PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Synthèse des avis :

Recommanderiez-vous Bricks.co à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

3% - 5
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

3% - 5
Je ne sais pas (avis neutre)

7% - 12
Non, probablement pas (avis assez négatif)

6% - 10
Non, certainement pas (avis négatif)

79% - 126
Nombre de recommandations : 158   Recommandation moyenne : 0,4/4 Avis négatif

[+4]    #276 23/05/2022 11h40

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3856  

INTJ

EricB, le 22/05/2022 a écrit :

L’article que vous citez et qui a été mis à jour semble en effet tout à fait pertinent.

Mon Avis sur Bricks : Alerte Rouge ? (UPDATE: 05/2022)

Mon Avis sur Bricks : Alerte Rouge ? (UPDATE: 05/2022)

Je trouve quand même assez "drôle" que cet article soit cité plusieurs fois dans la discussion, alors que notre forum a alerté dès septembre 2021 sur Bricks, et avec un sondage sans équivoque en début de discussion.

Nous étions bien en avance sur les autres, qui se sont réajustés (éventuellement) au fil du temps.

Nous n’avons pas besoin de citer d’autres articles : ce sont les autres articles qui devraient nous citer…

Hors ligne Hors ligne

 

#277 23/05/2022 13h54

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   153  

INTP

Bonjour Philippe,

Je ne peux que vous approuver : les messages du forum de 2021 indiquaient déjà - je cite - un empilement de frais…

Le lien vers l’article ne fait que confirmer ce fait et ses conséquences directes sur la rentabilité à terme avec un exemple chiffré relativement parlant, donc possiblement utile pour certains.

La rentabilité après tous les frais déduits reste la question de base à se poser avant même de savoir si ce truc est "disruptif" ou pas finalement…

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (23/05/2022 16h23)


=== 👍+1 === Ressources anti-arnaques === Ne pas nourrir les trolls ===

Hors ligne Hors ligne

 

#278 23/05/2022 19h30

Membre (2019)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   91  

Je vous recommande ce podcast. Il permet de voir les lacunes du pdg de bricks, mais également de connaître ses ambitions (et son manque de pilotage stratégique).

On y note par ailleurs qu’en terme de législation, il n’y connaît absolument rien si jamais nous en doutions encore…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #279 05/06/2022 14h53

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   153  

INTP

EricB a écrit :

Il y a cinq entreprises qui sont a priori distinctes, Sas ou Sasu, qui semblent toutes liées à Bricks et domiciliées à cette adresse :

246 RUE DE L ESPEROU 34090 MONTPELLIER : Toutes les entreprises domiciliées 246 RUE DE L ESPEROU, 34090 MONTPELLIER sur Societe.com

On ne peut que s’interroger sur l’interêt de ce type de montage avec des sociétés multiples ? Il y a t-il facturation de services entre ces entités ?

Ils viennent d’en créer encore une sixième : communauté bricks management, SASU à associé unique au capital de 1000 euros…

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (05/06/2022 14h59)


=== 👍+1 === Ressources anti-arnaques === Ne pas nourrir les trolls ===

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #280 05/06/2022 15h11

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

C’est peut être pour éviter la limite de 5Me par société ?

En tout cas ils changent à chaque fois l’activité de la société pour éviter qu’on les accuse d’être des clones.

D’ailleurs, je vois que Bricks a "Agences immobilières" comme activité, ont-ils la carte T ?

BRICKS RETAIL : Location de terrains et d’autres biens immobiliers
BRICKS GESTION 1  : Location de terrains et d’autres biens immobiliers
BRICKS INVEST : Services administratifs combinés de bureau
COMMUNAUTE BRICKS 2022  : Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion
BRICKS : Agences immobilières
COMMUNAUTE BRICKS MANAGEMENT SAS  : Gestion de fonds

Sinon, le professionnalisme de Bricks est toujours d’actualité : le lien REGAFI sur leur site web renvoie vers la fiche d’un certain "SANCHEZ DE YBARGÜEN MORENTE" basé en Espagne smile

BRICKS est enregistrée sous l’identifiant REGAFI N°94466 par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) comme agent prestataire de services de paiement de Lemonway (établissement de paiement dont le siège social est situé au 8 rue du Sentier, 75002 Paris, agréé par l’ACPR sous le numéro 16568

Fiche agent financier - REGAFI - Registre des agents financiers

Civilité : M.
    Nom de famille : SANCHEZ DE YBARGÜEN MORENTE
    Prénom : LUIS
    SIREN :
    Numéro d’identification unique : 74851813S

    Adresse d’exercice des services de paiement : Calle Ebro S/N Mercado de la Pal ma
    Ville : MÁLAGA
    Pays : ESPAGNE

p.s : j’ai gardé les captures d’écran, je sais que nos amis Bras Bricks ( cassés ) scrutent en permanence cette conversation smile

Des nouvelles de Keith et de François ?

Dernière modification par Oblible (06/06/2022 17h37)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#281 10/06/2022 21h35

Membre (2013)
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   170  

En comparant ces deux articles de Challenges, l’un écrit en septembre 2021, l’autre aujourd’hui, j’ai l’impression que le vent tourne pour Bricks.co …

Hors ligne Hors ligne

 

#282 10/06/2022 21h47

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

Les Brickeux découvrent le métier de marchand de bien et de bailleur …

C’est ce qui s’est passé pour un immeuble situé à Clermont-L’Hérault, confronté à des loyers impayés: Bricks expliquait en mai que “concernant les loyers collectés, nous n’allons pas pouvoir verser de revenus ce mois-ci [aux investisseurs]. Les revenus collectés ont permis de rembourser le crédit et les charges.”

“J’ai investi 1.000 euros dans un immeuble à Bretteville le 24 décembre dernier mais il y a des retards dans la signature du notaire donc je ne perçois toujours pas de loyer et je ne peux pas revendre mes parts”


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #283 11/06/2022 14h39

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3856  

INTJ

Alpins, le 10/06/2022 a écrit :

En comparant ces deux articles de Challenges, l’un écrit en septembre 2021, l’autre aujourd’hui, j’ai l’impression que le vent tourne pour Bricks.co …

Bien vu, mais l’explication est très simple.

Le premier est un article sponsorisé, le second est un "vrai" article.

Regardez l’auteur du premier : "Par Les partenaires de Challenges le 11.09.2021 à 09h00"

On en revient toujours à : Les articles publicitaires "masqués" sur les différents sites boursiers…

Si vous mettez les moyens, vous pouvez vous acheter une réputation, et c’est ce qu’a fait Bricks.

Bricks c’est vraiment LE cas d’école.

Toutes les cases sont cochées.

La complaisance des médias (grand public ou même blogs plus amateurs) qui se laissent acheter, l’AMF qui ne fait rien du tout ou fera mais une fois que toute l’histoire sera passée, la cupidité des souscripteurs et parrains, le fait que le forum des IH ait tout expliqué bien avant les autres, et les retournements de veste qui arrivent pour se refaire une vertu et capter du trafic Web.

C’est du vu, revu, déjà revu…

Et ça finira exactement comme d’habitude.

Des types qui ne retrouveront pas leurs billes et qui vont pleurnicher, des escrocs qui seront peut-être condamnés, mais dans bien des années, s’ils le sont (rappelons que six ans plus tard, il n’y a tjs pas de condamnation pour Gérard Lhéritier, fondateur d’Aristophil).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #284 11/06/2022 16h18

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

Pour rappel c’est la SCI de Cédric et de sa copine qui est réellement propriétaire des biens qui ont été financés par les pigeons investisseurs, le tout via l’agence Bricks ( plus on rajoute d’étages, plus il y a de commissions ).

Crowdfunding immo - plateformes, projets en cours et avis. | Page 616 | Forum banque et argent

Quel est le montage juridique ?

La SCI ONEILL LANDREVILLE achète le bien, par l’intermédiaire de l’agence Bricks et obtient le financement auprès de Bicks gestion 1 alimenté par le site internet appartenant à l’agence bricks ?


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#285 11/06/2022 20h21

Membre (2017)
Réputation :   38  

L’immobilier ce n’est pas juste se mettre au tiroir caisse et attendre ses loyers.

Hors ligne Hors ligne

 

#286 11/06/2022 20h54

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

Ce n’est pas de l’immobilier, c’est de la proptech, de l’immobilier disruptif 3.0.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#287 13/06/2022 19h24

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

Bricks se lance dans la colocation le coliving …

MONTPELLIER : Bricks.co partenaire de Coloc.fr » La lettre économique et politique de PACA

Bricks.co, la plateforme d’investissement immobilier, et Coloc.fr, l’opérateur spécialiste de l’immobilier partagé, annoncent leur partenariat. Une journée porte ouverte sera organisée le jeudi 16/06 de 11h à 21h pour faire découvrir ce nouvel espace de coliving aux partenaires, médias et influenceurs.

« Toute l’équipe de Bricks.co est très fière de ce partenariat avec Coloc.fr qui se concrétise avec un premier bien immobilier à Lyon. Ce projet nous permet de contribuer à rendre le logement accessible aux étudiants et ce dans un environnement et une qualité de services optimaux »,souligne Cédric O’Neill, fondateur de Bricks.co.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

[+11]    #288 16/06/2022 11h01

Membre (2017)
Réputation :   42  

Pour ceux que ça intéresse j’ai passé 2 jours à extraire toutes les datas et donc les vrais chiffres : https://docs.google.com/spreadsheets/d/ … 1564528794

- La quasi totalité des biens subit des impayés
- Le rendement réel est autour de 3,3%
- Les frais sont exorbitants
- Certains biens sont en défaut complet depuis leur démarrage y’a 4 mois

L’analyse un peu plus longue est ici -> https://www.linkedin.com/posts/benjamin … esktop_web

Hors ligne Hors ligne

 

#289 16/06/2022 12h14

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

Dommage que Bricks ne soit cotée, on aurait pu la shorter

Pour ce qui est des impayés, le fondateur affirmait pourtant qu’ils ont une assurance loyers impayés, serait-ce un nième mensonge ?

Bricks.co : Tests et avis sur la plateforme en crowdfunding immobilier 

Voici le retour que j’ai eu de la part de Cedric O’Neill. (plutôt accessible et réactif) :

Nous sélectionnons justement des immeubles de rapport avec 6 appartements minimum pour ne pas avoir
de problème de remboursement d’échéance de crédit.

Nous avons également une garantie de loyers impayés pour couvrir les risques d’impayés.


Reste alors uniquement la vacance qui est couverte par le fait qu’il y a un nombre d’appartements suffisants pour couvrir ce risque. De plus, un différé de paiement de 12 mois d’échéance bancaire est aussi possible sur demande auprès de la banque dans nos crédits.

Dernière modification par Oblible (16/06/2022 12h22)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#290 16/06/2022 12h39

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   181  

ENFP

Je ne sais pas si les loyers sont impayés depuis plusieurs mois, mais les assurances pour ce type de problème n’entrent en jeu qu’après au moins 3 mois d’impayés.et sont limités dans le temps aussi.


Parrain IGRAAL -  livretP (code 02182A)- esketit traderepublic Crypto.com aswk9j6a22,  Ebuyclub, Vivid, AFER, Fortunéo, Bourso,  Linxea,……

Hors ligne Hors ligne

 

#291 16/06/2022 13h16

Membre (2017)
Réputation :   42  

J’ai lu l’intégralité des commentaires de gestion : il est toujours dit qu’ils font le nécessaire en recouvrement. Il n’est jamais fait mention de GLI.
Néanmoins s’ils récupèrent des baux en cours, c’est jamais simple de coller une GLI dessus.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #292 16/06/2022 13h50

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

La GLI est peut être aussi fictive que les François et Keith qu’il y avait sur le site au tout début smile

Bricks.co → avis sur cette plateforme d’immobilier participatif ?

Dernière modification par Oblible (16/06/2022 13h51)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#293 16/06/2022 15h09

Membre (2017)
Réputation :   42  

Merci pour ce lien : je cherchais d’anciennes captures.
Parce qu’en réalité j’ai fais mes calculs sur les renta/rendements affichés en ce moment.
Mais je savais qu’ils avaient été changés. Je viens de mettre le côté à jour

Ex. Jean Moulin est passée de 15/8 à 13,83/6 ou Aristide Rozière de 16,6/8,6 à 13,92/6,82

Si quelqu’un a d’autres capture des produits, je suis preneur.

Hors ligne Hors ligne

 

#294 16/06/2022 17h50

Membre (2011)
Réputation :   65  

Les deux immeubles que vous citez ainsi que le mas du curé ont été réévalué de 11%, 21% et 36% de mémoire donc les chiffres ont été récalculé sur cette nouvelle valeur de la brique ? Donc mécaniquement les rendements baissent…

Dernière modification par hertell (16/06/2022 19h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#295 16/06/2022 19h21

Membre (2013)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   124  

Vous avez compté comme "frais d’acquisition" ce que Bricks appelle la "réserve d’argent" (provisions pour travaux ?) ce qui me semble pas très juste.

Je vois aussi que Bricks réévalue les Bricks en gardant dans la valorisation tous les frais d’acquisition. Ainsi les frais (15-20%) sont invisibles tant que le bien n’est pas revendu.

Pour calculer le rendement réel vs celui annoncé je pense que vous devriez déduire les commissions prélevées par dilution.

En tout cas plusieurs mois après son lancement, Bricks continue d’afficher sur son site des mentions douteuses ou même mensongères, et de passer sous silence les risques. Je trouve cela inquiétant qu’en France on puisse lever des millions d’euros de la sorte auprès de particuliers, sans être inquiété. Le succès de la boîte montre aussi qu’il y a un paquet de personnes particulièrement naïves.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #296 16/06/2022 21h46

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   153  

INTP

Bonsoir,

Suite au message de Quovadis, j’ai quelques interrogations :

Il y a aujourd’hui six entreprises distinctes, SAS ou SASU à associé unique au capital de 1000 euros et qui semblent toutes liées à Bricks et domiciliées à cette adresse :

246 RUE DE L ESPEROU 34090 MONTPELLIER : Toutes les entreprises domiciliées 246 RUE DE L ESPEROU, 34090 MONTPELLIER sur Societe.com

Quelques questions aux souscripteurs :

Avec laquelle des ces six sociétés avez vous "investi" et signé un contrat de royalties?
A quoi servent les 5 autres sociétés et quel est l’interêt de ce type de montage avec des sociétés multiples ?
Il y a t-il des flux financiers et des facturations de services entre ces sociétés ?

En tant qu’investisseur, avez vous accès aux comptes de ces sociétés : bilans, comptes de résultats, flux de trésorerie, pour pouvoir comprendre comment votre argent est géré ?

Est il possible que les 5 sociétés dans lesquelles vous n’êtes pas investi facturent des services avec des marges bénéficiaires significatives à la société dans laquelle vous êtes investi, réduisant ainsi les marges et les rendements de cette dernière ?

Merci pour vos éclaircissements.

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (17/06/2022 09h16)


=== 👍+1 === Ressources anti-arnaques === Ne pas nourrir les trolls ===

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #297 16/06/2022 22h59

Membre (2019)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1370  

INTJ

La multiplication des sociétés permet de passer outre le seuil des levées de fonds ( 8 millions d’euros ).

