PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#151 17/11/2023 12h32

Admin (2009)
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3831  

INTJ

Concerto a écrit :

la tech US, ou plutôt quelques poids lourds de la tech US, tire l’ensemble du marché US)

C’est ça.

En fait on ne peut plus raisonner par indice, tant le poids des GAFAM est énorme.

J’avais vu un graphique récent, mais je ne retrouve plus, qui montrait que la quasi-totalité de la performance de cette année sur le NASDAQ était due au GAFAM.

Et c’était prou la même chose avec le S&P500, mais dans une moindre mesure.

Hors ligne Hors ligne

 

#152 17/11/2023 13h08

Membre (2015)
Réputation :   58  

Karim, le 01/11/2023 a écrit :

Faire du courant avec du soleil et du vent c’est formidable, mais c’est oublier le problème de l’intermittence. Les entreprises impliquées dans les enr font miroiter qu’on peut facilement y pallier avec du stockage de batteries au lithium. C’est un mensonge éhonté!
Les plus grosses giga-batteries ne peuvent stocker que 4h de production d’un parc photovoltaïque, elles coûtent extrêmement cher et ont une vilaine tendance à la combustion spontanée entraînant des incendies catastrophiques et non maîtrisables.

L’intermittence est un vrai problème cependant il me semble que les batteries pourraient être une partie de la solution. Pas les "giga" batteries, mais plutôt les batteries…des voitures électriques, type LFP avec un nombre de cycle charge décharge élevé (autour de 3000 faites le calcul de ce que cela signifie), et sous réserve d’une offre heure creuses heures pleines qui évolue.

J’avais fait il y a un peu plus d’un an un calcul sur un coin de table, que voici :

Hypothèses du calcul :
Calculs sur parc voiture = environ 38 millions de voitures particulières (soit valeur parc de 2020, camions/bus/véhicules utilitaires légers non pris en compte)
20% du parc de voitures peut fonctionner en V2G soit 7.6 millions de véhicules électriques (aujourd’hui on en est loin, autour d’1 million de véhicules électriques)
Capacité restituée au réseau par véhicule : 10kwh pendant 4 heures (soit environ 20% de la capacité de la batterie)
Utilisation du Linky et facturation adéquate pour prendre en compte l’usure des batteries et le coût de l’électricité (qui pourrait d’ailleurs être auto-consommée pour plus d’acceptation…)
Fort développement des renouvelables intermittents dont éolien offshore (meilleur facteur de charge, estimé à environ 40%)

Résultats :
19GW de capacité disponible pendant 4h soit 12 tranches d’EPR ou
9,5GW de capacité disponible pendant 8h soit 6 tranches d’EPR 8 heures ou
3,2GW de capacité disponible pendant 24h soit 2 tranches d’EPR pendant 24 heures
Etc

Alors bien sûr ça ne règle pas tout, notamment la durée stockée assez faible, ou la gestion des longues périodes sans vent/soleil, mais ça règle :
- celui du coût par une incitation financière à optimiser les prix (en déclenchant un tarif heures creuses le moment opportun et en rémunérant l’apport en période de pic)
- celui de certains pics de consommation, au moment où on allume les centrales charbon/gaz

Hors ligne Hors ligne

 

#153 17/11/2023 14h53

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 Année 2022
Réputation :   198  

ESTJ

Concerto a écrit :

Difficile de ne pas penser qu’il n’y aura pas un réajustement à l’avenir. Et je me demande si on ne devrait pas actualiser le titre de cette file car si la bulle sur les renouvelables a éclaté celle sur la tech semble toujours vivace.

Est-ce que ça n’indique pas plutôt que les USA ont gagné la bataille d’internet sur le reste du monde ? Ils sont totalement dominants sur quasi tous les aspects d’internet et ça se retrouve dans les chiffres de leurs entreprises et donc dans leurs cours.

Dernière modification par bed43fr (17/11/2023 14h54)


TdB PEA/CTO Parrainage Ohm Energie Parrainage Boursorama : NIPA2313

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #154 17/11/2023 15h51

Membre (2014)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   207  

INFJ

InvestisseurHeureux a écrit :

Concerto a écrit :

la tech US, ou plutôt quelques poids lourds de la tech US, tire l’ensemble du marché US)

C’est ça.

En fait on ne peut plus raisonner par indice, tant le poids des GAFAM est énorme.

