PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Louve Invest (partenariat) : achetez vos SCPI avec un cashback jusqu’à 3,5% en cliquant ici.

[+1]    #1 03/08/2023 17h09

Membre (2021)
Réputation :   21  

Bonjour, quesiton pratico-pratiques
je suis propriétaire d’un appartement dans un immeuble de bon/haut standing.
Tous les voisins sont courtois à une exception près, une personne agée en plutôt mauvaise santé (qui se déplace l’air aigri avec un déambulateur) qui fume.
Ceci a pour conséquence que les escaliers communs sont constamment imbibés de l’odeur de cigarette.

Une infirmière vient souvent lui rendre visite, je ne sais pas si c’est au moment de ses allées et venues ou lorsqu’il sort de chez lui, ou tout simplement et c’est le plus probable qu’il se moque bien de la nuisance qu’il génère mais les communs empestent la cigarette une bonne partie de l’année au grand dam de ses voisins directs (heureusement ce n’est pas moi).
Quand on lui fait la réflexion, il dit grosso modo, je fais ce que je veux.
Le syndic a placardé des affiches partout, envoyé des rappels par courrier etc. Mais bien sûr sans effet.

Je voulais savoir s’il existe des moyens légaux ou pratiques (une sorte de détecteur de fumée spécifique qu’il serait possible d’installer) pour pallier ce problème ou si vous avez des suggestions pour régler ce problème une fois pour toutes.

Merci d’avance

Mots-clés : cigarette, nuisance, voisin


Mon podcast Byebyepatron: Immobilier, liberté, gros billets => www.grosbillets.com

Hors ligne Hors ligne

 

#2 03/08/2023 17h55

Membre (2010)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   190  

byebyepatron a écrit :

Une infirmière vient souvent lui rendre visite

en mode très mauvais esprit : lui suggérer de changer cigarette pour pipe !
(je sors…)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#3 03/08/2023 18h01

Membre (2013)
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   183  

Bonjour,

Je n’ai pas la solution miracle.

Dans mon ancien immeuble,  où j’étais président du conseil syndical,  non seulement certains fumaient dans les parties communes mais aussi écrasaient leur clope par terre.

On n’a jamais pu rien y faire, bien que connaissant les coupables.
Toutes nos menaces,  recommandations,  discussions, etc…sont restées vaines.

Mafo

En ligne En ligne

 

#4 03/08/2023 19h43

Membre (2023)
Réputation :   4  

A part faire brûler du papier d’Arménie (très efficace, bien connu de ceux qui font des fêtes dans des salles des fêtes par exemple wink ), je vois pas trop…

Hors ligne Hors ligne

 

#5 03/08/2023 22h30

Membre (2015)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   3314  

Poser dans les parties communes un détecteur de fumée, associé à une alarme de 110 ou 115 db (habituellement utilisée comme alarme anti-cambrioleurs). Il faut avoir quelques notions d’électricité pour faire cela, mais le résultat devrait être intéressant. Attention quand même aux risques de lésions auditives.

Autre solution : attendre. Personne âgée en mauvaise santé qui fume -> ça ne devrait pas durer très longtemps avant qu’elle doive déménager vers sa dernière demeure ou son avant-dernière.

Je précise qu’il y a un peu d’ironie dans mes idées : non, ce n’est pas une bonne idée de mettre une alarme de 110 dB. On ennuie tous les habitants, et on endommage l’ouïe des personnes situées à proximité immédiate de l’alarme, alors qu’on voulait dissuader une seule personne en particulier.

Plus sérieusement : il faut distinguer s’il fume chez lui ou s’il fume dans les parties communes.

Si c’est chez lui : il a parfaitement raison : il est chez lui, il fait ce qu’il veut. Point final ! La seule chose qu’on peut faire, c’est mieux aérer les parties communes.

Si c’est dans les parties communes : il est en tort, il n’a pas le droit de fumer dans les parties communes. Dans ce cas, comme tout problème d’incivilité, ça se traite avec du bon sens et de l’implication : parler à la personne, parler à son entourage (enfants, infirmière : essayer de les rencontrer, d’avoir leur numéro de téléphone). En principe, on peut faire appel aux forces de l’ordre pour une sanction qui peut atteindre 450 €.

Ministère de l’Intérieur a écrit :

La personne qui veut porter plainte doit s’adresser au procureur de la République ou au commissariat pour faire une déposition. L’infraction doit être constatée par un officier de police judiciaire.

Je doute qu’un OPJ se déplace et se mette en planque suffisamment longtemps pour prendre en flagrant délit votre petit vieux en train de fumer dans le couloir…

Dernière modification par Bernard2K (04/08/2023 09h05)


Les vacances sont finies, au travail !

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums