PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : optimisation patrimoniale et fiscale sans rétro-commission en cliquant ici.

#1 05/12/2015 22h45

Membre (2015)
Top 20 Monétaire
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   98  

Bonsoir,
En étudiant les caractéristiques des contrats de capitalisation, je découvre des informations contradictoires selon les sites concernant l’assiette à déclarer lors d’une succession. Je souhaite vous faire profiter de cette recherche.

S’agit-il de déclarer le contrat a sa valeur nominale (sans les intérêts et les plus-values constatées) ?
Herez | Gestion de Patrimoine

Ou plutôt de le déclarer à la valeur vénale au jour du décès (primes versées augmentées des plus-values et les produits) ?
Le contrat de capitalisation

J’ai bien l’impression de l’information la plus complète et la plus récente est ici :
Cercle des fiscalistes -  Ombres et lumières de la doctrine administrative sur les contrats de capitalisation

Cette dernière référence semble de très bonne qualité et mérite d’être diffusée. Malheureusement il semble donc que cela soit la valeur vénale qui soit à retenir.

Voici encore un bel exemple de la complexité fiscale française, créée par l’empilement et la succession des textes…

Mots-clés : contrat de capitalisation, droits de succession, succession

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums