PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.

#1 21/11/2023 19h33

Membre (2019)
Réputation :   2  

Bonsoir,

En cours de négociation pour un appartement de 32M2 en rez de chaussée côté cour intérieur, je souhaitais savoir si certain d’entre vous avez déja investi dans un appartement en RDC?

Ma principale crainte est que la demande soit moindre que pour un appartement en étage notamment dû à une faible luminosité et risque de cambriolage.

Des avis?

Mots-clés : investissement, rdc, studio

Hors ligne Hors ligne

 

#2 21/11/2023 19h50

Membre (2019)
Top 20 Année 2023
Réputation :   92  

Bonjour,

A vous d’inverser cette crainte qui peut devenir un atout : négociez fortement le prix d’achat !


Parrain Total Energies : 108358330, Bourse Direct : 2022815944, Linxea (me contacter)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 21/11/2023 19h52

Membre (2013)
Réputation :   18  

INTP

Bonjour,

Si effectivement les aspects négatifs du RDC que vous évoquez sont réels, il peut également y avoir des avantages pour certains : les RDC sont recherchés par les personnes âgées qui ne veulent pas avoir à subir un escalier quand/si l’ascenseur est en panne (ce sont des locataires pour lesquels le côté "invirable" peut toutefois faire peur) et les propriétaires de chats (s’agissant d’un petit appartement on dira même les étudiants propriétaires de chats).

C’est un public qui est plus ou moins abondant en fonction de la zone dans laquelle se situe le bien.

A vous de voir en fonction de la zone et de la cible locative le montant de la décote à négocier.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 21/11/2023 22h20

Membre (2017)
Réputation :   48  

Pour vous partager mon expérience personnelle, j’ai un seul RDC, et je serai heureux que tout mes appartements soit aussi rentables et faciles d’entretien que celui-ci ! Acheté 29k en 2017, loué aujourd’hui 360 euros pour 19m2. 1 mois de vacance locative en 6 ans, aucune peinture/travaux depuis l’achat, seulement 800 euros d’investis dans les meubles.

Mes autres appartements de cette surface, plus centraux, sont loués entre 400 euros et 450 euros, mais ils sont mieux équipés. Pas de lave linge ni four, juste une télé pour celui-ci.

La fenêtre donne directement sur une rue privé de la copro. Les voitures passent à 1 mètre de la fenêtre. Pas de problème de luminosité, mais les passants peuvent voir facilement dans l’appartement si la fenêtre est ouverte ou le store déroulant levé.

Résidence relativement qualitative de la fin des années 90.

Ancien DPE à un petit F, qui devrait passer facilement en E sans travaux.

Pour résumer, cela dépend de la demande locative, de la qualité du bien et de l’environnement direct de ce RDC.

Déjà il est sur cour, donc plutôt un bon point. Mais est-ce que cette cour est avenante, ou sans charme voire dégradée?

Est-ce que la copro est bien tenue?

Vous louerez normalement moins cher que si l’appartement avait été en étage supérieur.

Vous louerez plus facilement à des garçons (personnellement je loue en meublé a des étudiants qui reste 2 à 3 ans, et cela a toujours été à des garçons).

L’avantage, c’est que si la copro possède un ascenseur, vous pairez moins de charge.

L’inconvénient potentiel est que s’il est chauffé à l’électrique, le DPE risque d’être moyen voire mauvais (F ou G, en fonction de l’état d’isolation des murs et du fait qu’il donnent ou non en grande partie sur l’extérieur).

Une fois tout ces paramètres validés, négociez un maximum de manière à pouvoir le rendre attractif en termes de loyer.

Dernière modification par Philref92 (21/11/2023 22h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 21/11/2023 22h25

Membre (2015)
Réputation :   6  

Bonjour,
Ayant investi (pas pour louer, en pied-à-terre) dans un 24 m2 sur cour intérieure, la luminosité est souvent moindre mais cela dépend de la situation, hauteur du bâtiment notamment. D’autre part il existe beaucoup de cours intérieures très vastes, sans poubelles et très jolies, décorées avec des plantes (c’était le cas chez moi, vue beaucoup plus jolie que sur rue et surtout calme absolu).

Pour les cambriolages, cela dépend s’il y a un gardien, s’il est très présent ou ses fenêtres y donnent… dans mon cas on ne fermait même pas les volets tellement c’était sécurisé, dans Paris…

Comme quelqu’un l’a dit, pour le louer, ces petites surfaces ne rebuteront pas des locataires, sauf si endroit est très vilain, pour les raisons pratiques qu’il a évoquées.

L’inconvénient sera le DPE à mon avis, la situation en rez-de-chaussée étant un critère très dévalorisant suivant l’algorithme des diagnostiqueurs, quel que soit le confort du logement.

J’imagine que l’on peut craindre légitimement dans certains cas des risques d’inondation et de nuisibles moustachus qui remonteraient du sous-sol.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 21/11/2023 23h22

Membre (2019)
Réputation :   2  

Merci à tous pour votre retour d’expérience.
Concernant le bien il se situe sur la ville de Metz à proximité de la gare.
On une tension locative forte sur cette ville avec 50% de demande étudiantes.

L’appartement donne côté cour, elle plutôt vaste avec un peu de gazon et quelque place de parking. Donc au calme.

Côté copropriété RAS c’est entretenu, DPE D.

Malgré les taux actuels la banque me propose un 110% je pense donc que c’est toujours intéressant ( 70,000 pour le bien et 12.000 de travaux pour une reno haut gamme complète).

Se sera cette moins rentable que mes investissements fait plutôt en 2019, mais je ne suis pas trop pour attendre car je ne suis pas gourou et je ne peux dire si le marché immobilier va encore tombé les années suivantes ou pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 26/11/2023 23h00

Membre (2020)
Réputation :   7  

Bonjour,

Il ya aussi des personnes en situation de handicap qui recherchent des RDC parfois et ont plutôt tendance à rester longtemps.

Pour le louer, ca se louera c’est sûr. Mais à combien ? quelle est votre cible de loyer ?

exemple d’une annonce : 44m2 pour 530€

https://www.leboncoin.fr/locations/2452525380.htm

Avec un achat  à 70k + 12k de travaux + frais de notaire …., la rentabilité me semble insuffisante.

Qu’en dites vous ?


On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char.  Winston CHURCHILL

Hors ligne Hors ligne

 

#8 01/12/2023 10h24

Membre (2019)
Réputation :   2  

J’envisageais un loyer de 550/600 charges comprises pour une location meublée.

Donc rentabilité correcte difficile de faire mieux avec un taux à 3,85%.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : une expertise patrimoniale vraiment indépendante en cliquant ici.


Pied de page des forums