PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Prosper Conseil (partenariat) : optimisation patrimoniale et fiscale sans rétro-commission en cliquant ici.

#26 15/01/2023 19h03

Admin (2009)
Top 5 Année 2024
Top 5 Année 2023
Top 5 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3854  

INTJ

julien a écrit :

Golf : j’ai trouvé un truc à la fois hyper challengeant, et qui est chronophage donc m’occupe.

Je ne suis pas surpris, cela fait plusieurs fois que j’entends des témoignages en ce sens : une fois qu’on a accroché au golf, c’est un "bouffe-temps" inlassable et passionnant.

Et vous pouvez même passer des séjours à l’étranger pour jouer au golf : dans le sud du Portugal notamment.

julien a écrit :

Je vais au badminton 3 à 4 soirs par semaines (au lieu de 2 soirs avant). Et je reste parfois un peu après avec le petit groupe qui prolonge au club-house, alors qu’avant je ne le faisais jamais car crevé et "école le lendemain".

Quand je parlais des inconvénients à voyager une partie de l’année (cf. ma présentation), vous avez justement le fait de NE PAS pouvoir faire ce type d’activités associatives, qui facilitent et participent à un "enracinement" local.

Pour un I, comme pour un E, le sport (ou autre) associatif c’est vraiment un moyen facile et sympa de maintenir, voire développer, des échanges sociaux et son "réseau" local.

Hors ligne Hors ligne

 

#27 15/01/2023 22h12

Membre (2010)
Réputation :   90  

Pendant les mois de confinement je ne me suis jamais senti aussi bien de ne plus avoir de relations sociales. Sans doute que je suis un I hardcore, mais si un jour je suis rentier vraiment le contact humain direct est la dernière des choses qui me manquera ou que je rechercherai.

Hors ligne Hors ligne

 

#28 16/01/2023 09h08

Membre (2014)
Réputation :   13  

Bonjour,

pour ma part, les premiers mois ont été un havre de paix. J’avais besoin de souffler après des années de salariat insatisfaisantes en terme de pression mentale.

Aujourd’hui, je me considère en mode semi-rentier. Mon expérience entrepreneuriale m’a beaucoup apporté sur le plan humain, même si elle ne m’occupe pas à temps complet.

Je suis allé voir du côté associatif, j’ai intégré un Lions Club il y a 3 ans qui m’a permis d’augmenter considérablement en qualité mon réseau social ici à Marseille où je vis. Cela m’a offert d’autres pistes de business (à temps maîtrisé, bien sûr !)

Ayant un faible pour l’écriture, je rédige aussi des articles web en B to B. Cela stimule intellectuellement et apporte aussi quelques revenus complémentaires bienvenus sans trop de pression.

Bref ma semi-retraite est plus qu’occupée !

je pense que toutes les expériences doivent être menées pour atteindre la paix intérieure et la sérénité. Rentier ou semi-rentier, l’important est d’être heureux dans sa vie !

Hors ligne Hors ligne

 

#29 16/01/2023 12h23

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   57  

INTJ

Sujet intéressant !

Personnellement j’ai extrêmement bien vécu cette transition d’un mode 100% (voire 150%) à un état actuel que je qualifierai de semi-rentier.
Mais je pense en partie pour quelques raisons spécifiques :

J’y pense (et agis pour) depuis très longtemps. Et surtout j’en parle à mes proches depuis très longtemps.

Je suis passé d’un 100% à un moins de 50% mais ce moins de 50% n’est pas linéaire (je fais des semaines à 70% ou d’autres à 20%) et j’ai une grande liberté sur mes horaires, c’est un avantage et inconvénient de travailler en indépendant.

Il y a 2 ans nous avons déménagé en passant d’un appartement à une maison avec grand jardin, bref un changement de région et de cadre de vie. Avec près de 2 ans de recul une maison ça prend pas mal de temps libre sans que l’on ne s’en rende compte mais j’aime ça !

J’ai plein de passions (sport notamment plusieurs fois par semaine), je n’ai plus la contrainte de trouver du temps pour « caser » une séance.

Plutôt du genre hyperactif, un accident quelques années auparavant m’avait forcé à ralentir très fortement pendant 6 mois. Ca a changé ma perspective sur beaucoup de choses et m’a appris à ralentir (et à l’apprécier), ce qui je pense est clé dans le passage à rentier ou semi-rentier.

INTJ, comme rappelé plus haut ça compte beaucoup, je peux passer des heures à analyser ou comprendre des choses diverses (récemment : les systèmes de chaudière et de chauffage car je vais devoir en changer, il y a 3 ans je ne savais pas ce qu’était une PAC ou une VMC), par pur plaisir ou challenge.

Dernière modification par Yoda (16/01/2023 12h25)


"Le côté obscur de la force, redouter tu dois"

Hors ligne Hors ligne

 

#30 17/01/2023 22h48

Membre (2012)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   416  

INTJ

InvestisseurHeureux" a écrit :

julien a écrit :

Je vais au badminton 3 à 4 soirs par semaines (au lieu de 2 soirs avant). Et je reste parfois un peu après avec le petit groupe qui prolonge au club-house, alors qu’avant je ne le faisais jamais car crevé et "école le lendemain".

Quand je parlais des inconvénients à voyager une partie de l’année (cf. ma présentation), vous avez justement le fait de NE PAS pouvoir faire ce type d’activités associatives, qui facilitent et participent à un "enracinement" local.

Oui, j’avais lu. Et en vous lisant, j’avais pensé que ce n’était pas forcément incompatible à mon sens.

Vous savez, dans mon club de badminton, il y en a que l’on ne voit pas entre novembre et mars… En pratique, Ils trouvent juste qu’il fait trop froid dans le gymnase à cette période-là. Mais ils pourraient être en voyage, ce serait pareil…

De toute façon, pour 45 € d’adhésion annuelle, c’est rentabilisé en quelques séances. Au point que j’ai un moment eu l’idée de m’inscrire dans un club proche de chez mes parents, juste pour les 5 ou 6 semaines réparties sur l’année que je passe chez eux.

Donc ça ne fonctionne peut-être pas pour toutes les activités (sports collectifs ?), mais à mon sens il y en a forcément qui sont compatibles sans problème avec une présence à temps partiel dans sa région.

Dernière modification par julien (18/01/2023 13h09)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions peut-être similaires à “rentiers ou semi rentiers : comment ressentez-vous les premiers mois ?”

Pied de page des forums