PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Louve Invest (partenariat) : achetez vos SCPI avec un cashback jusqu’à 3,5% en cliquant ici.

#1 19/04/2023 13h41

Membre (2016)
Réputation :   0  

Bonjour,

Je souhaitais avoir votre avis sur le montage d’un projet!
Actuellement j’ai ma sœur qui est propriétaire d’un terrain. N’ayant pas les finances pour faire construire sur ce terrain. Nous envisageons mon frère et moi de financer l’achat d’un chalet déjà construit. ( il resterait à le demander pour le reconstruire )
Une fois le bien construit nous voudrions le mettre en location.
L’idée est donc de faire une SCI de gestion location pour gérer ce bien !
Les questions que je me pose:
-doit on financer le bien via la SCI? ( c’est un peu comme acheter une grosse cabane de jardin )
Ou peut faire construire en nom propre ( ma sœur ) ce qui évite le passage par un architecte. Et une fois le bien construit l’intégrer à la société ? 
Quel serait le meilleur montage?

Merci pour vos conseils

Mots-clés : autoconstruction, immobilier, sci

Hors ligne Hors ligne

 

#2 19/04/2023 14h32

Membre (2013)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 50 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   424  

primo, la base, le propriétaire du terrain est aussi le propriétaire de ce qui est porté par le terrain.

Ce qui complique un peu les choses : la construction directe sur le terrain est par défaut la seule propriété de votre soeur.

Les solutions classiques :
- création d’une SCI avec apport du terrain. Attention, l’apport induit des parts en retour de cet apport, pour rester équilibrer, il faudra apporter une valeur similaire pour avoir des parts similaires.
- mise en indivision du terrain (ie : vous rachetez une part du terrain)
- bail à construction … les locataires seront les exploitants de la construction sur la durée du bail, à terme, le propriétaire du terrain récupère le chalet.

Discutez de cela avec votre notaire par exemple.

Dernier détail : le déplacement d’un chalet vers votre terrain comme l’autoconstruction suppose de vérifier que le terrain est constructible, et de faire les démarches administratives … Des points qui seraient vérifiés par un architecte dans une construction classique. Ne les négligez pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 19/04/2023 16h00

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 50 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 50 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3446  

 Hall of Fame 

Bonjour,

outre les très bonnes réponses de xazh, j’insiste un peu sur les problèmes posés par le chalet :
- quand on dépose un PC, on certifie que la construction est conforme aux normes, dont la règlementation thermique. Or, un chalet bois est peu isolé (le bois isole, certes, mais bien moins que ce qui est demandé par la RT) ; de plus, un chalet ayant déjà vécu peut avoir des problèmes de perméabilité (traversé par les courants d’air), des problèmes de présence de parasites, etc.
- quand on construit, le maître d’ouvrage (vous) prend une assurance-dommage ouvrage ; tandis que le constructeur doit la garantie décennale, couverte par son assurance décennale. Vous vous rendez bien compte que la reconstruction d’un chalet d’occasion va avoir bien du mal à rentrer dans ces cases ; ce qui peut être la source de litiges insolubles si la construction ne fonctionne pas correctement (dégâts des eaux, isolation thermique trop faibles, portes et fenêtre qui coincent parce que tout a travaillé, etc.)

Une construction d’habitation n’est pas une "grosse cabane de jardin". Elle est bien plus complexe, à la fois au plan technique, mais aussi au plan juridico-administratif.


Il faut que tout change pour que rien ne change

Hors ligne Hors ligne

 

#4 19/04/2023 17h49

Membre (2015)
Top 50 Année 2022
Top 50 Dvpt perso.
Top 50 Invest. Exotiques
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   565  

ENTJ

Si vous permettez, quand on construit on ne certifie pas (soi même); ce serait trop simple de frauder :

RE2020 a écrit :

À l’issue de vos travaux, la “Re 2020 fin de travaux” devra attester du diagnostic énergétique final de votre construction. Ce document doit être réalisé par un professionnel : un architecte, un diagnostiqueur de performance énergétique agréé ou un organisme certificateur agréé HPE. Cette étude de conformité est à déposer dans les 90 jours après achèvement de vos travaux dans le cadre de la déclaration d’achèvement des travaux (DAACT).

c’est payant - pas trop cher - mais le résultat n’est pas gagné d’avance.
Effectivement, grand nombre des cochonneries préfa. du net en neuf ou occasion ne seront pas éligibles à la RE2020. On les reconnaît facilement (au prix).

Et que se passe t’il si on ne fait pas la DAACT ? Le bien est invendable auprès de tout notaire digne de ce nom et de plus probablement impossible à louer légalement.

Dernière modification par Iqce (19/04/2023 17h52)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#5 20/04/2023 12h40

Membre (2016)
Réputation :   0  

Bonjour,

Je vous remercie pour vos éclairages!
Bien sûr il va y avoir tout la mise en conformité pour respecter les règlementation énergétique et autres. Et toute façon le permis de construire doit être accepté avant toutes démarches.
Ma question était plutôt vis à vis de la SCI et le fait d’apporter le bien à la société après sa construction.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “vinzouil [01] : étude de cas immobilier”

Pied de page des forums