PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

[+1]    #51 17/07/2021 00h09

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 50 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1511  

 Hall of Fame 

ISTJ

On est l’été il y a peu de volumes les institutionnels sont en vacances dixit les web sites financiers.
Les fondamentaux sont là et le prix est light en relation, j’ai renforcé. On a eu la même réaction sur Desjoyaux et d’autres.
Il ne faut pas chercher à comprendre.
Ces baisses estivales incohérentes donneront l’occasion au marché de produire son traditionnel rallye de fin d’année…
A plus long terme les cours rejoignent toujours les bénéfices.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #52 17/07/2021 01h23

Membre (2020)
Réputation :   2  

Merci, c’est très intéressant, étant nouveau je n’avais pas ces infos. Mais si, bien sûr que si, il faut toujours chercher à comprendre et il y a toujours une raison.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #53 17/07/2021 20h46

Membre (2021)
Top 50 Finance/Économie
Réputation :   57  

En tout début de séance, on observe un très fort volume haussier sûrement porté par des gros ordres ATP d’individus pensant qu’on allait revenir sur les plus hauts avec cette belle publication.
Sauf que la demande de titres s’est tarie assez vite entrainant une baisse continue depuis les 5.20.
A partir de là, on voit la formation d’une configuration technique très baissière, le fameux "elle finira rouge". Ce phénomène est très puissant car de nombreux particuliers sont sur Catana et avec des belles PV. Les gens attendent les dernières publications avant de cash out leurs PV si les perspectives ne sont pas "totalement incroyables". La baisse depuis 5.20 entraine un biais d’autoconfirmation du type "je l’avais bien dit qu’il fallait que je vende à l’open".
De plus, jeudi et vendredi marquaient le paroxysme de l’attention des médias sur la covid en Tunisie avec des craintes sûrement infondées que cela affecterait la filiale Haco de Catana.
Cela est encore plus amplifié par les bots qui se fondent sur l’analyse technique, par la grande baisse des volumes depuis juillet et par le fait que de nombreuses personnes pensent que le marché est très haut et qu’il est temps d’en sortir ATP…
On voit cette configuration sur de très nombreux titres actuellement. Mais globalement, cela a pour conséquence que le capital change de main. Face à cette oblique baissière qui donnait vraiment envie de vendre, les weak hands ont réalisé leurs PV tandis que les diamond hands restent de la partie et accumulent des titres. La hausse prochaine se fera avec les nouveaux venus au capital.

Pour moi, pas d’inquiétude, le T3 donne de bonnes perspectives qui seront, selon toute vraisemblance, encore améliorées car le T4 est souvent le meilleur trimestre pour Catana.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#54 22/07/2021 08h46

Membre (2019)
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Entreprendre
Réputation :   255  

ITW du boss, Olivier Poncin, ici

Je retiens carnet de commandes qui représente 80-90% du CA de l’an prochain avec probablement 30% de croissance en N+1.

Ma seule interrogation demeure sur l’opérationnel. Nous avons abandonné le projet d’acquisition d’une usine en Tunisie. Connaissons-nous le taux d’occupation des capacités industrielles ?
Gardons un œil attentif sur le levier opérationnel.
Quoi qu’il en soit, la position de cash net de Catana devrait nous permettre d’acheter une usine assez facilement. D’autant plus que la fabrication est relativement artisanale car les produits sont très personnalisables. Le coût d’une usine est donc moindre, car peu d’automatisation.

Bon visionnage.

PS : Plutôt que l’analyse technique essayez donc de lire dans une boule de cristal. In fine, le cours de bourse reflète les fondamentaux de la boite.

Personnellement, j’ai utilisé la volatité récente pour me renforcer à bon compte à hauteur du 10% du PF.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par LoopHey (22/07/2021 12h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #55 18/10/2021 21h31

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 50 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1511  

 Hall of Fame 

ISTJ

Bonjour,

Pour le suivi, Catana a publié le 27/09 son carnet de commande : 252 MEUR 4 fois supérieur en YoY. 450 bateaux dont :

142 M€ pour l’exercice en cours 2021/2022
110 M€ pour l’exercice 2022/2023

Privé de salons nautiques depuis 18 mois en raison de la crise sanitaire, CATANA GROUP a pu faire une rentrée en force à l’occasion des premiers salons de la saison 2021/2022, à Cannes tout d’abord où l’ensemble de ses modèles a pu être proposé, puis à Gênes avant d’aborder cette semaine le Grand Pavois de La Rochelle. Les salons de Barcelone et d’Annapolis suivront très rapidement derrière.

Avec trois usines de production dont le potentiel a été significativement augmenté au cours des trois dernières années, cette croissance des ventes va s’accompagner d’une accélération majeure des cadences de production. Celles-ci nécessiteront la création d’au moins 100 emplois nouveaux sur le territoire français pour les usines de Canet-en-Roussillon (66), Rivesaltes (66) et Marans (17). Une campagne importante de recrutement est en cours avec l’aide de plusieurs organismes de formation professionnelle

Et le 14 octobre, le chiffre d’affaires annuel arrêté au 31/08.

Un CA de 101.3 MEUR en croissance de 22% dont 16% sur les services de Port Pin Rolland et surtout 26% sur les bateaux neufs.
Par soustraction sauf erreur de ma part, le T4 a donc délivré 25.94 MEUR vs 35.3 MEUR l’an dernier, qui bénéficiait probablement de report de consommation du T3 (mars à mai 2020), mais le T4 de l’année 2018/2019 était déjà 26.3 MEUR donc un peu déçu du T4 pour ma part et l’entreprise ne s’exprime pas sur ce dernier.


Le groupe s’autocongratule du succès de la gamme BALI depuis son lancement avec cet historique :


Depuis le 27/9 le carnet de commande s’étoffe davantage permettant d’envisager des taux de croissance toujours soutenus pourvu que ces commandes soient honorées (peut-être que les particuliers ont moins d’engagements contractuels que les loueurs je ne sais pas) : 327 M€ environ 600 bateaux (vs 60 M€ un an plus tôt) répartit comme suit :
145 M€ concernent l’exercice en cours 2021/2022
142 M€ concernent l’exercice prochain 2022/2023
40 M€ sont également déjà positionnés sur 2023/2024

Les résultats annuels étaient publiés le 14/12 l’an dernier.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#56 26/10/2021 15h05

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 50 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1511  

 Hall of Fame 

ISTJ

Pour le suivi du secteur, Fountaine a publié le 22/10 son chiffre d’affaires annuel arrêté au 31/08.

202.3 MEUR soit +17% la zone Caraïbes souffre toujours à -77%. Pas franchement plus de détails.
Résultats annuels le 21/12 l’an dernier.


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #57 06/12/2021 08h59

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 50 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1511  

 Hall of Fame 

ISTJ

Résultats annuels de Catana

Et ils sont monstrueux.

Pour faire très court, pour 23% de croissance on a un ROC qui double, un RN qui est multiplié par 2.5 et une trésorerie nette qui triple. Voilà voilà…



Pour l’amour des chiffres, pour un CA de 101.8 MEUR en hausse de 23%, l’entreprise délivre un ROC de 14 MEUR (marge 13.8%), en hausse de 106% vs 2020 : levier opérationnel de 4.6. RNPG de 14.1 MEUR* (marge nette 13.9%) en hausse de 147%. Trésorerie nette de 18.1 MEUR ou 0.59 €/action.
*RNPG > ROC du fait d’un produit d’impôt différé
BNA 0.46 € PE de 12.8 (30.514 mio titres capi de 179 MEUR)
VE de 161 MEUR
VE/ROC 11.5

La CAF grimpe d’environ 60% à 16.8 MEUR, une variation de BFR positive permet de dégager 18.6 MEUR de cash flow d’exploitation et 12.8 MEUR de free-cash-flow après déduction des 5.8 MEUR d’investissements.

Le carnet de commande a encore explosé depuis la mi octobre (252 MEUR) il pointe à 401 MEUR (676 bateaux / 600 KEUR de panier moyen) dont :
153 MEUR sur l’exercice en cours (août 2022) soit +60% de CA bateaux neufs
183 MEUR pour août 2023
Et 65 MEUR pour 2024.

Niveau production l’accroissement récent des capacités de production des sites de Canet en Roussillon et d’El Haouaria ont bien permis d’absorber la croissance, pour l’avenir ce sont surtout les effectifs qui vont être renforcés (avec une baisse du levier op ? à voir suivant le taux d’utilisation des sites de production) : plan de recrutement de 150 personnes en France, le groupe est déjà parvenu à créer 100 emplois depuis septembre.
L’entreprise est pénalisée comme tout le monde par les difficultés d’approvisionnement et a dû passer des augmentations tarifaires pour compenser l’inflation des composants, ces dernières sont passées sans conséquence sur le CA.

Un dividende de 13 centimes par action sera proposé à la prochaine AG.

CA T1 le 17 janvier.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #58 06/12/2021 12h58

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Un complément non financier  au post de @bibike concernant Catana et plus généralement le marché de la plaisance.
Passionné de voile, j’ai acquis mon premier voilier habitable il y a plus de 40 ans et n’ai jamais cessé d’être propriétaire d’un voilier depuis cette date.

Rappelons tout d’abord que la France détient une position de leader mondial avec trois chantiers significatifs sur ce marché qui a été longtemps atomisé et se regroupe, souvent à la suite de déconfitures de petits acteurs, ce qui est une évolution normale de tout secteur industriel.
Il s’agit également, comme le marché des CC dont le français Trigano est devenu un leader européen d’un marché CYCLIQUE.
Enfin, si l’on résume (à gros traits) l’histoire et la situation actuelle de nos trois leaders français on peut dire:

Beneteau
-----------
Son exercice est maintenant aligné sur l’année fiscale
Le leader mondial: CA 2021 prévu autour de 1175M€ (+7%/2020 pro forma), ROC prévu de 59 à 65M€ soit plus du double / 2020 pro forma (facile compte tenu des résultats très médiocres de 2019/2020).
Offre commerciale dans le nautique équilibrée, environ 50% voiliers et 50% moteurs.
Diversification dans l’habitat (en belle croissance et rentabilité (enfin!), 10 à 15% du CA total).
Beneteau doit historiquement sa position de leader à la réussite de la conversion du chantier du bois vers le "plastique" d’abord une offre de voiliers de pêche promenade puis de voiliers plus sportifs (les "First" des années 70).
Ensuite le rachat de son éternel concurrent Jeanneau, aussi gros que lui et très mal géré, a permis à Beneteau d’acquérir sa position de leader.
Par contre:
- Beneteau n’a pas été assez dynamique dans le virage à prendre vers le catamaran et a laissé deux outsiders Fountaine Pajot et Catana se développer,
- des rachats de petits chantiers en France (dont Wauquiez) ou aux US (Rec Boats) ont été des affaires douteuses,
- la gestion financière, encore récemment, a été déficiente (quasi faillite "surprise" des filiales italienne GBI Holing Credits Recboat et Monte Carlo Yachts),
- cela a conduit à deux remplacements successifs des dirigeants salariés au profit d’un nouveau (de Metz) au profil financier, plus en adéquation avec les problèmes du moment qui me semblent en passe d’être solutionnés.
- la famille Beneteau détient encore 54% du K, mais il y a, à mon avis, un problème de compétences entrepreneuriales au niveau des descendants de la veuve du fondateur qui a maintenant plus de 80 ans.

