PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+4]    #1 08/06/2023 22h28

Banni
Réputation :   12  

Bonjour,

Je me lance et vous présente de manière plus détaillée notre situation. Je dis notre car en couple, ce sont des décisions naturellement communes.

Nous sommes tous les deux professions libérales, ce qui a son importance. Nous avons de bons revenus (autour de 12K net à deux) mais nous vivons dans la crainte d’avoir une baisse de revenus d’activités. Par ailleurs, nous venons d’avoir un enfant ce qui nous fait également réfléchir sur nos choix futurs.

Immobiliers :

1) Nous possédons notre RP et envisageons de changer :

les + : avoir une maison plus grande et plus proche de la région parisienne pour faciliter l’accès aux "bonnes" écoles pour notre enfant.

les - : on ne veut plus repartir sur un crédit immobilier (on a remboursé l’intégralité de notre précédent crédit) et même si ce n’est pas financièrement logique, cela créée tout de même une angoisse. On vit serein sans dette…

Autre - qui a son importance : la France que nous aimons tant est en train de s’écrouler. On ne la reconnait plus, ce n’est plus le pays de notre enfance. Investir un peu moins d’1M dans un pays qui vire aussi mal, ne nous motive pas vraiment.

Dernier - : la banque nous suit jusqu’à 900K voir 1M mais les taux sont élevés et on ne trouve rien d’intéressant pour ce prix. On a vraiment l’impression de trouver des biens rénovés à la vite, souvent avec des vices ou des non-dits. Bref, on a l’impression d’aider quelqu’un à sortir avec une PV de ce ponzi qu’est devenu l’immobilier.

Pour l’instant donc, on ne bouge pas. On en parle quasi-quotidiennement et on avance pas.

2) On possède de la SCPI :

A) 30K de Corum XL (valorisation actuelle)
B) 15K d’Epargne-Pierre

Bon, c’est bien. C’est un revenu régulier. Mais ce n’est pas transcendant surtout dans le contexte actuelle ou elles devraient morfler. Donc on ne bouge pas sur ce point.

Les actions :

Nous avons 2 PEA qui sont miroirs  (les mêmes actions dans les deux). En tout, ils représentent aujourd’hui 116K en valorisation. Ils sont dans une banque en ligne. Ca marche bien.

L’inconvénient est que l’on vient de famille de classes moyennes et on n’a pas la culture des actions. On est méfiant. Nous sommes les premiers à vraiment nous lancer dedans.

Comme tous les bonnes classes moyennes, mes parents n’ont juré que par l’immobilier. Il ne faut pas regarder le rendement de leurs investissements (2/3%) mais ils sont rassurés par la pierre qu’ils possèdent. Ce n’est pas optimisé fiscalement et les possesseurs de biens immobiliers sont les vaches à lait du gouvernement (fiscalité des revenus fonciers, IFI etc….). Donc, il a fallu voir autre chose.

Notre portefeuille action (nos deux PEA que je regroupe sous ce terme général) a beaucoup évolué.

Nous avons d’abord fait les erreurs de tout bon débutant. Nous avons acheté des actions à rendement. On a pris de l’Orange, de l’Eutelsat (du temps du dividende et on est même sorti à temps en PV de 25% grâce à la rumeur du rachat par Drahi) etc… On s’en est bien tiré mais on a compris que le dividende que l’on cherche n’est pas l’alpha et l’omega et qu’il allait nous emmener vers de grandes désillusions.

Pire, j’ai fait des études de commerce (finance et comptabilité) et je connaissais toutes ces notions théoriques mais je n’ai pas eu un Rich Dad pour me former et donc je découvre ce monde. Je passe de la pratique à la théorie.

Aujourd’hui, on a un portefeuille qui était très diversifié que je tends à focaliser sur quelques valeurs. Nos positions sont les suivants

- BNP Paribas : 16% : solide, sous-cotée et nous n’avons pas la frousse pour les bancaires. Si elles sombrent, le monde sombre. Nous n’y croyons pas.
- LVMH : 27,3% : solide, solide, solide. Je n’ai aucun problème à monter à 50%
- Michelin : 0,9% : mon idée car elle répond à nos critères
- Moulinvest : 2,4% : une des seules lignes en MV
- Pernod Ricard : 0,8% : en MV. Idée de mon époux car « quand c’est la crise » les gens boivent de l’alcool et il y en aura toujours. Je suis pas convaincue mais ce n’est pas très risqué.
- Poujoulat : 4,8% : très confiante
- Publics Groupe : 4,6% : répond à nos critères
- SII : 1,1% : vendu une partie un peu trop tôt sur les conseils avisés de Higgons car il annonçait alléger. Je me suis faite avoir.
- Stellantis : 15,5% : solide. Je suis confiante. Elle répond à nos critères et Carlos Tavares est un des meilleurs dirigeants d’entreprise du monde à mon sens.
- STM : 5,8% : très sous-évaluée alors qu’elle est sur des marchés supra-porteurs. Très confiante également
- Totalenergies : 21% : solide et sous-évaluée
- Cash : 14K : en attente de bonnes opportunités