J’avais vu un graphique récent, mais je ne retrouve plus, qui montrait que la quasi-totalité de la performance de cette année sur le NASDAQ était due au GAFAM.

Et c’était prou la même chose avec le S&P500, mais dans une moindre mesure.

Pour le SP500 j’ai le graphique, pour le retrouver il suffit de taper SP493 d’ailleurs… smile A voir si ce nouvel "indice" dure dans le temps mais je n’y crois pas vraiment.

Hors ligne Hors ligne

 

#155 17/11/2023 16h24

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   170  

bed43fr a écrit :

Concerto a écrit :

Difficile de ne pas penser qu’il n’y aura pas un réajustement à l’avenir. Et je me demande si on ne devrait pas actualiser le titre de cette file car si la bulle sur les renouvelables a éclaté celle sur la tech semble toujours vivace.

Est-ce que ça n’indique pas plutôt que les USA ont gagné la bataille d’internet sur le reste du monde ? Ils sont totalement dominants sur quasi tous les aspects d’internet et ça se retrouve dans les chiffres de leurs entreprises et donc dans leurs cours.

C’est une bonne question à laquelle je n’ai pas de réponse définitive mais :

1. Si tant est que les US aient gagné la bataille de l’Internet, ce n’est pas très nouveau par rapport à la décennie 2010-2020 alors pourquoi cette explosion en 2020 ? Quel(s) événement(s) a fait prendre conscience au marché que désormais c’était plié en faveur des US ? Et la peut-être rupture que sont les avancées en IA est postérieure à cette croissance vertigineuse.

2. Le secteur de la tech, aussi dynamique soit-il, ne reste jusqu’à présent quand même qu’un secteur économique parmi d’autres (environ 10% à la lecture rapide de cette source) aussi son poids dans la dynamique du marché me paraît très exagéré.

3. Le graphique met en évidence le niveau des valorisations de la tech rapporté au reste mais aussi l’extraordinaire volatilité de ce ratio depuis 2021 avec des baisses et des hausses très marquées… Alors que fondamentalement les sous-jacents économiques ne changent pas tant que ça (notamment si l’on fait l’hypothèse que les US ont désormais le quasi monopole sur Internet, ce n’est pas un fait qui change tous les 6 mois).

Une de mes intuitions autour de ce phénomène est que les investisseurs cherchent depuis plusieurs années une "valeur refuge" dans un monde de rendements faibles, d’impression monétaire et d’inflation (désormais). Leur choix s’est porté sur la tech US, ou plus exactement 7 boîtes tech US, à la fois parce que les profits de certaines d’entre elles ont été ou sont importants mais aussi parce qu’on peut se raconter beaucoup de belles histoires de profits futurs importants (ce qui est probablement plus compliqué avec des secteurs économiques plus classiques). Et ce consensus qui s’est formé de manière spontanée, tacite et non coordonnée présente des moments de vacillements et d’emballements.

Mais bon, tout ça ressemble à l’opinion d’un pilier de comptoir alors je vais m’arrêter là wink !

Dernière modification par Concerto (17/11/2023 17h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#156 17/11/2023 17h06

Membre (2020)
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   412  

BriochePainPerdu a écrit :

Pour le SP500 j’ai le graphique, pour le retrouver il suffit de taper SP493 d’ailleurs… smile A voir si ce nouvel "indice" dure dans le temps mais je n’y crois pas vraiment.

J’aimerai bien voir ce graphique en partant du 1er janvier 2022. Je crois que cela calmerai tout le monde.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K) 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #157 17/11/2023 17h18

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   170  

L1vestisseur a écrit :

BriochePainPerdu a écrit :

Pour le SP500 j’ai le graphique, pour le retrouver il suffit de taper SP493 d’ailleurs… smile A voir si ce nouvel "indice" dure dans le temps mais je n’y crois pas vraiment.

J’aimerai bien voir ce graphique en partant du 1er janvier 2022. Je crois que cela calmerai tout le monde.

Le voici depuis 2020 (il est tiré d’un article de The Economist qui date du 08 novembre donc à jour sur 2023). Quelles sont les conclusions particulières que vous en tirez ?

Hors ligne Hors ligne

 

#158 17/11/2023 17h44

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2795  

Concerto a écrit :

1. Si tant est que les US aient gagné la bataille de l’Internet, ce n’est pas très nouveau par rapport à la décennie 2010-2020 alors pourquoi cette explosion en 2020 ? Quel(s) événement(s) a fait prendre conscience au marché que désormais c’était plié en faveur des US ? Et la peut-être rupture que sont les avancées en IA est postérieure à cette croissance vertigineuse.

