PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#1 06/10/2020 10h07

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Reporting #1 : octobre 2020


Bonjour à toutes et à tous,

Vous suivez peut-être les aventures de mon portefeuille Core-Satellite. J’ai décidé de m’essayer à un nouvel exercice : le reporting de mon portefeuille de cryptomonnaies ! Compte tenu de sa taille et de son fonctionnement (cf plus bas), je vais m’astreindre à un reporting trimestriel.

Background

Je m’intéresse de loin au sujet des cryptomonnaies depuis 2013. Après avoir longtemps considéré ce domaine comme une escroquerie, mes vues ont progressivement évoluées. Je travaille en effet dans un secteur d’activité à la confluence de l’informatique et de la finance et, aujourd’hui, aucun de mes interlocuteurs ne travaillent d’une manière ou d’une autre sur Blockchain ou les cryptomonnaies.

J’ai commencé à "investir" quelques centaines d’euros en 2018, principalement sur la blockchain Ethereum ou dans des plateformes qui utilisent la Blockchain. Après avoir fait quelques allers-retours et expérimentations, j’ai laissé mon portefeuille de côté. La raison de mon retour est une gentille licorne qui a décidé de donner l’équivalent de 1200$ à ses utilisateurs en septembre 2020.

J’ai décidé alors de remettre de l’ordre dans mon portefeuille et de voir comment gérer au mieux ce cadeau inespéré.

Méthodologie et thèse d’investissement

Mon objectif est de profiter d’une éventuelle explosion des cryptomonnaies, en m’exposant à ce qui me semblent être des projets à peu près fiables. En analysant mes achats, j’ai mis exactement 1000€ dans ce portefeuille. Je calculerai donc la performance globale du portefeuille par rapport à ce point d’entrée.

Je n’ai pas les compétences ou l’appétence pour faire de la gestion active de portefeuille et ai donc choisi une approche plutôt passive, en privilégiant le stacking.

Je détiens actuellement les actifs suivants :
* Ether (ETH) : la deuxième plus grosse Blockchain, avec la possibilité d’y créer des smart contracts. Sa version 2 est attendue depuis de longues années.
* Ether placé sur Compound (cETH) : Compound est une plateforme de prêt de cryptomonnaie, déployée sur Ethereum. J’y fournis de l’ETH et ai donc reçu en échange du cETH, qui rapporte des intérêts (0,3% par an au moment de la rédaction de ce message) et un autre jeton (COMP) lié à la plateforme. Le taux d’intérêt est variable (et varie d’ailleurs énormément), ce qui me permet de profiter indirectement de la volatilité des cours de l’Ether
* UNI placé sur Compound (cUNI) : comme indiqué plus haut, j’ai profité de l’airdrop de 400 jetons UNI, que j’ai placé également sur Compound depuis le début du mois. Taux d’intérêt actuel de 0,56% (0,02% dimanche)
* Binance Coin (BNB) : je dispose d’une dizaine de jetons de la plateforme Binance. La plateforme d’échange distribue aux propriétaires de BNB des cryptomonnaies de second rang. Ce point ne m’intéresse pas particulièrement mais avoir des BNB permet de parier sur la croissance de ce qui est pour l’instant la plus grosse plateforme d’échange de cryptomonnaies
* WINk (WIN) : un vestige de mes explorations de la Blockchain Tron. WINk est une plateforme de paris en ligne et de casino plus ou moins régulée. Elle reverse une partie de ses gains aux détenteurs de WIN, sous formes de cryptomonnaies de la Blockchain Tron.

Je ne compte pas réinvestir pour le moment d’euros dans ce portefeuille. Néanmoins, je vais gérer les distributions de jetons provenant des lignes WIN et BNB pour essayer de maximiser mon retour sur investissement.

Quelques notes sur mon mode opératoire : j’effectue mes achats de cryptos en euros via Coinbase, gère les échanges avec Binance et détient tous mes actifs sauf les BNB en cold storage.

Situation actuelle

Mes actifs sont présentés dans le tableau ci-dessous. Le jeton cUNI n’a pas encore de prix déterminé, je l’ai valorisé comme 400 jetons UNI à 3,14$.



Un commentaire rapide est de dire que la distribution des jetons UNI me permet presque d’afficher +100% de performances en quelques mois. C’est fortuit mais fait du bien !

J’espère que cet exercice vous plaît, n’hésitez pas à me poser vos questions, c’est un monde passionnant. On se retrouve sinon vers décembre ou janvier.

