PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Louve Invest (partenariat) : achetez vos SCPI avec un cashback jusqu’à 3,5% en cliquant ici.

#51 16/05/2023 20h23

Membre (2014)
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   426  

Le contacteur reçoit un signal EDF 2 fois par jour. Si le disjoncteur 2A du contacteur est enclenché, le contacteur ne tient pas la position 1, et va repasser en auto si il reçoit le signal.

Effectivement, ça ne fonctionne pas si pas de signal.

Dernière modification par Trahcoh (16/05/2023 21h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#52 16/05/2023 21h40

Membre (2021)
Réputation :   37  

@Tracoh:  finalement j’ai trouvé la solution il y avait un interrupteur AUTO/1 sur le programmateur. Il fallait mettre le programmateur sur AUTO pour que la configuration soit prise en compte sans abonnement EDF heures creuses ce qui est peu intuitif.

Donc AUTO sur le compteur général plus AUTO sur le programmateur et la configuration des créneaux horaires. Cela n’a pas l’air d’être une configuration habituelle. L’ancien propriétaire avait installé ce système.

Sinon le chauffe-eau est un thermor installé depuis 2008 et il fonctionne toujours bien.

Hors ligne Hors ligne

 

#53 16/05/2023 21h54

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   100  

Chauffe-eau posé ! 

Ils m’ont monté le modèle Atlantic Zéneo de 100 litres (alors que sur le devis c’est un modèle inférieur le Chaufféo):
https://www.atlantic.fr/Chauffer-l- […] ique/Zeneo

1200 W
Chauffe en 5h27 (de 15°C à 65°C)
Consommation d’entretien de la température : 1,28 kWh / jour = 26 cts / jour = 96 € /an  (1,94 kWh / +51% pour le même modèle en 200 litres) 

La température se règle sur 15 positions : 1 cran = 1 degré.
J’ai mis au minimum pour l’instant. Je mesurerai la température une fois la chauffe terminée.

L’ancien chauffe eau était très lourd, car blindé de calcaire. Quand le plombier l’a vidangé, ça coulait marron !

Dernière modification par FCP (16/05/2023 21h58)


Mon code parrain Corum : X2BNTB

Hors ligne Hors ligne

 

#54 17/05/2023 08h12

Membre (2013)
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   324  

al2020, le 16/05/2023 a écrit :

Quand on n’a pas de contrat heures creuses du coup un programmateur ne sert à rien? Je n’ai pas fait le schéma électrique donc je ne sais pas comment fonctionne le programmateur associé…

Je voulais me servir du programmateur pour réduire la plage de chauffe du chauffe-eau…

En l’absence de contrat heure creuse, ce type de programmation avait sans doute un objectif de délestage en heures jour avec éventuellement un contrat de moindre puissance.

Je ne vois pas en dehors de ça  l’intérêt de programmer des plages de chauffe avec un contrat de base, le thermostat gère ça et au moins on a de l’eau chaude quasiment en permanence.

Hors ligne Hors ligne

 

#55 17/05/2023 10h42

Membre (2021)
Réputation :   37  

@Range 19 : j’ai testé une programmation de chauffe uniquement le matin de 6H à 9H pour voir les économies potentielles et voir si l’eau est chaude toute la journée.

Hors ligne Hors ligne

 

#56 17/05/2023 11h01

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3315  

al2020 a écrit :

@Range 19 : j’ai testé une programmation de chauffe uniquement le matin de 6H à 9H pour voir les économies potentielles et voir si l’eau est chaude toute la journée.

C’est contradictoire. Il n’y aura des économies que si l’eau est moins chaude.

En effet, pour un niveau donné d’isolation, les déperditions sont proportionnelles au delta de température entre l’eau et l’extérieur du ballon. Donc :
- soit l’eau reste aussi chaude, et il n’y a aucune économie.
- soit l’eau n’est pas aussi chaude, et les économies sont proportionnelles à cette différence de température.
Logiquement, la température va baisser au fur et à mesure des consommations d’eau donc vous aurez des économies dues au fait que l’eau du ballon est moins chaude.

Or, je trouve qu’un gros avantage d’un chauffe-eau électrique (par rapport à une chaudière à gaz), c’est que la température de l’eau est constante. Donc, on utilise toujours le même réglage sur le mitigeur. Donc, on fait une séquence de 2 actions seulement :
1)à fond sur chaud, le temps de tirer l’eau chaude
2) puis on règle sur la position dont on a l’habitude… et on a directement la bonne température.

Inversement, si la température varie , on va faire :
1)à fond sur chaud, le temps de tirer l’eau chaude
2) puis on règle sur la position dont on a l’habitude mais on constate que l’eau est trop ou pas assez chaude
3) on règle un peu plus (ou moins) chaud, et on attend pour voir si c’est bon
4) éventuellement, si ce n’est toujours pas bon, on règle un peu plus (ou moins) chaud, et on attend pour voir si c’est bon.

Pendant les actions 3) et éventuellement 4), on gaspille de l’eau et de l’énergie.

Donc, toute démarche qui tend à faire varier la température de l’eau du chauffe-eau (telle que celle que vous envisagez) me semble contreproductive car elle tend à gaspiller du temps, de l’énergie, et de l’eau. Il vaut mieux un chauffe-eau qui chauffe dès que la température baisse, de façon à avoir une température constante, de façon à ce que les usagers aient leurs repères habituels et arrivent directement à la température désirée.

D’aileurs, tant qu’on est sur la physique des chauffe-eau :

Grumly50, le 15/05/2023 a écrit :

Dans mon cas, j’ai compris que le chauffe eau était en fin de vie, lorsque la locataire m’a dit qu’elle avait éteins le radiateur de la chambre, car le chauffe-eau dans le placard chauffait la chambre !

Et pourtant, en général un chauffe-eau qui vieillit n’a pas plus de déperditions. Comme déjà dit, les déperditions dépendent du niveau d’isolation et du delta de température. En vieillissant, l’isolation ne se dégrade pas (sauf si elle est vraiment très vieille, ou bien s’il y a une fuite d’eau en haut du chauffe-eau qui vienne mouiller l’isolant ce qui peut arriver mais est tout de même très rare) ; et d’autre part, la température de consigne ne change pas donc le delta T ne change pas.
Il est donc très probable que le phénomène constaté par la locataire était déjà présent le lendemain de l’installation du chauffe-eau tout neuf, et que donc sa déclaration que "le chauffe-eau dans le placard chauffait la chambre !" n’était pas un signe que le chauffe-eau était en fin de vie.

Dernière modification par Bernard2K (17/05/2023 11h19)


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

#57 17/05/2023 11h15

Membre (2021)
Réputation :   37  

@Bernard2K en théorie oui mais en pratique. Seule la douche du matin est importante. Après durant la journée avoir de l’eau plus ou moins chaude pour faire la vaisselle n’est pas très important. Je vais étudier cela en regardant les consos sur Linky et en étudiant si l’eau reste à une température correcte tout au long de la journée. Ce chauffe-eau de 150L consomme trop soit environ 1,2 euro par jour.

Dernière modification par al2020 (17/05/2023 11h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#58 17/05/2023 11h42

Membre (2015)
Réputation :   28  

Dans un but d’économie vous pourriez baisser la température de consigne au minimum "correct" pour vous et laisser le chauffe-eau allumé en permanence pour maintenir cette température minimale.
D’un point de vue "physique" (même si la différence doit être faible) plus la température est basse et moins il y a de déperditions et surtout d’un point de vue pratique c’est plus confortable d’avoir toujours la même température même dans le cas d’une consommation différente de ce que vous aviez planifié.
Alors qu’avec votre essai, si vous avez une température correcte en fin de journée chauffe-eau éteint c’est que la température de consigne est un peu supérieure à cette température (donc vous pourriez baisser cette consigne pour économiser plus) et en plus, les jours où la consommation de la journée aura été différente de votre essai la température risque de ne plus être correcte.

Hors ligne Hors ligne

 

#59 17/05/2023 11h49

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3315  

D’un point de vue physique il est exact que plus la température de l’eau est basse, plus les déperditions sont basses ; mais d’un point de vue biologique wink il serait embêtant de choper la légionellose. On recommande d’avoir une température minimale de 50°C voire 55°C.
Cf les explications d’un fabricant de chauffe-eau à ce sujet : Risques de légionellose et eau chaude | Blog | Viessmann FR


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

#60 17/05/2023 12h01

Membre (2018)
Réputation :   19  

INTJ

Pour la douche, il suffit d’installer un mitigeur thermostatique pour réguler automatiquement la variation de chaleur, ce qui me semble être quand même la norme de confort minimum en 2023. C’est ce que j’installe de base dans mes appartements.

Pour les chaudières gaz "modernes", la plupart intègrent au moins un mini ballon chauffé de quelques litres pour délivrer de l’eau chaude en attente de la montée en température. D’un point de vue utilisateur, c’est invisible.

Hors ligne Hors ligne

 

#61 17/05/2023 12h15

Membre (2021)
Réputation :   37  

@Bernard2K: je ne sais que penser de cette histoire de la légionellose. Je m’absente souvent étant peu présent dans cette maison et j’éteins le chauffe-eau. Si j’avais du l’attraper je l’aurais depuis longtemps. Merci pour le lien. Il indique d’ailleurs un point intéressant: « après une absence prolongée, faites couler l’eau froide et l’eau chaude de vos points d’eau, notamment la douche, avant de les réutiliser » pour éviter la légionellose… Comme je chauffe une fois par jour juste avant la douche du matin normalement il ne devrait pas y avoir trop de risque…
@Pimpampoum : j’ai déjà un mitigeur.
@thesee : oui c’est une autre option mais ile faut démonter le cache. Je vais faire la comparaison entre baisser la température de consigne et régler le programmateur. Le problème étant qu’avant le chauffe-eau se mettait en marché 5/6 fois par jour selon Linky à 0,2 euros à chaque fois. Je ne sais pas si le fait de baisser cette température de consigne réduira le nombre de mises en marche…

Dernière modification par al2020 (17/05/2023 15h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#62 17/05/2023 14h14

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3315  

Sur la légionellose, c’est pourtant simple :

La croissance des légionelles est très rapide lorsque la température de l’eau est comprise entre 25 et 42°C, avec une croissance maximale à environ 37°C.

Les bactéries cessent de se multiplier en dessous de 20°C et dès 46°C. Elles sont détruites en quelques heures à 55°C, 30 minutes à 60°C et instantanément à 70°C.

Quand vous vous absentez, si vous éteignez le chauffe-eau, le ballon descend en quelques jours en-dessous de 20°C, où il ne peut pas avoir de prolifération. Ensuite, quand vous revenez, vous le remettez en marche, il remonte au-dessus de 55°C ce qui tue l’éventuelle colonie qui aurait pu commencer à se développer pendant la phase de descente en température.

Pour avoir une infection à la legionellose après un arrêt de chauffe-eau, il faut une séquence contamination -> conditions propices -> exposition aux légionelles sans que la rechauffe ait été suffisante entretemps pour tuer la colonie, ce qui arrive rarement heureusement ; ou bien il faut un chauffe-eau durablement trop bas en température (<50°C), ce qui arrive rarement aussi car les fabricants comme les installateurs y font attention ; mais ça arrive (1 200 cas à 1600 cas par an en France dont 10 à 15 % mortels ; une partie des cas sont dus à autre chose que les chauffe-eaux ; notamment les clims).

Dernière modification par Bernard2K (17/05/2023 14h16)


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

#63 17/05/2023 14h35

Membre (2021)
Réputation :   37  

@Bernard2K : Oui j’avais vu l’article. Dans mon cas du coup si je chauffe une fois par jour à plus de 60 degrés cela ne s’applique pas. Le risque étant une température propice entre 25 et 42 degrés sur une longue période. D’après mes calculs je devrais économiser 1 euros par jour avec cette programmation ce qui n’est pas rien avec une seule séquence de chauffe par jour à 0,2 euros.

Dernière modification par al2020 (17/05/2023 15h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#64 17/05/2023 14h50

Membre (2011)
Réputation :   39  

Calcul: 0,2 centimes fois 5 = 1 centime, pas 1 euro.

Hors ligne Hors ligne

 

#65 17/05/2023 14h55

Membre (2021)
Réputation :   37  

@Semirentier : euros pas centimes l’erreur a été corrigée. O,2 centimes ce serait vraiment bien peut-être un jour si EDF baisse fortement ses tarifs…

Hors ligne Hors ligne

 

#66 18/05/2023 10h51

Membre (2021)
Réputation :   37  

La programmation a permis de faire chuter la consommation du chauffe-eau à 1 euro par jour vérifié sur Linky ce jour contre 2,2 euros par jour avant soit une économie sur l’année d’environ 438 euros.

Le chauffe-eau en étant connecté tout le temps chauffait fortement à plusieurs moment de la journée pour conserver la température adéquate. Or j’ai testé en soirée, grâce à l’inertie l’eau était toujours bien chaude pour faire la vaisselle. Précision : j’ai un chauffe-eau de 150 litres.

Dernière modification par al2020 (18/05/2023 12h06)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #67 12/07/2023 23h38

Membre (2014)
Top 20 Année 2024
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   494  

Petit retour d’expérience de ces derniers mois. J’ai 3 chauffe-eau qui ont "sautés"(plus d’eau chaude). Les 2 premiers strictement identiques dans un immeuble de 2 appartements distincts (même modèle).

Sur le premier ballon, j"ai eu de la chance car le locataire du premier appartement était partant et m’a dit qu’il pouvait se passer d’eau chaude. Mon diagnostic, après quelques jours,
était le thermostat HS, coût : 70€… je trouvais cela étrange pour 4 ans de fonctionnement…

Mes recherches m’ont appris qu’il existait un dispositif de sûreté dans la sonde de température.  Il suffit de réarmer la sécurité et c’est reparti! Les fortes températures sont un facteur déclenchant selon moi.

Ce soir, souci identique chez moi… plus d’eau chaude… Après vérification, la sécurité avait sauté sur la sonde, un coup de tournevis au bon endroit et c’est reparti.

Si j’avais délégué la remise en état  à un plombier,  pas certain que cela me soit revenu à zéro. Un prestataire m’aurait changé le premier cumulus … au moins

Dernière modification par lachignolecorse (13/07/2023 06h09)


Faire et laisser dire

En ligne En ligne

 

Pied de page des forums