PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+1 / -1]    #51 04/08/2021 10h54

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Monétaire
Réputation :   205  

INTJ

Pile poil 100% de PV pour mes 5 titres achetés cher mais qui valent aujourd’hui deux fois plus cher.

Les aboyeurs ne me dérangent pas du tout du moment que la caravane continue de dérouler tranquillement son parcours.

Il faut comprendre ceux qui aboient de la sorte : d’une part ils sont jaloux de ne pas être de la fête ; d’autre part ils ont bien du mal à faire mieux en investissant en mode "value".

En bourse, ce qui est acheté cher se revend souvent plus cher ; ce qui est acheté bon marché se revend souvent encore meilleur marché, sauf pour les heureux détenteurs des rares pépites passant du stade "daubasse" à celui de valeur de croissance.

Etre actionnaire d’Hermès c’est faire le choix de la plus-value "tranquille" sans devoir se creuser les méninges à rechercher la perle rare que l’on ne trouve parfois jamais.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #52 04/08/2021 11h47

Membre (2014)
Réputation :   13  

Plutôt d’accord avec vous, je fais partie du voyage avec bonheur. N’oubliez pas, cependant, que le moindre incident de parcours de paiera très cher. Les précédents existent, ils ne sont pas rares dans l’histoire boursière…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#53 04/08/2021 12h04

Membre (2018)
Top 20 Monétaire
Réputation :   289  

@all,
Vous avez des exemples, voir des liens s’il vous plait ?

hs : @emilienlar, vous pouvez vous abonner à votre présentation, vous recevrez ainsi un message quand quelqu’un s’intéressera à celle-ci

Dernière modification par Aigri (04/08/2021 12h05)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#54 04/08/2021 14h10

Membre (2021)
Réputation :   57  

Une incroyable entreprise qui a encore beaucoup de potentiel.
Néanmoins il faut rester réaliste la croissance actuelle du titre n’est physiquement pas tenable.
+250% sur 5 ans ca reste incroyable.
Mais si on continue comme ça on sera à 5.6T€ de market cap dans 15 ans ce qui paraît impossible à moins d’avoir une inflation encore plus monstrueuse qu’actuellement.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #55 04/08/2021 14h35

Membre (2014)
Réputation :   13  

Aigri a écrit :

@all,
Vous avez des exemples, voir des liens s’il vous plait ?

hs : @emilienlar, vous pouvez vous abonner à votre présentation, vous recevrez ainsi un message quand quelqu’un s’intéressera à celle-ci

Orange en 2000
CGE Alcatel en 2000
Sidel dans les années 1990
Les banques avant 2007
Sanofi dans les années 1990
Apple dans les années 1980 (avant sa résurrection !)
etc.

Hors ligne Hors ligne

 

#56 21/10/2021 08h30

Membre (2020)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   132  

Hermès vient de publier son CA trimestriel. La crise ? Quelle crise ?

CA 9 mois + 54% (+35 % versus 2019)
CA T3 + 31 % (+ 40 % versus 2019)

https://assets-finance.hermes.com/s3fs- … f-vdef.pdf

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Team Faux Pas 0+0

Hors ligne Hors ligne

 

#57 02/12/2021 10h07

Membre (2018)
Réputation :   4  

C’est maintenant officiel, Hermès rentre dans l’indice Euro Stoxx 50 à compter du 20 décembre 2021 Hermès va intégrer l’Eurostoxx 50

Ceci explique certainement la poussée du titre ces dernières semaines.

A noter, également, l’entrée du concurent Richemont.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#58 18/02/2022 08h08

Membre (2020)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   132  

Résus Hermès :

https://assets-finance.hermes.com/s3fs- … _cp_vf.pdf

CA en hausse de 42% versus 2020
RN en hausse de 77% versus 2020
Dividende 8 euros versus 4.55 en hausse de 75%

Pas de fausse route pour la calèche !


Team Faux Pas 0+0

Hors ligne Hors ligne

 

#59 18/02/2022 08h42

Membre (2020)
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   412  

Bons résultats, mais les marchés ne vont pas le voir sous cet angle.
En effet, le groupe a fait état vendredi d’un ralentissement de la croissance de ses ventes au quatrième trimestre, des contraintes capacitaires ayant pesé sur sa principale division de maroquinerie-sellerie.
Le chiffre d’affaires à taux de change constant est ressorti à 2,38 milliards d’euros sur les trois derniers mois de 2021, en hausse de 11% à taux de change constant.
Les analystes tablaient sur des ventes de 2,53 milliards et une croissance organique de 12%, selon un consensus fourni par UBS.
Je parie sur une ouverture dans le rouge, et c’est Kering qui retrouve de sa splendeur après d’excellents résultats, d’autant qu’elle est moins bien valorisée.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K) 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#60 18/02/2022 08h49

Membre (2017)
Réputation :   8  

Petite information personnelle qui vaut ce qu’elle vaut : je connais plusieurs personnes qui travaillent chez Hermès à des postes très opérationnels, ils hallucinent (dans le bon sens) de cette croissance, par contre ils s’interrogent sur comment y faire face dans les prochaines années : des divisions dont les ventes doublent/triplent ne voient pas leurs effectifs évoluer de la même manière. Pression sur les équipes, erreurs, disponibilité des matières premières de très haute qualité… les capacités risquent d’être un sujet pour l’entreprise, plus que pour ses concurrents, qui sont moins haut de gamme (Kering)

AMF : pas d’actions du secteur du luxe

Hors ligne Hors ligne

 

#61 18/02/2022 09h11

Membre (2011)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   265  

Sphos, ce ne sont que des problèmes de riche. Le problème se pose pour toutes les entreprises en forte croissance. La pression sur les équipes s’accentuent et surtout si l’estimé est que cette croissance est momentanée, il faudra faire à périmètre constant en terme d’équipe le temps que les ventes retombent.
Dans le cas, contraire (et heureux), ca va se normaliser dans le temps.

Pour bosser dans un environnement de ce type, la capacité d’absorption du travail par les équipes en attendant de pouvoir avoir mieux en terme de staff est une étape clé surtout dans les équipes supports qui sont souvent les derniers à être staffés. Il faut des managers aussi qui puissent dire "non" et prioriser à mort (et donc avoir des buts clairs). Après, la motivation passe par la redistribution des bénéfices sous une forme ou une autre : variable, PEE, augmentation, formation, évolution de carrière, etc… Ca permet de garder aligner les troupes pendant les périodes de charge importante.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#62 18/02/2022 09h26

Membre (2017)
Réputation :   8  

Je vous rejoins sur les équipes, vous avez raison, et effectivement le volet "rémunération" et "reconnaissance" suivent.

Ce que je n’ai peut être pas assez mis en avant dans mon message, c’est une tension sur des matières réellement de luxe (cuirs précieux par exemple) et ateliers ayant le savoir faire de les manipuler.

Mais oui, c’est un problème de riche, et Hermès devrait avoir les moyens et le management pour y faire face.

Hors ligne Hors ligne

 

#63 29/07/2022 14h52

Membre (2015)
Réputation :   38  

Les résultats se suivent et se ressemblent pour Hermès.

Sa rentabilité opérationnelle a atteint un nouveau record : à 42,1 %.

La hausse de son chiffre d’affaires est de 29,3 % à taux de change courant, le bénéfice croît de 40 %,
à 1,64 milliards d’euros au premier semestre…

Stifel a écrit :

"La croissance organique de toutes les régions et divisions de produits a été meilleure que prévu "

La valeur du jour à Paris - Hermès : champion du CAC 40 et de la rentabilité

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#64 17/02/2023 11h23

Membre (2021)
Réputation :   46  

Les résultats 2002 sont sortis. Ils sont d’une qualité exceptionnelle.

Communiqué

Le chiffre d’affaires atteint 11,6 Mds€. La croissance organique sur l’année est de +23% (LVMH +17% ; Kering +9%). Hermès se distingue en réalisant un excellent Q4 (+23% en organique), là où LVMH comme Kering ont connu un ralentissement sensible (respectivement +9% et -7%). Ce résultat étonnant repose sur une performance stupéfiante en Chine, où Hermès semble n’avoir été absolument pas impacté par les confinements à répétition. La zone Asie-Pacifique hors Japon progresse de +22% sur l’année, contre 0% pour LVMH et -7% pour Kering. L’Asie voit sa part dans le CA encore augmenter à 48% et Japon 10% (contre Amériques 18% et Europe+France 22%).

La traduction au niveau de la rentabilité est spectaculaire : le résultat opérationnel s’établit à 4,7 Mds€, en progression de 33%, soit une marge opérationnelle de 40,5%. Le résultat net est à 3,36 Mds€, en progression de +38%. La marge nette atteint 29%.

Ces résultats stratosphériques amènent la société à augmenter fortement son dividende, traditionnellement famélique, pour le porter à 13€ au titre de l’exercice 2022.

Pour l’année 2023, Axel Dumas ne constate aucun ralentissement en vue. La marge pourrait baisser légèrement compte tenu des investissements dans les capacités de production, les magasins et la revalorisation des salaires. Ces coûts seront compensés par une augmentation des prix moyenne d’environ +7% (+4% en 2022). On note chez Hermès les très faibles montants comparativement attribués aux dépenses de communication, autour de 5% du CA contre environ 10% chez LVMH, ce qui a un impact direct sur la marge.

Dans la présentation, Axel Dumas a relevé, sans forcément s’en réjouir, que la perception d’Hermès aujourd’hui l’assimilait à des marques d’une totale exclusivité comme Ferrari, Patek Philippe ou Romanée Conti, pour lesquelles la demande excède dans des proportions considérables une production restée semi-artisanale.

Hermès reste sur une autre planète, même au sein du secteur du luxe. Ses résultats étonnants en Chine devraient en faire un "pure player" pour jouer la réouverture tout au long de 2023. La réduction de la valorisation, au moins sur des critères intrinsèques, ne semble donc pas pour bientôt.

Présentation

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par vidame (17/02/2023 13h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#65 17/02/2023 16h41

Membre (2014)
Réputation :   84  

J’aime bcp cette stratégie de limiter les dépenses de marketing/comm’ qui donne un caractère plus exclusif/luxueux à cette marque (tout en faisant des économies).

Quand on compare les chiffres d’Hermes avec ceux de Kering, mettre dans la même phrase ces deux entreprises en parlant du secteur du luxe est une erreur. Elle ne joue pas dans la même division…

+ de 40% de marge OP c’est magnifiquement effarant.

Au sujet de la "forte" hausse du dividende, je pense qu’il faut la relativiser. Quand on le rapporte au cours actuel de bourse (1756€/a), le rendement n’affiche même pas 1%.

Et dire que ma frilosité m’a empêché d’en prendre à moins de 1000€/a cet été sad(

Hors ligne Hors ligne

 

#66 18/02/2023 09h17

Membre (2018)
Réputation :   187  

INTJ

Vu le PER, la moindre frilosité fera faire un -40% comme en 2022.
Maintenant, qui va se lancer en DCA sur un titre à 1700€ ?
Elle serait effectivement à ~900€ avec le PER actuel de LVMH.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#67 18/02/2023 09h39

Membre (2019)
Réputation :   5  

Bonjour ,
On n’attends pas un dividende d’HERMES  = elle monte , elle se tient c’est l’essentiel

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#68 19/02/2023 08h32

Membre (2012)
Réputation :   31  

Patience, le 18/02/2023 a écrit :

Vu le PER, la moindre frilosité fera faire un -40% comme en 2022.
Maintenant, qui va se lancer en DCA sur un titre à 1700€ ?
Elle serait effectivement à ~900€ avec le PER actuel de LVMH.

C’est peut-être vrai qu’elle mériterait d’être moins chère. N’empêche que depuis les premiers messages de cette discussion (2011) on ressasse toujours la même idée : elle est très, trop (?) chère. Résultat : ne pas acheter paraît rationnel. Le problème c’est que la réussite opérationnelle reste époustouflante, année après année. Et que le cours suit peu ou prou son ascension. A 500, c’était fou. Aujourd’hui, ça l’est autant. Évidemment, on ne l’achète pas aujourd’hui pour son dividende actuel. Mais pensez à ceux qui la détiennent depuis dix ans, vingt ans. Leur rendement est autrement plus intéressant.
Peut-être que demain le soleil ne lèvera pas. En attendant, la probabilité que le modèle s’essouffle, que les clients se détournent des produits hauts de gamme et que le cours se casse la figure paraît moins certain que la poursuite de ce qui est engagé depuis des années.

