PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#1 22/05/2011 00h27

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3904  

 Hall of Fame 

INTJ

D’une façon générale le PER en Europe est inférieur au PER en Amérique.

Une explication est simplement de se dire que le marché européen est moins cher que le marché américain.

Mais à force de manipuler les chiffres de mes screeners, j’ai surtout l’impression qu’elles sont moins "solides" que leur consœurs américaines.

Si je prends les 34 entreprises non financières du CAC40, et leur free cash flow des 4 dernières années, il y en a seulement 24 avec un free cash flow systématiquement positifs. Les autres ont au moins connu une année avec un free cash flow négatif. Le ponpon étant Alcatel, avec un free cash flow négatif les 4 dernières années !



Si je prends les 26 entreprises non financières du DJIA30, 23 ont un free cash flow positifs ces 4 dernières années !


Donc dans un cas 24 pour 34 (soit 70%) et dans l’autre 23 pour 26 (soit 88%) !

Pour les grosses sociétés, il n’y a pas photos : les sociétés américaines sont simplement plus rentables et plus solides.

PS : une analyse plus fine serait de comparer la composition sectorielle du CAC40 avec le DJIA30. Le DJIA comporte moins de valeurs cycliques et bcp plus de valeurs technologiques "matures".

PPS : un autre angle d’attaque est la taille des sociétés : le CAC40 comporte des mid-caps et d’une manière générale les sociétés du CAC40 sont plus petites que celles du DJIA30.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 24/05/2011 10h45

Membre (2010)
Réputation :   25  

Si cela vous intéresse, j’ai trouvé hier un site qui récapitule les stats sur les PE, P/B et P/S sur les pays du G20 (on peut en sélectionner encore plus mais je trouve l’intérêt limité):
http://advisoranalyst.com/glablog/2011/ … ok-ratios/

La liste est triable sur les colonnes (en utilisant l’icône en bas du tableau) bien qu’il semble mal fonctionner au premier abord (il utilise un chargement paresseux, donc il lui faut un peu de temps avant de réagir).

Je ne connait pas la fiabilité des chiffres présentés, mais je pense que cela peut tout de même donner un bon ordre d’idée pour des investissements via des trackers éligibles au PEA.

Classement par PE (en éliminant les marchés trop "exotique"):
(Grèce) nég
Portugal 5.83
Espagne 9.31
Belgique 10.34
Russie 10.78
Brésil 13.95
Hollande 14.45
Italie 15.02
Allemagne 16.82
[…]
USA 19.16

Classement par P/B:
(Grèce) 0.76
Italie 0.89
Japon 1.08
Émirats Arabe Unis 1.14
Espagne 1.35
Portugal 1.37
Belgique 1.40
France 1.41
Russie 1.47
Luxembourg 1.48
Allemagne 1.60
Brésil 1.93
[…]
USA 2.22

Après je pense qu’il faut regarder la composition sectorielle des indices qui peuvent être faussés selon la répartition des secteurs plus touchés par la crise (Finance, Assurance, …)

Au passage je trouve que la valorisation du Brésil n’est pas si élevé que ça pour un pays des BRIC (il y a également la Russie, mais personnellement je préfère rester à l’écart pour l’instant).

Dernière modification par HuntR (24/05/2011 11h08)


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne Hors ligne

 

#3 24/05/2011 11h04

Membre (2010)
Réputation :   15  

Analyse intéressante. On aurait donc un marché américain bien valorisé (sans être non plus dans une situation de bulle). Voir aussi l’article ci-après avec des graphiques intéressants.

Marché Actions :  Le nouveau signal du danger d’une surévaluation par Jeremy Grantham – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Sinon, j’aime beaucoup le site Graham net-net que vous mettez en lien dans votre signature. Il faut évidemment prendre le temps de faire une analyse complète des valeurs proposées mais cet outil donne quelques idées intéressantes.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#4 24/05/2011 12h29

Membre (2010)
Réputation :   25  

Pour le PER (ou plein d’autres indicateurs) du CAC40, le site d’Albatros Capital fournit des graphes assez fiables : Albatros capital

Il y a un problème graphique de css actuellement mais le site semble toujours fonctionnel.

EDIT : Graphique du PER du CAC du 08/09/2003 au 23/05/2011:
http://www.albatroscapital.fr/Includes/ … 23/05/2011

Dernière modification par HuntR (24/05/2011 12h39)


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne Hors ligne

 

#5 15/06/2011 12h51

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3904  

 Hall of Fame 

INTJ

Dans ce document de Natixis est évoqué la sous-évaluation des entreprises Zone EURO vs USA.