Il y a quand même eu pas mal de changements (progressions de CA, bénéfice, etc.) entre 2010 et maintenant.

Par exemple, si on prend le chiffre d’affaire de Alphabet (vs Google en 2010):
   2T2010 : 6.8 MdsUSD
   2T2019 : 34.8 MdsUSD   (x5.1 vs 2010)
   2T2021 : 54.6 MdsUSD   (x8.0 vs 2010)
   2T2022 : 65.3 MdsUSD   (x9.6 vs 2010)
   2T2023 : 74.6 MdsUSD   (x11 vs 2010) 

Si on prend le bénéfice, c’est tout aussi flatteur :  8.44MdsUSD en 2010, 76MdsUSD en 2021, 60MdsUSD en 2022.
   (ratio bénéfice/CA assez élevé, logiquement, pour un quasi monopole bien installé)

Si on prend la somme pour les 7, on trouve sans doute des proportions plus ou moins similaires.
   (mais la situation de quasi monopole ne me semble pas aussi assurée pour chacun des 7,
            et, par ex. Tesla pourrait perdre ce statut bien avant les autres)


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#159 17/11/2023 17h58

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   170  

Je suis d’accord avec ces éléments et je n’écarte pas complètement la possibilité que ces valorisations soient "économiquement justifiées". Je n’ai pas assez étudié la question pour avoir un avis éclairé ou tranché (l’idée était surtout d’apporter ces éléments graphiques de réflexion à la communauté).

Ce qui m’interpelle c’est à la fois le niveau mais aussi la volatilité extrême de la valorisation des Magnificient Seven depuis 2020, notamment lorsqu’on la compare au reste du marché.

Hors ligne Hors ligne

 

#160 17/11/2023 19h32

Membre (2020)
Top 5 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   412  

Je note que quand le S&P493 bat les M7 à plate couture en 2022, personne ne dit rien, par contre quand les M7 surperforment le S&P493, les gens trouvent cela anormal. Le graph du post 157 prouve une chose : sur la période 2021-2023, l’écart de performance entre le S&P493 et les M7 n’est pas si flagrant, et pourtant, vu les résultats stratosphériques de ces derniers, on pourrait même s’attendre à un plus grand écart de performance.


𝓛1𝓿𝓮𝓼𝓽𝓲𝓼𝓼𝓮𝓾𝓻. 𝒫𝒶𝓇𝓇𝒶𝒾𝓃 𝐵𝒾𝓉𝓅𝒶𝓃𝒹𝒶, 𝐵𝑜𝓊𝓇𝓈𝑜𝓇𝒶𝓂𝒶 (𝒸𝑜𝒹𝑒 𝒟𝒜𝐻𝐸𝟩𝟫𝟣𝟨), 𝐵𝒻𝑜𝓇𝐵𝒶𝓃𝓀 (𝒸𝑜𝒹𝑒 NG0K) 𝑒𝓉 𝒟𝑒𝑔𝒾𝓇𝑜

Hors ligne Hors ligne

 

#161 20/01/2024 19h54

Membre (2019)
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1334  

INTJ

tikitoi, le 01/11/2023 a écrit :

Oui, a titre d’exemple dans les difficultés, les startup financées en crowdfunding qui mettent la clef sous la porte alors que sur le papier il y a de la demande, c’est l’avenir, et ça doit rapporter avec les prix de l’énergie au plus haut.

Dernier en date sur wiseed, SABELLA, qui est en difficulté sur de l’Hydrolien à cause d’autorisation règlementaires en suspend et de clarification de la loi non encore passée.
La boite a un bon produit, avait même prévu une IPO en bourse,  BPI en  investisseur, récupération d’une partie en hydrogène vert… et au final redressement judiciaire.

Elle se fera peut-être racheté pour 1€ par les chinois ou un opportuniste qui récupèrera les brevets.

C’est fini pour Sabella.

Sabella en liquidation judiciaire après le rachat des actifs par Entech

Entech en avait racheté les actifs et repris le personnel en décembre 2023 : le dirigeant co-fondateur de la société spécialisée dans les solutions de stockage et de conversion électrique a souhaité ne pas laisser partir une somme significative de 81 brevets à l’étranger tout en élargissant de façon cohérente le spectre de développement dans le domaine des énergies marines renouvelables. Sabella disposait d’une ressource en océanographie et physique des fluides.

Cet achat partiel avait donc été validé par les juges quimpérois, laissant la possibilité à Sabella de poursuivre une partie de son activité.

Et de trouver, dans le délai imparti, d’éventuels partenaires pour commercialiser le modèle de son hydrolienne. Mais dans des conditions rendant la voie de sortie très étroite. Benoît Bazire, président du conseil d’administration de Sabella, restait cependant convaincu du potentiel de la turbine sous-marine de nouveau pleinement opérationnelle depuis avril 2022, par 55 m de fond, entre Ouessant et le continent. Première à être raccordée à un réseau électrique terrestre en France, l’hydrolienne de Sabella, qui « peut délivrer jusqu’à un 1 MW », distribue 250 kW pour satisfaire 75 % à 80 % des besoins électriques de l’île d’Ouessant (850 personnes).


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) - Déclaration fiscale IBKR Degiro Trade Republic  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#162 02/02/2024 09h49

Admin (2009)
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3831  

INTJ

Comme il faut faire du SAV, il faut souligner que l’élite des bigs techs a tout repris depuis "l’éclatement de la bulle" et même plus :



Et ce alors que les taux US sont encore bien haut.

Qu’est-ce que ça va être quand les taux vont baisser ?!

Hors ligne Hors ligne

 

#163 02/02/2024 16h43

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   170  

On peut espérer que la baisse des taux, déjà anticipée (au moins en partie) dans la courbe des taux, est déjà intégrée (là aussi au moins en partie) dans le cours des actions.

Ce qui est aussi frappant, c’est l’extrême volatilité du cours de ces géants dont les actions se comportent presque comme des meme stocks en fonction des annonces. Deux exemples ces derniers jours :
- Tesla a perdu -12% le 25/01
- Meta gagne plus de +20% au moment où j’écris ces lignes

Cela donne le sentiment d’une extrême nervosité des investisseurs, peut-être car il y a un moment où les profits réels vont devoir être à la hauteur des niveaux de valorisation et des attentes ?

Hors ligne Hors ligne

 

#164 03/02/2024 13h15

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   170  

Concerto a écrit :

Ce qui est aussi frappant, c’est l’extrême volatilité du cours de ces géants dont les actions se comportent presque comme des meme stocks en fonction des annonces. Deux exemples ces derniers jours :
- Tesla a perdu -12% le 25/01
- Meta gagne plus de +20% au moment où j’écris ces lignes

Illustration avec le top 10 des plus importantes hausses en termes de capitalisation aux US, actualisé hier suite au mouvement sur Meta. Cela ne concerne que les M7 et tout est concentré dans les quatre dernières années. This time is different?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #165 15/02/2024 22h06

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   170  

Je m’interroge pas mal sur le caractère bullesque du cours des M7 mais j’ai toujours un doute. Rien que lorsque je prends les transports en commun et que je constate que la quasi totalité des gens ont la tête baissée, les yeux rivés sur leur téléphone (avant de me mettre à consulter le mien de manière compulsive) : les entreprises qui sont de l’autre côté ont évidemment beaucoup de valeur !

Mais concernant NVIDIA, j’ai de moins en moins de doutes sur la nature bullesque de la valorisation :
- PER actuel entre 90 et 100
- Valorisation supérieure à celle de la totalité du secteur de l’énergie du S&P500
- Dynamique du cours de l’action

Donc je fais ici le pari public que NVIDIA est désormais en situation de bulle et que le cours finira par corriger fortement.



Hors ligne Hors ligne

 

#166 15/02/2024 22h28

Membre (2023)
Réputation :   1  

Reste à savoir quand / a quel prix ?

Si une IA est capable d’appliquer un modèle mathématique prédictif je suis preneur de l’information.

Histoire de shorter au bon moment

Plus sérieusement je serai pas si sûr. Le marché a prouvé qu’il était déraisonnable ces dernières années. La course a l’IA est pas prête de s’arrêter. Jusqu’à la nouvelle trouvaille numérique.

Et manquerai plus qu’Altman trouve tout ou partie des financements…

Hors ligne Hors ligne

 

#167 16/02/2024 02h30

Membre (2012)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1069  

INTJ

C’est facile de détecter une bulle… Plus difficile de la monétiser smile

Je suis surpris que SMCI n’ait pas été évoquée, si je vous montre le graph vous allez me dire qu’à 600 USD le short est évident :



Et pourtant, 10 jours plus tard…



Je ne vais pas dire que le marché est complètement déréglé, ça ferait "mauvais joueur", mais franchement il y a de quoi se poser des questions.

Hors ligne Hors ligne

 

#168 16/02/2024 03h18

Membre (2024)
Réputation :   26  

J’pense que le marché n’est pas déréglé en soi, mais qu’il y a une telle création monétaire depuis la période pré-covid, que l’argent doit bien être placé quelque part.

Lorsque les indices montent depuis des mois, mais que les gens se jettent quand même sur les obligations mises aux enchères dans des volumes élevés, c’est bien que le marché a l’argent pour tout acheter. D’ailleurs Crédit Suisse / SVB, la création monétaire a repris, alors qu’on restait très au-dessus de la normale…



Là c’est M2 aux USA, mais c’est pareil partout, la presse à billets tourne à plein… Du coup, le marché mise sur ce qui risque de bien payer, le prix de cette mise devenant anecdotique, du moment que c’est un bon poulain estampillé "énergies du futur ou IA" qui a des chances de multiplier la mise, même en cas de petite récession. Je crois voir la même chose dans l’envolée récente des crypto’…

Contrairement à la bulle internet, Nvidia et consorts génèrent du fric. Par contre, ce sont les entreprises qui achètent les systèmes en cloud, l’IA et le web marketing, par les particuliers. Si les entreprises doivent se serrer la ceinture, déjà que ça vire en pagaille pour améliorer les bénéfices, alors peut-être qu’elles n’auront plus les moyens pour ces trucs-là.

Perso’, je ne fais pas le pari que Nvidia forme une bulle, mais que la situation va tellement se dégrader pour la plupart des entreprises, que ce ne sera juste pas le moment pour qu’elles achètent ces produits, donc que les revenus de Nvidia baisseront pour quelques temps, bien en dessous des anticipations qui justifient ces PER.

A cause de cet afflux monétaire, des licenciements / faillites et du poids de la dette, je mise sur une reprise de l’inflation / baisse du pouvoir d’achat qui feront trop mal à l’économie en général, pour que ces modèles destinés aux entreprises génèrent des revenus à la hauteur des PER actuels.

Dernière modification par Leukie (16/02/2024 03h44)


Parrainages Fortunéo ( 13279387 ) et GMF

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #169 16/02/2024 07h56

Membre (2020)
Top 20 Année 2023
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   115  

La pertinence de cette superposition de graphes dépend de ce que sera demain concrètement l’IA.

Qu’était Cisco. Une entreprise qui vendait des routeurs. Au bout du bout, quel était le potentiel de ce marché ? 1 routeur par personne dans le monde à titre particulier, 1 routeur (par bureau ?) dans le monde professionnel. Bien entendu, quand on part de 0 et qu’Internet explose, on peut constater des ascensions fulgurantes. Bien entendu, on peut multiplier tous les chiffres cités par 2 en imaginant des routeurs pour la mobilité. Mais l’on restait sur du matériel destiné à connecter de l’informatique au réseau.

Quel est le potentiel d’Nvidia si l’IA se montre aussi disruptive et puissante que les plus optimistes l’annoncent ? Réaliser des pas de géant dans la recherche médicale (avec une valeur incroyable en matière d’impact sur les vies, donc de pricing power), remplacer du headcount (plusieurs milliers ou dizaines de milliers de dollars de coût PAR an et PAR tête) pour des tâches de plus en plus compliquées, animer des ouvriers spécialisés qui travaillent 24/24 et peuvent porter 10 fois que ce porte un homme sans broncher. Si ce potentiel se matérialise, alors il est évident que la superposition des courbes avec un fabriquant de modem n’a pas grand chose de pertinent.

Notons également que les achats de ce matériel sont menés par les entreprises les plus riches et les plus rentables du monde (et pas un par un mix BtoB/BtoC comme pour les modems), et que les sources des entrées d’argent des clients lancés dans cette course bénéficient d’une assise exceptionnelle (cloud, solutions de bureautique), à très faible coût / taux de privation pour les utilisateurs particuliers et professionnels.

