PlanèteMembres  |  Mission   xlsAsset xlsAsset
Cherchez dans nos forums :

Communauté des investisseurs heureux (depuis 2010)

Echanges courtois, réfléchis, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour devenir rentier, s'enrichir et l’optimisation de patrimoine

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

#76 29/09/2023 00h20

Membre (2019)
Réputation :   47  

Ce n’est pas tout à fait ça, l’Etat français n’aura rien a rembourser et finalement ne prend aucun risque financier, juste le risque de passer pour des cruches dans leurs communications mais ils ne sont plus a ça près.

L’Etat fait ce qu’il veut sur les taxes, seulement il refuse que cette taxe soit compensée dans les tarifs du péage.

Soit ce sont les concessionnaires qui paient soient les clients (via le mécanisme de l’art 32 du contrat de concession) … mais dans tous les cas l’Etat n’aura rien a rembourser !

Le contentieux ne portera que sur la question du report du coût de cette taxe sur le coût du ticket de péage.


"La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent". Rita Mae Brown.

Hors ligne Hors ligne

 

#77 29/09/2023 06h39

Membre (2018)
Réputation :   187  

INTJ

J’ai cru comprendre que si une telle taxe était votée, les concessionnaires d’autoroute indiquent qu’elle devrait s’appliquer à tous les concessionnaires. (ADP, barrages hydro,…)

Actionnaire Eiffage

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#78 29/09/2023 23h47

Membre (2014)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   131  

Le PDG de Vinci a annoncé la couleur. Ce sera aux usagers de payer….

La nouvelle taxe sur les autoroutes fera grimper le prix aux péages, prévient Vinci

Je ne sais pas qui aura le dernier mot, mais quand on connaît la politique politicienne de notre gouvernement et son éternel discours "ne vous inquiétez pas, on gère" (alors que tout part en ….), tout cela n’a rien de rassurant…..

Ceci dit, pour les actionnaires et investisseurs, ça ne changera pas grand chose… on peut se consoler sur ça.

Dernière modification par Jeff33 (29/09/2023 23h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#79 04/10/2023 16h17

Membre (2019)
Réputation :   47  

Même le canard enchainé s’y met et doute de ce que raconte Bruno Lemaire :


Faut dire bon courage pour les avocats du gouvernement pour expliquer que cette taxe ne vise pas spécifiquement les autoroutes devant le Conseil d’Etat, autant avec tout ce qui a été débalé dans la presse que le détail de la loi.
Cette taxe sera payée à 85% par les autoroutes et à 15% par seulement 5 aéroports qui vont la répercuter dans leurs prix (d’ailleurs la DG d’Air France est vent debout car l’aéroport de Beauvais et Ryan Air ne sera pas concerné par cette taxe contrairement aux compagnies françaises qui seront concernées par cette taxe).
Au final, il n’y aura que les concessions autoroutières comme entreprise qui paieront, puisque les aéroports vont la répercuter dans le prix du billet pour les 5 aéroports concernés (CdG, Orly, Nice, Lyon et Marseille).  …

Même Pierre Chasseray, plutôt hostile aux concessions rappellent que 40% du chiffres d’affaires des autoroutes part dans les impots et taxes "Pour le gouvernement, c’est la faute des distributeurs, sur la faute des autoroutes, c’est la faute des concessionnaires. Quand on prend 40 % de taxes sur quelque chose où l’on ne fait rien, c’est quand même un beau prorata "
Je ne suis pas sûr que le gouvernement gagner aussi la bataille de la communication, on va avoir des débats comme avec gazole et la part des taxes.

40ème minute de l’interview
Cnews taxe sur les autoroutes 30/09


"La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent". Rita Mae Brown.

Hors ligne Hors ligne

 

#80 06/10/2023 09h35

Membre (2019)
Réputation :   206  

Pas très loin du dossier en cours, les aéroports mexicains (dont je suis actionnaire) ont pris une sacré derrouillée hier avec des chutes à -25% après que le gouvernement a décidé unilatéralement de changer les règles du jeu..

En août, le président a dénoncé les profits élevés des groupes aéroportuaires, mais a déclaré qu’il ne toucherait pas aux concessions. « Savez-vous combien ils gagnent ? », a-t-il demandé lors de sa conférence de presse quotidienne du 10 août.

« Cinquante pour cent par an ! Nous respectons les accords et c’est pourquoi nous ne modifions pas ces concessions, mais nous ne pouvons plus poursuivre cette politique. Le gouvernement doit être au service du peuple, et non être un comité au service d’une minorité », avait alors déclaré Lopez Obrador.

Il n’a pas tardé à rompre cette promesse. Aucune entreprise même très bien gérée n’est à l’abri d’une décision politique. Cela rend l’exercice du stock picking d’autant plus compliqué.

Source

Hors ligne Hors ligne

 

#81 07/02/2024 22h10

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   90  

Les résultats annuels 2023 sont publiés. "VINCI a réalisé en 2023 une performance d’ensemble de très grande qualité" comme le résume bien Xavier Huillard :
- chiffre d’affaires de 68,8 milliards d’euros (+11,6% par rapport à 2022, +43,3% par rapport à 2019)
- EBITDA de 12 milliards d’euros (respectivement +17,1% et +40,8%)
- résultat net par action de 8,18 euros (respectivement +9,5% et +40,5%)
- dette en baisse de 18,5 à 16,1 milliards d’euros. Ratio dette/EBITDA de 1,35 et notation A- par Standard & Poor’s
- dividende par action de 4,5€ en numéraire (+12,5%), rendement de 3,8%. Solde de 3,45€ versé le 25 avril.


Perspectives 2024 : une hausse modérée mangée par une nouvelle taxe…

Vinci a écrit :

[…] VINCI envisage pour 2024 une nouvelle hausse de son chiffre d‘affaires, mais celle-ci devrait être d’une ampleur moindre que celle réalisée en 2023. Les résultats devraient également progresser.

Cette tendance s’entend avant prise en compte de la nouvelle taxe sur les infrastructures de transport de longue distance décidée par le gouvernement français, dont le montant est estimé à environ 280 millions d’euros.

Malgré cet impact négatif, le résultat net en 2024 pourrait être proche du niveau atteint en 2023.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Flèche Découvrez les actions favorites des meilleurs gérants en cliquant ici.

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez les ratios boursiers et l’historique de dividendes de Vinci sur nos screeners actions.


Discussions peut-être similaires à "vinci : n° 1 mondial prestations de construction, de concessions et de services associés"

Pied de page des forums