Au plaisir de vous lire,

nuitnoire

Dernière modification par nuitnoire (06/10/2020 12h11)

Mots-clés : binance, ceth, compound, crypto, cryptomonnaie, cuni, eth, ethereum, portefeuille, uni, uniswap, win, wink


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/10/2020 10h47

Membre (2018)
Top 50 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 50 Crypto-actifs
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   276  

Merci pour ce sujet intéressant Nuitnoire!

Quel serait le résultat sans l’évènement "fortuit"?

Avez vous une stratégie particulière pour les mois à venir ou l’idée est d’attendre une valorisation des différentes cryptos en portefeuille (le yield étant marginal) dans les mois/années à venir d’où le placement sur les des coins/plateformes principales?


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 06/10/2020 11h00

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Bonjour Liberty84,

Liberty84 a écrit :

Quel serait le résultat sans l’évènement "fortuit"?

En passant la ligne cUNI à 0$, j’obtiens une MV de 302,41€ et une performance de -30,24%.

Liberty84 a écrit :

Avez vous une stratégie particulière pour les mois à venir ou l’idée est d’attendre une valorisation des différentes cryptos en portefeuille (le yield étant marginal) dans les mois/années à venir d’où le placement sur les des coins/plateformes principales?

J’attends globalement une valorisation des cryptos en portefeuille à moyen terme, en pariant sur un développement des plateformes Blockchain et la volatilité (hausse des commissions pour Binance, davantage de shorts et couvertures via Compound).

J’essaye ensuite de m’exposer à des événements importants pour Ethereum. Le yield est marginal pour l’instant mais peut exploser à tout moment. Je pense notamment qu’il va augmenter dès que (si ?) Ethereum adoptera la PoS pour le cETH. Pour Uniswap, tout va dépendre du succès de la plateforme et de ses évolutions, notamment de la potentielle "taxe" reversée aux détenteurs d’UNI. Le yield vient par exemple de passer à 1,25% depuis mon dernier message wink L’hypothèse d’un fork d’Ethereum n’est enfin pas totalement à exclure, à voir quel impact il aurait sur mon portefeuille.

Dernière modification par nuitnoire (06/10/2020 11h04)


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 06/10/2020 11h06

Membre (2018)
Top 50 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 50 Crypto-actifs
Top 50 Banque/Fiscalité
Réputation :   276  

La performance négative hors fortuit est elle due à une crypto en particulier?


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#5 06/10/2020 11h14

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Je n’ai pas suivi les performances de chaque ligne, mais principalement un mauvais timing sur l’ETH. Je l’ai connu dans les 600$… J’ai aussi testé beaucoup de dApps en 2018, ce qui a ajouté plusieurs dizaines de dollars de frais dans le total. Uniswap en faisant partie, les pertes sont compensées !


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 05/11/2020 13h57

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Petite expérimentation de la finance décentralisée - ou DeFi : j’ai utilisé mes dépôts sur Compound pour emprunter 340$ en BAT. Je les ai ensuite vendu contre 12,7 BNB. L’opération a coûté en tout 0,015 ETH (6,29$) et pris une quinzaine de minutes.

Sur le papier, le taux réel de mon emprunt est de -0,13% et la détention de BNB donne droit à de nombreuses distributions qui devraient me permettre de rentrer rapidement dans mes frais.



On verra ce que donne ce petit montage au prochain reporting !


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 01/12/2020 09h12

Membre (2019)
Réputation :   0  

nuitnoire, le 06/10/2020 a écrit :

Reporting #1 : octobre 2020


Quelques notes sur mon mode opératoire : j’effectue mes achats de cryptos en euros via Coinbase, gère les échanges avec Binance et détient tous mes actifs sauf les BNB en cold storage.

nuitnoire

Pourquoi effectuer les achats via Coinbase et non directement sur Binance ?

Hors ligne Hors ligne

 

#8 01/12/2020 09h42

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Bonjour gLpy,

gLpy a écrit :

Pourquoi effectuer les achats via Coinbase et non directement sur Binance ?

La majorité de mes achats date de 2017-2018. Coinbase proposait à l’époque la possibilité d’alimenter mon compte par virement et les frais étaient raisonnables. A la même époque, Binance proposait un paiement par carte assez onéreux (Simplex).


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 01/12/2020 10h40

Membre (2020)
Top 50 Entreprendre
Réputation :   75  

Intéressant ! J’ai déterré également mon PF de crypto (300€ divisé par 3 fin 2017) et je regarde pour faire faire du buy & hold (mais plutôt BTC pour éviter le suivi chronophage).

Etes-vous content de coinbase ? Je suis passé de Kraken à Binance et je dois dire que leur reporting est vraiment de mauvaise qualité en plus de ne pas permettre de reconstituer l’historique / son solde de FIAT / Crypto (pas rassurant et en plus problématique si l’on souhaite déclarer son compte)

Dernière modification par DockS (01/12/2020 21h07)


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

#10 01/12/2020 13h18

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

DockS a écrit :

Etes-vous contente de coinbase ?

Oui, le site me semble le plus transparent de tous et je n’ai jamais eu de problème. C’était un critère important avant d’effectuer des virements. J’aime également bien le programme Coinbase Earn qui offre une grosse centaine d’euros en cryptomonnaies si vous avez fait quelques achats sur Coinbase.

Je passe néanmoins par Binance pour avoir accès aux cryptos asiatiques (TRX, BNB…) qui ne sont pas sur Coinbase. Je stocke aussi la majorité de mes cryptomonnaies en dehors des plateformes pour éviter une indisponibilité quelconque ou un hack.

DockS a écrit :

je dois dire que leur reporting est vraiment de mauvaise qualité en plus de ne pas permettre de reconstituer l’historique / son solde de FIAT / Crypto

Tous les sites gèrent très mal ce point. Je me suis fait mon propre Google Sheet pour suivre les PV/MV par ligne, je n’ai croisé aucun site avec un suivi potable. Ce qui s’y rapproche le plus serait un portefeuille Coingecko ou Blockfolio à tenir à jour à chaque transaction.


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 01/12/2020 21h11

Membre (2020)
Top 50 Entreprendre
Réputation :   75  

Sur Kraken, les exports sont assez propres et j’avais automatisé mon suivi. Je viens d’ouvrir un compte Binance compte tenu des frais /3 (et du kickback de 20% sur ceux-ci obtenu avec kryll) mais il est impossible de recouper les informations entre les trades, les fees et le kickback…

En creusant un peu depuis 15jrs je suis tombé sur koinly.io qui permet via les API des plateformes de trading de récupérer tous les montants (en ajouter le cash-in pour Binance qui n’est pas géré) cela fonctionne assez bien mais ne prend pas en compte le kickback… dommage ça sortait les informations pour la feuille d’impôts si l’on souhaite déclarer.

je vais regarder Coingecko ou Blockfolio.


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #12 05/01/2021 09h56

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Reporting #2 : Q4 2020


Chose promise, chose due : voici le reporting trimestriel de mon portefeuille de cryptomonnaies. Ces trois derniers mois ont été particulièrement chargés et prend depuis quelques jours des allures de bulle avec un Bitcoin qui passe à 34 000$ et des frais de transaction sur Ethereum qui dépassaient hier les 500 gweis. Dans ces conditions, transférer de l’ether d’un compte à un autre coûte une dizaine de dollars, soit dix fois plus qu’en temps normal. Une interaction avec un smart contract, comme un trade sur Uniswap, coûte facilement plus de 100$, même si elle échoue.

Avec un tel emballement, il est donc très difficile d’afficher de mauvaises performances si l’on était exposé aux principales cryptomonnaies avant décembre.



Mon portefeuille a ainsi doublé de taille en trois mois sans trop de mérite, avec quelques événements intéressants pour chaque famille de cryptoactifs.

Blockchain Ethereum (ETH, UNI, COMP, BAT)

J’ai placé mon Ether et mes jetons Uniswap dans Compound. Ils ont produit de petits intérêts et un peu de COMP, le jeton du protocole. (2,85 UNI, 0,05 COMP et 0,0007 ETH ; soit un rendement d’environ 0,61% sur le trimestre).

Il existe probablement des solutions plus rémunératrices mais Compound semble la plus fiable et transparente (smart contract audité par OpenZeppelin et le projet est appuyé par a16z). Avec les frais actuels d’Ethereum, un arbitrage coûterait de toute façon beaucoup trop cher (et ce n’est pas forcément une mauvaise chose) !

Smart Binance Chain (BNB)

Le jeton de la plateforme chinoise a tenu ses promesses et affiche une très belle performance. Binance a annoncé avoir acheté et retiré de la circulation plus de 1% des BNB en octobre et la prochaine opération de janvier devrait être épique avec la flambée des transactions et des cours.

Surtout, la plateforme a distribué une dizaine de cryptomonnaies sur le trimestre aux détenteurs de BNB (SXP, WING, CTK…, six jetons de clubs de foot comme le PSG Fan Token et un airdrop de TWT d’une quinzaine de dollars). N’en ayant pas l’usage, j’ai préféré toutes les convertir contre 1,48 BNB.

Blockchain Tron (WIN, TRX)

Cette dernière famille de cryptoactifs affiche des performances plus décevantes. Le jeton WIN a distribué l’équivalent de 11,12$ en TRX que j’ai converti en USDT mais a perdu plus de 20% de sa valeur sur la période. La blockchain Tron s’est doté récemment d’un clone de Compound (JustLend), je vais regarder s’il n’y a pas un usage plus pertinent des fonds à faire.

J’ai hâte de voir ce que le reporting d’avril donnera. La hausse actuelle du Bitcoin pourrait bien ne reposer que sur la création massive d’USDT et l’engouement du grand public rappelle furieusement 2017-2018 (institutional adoption ! new paradigm ! have fun staying poor !).

En même temps, l’écosystème et le contexte semblent avoir changé. Je relève pêle-mêle l’entrée de PayPal dans l’arène,  la future IPO de Coinbase et la plainte de la SEC à l’encontre de Ripple qui donnent une plus grande visibilité et reconnaissance aux cryptomonnaies.

Pour éviter le biais de confirmation, je considère une autre thèse : le rallye de décembre repose uniquement sur une manipulation, à savoir la création massive d’USDT, qui est une cryptomonnaie prétendument adossée au dollar. Bitfinex/iFinex, la plateforme d’échange qui l’émet, n’a jamais fourni d’explication sur la manière dont elle assure la parité.

Début décembre, elle avait ainsi émis plus de 4 milliards de dollars en quelques jours et a poursuivi sans relâche son activité.

Cela se traduirait par une hausse artificielle, sans réel support. Le commentateur financier Henrik Zeberg avait ainsi posté un graphique plutôt parlant.



Et côté Google Trends, c’est plutôt calme comparé à 2018

Au plaisir de vous lire,

nuitnoire

Edit : mise en forme des liens

Dernière modification par nuitnoire (05/01/2021 10h13)


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 04/04/2021 11h03

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Reporting #3 : Q1 2021


Tout le monde est un génie pendant un bull run. Le reporting de ce trimestre en est une illustration…

L’engouement pour les cryptomonnaies a finalement tenu pendant les trois derniers mois. L’affaire Tether que je mentionnais dans mon précédent message s’est finalement conclue par une période d’observation étendue et une amende de 18 millions de dollars. Coinbase se prépare pour son IPO dans deux semaines, Paris Hilton et Lindsay Lohan deviennent CIF, business as usual!



Mon portefeuille a globalement multiplié sa taille par 10 depuis mon précédent reporting, principalement en raison du très bon momentum de tout ce qui touche de près ou de loin à la finance décentralisée, que ce soit sur Ethereum ou Tron. L’outsider est le jeton du casino Wink, qui affiche une performance de 200% sur les dernières 24h.

L’approche "passive" me semble possible avec les cryptomonnaies, en privilégiant un reporting lent et les projets qui versent des cryptomonnaies à intervalles réguliers. Binance a distribué d’innombrables tokens sur les 3 derniers mois, ce qui a permis d’accroître ma position, mon COMP s’accumule lentement et j’ai reçu environ 210 Trx (convertis en USDT) avec ma ligne Win.

A court/moyen terme, j’envisage plusieurs mouvements:

1. D’une part, capitaliser sur l’engouement autour des NFT. Le concept semble se normaliser puisque la respectable maison Christie’s se met désormais à vendre des œuvres d’art virtuelles à 69 millions de dollars. Le concept pourrait trouver d’autres application, notamment dans l’industrie du jeu vidéo (Ubisoft est sur le coup depuis plusieurs mois). Mon analyse est que si le concept est né sur Ethereum, le réseau est en l’état beaucoup trop onéreux pour être utilisable. Ce n’est pas un hasard si les NFT officiel de la NBA utilisent Flow, une blockchain de second rang, mais qui fonctionne). J’envisage donc de me positionner sur la blochain Wax.io, qui possède la place d’échange de NFT la plus dynamique et les jeux Blockchain les plus populaires. La chaîne a attiré des acteurs "classiques", qui souhaite capitaliser sur l’engouement des NFT, comme le fabricant de jouets Funko ou la MLB. Le jeton Wax est achetable directement par carte de crédit, avec un processus d’onboarding assez simple ou sur des plateformes comme KuCoin.

2. Solder mon emprunt de BAT. Même si le pari est pour l’instant payant avec la hausse du BNB, je pense qu’il est préférable de couper cette ligne. Les frais d’Ethereum sont malheureusement devenus prohibitifs (200-300$ pour une transaction sur Compound).

3. Réorienter une partie des gains vers mon portefeuille traditionnel. Je pense que si la transformation promise par les cryptomonnaies se réalise, les principaux bénéficiaires seront les entreprises technologiques et les plateformes d’échange. J’ai développé ce thème dans mon dernier message sur la file de portefeuille. Il ne me paraît pas absurde de solder quelques lignes pour renforcer FTCV, financer ma future acquisition de Coinbase ou, plus sagement, juste prendre des ETF.

Au plaisir de vous lire! J’ai reçu beaucoup de messages privés, le sujet intéresse manifestement beaucoup. N’hésitez pas à poser vos questions et partager vos observations dans cette file.

nuitnoire


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 27/12/2022 10h56

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Je vous devais une mise à jour sur cette file et faire aussi le SAV sur un sujet qui passionne et clive le forum.

L’année 2021 puis 2022 a été exceptionnelle de mon côté et je suis plus prudent que jamais au sujet des actifs numériques.



Mais commençons par les performances. Je me suis globalement tenu à mon plan de vol d’avril 2021.

nuit noire a écrit :

1. D’une part, capitaliser sur l’engouement autour des NFT. Le concept semble se normaliser puisque la respectable maison Christie’s se met désormais à vendre des œuvres d’art virtuelles à 69 millions de dollars. Le concept pourrait trouver d’autres application, notamment dans l’industrie du jeu vidéo (Ubisoft est sur le coup depuis plusieurs mois). Mon analyse est que si le concept est né sur Ethereum, le réseau est en l’état beaucoup trop onéreux pour être utilisable. Ce n’est pas un hasard si les NFT officiel de la NBA utilisent Flow, une blockchain de second rang, mais qui fonctionne). J’envisage donc de me positionner sur la blochain Wax.io, qui possède la place d’échange de NFT la plus dynamique et les jeux Blockchain les plus populaires. La chaîne a attiré des acteurs "classiques", qui souhaite capitaliser sur l’engouement des NFT, comme le fabricant de jouets Funko ou la MLB. Le jeton Wax est achetable directement par carte de crédit, avec un processus d’onboarding assez simple ou sur des plateformes comme KuCoin.

J’ai pris des positions sur Wax et ses jeux puis ai eu un bon timing sur l’un d’entre eux (Alien Worlds, dont le jeton a été listé sur Binance, tout comme Wax à l’été 2021). Une partie de mes gains a ensuite été réinvestie sur les NFT d’Ethereum. Je suis ici resté assez conservateur, optant pour The Currency (Damien Hirst) puis World of Women dont je trouvais l’histoire intéressante. Mon timing de sortie a été assez heureux puisque j’ai pris mes gains dessus entre septembre 2021 et février 2022.

Aujourd’hui, je n’ai que des positions résiduelles sur quelques projets qui survivent plus ou moins bien (Damien Hirst encore et toujours, puis Splinterlands et Ethereum).

Avec le recul, je retire les conclusions suivantes de mon aventure crypto :

1. Il m’est impossible de tenir un reporting précis et à jour des gains et pertes. La plupart des plateformes d’échange ne fournissent pas d’informations basiques et/ou intelligibles sur les gains et pertes. Pour les opérations faites sur les chaînes, c’est encore pire. Wax permettait par exemple de faire des microtransactions et il n’était pas rare d’avoir plusieurs dizaines ou centaines de transactions par jour. Un petit exemple ci-dessous pour montrer qu’il est impossible de calculer avec certitude un prix de revient, avec ici un actif numérique qui était de surcroît mal tracé, car absent des principales plateformes d’échange.



2. A partir d’un gros millier d’euros, une clef Ledger me semble indispensable. Les plateformes d’échange sont indispensables pour les opérations courantes, en particulier l’achat et la vente en euros mais ne sont pas fiables. Il y a une courbe d’apprentissage sur l’utilisation d’un Ledger, l’objet est assez peu pratique (la validation manuelle d’une transaction prend de 30 à 60 secondes le temps de toucher l’objet, ingérable pour les microtransactions mentionnées plus haut) et pas forcément fiable (en trois ans, une de mes clefs est devenue inutilisable, le SAV de Ledger m’en a renvoyé une après 3 semaines) mais c’est un moindre mal entre les indisponibilités plus ou moins aléatoires, les faillites et les acteurs opaques.

3. J’ai globalement des doutes sur l’avenir du secteur. La correction des marchés a mis fin à un certain nombre de scénarios qui étaient poussés par des influenceurs plus ou moins sérieux. En 2022, croire à l’adoption des institutionnels, l’utilisation des cryptomonnaies comme moyen de paiement ou comme protection contre l’inflation relève plus d’un rêve que d’une réalité. Surtout, le contexte macroéconomique a changé : les rendements de la finance dite décentralisée (DeFi) étaient intéressants en période de taux négatifs, il y a désormais de meilleures opportunités ailleurs.



Les taux ci-dessus viennent de Compound pour des prêts de stablecoins, ce qui l’équivalent DeFi d’un "placement peu risqué". Mon broker (IB) propose aujourd’hui plus de 3,8% sur des encours en dollars et revois ce taux constamment à la hausse. Je sais très clairement où aller si je devais placer 100k rapidement.

4. Faut-il fuir absolument les actifs numériques ? Non et ils ont probablement leur place en tant qu’actifs exotiques. Sans paraphraser un de mes précédents messages, ils sont probablement là pour durer et ont trouvé une certaine place dans les portefeuilles des investisseurs. Les technologies sous-jacentes sont intéressantes et peuvent répondre à certains cas d’usage, de niche. Je travaille à la confluence de la finance et de la sécurité, le sujet est intellectuellement passionnant car il ouvre des perspectives intéressantes (l’expérience utilisateur de la DeFi est radicalement différente de l’UX d’une banque en ligne typiquement et supérieure à certains égards). J’ai plus de mal à expliquer l’engouement du grand public et les success stories auraient certainement pu se produire avec d’autres actifs. Pour une métaphore qui vaut ce qu’elle vaut, je pense à la scène de Lord of War où Nicolas Cage tente de se ranger et de négocier du bois. Les compétences requises pour percer dans le secteur des actifs numériques sont assez génériques et transposables à d’autres domaines.

5. L’écosystème crypto est relativement usant à la longue. Il est d’une part assez petit et après quelques événements, on revoit toujours les mêmes projets, les mêmes têtes et les mêmes discours. Ensuite, la toxicité des échanges avec certaines communautés et les risques d’incidents de sécurité forcent à adopter une posture de vigilance constante. J’ai néanmoins fait des rencontres exceptionnelles et ne regrette pas une seule seconde passée dans le milieu.

A date, les actifs numériques représentent désormais une part secondaire de mon patrimoine (la fameuse part de 1-5% allouée à des actifs exotiques). J’ai pris mes gains, paierai mes impôts et ai réinvesti la majeure partie de mes bénéfices dans mon portefeuille d’ETF et de titres vifs.

Au plaisir de vous lire,

nuitnoire

Edit : erreur de screenshot

Dernière modification par nuitnoire (27/12/2022 11h11)


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 01/12/2023 09h53

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Un peu moins d’un an après mon dernier reporting, je commence à me repositionner sur les actifs numériques avec un peu moins de 3k euros.

Ma thèse pour ce cycle est en bref que Solana peut superformer le reste de l’écosystème crypto pour les raisons suivantes :
- La chaîne était intimement liée à FTX et a pâti de la chute de la société. Les fondamentaux (technologie à peu près fiable, VC américains bien investis) sont par contre toujours là.
- L’écosystème DeFi de Solana est bien structuré, avec plusieurs protocoles qui ont une TVL en millions de dollars. Ils n’ont pour la plupart pas sorti de tokens.
- La réputation de la chaîne auprès des acteurs sérieux de l’écosystème est forte, Solana et ses tokens sont du coup bien intégrés (ex. Coinbase, qui liste plusieurs acteurs natifs de Solana) et accessibles pour le retail.

Ma stratégie est donc la suivante :
- Avoir une exposition à Solana via des protocoles de liquid staking. Je suis arrivé à temps pour les distributions du protocole Jito et Marinade. Je couvre cette position contre les mouvements de cours avec des shorts sur le token SOL, ce qui devrait me permettre de gagner les intérêts de staking et le funding rate liés aux shorts.
- Avoir une petite exposition sur les protocoles de DeFi pour bénéficier des airdrops. J’ai sur mon radar Drift (plus gros DEX spécialisé sur les dérivés), Kamino (plus forte croissance de la TVL sur les deux mois écoulés), Marginfi (un des plus gros protocole natif de prêts).
- De manière plus marginale, être présent sur quelques sujets crypto plus expérimentaux, sur Solana ou ailleurs (Hive et Wax).

Au niveau de mon outillage, je fais l’essentiel de ma veille avec Defillama et opère directement on chain avec Phantom. Mon exchange de référence est toujours Coinbase, avec Binance et Nexo pour des opérations plus ponctuelles.


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 01/12/2023 14h09

Membre (2019)
Top 50 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   178  

Pourquoi ne pas simplement détenir du BTC ?

Je vois que vous faites des choses compliquées (en tout cas pour moi !) et sans doute chronophages, pour une surperformance par rapport à BTC dont j’ai l’intuition qu’elle est n’est pas manifeste.

Le rendement de BTC est déjà absolument incroyable sur longue période (même les performances passées, etc.). Et jusqu’à présent, sauf timing particulièrement heureux pour ne pas dire chanceux, la détention des ersatz de Bitcoin, que ce soient les autres cryptos ou les NFT, est quasiment toujours perdante.