Pour le montage, ce serait la SCI ONEILL LANDREVILLE qui achète réellement le bien, par l’intermédiaire de  Bricks ( qui a pour activité "agence immobilière" ) et en obtenant le financement auprès de Bicks gestion 1 alimentée par les pigeons souscripteurs.

Dans chaque étape du processus d’achat, de gestion, de vente … Bricks se gave en frais.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#298 16/06/2022 23h04

Membre (2011)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   238  

ENTP

Le site de Bricks est particulièrement bien fait, dans le style 2.0 disruptif. J’ai presque eu envie d’y croire.

Beaucoup de "marqueurs" visuellement rassurant.

Seul le "baratin" trop parfait peu quand même alerter.

Comme quoi Trustpilot n’est pas si fiable. Les logos partenaires ne veulent rien dire, tout comme les articles sponsorisé dans la presse.

Pour Trustpilot, c’était assez rare, mais il m’est arrivé récemment de tomber sur une "anarque" avérée alors que les avis étaient excellents. L’arnaque peut se relever dans un second temps.

Extrait compilé de certains de ces marqueurs :




Pour le "baratin" :


Bricks.co a écrit :

Bricks, c’est avant tout le fruit d’une équipe de passionnés.

Passionnés de tech, passionnés d’immobilier, les membres de notre équipe sont chasseurs d’immeubles, développeurs, conseillers SAV, gestionnaires locatifs, chefs de projet…
Et bien d’autres choses encore.

Une chose est sûre : quel que soit notre métier ou notre spécialité, nous sommes tous animés par une même envie :
‍transformer l’expérience de l’investissement locatif pour le rendre enfin simple et accessible à tous.

Réinventer l’investissement immobilier.
Changer les règles du jeu.

❤️​ Notre mission : démocratiser l’accès à l’investissement immobilier.

🚀​ Notre objectif : permettre à chacun d’investir dans la pierre, afin de se constituer facilement une épargne immobilière et des revenus locatifs.

C’est notre ADN, notre motivation de chaque instant.

Notre cœur de mission tient en quatre mots : rendre l’investissement locatif simple, rapide, efficace et accessible.

Pour cela, nous pouvons compter sur une équipe passionnée de tech et d’immobilier.

Quel que soit notre métier, nous sommes tous animés par une même envie : transformer l’expérience de l’investissement locatif pour le rendre enfin simple et accessible à tous.

Dernière modification par AleaJactaEst (17/06/2022 00h39)

Hors ligne Hors ligne

 

[+12]    #299 16/06/2022 23h22

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3314  

Outre les frais, les impayés de loyer, etc. il y a un autre sujet que j’ai mentionné depuis longtemps :
- on vous vend un contrat de royalties, qui correspond au droit de recevoir une partie des loyers.
- Mais on vous le vend en entretenant la confusion avec le fait que vous auriez acheté une partie de l’immeuble. Très grossièrement, "on vous dit l’immeuble vaut X, réparti en N briques, donc prix de la brique = X/N".

En droit, on distingue trois parties du droit de propriété : l’usus, le fructus, l’abusus.
- Usus : droit d’utiliser pour soi et notamment d’y habiter.
- Fructus : droit de jouir de la chose et notamment d’en recevoir les fruits.
- Abusus droit de disposer et notamment de vendre.
La pleine propriété, c’est la somme de ces trois droits. Le démembrement, c’est l’usufruit d’un côté (usus et fructus), et la nue-propriété de l’autre (abusus).

Or, Bricks vous a vendu le droit de disposer d’une partie des fruits. Mais vous n’avez pas le droit d’y habiter. Et, le jour où le bien sera vendu, vous n’aurez pas non plus droit à une partie du prix de vente (EDIT : comme mentionné par d’autres forumeurs plus loin : si vous avez droit à la quote-part de la plus-value, après prélèvement de frais et commissions).

Vous avez donc moins qu’un usufruitier, puisque vous n’avez pas l’usus ; vous avez seulement une partie du fructus.

L’entourloupe fondamentale est donc : on vous vend le fructus au prix de la pleine propriété.