Nos critères d’investissements :
- Marge nette > 10%
- Rentabilité des capitaux propres > 10%
- Une préférence pour les entreprises familiales
- Pas de dette et si possible du cash
- PE faible (value) sauf pour les leaders

J’ai été très impressionné par un utilisateur du forum qui avait fait all-in sur une action d’une société du câble US et qui avait doublé son capital. Et en relisant ses postes, j’ai mieux compris ce que disait Warren-Buffet sur la diversification comme protection contre l’ignorance.

Nous ne cherchons plus la diversification. Les gérants y sont contraints pour leur gestion du risque. 4/5 valeurs nous iraient très bien.

Je vais essayer tenir ce petit journal pour nous deux et voir comment cela avance. Mon indice de référence est le CAC que je vais essayer de suivre. Les ETF ne nous intéressent pas. On veut posséder des sociétés. A chaque fois qu’on voit un nouveau 3008 dehors, des personnes faire la queue à la station Total, une star devenir ambassadeur LVMH, on a l’impression que ca nous engraisse et d’être concernés. Ca nous plait de cette manière.

Nous sommes investisseurs long-terme. On a une importante épargne de précaution que l’on va garder ainsi car on anticipe toujours le pire, surtout avec un enfant (2 livrets A remplis, 2 LDD remplis, 60k sur nos compte-courants). Nous devrions investir davantage en actions mais on aimerait d’abord « constater que cela fonctionne bien ». On est méfiants par nature.

ET…… nous sommes preneurs de TOUS les bons conseils.

Merci de m’avoir lue.

Dernière modification par Josie (08/06/2023 22h28)

Mots-clés : actions, immobilier, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 01/07/2023 22h43

Banni
Réputation :   12  

Bonjour,

Pour faire un point sur notre situation actuelle. Nous n’évoluons plus beaucoup.

Sur les actions, on a renforcé Moulinvest qui a bien dégringolé et LVMH quand on était proche des 800.

Aucun ajout sur nos PEA pour cela, nous avions des liquidités.

On a également fini d’alléger complètement SII. Une société dans le secteur des services qui devrait être impactée par la dégradation de la situation économique.

D’un point de vue personnelle, je vous indiquais que nous étions très hésitant pour l’achat de notre RP car nous ne voulions pas trop investir en France. L’avenir nous paraissait très incertain et le pays en chute libre. Les derniers évènements ont achevé de nous convaincre.

Le niveau de violence, d’insécurité et de scission du pays sont à peine croyables. Nous l’anticipions pas aussi vite et aussi fort. C’était écrit.


Vidéo YouTube

Nous avons le sentiment d’un immense gâchis. Ce pays est sublime et regorge de lieux exceptionnels, une histoire sans égale mais il est clair que nous ne retrouvons plus dans le fonctionnement et la vie actuelle.

Ces émeutes arrivent en même temps que les nouveaux échéanciers URSSAF et cotisations retraite qui évidemment augmentent.


Vidéo YouTube

On pense souvent à partir mais où ? Ce déclin n’est pas seulement celui de la France mais de tous l’occident. Les USA sont dans un Etat peu ou prou similaire, idem pour le Canada ou le UK.

Les pays qui pourraient nous plaire (asiatiques notamment) sont très éloignés et nous n’en n’avons pas les codes et la culture. On ne change pas aussi facilement de pays. La France nous la comprenons évidemment bien dans le moindre de ses détails et je pense toujours à tous ces étrangers qui s’installent ici et qui découvrent le mode de fonctionnement de nos impôts, de nos administrations et de notre bureaucratie. Si les autres pays ont atteint un niveau de complexité similaire, nous ne parviendrons jamais à y prendre racine.

Le moral est assez négatif. Pas envie d’investir. Pas envie d’acheter. Pas envie d’épargner. On travaille, on gère nos clients et on attend des jours et des opportunités meilleures.

Je ferais un nouveau CR le mois prochain si rien n’a changé d’ici là.

Merci de nous lire.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 02/07/2023 15h31

Membre (2020)
Réputation :   16  

Bonjour Josie,

Je partage votre regard désabusé sur la France. Son avenir politique m’inquiète.

