tard).

Oui, j’avais aussi fait l’erreur de prendre un prêt trop important pour avoir de la marge de manœuvre pour investir par ailleurs même si cela restait gérable…

Le temps est passé, vite comme d’habitude, et la petite musique à continuer à trotter dans ma tête et j’ai relancé mon parcours « d’investisseur » en 2018 avec :
- un PEA chez Binck, une assurance-vie jointe chez Boursorama (casse-pieds à gérer mais on la garde jusqu’en 2026 et on avisera à l’échéance des 8 ans sur les choix à faire même si j’ai mon idée);
- une assurance-vie Boursorama perso début 2019;
- puis une dernière assurance-vie chez Linxea Spirit souscrite fin février 2020.

Au fil de mes lectures et de la tentative d’analyse de mon tempérament j’en suis arrivé à la conclusion que l’investissement lazy était préférable pour moi.

Sans rentrer dans trop de détails, j’ai commencé par un portefeuille d’ETF mais je n’étais pas à l’aise avec cette gestion.
Entre-temps, la crise sanitaire est venue avec tous les bouleversements induits sur nos vies.
J’ai trop cogité et je suis repassé totalement liquide pendant de nombreux mois sur le PEA et en fonds euros sur les assurances-vie avec quelques pertes surtout sur le PEA plus conséquent et par moments des réinvestissements voire petits passages sur l’ETF Bear CAC 40.

Bref tout ce qu’il ne faut pas faire (le train était reparti et j’ai multiplié les frais…).

Au printemps de cette année j’ai dit stop sur cette instabilité et j’ai décidé d’opter pour la stratégie successorale de Warren Buffet « adaptée ».

J’ai replacé tous les fonds disponibles sur un ETF S&P 500 capitalisant sur le PEA et sur l’assurance-vie Linxea Spirit et sur l’ETF S&P 500 distribuant chez Boursorama car c’était le seul disponible mais peu importe car les dividendes sont automatiquement réinvestis.

Depuis dès que mon salaire est versé je vire le montant mensuel alloué à l’investissement sur le PEA Binck devenu Saxo puis dès que les fonds sont disponibles j’achète immédiatement le nombre de parts de l’ETF S&P500 possibles sans me poser plus de questions et sans chercher à réfléchir sur  le marché.
J’ai choisi l’ETF chez Easy BNP car le coup de la perte d’éligibilité PEA de l’ETF Amundi m’avait quelque peu irrité…

Pour l’assurance-vie Boursorama, j’ai initié un versement mensuel programmé du minimum autorisé tous les mois (50 €) sur l’ETF équivalent du contrat.

Pour Linxea Spirit le versement mensuel n’est pas possible je verse donc tous les 5 mois le montant minimum des versements (500 €) pour ce contrat sur l’ETF S&P 500 Amundi du contrat.

Si je verse donc aussi régulièrement sur les assurances-vie, l’essentiel va sur le PEA et ce tant que le plafond de versement ne sera pas atteint (il me reste un peu moins de 100 000 euros à verser).
Je garde bien entendu de l’épargne de sécurité et de l’épargne pour d’autres projets sur des livrets défiscalisés.

Tout cela pourquoi au final ?

3 – l’avenir

Le principal est avant tout de garder la santé car la seule vraie richesse c’est le temps…

Si le plan se déroule sans accrocs comme dirait Hannibal et avec une augmentation de l’investissement début 2024 à l’échéance du prêt immobilier, mon but est dans un premier temps de réduire mon temps d’activité et ce dès que possible mais sans doute pas avant 7-8 ans, dans l’idéal j’opterai pour un 60 % en commençant à retirer un complément de revenu mensuel tiré des placements à hauteur de 3,5 voire 4 % (à adapter selon le contexte à ce moment-là).

Même si mon travail de bureau n’est pas pénible au sens physique du terme je n’ai clairement aucune intention de me tuer à la tâche et de mourir au bureau surtout à la lumière des évènements sanitaires depuis l’année dernière qui rappelle la précarité de tout cela.

J’avais déjà débuté le télétravail avant la pandémie et je vais continuer au maximum n’ayant pas besoin de fréquenter les salons de la machine à café pour vivre et y trouvant un équilibre vie professionnelle-vie personnelle.

Ensuite, j’ai prévu de m’arrêter au plus tard à 64 ans quand bien même j’aurais selon les règles actuelles encore une décote et de compléter avec les retraits évoqués ci-dessus.
J’espère que d’ici là l’âge légal n’aura pas été repoussé au-delà mais bon j’investis aussi pour cela car on ne peut pas compter sur des règles stables dans le temps et je voudrai avoir le choix…

Mon épouse à le même type de placement (PEA, Assurance-vie) mais s’y intéresse moins…

Me concernant, à ce jour les versements sur le PEA sont de 50 700 euros et le montant du compte à la sauce Saxo (valeur des titres moins le coût d’une revente totale) atteint 65 945 euros soit un TRI de 11,11 % .
Je remercie les intervenants de la file sur le calcul de la rentabilité de son portefeuille et heureusement j’ai un fichier recensant mes différents versements au fil du temps et leur date.





L’assurance-vie jointe a atteint la somme de 12 300 euros pour 8 380 euros versés mais sans aucun nouveau versement depuis septembre 2019 quand Boursorama ou Générali ? s’est mis en tête de nous ennuyer avec l’impossibilité d’effectuer des versements en ligne pour une assurance-vie conjointe malgré des mandats.
Je n’aime pas qu’on me complique la vie alors j’ai opté pour des contrats individuels et en 2026, à l’échéance des 8 ans on basculera ce contrat vers les PEA en 2 ans pour accélérer leur remplissage et en limitant l’impact fiscal…

Mon assurance-vie personnelle Boursorama à atteint la somme de 1 800 euros pour 1 400 euros versés depuis octobre 2019.
Enfin l’assurance-vie Linxea Spirit a presque atteint 3 400 euros pour 2 500 euros versés depuis février 2020.
Je ne ferai pas de rachat partiel sur les autres assurances-vie à l’échéance des 8 ans pour purger les plus-values comme c’est souvent conseillé pour les assurances-vie investies en fonds euros car cela est contre-productif pour les assurances-vie investies en unités de compte pour bénéficier au maximum de la composition des intérêts.

A bientôt.

Dernière modification par Fgar (06/11/2021 18h54)

Mots-clés : buffet, etf (exchange traded funds), passif, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 06/11/2021 19h19

Membre (2017)
Réputation :   38  

Vous avez donc opté pour une stratégie lazy de chez lazy effectivement.

Pourquoi ne pas avoir opté pour un ETF Monde ?

Vous voulez simplifier mais vous misez tout sur la performance du SP 500 pour maximiser votre performance.

C’est profitable mais votre sensibilité à la volatilité serait moins mise à l’épreuve avec un ETF Monde.

Qu’en pensez vous ?

Hors ligne Hors ligne

 

#3 06/11/2021 19h47

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonsoir,

C’est effectivement un choix lié à un objectif de rentabilité au moins jusqu’au moment du début des retraits.

Je me suis gardé la possibilité dans un coin de ma tête d’arbitrer tout ou partie des placement vers l’Etf monde à ce moment là mais l’objectif est de faire jouer à plein la composition des intérêts et je resterai également investi en Etf en phase de rente.

Maintenant il y a au moins 2 écueils dont j’ai pleinement conscience :
1- le passé ne présage pas de l’avenir et je bénéficie cette année (pour le moment 😉) du contexte très porteur
2- il va falloir que je garde cette rigueur sur la durée et la lutte contre ses propres démons n’est pas facile mais je me soigne et le jeu en vaut la chandelle.
Subsidiairement je ne place que des fonds dont je n’ai pas besoin immédiatement.

Dernière modification par Fgar (06/11/2021 19h48)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #4 06/11/2021 20h58

Membre (2014)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   327  

Bonsoir

Vous évoquez à plusieurs reprises vos "démons" mais vous investissez tout sur une même ligne ou indice, ce qui peut paraître un peu déroutant.

Sur les 10 prochaines années, quelle est la baisse que vous êtes prêt à supporter ?

Etre lazy n’interdit pas d’avoir une ligne "tranquille" par ailleurs, même minoritaire, pour amortir la volatilité. La notion de "lazy" est très vaste cf ci après lien comparant de nombreux portefeuilles lazy aux composantes très différentes :
comparaison des portefeuilles lazy

Dernière modification par skywalker31 (06/11/2021 21h05)


"La bourse est le seul magasin où la plupart des clients fuient quand les prix baissent. W Buffet". Portefeuille, Blog

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #5 07/11/2021 00h07

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonsoir,

Quand je parle de démons pour être plus précis il s’agit de la peur qui m’a amené à ne rien faire pendant longtemps ou à prendre trop de décisions.

Je suis beaucoup moins intelligent que Mr le marché et je serai bien incapable de choisir telle ou telle société.

Alors je préfère accompagner le marché à la hausse ou à la baisse qui viendra inévitablement et ce pendant je l’espère de très longues années.

Que ce soit le World et son panier de 1600 entreprises ou le S&p500 représentant les 500 plus grosses capitalisations de l’économie la plus importante, la diversification me semble importante sans avoir à ajuster en permanence un portefeuille qui deviendrait déséquilibré selon tel ou tel critères.

J’ai beaucoup de respect pour le talent de celles et ceux qui gèrent activement leur portefeuille mais je n’ai ni la compétence ni l’envie de le faire ce qui ne m’empêche pas de m’intéresser au monde économique et à vos divers échanges sur le forum.

Pour le pourcentage de perte admissible, j’ai choisi de ne pas raisonner ainsi.
Très tôt lors du paroxysme de la crise COVID, j’ai commis l’erreur de désinvestir et d’attendre de meilleurs vents mais qui sait à l’avance quand ça s’arrête et quand cela repart?

J’ai l’esprit beaucoup plus serein ainsi pour le moment mais c’est sûr que le moment de vérité va venir un jour ou l’autre.
La seule chose dont je pense être certain c’est qu’il vaut mieux être dans le marché qu’en dehors.

Je ne sais pas si un retour mensuel peut intéresser les uns et les autres pour un tel "portefeuille". Je verrai bien.

Dernière modification par Fgar (07/11/2021 00h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 07/11/2021 10h00

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   599  

Fgar a écrit :

Que ce soit le World et son panier de 1600 entreprises ou le S&p500 représentant les 500 plus grosses capitalisations de l’économie la plus importante, la diversification me semble importante

La différence majeure entre investir sur un tracker world ou sur autre chose, c’est qu’en investissant sur un tracker world, d’une certaine façon vous ne faites pas de choix : vous achetez tout le marché, en gros.
En préférant un SP500 vous faites déjà un choix puisque vous êtes 100% US. Choix qui peut s’avérer gagnant, ou pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 07/11/2021 11h47

Membre (2020)
Réputation :   14  

Fgar a écrit :

Bonsoir,

J’ai beaucoup de respect pour le talent de celles et ceux qui gèrent activement leur portefeuille mais je n’ai ni la compétence ni l’envie de le faire ce qui ne m’empêche pas de m’intéresser au monde économique et à vos divers échanges sur le forum.

Merci pour ce partage. Une gestion très active d’un portefeuille n’est pas forcément source de réussite!
80% des particuliers qui pratiquent une gestion active sur leur portefeuille boursier (j’entends des positions prises sur des durées assez courtes ) perdent de l’argent alors que 90% des adeptes de la gestion passive sont gagnants sur le long terme. Bien sûr, il y a des exceptions dans les 2 camps, on en trouve d’ailleurs sur ce forum.
La stratégie est bien sûr à adapter aux objectifs mais il vaut mieux choisir d’entrée une stratégie adaptée à notre aversion au risque (qui à part WB peut accepter de voir son portefeuille baisser de 50% pendant quelques mois? ) et surtout une stratégie que l’on est capable de tenir sur le long terme.
Mais il est normal de tâtonner au départ, le tout étant de trouver la porte de sortie!

------------------------------------------------------------
Mon portefeuille

Dernière modification par Gulli (07/11/2021 11h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 07/11/2021 12h38

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

C’est toujours délicat de choisir.
J’espère bien sûr que l’avenir me donnera raison car si on n’essaye pas d’avoir un minimum l’esprit positif envers l’avenir on ne fait jamais rien.

En résumé, je ne suis pas obtus mais je voudrais en agissant ainsi automatiquement éviter le travers de la girouette qui change d’avis tous les 4 matins (et j’ai expérimenté un peu de cela pour me rendre compte que ça ne mène nulle part…).
C’est un choix que, je l’espère, j’assumerai au fil du temps et qui n’engage que moi bien entendu.

Ce serait une source de fierté de me tenir à ce mode d’investissement sur une plus longue durée.

Je ne sais pas si je publierai sur une si longue période que notre hôte ou que le portefeuille de Rossox qui a fait preuve d’une grande constance avec quelques ajustements mais cela peut permettre de servir de piqure de rappel pour soi-même.

A bientôt.

Dernière modification par Fgar (07/11/2021 12h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 26/11/2021 15h58

Membre (2016)
Réputation :   14  

Versement effectif ce jour de 650 € sur le PEA et acquisition dans la foulée de 35 parts de l’ETF BNP Easy S&P500 au prix unitaire de 19,70€.

Le PRU passe à 15,95927 pour 3398 parts.

Le versement mensuel programmé de 50€ sur l’AV Boursorama a été fait le 10 du mois sur l’ETF S&P500 de cette assurance vie.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 01/12/2021 09h27

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Petit point mensuel.
La bourse a clignoté comme d’habitude avec des hauts et des bas, peu importe, dès que les fonds alloués à l’investissement mensuel ont été crédités sur le PEA Saxo, j’ai investi.



Mon objectif minimal est de prendre un temps partiel de 60 % en 2030 pendant les xxx années avant l’âge légal de la retraite susceptible d’évoluer dans les années à venir.
Je simule le calcul de la rente avec le taux de retrait habituel de 4 % mais j’ajusterai ce taux en fonction de la situation à cette échéance et ce surtout dans les premières années.

Ce mois-ci, j’ai également bénéficié du prêt Boursorama de 30k sur 4 ans à 0,747 %. Les fonds sont placés pour le moment sur des livrets disponibles.
J’en allouerai une partie sur mon ETF habituel en cas de chute plus sévère sinon cela servira à renforcer par anticipation la poche dédiée aux investissements ménagers plus importants.

Prochain investissement mensuel avant la trêve des confiseurs ma paye étant versée plus tôt en décembre. A priori, ce sera pour un montant proche de celui de novembre.

À bientôt.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 01/01/2022 15h02

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Bonne et heureuse année à chacun et chacune d’entre vous.
Un petit bilan pour cette année 2021 bien curieuse et sans doute exceptionnelle.

J’ai été porté par la croissance des indices depuis le mois de mars et je me suis tenu à mes investissements sans intervenir, hormis les investissements mensuels sur le PEA (apports de 6000 € au total sur le PEA en 2021), l’investissement programmé de 50€ sur l’assurance-vie Boursorama et de 500 € tous les cinq mois sur Linxea Spirit (ne pouvant faire de versement programmé de 100€ tous les mois avec ce contrat).

Le 27 décembre dernier, j’ai rajouté 32 parts de l’ETF BNP S&P500 au PEA au prix unitaire de 20,19€ après un dernier apport de 650€.

Hors apports, mes placements ont donc progressé au total de 21 986 €.

Pour 2022, la stratégie reste identique n’ayant aucun don de divination sur l’évolution de la situation.
Je prévois donc d’apporter environ 500€ tous les mois sur mon PEA, de continuer les versements programmés de 50€ sur l’assurance-vie Boursorama et d’effectuer 2 versements de 500€ sur Linxea toujours sur les ETF S&P500 propres à chaque support.

La stratégie est identique pour les supports de placement de mon épouse.

Il nous reste 2 ans de remboursement pour le prêt de l’habitation principale cela tombe bien car mes grands approchent des études supérieures.



Hors ligne Hors ligne

 

#12 31/03/2022 21h17

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonsoir,

Le 1er trimestre 2022 s’achève, très agité bien sûr. Espérons que ces malheurs s’apaisent rapidement mais rien n’est sûr en ce bas monde…

Concernant les investissements, j’ai continué les investissements mensuels habituels de 500 € sur le PEA sur l’ETF S&P500 en fin de mois dès le versement de la paye, les versements automatiques mensuels sur l’une des assurances vie et le versement de 500 € sur l’assurance vie Spirit (pas de versement mensuel possible malheureusement sur ce contrat).

J’ai aussi effectué un versement complémentaire en Janvier sur le PEA, (note pour moi-même : oublie le market timing ;-)
Ça a beaucoup baissé, c’est bien remonté en mars avec également un impact de la variation des monnaies.

Sur le trimestre ce sont de vraies montagnes russes c’est le cas de le dire…


Quand on prend du recul c’est autre chose, on relativise (ce n’est que l’historique chez Saxo, le PEA est un peu plus ancien):


Rendez-vous sans doute au prochain trimestre.

Dernière modification par Fgar (01/04/2022 09h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 06/07/2022 16h52

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Quelques jours après la fin de ce nouveau trimestre, je prends quelques instants pour faire le point.
Pas besoin de faire un résumé déjà bien fait sur les autres suivis de portefeuilles, cela a été très agité.

Les versements mensuels automatiques de 50 € sur l’UC de l’assurance vie Boursorama continuent.
A voir comment cela va se passer avec la transition Lyxor-Amundi.
Prochain versement sur l’assurance vie Spirit prévu en Août sauf impondérable.

Je continue également les versements mensuel sur les PEA de 500€ pour le moment avec un achat dès que la somme est disponible sur le compte espèces.

3687 titres  (ESE) pour un PRU de 16,23 €.

Bonnes vacances malgré le contexte pour celles et ceux qui auront cette chance.

Dernière modification par Fgar (06/07/2022 16h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 01/10/2022 13h40

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Le 3ème trimestre de cette année 2022 mouvementée s’est donc achevé.

Nous avons eu la chance de pouvoir profiter en famille de voyages que nous attendions depuis longtemps, j’espère garder cet équilibre entre les investissements et aussi profiter de la vie dont le train continue sa route inlassablement.

Depuis le dernier trimestre, c’est monté et c’est redescendu.
Bref,  j’ai investi tous les fins de mois environ 500 € sur l’ETF S&P500 sur le PEA qui a atteint 4 ans au mois d’août.
Je ne cherche pas à déterminer le moment opportun pour investir, j’en serai bien incapable et je me tromperai à coup sûr. J’investis donc dès que ma paye est versée et que le virement arrive chez le courtier…

J’ai aussi effectué un versement de 500 € sur l’assurance vie Spririt au mois d’août toujours sur une UC  ETF S&P500 correspondant à 5 mois (les versements programmés d’un montant de 100 € ne sont pas possible sur ce contrat).

Je continuerai à ce rythme jusqu’en janvier 2024, fin du crédit de la résidence principale et j’ajusterai sans doute les versements vers le PEA à la hausse.

On fera le point vers 2030 avec je l’espère la possibilité de prendre un temps partiel et de commencer le versement d’une rente via le PEA et ce jusqu’à l’âge légal de la retraite qui va fort probablement augmenter.
On verra à ce moment là pour le taux de retrait et les revalorisations selon l’inflation et la situation du marché.

Je remercie les intervenants du forum pour les explications sur le calcul de la valeur de part, j’ai mis cela en œuvre pour mon PEA avec le CW8 et le CAC 40 GR comme comparatif.



Dernière modification par Fgar (01/10/2022 13h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 27/10/2022 19h04

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonsoir,

Je continue le DCA après le versement mensuel de 500 € sur le PEA (reste 91 000 € à verser j’ai le temps avant le plafond…).
Achat ce jour de 27 ESE @18,60€.

Portefeuille : 3791 titres à un PRU 16,31376 €

Dernière modification par Fgar (27/10/2022 19h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 31/12/2022 08h21

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

L’année 2022 tire sa révérence d’ici peu.

Côté investissement cela a bien sûr été difficile mais comme le but n’est pas la recherche de plus-values mais d’un complément de revenus dans quelques années cela est peu important.

Je continue les renforcements mensuels, en toute logique ces moments de baisse sont même très favorables à long terme et je compte bien m’y tenir.
Les apports sur le PEA cette année s’élèvent à 8000 euros, il reste 90 000 € à verser avant que le PEA soit plein.

Pour 2023, je vais continuer les renforcements mensuels a minima de 500 € sur l’ETF S&P500 sur mon PEA et si tout va bien porter ce montant à 1000 € mensuel à partir de 2024, fin du remboursement principal pour la résidence principale.
J’ai un « petit » prêt employeur à 0 % qui s’achève en 2026 et que je laisse bien évidemment courir vu le contexte.

L’assurance vie Boursorama suit son bonhomme de chemin avec des versements automatiques mensuels de 50 € et pour Linxea Spirit 1, comme d’habitude également,j’y verserai 500 € tous les 5 mois, le prochain étant en janvier.

Bonne année 2023 à toutes et tous.



Dernière modification par Fgar (31/12/2022 08h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 01/04/2023 18h12

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Pour ce premier trimestre 2023, j’ai continué l’investissement progressif quel que soit le contexte et l’actualité.

Sur le PEA j’ai regroupé l’investissement mensuel de 500 € tous les 2 mois sur l’ETF S&P 500 pour limiter les frais de courtage en alternance avec le PEA de Mme pas forcément en fin de mois. 



Le versement automatique mensuel de 50 € sur l’UC S&P500 sur l’assurance vie Boursorama continue et j’ai effectué un versement de 500 € sur l’UC S&P500 de l’assurance vie Spirit 1 (pas de versement mensuel de 100 € possible sur cette version de l’assurance vie…).

Des dépenses un peu plus importantes vont sans doute limiter les possibilités d’investissement pour ce 2ème trimestre. Si c’est possible je donnerai la priorité au PEA en limitant les montants mensuels si besoin.

A ce jour sur le PEA : 3959 parts de l’ETF Easy S&P500 de BNP (ESE) pour un PRU de 16,3779 €

Hors ligne Hors ligne

 

#18 30/06/2023 21h26

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonsoir,

Un nouveau trimestre s’est écoulé, dans un peu plus d’un mois le PEA atteindra ses 5 ans.
Est-ce que cela va changer quelque chose ? Au niveau fiscal oui pour le reste non.

Je continuerai l’investissement progressif en fonction des disponibilités car je souhaite rembourser rapidement un prêt personnel que j’ai du souscrire chez Boursorama, je n’aime pas la dette et les enfants sont toujours prompts à réclamer ceci ou cela…

J’aurai plus de marge de manœuvre en début d’année prochaine avec la fin du prêt de la résidence principale raison de plus de fêter la nouvelle année sans doute ;-).

Bref, pour ce trimestre, concernant les assurances-vie, le seul abondement est celui de 50€ mensuel en automatique sur l’assurance vie de Boursorama et 2 versements de 500€ sur le PEA.
27 ESE @18,60 le 15/05 et 25 ESE @ 19,65 le 28/06.

A ce jour, la position est de 4011 ESE pour un PRU de 16,41€.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 03/10/2023 09h53

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Je ne suis pas sûr que cela intéresse grand monde, mais pour la forme, je continue le suivi trimestriel.

Depuis fin juin 2 opérations (acquisitions) ont été effectuées sur mon PEA sur ce dernier trimestre.
28/08 - 25 parts ESE (BNP Easy S&P 500) @20,22
28/09 - 25 part ESE @ 20,05

A ce jour, le portefeuille se compose donc de 4061 parts d’ESE pour un PRU de 16,459 €

Nous avons encore du temps pour plafonner les PEA mais sauf contre-ordre ou gros imprévu nous allons pouvoir remonter les investissements mensuels à partir de ce mois d’octobre et surtout en janvier, fin du prêt de la RP avec une cible de 1000 € mensuel par PEA.

Bref on continue notre bonhomme de chemin sans (trop) nous préoccuper de l’environnement anxiogène et du journal des mauvaises nouvelles.

A bientôt.

Dernière modification par Fgar (03/10/2023 09h54)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #20 30/12/2023 09h44

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Cette année qui s’achève et ce malgré tous ces évènements malheureux s’est beaucoup mieux passée côté investissements qu’en 2022 avec un rendement calculé par Saxo de 22,36%.

Même si les investissements n’ont pas pu être équitablement répartis sur l’année, j’ai tout de même pu investir sur mon PEA le même montant qu’en 2022 (8 000 €).
A ce jour la somme investie sur le PEA est donc de 68 000 € pour une valeur de 90 886,80 € au cours de clôture du 29/12 soit une plus-value de 33,69%.
Le TRI est de 7,90%.



L’année 2024 va marquer une phase importante puisque dès le tout début de l’année, nous aurons fini de rembourser le prêt de l’habitation principale. La majeure partie sera encore tournée vers nos PEA et sans doute une partie pour renforcer la poche projet.

Je fonctionne avec 3 poches classiques, l’épargne de précaution sur le LDDS, l’épargne projets (véhicules, travaux…) sur le livret A et la poche investissements principalement sur le PEA et de manière résiduelle sur l’assurance vie.

Je vous souhaite une bonne fin d’année et surtout une excellente année 2024.

Dernière modification par Fgar (30/12/2023 09h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 29/01/2024 13h37

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

L’apport du mois a été effectué (1500€).
Achat de 67 parts de l’ETF ESE @22,445 dans la foulée portant la position à 4322 parts (PRU 16,736).

Pas de souci avec la nouvelle tarification Saxo (2€ au lieu de 5€ pour un ordre de ce montant).

Dernière modification par Fgar (29/01/2024 13h37)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #22 12/02/2024 18h03

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Petit point d’étape, inhabituel mais c’est simplement pour marquer le coup, symboliquement le PEA a dépassé le cap des 100 000 euros aujourd’hui pour 69 500 euros d’apport depuis août 2018.
Dès demain, le PEA repassera peut-être en dessous peu importe c’est plus psychologique qu’autre chose mais il fallait le faire comme le disait feu Charlie Munger.

Comme relevé par bien d’autres avant moi, les variations journalières et/ou mensuelles commencent à être significatives. Peu à peu, le poids des apports mensuels sera de moins en moins important mais je vais continuer ainsi jusqu’au plafond du PEA. Ensuite je continuerai sur assurance vie ou CTO on verra dans quelques années.

Si vous êtes jeunes commencez à investir dès que possible sur les supports qui vous conviennent et selon vos moyens, le temps joue pour vous malgré toutes les crises inévitables.

Dernière modification par Fgar (12/02/2024 18h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 28/02/2024 16h52

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Nouvel apport mensuel de 1500€ qui ont été investis dans la foulée toujours dans l’ETF S&P500 (64 ESE à 23,25).
Il reste 79 000 € à investir sur le PEA j’ai le temps, vu le contexte économique et démographique je m’attends à d’autres augmentations de l’âge légal de la retraite.
Comme je l’ai mis en commentaire de réputation sur un autre portefeuille, il est possible que je bascule petit à petit vers l’ETF world lorsque cet âge approchera si et seulement si Amundi ne s’amuse pas à augmenter ses frais et change l’indice avec ces satanés critères ESG bien hypocrites mais il est aussi possible que je reste sur cette stratégie.
On verra…

Dernière modification par Fgar (28/02/2024 16h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 28/03/2024 19h13

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour,

Ce 1er trimestre 2024 s’achève déjà sur les chapeaux de roues pour la place américaine.
L’économie française n’est pas florissante, les idées pour augmenter les taxes et/ou impôts n’ont pas fini de sortir du chapeau.
Je reste persuadé qu’il n’y a qu’une solution, se prendre en main et investir aussi régulièrement que possible.

Bref, cela fait maintenant un peu plus de trois ans que j’investis plus ou moins régulièrement sur l’ETF S&P500 de BNP sans aucune vente et je m’y tiens alors je m’auto-félicite ;-).

Tant que BNP ne change rien à son ETF ESE, j’espère continuer ainsi jusqu’au plafond du PEA d’ici 2028, si tout va bien,la vie et ses surprises étant ce qu’elles sont…

Avant la pause du week-end de Pâques, j’ai donc pu effectuer le virement mensuel hier de 1500€ et j’ai acheté aujourd’hui 62 parts de l’ETF ESE @24,17€

Dernière modification par Fgar (28/03/2024 19h15)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'etf passif de fgar”

Discussion Réponses Vues Dernier message
752 427 316 01/04/2024 12h13 par VerbalKint
16 2 963 30/05/2018 19h48 par Attercap
16 6 740 10/05/2014 07h30 par victor82
Portefeuille d'ETF de Rossox  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 … 27 ]
662 294 583 11/04/2024 09h28 par Rossox
Discussion assez réputée Portefeuille d'ETF d'EviDent  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 ]
171 62 219 05/03/2022 22h53 par EviDent
82 30 115 30/03/2024 15h34 par Argentarius19
Portefeuille d'ETF d'Ooryl  Résumé 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ]
228 73 196 29/03/2024 18h14 par ooryl

Pied de page des forums