Ici le PER bourse zone EURO vs PER bourse USA :


Une des explications est que ce sont les banques qui contribuent en partie à la faiblesse global du PER zone EUR, comme on le voit ici depuis 2009 où l’écart entre les deux PER hors financière est + faible qu’il n’aurait paru, mais malgré tout en faveur de la zone EUR :


Dans les "opportunités" boursières publiées chaque semaine sur ce site, on constate aussi depuis quelques semaines la quasi absence d’opportunités aux US alors que l’outil ressort des opportunités en Europe.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 20/06/2011 11h36

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3904  

 Hall of Fame 

INTJ

Tjs le CIB Natixis (une bonne lecture matinale :-) :

CIB Natixis a écrit :

Nous regardons les marchés d’actions aux Etats-Unis et dans la zone euro, et nous nous désolons de la dégradation majeure de leur fonctionnement.

Aux Etats-Unis, les investisseurs institutionnels sont vendeurs d’actions, et ces ventes sont équilibrées par les rachats d’actions par les entreprises, qui utilisent leur cash excédentaire pour financer ces rachats. La taille du marché actions, en volume, diminue donc, et les cours ne sont soutenus que par la faiblesse des dividendes et par les rachats d’entreprises.

Dans la zone euro, les investisseurs institutionnels n’achètent plus d’actions et le marché actions ne sert plus à financer les entreprises. Le taux de dividendes est devenu élevé, ce qui explique pourquoi les cours stagnent : les actions se transforment en réalité en obligations.

Les marchés d’actions sont donc soit en contraction, soit dénaturés. L’absence d’émissions des entreprises peut être attribuée à l’exigence élevée de rendement du capital : les fonds propres sont une source de financement chère, et les entreprises ne veulent pas diluer leurs actionnaires, au contraire. La faible demande d’actions, en Europe s’explique par les nouvelles règles prudentielles (Solvabilité 2) ; partout, par la perception d’un fort risque actions.

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=58772

Hors ligne Hors ligne

 

#7 20/06/2011 12h13

Membre (2011)
Réputation :   2  

j’ai également vu comme indicateur le ratio capitalisation totale du marché / pib.
Problème je n’arrive pas à trouver la valorisation totale de la place francaise. Ou trouver cela ?

Hors ligne Hors ligne

 

#8 27/11/2011 21h21

Membre (2011)
Réputation :   7  

InvestisseurHeureux a écrit :

Tjs le CIB Natixis (une bonne lecture matinale :-) :

CIB Natixis a écrit :

Dans la zone euro, les investisseurs institutionnels n’achètent plus d’actions et le marché actions ne sert plus à financer les entreprises. Le taux de dividendes est devenu élevé, ce qui explique pourquoi les cours stagnent : les actions se transforment en réalité en obligations.

Les marchés d’actions sont donc soit en contraction, soit dénaturés. L’absence d’émissions des entreprises peut être attribuée à l’exigence élevée de rendement du capital : les fonds propres sont une source de financement chère, et les entreprises ne veulent pas diluer leurs actionnaires, au contraire. La faible demande d’actions, en Europe s’explique par les nouvelles règles prudentielles (Solvabilité 2) ; partout, par la perception d’un fort risque actions.

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=58772

Bonjour IH

Comment réagissez-vous aujourd’hui (5 mois plus tard) à cette analyse de Natixis… "les actions se transforment en réalité en obligations" !
Si l’analyse Natixis était juste, il y a donc fort à parier que les marchés européens s’érodent encore. Je me trompe ?

Et plus globalement, par rapport à votre stratégie de constitution de patrimoine, cela modifie t-il quelque chose de votre vision ?
Merci pour votre éclairage.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 28/11/2011 10h25

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 50 Immobilier locatif
Réputation :   3904  

 Hall of Fame 

INTJ

Bonjour Will,

J’avais fait un copier-coller de ce billet de CIB Natixis car je trouvais l’éclairage original mais n’ai pas d’avis sur le sujet ! :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 28/11/2011 12h45

Membre (2011)
Réputation :   7  

@IH
D’accord. C’est vrai que cette vision m’interpelle.
Je trouve beaucoup de site où est valorisée la stratégie de rendement concernant les actions.
C’est d’ailleurs ce vers quoi je m’oriente aussi.
Au final, je me dis que je cherche, d’une certaine manière, des "supers obligations"…
Même si je sais que l’approche Natixis est sans doute caricaturale, je la trouve suffisamment impertinente pour ne pas l’oublier. A++

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums