PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#26 21/01/2017 22h08

Membre (2015)
Réputation :   5  

GIAT est encore plus vieux wink

Il y’a la mauvaise gestion effectivement, mais également l’effondrement des commandes de l’armée.
Toujours pour GIAT et le cas emblématique des chars de combat, on est passé de 1500+ Leclerc envisagé a 400.
Et encore, il n’en reste que 200 et quelques "actifs". Reduisant d’autant la maintenance.
De même pour le reste de la plupart des equipements terrestres, lourds ou pas. L’absence de renouvellement et les baisses de dotation ont fait mal au tissu industriel.

On peut rajouter Dassault a votre liste, mais notez que les 4 ont une activité civile non négligeable, voir très importante.

Pour en revenir au sujet, je ne pense pas spécialement que l’industrie militaire ne vole l’Etat, ou du moins pas plus que d’autres secteurs (BTP, etc). Et il s’agit bien souvent d’un jeu a deux.

Hors ligne Hors ligne

 

#27 17/07/2019 14h10

Membre (2015)
Réputation :   36  

La société Dassault Aviation qui construit des avions civils (Falcon) et militaires (Rafale),  semble vraiment bon marché actuellement.
Le titre vaut en effet 1 200 € pour un PER d’un peu plus de 16 (résultats 2018) et même en dessous de 15 pour 2019 (résultats estimés). Quand la moyenne sur 5 ans du PER est à 33 fois.
Boeing et Airbus sont largement à plus de 20.
Dassault Aviation possède 5 milliards de trésorerie à fin 2018 ainsi que 24,7% de Thalès  qui capitalise 22 milliards d’euros.
La somme des parties aboutit donc à une valorisation de 10 milliards d’euros qui est la capitalisation actuelle du titre.
Ce qui signifie qu’on a l’activité aéronautique de Dassault pour presque rien.
L’activité est bien équilibrée entre l’aviation civile (60%) et militaire (40%), et est ainsi de nature à faire face à d’éventuels vents contraire.
La société offre un rendement de 1,75 % au cours actuel ce qui n’est pas désagréable.
On peut viser un objectif de 1750 €.
A signaler également le faible PER de Thales (16).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Franc23 (17/07/2019 14h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#28 17/07/2019 14h38

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   693  

Boursier.com a écrit :

Dassault Aviation : des doutes ?

Commandes
. Dassault Aviation continue d’être affecté par un marché des jets d’affaires qui manque de vigueur. Les tensions commerciales induisent un certain attentisme de même que le contexte géopolitique compliqué dans certaines géographies. De plus, de nombreux usagers choisissent désormais de louer un avion plutôt que d’en être propriétaire. Il s’avère aussi que le marché de l’occasion fait de l’ombre au neuf alors que de multiples appareils de seconde main sont disponibles à des prix avantageux. Dassault Aviation doit également composer avec une forte concurrence représentée notamment par le canadien Bombardier et l’américain Gulfstream. La gamme Falcon semble d’ailleurs distancée sur le segment haut de gamme avec des compétiteurs qui proposent des appareils à plus long rayon d’action.

Militaire. Dans le militaire, on se demande si le Rafale ne sera pas le dernier avion fabriqué en solo par Dassault. Pour réduire les frais, l’Europe semble décidée à imposer à ses fournisseurs de travailler en commun au futur avion de chasse des années 2040-2050. Dassault pourrait alors être contraint de partager ses compétences avec Airbus et le britannique BAE… A de nombreuses reprises dans le passé, l’indépendance et le modèle de Dassault Aviation, seule société familiale de ce type dans le monde, ont été remis en question. A chaque fois, la famille Dassault est parvenue à faire valoir ses droits et à préserver sa société.

Relais. Disposant de nombreux relais dans la classe politique, la célèbre dynastie d’avionneurs pourrait bien encore surprendre en étant le maître d’oeuvre du futur appareil qui équipera les armées de l’air du vieux continent. En attendant, Dassault Aviation dispose d’une poire pour la soif nommée Thales qui apporte toute satisfaction. Le remarquable travail mené par Patrice Caine et ses équipes se traduit par une progression de 250% de l’action Thales depuis 10 ans. Avec 24,7% des actions de l’électronicien de défense en sa possession, Dassault Aviation possède un actif de grande qualité. Au-delà des perturbations observées dans les jets civils, le titre Dassault Aviation demeure un très bon choix en fond de portefeuille. On profite du repli des cours de 500 Euros depuis un an pour acheter des actions… On profite de la faiblesse actuelle des cours pour acquérir des actions Dassault Aviation.

Source
Oui, la situation est intéressante à creuser. Un Long Dassault / Short Thalès pourrait faire sens.
A voir l’évolution de la parité sur longue période.

Dernière modification par oliv21 (17/07/2019 14h40)


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#29 18/07/2019 19h11

Membre (2016)
Top 20 Année 2023
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   578  

Je n’investis pas dans le domaine de l’armement pour des raisons éthiques (pas parce que je serais ’contre’ la guerre mais parce que c’est un nid d’embrouilles, à grands coups de bakchichs et de corruption institutionnelle).

Mais là, j’ai fait une exception, sur ECA Group. A ma connaissance, le premier à en avoir parlé sur le forum est JesterInvest (ici) … en 2011 (il a eu le nez creux!).

Ce spécialiste de la robotique en milieu hostile a remporté cette année avec Naval Group le ’contrat du siècle’ dans le domaine de la chasse aux mines. On parle de 450M d’Euros sur 10 ans (hors consommables et hors maintenance) pour ECA, qui fait jusque là bon an mal an dans les 100M d’euros de CA. Cf. le communiqué de presse d’ECA : ECA Group : notification du contrat Belgique-Hollande. La source étant ECA, c’est évidemment très très positif.

Ce contrat est bien entendu contenu dans le cours actuel (qui a bondit de +74 % environ à l’annonce du résultat de l’AO). Cela étant dit et sur le moyen/long terme, trois choses m’ont fait tilté :

1) Par expérience perso, je me suis laissé entendre que les marines belges et néerlandaises sont reconnues comme les spécialistes mondiaux incontestés de la chasse aux mines. Si le contrat se déroule bien, ça pourrait entrainer un effet de prescription et des contrats avec d’autres marines.

2) La robotisation est, en soi, un secteur porteur. Dans le contexte des marines de guerre sans doute encore plus (il s’agit d’une arme qui a toujours été à très très haute teneur technologique).

3) La guerre des mines est un enjeu stratégique. Cf. par exemple ce petit essai du Centre d’Études Supérieures de la Marine. Il date de 2012 et en gros, liste 3 menaces : la menace terroriste, la puissance de mouillage chinoise et les tensions diplomatiques au Moyen-Orient. Tout ça est très manifestement toujours d’actualité.

Je n’ai pas particulièrement étudié ECA sur le plan financier. De façon très superficielle : une petite entreprise (capi de 200M), qui donne l’impression d’avoir vivoté depuis plusieurs années (CA en berne, des pertes en 2017 mais une amrge d’Ebitda décente, des CP sur une tendance sensiblement haussière, une dette maitrisée, un score de Piotroski à 6, en hausse sur les trois dernières années). Mais ce nouveau contrat va clairement changer la donne. J’espère que ce sera pour le meilleur sur le plan des marges, des profits et du cours smile

Et vous, qu’en pensez-vous?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par carignan99 (18/07/2019 19h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#30 27/12/2021 21h05

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   205  

INTJ

J’ai voulu faire ce jour un achete/vendu sur la société israélienne Elbit Systems…..mauvaise idée : Lynx ou plutôt IB m’indique qu’ils ne permettent pas l’acquisition d’entreprises fabriquant des munitions de type "cluster".

Je ne sais pas ce que sont les armements "cluster" mais c’est ballot pour moi : l’acheté/vendu s’est transformé en vente sèche et je ne suis plus actionnaire d’Elbit !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#31 27/12/2021 21h35

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   107  

Bonsoir emilienlar,

Une simple recherche Google vous indique qu’il s’agit d’arme a sous munition.

Ça ne règle pas votre problème mais vous avez l’info.

Je suis actionnaire elbit chez saxo mais pas essayé de racheter la ligne récemment.


Parrain Binance : 468564229 // Parrain Amex // Parrain Fortuneo : 12428190

Hors ligne Hors ligne

 

#32 27/12/2021 22h28

Membre (2019)
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1334  

INTJ

Pouvez-vous nous montrer le message d’erreur en entier ? Je n’ai aucun souci chez IB à passer un ordre sur ce code ISIN : IL0010811243


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#33 27/12/2021 22h39

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   205  

INTJ

LYNX is prohibited to facilitate investments in companies that produce, sell or distribute cluster munitions.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #34 27/12/2021 23h08

Membre (2019)
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1334  

INTJ

C’est l’inconvénient de passer par Lynx et non pas IB en direct sad

Lynx a sa licence aux Pays-Bas et l’AFM ( Autorité Néerlandaise des marchés financiers ) interdit à tous les courtiers, banques, intermédiaires financiers … de faire des transactions liées à des sociétés qui produisent des armes à sous-munition ou leurs composants.

Vous auriez eu le même problème avec DEGIRO ou ING.

Investir en Bourse avec LYNX ? | Le meilleur courtier en ligne

LYNX B.V. (« LYNX ») est une société d’investissement néerlandaise qui est supervisée par l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (« AFM ») et fournit (par le biais de son passeport européen) des services d’investissement d’ execution-only en France.

Courtage en ligne | Tarifs au plus bas | Courtier DEGIRO

DEGIRO est habilitée par L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), régulée par L’Autorité des Marchés Financiers Néerlandaise (Autoriteit Financiële Markten - AFM) et, placée sous le contrôle prudentiel de la Banque Centrale des Pays-Bas (De Nederlandsche Bank - DNB

ING : Informations Légales, Produits Financiers · ING

Le présent site, incluant le site mobile est la propriété d’ING Bank N.V. ING BANK N.V., est une société de droit néerlandais, dont le siège social est situé Bijlmerdreef 106 - 1102 CT Amsterdam Zuidoost (Pays-Bas), immatriculée au Registre de la Chambre du Commerce d’Amsterdam sous le numéro 33031431

Ban on investment in cluster munitions | Market abuse | AFM Professionals

What does the ban mean?

The ban on investment applies to companies that produce, sell or distribute cluster munitions, or essential parts thereof. A financial enterprise established in the Netherlands must take adequate measures to ensure that it does not execute transactions or have transactions executed on its behalf in, provide loans to, or acquire not freely marketable participating interests in these companies. Existing holdings must be sold or otherwise disposed of within a reasonable time.

Dernière modification par Oblible (27/12/2021 23h10)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#35 10/05/2022 11h21

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   205  

INTJ

A l’armement Kongsberg gruppen a publié ce matin des résultats mi-figue mi-raisin ; il n’en faut pas davantage pour faire plonger le titre de 12% ce matin à Oslo ; il y a 3 mois de cela les mêmes résultats auraient au pire laissé le cours inchangé :

MFN.se > Kongsberg Gruppen > KOG: KONGSBERG increases its operating revenues and order backlog

Je fais le gros dos en conservant.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#36 10/05/2022 16h59

Membre (2019)
Réputation :   6  

Les armes à sous-munitions sont des conteneurs de petites bombes qui sont installés sous les ailes des avions (de chasse en général) ou pour le tir par des lance-roquettes depuis le sol. La France en était équipée (armée de l’air, en particulier sur le Jaguar / armée de terre sur les LRM) jusqu’à leur interdiction par la convention d’Oslo. Les états non signataires (parmi lesquels USA, Chine, Arabie Saoudite, Israël…) en sont encore équipés.


Eternel optimiste.

Hors ligne Hors ligne

 

#37 11/05/2022 16h16

Membre (2016)
Top 20 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   1136  

INTJ

L’armement est garanti de prospérer avec $40 milliards de dollars de revenus déjà validés par le congrès américain. Un article intéressant de Greenwald à ce sujet : Biden Wanted $33B More For Ukraine. Congress Quickly Raised it to $40B. Who Benefits?

En cette période incertaine, ce secteur, comme celui de l’énergie, est un phare dans la nuit.


✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#38 09/07/2022 17h22

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   205  

INTJ

S’il est une entreprise dont je ne souhaiterais pas être actionnaire, c’est bien le groupe français Nexter, qui n’est heureusement pas côté !

Depuis plusieurs jours, il court une rumeur invérifiable selon laquelle les russes auraient mis la main sur 2 canons Caesar fabriqués par Nexter et donnés à l’Ukraine par la France ; ce matériel serait actuellement "à l’étude" dans l’Oural par les services compétents…..l’état-major a démenti sans toutefois être capable d’indiquer où se trouvent ces canons.

A l’origine de cette rumeur un avocat haut en couleurs, ancien membre du PCF devenu plus ou moins proche du RN, descendant d’un glorieux général qui sauva la patrie en 1914 à Grand-Couronné. La même source affirme qu’il ne s’agit pas vraiment d’une prise de guerre mais que les dits canons auraient été vendus à la Russie par des officiers ukrainiens corrompus !

Est-ce là une "fake news" ou y a-t-il un semblant de vérité dans ces affirmations ? Je n’en sais fichtrement rien mais j’en tire une conclusion spécifique au secteur des industries d’armement : lorsque les armes tombent aux mains de l’ennemi, il n’est aucun brevet ou disposition de propriété industrielle qui protège le savoir-faire du fabricant !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #39 09/07/2022 17h51

Membre (2015)
Réputation :   169  

INTP

emilienlar a écrit :

Depuis plusieurs jours, il court une rumeur invérifiable selon laquelle (…)

C’est la dernière étape avant twitter.


Asinus ad lapidem non bis offendit eundem

Hors ligne Hors ligne

 

#40 09/07/2022 17h55

Membre (2020)
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   412  

Emilienlar vous relayez une rumeur qui ressemble plus à une fake news fabriquée par quelqu’un qui cherche à faire parler de lui et relayée par la propagande russe. En plus votre raisonnement ne tient pas car depuis tout temps les entreprises cherchent à copier et améliorer les produits des concurrents (le chinois Comac copie Airbus et Boeing, Samsung copie Apple…). Concernant Nexter c’est une boite très solide et rentable, mais aux mains des Etats Français et Allemands, et c’est très bien comme cela.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K) 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#41 09/07/2022 18h44

Membre (2021)
Réputation :   47  

emilienlar a écrit :

Est-ce là une "fake news" ou y a-t-il un semblant de vérité dans ces affirmations ? Je n’en sais fichtrement rien mais j’en tire une conclusion spécifique au secteur des industries d’armement : lorsque les armes tombent aux mains de l’ennemi, il n’est aucun brevet ou disposition de propriété industrielle qui protège le savoir-faire du fabricant !

Le principe même d’une fake news est justement qu’elle est partagée en masse sur les réseaux par des gens qui n’ont aucune idée de la valeur de cette news, le mieux est donc de ne pas la relayer.


Aide toi, le ciel t'aidera

Hors ligne Hors ligne

 

#42 05/09/2023 22h29

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   205  

INTJ

Ce qui n’est pas une "fake new", c’est le contrat que la Pologne vient de notifier au missilier norvégien Kongsberg : il y en a pour 1,5 Md$ et le titre bondit de plus de 6% à Oslo !

Norway’s Kongsberg wins record $1.5 bln defence order from Poland | Reuters

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (05/09/2023 22h29)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #43 12/11/2023 11h37

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   115  

Les cours de la plupart des sociétés d’armement ont fait entre x2 et x3 en deux ans.

Entre l’Ukraine, Israël, et la perspective d’un dérapage à Taïwan, le constat du dimensionnement insuffisant de armées occidentales (il a été discuté la dimension "échantillonaire" de l’armée française dans les débats l’an dernier), conjugué aux difficultés rencontrées sur le plan des munitions, dûs à 3 décennies de baisse du poids du budget des armées dans le PIB, semblent devenir des enjeux majeurs et généralisés (France, Allemagne, mais aussi USA).

La fin des dividendes de la paix ?

The End of the Peace Dividend - YouTube

Relance de production de munitions en Allemagne

L’Allemand Rheinmetall va accroître sa production d’armes | Les Echos

Fléchage des sommes du livret A vers l’industrie de Défense

Épargne : le Livret A va financer l’industrie de la défense

Il est intéressant de constater que les guerres en cours ont consacré des formes d’armements moins emblématiques que celles qui défilent le 14 juillet et qui font la large part du CA des industriels côtés en bourse :

- tout d’abord, les missiles portables, anti-aviation et anti-char, ayant permis de stopper l’avancée blindée Russe vers Kiev, puis ayant rendu la supériorité aérienne russe non-opérante en territoire ukrainien (stratégie d’interdiction du ciel). On aura probablement jamais vu autant de matériel aérien et motorisé détruit par des fantassins à pied dans le cadre d’une offensive d’une telle ampleur.

- peu de temps après, les drones, au très faible coût unitaire et qui sont en capacité de détruire des équipements de plusieurs millions de dollars (ratio bénéfice / risque imbattable)

- par la suite, l’artillerie (support à distance aux unités en première ligné), dans le tout début de la guerre de positions, ayant notamment mis en lumière la précision du canon motorisé Caesar français

- ensuite, les blindés et tanks, dont la supériorité attendue des Léopards allemands et Abrams américains ne s’est pas concrétisée dans le cadre de la dernière contre-offensive (du fait de stratégies visiblement non-adaptées et de leur nombre réduit)

- enfin, les missiles tirés depuis des véhicules (HIMARS, ATACMS) ou des avions (SCAPL / Storm Shadow), permettant de taper en profondeur et avec précision.

Les constats de cette guerre me semblent aller dans le sens d’une reconstitution puis augmentation de réserves de munitions d’artillerie et de missiles + d’une montée en puissance importante des drones (impact direct).

En complément, les commandes des Etats pourraient aller dans le sens d’augmenter les volumes de tout type d’équipement (avions, tanks, artillerie, blindés…)

Voici la liste de quelques fournisseurs d’armements emblématiques utilisés en ukraine :
- Javelin (missile portable anti-char) : Raytheon et Lockeed Martin
- HIMARS / ATACMS (lance missile et missile tactique / balistique) : Lockeed Martin
- SCALP - Storm Shadow (missile de croisire de précision) : MBDA (non-côté), propriété d’Airbus, de BAE Systems et de Leonardo
- Patriot (défense anti-air) : Raytheon

Détenant déjà des toutes petites positions sur Northrop Grumann, Lockheed Martin et Dassault Aviation, je pense passer du temps prochainement à améliorer ma connaissance du dossier Lockheed et à étudier le dossier Raytheon et SCALP (via BAE ou Leonardo). Je n’ai pas connaissance de société de drones avec une voilure suffisamment importante pour être côtée en bourse, mais mes connaissances sont très parcellaires sur le sujet.

Note : les PER sont relativement élevés et significativement au-dessus des valeurs historiques :

- Dassault Aviation (FR) : 18,8 (2023) / 16,4 (2024e)
- BAE Systems (UK) : 18,6 / 17,4
- Leonardo (IT) : 12,5 / 10,2
- Rheinmetal (DE) : 19,8 / 14,3
- Raytheon (US) : 38,3 / 18,4
- General Dynamics (US) : 19,4 / 16,3
- Northrop Grumann (US) : 20,5 / 19,2
- Safran (FR) : 29,9 / 24,6

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par R3dSqu4re (12/11/2023 11h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#44 12/02/2024 13h34

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   205  

INTJ

A l’armement norvégien, le groupe Kongsberg a sorti des chiffres 2023 sensationnels avec un carnet de commandes monstrueux de 88 milliards de NOK.

Ce dossier paiera au printemps un dividende de 14 NOK : 7 NOK ordinaires et 7 NOK exceptionnels.

En attendant, le titre flambe comme jamais : 12% vendredi et encore 4,5% ce matin à Oslo. En YTD, nous prenons 34%.

Kongsberg Gruppen achieved 28 per cent growth in revenues in 2023

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.


Discussions peut-être similaires à "sociétés d'armement : opportunités ?"

Pied de page des forums