Dernière modification par Canis (19/02/2023 08h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#69 02/04/2023 12h00

Membre (2015)
Réputation :   38  

Hermès: diversification dans le secteur de la beauté


Hermès développe son offre cosmétique depuis mars 2020:

Après le rouge à lèvres, le flush, le vernis à ongles et le fond de teint, Hermès va dévoiler d’ici la fin de l’année une nouvelle catégorie: le maquillage des yeux.

Hermès annonce un nouveau chapitre pour sa Beauté

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Gallien (02/04/2023 12h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#70 14/04/2023 10h11

Membre (2015)
Réputation :   38  

Hermès annonce une hausse de 23% de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2023, à taux de change constants.
L’action s’apprécie de 33% depuis le début de l’année.

Résultats t1 Hermès

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#71 28/07/2023 10h57

Membre (2015)
Réputation :   38  

Resultats semestriels 2023

Le chiffre d’affaires affiche une croissance insolente de 25%, à 6,6 Md € sur le semestre (28% pour le seul T2, mais effet de change positif).

L’activité augmente dans tous les secteurs géographiques: 26% en Asie, 22% en Europe, et résiste, contre toute attente, en Amérique, avec une hausse de 20%.

Afin de maintenir dans le futur cette croissance ambitieuse, Hermès continue d’investir dans ses moyens de production, ce qui lui permettra de satisfaire les clients en attente.

Il y a donc une hausse des volumes, ainsi qu’une hausse des prix, cette dernière est facilement acceptée par les clients.

Alex Dumas a écrit :

Je ne vois pas de rupture de tendance (…)la stratégie du groupe est de ne pas trop se développer mais d’avoir des magasins plus grands, une clientèle fidèle et des produits d’exception.(…) Il n’y a pas eu de normalisation de la demande chez nous comme chez d’autres, tout ce qu’on a produit a été vendu

Le résultat net s’apprécie de 36%.

La marge opérationelle est de 44%

Luxe : Hermès, la force tranquille du luxe continue de galoper

Hermès pulvérise l’ensemble de l’industrie des produits de luxe et décolle en Bourse

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #72 29/07/2023 10h13

Membre (2015)
Réputation :   38  

Evolution du dividende


En prolongement du judicieux commentaire de Canis:

Canis, le 19/02/2023 a écrit :

C’est peut-être vrai qu’elle mériterait d’être moins chère. N’empêche que depuis les premiers messages de cette discussion (2011) on ressasse toujours la même idée : elle est très, trop (?) chère. Résultat : ne pas acheter paraît rationnel. Le problème c’est que la réussite opérationnelle reste époustouflante, année après année. Et que le cours suit peu ou prou son ascension. A 500, c’était fou. Aujourd’hui, ça l’est autant. Évidemment, on ne l’achète pas aujourd’hui pour son dividende actuel. Mais pensez à ceux qui la détiennent depuis dix ans, vingt ans. Leur rendement est autrement plus intéressant.
Peut-être que demain le soleil ne lèvera pas. En attendant, la probabilité que le modèle s’essouffle, que les clients se détournent des produits hauts de gamme et que le cours se casse la figure paraît moins certain que la poursuite de ce qui est engagé depuis des années.

Voici une revue de l’évolution des dividendes de Hermès depuis 1999.

Ce dividende était de 0,3€ en 1999, pour un cours d’environ 30€. Rendement: 1%.

En 2005, il passe à 0,67€, l’action est alors autour de 50€.

Voici 2010, et celui-ci est désormais à 1,05€, les cours titillent les 100-150€.

En ce qui concerne l’année 2015, le dividende est fixé à 1,85€, Hermès cotant approximativement 300€. Le rendement est à 0,6%.

L’année 2020, Covid oblige, est particulière. Le dividende annoncé était de 5€, mais sera ramené par prudence à 4,55€. L’action cote en fin d’année à environ 800€. Rendement 0,57%.