Bref, SI (et c’est un si) les perspectives de l’IA ne se limitent pas à celles des Chatbots actuels ET (et c’est un ET) qu’Nvidia parvient à rester parmi les quelques fournisseurs qui fourniront le matériel nécessaire à cette révolution, j’imagine mal un monde dans lequel la valeur des entreprises fournissant les cerveaux numériques permettant cette révolution ne dépasse pas de manière significative la valeur d’une entreprise d’informatique bureautique (interface homme-machine, rédaction numérique des courriers, des rapports et réalisation de calculs et de supports de présentation) ou de cloud (simple « étagère » numérique de stockage de documents) actuelle

Une fois cela dit, deux précisions qui me semblent utiles :

- cela ne veut pas dire que le cours de bourse ne peut pas perdre 50% en 2024, car, vous avez raison, il est suspendu dans les airs et sans filet. J’en ai justement vendu une ligne cette semaine après plus de 40% de hausse depuis le début d’année, pour matérialiser la PV et espérer revenir plus bas (analyse technique selon l’indicateur « RSI »)

- cela ne veut pas dire que Nvidia représente 80% de mon portefeuille. Son poids est inférieur à 5% (mais j’en ai… par cohérence avec ma pensée)

Enfin, le parallèle avec « la bulle des dotcom » étant probablement facilité du fait que l’on parle de nouveau de sociétés intervenant dans le domaine de l’innovation informatique, rappelons :

- que la bulle des dotcoms s’est construite sur une fraction très large de sociétés dont une grande partie ne gagnait pas d’argent, sur la base d’indicateurs « discutables » (nombre de clics par page, etc). Alors que la raison sous-jacente à la hausse des magnificent seven est alimentée avant tout par des explosions à la hausse des chiffres d’affaires, des résultats, de la rentabilité, donc d’indicateurs réels

- que la thèse d’investissement pendant la bulle des dotcom s’est … révélée être la bonne. Les 7 sociétés les plus valorisées aujourd’hui interviennent bien dans ce domaine, ont effectivement vu se matérialiser des croissances dépassant tout ce que le monde matériel a pu être en mesure d’offrir à l’investisseur particulier (je mets de côté l’effort de guerre aux US pendant la seconde guerre mondiale, car les particuliers n’ont pas pu s’y inscrire en tant qu’investisseurs) et disposent de l’énorme avantage d’avoir comme terrain de jeu le monde entier (pour ces boîtes US, leur marché n’est pas les US, mais le monde).

En 1998, Yahoo a refusé d’acheter Google pour 1 million de dollars.

Bien entendu, la valorisation de Nvidia n’a aujourd’hui plus rien à voir, mais sans parler de FOMO, je préfère mettre des petites mises sur des sociétés à la pointe dans ce domaine plutôt que d’être « l’investisseur Yahoo » de 2024.

Le marché de l’énergie, bien que plus vital (mais c’est aussi le cas de l’agriculture), ne dispose en aucun cas du même potentiel dans le cas où les planètes s’aligneraient.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par R3dSqu4re (16/02/2024 08h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#170 16/02/2024 11h03

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   170  

lopazz a écrit :

C’est facile de détecter une bulle… Plus difficile de la monétiser smile

Je ne suis pas un expert du short loin de là mais je me suis fait cette même réflexion. C’est pour cela entre autres que je me contente de ce que j’ai appelé un pari public.

Leukie a écrit :

J’pense que le marché n’est pas déréglé en soi, mais qu’il y a une telle création monétaire depuis la période pré-covid, que l’argent doit bien être placé quelque part.

Oui, c’est la raison fondamentale pour laquelle, même s’il y était extrêmement facile pour un néophyte comme moi de shorter NVIDIA, je ne le ferai jamais. Cette situation (valorisation extrêmement élevée des M7 et bulle amha sur NVIDIA) est notamment la résultante des politiques monétaires complètement folles des banques centrales depuis 2020, même si le vers était dans le fruit depuis le premier QE de la FED en novembre 2008. Donc il est possible que cela se poursuive si les politiques monétaires redeviennent expansionnistes, ce qui semble être le chemin tout tracé. Et comme le dit l’adage : do not fight the FED.

R3dSqu4re a écrit :

La pertinence de cette superposition de graphes dépend de ce que sera demain concrètement l’IA.

[…]

que la thèse d’investissement pendant la bulle des dotcom s’est … révélée être la bonne. Les 7 sociétés les plus valorisées aujourd’hui interviennent bien dans ce domaine, ont effectivement vu se matérialiser des croissances dépassant tout ce que le monde matériel a pu être en mesure d’offrir à l’investisseur particulier (je mets de côté l’effort de guerre aux US pendant la seconde guerre mondiale, car les particuliers n’ont pas pu s’y inscrire en tant qu’investisseurs) et disposent de l’énorme avantage d’avoir comme terrain de jeu le monde entier (pour ces boîtes US, leur marché n’est pas les US, mais le monde)

Ce n’est pas totalement impossible que la valorisation de NVIDIA soit "rationnelle"… je peux me tromper ! Par contre, je suis d’accord sur la thèse d’investissement autour de la tech qui s’est aussi révélée être très juste d’où le fait que je m’interroge toujours sur le caractère bullesque ou non des M6.

Il faut aussi faire attention aux effets de mode comme l’illustre ce graphique vu aujourd’hui pour terminer.

Hors ligne Hors ligne

 

#171 16/02/2024 12h37

Admin (2009)
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3831  

INTJ

Concerto a écrit :

Il faut aussi faire attention aux effets de mode comme l’illustre ce graphique vu aujourd’hui pour terminer.

Oui d’ailleurs, au fil du temps, les conférences téléphoniques des résultats trimestriels ressemblent de + en + à un jeu de Bingo.

Il faut placer les mots "oustanding", "AI", "best in class", etc. toutes les cinq minutes.

De ce que je comprends, ces conférences sont ensuite analysées par des programmes informatiques, qui en font au mieux de mauvais résumés ou du trading algorithmique.

Et on aboutit à des échanges ridicules, où la performance est "outstanding" mais trois phrases plus loin les résultats chiffrés sont en baisse.

Je veux bien que la manière de communiquer fasse partie du jeu, mais comme souvent, on est maintenant dans l’excès.

Hors ligne Hors ligne

 

#172 16/02/2024 14h14

Membre (2024)
Réputation :   26  

InvestisseurHeureux a écrit :

Et on aboutit à des échanges ridicules, où la performance est "outstanding" mais trois phrases plus loin les résultats chiffrés sont en baisse.

Je veux bien que la manière de communiquer fasse partie du jeu, mais comme souvent, on est maintenant dans l’excès.

Tout dépend du point de comparaison : si les bénéfices ou le CA sont en baisse, mais que l’entreprise prévoyait comme par hasard une baisse un poil plus marquée 2 semaines plus tôt, alors de fait les performances réelles sont "outstanding" par rapport à ces anticipations officielles.

Et évidemment, l’entreprise insistera davantage sur le bénéfice qui augmente en raison de licenciements, plutôt que sur le CA en baisse. Ou l’inverse, selon ce qui la flatte le plus.

Après, si les gens ont envie d’investir quoi qu’il arrive (typiquement Nvidia etc), alors l’entreprise a juste à servir un prétexte aux investisseurs potentiels, comme "nous visons une capitalisation de 1200 milliards d’ici 2 ans" : ça mange pas de pain et ça permet aux investisseurs de se faire plaisir sans regarder les chiffres, car ils avaient déjà pris leur décision pour des raisons affectives wink

Dernière modification par Leukie (16/02/2024 14h15)


Parrainages Fortunéo ( 13279387 ) et GMF

Hors ligne Hors ligne

 

#173 16/02/2024 22h06

Membre (2012)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1069  

INTJ

Leukie a écrit :

J’pense que le marché n’est pas déréglé en soi, mais qu’il y a une telle création monétaire depuis la période pré-covid, que l’argent doit bien être placé quelque part.

Je me permets d’attirer votre attention sur ce point, il n’y a pas de création monétaire aux US en ce moment, donc votre argument ne tient pas :



Leukie a écrit :

Là c’est M2 aux USA, mais c’est pareil partout, la presse à billets tourne à plein…

Là aussi, soyons précis : contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas la M2 qu’il faut regarder, mais plutôt WALCL (sans rentrer dans les détails, on peut encore optimiser cet indicateur) :



Certains segments du marché sont spéculatifs et complètement déconnectés des fondamentaux, ces dérèglements s’observent sur les actions les plus populaires. Le prix guide le narratif, comme on a pu le constater en 2021.

Hors ligne Hors ligne

 

#174 16/02/2024 22h30

Membre (2024)
Réputation :   26  

Intéressant, merci pour votre réponse! Je serais intéressé par une explication concernant la différence entre cette série et l’agrégat M2, je n’ai pas le niveau pour le comprendre à l’oeil nu d’après vos éléments (d’où l’attrait de la croyance populaire) wink

Néanmoins, si M2 augmente depuis 10/2023 tandis que selon la FED de St Louis cela ne se serait pas traduit par une création monétaire nette, d’après la FED il y aurait tout de même presque 2 fois plus d’argent en circulation qu’avant le covid, ce qui reste un niveau d’augmentation encore inégalé depuis le début de cette série.

Je pense que cela va dans le sens de mon argument? Si le prix guide le narratif mais qu’il y a presque deux fois plus d’argent en circulation, cela irait dans le sens d’un marché qui aurait l’argent de tout acheter et de faire grimper les prix tant qu’il y aura un excès de liquidités à placer.

Dernière modification par Leukie (16/02/2024 22h34)


Parrainages Fortunéo ( 13279387 ) et GMF

Hors ligne Hors ligne

 

#175 16/02/2024 22h53

Membre (2012)
Top 10 Année 2023
Top 10 Année 2022
Top 5 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   1069  

INTJ

Je suis loin d’être un expert sur la question donc j’ai posé la question à ChatGPT et voici la réponse :

ChatGPT a écrit :

1. **M2 Monnaie** :
   - M2 est une mesure de la masse monétaire qui inclut plusieurs types d’actifs liquides. Elle comprend :
     - M1 : Cela inclut la monnaie en circulation (pièces et billets) ainsi que les dépôts à vue (comptes-chèques) détenus par les particuliers et les entreprises.
     - Épargne à court terme : Cela englobe les dépôts d’épargne, les comptes du marché monétaire et les fonds communs de placement qui sont relativement liquides et peuvent être convertis en espèces rapidement.
     - Dépôts à terme : Ces dépôts représentent l’argent placé dans des comptes d’épargne ou des certificats de dépôt (CD) qui ont une échéance fixe et peuvent avoir des pénalités pour retrait anticipé.

   - M2 est considérée comme une mesure plus large de la masse monétaire par rapport à M1, car elle englobe une gamme plus large d’actifs liquides et semi-liquides. Elle est souvent utilisée pour évaluer la disponibilité générale de l’argent dans une économie.

2. **WALCL** :
   - WALCL représente les "Actifs Totaux : Titres Détenus en Portefeuille : Swaps de Liquidité de la Banque Centrale" dans le bilan de la Réserve Fédérale des États-Unis.
   - Les swaps de liquidité de la banque centrale sont des instruments financiers utilisés par les banques centrales pour fournir de la liquidité aux marchés financiers en période de crise. Ils fonctionnent en échangeant temporairement des devises étrangères avec d’autres banques centrales en échange de leur propre devise nationale.
   - Ces swaps aident à stabiliser les marchés en fournissant aux institutions financières l’accès à des liquidités dans des devises étrangères lorsque cela est nécessaire, ce qui peut réduire les tensions sur les marchés financiers et aider à maintenir la stabilité monétaire.

En résumé, M2 Monnaie est une mesure de la masse monétaire qui englobe une variété d’actifs liquides dans une économie, tandis que WALCL se réfère à un composant spécifique des actifs détenus par la Réserve Fédérale, qui représente les swaps de liquidité de la banque centrale utilisés pour stabiliser les marchés financiers.

C’est pour cette raison que les pros s’intéressent plutôt à WALCL qu’à M2 pour jauger l’impact des liquidités / Fed sur le marché.

Concernant ma remarque du prix qui guide le narratif, cela concerne particulièrement les mouvements spéculatifs sur certains titres. Après l’envolée de Tesla en 2021, on nous a pitché les véhicules électriques, et tout un tas de titres se sont envolés. Fin 2023 c’est Nvidia qui s’envole, on nous pitche la révolution IA. Demain ce sera un autre segment de marché qui s’envolera et le narratif s’adaptera.

Les options de type 0dte et l’attrait des particuliers pour les marchés financiers ont définitivement contribué à l’engouement pour ce type de spéculation sectoriel, de ludification du marché US. L’abondance de liquidités en circulation comme vous l’avez souligné, sans oublier l’épargne excédentaire / Covid ont également joué un rôle important, mais moins prononcé depuis plusieurs mois déjà. La raison de ces excès serait donc, à mon avis, plutôt à rechercher du côté du marché des options et de la spéculation des particuliers.

J’ai également une autre théorie dans ma besace, celle des capitaux chinois qui ont quitté le pays et acheté en masse les technos US, sans considération de valeur, mais je n’ai pas encore assez étudié cette théorie pour la présenter sérieusement ici.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.


Pied de page des forums