Vous dites penser à quitter le pays, mais que cela est compliqué. C’est vrai physiquement, mais en revanche très simple pour vos capitaux.

Pourquoi ne pas investir dans des sociétés étrangères actives dans les régions dynamiques que vous citez (Asie du sud-est) ? TSMC est un exemple emblématique. Ou plus simplement dans des ETF internationaux ?

Le cw8 est une sorte de "non choix" qui pourrait vous convenir ( même si dans votre premier post vous précisez ne pas aimer les ETF)

Pour ma part, une présence physique en France et des investissements à l’étranger ou dans de grandes entreprises internationales me paraît un bon compromis.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 02/07/2023 17h09

Membre (2020)
Réputation :   15  

Josie, le 01/07/2023 a écrit :

On pense souvent à partir mais où ?

Pour vous changer les idées, je vous suggère de passer quelques jours de vacance au lac Léman. Autour de ce lac, vous pouvez visiter Genève et Lausanne par exemple. Peut-être que l’une de ces villes vous donnera envie de prolonger votre séjour ?  Au niveau des écoles, il y a ce qu’il faut là-bas.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 02/07/2023 18h12

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3856  

INTJ

Josie,

Je vous donne l’astuce : ne regardez plus l’actualité, surtout pas Cnews.

Déménagez dans un beau quartier : Neuilly, Vincennes, Arcachon, Annecy…

Il y a plusieurs France…

Hors ligne Hors ligne

 

#6 02/07/2023 18h57

Membre (2016)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   281  

Je rebondis sur les propos d’IH.

Il y a plusieurs France.

Eloignez vous un peu des grandes villes. Dans notre petit village, dans la "diagonale du vide", on a une école à taille humaine (20 par classe), une crèche, 2 boulangeries, 2 coiffeurs, une banque, un fleuriste, un resto, un bar, un stade de foot, une médiathèque, …bref de quoi faire plaisir aux grands et aux petits.
De l’immobilier accessible, des services de proximité.
Des gens qui peuvent vivre décemment avec un SMIC, se loger, avoir leur potager, avoir des loisirs.

Samedi matin, on a entendu une voiture avec une sirène, pendant que j’étais au boulot. On a toutes regardé par la fenêtre.
C’était une voiture "de shérif" pour annoncer l’ouverture du week-en de festivité "Independance Day".

Quand j’entends les infos à la radio, j’ai pas l’impression que ça concerne le même pays.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 02/07/2023 19h03

Membre (2016)
Réputation :   45  

Idem, venez faire un tour dans le Morbihan sud, Carnac/Quiberon/Arradon : tranquillité, peu de délinquance, beaucoup de choses à voir ou à faire, climat agréable la plus grande partie de l’année, pas de désert médical et une économie dynamique qui a certainement des opportunités pour vous 😉.


Bossuet : "Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 02/07/2023 19h24

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   231  

INFP

Je vais rejoindre la troupe, pour dire qu’il y a plusieurs France(s).
Enfant de la ville, il y a plus de vingt ans, je prophétisais qu’il fallait quitter les grandes villes qui allaient devenir des nids de violence (elles l’étaient déjà, mais on garde la mémoire courte), et qu’il fallait monter en altitude et aller où il y a de l’eau.
Après 19 ans en milieu rural, où les évènements actuels sont des non-évènements, nous voici dans une commune rurale non loin d’une petite sous-préfecture d’un département pyrénéen, au pied des montagnes.
On a de l’eau (ici la sécheresse c’est de la pluie tous les jours depuis début mai, ou presque, ça se calme un peu), l’immobilier peut être accessible, et on peut accèder à Toulouse d’un coup de voiture, ou de car à 2 euros, ou de train.
Malgré des transformations un peu remuantes que je raconterai bientôt dans ma présentation qui nécessite mise à jour, aucun regret.
Rien de ce qui se passe à la télé n’est réel ici, et au contraire, une certaine culture alternative, beaucoup d’initiatives écologiques et comme disait un ami, jamais on a eu autant de maraîchers surdiplômés…je reste persuadé que l’avenir c’est dans ce genre d’endroits. Mais ça implique certains renoncements et certains engagements.
Après, né en 1970, rappelons-nous les émeutes de 1989: c’était déjà l’embrasement. Et rappelons-nous 2005. On est dans le cycle d’une régulation tous les 14-15 ans.
Rappelons-nous 2008, ce serait la fin du mone économique et financier tel que nous le connaissons. Rien n’a changé. Sauf que les pauvres le sont un peu plus et les riches un peu plus aussi.
Derrière, la peur et imaginer le pire ne nous feront pas devenir plus forts: une chose reste certaine, investir c’est risquer.
Après, n’ayant jamais comme vous été formé au monde de l’action, et m’étant autoformé tout seul, je pense qu’il est moins risqué de détenir une part d’entreprise que d’avoir beaucoup de liquidités en banque. Ou de tout miser sur l’immobilier, qui n’est pas sans contraintes de gestion et sans coût fiscal. Mais c’est une habitude culturelle à prendre.
Après, vous pouvez très bien internationaliser vos placements, ou effectivement concentrer l’investissement. Quand on commence à connaître les actifs sur lesquels on investit, ça peut avoir du sens.
Mais concernant la fin du monde occidental, je pense qu’on a de la marge. De toute façon, si fin du monde il doit y avoir, alors se faire du souci n’a plus aucun intérêt.
Mais je pense qu’il faut réfléchir au sens de ses investissements: investir pour faire vivre sa vie? Ou investir dans un mouvement de surprotection contre la peur? Même si une forme de prudence est nécessaire, l’investissement c’est assumer du risque, à sa mesure (il est important de mesure sa tolérance pour adapter ses investissements), mais en fait c’est exactement comme la vie.
Je vous dis cela en tant qu’ayant expérimenté le RSA depuis 9 mois et m’apprètant à repartir bosser demain.
Visitez la France, donnez-vous des idées, allez explorer des horizons nouveaux.
Bon courage pour tout ça.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 02/07/2023 20h39

Banni
Réputation :   12  

Bonjour,

Je vous fais un message pour vous remercier tous pour vos nombreux et encourageants messages. Il est vrai qu’il y a plusieurs France.

@IH : Pour l’Île-de-France, même s’il y a encore de belles villes, elles sont trop et toutes à proximité de zones sensibles. Nous avions vécu un temps à Paris dans le 15ème (arrondissement réputé de droite). Qu’est-il devenu… Quel changement… Neuilly et Vincennes ne sont plus épargnées.

J’ai grandi à Paris dans le 10ème arrondissement. J’allais à l’école primaire acheter le pain à la boulangerie seule en CE2/CM1 et revenais à la maison. Parfois, on jouait au square avec mes amies. L’école publique était très bien (on avait nos cahiers mairie de Paris, de bons profs avec un enseignement de qualité). Un peu de mixité mais pas tant que ça.

Je crois que nous allons opter pour les régions limitrophes à l’ïle-de-France et amplifier le télétravail quand c’est possible.

@Hamsterre : j’ai de bons amis qui vivent en Suisse et il est vrai qu’ils sont très contents de leur cadre de vie. J’ai moi même travaillé un temps au Luxembourg (c’était ennuyeux mais relativement calme. Certains quartiers près de la gare ne sont pas recommandables). Là encore, ce sont de petits pays enclavés entre nos gros pays et nous leur exportons notre violence et nos divisions. Des émeutes ont éclaté en Suisse et Belgique, effet de contagion…

@Lausm @YG75 @ amoilyon : ce que vous décrivez fait envie et pour notre bébé cela nous conviendrait mais d’un point de vue professionnel ma clientèle est à Paris et dans le 92… Nous avons besoin de ce tissus économique. L’ironie…

D’un point de vue des investissements, pour vous répondre @Loic38 :
1) tous les investissements ou quasi sont maintenant étrangers (les SCPI pour des raisons fiscales se multiplient avec des investissent hors France. Nous avions choisi Corum XL sur ce critère).

2) beaucoup de sociétés du CAC font la majorité de leur bénéfice hors de France. D’ailleurs, j’adore entendre certains partis politiques expliquer que Total ou LVMH se goinfrent sur le dos des français sans savoir que leurs bénéfices sont essentiellement étrangers. La France et les français n’ont plus un niveau de vie suffisant pour se permettre de consommer grande partie de ces produits.

C’est très compliqué comme décision.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 03/07/2023 11h44

Membre (2012)
Réputation :   48  

Josie a écrit :

J’ai moi même travaillé un temps au Luxembourg (c’était ennuyeux mais relativement calme. Certains quartiers près de la gare ne sont pas recommandables). Là encore, ce sont de petits pays enclavés entre nos gros pays et nous leur exportons notre violence et nos divisions. Des émeutes ont éclaté en Suisse et Belgique, effet de contagion…

Bonjour

Je rebondis juste sur ce passage concernant Luxembourg(-ville) car je ne me retrouve pas du tout dans cette description.

Il y a énormément d’offre culturelle intéressante et variée, tous les soirs de la semaine si vous le souhaitez (Théâtre, Philharmonie, concerts, expositions…), pléthore de restaurants ou de bars (ah le quartier du Grund le soir en Eté…), la ville est vraiment sûre et je ne m’y suis jamais senti en insécurité même tard le soir (à l’extrême rigueur le quartier gare la nuit mais qu’y ferais-je?).

Pour les week-ends les régions de l’arrière pays, le nord et la partie nord-ouest autour du Mullerthal) sont tout simplement sublimes. Si le soleil et la chaleur vous manque il y a un aéroport très pratique et bien fourni en destinations vers le Sud.

En vingt ans je n’ai jamais vu une émeute, une seule manifestation qui aurait dégénéré, des divisions importées des pays autours ou quoi que ce soit de ce genre.  C’est, à mon sens, un modèle d’intégration: ce qui viennent s’installer viennent pour travailler et profiter d’une vie meilleure.

Je n’insiste pas sur les aspects négatifs connus (climat et cout de la vie surtout prix de l’immobilier).

Hors ligne Hors ligne

 

#11 03/07/2023 12h48

Membre (2020)
Réputation :   28  

Pour un(e) Parisien(ne) bon teint comme semble l’être Josie, cf sa présentation dans laquelle nous est expliqué sont enfance dans le 10e, il est clair qu’à part Paris aucune ville ne saura cumuler autant d’attractivité économique ,  touristique et culturelle que la ville de son choix actuel ;-)

Pour ma part, né à Paris, et ayant aussi vécu/travaillé 15 ans a Paris, puis travaillé 25 ans au GD lux , j’ai fait mon choix sans hésiter, et le referai sans hésiter : je préfère Luxembourg et de loin

Chacun a ses certitudes, il ne sert a rien de tenter de convaincre sur ce type de sujet.

Et aussi , vieille rengaine, il faut penser à maintenir la qualité de vie de nos petits paradis "provinciaux" et donc éviter l’afflux des Parisiens ! Donc moi je suis plutôt content quand un Parisien me dit que Luxembourg est ennuyeux…

Hors ligne Hors ligne

 

#12 06/07/2023 21h53

Banni
Réputation :   12  

Bonjour,

Pour revenir sur le portefeuille, nous avions une poche liquide assez importante dans nos PEA que nous commençons à bien investir.

Ce mois-ci, nous privilégions les small et mid avec des achats :
- SII (j’avais tout vendu et commence à revenir au fur et à mesure de la descente)
- de nouvelles lignes VERRALLIA et REXEL (qui sont sous-valorisées) / achetées également par I&E
- renforcement de STM et TTE (aujourd’hui au bénéfice de la baisse)
- renforcement de RI (ligne en MV)
- nouvelle ligne OR

En termes de ventes :
- allégé STELLANTIS au plus haut du mois 16,32. Très bien comme valeur mais je vais essayer d’en reprendre plus tard, moins cher s’il y a des opportunités.

On va essayer d’être plus investis. On perd beaucoup de temps à ne pas l’être mais nous étions hésitants sur nos projets personnels comme discutés précédemment. On y a renoncé et on peut se concentrer davantage aux actions.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 02/09/2023 22h20

Banni
Réputation :   12  

Bonjour à tous,

Ca fait un petit moment que je n’avais pas fait un point sur mon portefeuille.

J’ai succombé et après avoir allégé STELLANTIS, je viens d’en reprendre. J’aurai mieux fait de ne pas bouger mais il est très dur dans le domaine de l’investissement de NE RIEN FAIRE.

Du côté des achats :
- renforcement de STELLANTIS, VERALLIA, PUBLICIS, LVMH, STM et REXEL
- ouverture d’une ligne LDC et THERMADOR qui avait bien baissé

Du côté des ventes :
- TOTALENERGIES qui avait bien remonté avec l’envolée du prix du baril et allégé suite aux remous en Afrique notamment au Gabon. C’est une société que j’aime bien mais je commence à me faire à l’idée qu’elle est quasi-étatique et qu’en réalité, ce n’est pas une entreprise privée. Trop d’intérêts nationaux et d’indépendance énergétique en jeu.

J’en profite également pour partager quelques vidéos que j’ai trouvée très intéressante sur des investisseurs value (c’est ce que j’aimerai approcher comme style d’investissement). Ils insistent tous sur l’importance de la patience pendant des mois, des années et ne pas bouger. Je n’y arrive pas.


Vidéo YouTube

et


Vidéo YouTube

Je les découvre même si je sais que pour les investisseurs de ce forum ce sont des classiques.

J’aime beaucoup Mohnish Pabrai, il est convaincant. Je travaille à me convaincre de ne plus bouger et d’attendre, de laisser faire le temps. C’est hyper compliqué pour nous qui sommes des acharnés de travail et qui aimons que ça bouge. Il faut lutter contre ce réflexe.

Enfin, je suis en pleine réflexion sur le niveau de diversification de mon portefeuille. Il ne contient qu’une quinzaine de valeurs mais je me demande si je ne pourrais pas réduire encore plus. "Diversification is a useless investment strategy" (PL).


Vidéo YouTube

Dernière modification par Josie (02/09/2023 22h22)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 03/09/2023 08h09

Membre (2021)
Top 20 Monétaire
Réputation :   68  

Petit aparté. Pour les allergiques à Youtube, on peut générer une transcription d’une video en deux clicks avec ce site.

YouTube Transcript - read YouTube videos

Hors ligne Hors ligne

 

#15 07/09/2023 20h00

Banni
Réputation :   12  

En complément, de mes actions du mois, je viens de vendre toutes nos parts de SCPI. Le marché est mauvais et les demandes de retrait s’accumulent (cf. les bulletins trimestriels des SCPI).

Mon inquiétude est l’effet de contagion et les demandes de retrait qui ne pourraient pas être honorées avec une diminution du prix de la part lors de la réévaluation des valeurs. Effet de contagion que j’ai contribué à alimenter par mes actions, je le concède…

Mais comme je suis très cinéphile, ca m’a fait pensé à cet extrait de marin call : be first… 🤣


Vidéo YouTube

Sur les actions, je suis en train d’alléger TTE et BNP.

La première TTE, parce que je me demande ce qu’elle a d’une entreprise privée. Bruno Lemaire intervient pour demander à réguler le prix de l’essence à la pompe et les français n’acceptent pas le bénéfice dans ce secteur qu’ils considèrent comme un secteur public. Or, nous avons un modjo, nous n’investissons pas aux côtés de l’Etat.

La seconde BNP parce qu’elle est aussi très étatique. Les intérêts sont trop importants. Et également parce que malgré une bonne compréhension de la comptabilité des entreprises je ne comprends rien à leurs comptes. J’y ai investi parce que tout se passe bien, qu’elle vaut pas cher et que c’est rentable avec un actif net largement supérieur au cours de l’action. Mais je me rends à l’évidence, je n’y comprends rien…

Récemment, j’avais tenté d’investir dans ALD et j’en étais arrivé à la même conclusion. Je n’y ai rien compris. A la question que se posaient certains membres du forum sur un autre fil. Pour moi, vu la complexité, c’est une financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 07/09/2023 20h31

Membre (2021)
Top 20 Monétaire
Réputation :   68  

Vous changez vite d’avis. Dans votre post initial qui a moins de 3 mois, vous souteniez les bancaires et conserviez vos 2 SCPI. Depuis quand les avez vous ?

Hors ligne Hors ligne

 

#17 07/09/2023 21h00

Banni
Réputation :   12  

Josie, le 08/06/2023 a écrit :

2) On possède de la SCPI :

A) 30K de Corum XL (valorisation actuelle)
B) 15K d’Epargne-Pierre

Bon, c’est bien. C’est un revenu régulier. Mais ce n’est pas transcendant surtout dans le contexte actuelle ou elles devraient morfler. Donc on ne bouge pas sur ce point.

Euh, j’avais indiqué que dans le contexte, elles risquaient de morfler… On ne bougeait pas en juin mais ce n’est pas un changement radical. Nous n’étions pas dans un soutien total de nos SCPI dont nous nous méfions.

Nous les détenions depuis 3 ans à peu près.

Pour les bancaires, je vous le concède, nous avons changé d’avis. En réalité, ce n’est pas la faillite qui nous fait peur et je maintiens ce que nous disions à ce propos. C’est que je ne les comprends pas. J’ai investi sur de la croyance et de la valorisation. Je ne comprends pas les comptes… Avant je l’acceptais maintenant, je l’accepte moins.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 07/09/2023 21h36

Membre (2021)
Réputation :   43  

Josie, le 02/09/2023 a écrit :

Enfin, je suis en pleine réflexion sur le niveau de diversification de mon portefeuille. Il ne contient qu’une quinzaine de valeurs mais je me demande si je ne pourrais pas réduire encore plus. "Diversification is a useless investment strategy" (PL).