Concernant le SOL, la tendance baissière (versus BTC) depuis sa flambée initiale est assez nette. Nous verrons si le rebond actuel préfigure un retournement de tendance ou si c’est un dead cat bounce. En effet, le pattern d’une crypto dont le cours flambe une seule fois pendant un temps relativement cours pour ensuite ne faire que régresser est le cas de loin le plus répandu.

Par ailleurs, de mémoire cette blockchain a connu plusieurs problèmes techniques ces derniers mois ; d’où peut-être votre appréciation "de technologie à peu près fiable", mais ce qui n’est pas très engageant.

Dernière modification par Concerto (01/12/2023 14h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 01/12/2023 14h36

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Merci pour vos questions !

Concerto a écrit :

Pourquoi ne pas simplement détenir du BTC ?

Je vois que vous faites des choses compliquées (en tout cas pour moi !) et sans doute chronophages, pour une surperformance par rapport à BTC dont j’ai l’intuition qu’elle est n’est pas manifeste.

C’est effectivement le plus simple pour avoir une exposition aux actifs numériques, avec probablement détenir Coinbase, qui a superformé même Nvidia sur les dernières semaines.

Ma réponse - qui vaut ce qu’elle vaut - est que je recherche de l’alpha. Si vous regardez le reste de la fil, mon portefeuille crypto a commencé à 2k et j’en ai tiré un peu plus de 100k brut entre octobre 2020 et décembre 2022. J’ai eu un timing chanceux, mais le BTC a fait seulement x6 sur la même période.

Pour le reste, je fais beaucoup de veille et interviens à titre professionnel sur le sujet des cryptos mais ma stratégie est très passive une fois en place. Je précise enfin que c’est une poche très secondaire dans mon patrimoine total (moins de 3% du portefeuille que je décris sur ma file).

Concerto a écrit :

cette blockchain a connu plusieurs problèmes techniques ces derniers mois ; d’où peut-être votre appréciation "de technologie à peu près fiable", mais ce qui n’est pas très engageant.

Tout à fait, je suis mesuré dans le choix de mes mots wink L’ensemble des actifs numériques sont des actifs exotiques, quand on regarde de près, il n’y a pas grand chose de très sérieux dans l’écosystème…


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 01/12/2023 16h34

Membre (2014)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   211  

INFJ

Stratégie intéressante. Je m’étais exposé à SOL au cycle précédent et clairement ça avait bien fonctionné mais on avait un narratif fort sur les layers 1 (les fameux ethereum-killer). J’ai des doutes que ce soit le narratif dominant sur le prochain cycle. Au doigt mouillé, je parierai plus sur les layers 0, le gaming ou les layers 2/3.

Je n’ai pas creusé le sujet sur les airdrops potentiels sur Solana mais j’avais pris des positions sur Francium à l’époque en espérant que cela paye (sans succès pour le moment) mais votre démarche suit un raisonnement cohérent et l’utilisation de Defillama apporte beaucoup.

Personnellement je suis de plus en plus convaincu qu’Ethereum a beaucoup trop d’avance sur les autres layers 1 et j’avoue que les shutdowns de Solana m’ont beaucoup freiné. Avec la montée récente, SOL est déjà à 25 milliards de market cap, pas sur que ça soit le meilleur choix pour avoir de l’alpha même si je me doute que vous comptez sur les airdrops. Malgré le pump récent, je suis bien plus intrigué par le LINK qui n’est qu’à 8 milliards…

Pourquoi ne pas farmer les airdrops des layers 2 d’Ethereum ? Arbitrum et Optimism ont déjà fait le leur, Zksync a annoncé qu’ils en feraient un également et on peut supposer qu’il en sera de même pour les autres (Linea, Scroll, Starknet, etc).

J’espère que sur Hive/Wax vous arrivez à bien mener votre barque, j’ai personnellement jeter l’éponge récemment mais plus par manque de temps (et marre de la team Splinterlands…).

Enfin je partage une idée un peu en l’air comme ça, mais pour avoir de l’alpha il peut être intéressant de s’exposer à des actifs qui n’ont jamais connu de bullrun. Je pense à Axelar mais il y en a pléthore.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 01/12/2023 17h28

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Merci pour votre retour ! Je partage beaucoup de vos constats ; pour le reste, on verra bien où me mène mon analyse !

BriochePainPerdu a écrit :

Au doigt mouillé, je parierai plus sur les layers 0, le gaming ou les layers 2/3.

Je constate à mon niveau que le catalyseur le plus probable est la DeFi et le règlement MiCa, qui entre en vigueur au 1 janvier. La plupart des acteurs que je rencontre sont focalisés sur ces deux thèmes, les autres sont intellectuellement intéressants mais encore très expérimentaux.

