PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#151 21/02/2023 09h48

Membre (2012)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   264  

Jean-Louis est pragmatique  Sur la visserie, il a bien étudié son affaire : cela lui revient moins cher de fabriquer ses propres vis en plastique plutôt qu’importer les chinoises en métal.

Sur les perspectives, en effet, il y a des raisons d’être prudent.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#152 21/02/2023 19h40

Membre (2011)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   567  

Pour donner des ordres de grandeur


- Capex : 22 M€ pour internaliser des fabrications (vis, palettes etc…)

- Capex : 20 M€ pour la déchetterie qui va recycler les polypropylènes qui seront achetés en circutis courts , région Saint Etienne, pour # 5000 tonnes par an. Objectif faire gagner # 2M€ sur les achats de MP.

Selon le RFA 2022, 2M€ c’est environ 10% des achats des MP (c’est certainement plus car ce poste empile divers achats)



On arrive donc à plus de 40 M€ de Capex (pas d’un coup, forcément) dans l’outil industriel.

Investir à contre cycle, c’est potentiellement mal perçu, et contre intuitif.
Quand c’est bien fait (Trigano en 20008/2009), Stef (en 2020), ca permet de changer de braquets.

Bien sûr, Dejoyaux qui a sorti une marge EBE proche de 25% en 2021 (pour une industrie), c’est du très haut niveau, évidement lié aux CAPEX passés pour internaliser la valeur.

Ci dessous une explication simple de la construction de la marge EBE




Avec une application concrete pour Desjoyaux




Un CA qui fait fois 2.3 mais un EBE qui fait fois 3.7
C’est clairement la part des salaires sur la VA qui sort cette marge.

Et ce sont les CAPEX qui ont filé ce levier sur l’EBE

Mais les perspectives restent actuellement bien floues.

le temps patrimonial des entreprises familiales n’est pas le temps boursier .. Ca pourrait donc encore baisser, à mon humble avis.

Je surveille donc ….

(actionnaire, mais mini ligne, pour le suivi)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (21/02/2023 19h52)


SITE WEB Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#153 13/03/2023 21h05

Membre (2015)
Réputation :   27  

Vous avez peut-être remarqué beaucoup de volume sur la valeur ces derniers temps.
Le fonds Value Square Fd Erp Sm Caps PE Fct I2 D  a vendu ses 50635 titres encore en sa possession, ceci en Février.
Indépendance et expansion Europe était sorti complètement de la valeur en Décembre dernier, cependant cette vente est contrebalancée dans une moindre mesure par des achats pour le fonds France.
A Noter: Gay-Lussac Microcaps A a renforcé de 11200 titres sa position en Février.

Source: Morningstar

Cela n’explique pas tous les volumes constatés. Nous apprendrons peut-être par la suite d’autres déclarations plus tardives. Et semble t’il que les ventes ne sont pas finies au vu du volume d’aujourd’hui (13/03/2023).

A noter que l’action avait été popularisée sur Twitter , par des comptes de traders techniques très suivis.

Peut-être que quelques ventes sont dues à des sorties précipitées de ces abonnés à ces comptes, puisque les influenceurs en questions n’avaient pas jugé utile d’informer qu’il allait y avoir un détachement  de dividende dans les jours qui avaient suivis. Le savait-il? Il est fort probable que non.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#154 15/03/2023 10h38

Membre (2015)
Réputation :   27  

Le dividende n’a pas été payé.
Vous constatez la même chose chez vous ?
j’ai reçu cette réponse de mon Broker bourse direct

Bourse direct a écrit :

Nous revenons vers vous suite à votre réclamation concernant le dernier coupon annoncé sur la valeur PISCINES DESJOYAUX.

Nous vous informons ne pas avoir reçu les fonds relatifs à cette opération de la part du centralisateur de l’opération. Ainsi, nous restons dans l’attente pour pouvoir créditer les comptes de nos clients dont le votre.

Cela dit, le même cas s’était déjà présenté avec cette valeur en 2022 et le coupon avait fini par être payé en avril pour une annonce en mars initialement.

Nous restons à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Bien cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

#155 15/03/2023 10h52

Membre (2013)
Réputation :   8  

Bonjour.

Pas de paiement sur mon compte boursorama non plus.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#156 15/03/2023 11h16

Membre (2019)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   332  

Bonjour.
En effet, ils ne respectent pas la date de détachement annoncée et leur site Internet étant très pauvre, il n’y a pas d’infos de ce côté non plus. Mais si vous regardez la variation de cours du jour (annoncée positive alors que le cours baisse), vous comprendrez que le dividende a été détaché ce matin => en compte à partir de vendredi.

Hors ligne Hors ligne

 

#157 15/03/2023 12h41

Membre (2011)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   567  

Selon le site Euronext

Le cours a été ajusté de 1€ entre la clotue d’hier et le cours de référence de ce jour à l’open

J’en déduis que le détachement a été fait ce matin

Le paiement devrait donc arriver d’ici 2/3 jours

C’est un truc à savoir : le jour du détachement du coupon, le cours de référence est diminué du montant du coupon détaché.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


SITE WEB Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#158 15/03/2023 19h37

Membre (2015)
Réputation :   27  

il va falloir lire entre les lignes.
dans le dernier rapport financier

rapport financier Desjoyaux 2021-2022

page 18:
"Le dividende par action s’élèverait donc à 1 euro et serait mis en paiement à compter du 10 MARS 2023."

l’emploi du conditionnel se comprends comme le fait que c’est une proposition qui doit être votée.

à la page 89, on lit pour la résolution 3:

3eme résolution Desjoyaux a écrit :

Le dividende par action s’élèvera ainsi à 1,00 euro et sera mis en paiement à compter du 10 mars 2023

Donc il faudrait comprendre que le "à compter" indiquerait que le paiement peut intervenir ce jour ou ultérieurement.

Est-ce une manière de récompenser les actionnaires fidèles ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#159 17/03/2023 11h13

Membre (2019)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   332  

Korben, le 15/03/2023 a écrit :

Bonjour.
En effet, ils ne respectent pas la date de détachement annoncée et leur site Internet étant très pauvre, il n’y a pas d’infos de ce côté non plus. Mais si vous regardez la variation de cours du jour (annoncée positive alors que le cours baisse), vous comprendrez que le dividende a été détaché ce matin => en compte à partir de vendredi.

Et voilà, c’est bien en compte ce vendredi, comme indiqué mercredi.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #160 20/05/2023 18h48

Membre (2011)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   567  

Les news politiques sont plutôt contraires aux piscines privées (selon les régions on a des interdictions de remplir, de construire, d’acheter du hors sol etc…)

ARTICLE LE POINT DU 18 MAI 2023

Un extrait où JL Desjoyaux s’exprime :

Jean-Louis Desjoyaux dit s’interroger sur l’avenir de ses concessionnaires indépendants, notamment dans le Var. « S’il n’y a pas de retour en arrière, cela peut aller tout droit à des faillites », détaille-t-il.

Amha, en France il va y avoir un équilibre entre

- les décisions politiques locales
- la profession du secteur qui emploie du monde localement
- l’individualisme de la société
- et puis pareto et ses 80/20 sur les pertes de la ressource en eau , où les piscines comptent pour rien

Maytronics a publié cette semaine :
Ventes Europe -27% (après un +50%), France pèse environ la moitié de l’Europe
Fort ralentissement en Allemagne aussi ..

A suivre ….

Dernière modification par srv (20/05/2023 18h49)


SITE WEB Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #161 06/07/2023 23h00

Membre (2011)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   567  

Chiffre d’affaires S1 sorti depuis 2 semaines.

CA S1 - DESJOYAUX

Quelques suivis de ma part + mes notes d’un call avec la direction fait le 05/07/23 qui donnera beaucoup d’explications.

C’est parti !

=> mon suivi marge EBE par piscine



On retombe vers fin 2020 et 2021

=> coté cash

La CAF se maintient correctement et le cash net de dettes vers 35 M€ est au plus haut

NOTA 1 : depuis, le coupon a été versé, il faut donc retirer 9 M€
NOTA 2 : la saisonnalité de l’activité fait que le cash au S2 est > cash S1, on a donc une base de cash S1 pour tout l’exercice.



=> Et voici mes notes du call du 05/07/23 qui apporte pas mal d’informations.

Un bref retour sur les résultats S1 2023 (clos 28/02/23) ?
Les résultats sont en baisse, mais pour rappel on a fait le 3ème meilleur résultat de toute l’histoire du Groupe. On reste prudent pour la suite, mais notre réseau va bien, nos marges vont revenir, on y travaille.

Un point sur le « pool bashing » actuel et les conséquences sur votre réseau ?
On n’a pas voulu communiquer à l’externe et attiser le feu. La FPP mène la fronde auprès des pouvoirs publics, et on est en phase avec eux. On a communiqué en interne pour rassurer notre réseau.

Coté réseau en France, il va bien, on compte arriver à 200 magasins d’ici peu. Pour rappel, notre croissance est  :
139 magasins en 2013
160 en 2017
180 en 2022
190 en 2023
On vise 200, pas plus, pour ne pas sur mailler le territoire.
Sur les interdictions de construction de piscines, 3 départements sont concernés actuellement (Pyrénées Orientales, Bouches du Rhônes, Alpes Maritmes), cela représente 12 magasins Desjoyaux que l’on soutient.

Ce regard politique sur les piscines existe-t-il à l’étranger ?
Un peu en Italie, un peu plus en Allemagne notamment sur le chauffage des piscines. Les autres pays, non (même en Espagne ou au Maghreb, ce n’est pas un sujet).

Pouvez-vous revenir sur le contrat annoncé par Jean Louis Desjoyaux sur BFM hier, portant sur 125 mille m2 de piscines en Egypte ?
Cela reste un petit contrat fait avec un partenaire local, CA de 4 M€ pour nous. Sur l’export de 30 M€ c’est toujours bon à prendre, mais pèse peu. Mais cela peut ouvrir d’autres contrats dans cette région.

Cout de la dette par rapport aux intérêts de la trésorerie placée ?
On emprunte à un taux qui est largement compensé par la rémunération de notre trésorerie placée. Il n’y a pas de sujet sur nos résultats financiers.

Un point sur l’Allemagne ?
L’Allemagne était notre second marché après la France, croissance de +40/80% /an pendant 5 ans, pour arriver à un CA # 30 M€, RN # 6M€ au plus haut.
Depuis l’arrivée de l’inflation, des incertitudes géopolitiques, on a -35% sur ce S1 (clos le 28/02/2023), cela représente 50% de la baisse de tout l’export au niveau Groupe. Le S2 s’annonce identique.
Mais à moyen terme, on vise toujours 100 magasins dans 2/3 ans.
Coté produit, même tendance qu’en France : des piscines plus petites mais avec plus d’équipements.

Un point sur vos parts de marché et la concurrence avec le recul en cours des volumes ?
Les coquistes sont toujours là, mais souffrent plus que nous (moins automatisés, moins de pouvoirs de négociations du prix des entrants, beaucoup de main d’ouvre, etc.). Sur le S1 et le S2 en cours, on pense leur prendre des PDM.

Un point sur les effectifs ?
On reste constant vers 200 personnes. On avait beaucoup d’intérimaires pendant le boost Covid, que l’on a stoppé. Mais comme on va internaliser des métiers, même en automatisant, cela va un peu monter nos effectifs.

La santé des concessions Desjoyaux en France ?
Plutôt bonne. On ne voit pas de changement particulier actuellement. On a un turn over classique de 5 à 10 départs par an depuis 5 ans et 1 ou 2 défaillances par an.
On reste sur des volumes de ventes > ceux de 2019, alors après des +30/40% par an en 2020 et 2021, les concessions n’ont pas de raison d’aller mal.

Pensez-vous que vos concurrents baissent leurs prix ?
Non. Ils ont subi comme nous la hausse des matières premières. Ils sont moins automatisés que nous. On pense que l’on n’a pas de concurrent avec un avantage concurrentiel sur le prix. On pense que les coquistes sont bien plus impactés que nous.

Répartition de vos coûts sur la piscine Desjoyaux d’entrée de gamme ?
A 17.500 € posée, coté couts on a 50% pour la fabrication et 50% pour la main d’œuvre pour la pose. On n’ira pas chercher une piscine à prix plus bas pour attaquer ce segment de marché. On y a pensé, mais on a abandonné.

Un point sur votre stock, et vision sur les marges ?
En 2021 on a sur stocké pour éviter les pénuries et les ruptures. Depuis on a écoulé le stock que l’on a acheté bien cher en 2022. Et on a passé encore une hausse des prix en février 2023, sur 2 ans nos prix ont monté de 20%. La marge au S2 sera environ celle de l’exercice d’avant.

Votre stratégie a-t-elle changé avec la conjoncture ?
Non. On vise toujours un développement des filiales à l’Export, et une intégration de la valeur en amont, d’où les CAPEX de 40M€ à venir dans notre usine sur plusieurs exercices.

Regrettez-vous d’avoir loupé le rachat de Abri Sud en 2020 ?
Non pas vraiment. Abri sud est en distribution directe, nous on a un réseau, on ne voulait pas les by-passer. Et puis on est automatisé dans la fabrication de nos propres abris, on est le 3ème fabricant.

Comptez-vous vous diversifier ?
Non. On ne sait pas le faire et on ne le fera pas. On a déjà beaucoup de choses à faire (intégration de la valeur en amont).

Pénurie de maçons, est-ce terminée ?
Oui, c’est la fin du goulot d’étranglement. Mais même si le secteur BTP neuf est en berne, et qu’il y a plus de maçons de disponibles, cela ne va pas baisser le cout de cette main d’œuvre.

Vous parlez de 40 M€ de CAPEX sur quelques années, pour faire quoi ?
Cela s’étalera sur plusieurs années, en fonction des attentes du marché, mais on vise ceci :
•    Une nouvelle presse à injection : c’est fait, pour 6M€, remplace du matériel qui avait 20 ans
•    Un nouveau centre de R&D : pas urgent
•    Des panneaux photo voltaïques : en études
•    Centre de tri de propylène et de broyeurs sur le site : en études
•    Fabrication et assemblage de pompes de filtration : en études
•    Montage liner : en études

Vous parlez de beaucoup de CAPEX, mais pour quels gains de marges ?
On vise toujours un ROI suffisant, comme on l’a toujours fait. On internalise ou automatise que si la rentabilité associée est bien pressentie.
Pour le centre de tri, on veut aussi ne pas être dépendant du marché du propylène qui a fait fois 5 et plus il y a un an.

Un point sur les mois en cours ?
Mars, avril et mai 2023 : -20% en contact clients P/R à 2022, la météo étant plutôt fraiche.
Juin 2023 : +25% contacts P/R à 2022 la météo aidant
Mais dans tous les cas, on reste à des niveaux de contacts > à ceux de 2019.
Et il faut 3 à 6 mois pour espérer transformer un contact en CA. A confirmer à l’automne donc.

Synthèse :
Les vents contraires sont bien là.
Pour autant, les informations que je croise (AG de MGI Interantional que j’ai faite, publications de la FPP etc.), me font penser que la crise est bien médiatisée mais que les perspectives ne sont pas si catastrophiques que ca.

J’estime un EBE 2023 vers 23 M€. J’ai donc refait un début de ligne.

Concernant la crise de "ya plus d’eau", je pense que le secteur sur l’adduction d’eau a potentiellement un boulevard devant lui (je pense à Thermador / Samse par exemple)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (07/07/2023 00h00)


SITE WEB Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Piscines Desjoyaux sur nos screeners actions.


Discussions peut-être similaires à "piscines desjoyaux : entreprise familiale française de fabrication de piscines"

Pied de page des forums