Et en plus, il y a les frais, les impayés de loyer, etc. bien montré par quovadis. Mais, même s’il n’y a avait pas de frais, même si la gestion était irréprochable, il resterait ce biais fondamental : le fructus au prix de la pleine propriété.

Imaginez que vous alliez chez le concessionnaire pour acheter une voiture. Le concessionnaire vous dit :
- "Première solution : je vous vends la voiture en pleine propriété, pour 23000 €. Vous avez le droit de la conduire, vous avez le droit de la louer sur les plateformes pour en tirer un revenu, vous pouvez essayer de gagner votre vie en devenant chauffeur Beber, et vous avez le droit de la revendre d’occasion quand elle ne vous plaît plus.
- Deuxième solution, je garde la voiture, je la mets en location sur notre plateforme, et je vous reverse une partie des loyers via un contrat de royalties. Mais la voiture ne vous appartient pas. Vous n’avez pas le droit de l’utiliser pour votre usage personnel. Vous ne pourrez pas non plus la revendre d’occasion puisqu’elle ne vous appartient pas."
Vous posez alors la question : "quel est le prix de ce contrat de royalties ?"
Réponse du concessionnaire : "23000 € aussi. "
Vous : "ça ne va pas la tête ? J’ai beaucoup moins de droits mais je paie le même prix."
Le concessionnaire : "c’est parce que je vous ai expliqué trop clairement. D’après la formation marketing que j’ai reçue, je devrais vous dire : Bienvenue dans Karott-Brikk 5.0®. Je vais vous présenter un concept révolutionnaire dans le monde de la mobilité connectée. Pour seulement 28,99 €, vous pouvez acheter une Karott-Brikk® représentant une fraction d’objet de mobilité connecté écologique rechargé grâce à l’électricité du soleil (dans le langage courant on appelle ça une voiture électrique). Grâce à cette Karott-Brikk®, vous percevez les loyers de cet objet de mobilité connecté écologique que nous louons aux usagers grâce à notre interface KB-UX 6.0®. A chaque instant, vous pouvez vérifier le statut de votre Karott-Brikk® sur votre smartphone. Si vous en avez marre, vous pourrez revendre votre Karott-Brikk® grâce à notre marché secondaire qui sera disponible au 5e trimestre 2022, si le Dieu du numérique le veut. Seulement 28,99 € pour faire partie de la révolution de la mobilité connectée écologique. Alors, avec un tel discours marketing, vous achetez bien sûr ? Merci pour votre confiance !".
Vous : "en combien de briques est divisée une voiture ?"
Le concessionnaire : "en 1000."
Vous "23000 € divisés par 1000, ça devrait faire 23 €, or c’est 28,99 €."
Le concessionnaire : "C’est parce qu’on a des frais de gestion et aussi parce qu’on constitue une réserve de trésorerie afin de faire bénéficier votre Karott-Brick d’un entretien préventif total établi par intelligence artificielle".
Vous : "dernière question : pourquoi cette brique est-elle en forme de carotte ?"
Le concessionnaire : "Ca, je n’ai pas le droit de vous le dire…".

Dernière modification par Bernard2K (17/06/2022 17h08)


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #300 17/06/2022 01h36

Membre (2011)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   238  

ENTP

Pour moi le vrai problème n’est pas vendre des royalties (= redevances). Ca marche très bien pour entreprise de matière première par exemple.

https://www.bricks.co/fonctionnement. En théorie on obtient une redevance sur le loyer "collecté".

Le problème c’est que la brick n’est pas une vraie redevance, bien au contraire. C’est plutôt une poubelle dans laquelle le gestionnaire jette des frais smile

Une vraie redevance sur un loyer est attachée au bien. En tout théorie, le propriétaire ne peut pas le vendre sans la racheter, ou alors il vend le bien avec celle ci attachée. Autant dire qu’un bien qui à 50% de royalties sur les loyers vaut pas grand chose, sans doute 0 !