Juste une reflexion sur ce point là.
Quelques "gourous" dénigrent la diversification.
Pourtant, pour un particulier, je pense que la diversification est LE point important à respecter:

-nous n’avons pas les compétences ,le savoir, des gérants de fond. De plus, lorsqu’on devient persuadé de savoir, c’est là où le risque de prendre une grosse claque est le plus fort.

-les gourous aussi se prennent de gros bouillons wink.

-les exemples ne manquent pas sur le forum d’investisseurs qui ont fait du all in sur une seule action. Le déroulement des événements ne leur a pas, pour le moment, donné raison

Hors ligne Hors ligne

 

#19 07/09/2023 22h02

Membre (2020)
Réputation :   50  

Hello,

Il me semble avoir vu passer quelques études/graphiques sur le forum traitant spécifiquement de la diversification.

J’avais retenu que oui il faut diversifier, mais qu’il ne sert pas non plus de trop diversifier car passer un certain nombre la réduction du risque global lors de l’ajout d’un nouvel élément est faible.

J’essaye personnellement de rester sur max 30 titres. Et je pense que c’est déjà trop.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 07/09/2023 22h21

Banni
Réputation :   12  

En fait, en diversifiant, vous répliquer le marché et donc vous devriez performer comme le marché. Pourquoi ne pas prendre un ETF ?

Le post qui m’a marqué est la personne du forum qui est allé sur des actions Discovery all-in. Elle a doublé. Elle a fait preuve de conviction et a fait un choix et j’ai trouvé cela admirable.

Quand je regarde certains portefeuilles et sans vouloir dénigrer ou paraitre hautaine, je me dis qu’on y trouve tout, qu’il y a 150 actions et que le critère est "c’est pas cher", "ca a baissé" donc je renforce… etc…. Bref, l’évolution du marché quoi. Aucun choix n’est réellement fait. Tout est acheté. Il y a assez peu de choix et de convictions dans les portefeuilles et peu se permettent d’être radicaux dans leur prise de décision.

Les portefeuilles des stars de l’investissementme semblent au contraire assez peu diversifiés. Y compris WB est à 50% sur Apple, c’est dire…D’ailleurs depuis qu’il est rempli de cash et doit acheter pour placer son cash, il performer comme voir moins bien que l’indice.

Je me demande, si pour bien performer, il ne faut pas 5 bonnes actions de qualité et se limiter en nombre.  La diversification a-t-elle un sens ? Tous les gros investisseurs semblent la critiquer. 

Il y a cependant sûrement un biais de confirmation. On n’entend parler que des gagnants qui tirent des théories de leurs réussites. Ils ne sont peut-être qu’un fait du hasard, une statistique et il n’existe peut-être pas de règles à ce sujet…

Si demain, je réalise +100% en ayant ciblé 2 bonnes actions, est-ce que je deviens d’un coup un génie qui peut expliquer le fonctionnement et le monde des actions à tout un chacun ?

Hors ligne Hors ligne

 

#21 07/09/2023 23h54

Membre (2021)
Réputation :   43  

"En fait, en diversifiant, vous répliquer le marché et donc vous devriez performer comme le marché. Pourquoi ne pas prendre un ETF ?"
Déja, avez vous mesuré votre perf face à un simple ETF monde ?
Avez vous l’ambition de battre le marché?

Comme souligné par Yumeria, on ne parle pas de forcement prendre 50 titres smile, non plus

"Le post qui m’a marqué est la personne du forum qui est allé sur des actions Discovery all-in. Elle a doublé. Elle a fait preuve de conviction et a fait un choix et j’ai trouvé cela admirable."
oui, et avez vous lu la suite de l’aventure?

Ne pas diversifier, c’est majorer le risque en cas de vent contraire :
Je prends l’exemple de LVMH, valeur que j’admire : Demain, Bernard décède, les héritiers se chicanent, la boite  devient mal gérée, quelques scandales éclatent…. Toujours à l’aise avec 50% ?

Mais bon, c’était une simple remarque en l’air, juste pour attirer votre attention sur ce point là.
personellement, je prefere avoir 9% de rendement sur 30 valeurs plutot que 11% sur 5 : il y a plus de probabilité que ça continue d’année en année.
« En bourse, vous avez deux choix : vous enrichir lentement ou vous appauvrir rapidement »
Benjamin Graham

Hors ligne Hors ligne

 

#22 08/09/2023 11h04

Membre (2010)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   190  

Bonjour à tous

Yumeria, le 07/09/2023 a écrit :

Hello,

Il me semble avoir vu passer quelques études/graphiques sur le forum traitant spécifiquement de la diversification.

J’avais retenu que oui il faut diversifier, mais qu’il ne sert pas non plus de trop diversifier car passer un certain nombre la réduction du risque global lors de l’ajout d’un nouvel élément est faible.

J’essaye personnellement de rester sur max 30 titres. Et je pense que c’est déjà trop.

à relire attentivement car cela peut répondre à votre question

Nombre lignes portefeuille actions


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 08/09/2023 11h51

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   361  

INTJ

Sur la diversification, et pour compléter le post de toto27, outre le cygne noir - pour LVMH vous auriez pu prendre "la Chine attaque Taïwan", ça marchait aussi :-) - la plupart d’entre nous investisseurs particuliers n’ont pas les compétences d’un gérant star (connaissance des subtilités des normes comptables, analyse approfondie des rapports financiers, accès direct aux insiders), ou simplement pas le temps.

Donc comme disait WB, la diversification est une protection contre ce que l’on ignore.

Sans même aller jusqu’à la fraude comptable ou le scandale type Orpea, si demain le marché d’un titre se retourne et/ou que des concurrents commencent à lui tailler des croupières, avant que cela ne se voit dans les publis on aura corrigé de 30% voire plus. Ex: discussion sur Alfen récemment.

De mon point de vue, mettre disons 20% du portif sur un titre sans avoir un accès privilégié aux informations le concernant, c’est déraisonnable.

Après oui, vous avez raison, pour diversifier on obtient peu ou prou le même résultat avec des ETFs larges qu’avec 50 titres. Néanmoins on peut toutefois avoir ses raisons de préférer des titres vifs (déjà débattues sur le forum).

Bonne journée

Dernière modification par Nemesis (08/09/2023 13h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 08/09/2023 12h43

Membre (2013)
Réputation :   44  

Bonjour.

Apple représente plus de 50% du portefeuille de Berkshire Hathaway ,mais combien de % du conglomérat ,aux cotés de GEICO, Général Re, BNSF , Berkshire hathaway energy . . . ?

Pour Apple ,ces 50% représentent quand même plus de 5% du capital.
Si demain tonton Warren devait taper du poing sur la table pour x raisons ,le management risque de trembler plus que cette dernière!

WB est littéralement né avec les marché financiers (papa agent de change ,premières actions achetées à 11 ans . . . ),il a été formé avec les meilleurs ,et ça ne l’a pas empêché de faire des erreurs (Si je ne m’abuse ,Berkshire Hathaway est elle-même à la base un investissement qui était en train de tourner en eau de boudin. . .)

Enfin: si demain son patrimoine venait à fondre de disons 80% ,je pense qu’il resterait plus riche que tous les membres de ce forum réunis!

Dernière modification par garprenti (08/09/2023 15h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 08/09/2023 12h56

Membre (2012)
Réputation :   38  

INTP

On n’apprend pas à gagner en bourse mais à perdre, c’est une incroyable école.
On perd quand on a payé pour voir, encore, faut-il voir car pour beaucoup, perdre est synonyme d’échec et on se trouve dévalorisé.

Josie, le 07/09/2023 a écrit :

Quand je regarde certains portefeuilles et sans vouloir dénigrer ou paraitre hautaine, je me dis qu’on y trouve tout, qu’il y a 150 actions et que le critère est "c’est pas cher", "ca a baissé" donc je renforce… etc…. Bref, l’évolution du marché quoi. Aucun choix n’est réellement fait. Tout est acheté. Il y a assez peu de choix et de convictions dans les portefeuilles et peu se permettent d’être radicaux dans leur prise de décision.

Cela m’a pris du temps à comprendre ce phénomène car théoriquement, toutes les actions sont à leurs justes prix mais il y a des choses qui nous échappent, par exemple Renault n’est.pas chère mais elle n’a jamais été chère et si on trouve une action chère, elle l’est de plus en plus.
J’ai donc mis au point une méthode personnelle où je valorise une entreprise en "aveugle", et cela me permet de jetter 95% des conseils.

TTE n’est pas une entreprise française mais internationale, son siège pourrait être déplacé partout dans le monde, quand B.Lemaire convoque son PDG, c’est juste de la com.
TTE va exploiter des puits offshores au Suriname parce que juste à coté, c’est la Guyane donc la France.
Pour moi, TTE a une décote, pour moi, elle vaut 78 euros. Je lui préfère néanmoins CNOOC, une pétrolière chinoise encore moins chère même avec le risque chinois.
Pour moi, Casino vaut - (moins) 22 euros.
Ce qui semble souvent peu chère à beaucoup, me semble hors de prix.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “portefeuille d'actions et immobilier de josie”

Pied de page des forums