BriochePainPerdu a écrit :

Pourquoi ne pas farmer les airdrops des layers 2 d’Ethereum ?

Le ratio risque / bénéfice ne me semble pas aussi favorable qu’il y a quelques années. Les gros protocoles établis capturent l’essentiel de la valeur sur les L2 (ex. Aave, UNI, Curve) et les challengers en sont très loin en matière de TVL ou de qualité. Idem sur la partie des L2, des projets comme Blast me laisse extrêmement sceptique. Il y a naturellement des exceptions et des bons coups

Solana offre du coup un bon compromis : son architecture n’est pas basée sur l’EVM donc la menace des gros protocoles n’est pas un sujet pour le moment, mais la chaîne a une TVL solide et très dynamique. C’est en réalité la plus grosse chaîne non-EVM en matière de TVL, après Tron (que j’affectionne particulièrement depuis mes débuts, mais extrêmement douteuse).

BriochePainPerdu a écrit :

Enfin je partage une idée un peu en l’air comme ça, mais pour avoir de l’alpha il peut être intéressant de s’exposer à des actifs qui n’ont jamais connu de bullrun. Je pense à Axelar mais il y en a pléthore.

D’expérience, l’alpha en crypto se trouve effectivement en dehors des sentiers battus, au travail donc !


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 04/12/2023 13h56

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Sans transition, la newsletter de la Caisse Régionale d’Ile de France du Crédit Agricole (CADIF) recommande… des collections de NFT. On aura tout vu.



L’article derrière date de septembre 2023 et reste assez superficiel par ailleurs.


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 07/12/2023 19h29

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

nuitnoire a écrit :

Je suis arrivé à temps pour les distributions du protocole Jito

L’airdrop de Jito représente aujourd’hui un peu plus de 10k$ après son lancement il y a quelques heures, j’ai pris mes gains en vendant les 2/3 de ma position.

Une partie du succès s’explique par le fort soutien de l’écosystème des VC US à Solana, notamment avec un listing instantané sur Coinbase.

So far, so good.


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#22 19/03/2024 12h02

Membre (2014)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   211  

INFJ

Bonjour Nuitnoire,

Solana fait grand bruit en ce moment. Raydium a eu plus de volumes échangés qu’Uniswap sur 24h, 7000 nouveaux tokens listés par jour sur Solana (tous des memecoins évidemment), des gens qui gagnent 30 millions de $ en 30 minutes, bref ça ma semble être des signes de surchauffe.

Comment gérer vous votre position actuellement ? Avez-vous pris des profits ? Le ratio risk/reward me laisse perplexe. En tout cas, c’était clairement un bon call ! Félicitations.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 19/03/2024 15h41

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Bonjour cher ami !

Un point d’étape s’impose effectivement.

Depuis mon précédent post, ma position a globalement été multipliée par 5.

J’ai coupé quelques positions et ai :
- 10k euros en stablecoins sur Solend. Je farm l’airdrop de Switchboard à venir et profite des taux de lending qui sont assez démentiels ces derniers temps (> 10% euros annualisés).
- 6k euros en Solana, principalement sur Kamino (mSol sur Multiply).

Avril apportera l’airdrop de Kamino, j’ai récupéré quelques millions de points et devrais en tirer quelques milliers d’euros supplémentaires si tout va bien.

Je pense que Bitcoin ira tranquillement à 100k$ dans les mois qui viennent. Je vais probablement convertir mes stablecoins en euros d’ici l’été et garder une petite exposition en BTC ou ETH.


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 07/04/2024 19h45

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

nuitnoire a écrit :

Je vais probablement convertir mes stablecoins en euros d’ici l’été et garder une petite exposition en BTC ou ETH.

C’est chose faite désormais, j’ai clôturé l’essentiel de mes positions et viens de récupérer 12k euros nets sur mon compte bancaire. Comme toujours, Coinbase a fait un travail remarquable pour moins d’un euro de frais.

Il me reste désormais environ 1 500 euros en crypto, principalement en Sol. J’attends mon airdrop de Kamino, je suis éligible à une grosse dizaine de milliers de tokens, ce qui devrait ajouter quelques milliers d’euros au bilan de ces six derniers mois;


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 08/04/2024 17h56

Membre (2019)
Réputation :   80  

INTJ

Petit airdrop inattendu de Tensor Trade, une place de marché de NFT sur Solana.

Je récupère 420 TNSR, que je m’empresse de vendre pour près de 750 dollars.


Parrain : IB, Shine et American Express (par MP)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “portefeuille de cryptomonnaies de nuitnoire”

Pied de page des forums

Parrainages Parrainages
Louve Invest
Prosper Conseil

[ Générée en 0.021 sec., 35 requêtes exécutées ]