Aussi, le détenteur de royalties ne peut normalement pas être dilué. Visiblement ici c’est tout à fait le cas lorsqu’il y a un appel de fond.

Les frais de gestion etc peuvent varier et semblent être imputés "avant" la redevance. Comment est-ce possible ? Normalement la redevance est toujours payée en premier.

Exemple avec une vrai redevance :

Immeuble de 500k. Loyer à 40k par an. Frais et charges : 10k, dont 3k de frais d’agence. TF 3k.
Montage : Bricks apporte 250k et SCI machin 250k via emprunt in fine avec 500k d’immeuble en garantie. Taux 2%.

Première année : 40k de loyer, 20k partent à la redevance (ca fait déjà que 8%) . Reste 20k pour payer les frais (10k + 3K + 5k d’intérêt) d’emprunt. Ok ca passe.

Maintenant il y a un impayé. 32K de loyer perçu. 16k partent à la redevance. Manque 16-18= -2k a trouver. La SCI doit les financer elle même. Si elle ne peut pas ? Qu’est ce qui se passe ? La banque saisi le bien et la redevance disparait ?

Il semblerait que bricks est parfois émit des royalties pour trouver des liquidités. En théorie elle ne peut pas diluer les existant en leur "forçant" à remettre au pot. Mais elle peut toutefois vendre les royalties sur les 50% de loyer qu’elle perçoit. Cependant ces royalties seront subordonnée à un rang inférieur aux premières royalties et auront un risque de défaut plus important, donc elles auront moins de valeur.
Ceci dit, je pense pas qu’elle procède ainsi, mais plutôt en diluant.

Aussi, qui paie s’il y a des travaux à faire dans le bien ?
Normalement il s’agit de l’exploitant et non aux royalties owner de payer. D’ailleurs si des travaux améliorent le bien, et qu’en conséquence les loyer augmentent, c’est normalement tout bénef pour le possesseur de la redevance, mais la je parie que ca ne sera jamais le cas.

Autres problèmes structuraux :

Comment monter les financements des biens ? Est-ce de l’in fine ? Si la SCI fait défaut, quid des royalties ? Est-ce qu’elle devra et pourra honorer leur rachat ?
Qui accepte de prêter à Bricks ? à quel taux ? pour combien de temps ? Quelle garantie ?

Est-ce que les bien sont FCF positif après les charges, le remboursement des intérêts, et les royalties ? Sinon qu’est ce qui se passe ?  Est ce que les royalties ont une hiérarchie plus forte que la banque ?

Par ailleurs, c’est bourré de frais exorbitant à tous les étages. En théorie c’est pas grave car ca passe après la royalties, mais en fait non visiblement, ca passe avant …

Par ailleurs, les loyers sont quasi tous impayés … Etrange non ? Car si pas loyer payé, pas de royalties.

Est-ce que les loyers seraient quelque part "recouvrés" différemment pour "échapper" au paiement des royalties ?
Est-ce que la SCI n’a acheter que des biens foireux pour charger un max de frais ?

Est ce que le modèle est d’acheter des biens bradés, bourrés de locataires qui ne paient pas. De faire le ménage et d’encaisser la plus value ? En ayant payer aucune royalties avant de s’être copieusement servi ?

Beaucoup de question sans réponse.

Au total, il semblerait que "les royalties bricks" soient en réalité une partie du fructus du bien, mais sans le rang de subordination qui devrait leur revenir + une servitude commercial (Cf le LMNP étudiant avec baux commerciaux) + des frais que l’autre partie du fructus défausse sur les bricks au lieu de les assumés (via des cout d’acquisition gonflée par exemple) + une faculté de spoliation par dilution (ca c’est catastrophique) + des frais de l’abusus assumé par le fructus.

En gros , on est propriétaire de rien et ça sent très mauvais.

Dernière modification par AleaJactaEst (17/06/2022 21h02)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Pied de page des forums