Fountaine Pajot
------------------
Chantier créé par M Fountaine et l’un des deux frères Pajot, célèbres champions de dériveurs dans les années 70, ce chantier a traversé plusieurs crises avant de vraiment s’imposer dans le marché des catamarans de plaisance.
Le rachat récent, puis la reprise en main du chantier Dufour (en quasi faillite lors de la crise de 2008/2009) lui a permis d’asseoir une position de numéro deux du secteur:
- CA 2021 de l’ordre de 200M€, soit 5 à 6 fois plus petit que Beneteau, maintenant bien équilibré 50% catamarans, 50% monocoques grâce au rachat de Dufour,
- une belle profitabilité et une belle croissance,
- introduit en Bourse en 2007.

Catana Group
----------------
Une entreprise qui a également connu un parcours chaotique.
Son dirigeant actuel Olivier Poncin, un profil financier qui détient presque 30% du K a également connu de nombreux déboires.
Ancien cadre puis propriétaire des chantiers Kirié et Kelt (chantiers maintenant disparus), il a échoué à reprendre Jeanneau (normal, la cible était beaucoup trop importante), mais il a également échoué dans le redressement de Dufour et après la reprise de Catana dans sa diversification vers les monocoques avec l’échec cuisant de sa marque Harmony, face au leader Beneteau.
Cet échec me fait penser à l’idée pour un outsider de vouloir concurrencer Renault ou VW avec le lancement d’une concurrente de la Clio ou de la Golf et très semblable à ces dernières !
- CA 2021 de l’ordre de 100M€, soit 10 à 12 fois plus petit que Beneteau, très belle croissance entièrement due à celle du marché des catamarans dans lequel cette société évolue totalement,
- Introduction en Bourse en 2005, ce qui a facilité des augmentations de capital (pour faire face aux difficultés de l’époque plutôt que "pour financer la croissance"…),
- L’entreprise s’appuie sur sa marque historique "Catana" et sur une nouvelle offre de catamarans les "Bali", de moindre qualité, moins chers mais appréciés par les loueurs.

Conclusions
--------------
Ce secteur d’activité est encore très fragile.

Pour Beneteau je dirais que l’on a affaire à un très bon industriel dont les clés de l’entreprise ont été dans le passé confiés par la famille fondatrice à des dirigeants salariés à la gestion trop laxiste.

Pour Fountaine Pajot, le bilan est très équilibré avec une bonne réussite industrielle et une bonne gestion financière.

Pour Catana Group, l’entreprise est dans les mains d’un financier qui tel un phoenix a plusieurs fois réussi à renaître de ses cendres, dont la réussite industrielle n’a pas été plusieurs fois au rendez vous mais qui a dû apprendre de ses échecs.
L’entreprise me paraît plus fragile compte tenu de sa taille, de son positionnement de niche (100% catamarans) et opportuniste (produits à des prix "d’appel").

En ce qui me concerne, j’ai investi deux fois dans Fountaine et par chance à chaque fois de manière heureuse (achats vers 40€ et reventes au dessus de 100€).
Le cours actuel est très élevé et ne me semble pas être actuellement une opportunité d’achat.
Compte tenu de mes réticences vis à vis de Catana, je n’ai jamais investi (à tort) dans Catana dont le cours a connu un parcours remarquable …
Je suis Beneteau depuis de nombreuses années: je me suis séparé de cette ligne fin 2017 début 2018 quand le fonds américain Franklin Ressources qui était monté au K a hauteur de 13% (ce qui était considérable compte tenu du flottant) a vendu ses titres entre 18 et 20€.
Je me suis repositionné sur Beneteau en 2020 et je pense que cette valeur a actuellement les meilleures perspectives boursières des trois sociétés.

07/12 corrections orthographe !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (07/12/2021 10h48)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #59 17/01/2022 15h50

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Un petit complément à mon post précédent concernant Beneteau:

Jbpv a écrit :

Pour Beneteau je dirais que l’on a affaire à un très bon industriel dont les clés de l’entreprise ont été dans le passé confiés par la famille fondatrice à des dirigeants salariés à la gestion trop laxiste.

Je précise ma pensée:
Les deux précédents PDG ont été virés au bout de quelques années et Beneteau subit encore les conséquences de leurs laxismes, voir par exemples:

GBI
et
https://presse.beneteau-group.com/asset … ce95c.html
et
https://presse.beneteau-group.com/asset … ce95c.html
et
https://presse.beneteau-group.com/asset … ce95c.html
et plus loin dans le passé en 11/2018 la révocation de Carla Demaria la pédégère de Monte Carlo Yachts.

Le nouveau PDG Jérome de METZ est un animal complètement différent, de formation financière, connaissant bien le monde des PME et qui a la confiance de longue date de la famille Beneteau.
Un point particulier est passé inaperçu, il a demandé à être rétribué en fonction des résultats et s’est vu octroyer un petit pourcentage des parts de la holding familiale non coté BERI21 (voir bas de page 161 du rapport annuel 2020) ainsi qu’un poste de censeur au CA de cette holding, ce qui est complètement inhabituel pour un dirigeant salarié extérieur à la famille.

Je n’irais pas encore dire qu’outre une évolution probable très favorable du cours de Bourse, cette société pourrait présenter dans l’avenir un attrait spéculatif, mais cela ne me semble pas complètement exclu.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#60 18/01/2022 17h32

Banni
Top 50 Crypto-actifs
Réputation :   133  

Catana garde le cap avec un sacré vent porteur : CA T1 +64% et un carnet de commandes qui n’en peut plus de se remplir.

http://www.catanagroup.com/pdf/inf-3f88 … 1642523294

Hors ligne Hors ligne

 

#61 18/01/2022 18h43

Membre (2019)
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Entreprendre
Réputation :   255  

Ce que je vois surtout c’est une réhausse des objectifs :
- Pour l’exercice en cours 160 meur contre 153 annoncé à l’annuel
- Pour le prochain exercice 190 meur contre 183 annoncé à l’annuel
- Déjà 80 meur pour le N+2

On avait déjà 13,85% de marge net en 2021, a voir ce que le levier OP va donner.
A iso marge, cela donnerai 22,16 meur de RN --> PE de 10 avec un hypothèse basse.
A iso marge, pour le N+1 --> 26,31 --> PE de 8,6.

Je pense qu’on pourrait aller chercher 15 à 20% de marge net sur l’exercice 2022/2023. Cela pourrait donner un RN entre 28,5 et 38 meur. Soit un PE (e) compris entre 5,9 et 6,9.
Pour une boite non endettée c’est pas mal, en croissance, avec un gros levier OP.

Très bon dossier de mon point de vue sur les cours actuels.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par LoopHey (18/01/2022 18h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#62 27/01/2022 12h01

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Ce fil est consacré principalement à Catana, mais les deux autres chantiers Fountaine et Beneteau devraient avoir des perspectives très favorables et analogues, le marché de la plaisance, très cyclique, ayant actuellement le vent en poupe.

Concernant Beneteau (qui est mon choix personnel, sans aucun dénigrement des deux autres), une petite information technique:

Après des rachats opportuns d’actions en 2020 le K était de 82.789.840 actions au 31/12/2020 et le nombre d’actions auto détenues de 1.341.848.
Au 31/12/21, le K est inchangé et l’auto détention a baissé d’exactement 100.000 titres (vérification par la différence entre les DV théoriques et les DV exerçables, voir:

Déclaration BEN du 11/01/2021

En l’absence d’annulations de titres (le K est inchangé ET il n’y a pas eu de déclaration d’annulation), ces 100.000 actions (1,45 M€) ont été attribués au management, ce qui est considérable par rapport aux années précédentes mêmes fastes.

=> A vous de conclure.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#63 14/02/2022 13h31

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Avec la baisse générale de la Bourse ce lundi, le cours des trois chantiers baissent:
- Beneteau, de loin le plus gros baisse de 4.5% environ,
- Catana et Fountaine de 6 à 7%.

Cette baisse différenciée est logique, les petites valeurs étant (presque) toujours plus volatiles que celles dont la capitalisation (ou plutôt le flottant) est plus important et cela n’a rien à voir avec la qualité intrinsèque de ces valeurs.

J’en profite pour me renforcer sur Beneteau pour les motifs déjà invoqués dans mes posts précédents et pour ré-ouvrir une ligne Fountaine.

Concernant Catana, cette société est victime d’un biais négatif purement personnel qui m’empêche d’investir sur cette excellente valeur: ayant traversé l’Atlantique il y a quelques années sur un Catana 60, je n’ai pas apprécié la qualité de fabrication et la fiabilité de ce catamaran pourtant vendu 1M€ à l’époque !
Mélanger analyse boursière et avis personnel fondé sur d’autres critères est sans doute une erreur, mais c’est la vie.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#64 19/02/2022 13h24

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Je corrige mon post #62 qui était erroné:

jbpv avait écrit
a écrit :

En l’absence d’annulations de titres (le K est inchangé ET il n’y a pas eu de déclaration d’annulation), ces 100.000 actions (1,45 M€) ont été attribués au management, ce qui est considérable par rapport aux années précédentes mêmes fastes.

FAUX, j’avais oublié la variation du nombre d’actions dans le contrat de liquidités qui est passé de 100.000 titres au 31/12/2020 à 0 au 31/12/2021.

Par contre le rapport des résultats du S1 2021 daté du 28/09/2021 comprend page 32 une information très intéressante liée à l’attribution d’actions de performance gratuites:

Beneteau S1 2021 a écrit :

Politique d’attribution d’actions gratuites aux
salariés et dirigeants
La politique du Groupe consiste en l’attribution d’actions
gratuites  dans  la  limite  du  nombre  maximal  d’actions
provenant du plan de rachat d’actions de la société. Ces
attributions  s’effectuent  auprès  des  dirigeants  et
mandataires  sociaux  mais  également  auprès  d’une  plus
large population des effectifs du Groupe.
• Le 16 mars 2021, le Conseil d’Administration a approuvé
l’attribution  gratuite  de  1.241.400  actions  de  Beneteau,
couvert  entièrement  par  les  actions  propres  disponibles
(hors contrat de liquidité).

• La période d’acquisition est fixée à 2 ans, assortie d’une
période  d’un  an  d’incessibilité.  Elles  sont  intégralement
soumises à conditions de performance.

J’ai vérifié par rapport aux autres années et cette attribution conditionnelle est particulièrement exceptionnelle.

On pourra aussi lire les différents rapports concernant la répartition des ventes de bateaux aux revendeurs et aux loueurs (rubrique "flotte").
Sans surprise, les ventes "flotte" se sont écroulées avec le covid et sont passées de 25%  à 7% environ du total bateaux, mais les ventes aux revendeurs ont plus que compensé cette dégringolade avec une marge supérieure …
Nota:
Les récentes prises de participation de BEN dans des sociétés de location s’expliquent en grande partie par les difficultés de ces derniers en 2020 et 2021.

En conclusion je maintiens une opinion PERSONNELLE très positive sur les résultats de BEN (et de nos trois chantiers nationaux, évidemment).
24/02 Après Bourse CA 2021 BEN
17/03 Après Bourse résultats 2021 BEN

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (19/02/2022 13h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#65 18/03/2022 11h52

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Je continue à poster des messages concernant Bénéteau car je pense que les trois chantiers français Bénéteau, Fountaine et Catana vont continuer d’avoir des parcours boursiers similaires et favorables.

BEN vient de publier ses résultats, excellents et sans surprise.
Beneteau résus 2021

A noter les remarques du management:
- le ROC 2021 à 95.8M€ est supérieur à la dernière prévision (59 à 65M€) et est prévu entre 110 et 120M€ en 2022, bien que celui de 2021 a bénéficié de 10M€ de remboursement d’assurances,
- les ventes aux flottes (avec une marge un peu plus faibles, remarque perso) vont reprendre,
- la division habitat est se sera en 2022 en forte croissance,
- …

Le renchérissement très probable de la résine ne me semble pas un problème: BEN a changé ses tarifs 3 à 4 fois de suite en 2021. La demande de ce type de produits est quasiment insensible à une évolution des prix (comme les sacs Vuitton !).

Ne pas oublier que les prix des bateaux de plaisance ont beaucoup baissé ces quinze dernières années (la qualité réelle aussi, mais pas la qualité perçue) et que le tarif d’un chantier n’ai pas apprécié en valeur absolue par la clientèle mais en comparaison avec celui des concurrents.
Ce marché cyclique a le vent en poupe, point.

Aujourd’hui le cours suit le même trajet que le lendemain de la publication du CA 2021: hausse de 7% à 15€ puis cours "repris en main" (j’en ai profité pour m’alléger à 14.90€ avant de racheter 5% plus bas …)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (18/03/2022 11h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#66 18/03/2022 14h24

Membre (2021)
Réputation :   1  

Un avis sur San Lorenzo qui semble avoir une taille critique supérieure. Ou le situez vous par rapport aux  3 autres ?

Hors ligne Hors ligne

 

#67 18/03/2022 14h34

Banni
Réputation :   28  

Connaissant bien ce monde de la plaisance, aujourd’hui pour avoir une coque on est sur fin 2023 chez ces constructeurs, le Covid ayant fait explosé le besoin de liberté que représente assez bien le bateau.

Ces entités devrait continuer à préformer donc en bourse au vu des commandes.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #68 13/04/2022 23h07

Membre (2016)
Top 10 Année 2023
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 50 Monétaire
Top 50 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1511  

 Hall of Fame 

ISTJ

CA du T2

Après un T1 en croissance de 64%, Catana publie son activité semestrielle arrêtée au 28 février (donc pas encore impactée par l’éclatement de la guerre en Ukraine).
Ce dernier est en croissance de 45% dont 49% sur les bateaux neufs.

Par soustraction on retrouve un T2 en croissance de 34% dont 38% sur les bateaux neufs.



Le second semestre est traditionnellement plus élevé et devrait bénéficier de l’accélération des cadences de production.
Catana n’est pas épargnée par les difficultés d’approvisionnement en composants, matières premières, et des difficultés à recruter en France. Malgré cela le groupe a créé 200 emplois en France depuis le 1er septembre.

Même si ces difficultés vont peser sur la croissance, elle restera historiquement forte sur l’exercice.
Le carnet de commande présente 85 M€ sur le S2 soit 155 M€ facturables sur l’année (contre 160 précédemment au T1).

Pour l’exercice suivant 2022/2023, le carnet de commande affiche 210 M€ pour 340 bateaux vendus (190 M€ communiqué au T1). 160 M€ de commandes enregistrées pour l’exercice 2023/2024… Le Groupe affirme avoir su répercuter l’inflation sur ses prix de vente.

Rapport semestriel le 1er juin.

Dernière modification par bibike (14/04/2022 10h18)


Parrain InteractiveBrokers Saxo Boursorama ETPL4810 Assurancevie.com ETPL49769 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR Magnolia BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#69 14/04/2022 09h50

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

@bibike:
Excellents résultats de Catana et ce matin le cours monte de 5%, mais attention Citadel a déclaré hier avoir pris une position à la vade de 0.50%.
En conséquence le cours va être poussé à la hausse (pour vendre) avant d’être redescendu pour se racheter.

PS: hier quand j’ai vu la déclaration de Citadel, que je savais que Catana allait publier un T2 qui sera évidemment excellent, j’ai pris une position à l’achat sur Catana … que je vais revendre en PV très vite (mes lignes dans ce secteur sont Beneteau et Fountaine)

Bibike a écrit :

Le Groupe affirme avoir su répercuter l’inflation sur ses prix de vente.

Oui, les chantiers navals, les fabricants de CC (Trigano), de produits de luxe (LVMH, etc…) peuvent répercuter l’inflation et l’augmentation du prix des matières premières sans répercussions négatives sur leurs comptes de résultats, ce sont donc des valeurs à privilégier dans les temps qui courent.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (14/04/2022 09h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#70 14/04/2022 10h11

Membre (2019)
Réputation :   7  

Jpbv a écrit :

Excellents résultats de Catana et ce matin le cours monte de 5%, mais attention Citadel a déclaré hier avoir pris une position à la vade de 0.50%.
En conséquence le cours va être poussé à la hausse (pour vendre) avant d’être redescendu pour se racheter.

@Jpbv
2 questions suite à votre remarque sur la position de Citadel
   - j’imagine que vous utilisez un système d’alerte pour être prévenu de ce genre de mouvement. Si ce n’est pas indiscret, pourriez-vous svp indiquer quel site vous utilisez.
   - je ne suis pas sûr de comprendre votre analyse. En effet, pour moi une VAD consiste à vendre au prix du marché en espérant racheter à un cours inférieur. Donc l’intérêt d’un VADER  serait plutôt qu’à court terme le cours descende pour espérer engranger une plus-value rapide. Où se situe mon erreur de raisonnement ?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #71 14/04/2022 11h00

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

@Foxsierra:
Site de l’AMF:AMF Base des décisions et informations financières

Tous les jours:
- à partir de 15h45 publication des nouvelles positions à découvert,
- le soir à partir de 18h déclarations des achats / ventes des dirigeants,
- durant la journée divers.

FoxSierra a écrit :

- je ne suis pas sûr de comprendre votre analyse. En effet, pour moi une VAD consiste à vendre au prix du marché en espérant racheter à un cours inférieur. Donc l’intérêt d’un VADER  serait plutôt qu’à court terme le cours descende pour espérer engranger une plus-value rapide. Où se situe mon erreur de raisonnement ?

Vous avez raison sur le principe et c’est d’ailleurs le cas général.

Il y a cependant deux exceptions:

1 - le vadeur s’est fait piéger par une nouvelle inattendue: cela a été le cas sur Lagardère début octobre 2020. Des vadeurs étaient sur la bête quand il a été annoncé que Bernard Arnault montait au capital de Lagardère ce qui ne pouvait que faire monter le cours.
Pour se tirer de ce guépier les vadeurs ont accru leurs positions en vade (ils ont des poches profondes!) et poussé le cours jusqu’à 28€ (cours qui n’a plus jamais été atteint), les PP achetant comme des fous.
Ensuite il suffisait de laisser retomber le soufflé et de se racheter..
PS: Les positions en vade ne sont pas gardées par l’AMF lorsque les vadeurs repassent sous 0.50%, mais vous pouvez les retrouver dans leur tableau Excel des historiques et sur le site hollandais shortsell.nl et reconstituer tout l’historique de ce cas d’école.

2 - lorsque le cours d’une valeur est à un plus haut historique (donc potentiellement fragile) et qu’un excellent résultat est attendu: le cours est alors poussé à la hausse (ce qui est facile, les PP achetant), le vadeur augmente sa position en vade avant de faire retomber le cours et se racheter.
Dans le cas de Catana, l’excellent résultat d’hier était prévisible. J’ai donc exclu hier après midi vers 16h que Citadel se soit fait piéger et je me suis donc positionné sur la valeur … que je vais sans doute revendre avant ce soir.
PS: ne pensez pas que je sois un day trader, mais ce coup de fusil était trop tentant.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (14/04/2022 11h01)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #72 19/04/2022 10h40

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Et voilà, la démonstration est presque parfaite, il ne reste plus qu’à attendre l’annonce de la sortie de vade de Citadel, peut être demain pour un rachat commencé aujourd’hui ?

- Jeudi 14/04 PH à 9.48€ à la suite de l’annonce du T1 la veille au soir,
- aujourd’hui mardi 19/04, après un long week end pascal de 4 jours de Bourse, PB à 8.38€ soit -12% …

Après un excès haussier, on va avoir un excès baissier, donc sans doute un bon point d’entrée à l’achat.

PS: vendu vendredi à 9.40€, racheté 50% ce matin à 8.50€, à suivre

Edit à 14h14
L’achat ce matin à 8.50€ était sans doute un peu tôt:
- pour des raisons psychologiques déjà expliquées, je n’étais pas un actionnaire de moyen terme de Catana et le petit trade A=8.90€ V=9.40€ m’a mis le pied à l’étrier, mais il très tard par rapport au parcours récent de l’action,
- justement par rapport à cet excellent parcours, je pense que le cours pourrait être poussé beaucoup plus bas (moins de 8€ ?) par Citadel (et d’autres vadeurs non déclarés (sous 0.50%)),
- l’avenir étant difficile à prévoir, j’ai donc coupé la poire en deux …

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (19/04/2022 14h27)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #73 21/04/2022 11h27

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

Un complément d’info sur la vade en cours par Citadel (le seul vadeur connu) m’ayant été posée, je vous donne mon avis au 21/04 vers 11h

1. Citadel n’a pas fait de déclaration postérieurement à sa position du 12/04 à +0.50% (environ 150.000 titres)il est donc encore en vade significative

2. Hier le titre a été échangé entre 8,11 et 8,51€ soit environ -10% par rapport à ses récents plus hauts

3. Aujourd’hui le titre est en hausse d’environ 3%, autour de 8.64€ (aidé par la hausse générale de la Bourse et visiblement poussé à la hausse par la vade)

4. nous naviguons toujours à un niveau de cours historiquement très élevé, donc dans une zone d’allègements pour de nombreux actionnaires en (forte) PV

4. En conséquence une probabilité de baisse ultérieure (vers 7,5 / 8€ ?) permettant à Citadel de se racheter me semble importante

PS:
1. mon achat à 8.45€ le 19/04 n’était pas judicieux, revendu ce matin à 8.66€
2. bien sûr j’aurais dû acheter cette valeur depuis longtemps en complément de Beneteau et Fountaine,
mais je vais essayer de me rattraper un peu avec un point d’entrée "bas".

Edit de 12h36
Voici le copié / collé du commentaire de @loophey qui m’a "gentiment" attribué un -1 (c’est la second sur ce forum après un autre de @vbvaleur ….. qui a été banni):

Loophey a écrit :

Non mais sérieux, nous nous moquons de tout ce vent. Franchement, soyez pragmatique, vous parlez de volatilité imprévisible, et vous ne parlez que ce ça.

Par contre la légère baisse de Guidance pour 21/22 tout le monde passe à coté, le risque inflationniste aussi.
La prévision pour 22/23 qui passe de 190 à 220 meur, le carnet de commande qui continue de s’étoffer sur 23/24, l’intégration par Poncin de toute la chaine de valeur, peut être un commentaire sur le succes de la première vague de recrutement qui devrait pénaliser les marges à CT au profits de celles plus MT ? Non on préfère blablater sur des shorteurs.

Bref, c’est creux ce que vous racontez la depuis un moment. On s’en tape de savoir que des tintins short ou non la boite. Ses fondamentaux sont les seuls indicateurs à suivre pour un investisseur.

Bien à vous.

Je ne suis pas d’accord avec vous: le short est une pratique importante de la part des professionnels qui a une grosse influence sur l’évolution à court terme du cours des actions.
C’est je pense une pratique en hausse du fait de la sophistication croissante des algorithmes de gestion des cours de Bourse.
En conséquence essayer de comprendre son fonctionnement et de prévoir ses conséquences me semble important pour les PP de base que nous sommes.
PS: Je déconseille d’ailleurs de s’essayer à la vade, au travers du SRD seul outil très coûteux à disposition des non professionnels.
Bien à vous @Loophey

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (21/04/2022 12h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#74 21/04/2022 14h36

Membre (2019)
Top 50 Actions/Bourse
Top 50 Entreprendre
Réputation :   255  

Je trouve que ce forum dévie de plus en plus vers du blabla, comme ici, sur notre belle valeur.

Nous sommes la à discuter du temps qu’il fera dans trois semaines alors que nous en savons absolument rien. J’essaie juste de vous dire que normalement l’été il fait beau et l’hiver il fait froid. Bien sur, il peut neiger en Juin mais c’est plutôt rare.

J’essaie de mon coté de prévoir les saisons, plutôt que la météo à trois semaines.

Si un tintin souhaite shorter la boite, j’en ai absolument rien à faire. Ce que je regarde c’est des indicateurs clef, tel que le carnet de commandes, le niveau du recrutement, la saturation des capas indus, le reste de déficits d’impôts reportables, la stratégie du boss, le niveau de dette, la capacité de la boite à répercuter l’inflation, le prix, l’actualisation des profits futur, le levier opérationnel, et j’en passe.

Vous spéculez à court terme, cette fois ça a fonctionné, tant mieux pour vous. Mais la part de hasard dans vos analyses est grande, car la volatilité à court terme est comme la prédiction de la météo à 3 semaines (hasardeuse). Relisez donc votre message au dessus, j’ai l’impression de lire les commentaires des journaleux qui commentent un cours de bourse après coup et essaient d’en trouver des justifications du pourquoi ça monte ou ça baisse. Franchement, c’est vraiment le but de notre forum ?

Bref, je préfère donc m’abstenir désormais à écrire ici. Mais sur certaines de mes boites favorites, comme l’est Catana, j’ai parfois du mal à résister à la lecture de certains posts.

Je préfèrerai voir vos projections de marges pour les deux prochains exercices, avec une hypothèse de valorisation. De mon coté j’escompte bien atteindre entre 18 et 20 % de marges net à horizon 2 ans, bizarrement, même sur les plus haut historique, j’ai pas l’impression de payer super cher notre entreprise. J’estime être sur un PE de 7 sur N+1.
La création de postes devrait amener beaucoup de levier OP, surtout que l’intégration de la chaine de valeur est un axe de développement majeur qui a été opéré par le boss. Notamment quand il a intégré les menuiseries pour équiper les bateaux.

Pour la prochaine com’ nous auront aussi surement un feedback du salon du nautisme qui se déroule en ce moment même, ou Catana expose pour la première fois depuis le covid. J’imagine que l’on devrait encore venir étoffer le carnet de commandes….. d’autant plus que la hausse récente des prix n’a pas l’air d’effrayer le péquin acheteur de bali à 1 meur.

Vous l’aurez compris JBPV, je suis assez peu enclin à lire vos hypothèses à 3 jours sur ce dossier. Je dois certainement avoir besoin de prendre un peu de vacances.

Veuillez m’en excuser.
Bien à vous
LoopHey

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par LoopHey (21/04/2022 15h00)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #75 27/04/2022 22h14

Membre (2020)
Top 50 Année 2023
Top 50 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   254  

1. Beneteau
Le 25/04 au soir Beneteau a annoncé que le CA s’était réuni pour préparer l’évolution de la gouvernance du Groupe à l’issue de l’AG du 17/06 prochain:
- le PDG actuel a demandé de ne pas être renouvelé dans ses fonctions de Président du CA et de DG, afin de prendre sa retraite (âge = 63 ans),
- en conséquence, un de ses adjoints serait promu DG et l’autre DG délégué,
- il est prévu que les fonctions de Président et de Directeur général soient de nouveau dissociées mais le nom du nouveau Président n’a pas été annoncé, edit 22h52: Yves Lyon-Caen (71 ans, DG de la holding familiale Beneteau) s’est "sacrifié" pour reprendre le poste de Président qu’il avait déjà tenu de 2005 à 2019.
- enfin un autre des directeurs généraux délégués, atteint par le limite d’âge continuera sa collaboration en tant que conseiller de la Direction Générale.

Les trois premiers points laissent une impression d’impréparation et le départ du PDG nommé il y a trois ans et ayant incontestablement contribué au redressement des résultats de Beneteau est une surprise.

En trois jours le cours de l’action a dévissé d’environ 15%, dont -7,3% aujourd’hui (clôture à 11,44€ et PB à 11,30€ dans des volumes importants), soit bien au delà de l’évolution négative de la Bourse.

Une relation de cause à effet entre cette annonce et l’évolution du cours de Bourse semble évidente.
Au risque que certains pensent "que je fume trop la moquette" j’ai une autre hypothèse un peu audacieuse: la famille Beneteau chercherait depuis un certain temps à vendre et aurait trouvé un acheteur.

Quels sont les indices dans ce sens:
- comme déjà mentionné dans des posts précédents aucun des descendants de Madame Roux-Beneteau maintenant âgée de plus de 80 ans n’a jamais tenu longtemps un poste opérationnel significatif dans l’Entreprise,
- il est de notoriété publique que les héritiers des seconde et troisième générations ne s’entendent pas tous entre eux et aucun d’entre eux n’a réussi à fédérer les autres autour de lui (ou d’elle),
- le futur ex PDG Jérôme de Metz, qui va prendre sa retraite a eu le droit de prendre une petite participation dans la holding familiale BERI21 et il y détient un poste de censeur, ce qui ne se fait jamais (les cadres dirigeants sont motivés par des SO ou des actions gratuites de la société Beneteau, jamais par des actions de la holding familiale qui reste une entité fermée non cotée),
- il est de notoriété publique que Jérôme de Metz était déjà "un ami" de la famille Beneteau avant sa nomination et un départ brusqué à la suite d’une brouille me semble exclu,
- la nouvelle structure sans annonce de Président qui recycle les numéros 2 aux postes de DG et un vieux conseiller de la famille au poste de Président me semble correspondre à une structure provisoire, d’attente,
- la société a changé en 2020 son exercice fiscal pour l’aligner sur l’année calendaire et 2021 est le premier exercice de 12 mois aux nouvelles dates (plus grande facilité d’intégration dans un autre Groupe aux dates d’exercice traditionnelles, indice fragile),
- enfin, maintenant que la Société est de nouveau "sur les rails" et avec des perspectives excellentes pour 2022, la baisse actuelle du cours de Bourse est trop disproportionnée pour être honnête.

Même si mon hypothèse de vente par la famille ne serait qu’un fantasme (un cours d’OPA à 18 / 20€ pour le reliquat au même prix serait un objectif minimum), le cours actuel justifie de se renforcer significativement (ce que je viens de faire).

2. Catana
"Tintin" (lire Citadel, voir post précédent) n’a toujours pas déclaré de rachat au moins partiel de sa position en vade.
Le 21/04 j’écrivais:

JBPV a écrit :

4. En conséquence une probabilité de baisse ultérieure (vers 7,5 / 8€ ?) permettant à Citadel de se racheter me semble importante

Nous y sommes avec un PB du jour à 7,81€ et une possibilité d’achats autour de 7,85€ (soit -17% par rapport aux PH de 9,40€ il y a quelques jours).
Je persiste et signe: on a le droit de s’intéresser (un peu tardivement je le confesse) à une belle valeur et d’essayer de le faire dans de bonnes conditions en exploitant certains types d’information
=> achats aujourd’hui à 7,85€ (ce qui ne veut pas dire que les PB soient déjà atteints).

3. Fountaine
Pas d’avis de grand frais sur le cours de cette action dont le cours suit, sans surprise, l’évolution générale légèrement négative de la Bourse et contraste donc avec les évolutions des cours des deux autres chantiers navals français.
Le CA S1 a été communiqué le 26/04 (+7% à 90,4M€) et une prévision de +10% pour l’année fiscale se terminant le 30/08/22.
Le résultat S1 sera communiqué mi juin, après Bourse.

Edit du 29/04 à 11H26
Un simple ajout pour ne pas polluer ce fil (!):
Catana: Citadel s’est renforcé le 27/04 en vade à 0,60% (plutôt que de commencer à se racheter)
=> il vaut mieux vendre (PV symbolique) et attendre (7 à 7,5€ ?)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (29/04/2022 11h29)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Catana Group sur nos screeners actions.


Pied de page des forums