Pour cette année, le dividende est de 9,5€, pour un cours de 2011,5€ au 28/07/2023. Rendement:0,47%.

Le "rendement actualisé en euros courants" pour un investisseur de 2015, est de 3%;
il est de 9,5% pour l’actionnaire depuis 2010,
et affiche 30% pour celui qui a acquis ces actions en 1999!

En conclusion, il est important de mettre en perspective un rendement spot faible, et considérer l’évolution du dividende et du cours du sous-jacent en parallèle.

Outre l’évolution de son cours, la rentabilité globale d’une action dépend de son taux de dividende, mais surtout de l’évolution de celui-ci.

Sources:

Historique des dividendes et divisions de l’action Hermes International

Google

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#73 29/07/2023 11h41

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   413  

la grande question est jusqu’ou les clients suivront.. feliciations aux actionnaires gagnants, personellement je n’ai pas de reponse a ma grande question. A quel moment cela va stagner au niveau operationnel, peut etre jamais?

Hors ligne Hors ligne

 

#74 19/09/2023 21h37

Membre (2023)
Réputation :   4  

Bonjour à tous,

Premièrement je ne suis pas actionnaire et je n’ai pas de position "short". Mais pourquoi pas devenir actionnaire à l’avenir?

J’aimerai comprendre l’engouement pour le luxe et donc pour hermès. Je ne nie pas que c’est une bonne société (pas/peu d’endettement, croissance du CA et RN, croissance du dividende, en terme sociétal: génératrice d’emploie en France, Bon salaires, Exportatrice pour la france …).

J’aimerai investir dedans mais je ne comprend pas la valeur actuelle de la société. Je suis nouveau et nul en investissement, j’aimerai partager avec vous un calcul rapide pour qu’on discute.



Hypothèse pour les calculs :

1 - le prix de l’action ne varie pas dans un premier temps. Nous pourrons discuter de cette hypothèse.
2 - Augmentation du RN tous les ans de 25%
3 - Inflation de 5.2% 2023, 3.5% 2024, 2.5% après. (Prise un peu au pif, je ne suis pas aller voir les projections sur les année à venir).
4 - L’actionnaire possède à l’année N+1 -> valeur de l’action à (N + RN)/(1+%infN)

Remarque : Ce calcul est inexact notamment car il ne prend pas en compte le versement de dividendes qui peuvent être réinvestis ou consommé et donc qui ne devrait pas subir l’inflation des années suivantes.

M’enfin il donne je pense un première idée, à voir si mes hypothèses ne faussent pas complètement le résultat (outre l’hypothèse 1).

On constat que si j’investis cette année à 1850 euros, je ne retrouverai ma valeur (corrigée de l’inflation) qu’après 5 ans (je serais alors à 0% de rentabilité moyenne) et j’atteindrai un rendement correct après 10 ans (4% en moyenne annuelle sur 10 ans), et après 10 ans le rendement annuel moyen explose.

Cela a pour conséquence que j’accepte de payer ce prix si je compte conserver l’action au moins 10 ans. Cela veut dire que je pense qu’Hermes sera capable d’augmenter son RN de 25% tous les ans pour les 10 prochaines années.

Le risque d’écrit ici est il correct ? Y a t’il une approximation ou un point plus important que le RN à évaluer ?

Si oui, les gens qui achète hermès partent ils pour 10 ans d’investissement ? à ce moment la je peux comprendre que le prix de l’action monte encore. Si pas, pourquoi l’action est elle à ces niveaux ? Peu de flottant ?

Remarque : j’essaie simplement de comprendre, je n’y connais pas grand chose en analyse de société et encore moins dans le luxe.

Bonne soirée,

Kroock

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #75 19/09/2023 22h22

Membre (2021)
Réputation :   46  

Bonjour,
Plutôt que de vous plonger dans ces calculs tarabiscotés subtils, allez acheter un Birkin en boutique (1), vous comprendrez mieux la société et la valorisation que le marché lui attribue.

(1) spoiler : il y a un peu d’attente…

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Hermes International sur nos screeners actions.


Pied de page des forums